W

A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N-O-P-Q-R-S-T-U-V-W-X-Y-Z-& - Nombres -

Pour enrichir le glossaire, signalez-nous les mots ou expressions pour lesquels

vous désireriez avoir une explication ou envoyez votre participation.

Contacter le Webmaster

 

Accueil du site : Pourquoi ce site ?

 

Welayat - Wharton -

 

Welayat :" Le Maître ou Qotb, dans son sens strict et littéral signifie Pivot, lequel descend dans la zone inférieure du moulin à moudre le grain (pierres sphériques superposées servant à moudre le Blé ou autre grain dont l’une la première, reste immobile, alors que la seconde se déplace en mouvements circulaires au-dessus de l’autre), et dont le deuxième niveau, fait des circonvolutions autour de cet Axe. Ce terme porte en lui, le germe du commandement et de Chef de tribu, celui de Chef de Cité. Dans la terminologie Soufie, le Qotb, est celui qui a atteint l’état de Perfection et autour duquel tournent les Cœurs des Disciples et Voyageurs de la Voie. On pourrait l’exprimer d’une autre façon à savoir : que le disciple dépose la graine logée au sein de son Cœur pour ensuite la transposer dans le bassin de Dévotion en offrande au Maître,  afin d’y être broyée dans le moulin de l’Amour Bonté (Mahabbat) et de l’Amitié Divine (Welayat), pour se dépouiller des membranes desséchées ainsi que des débris superflus, de façon à pouvoir atteindre l’Huile de la Réalité. En Vérité se sont ceux qui sont affligés de douleurs qui le recherchent. Le Qotb est appelé alors celui à qui on a recourt pour être aidé (Ghauth), car étant celui qui est l’objet des faveurs Divines à tous les instants. Il est celui qui a reçu le Talisman Fabuleux. Il lui est possible de pénétrer le domaine de l’Existence aussi bien dans son Intériorité que dans les Manifestations de ses aspects extérieurs, tout comme l’Ame imprègne le Corps entièrement. Il maintient l’équilibre qui régularise les Dons répandus en provenance de la Grâce Divine ( Faidh). Il est celui qui évalue l’écoulement de celle-ci à partir de la Connaissance qu’il a de Dieu. Celle-ci émergeant de l’Essence avant sa Manifestation. Le flot du courant de la Vie, de la Forme de  Vie la plus Sublime à celle la plus insignifiante, est entre ses mains. " - Terry GRAHAM - Lettre soufie N° 32- P10 –

Wharton : " Les Constitutions d'Anderson (1723) : Peu après la création de la Grande Loge Unie d'Angleterre (UGLE), le Duc de Montaigu (Anglican Ndlr ) demanda qu'on refonde toutes les Anciennes Règles décrites dans les "Anciens Devoirs" selon "une nouvelle et meilleure méthode". Le projet, repris par le duc de Wharton, aboutira en 1723 aux "Constitutions des Francs-Maçons" écrites par le pasteur écossais James Anderson. - http://www.astrosurf.com/luxorion/franc-maconnerie2.htm -

 Voir Ahiman Razon considéré comme la  Constitution des Anciens - Ndlr -