S

A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N-O-P-Q-R-S-T-U-V-W-X-Y-Z-& - Nombres -

Pour enrichir le glossaire, signalez-nous les mots ou expressions pour lesquels

vous désireriez avoir une explication ou envoyez votre participation.

Contacter le Webmaster

 

Accueil du site : Pourquoi ce site ?

 

S - Saar - Sabbat - Sabéenne - Sable - Sabour - Sacchi - Sacerdoce - Sacerdotal - Sacraliser - Sacre - Sacrement - Sacré - Sacrifice - Sacristie - Sadducéens - Sage - Sagement - Sagesse - Saint - Saint des Saints - Sainte Colère - Saint-Esprit - Sainteté - Saisir - Saisons - Saiwala - Salaire - Salamandre - Salive - Salomon - salut - Salvé Régina - Sama - Sâma-Véda - Samaritains - Samadhi - Samsara - Samskaras - Sanctifier - Sanction - Sanctuaire - Sanctus - Sandales - Sang - Sanglier - Sanskrit - Santa - Santé - Sapience - Sapin - Sardane - Satan - Satipatthâna - Satisfactions  - Satori  - Sattva - Saturer - Saturne - Satyre - Sauvastika - Sautoir - Sauver - Savant - Savoir - Sayidouna - Scandale - Scarabée - Sceau - Sceau Premier - Sceau Deuxième - Sceau Troisième - Sceau Quatrième - Sceau Cinquième - Sceau Sixième - Sceau Septième - Sceller - Scénarios - Scepticisme -  Schizophrène - Schola can-torum - Schalom - Scholê - Schwärmerei - Science - Scolastique - Scripturaire - Scrupule - Se - Sear - Sec - Secerno - Second - Seconde - Secours - Secret - Secretum - Séculier - Sécurité - Séducteur - Seele - Sefirots - Segment - Seigneur - Seigneur de Justice - Sein - Séjour - Sel - Self - Semaine - Sémantique - Semblable - Semnéion - Semences - Sens - Sensation - Sensibilité - Sentiers - Sentiment - Séparer - Sepher ha-Zohar - Sephirot - Sept - Sept Sceaux - Septante - Septénaire - Septentrion - Sérénité - Série - Sérieux - Serment - Serpent - Servant - Servir - Serviteur - Servitude - Seth - Seuil -  Seul - Sexualité - Sexte - Shabbaot - Shaddaï - Shakti - Shatan - Shebli - Shekina - Shéma - Shittah - Shiva - Sh'ma- Shûdra - Sicambre - Siddarta - Siècle - Siège - Sieste - Signaler -  Signe - Signifiant - Silence - Silène - Silentium - Sillage - Siloé - Simon - Simplicité - Simultané - Sina - Sinaï - Sincère - Singularité - Sinistre - Sinople - Sion - Siva - Sirène - Sirr - Situer - Six - Skanda - Social - Société - Socrate - Sôdô - Soi - Soi-même - Soif - Soin - Sol - Soleil - Soleil de minuit - Solennelle - Solidarité - Solide - Solidifier - Solitaire - Solitude - Solstices - Solve Coagula - Soma - Sombre - Somme - Somme théologique  - Sommeil - Sommet - Son - Sonder - Songe - Sophia - Sophisme - Sorbier - Sorcier - Sort - Sortie - Sot - Souche - Souder - Souffle - Souffler  - Soufflet - Souffleur - Soufi - Soufre - Souffrance - Souhait - Souillure - Soul - Soumettre - Soumission - Sourates - Source - Sourd - Sourire - Souris - Sous - Souterrain - Souvenir - Souvent - Souverain - Spatio-temporelle - Spencer - SpeusippeSpéculatif - Spéculum - Spermatozoïde -  Sphærula - Sphère - Sphère Armillaire - Sphinx - Spinoza - Spirale Spiritualité - Spirituel - Spiritus Splendeur - Spontanéité - Spore - SquareStabilité - Stades - Stalles - Stations - Statue - Statut - Stérile - Stimuler - Stoïcien - Storgè - Structurelle - Stupide - Subconscient - Subie - Subjective - Sublimer - Sublimation - Subordonnés - Substance - Subsistance - Substituer - Subtil - Subvertion - Subvertir - Succès - Succession - Sud - Suffire - Suggérer - Suite - Suivre - Sujet - Summa - Sunnî - Supérieur  - Supplier - Supplique - Supporter - Supposer - Supra-collectif - Supraconscient - Supra-individuel - Supra-humain - Supra-rationnelle - Suprême - Suprême Conseil De France - Suréminence - Surface - Surnaturelle - Surplombe - Surpris - Surréaliste - Surveillant - Survole - Surya Namaskâr - Swami - Swastika - Symbiose - Symbole - Symbolisme  - Symétrie - Sympathie -  Symposion - Synarchique - Syncrétisme - Synergie - Syngué - Synopados - Synthème - Synthèse - Synthétisme - Sysiphe

 

S : "S" Symbole de Mouvement Ascendant en Spirale - Ndlr -

Saar : Le mot « Sear », le poil, le cheveux, en hébreux veut dire également le « principe », et il désigne dans son homonyme « Saar », le frisson, le frémissement en présence du numineux. Selon les biologistes les poils des animaux comme ceux des humains (particulièrement les cheveux) sont des antennes, surtout quand ils sont « hérissés »… Tous ces « poils » les rendent sensibles à différentes vibrations qui semblent appartenir à d’autres plans de l’Être ou à « d’autres niveaux de réalités » (pour parler comme les physiciens contemporains). - Jean-Yves LELOUP - "Cruelle Coquetterie"  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=104 -

Sabbat : "Un jour, Jésus entra dans une synagogue ; il y avait là un Homme dont la Main était paralysée. On observait Jésus pour voir s'il le guérirait le jour du sabbat ; on pourrait ainsi l'accuser. Il dit à l'Homme qui avait la main paralysée : « Viens te mettre là devant tout le monde. » Et s'adressant aux autres : « Est-il permis, le jour du Sabbat, de faire le Bien, ou de faire le Mal ? De Sauver une Vie, ou de tuer ? » Mais ils se taisaient. Alors, promenant sur eux un regard de Colère, navré de l'endurcissement de leurs Cœurs, il dit à l'Homme : « Étends la Main. » Il l'étendit, et sa Main redevint normale. Une fois sortis, les Pharisiens se réunirent avec les partisans d'Hérode contre Jésus, pour voir comment le faire périr." (Mc 3, 1-6)

Sabéenne : "Dans Le Figaro du 22 janvier 1951, André Rousseaux intitulait son article « Le dernier jour de René Guénon », rappelant ce que le Philosophe déclara à ses proches en ses derniers moments : « Soyez sans Crainte, je ne vous quitterai pas ; vous ne me verrez plus, mais je serai , et moi, je vous verrai. » En cette déclaration René Guénon rejoignait la Tradition Universelle ; le Judaïsme avec l'Evocation Posthume du Prophète Samuel par la Sorcière d'En-Dor à la demande du Roi Saül (I Samuel, XXVIII, 7), et les nombreuses Condamnations prononcées dans le Pentateuque contre ces Evocations. Le Christianisme démontre que l'Invisible est aussi le Monde des Morts avec Toutes les Apparitions de Jésus à ses Disciples. Et l'Hindouisme nous le précise avec ses Traditions sur les Pitris (Défunts), Âmes Désincarnées en Quête d'une nouvelle Incarnation Karmique. Enfin l'Islam confirme, avec Tout ce qu'en dit le Coran en ses Sourates concernant le Sort Posthume des Fidèles des Diverses Religions : Islamique, Juive, Chrétienne, Sabéenne." - Robert AMBELAIN - "Les arcanes noires de l'Hitlérisme" - P48 - Edition Robert Laffont 1990 -

Sable : noir - Planète : Saturne - Pierre : diamant - Symbolique : tristesse, humilité - En général : Selon les civilisations c'est le symbole de la mort, du mal, du deuil, du monde souterrain, du temps, de la fécondité ou de la renaissance. - Le Travail du Solve Coagula, du Salvé Régina de l'Initié est comparable au Pèlerinage du Rocher, bloc de Pierre brut qui se sépare de la Terre, (Gaia sa Mère Nourricière), pour dévaler la Montagne, se Décomposer par chocs successifs, avec les Autres Rochers, se Polir et se laver, se Purifier dans l'Eau du Fleuve Sacré, la Vie, (Exemple Ganges) jusqu'à atteindre en grain de Sable la Plage, Dissolvant dans son long Périple, ses Eléments jusqu'à devenir Eau, Vapeur, Nuages, se fondre dans le Un le Tout Universel.- Discussion Analogique avec un App\ RL\FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - Ndlr   «Seul un Homme qui a appris que Dieu, ou Bouddha, aide Ceux Qui s’aident eux-mêmes est Capable de Comprendre l’Enseignement du Sable et des Pierres dans le Sable. Il sait que par-dessus Tout Il doit s’efforcer continuellement d’Etudier, et de Mediter avec un Sentiment de plus en plus profond, chaque jour qui passe pour être à la hauteur des défis et des responsabilités de la Vie » - Jacques Blancher - Journal de Kyoto - Mission UNESCO- 1° octobre 2014 -  

"On ne Bâtit Rien sur le Sable du Scepticisme !" - Film "Il est minuit docteur SCHWEITZER" - 1952 - Voir  Salvé Régina - Schalom - Cérémonie du Thé - Dissoudre

Sabour : "Syngué Sabour [sëge sabur] n. f. (du perse Syngue « Pierre », et Sabour « Patience »). Pierre de Patience. Dans la Mythologie perse, il s’agit d’une Pierre Magique que l’on pose devant Soi pour déverser sur Elle ses Malheurs, ses Souffrances, ses Douleurs, ses Misères… On Lui Confie Tout ce que l’on n’Ose pas Révéler aux Autres… Et la Pierre Ecoute, Absorbe comme une Eponge Tous les Mots, Tous les Secrets jusqu’à ce qu’un Beau Jour Elle Eclate… Et ce Jour- on Est Délivré." - Syngué sabour. Pierre de patience - Roman -  Atiq Rahimi, prix Goncourt 2012 -

Voir Bétyle - Qa'aba - Besil - Swastika - Omphalos - Linga - Pierre Noire - Syngué - Patience

Illustration de 1315 tirée du Jami al-tawarikh,

inspirée du récit de la remise en place de la Pierre noire

 par Mahomet et les aînés des clans de La Mecque

         

Lingam du sanctuaire de "My-Son" Vietnam et deux Lingams Hindous

     

Omphalos du Temple d'Apollon à  Delphes

Le Bétyle de Kermaria, près Pont-l’Abbé (Finistère)

 

 

Sacchi : "Dans la Métaphysique de Platinas (ou Platina...Barthélemi Sacchi, surnommé Platina), Dieu Est Un, le Monde n'Est pas Une Création de Dieu, mais Une Emanation de la Volonté Divine, l'Un Est Tout, Tout Est Partie de l'Un." - "Physique quantique et conscience - Colloque international " Page 6 - de Lothar Schäfer - Document Fourni par  JP DEC\ -

"Barthélemi Sacchi, surnommé Platina, bibliothécaire du Vatican, publie, en 1479, par ordre de Sixte IV, une Histoire de la Vie des Papes." - http://compilhistoire.pagesperso-orange.fr/papaute.html -

"Savant italien attaché au Pape Sixte IV, né, en 1421, Sacchi Barthélemy, à Piadena (nom latin Platina)." - https://fr.wikisource.org/wiki/Dictionnaire_des_pseudonymes_(Heilly)/Intro - Télécharger "La métaphysique Orientale -René GUENON en PDF - 13 p. vite lues et édifiantes - Ndlr -

Sacerdoce : Le nom de Melchisédech, ou plus exactement MelkiTsedeq, n'est pas autre chose, en effet, que le nom sous lequel la fonction même du « Roi du Monde » se trouve expressément désignée dans la Tradition judéo-chrétienne. Nous avons quelque peu hésité à énoncer ce fait, qui comporte l'explication d'un des passages les plus énigmatiques de la Bible hébraïque, mais, dès lors que nous nous étions décidé à traiter cette question du « Roi du Monde », il ne nous était véritablement pas possible de le passer sous silence. Nous pourrions reprendre ici la parole prononcée à ce propos par saint Paul : « Nous avons, à ce sujet, beaucoup de choses à dire, et des choses difficiles à expliquer, parce que vous êtes devenus lents à comprendre. » ...Saint Paul commente ce qui est dit de Melchisédech : « Ce Melchisédech, roi de Salem, prêtre du Dieu Très-Haut, qui alla au-devant d'Abraham lorsqu'il revenait de la défaite des rois, qui le bénit, et à qui Abraham donna la dîme de tout le butin; qui est d'abord, selon la signification de son nom, roi de Justice, ensuite roi de Salem, c'est-à-dire roi de Paix ; qui est sans père, sans mère, sans généalogie, qui n'a ni commencement ni fin de sa vie, mais qui est fait ainsi semblable au Fils de Dieu ; ce Melchisédech demeure prêtre à perpétuité » - ...et ce qui semble n'avoir jamais été signalé, c'est qu'El Êlion est l'équivalent d'Emmanuel, ces deux noms ayant exactement le même nombre ; et ceci rattache directement l'histoire de Melchisédech à celle des « Rois Mages », dont nous avons expliqué précédemment la signification. De plus, on peut encore y voir ceci : le Sacerdoce de Melchisédech est le Sacerdoce d'El Élion : le Sacerdoce chrétien est celui d'Emmanuel ; si donc El Êlion est Emmanuel, ces deux Sacerdoces n'en sont qu'un, et le Sacerdoce chrétien, qui d'ailleurs comporte essentiellement l'offrande eucharistique du pain et du vin, est véritablement « selon l'ordre de Melchisédech ». - René GUENON - Le Roi du monde  Chapître VI - Le Sacerdoce, du latin sacerdotum = dire le Sacré, sacrum docet : Enseigner le Sacré ; le terme désigne la Dignité et les fonctions du Prêtre dans diverses Religions.(…) Le titre de Maitre, au sens des opératifs, suppose avoir la Maitrise de son Art et Transmettre celui-ci à des Apprentis et des Compagnons. Transposé aux Loges Spéculatives et à la Tradition Initiatique, cela correspond à un Devoir de Transmission.(…) On ne peut Transmettre que ce qu’on possède ou ce qu’on a Compris d’où les Devoirs de Travail et de Connaissance. Le Maitre a également un Devoir d’exemplarité à l’Intérieur du Temple comme à l’extérieur. Un Maitre doit se faire remarquer au dehors par ses propos modérés, son Amour de la Justice et de l’Humanité « afin que rentrés dans le Monde, on Reconnaisse toujours à leur Sagesse, les Vrais Enfants de la Lumière ».- J-P\ P\RUY\ "La notions de Sacré" P14 Ori\ Mon\

"L’opposition des deux pouvoirs Spirituel et Temporel, sous une forme ou sous une autre, se rencontre à peu près chez tous les peuples, ce qui n’a rien de surprenant, puisqu’elle correspond à une loi générale de l’histoire humaine, se rattachant d’ailleurs à tous l’ensemble de ces « lois cycliques » auxquelles, dans presque tous nos ouvrages, nous avons fait de fréquentes allusions…Nous retiendrons surtout, pour le moment, deux exemples historiques, pris l’un en Orient et l’autre en Occident : dans l’Inde, l’antagonisme dont il s’agit se rencontre sous la forme de la rivalité des Brâhmanes et des Kshatriyas, dont nous aurons à retracer quelques épisodes ; dans l’Europe du moyen âge, elle apparaît surtout comme ce qu’on a appelé la querelle du Sacerdoce et de l’Empire, bien qu’elle ait eu aussi alors d’autres aspects plus particuliers. [...] Ce qui demande aussi à être expliqué, et même un peu plus longuement, ce sont les expressions, que nous avons employées tout à l’heure, de Pouvoir Sacerdotal et de Pouvoir Royal ; que faut-il entendre ici exactement par Sacerdoce et par Royauté ?  Pour commencer par cette dernière, nous dirons que la fonction Royale comprend tout ce qui, dans l’ordre social, constitue le « gouvernement » proprement dit, et cela quand bien même ce gouvernement n’aurait pas la forme monarchique ; cette fonction, en effet, est celle qui appartient en propre à toute la Caste des Kshatriyas, et le Roi n’est que le premier parmi ceux-ci.  La fonction dont il s’agit est double en quelque sorte : administrative et judiciaire d’une part, militaire de l’autre, car elle doit assurer le maintien de l’ordre à la fois au dedans, comme fonction régulatrice et équilibrante, et au dehors, comme fonction protectrice de l’organisation sociale ; ces deux éléments constitutifs du Pouvoir Royal sont, dans diverses Traditions, symbolisés respectivement par la Balance et l’Epée. On voit par là que le Pouvoir Royal est bien réellement synonyme de Pouvoir Temporel, même en prenant ce dernier dans toute l’extension dont il est susceptible ; mais l’idée beaucoup plus restreinte que l’Occident moderne se fait de la Royauté peut empêcher que cette équivalence apparaisse immédiatement, et c’est pourquoi il était nécessaire de formuler dès maintenant cette définition, qui ne devra jamais être perdue de vue par la suite.  [...] En effet, ce qui possède proprement le caractère « Sacré », c’est la Doctrine Traditionnelle et ce qui s’y rapporte directement, et cette Doctrine ne prend pas nécessairement la Forme Religieuse (On verra d’ailleurs plus loin pourquoi la Forme Religieuse proprement dite est particulière à l’Occident.) ; « Sacré » et « Religieux » ne s’équivalent donc nullement, et le premier de ces deux termes est beaucoup plus étendu que le second ; si la Religion fait partie du domaine « Sacré », celui-ci comprend des éléments et des modalités qui n’ont absolument rien de Religieux ; et le Sacerdoce, comme son nom l’indique, se rapporte, sans aucune restriction, à tout ce qui peut véritablement être dit « Sacré ».- René GUENON - "Autorité spirituelle et pouvoir temporel" - "Pouvoir temporel et pouvoir spirituel" - Edition Trédaniel, (extrait sur demande) -  Ndlr -

  "C’est cette Force qui conduit au Sacerdoce, à l’Engagement : Il n’y a plus de Sacrifice, juste une Evidence et la Conscience Absolue d’une Mission, et du Devoir Suprême de garder en Soi cette Présence, et de la faire vivre. Le Sacerdoce n’est pas une fuite  dans le Mystique : C’est une Expérience Religieuse, mais  au sens de Reliance. Reliant ce qui est Epars dans la Conscience d’une même Réalité Suprême, elle est une Expérience d’Unité, au plus proche de la Vie, dans toutes ses dimensions." [...] "C’est cette Force qui conduit au Sacerdoce, à l’Engagement : Il n’y a plus de Sacrifice, juste une Evidence et la Conscience Absolue d’une Mission, et du Devoir Suprême de garder en Soi cette Présence, et de la faire vivre. Le Sacerdoce n’est pas une fuite  dans le Mystique : C’est une Expérience Religieuse, mais  au sens de Reliance. Reliant ce qui est Epars dans la Conscience d’une même Réalité Suprême, elle est une Expérience d’Unité, au plus proche de la Vie, dans toutes ses dimensions." - Phi\ Bou \ "Du sac\ du vieil hom\ au sac\ du Lév\" - P14 Ori\ Mon\ 6013 - 

Voir Vin - Voir Parole - Bénédiction - Orbi et Urbi -

Sacerdotale : La Voie Initiatique telle que la décrit Guénon peut se diviser en deux grandes étapes, qui sont parfois considérées, selon lui à tort, comme deux types d'Initiations différents : « l'Initiation Royale » et « l'Initiation Sacerdotale », encore appelés, par référence aux doctrines antiques, les « Petits Mystères » et les « Grands Mystères». En réalité, explique Guénon, ces deux voies sont complémentaires, la première étant subordonnée à la seconde. Les Petits Mystères, auxquels appartiennent les « Sciences Traditionnelles » (par exemple, l'Alchimie ou l'astrologie) ont pour but de rétablir l'Individu dans « l'état primordial », l'état qui était celui de l'humanité aux origines et que Guénon, s'appuyant sur l'œuvre de Dante, rapproche du « paradis terrestre ». Celui qui a atteint ce stade atteint ainsi « la Plénitude de l'état humain», qui est en même temps le « Centre » de cet état. Ce n'est qu'une fois parvenu à ce Centre qu'il peut « communiquer directement avec les états supérieurs de l'Être » et accéder ainsi aux états supra-individuels qui, seuls, « ont pour domaine la Connaissance Métaphysique pure» et peuvent être véritablement qualifiés de « Spirituels ». À la fin de son Cheminement, l'Initié, Libéré de toutes les Contingences, Réalise ce que l'Esotérisme Islamique nomme « l'Identité Suprême », qui pour Dante est « le paradis céleste », et qu'il devient ainsi « l'Homme Universel ». http://truthlurker.over-blog.com/article-5629486.html . -

"...Ce qui demande aussi à être expliqué, et même un peu plus longuement, ce sont les expressions, que nous avons employées tout à l’heure, de Pouvoir Sacerdotal et de Pouvoir Royal ; que faut-il entendre ici exactement par Sacerdoce et par Royauté ?  Pour commencer par cette dernière, nous dirons que la fonction Royale comprend tout ce qui, dans l’ordre social, constitue le « Gouvernement » proprement dit, et cela quand bien même ce gouvernement n’aurait pas la forme monarchique ; cette fonction, en effet, est celle qui appartient en propre à toute la Caste des Kshatriyas, et le Roi n’est que le premier parmi ceux-ci.  La fonction dont il s’agit est double en quelque sorte : administrative et judiciaire d’une part, militaire de l’autre, car elle doit assurer le maintien de l’ordre à la fois au dedans, comme fonction régulatrice et équilibrante, et au dehors, comme fonction protectrice de l’organisation sociale ; ces deux éléments constitutifs du Pouvoir Royal sont, dans diverses Traditions, symbolisés respectivement par la Balance et l’Epée. On voit par là que le Pouvoir Royal est bien réellement synonyme de Pouvoir Temporel, même en prenant ce dernier dans toute l’extension dont il est susceptible ; mais l’idée beaucoup plus restreinte que l’Occident moderne se fait de la Royauté peut empêcher que cette équivalence apparaisse immédiatement, et c’est pourquoi il était nécessaire de formuler dès maintenant cette définition, qui ne devra jamais être perdue de vue par la suite.  - René GUENON - "Autorité spirituelle et pouvoir temporel" - "Pouvoir temporel et pouvoir spirituel" - Edition Trédaniel, -

"Le verbe Descendre traduit l'hébreu  y-r-d formé sur la même Racine que le nom du Jourdain.[...] La Colombe traduit l'hébreu  y-w-h-n . Or dans le Siracide, y-w-h-n est employé pour transcrire le nom du grand-Prêtre Onias, celui du père de Simon le juste (Sir 50,1), mais aussi aussi celui de son fils, dernier grand-Prêtre Légitime de Jérusalem déposé par Antiochos IV Epiphane en -175. Cela veut dire que la Colombe a un Double sens : d'une part elle est en clair le Signe du Saint Esprit que Jésus reçoit à son Baptême  et d'autre part, grâce à l'Onomastique, Jésus reçoit par le Saint Esprit la Légitimité Sacerdotale interrompue par la déposition d'Onias III. La Légitimité revient à l'Elu de Dieu. [...]...elle Symbolise le Christ dans sa Fonction Royale et Sacerdotale." - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 -

"Casuistique est une Discussion ou Argumentation de Formulation Théologique traitant de Morale (ou de Cas de conscience). C'est le Cas de certaines Argumentations Exégètiques autour de Concepts Sacerdotaux du 23ème et 24ème Degrés." - Dji\ Ben DJI\ - échanges épistolaires suite travaux A01 AKademia - Camp de Mon - "Si le Vert Est Devenu la Couleur de l’Espérance, c’Est qu’Il Indique que l’Alchimiste Est sur la Bonne Voie, Et qu’Il ne Lui reste qu’à Croiser les Doigts (ou Creuset) pour Aboutir à la Couleur Blanche. [...] Enveloppant, Calmant, rafraîchissant, tonifiant, le Vert Est la Couleur des Apothicaires Et Celle de la Toge des Médecins au Moyen âge. L’Emblème de l’Eternité Et des Renaissances, le Scarabée Egyptien, Signifiait, aussi Quand Il était Vert, la Régénération  Nécessaire pour Naître à la Vie Spirituelle. Les Vêtements Sacerdotaux qu’Endossent les Prêtres Chrétiens entre le Troisième Dimanche après la Pentecôte Et l’Avent sont Tissés en Vert pour Rappeler la Vie de la Grâce par la Résurrection du « Fils »."- Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015 -  

" Ce Paradoxe se Résout ainsi par l'Initiation Royale ou petits Mystères : Dépasser l'Individualité (in-divi : dans le duel), laisser de côté encore la Personnalité (la Persona, le masque social, mondain) pour trouver l'être en Soi, Atteindre de la sorte le paradis Humain, le Centre. C'est les Trois premiers Degrés de l'Initiation en Maçonnerie ! Puis par l'Initiation Sacerdotale,  ou Grands Mystères, si nous y sommes invités, remonter le long du Fil à plomb jusqu'au paradis Céleste, de , par la Fonction ou Mission Prophétique, (avec le Don des langues !) refaire le Chemin inverse, pour réintégrer les quelques Etats Multiples de l'Etre précédemment cités, mais en étant Eclairé de l'Intérieur, car l'Être Universel, sera alors définitivement aux Commandes ! " - Entretien avec des Maî\ RL\ 813 les FF Libres Ori\ Bez\ 6017  - Ndlr -

Voir Qiyama -  Ascendéré - Ascension - Avent -

Sacraliser : L'Ouverture des Travaux est un Sacrifice, la Fermeture est une Sacralisation. - Ndlr -   "Ce Chapitre se Complète naturellement par l’Etude sur salut et Délivrance qui est la « Justification » Métaphysique de l’Exotérisme. [...] ...la « Vie ordinaire » peut être « Sacralisée » de manière à Perdre tout Caractère « Profane » et à Permettre à l’Individu une Participation Constante à la Tradition, ce qui est l’une des Conditions requises pour le Passage de l’Initiation Virtuelle à l’Initiation Effective. Mais il faut bien Reconnaitre que le Monde Occidental, [...] Tend à une « Laïcisation  » de plus en plus accentuée de la Vie Sociale , ce qui Accuse une Inquiétante Perte de Vitalité de la Tradition Chrétienne. Il n’est certes pas Impossible à un Occidental de Rechercher une Voie de Réalisation Initiatique dans une Tradition Etrangère, et le Chapitre XII Montre dans quelles Conditions peut être considérée comme Légitime ce qu’on Appelle communément une «Conversion». " - Jean Reyor. - INITIATION ET REALISATION SPIRITUELLE – Avant-propos - Page 164 dans « Tout Guenon en PDF » télécharger sur http://tradgloss.com/g.htm#Guénon - Télécharger - salut et Délivrance -01 - salut et Délivrance -02 -

Sacre : Sacrifice, "Sacre du fils". - Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015 -

Sacrement : "du lat. sacramentum, de sacrare, sacrer, Mystère. Sacrement, dans notre usage ordinaire, veut dire un signe Sacré ; mais, dans la langue latine, d'où ce mot est venu, Sacrement veut dire souvent chose haute, chose Secrète et impénétrable, - BOSSUET, ib. IV, 10 - Sacrement  est un signe visible de la chose Sacrée, ou une Forme visible de la Grâce invisible.... partout où le translateur commun du Nouveau Testament a voulu exposer en latin ce mot Grec, Mystère, il a dit Sacrement, - CALVIN, Instit. 1027 -

Sacré : "Tout appartient au Sacré, ou tout appartient au profane...Il n’y a pas deux domaines...Au delà il y a la Sainteté de Dieu...Le Sacré c’est ce qui unit les Hommes" - Agapé France 2- “ peut-on être Chrétien et Franc-Maçon ” 04/05/97. -

"On peut à Dieu se consacrer en pays de cocagne et garder le sens du Sacré : Le cul, le caviar et le champagne ! - Strip tease 28/11/97 FR3. -

"Vérité et Amitié nous sont chères l'une et l'autre, mais c'est pour nous un Devoir Sacré  d'accorder  la préférence à la Vérité." - ARISTOTE, Éthique à NICOMAQUE, I, 4, 1096 a 16-17 -

"D’après René Guénon : « Est Sacré, tout ce qui se relie au Principe et, donc, toute activité humaine qui participe de la Tradition ». On peut donc dire par extension que, puisque le Cosmos est la une Création de ce Principe, le monde Profane, en Soi, n’existe pas et, donc, toute la Création est Sacré jusqu’au plus petit Atome." - Rem\ DIM\ "L'ouverture des travaux" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\  6012 -

"Le Travail du Solve Coagula, du Salvé Régina de l'Initié est comparable au Pèlerinage du Rocher, bloc de Pierre brut qui se sépare de la Terre, (Gaia sa Mère Nourricière), pour dévaler la Montagne, se Décomposer par chocs successifs, avec les Autres Rochers, se Polir et se laver, se Purifier dans l'Eau du Fleuve Sacré, la Vie, (Exemple Ganges) jusqu'à atteindre en grain de Sable la Plage, Dissolvant dans son long Périple, ses Eléments jusqu'à devenir Eau, Vapeur, Nuages, se fondre dans le Un le Tout Universel." - Discussion Analogique avec un App\ RL\FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - Ndlr -

"Sacer (« qui appartient au service divin ») est à l’origine de « Sacré », « Sacrifice » (sacrum facere=rendre Sacré l’objet du sacrifice) et « Sacerdoce » (sacerdotum : dire le Sacré, enseigner le Sacré). Notons également, mais y insister ici, qu’il existe une grande proximité étymologique entre Sacré (sacer, sacratum) et « Secret » (secretum) puisqu’il s’agit dans l’un et l’autre cas de ce qui est mis à part. (…) Pour Larousse, dans l’interprétation des phénomènes Religieux, le Sacré est le caractère de ce qui Transcende l’humain par opposition au Profane (profanum = devant le temple). « Sacré » = qui a rapport avec le Divin ; qui doit inspirer un respect Absolu, inviolable. (…) Pour le Gaffiot, la Racine latine « sacer, sacra, sacrum » signifie Saint, Sacré, conSacré à une Divinité. (…) Pour Julien Ries, l’expérience du Sacré implique la découverte d’une Réalité Absolue que l’Homme perçoit comme une Transcendance. (…) Pour Jean-Jacques Wunenburger, « le Sacré est un vécu Emotionnel qui nous met en Présence d’une puissance qui nous dépasse. (…) Le Sacré est l’Autre Versant de l’Existence, une structure Médiatrice qui nous permet de nous arracher à la Vie, qui nous permet une transition vers une Autre entité. En fait, le Sacré a un statut de médium, intermédiaire entre le Monde du quotidien et le Monde Divin, un Espace transitionnel qui nous ouvre une Lumière et nous permet de monter. (…) Le Sacré exige des Portes qui s’ouvrent et qui se ferment. Il a besoin d’être canalisé. (…) La pratique du Sacré ne peut faire l’économie d’un certain nombre de Contraintes, comme la Ritualisation et l’interprétation Symbolique» (…) Le Sacré Relie l’Immanent au Transcendant en passant par le Centre de l’Esprit humain. (…) Finalement le Sacré peut se résumer en deux phrases : le Sacré est ce qui Relie les Hommes entre eux et les Hommes à Dieu. Le Sacré est une porte entr’ouverte sur l’Absolu » (…) La notion de Sacré est liée aux notions de respect, de dignité et de Pureté. Leur Ennemi commun, c’est l’Ego. Le Maç\ ne peut être Initié qu’après avoir domestiqué son Ego. (…) au (X)ème degré de XXXX XXXX, le mot de passe Z*** se lit A*** de Droite à Gauche, terme qui signifie « Sacré ». - J-P\ P\RUY\ "La notions de Sacré" P14 Ori\ Mon\ - 

« Comment pouvez vous acheter ou vendre le Ciel, ou la Chaleur de la Terre ? Chaque parcelle de cette Terre est Sacrée pour mon peuple. Chaque aiguille de pin, chaque rive sableuse, chaque lambeau de brume dans les bois sombres, chaque clairière et chaque bourdonnement d’insecte est Sacré dans le Souvenir et l’expérience de mon peuple. La sève qui coule dans les arbres transporte les Souvenirs de l’Homme Rouge. Nos Morts n’oublient jamais cette Terre magnifique car elle est la Mère de l’Homme Rouge. Nous sommes une partie de la Terre et elle fait partie de nous. Les fleurs parfumées sont nos sœurs. Le Cerf, le Cheval, le grand Aigle sont nos Frères. Les crêtes rocheuses, les sucs dans les prés, la Chaleur du poney et l’Homme appartiennent tous à la même famille. Aussi lorsque le Grand Chef à Washington envoie dire qu’il veut acheter notre Terre, demande-t-il beaucoup de nous. Car cette Terre nous est Sacrée. ». Ces paroles magnifiques sont celles d’un chef Sioux : elles démontrent que chez les peuples Amérindiens, l’Espace Sacré est omniprésent, le Profane n’existe pas." - Ala\ SOU\ - "La porte du temple" - RL\ 813 Ori\ Bez\ -

"En effet, ce qui possède proprement le caractère « Sacré », c’est la Doctrine Traditionnelle et ce qui s’y rapporte directement, et cette Doctrine ne prend pas nécessairement la Forme Religieuse (On verra d’ailleurs plus loin pourquoi la Forme Religieuse proprement dite est particulière à l’Occident.) ; « Sacré » et « Religieux » ne s’équivalent donc nullement, et le premier de ces deux termes est beaucoup plus étendu que le second ; si la Religion fait partie du domaine « Sacré », celui-ci comprend des éléments et des modalités qui n’ont absolument rien de Religieux ; et le Sacerdoce, comme son nom l’indique, se rapporte, sans aucune restriction, à tout ce qui peut véritablement être dit « Sacré »."- René GUENON - "Autorité spirituelle et pouvoir temporel" - "Pouvoir temporel et pouvoir spirituel" - Edition Trédaniel, (extrait sur demande) -  Ndlr -  

"Les Védas sont les Ecritures Sacrées de l'Hindouisme, littéralement "Le Savoir (Sacré) " ; il y a quatre Védas le Rig-Véda, Yajur-Véda, Sâma-Véda et Atharva-Véda." Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire -

"D'Outil Energétique à Outil des Dieux, d'Outil Opératif, Symbole du Travail à Symbole d'autorité et du Commandement comme d'Honneur, le Maillet participe à la Transformation du Profane en Initié. Il donne l'Impulsion initiale puis le Tempo. Il est approprié pour signifier le Passage du Profane au Sacré, rythmer le cours des tenues par les Vibrations et Résonnances qu'il instaure de et entre l'Orient et l'Occident, le Septentrion et le Midi.[...] Le Maillet est l'Outil des constructeurs dans toutes les civilisations qui ont voulu Transmettre "l'Esprit des Formes", car il Etablit cette continuité, ce fil continu de la Transmission et de la Tradition.[...] il Guide et met en Résonnance...Symbolise l'autorité...Associé au Ciseau...représente la Volonté" - Rapport de la 1° Que à l'Etu Log 6012 -  

"En Sanskrit - Indestructible ; syllabe ; la syllabe Sacrée OM." Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire -

" Le 18ème Degré apparut à l’apogée du Siècle des Lumières, au moment où les Philosophes avaient l’Ambition de faire reculer le Domaine de Dieu pour Lui Substituer une Image Rationnelle de l’Univers. Comme souvent, en pareilles circonstances, il se produisit un " effet de balancier " qui les poussa à passer d’un extrême à l’autre. Fort Opportunément, le Message contenu dans ce Degré opposait au Parti des Lumières l’étude des Doctrines Secrètes et des Sciences Sacrées. Ceux Qui s’en réclamaient recherchaient une Voie Spirituelle susceptible de Rétablir, par l’Initiation, une Autonomie Spirituelle. Chacun, pouvant alors trouver un Juste Equilibre entre Raison et Spiritualité, entre Exotérisme et Esotérisme. " - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -" -  Document audio à télécharger : Claude GAGNE entretien en octobre 2015 à propos de René Guénon, humanisme, Philosophie des Lumières, etc... 12mn30s. - Disponible sur demande - Ndlr -

"Pour moi, le Temps des Autres est Sacré !" - Film "Il est minuit docteur SCHWEITZER" - 1952 -

"La Possibilité d'un Langage "Religieux" (de "Relegerer", qui Réunit) n'est pas l'Apanage d'une "Révélation" Dogmatique quelconque. Sa Fonction Référentielle ou Sémantique serait Analogue à Celle du Texte "Poétique" : l'Existence du " Référent" serait anticipée, elle n'oblige pas le lecteur ou le spectateur à retracer l'Unité de Sens Présente chez son auteur, mais Tolére et surtout Appelle des Interprétations Diverses ; c'est aussi le Domaine de la Tradition Orale et du Langage Sacré." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

"Selon la Légende, Dieu Voulant punir les Hommes de leur Prétention à Monter jusqu'à Lui (la Tour de Babel !) leur fit parler au lieu d'une Langue Accessible à tous, une Multitude de Langages, Créant la Zizanie ... A s'en tenir au Monde Profane, c'est peut être aussi Celà, la Parole Perdue ! Une Parole Accessible à tous, quelque soit la Langue dès lors qu'elle s'Adresse à l’Âme et Cherche à Toucher les Cœurs . Mais il arrive que cette Parole "Commune" Soit Investie d'une Mission particulière : Permettre à l'Homme de Communiquer avec le Sacré. Il faut Entendre Ici par " Sacré" Tout Ce Qui présente un Caractère Transcendantal, Religieux ou Laïc. Pour Celà, selon le vers de Stéphane Mallarmé, il convient de " Donner un Sens plus Pur aux Mots de la Tribu " ; la Parole va être Magnifiée, le Mot Glorifié. Mais la Parole n'est pas uniquement une Prière qui Monte de l'Homme vers le Sacré ; elle est aussi un moyen pour le " Sacré " de s'Adresser à l'Homme. L'aspect est alors Essentiellement Religieux, c'est le Verbe : " Car le Mot c'est le Verbe et le Verbe c'est Dieu ", écrit Victor Hugo." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

Voir  Salvé Régina - Schalom -

"Nous franchissons la Porte basse comme ils franchissent la Mer Rouge, cette Mer des Limites entre le Profane et le Sacré." - Joa\ Mar\ " Je suis le Pavé Mosaïque" RL\ CEPHAS Ori\ Rog\ 2015. - 

«Vous avancez que la notion Guénonienne de Tradition se Limite à l'aspect Sacré. Il ne faut pas oublier que pour Guénon la Civilisation Traditionnelle est Un Tout . Tout est Sacré.» Il s'Agit de la Différence entre Tradition et Coutume, entre Sacré et Profane. Est-ce bien cela ? Quant au problème des Différences entre Traditions et Coutumes, pour Moi les Traditions au Pluriel sont Inséparables des Coutumes dans les Civilisations Traditionnelles. Sur le Plan du Transmittere, je Crois que les Coutumes ont Nécessairement des aspects Traditionnel. Dans certains cas, on peut dire qu'il n'y a pas une seule Coutume Qui n'ait une Racine Sacrée. Même celles Qui semblent les plus éloignées de l'approche Initiatique, en Réalité s'y rattachent. En ce Qui Concerne la Différence entre le Sacré et le Profane, l'approche de Rudolph Otto, dont je vous ai parlé Tout à l'heure, me paraît très Valable : ce Qui est Sacré est le «Tout Autre», le «Numineux». L'Histoire telle qu'elle est Comprise par l'Humanisme classique ne Reconnait pas la Nature du Sacré, puisque c'est le «Tout Autre». Donc il n'y a pas de critique Historique du «Tout Autre». Et c'est à la fois la Force et la Faiblesse du Sacré : on ne peut le critiquer, mais on n'en peut rien dire. Il est Ressenti. Le Sacré Lui-même, n'étant pas Spéculatif, Nous contraint à l'Opératif . C'est parce que la Philosophie reste dans le Domaine Spéculatif que Nous ne pouvons Franchir  le pas entre la Philosophie et l'Initiation. Alors que dans la Maçonnerie Initiatique, Celui Qui Participe Vraiment aux Travaux de la Loge Effectue des Opérations Rituelles sans cesse «Recrées».  - ACTES DU COLLOQUE INTERNATIONAL RENÉ GUENON et l'actualité de la pensée traditionnelle - Sous la direction de René ALLEAU et Marina SCRIABINE - Cerisy-la-Salle : 13-20 juillet 1973 - "Guenon-et-l'actualite-de-la-pensee-traditionnelle-bammate.pdf" sur demande - Ndlr -

"Le Sacré Crée Symboliquement dans le Temple de Pierre les Conditions d’Un Temple Intérieur, la Jérusalem Nouvelle, Une Apocalypse Affranchie des Limites du Temps Et de l’Espace où l’Homme Fini, Tout à la fois qu’Il s’Assume tel, éprouve l’Infinitude sans avoir à la Raisonner." - Pie\ ALF\  CR+ "En quoi le retour à Jérusalem..." SC\ 702 Val\ Mon\ 6015 -  

"Saint Augustin va Opposé dans La Cité de Dieu, la Cité Profane de Babylone à la Ville Sacrée de Jérusalem." - Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015

" La Kabbale propose Quatre Niveaux de Lecture d’Un Texte Sacré, Qui sont repris dans l’Acronyme Pardès (en Hébreu, le « Verger ». Le Mot paradis en dérive). 

- Pshat : le Niveau Littéral - Rémèz : le Niveau Éthique.

- Drash : le Niveau Philosophique.

- Sod : le Niveau Mystique (Sod Signifie Secret).

A mon Sens, l’Interprétation que Je viens d’Evoquer Est la plus Humaine, la plus Littérale, c’Est le Niveau Pshat, mais Il Est important et Nécessaire de Comprendre ce Niveau pour Prétendre Accéder aux suivants." - Mat\ GAB\  "Ah Seigneur..." - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 2016 -

"...si nous Regardons de plus près l’Un des Symboles Guématrique de l’Arche, nous nous apercevons que ses Dimensions étaient de 300 coudées de long, 50 coudées de large et 30 coudées de haut ce qui correspond comme par Hasard, à la Valeur Numérique du Mot לָשֹׁן( Lashon) Qui veut dire Langage, l'Un des Véhicules de la Compréhension du Sacré."  - Her\ DEP\ - Loi morale du Noachite - A01 AKademia - Camp de Mon -

"Enfin, il y a l’Homme Théantropique, qui Répond d’une Anthropologie Quaternelle, Qui me renvoi Inexorablement sur nos Trois Colonnes, ou il semblerait qu’il en manque une, ou qu’elle soit Invisible, mais Bien Présente : Comme pour l’Homme Tridimensionnel, il y a le Composé Humain Corps, Âme, Esprit . Par l’Esprit, le Noùs, l’Homme est Ouvert à une Dimension Spirituelle : le Pneuma (Ruach en Hébreu).  Pneuma étant cette Réalité qui Vivifie et Anime le Composé sans en faire Partie, c’est l’Esprit Saint, le Souffle Sacré, la Lumière Intérieure Qui Transfigure le Corps, Qui élargi et apaise l’Âme, et Qui Simplifie et Eclaire le Noùs. Dans l’Evangile de Marie c’est Précisément le Noùs Qui Accueille le Pneuma, et Communique sa Flamme et sa Lumière aux Autres Composants de l’Être. Le Noùs est l’Imagination Créatrice, la Fine Pointe de l’Âme. " - Flo Har - Planche d'exal  " La Gnose"  - RL 813 "Les FF Libres" Ori Bez -

Voir - Quatre Cavaliers de l'Apocalypse - Cardinaux - Alliance - Evangéliste - Tétramorphe - Éléments - Salvé Régina - Cérémonie du Thé - Dissoudre - Salvé Régina - Schalom -

Sacrifice : "Du latin sacer facere, sacrificium : « fait de rendre Sacré ». On accomplit un geste, une Action au Nom de quelque chose qu’on considère comme Sacré, en général pour mettre dans de bonnes dispositions des instances Divines, soit pour faire Pardonner (expiation pour le Grand Pardon hébreux) soit pour obtenir (demande de fertilité dans les Rites d’Eleusis) (…) Ce Concept de Sacrifice vu comme une « Mort et Renaissance » est un Archétype. Les Grecs avaient déjà développé le thème de la Mort Symbolique : ils nommaient « Deux fois nés » ceux qui avaient franchi les Portes de l’Erèbe et en étaient revenus : Thésée, Héraclès, Persée, Ulysse… le Phénix illustre également ce thème tout comme un certain nombre d’évènements bibliques. (…) Ce que nous craignons, c’est la perte de notre Individualité, de notre Moi Constitué en partie de notre Conscience et de la Mémoire de notre vécu. (…) Mourir à soi-même, se Sacrifier, c’est perdre le Narcissisme primitif qui rend l’Homme inapte à toute Vraie Vie, à tout Echange sincère avec Autrui. C’est passer du stade objet, soumis à des interdits et à des tabous, au stade sujet, autonome, Libre, responsable, Volontaire..., capable de s’Aimer profondément et d’Aimer profondément l’Autre. C’est le Véritable sens de la Résurrection ou de la Renaissance. (…) La Voie Initiatique entraine pour chaque Initié, une Ascèse longue et pénible, nécessitant de nombreux Sacrifices dont celui de l’Ego, mais qui aboutissent à la pleine Réalisation de l’Etre." - J-P\ P\RUY\ "La notions de Sacré" P14 Ori\ Mon\ -  

"Y a t'il autre chose à Sacrifier que l'Ego ?" - Ndlr -

"Ce premier Sacrifice du Veau d'or s’est avéré Révélation : comme dans Faust, c’est Satan qui menait le Bal ! Et comme un pauvre Diable, je ne  faisais que suivre le  Bal Masqué… [...] On me promet, un Travail pénible, des Combats et un Sacrifice jusqu’à la dernière goutte de mon sang ! Courbe la tête, fier Sicambre ! Brule ce que tu as Adoré et Adore ce que tu as Brulé…" [...] "C’est cette Force qui conduit au Sacerdoce, à l’Engagement : Il n’y a plus de Sacrifice, juste une Evidence et la Conscience Absolue d’une Mission, et du Devoir Suprême de garder en Soi cette Présence, et de la faire vivre. Le Sacerdoce n’est pas une fuite  dans le Mystique : C’est une Expérience Religieuse, mais  au sens de Reliance. Reliant ce qui est Epars dans la Conscience d’une même Réalité Suprême, elle est une Expérience d’Unité, au plus proche de la Vie, dans toutes ses dimensions." [...] "Le Sacrifice demandé est en fait  Libération et Ouverture." - Phi\ Bou \ "Du sac\ du vieil hom\ au sac\ du Lév\" - P14 Ori\ Mon\ 6013-  

"L'Ouverture des Travaux est un Sacrifice, la Fermeture est une Sacralisation." - Ndlr -  

"Le Monde Profane Occidental, dont Noùs sommes Issus et qui Noùs a Formé et déformé, pour Connaître, Utilise et survalorise l'Œil de Raison qui passe au Crible de la Pensée Spéculative l'objet Observé : C'est l'Œil Qui Discerne, Divise, oppose et compare. Avec Lui, s'imposent la Dualité, la Dialectique, le Doute. Toutes choses qui ne l'oublions pas, partage le même radical que "Diable". Pour nous, Initiés, l’Œil de la Raison Evolue ou doit Evoluer vers la pleine Fonction de ce que les Anciens nommaient « Animus » et qui inclut aussi le Désir, la Volonté, la Mémoire, l’Intelligence et la Capacité Sacrificielle. Cet Œil est totalement Lié à une Conscience  de type Solaire Liée au Feu. Et en tant que telle, si elle n’est point équilibrée et compensée elle risque de durcir les réalités invisibles de type archétypales, de pétrifier les symboles en les desséchant intellectuellement." - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 -

"La Foi, Attribuée à l’Aigle Qui pousse l’Esprit à s’Élever Toujours plus Haut ; La Charité, Attribuée au Pélican qui Représente le Sacrifice et le Don de Soi ; L’Espérance, Attribuée au Phoenix qui Procéde de l’Eternité. Les Oiseaux sont généralement associés à la Liberté et à la Spiritualité ; pour les Platoniciens, l’Oiseau était la Représentation de l’Âme. " - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 - "Sacrifice, « Sacre du Fils »". - Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015

"Dans la Mythologie Nordique, Mimirsbrunn (« Source de Mímir ») Est la Source Qui Recèle la Sagesse et l'Intelligence, elle se Trouve dans le Jotunheim. Mímir, Qui Est le Gardien de la Source, en Boit tous les Matins car Il Est le Dieu de la Sagesse. Il Est Ecrit qu'Odin a pu Lui aussi en Boire après avoir laissé son Œil Gauche en Sacrifice." - https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontaine_de_M%C3%ADmir -

"J’ai Trouvé Une Réponse dans l’Evangile de Luc, 17.33, où Jésus dit : Celui Qui Cherchera à Sauver sa Vie la Perdra, et Celui Qui la Perdra la Retrouvera. Dans l’Evangile de Jean, 12.25, cela Est dit d’Une Autre manière : Celui Qui Aime sa Vie la Perdra, et Celui Qui Hait sa Vie dans ce Monde la conservera pour la Vie Eternelle. On doit donc Distinguer Deux Qualités de Vie et cette Parole peut Etre Interprétée de la manière suivante : Qui veut préserver sa Vie Mondaine à n’importe quel prix Perdra la Vie Eternelle. Celui Qui Sacrifiera cette Vie Mondaine gagnera la Vie Eternelle. D’Un Point de Vue Métaphysique, l’Interprétation de cette Parole Est : Celui Qui veut préserver son Moi, ne Trouvera pas le Soi."  - Rem\ DIM\ "Au degré de..." P43 les Arg du lan -  Ori\ Nar\  6015 -

" Le Mythe de Tantale montre que ce dernier Risque n’Epargne Personne, pas même ceux qui disposent d’un Elan assez Puissant et Sincère pour Atteindre une Elévation Réelle : Contrairement à Icare, à qui la seule approche de la région Sublime fut Fatale, Tantale y Parvient et s’y installe. Mais son Exaltation le conduit à Vouloir Devenir l’Egal des Dieux. Pour Devenir un Pur Esprit, Il Dédaigne alors tout Désirs Corporels. Dans son analyse du Mythe, Paul Diel remarque cependant que le Dédain n’est que la Forme Négative de l’Exaltation des Désirs, Révélant une Liaison Obsessionnelle avec son Objet, car les Désirs Corporels Sublimés, et non pas Inhibés, sont dépourvus de Force Exaltante, Cessant d’être Attirants aussi bien que Repoussant. Sa Vanité conduit ainsi Tantale à Tuer son Fils Pélops et à le Servir à la Table des Dieux qu’il entend Abuser. Le Fils de l’Homme, Ici Pélops, (dans le Mythe de Tantale) Représente les Désirs Corporels : c’est donc leur Refoulement Vaniteux (le Meurtre du Fils) que Tantale Offre aux Dieux, les Tenant pour des Qualités Sublimes. Mais à la Vérité, Il Mortifie la Chair sans Sacrifier l’Esprit Pervers en Lui, ce dont les Dieux ne sont pas Dupes : Zeus Ressuscite Pélops et Précipite Tantale dans le Tartare. " - Pie\ ALF\ "Humilité et Courage : deux atouts sur le chemin de la vérité"  P14- Ori\ Mont\ - 6010 -

Voir As - Borgne - Apollon - Borgne - Soleil - Œil - Edda - Fontaine - Allégorie - Nostalgie - Amnésie.

Sacristie : "Salle attenant à une Eglise où l'on range les Vases Sacré et les ornements Sacerdotaux."

Sadducéen : "En ce Temps-, quelques Sadducéens – ceux Qui soutiennent qu’il n’y a pas de Résurrection..." – Lc 20, 27-40

Sage : "Le Sage Equarrit sans blesser, Incline sans porter atteinte, Rectifie sans faire violence, Et Resplendit sans aveugler." - Dicton Initiatique -  "...Pour terminer je souhaiterais faire mienne la réponse à la question : quel est le plus Sage des Hommes ?" - Gabriel Mathieu MARCONIS de NEGRE - Question découverte dans un rituel du XVIIIe siècle écrit par... -

« Le plus Sage de tous les Hommes est celui qui se Connaît lui-même, qui connait sa nature intérieure et divine et qui sent, qui pense, qui agit d’une manière conforme à cette Connaissance. Celui qui Connaît  les forces de son Corps et les facultés de son Ame, qui sait les développer et les perfectionner par l’usage de ses sens et de sa Raison, qui sait les employer et les diriger vers le bien de sa propre nature, celui-là acquerra la Connaissance de lui-même. »… -  JJ\ ELE\ "Qui vous a reçu ?" -  SC\ 702 Val\ Mon\ 6012 -

"Mon Maître est un Vrai  Sage : Quand il a Faim, il Mange, - Manducation - Ndlr - quand il a Soif il Boit, quand il a Sommeil il Dort" - Dicton Chinois Initiatique à rapprocher de la formule consacré des R+C- Ndlr - 

"Abhishiktânanda (Nom Hindou de Henri LE SAUX - Ndlr - ) a une Expérience très aiguë de l'Expérience Advaitine Au-delà du Mental : c'est une Expérience à Mort ou à Vie. Jusqu'à la fin de sa Vie, il pensera que très peu de Personnes y sont appelées. "On ne peut laisser s'y engager que des gens très Forts" écrira t'il à son Disciple Marc le 26 Octobre 1973; " mais certains en sont Capables", ajoutera t-il dans cette même lettre.[...] "l'Expérience Védantine est aussi vidante et dangereuse que celle de la drogue...où de la psychanalyse". Il faut pour réaliser cette Expérience un appel de l'Être. On n'a pas à recevoir de conseil, ou d'ordre de l'extérieur. On peut Apprendre, Ecouter, demander conseil, mais ceci reste encore à la surface de l'Être. Les grands Sages, comme Ramana Maharshi, ont répondu directement à une Force (Grâce) Intérieure, Puissante sans passer par aucun Intermédiaire."- Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", Notes de R. Panikkar à propos de l'auteur P.41 -

"De même que la Genèse succède à la Nuit, la Lumière succède à l'Obscurité. Elle a pour signature la Couleur Blanche. Parvenue à ce Degré, les Sages assurent que leur Matière est dégagée de toute Impureté, Parfaitement Lavée et très exactement Purifiée."- Fulcanelli : Le mystère des Cathédrales, cité par- Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -  

"La Foule des Aveugles ne vaut pas un seul Voyant, non plus que la Foule des Sots ne peut égaler un Sage." - Giordano BRUNO -

"Le Mercure dont le Vieillard Constitue par Tradition le Symbole (C'Est le Dissolvant Universel) ; C'Est l'Esprit ; on distingue le premier Mercure, celui que Ramon Lull appelle le Mercure vulgaire ou Commun ; il n'a nul rapport avec le Vif-argent : C'Est l'Argent-Vif des Sages. " - http://hdelboy.club.fr/chimie_alchemy.htm - Disponible sur demande - Ndlr -

"A t'Il Intégré, que dans la Vie la Place de Chacun est Donnée par le Souffle Divin. Que le Temps et l'Evolution sont pour la Perfection de son Âme ? Comme le Chaud et le Froid, les Sens sont Illusions, le Passé et le Futur sûrement Vanités ? Les Pensées sont t'elles ses Prières Créatrices ? Le Livre Sacré est le Livre Unique de Chacune de nos Vies. Le Mage est hors des Âges, c'est un Cavalier Sage. Le Roi est avec ou sans Foi, c'est le Cavalier du moi ou du Toi. Les Rois Mages sont dans les Âges pour la Foi, ce sont les Cavaliers Sages pour Toi." - Jérôme Hérin 13-09-2014 -

"Ce n'Est donc pas non plus en Devenant Riche qu'on se Délivre du Malheur, c'Est en Devenant Sage." - Socrate à Alcibiade - Platon " le premier Alcibiade" XXX-

" Les anglais ont une phrase Qui Exprime bien, à la fois, le Détachement et l'Intérêt à Porter aux Choses du Monde Matériel , Qui Caractérise le Sage : " You don't own, You care it ! " Traduction : " Vous  ne Possédez pas, Vous Prenez Soin ! ". à noter que le Verbe " To care" est Lié à Charité. Henri Le Saux, Prêtre Catholique et Swami Hindoux dans son Livre Témoignage  " La montée au fond du cœur " (à chiner sur internet) dit lui aussi : " Souverain Détachement et Souverain Intérêt à la fois, telles sont les Caractéristiques du Joueur Divin devant sa Lilà. ". Ce sont deux autres manières de dire " A la Gloire du Grand Architecte De l'Univers. ", de réciter le " Notre Père " Chrétien, ou de chanter le " Non nobis ", Prière d'Action de Grâce, associé aux Chevaliers du Temple, Qui appartient au Patrimoine Chrétien et Juif depuis près de 2600 ans. C'est le Chemin de l'Impersonnalité, prôné par la Tradition. " - Discussion avec un compagnon. - RL813 Ori de Béziers- 11/6016 - écouter le chant "Non nobis..." par Patrick Doyle. -

Voir Thérapeutes - Prudence.

Sagement : "C'Est en Cherchant l'Impossible que l'Homme a Toujours Réalisé et Reconnu le Possible, et Ceux Qui se sont Sagement Limités à ce Qui leur Paraissait le Possible n’ont Jamais Avancé d'Un Seul Pas. La Liberté Est donc Bien Stimulée par la Connaissance et son Accomplissement n'Est pas Seulement Une Œuvre Intellectuelle et Morale, c'Est avant Tout, dans l'Ordre du Temps aussi Bien qu'au point de vue du Développement de la Raison, Une Œuvre d'Emancipation Spirituelle. Comme le dit Confucius : « La Connaissance c’Est la "Lux Mundi", et la Liberté en Est l’Immensité Infini » C'Est cette Liberté Qui Est Nécessaire à l’Idéal auquel l’Homme Aspire." - Max ICH\ T\I\F\ 33° «La Liberté par la Connaissance» - Ren\ Eco\  du L-R Ori\ Mon\ - 6013 -

Sagesse : "Le bonheur est dans la Vérité : « Quelle différence faites-vous, me demande une lectrice, entre la philosophie et la Sagesse ? ». La réponse est assez simple, que l'étymologie suggère : philosophia, en grec, c'est l'amour ou la quête de la Sagesse. La philosophie est le chemin ; la Sagesse est le but. Mais quel chemin ? Et pour quel but ? La philosophie est un chemin de pensée : c'est un certain type de discours et de raisonnements. La Sagesse serait plutôt une certaine qualité de silence. Elle relève moins de la pensée que de l'action, moins de la raison que de l'expérience. Aussi devient-on philosophe, le plus souvent, parce que l'on se sent davantage doué pour la réflexion que pour la vie. Quoi de plus normal, pour qui se découvre tel, que de mettre son talent ou sa force (penser) au service de sa faiblesse (vivre) ? On fait ce que l'on peut avec ce que l'on a : la philosophie n'est une vocation que parce qu'elle est d'abord une contrainte ou une ruse. Il s'agit de penser mieux, pour vivre mieux. Mais ce chemin, pour qui saurait le parcourir en entier, nous amène au-dehors de la philosophie. Car enfin, il ne s'agit pas de théoriser toujours, d'argumenter toujours. Le but de la philosophie, c'est cet état « la Sagesse » où l'on n'aurait plus besoin de philosopher. De là une espèce de paradoxe : la philosophie s'abolit si tant est que nous en soyons capables, au point même où elle culmine. Ainsi, le chemin de Montagne, lorsqu'il mène jusqu'au sommet : là où le chemin conduit, il : n'y a plus de chemin. Cela met la philosophie à sa place, qui n'est pas la plus haute. La philosophie est un chemin de concepts ; la Sagesse, un sommet de vie. La philosophie est un travail ; la Sagesse, un repos.... Marcel Couche m'objecte que la philosophie ne tend qu'à la vérité, et tant pis, ajoute-t-il, si celle-ci nous rend tristes ou malheureux : « Le but de la philosophie c’est cet état où l’on n’aurait plus besoin de philosopher. » - Mieux vaut être un vrai philosophie qu'un sage accompli . Qu'il faille chercher la vérité d'abord, j'en suis bien sûr d'accord : c'est ce qui distingue la philosophie de la sophistique et la Sagesse de l'illusion. Mieux vaut une vraie tristesse, je l'ai dit souvent, qu'une fausse joie. Mais comment la tristesse ferait-elle une Sagesse suffisante ? La Sagesse est le but de la philosophie. Mais à quoi la reconnaît-on ? A la possession de la Vérité ? A la possession du bonheur ? Ni l'un ni l'autre, puisque ce ne sont pas choses que l'on puisse posséder. La Sagesse ne relève pas de l'avoir mais de l'être : il s'agit moins de posséder la Vérité que d'être vrai, moins de posséder le bonheur que d'être heureux. Le pari de la philosophie, c'est que les deux peuvent et doivent aller de pair - non parce que la Vérité serait toujours agréable (pourquoi serait-ce le cas ?), mais parce qu'il n'est de vrai bonheur que dans la Vérité (un bonheur fait d'illusions serait un faux bonheur). Ainsi la Vérité est la norme, à quoi il faut d'abord se soumettre. Le bonheur ne nous sera donné, s'il peut l'être, que par surcroît : c'est en cherchant la vérité que l'on trouvera le bonheur, non en cherchant le bonheur que l'on trouvera la vérité. Mais le sage, lui, ne cherche plus ; il a déjà trouvé."  - André COMTE-SPONVILLE - Juillet 2003 - Midi-Libre 10 décembre 2007.  -

"La prière de supplique avec Hochma : la Sagesse." - J-L\ TAU " La souffrance" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ -  

"Pour Platon, Quatre Vertus composent l'État le plus parfait, dit-il : la Sagesse, le Courage, la Tempérance et la Justice. La Sagesse est aux commandes, car dans toutes choses, c'est l'Âme qui doit commander. Le Courage est la Vertu qui est appelée à seconder l'Âme dans la défense de l'État contre tout ce qui pourrait lui porter atteinte. La Tempérance est la maîtrise de Soi, la maîtrise par la Raison des Passions et des Désirs. Dans la Cité, dit Platon, la Tempérance est l'Harmonie qui doit s'établir entre ceux qui commandent et ceux qui savent qu'ils doivent être commandés. La Justice enfin, se trouve dans le fait que chacune de ces Vertus puisse remplir correctement sa propre Mission. La Raison doit commander, le Courage doit obéir et seconder la Raison ; la Tempérance doit établir une Harmonie entre ces deux domaines. A contrario, l'injustice arrive lorsque ces Vertus ne remplissent pas chacune leurs propres rôles. L'injustice s'installe lorsque c'est l'Ignorance qui commande, ou la lâcheté qui règne en Maître, ou encore, les Passions qui s'imposent à la Raison - Si derrière chaque barbe il y avait de la Sagesse, toutes les chèvres seraient Prophète  - Proverbe ARMENIEN -

" En effet, ce mot de « Pouvoir » évoque presque inévitablement l’Idée de Puissance ou de Force, et surtout d’une Force Matérielle (On pourrait d’ailleurs faire rentrer aussi dans cette notion la Force de la Volonté, qui n’est pas « Matérielle » au sens strict du mot, mais qui, pour nous, est encore du même Ordre, puisqu’elle est essentiellement orientée vers l’Action.),  d’une Puissance qui se Manifeste visiblement au dehors et s’affirme par l’emploi de moyens extérieurs ; et tel est bien, par définition même, le Pouvoir Temporel (Le nom de la Caste des Kshatriyas est dérivé de Kshatra, qui signifie « Force » ) Au contraire, l’autorité Spirituelle, intérieure par Essence, ne s’affirme que par elle-même, indépendamment de tout appui sensible, et s’exerce en quelque sorte invisiblement ; si l’on peut encore parler ici de Puissance ou de Force, ce n’est que par transposition Analogique, et, du moins dans le cas d’une autorité Spirituelle à l’état pur, si l’on peut dire, il faut bien comprendre qu’il s’agit alors d’une Puissance toute Intellectuelle, dont le nom est « Sagesse », et de la seule Force de la Vérité - René GUENON - "Pouvoir temporel et pouvoir spirituel" - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -  La vie simple de René Guénon par Paul Chacornac en PDF + de Slimane REZKI : - https://www.youtube.com/watch?v=cxFrdk-3ELQ&feature=em-subs_digest - https://www.youtube.com/watch?v=oOkPMsJRSpc - Télécharger - salut et Délivrance -01 - salut et Délivrance -02 -

"La Sagesse Suprême, c'est l'Amour authentique, l'Oubli de Soi pour se Dissoudre dans la pureté de l'Unité Essentielle, de l'Unique. Dès que la Loi d'Amour s'impose à la Conscience de l'Homme et devient son Guide Spirituel, il n'y a plus Soi et l'Autre, Soi et les Autres, il y a les Autres en Soi, il y a l'Unité."- Guy Pia\ cité par- Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -  

"Pour certains auteurs comme André COMTE-SPONVILLE, l’approche du Bonheur passe par l’Analyse de l’Espérance  qui pourrait Résider dans la Sagesse. [...] Dans « Le Porche du Mystère de la deuxième Vertu » Charles Péguy écrit un long monologue de Dieu Consacré à cette « deuxième Vertu », à savoir l'Espérance. La Figure de la petite Espérance y apparaît, entre ses sœurs que sont la Foi et la Charité. Elle semble se laisser conduire mais en Réalité Guide la Foi et la Charité. Seuls les Aveugles ne Voient pas « que c'est elle qui entraîne ses grandes sœurs ». Notons Ici que notre Ordonnancement n’est pas celui de la Religion qui place l’Espérance en deuxième position alors que nous la plaçons après la Foi et la Charité (dans l'ordre d'extinction - Ndlr -). C’est ainsi que nous pouvons montrer avec Force que l’Extinction progressive de ces dernières conduit à appréhender l’importance de l’Espérance dans cette désolation. Si celle-ci s’éteignait à son tour nous rejoindrions les Ténèbres. C’est ainsi que l’Espérance Apparaît comme l’ultime recours." - Thi\ DAV\ CR+ - SC702 Ori\ Mon\ - 6013 - "Grâce à l'Esp..." -

"Le Chemin de l'Ethos c’est Vivre, c’est Être Emu, mais c’est aussi Être Affecté, dans le Sens d’une Compréhension (prendre avec) et l’Acceptation d’une Souffrance. Car l’Être Relié Positivement par le Cœur, est Touché, Blessé par les Epreuves. Cette Blessure est la Marque du Manque et de la Limite Existentielle . Mais aussi le Lien avec l’Au-delà de l’Être,, sa Dimension Sacré, traversé qu’Il Est par le Souffle, l’Esprit. Alors l’Epreuve Nous Relie au Tout Autre, mais également à l’Autre Qui Est Reconnu comme Différent dans Son Identité mais Identique dans sa Dignité. Cette Connaissance, cette Reconnaissance Est le Chemin Initiatique. Non seulement l’Impératif catégorique de la Morale, mais un Travail d’Implication dans le “Comment Faire” pour Accéder à la Voie Juste, à l’Ecoute, et à la Sagesse. - Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 -"  -

"La Figure de l’Aigle indique la Royauté, par sa tendance à aller vers les Cimes. Effectivement, l'Aigle, capable de s'Elever Au-dessus des Nuages et de Fixer le Soleil, est Universellement considéré comme un Symbole à la fois Céleste et Solaire. L'Aigle, avec un port altier, plane avec Calme et Sérénité, tout en étant Capable de foncer sur sa proie avec une grande précision. Il Incarne la Confiance et la Foi qui procurent un précieux levier Lui permettant d'affronter avec Courage toutes les Epreuves et de Vaincre les difficultés. L'Aigle, en survolant les Espaces, ne Connaît pas de frontières, Ce Qui est Nécessaire pour Concilier Oppositions et divergences. L'Aigle représente la recherche de la Sagesse et le Détachement des Contingences immédiates par l'Elévation, le recul, la Distanciation. Sa Force et son Endurance Lui permettent de voler haut dans le Ciel et longtemps, en Celà Il Peut représenter le long Cheminement qui conduit à l'Eveil Spirituel. - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -" -

"Si l'Arlequin s'est développé dans la Commedia dell'arte en Occident, Idries Shah a argumenté que ses Origines seraient avant tout Soufies. Les Maîtres Soufis classiques étaient en effet Connus pour porter une Robe rapiécée  cousue à partir d'Etoffes de Différentes Couleurs dès le XIe Siècle. Shah écrit que le Mot « Arlequin » serait Issu de l'Arabe « aghlaq » — le Nom alors Donné à ces Maîtres qui Enseignaient par l'Humour et la Dérision — dont le pluriel est « aghlaquin' », prononcé gutturalement comme la jota espagnole soit « ajlaquin », qui aurait donné le Nom « Arlequin». Shah défend cependant que l'Enseignement de la Sagesse par l'Humour, un des traits du Personnage d'Arlequin, est une Constante de la Sagesse Universelle." - http://fr.wikipedia.org/wiki/Arlequin -

"Dans les Chapitres de Rose-Croix (18ème degré écossais), les noms des Trois Vertus Théologales sont associés respectivement aux Trois termes de la devise « Liberté, Egalité, Fraternité » ; on pourrait aussi les rapprocher de ce qu’on appelle « les Trois principaux Piliers du Temple » dans les Grades Symboliques « Sagesse, Force, Beauté. » — À ces Trois mêmes Vertus, Dante fait correspondre saint Pierre, saint Jacques et saint Jean, les Trois Apôtres qui assistèrent à la Transfiguration." - René GUENON - "L'Esotérisme de Dante - Rapprochements Maçonniques et Hermétiques" -

" A propos du Mythe - Cette Image Traditionnelle, que  l'on  doit,  comme  beaucoup  d'autres,  faire  remonter  au  Temps  où  « Caverne »  et « Habitation » étaient Une seule et Même chose, est sous-entendue dans les Symboles familiers de la Mine et de la Recherche du Trésor Enfoui (MU., VI, 29, etc.). Les Pouvoirs de l'Âme (Bhutâni, terme Qui Signifie également « Gnômes») au Travail dans la Montagne-esprit, sont les Prototypes des Nains Mineurs Qui Protègent la « Blanche-Neige » - Psyché - quand elle a mordu dans le Fruit du Bien et du Mal et Tombe dans son Sommeil de Mort, où elle Demeure jusqu'à ce que l'Eros Divin la Réveille, et que le Fruit Tombe de ses Lèvres. Qui a jamais Compris le Mythe Scripturaire en Reconnaitra les Paraphrases dans tous les Contes de Fées du Monde, Qui n'ont pas été Créés par le « Peuple », mais Hérités et Fidèlement Transmis par Lui à Ceux à Qui ils étaient Originellement Destinés. L'Une des Erreurs Majeures de l'Analyse Historique et Rationnelle est de Supposer que la « Vérité » et la « Forme Originale » d'une Légende peuvent être séparés de ses Éléments Miraculeux. C'est dans le Merveilleux Même que Réside la Vérité. « Ainsi l'Amoureux des Mythes, qui sont des concentrés de Prodiges, est du Même coup un  Amoureux  de Sagesse ». Le Mythe Incarne la plus haute Approximation de la Vérité Absolue Qui puisse se traduire en Paroles. " - "Hindouisme et Bouddhisme" de A. K. Coomaraswamy - 

"Et il commença sa conférence. Au début, tout était Tohu-bohu, le Noir Régnait sur la Terre. Une Lumière jaillit des Ténèbres pour y Descendre, touchant le Sol pour rebondir dans les Cieux. Ainsi le Blanc fut Créé, et la Sagesse Apparut. De cette Sagesse la ligne d’Horizon s’Eclaira. Le Feu des Volcans émergea et le Rouge Fût Créé, précédant le tour de l’Homme…. - "L'apprenti, les deux Surveillants et l’âne" - Guy Mat - RL 813 - 2014 -

"Ces Deux Epées, Symbole de la Puissance et de la Sagesse de ces Deux Rois ne sont pas au Fourreau c'est-à-dire remisées dans les Ténèbres de l’Ignorance. Ces Deux Epées sont l’Image d’un Caractère bien trempé, Capable de Traverser toutes les situations. Le Fourreau dont on ne parle pas, puisque les Epées sont Nues, c’est un Segment de Vide sur lequel la Matière n’a pas de prise et la Lame de l’Epée qui par Homophonie est l’Âme (Lame, Lam) de Celui Qui la porte est à Nu devant nos Yeux. Ces Deux Epées sont un Symbole associé à l’Idée de Lumière, de luminosité donc à la Connaissance. Elles sont Visibles et Déposées aux Yeux de tous Symbolisant l’Etat de Paix auquel conduit la Connaissance." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm

"Le Manteau fait Parti des Attributs Royaux, Revêtir le Manteau c’est indiquer le choix de la Sagesse. (Conf. le Manteau du philosophe). ...C’est indiquer que l’on assume une Dignité, une Fonction dont le Manteau est l’Emblème." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

"Pour Vitruve il y avait Deux Genres : le Dorique, Principe Masculin, Ionique Principe Féminin. Dualité que nous (voir Noùs - Ndlr -) Connaissons si bien et qu’il nous (voir Noùs - Ndlr -) faut Dépasser en passant au Ternaire. Nous (voir Noùs - Ndlr -) Devons au sculpteur Callimachos l’Ordre Corinthien.  Il était Originaire de Corinthe, ce dernier Inventa un Chapiteau orné  de Feuilles d’Acanthes, Qualifié de Virginal. [...] Il s’agit de l’Expression de la composante de notre Nature Humaine qu’avaient les Anciens : - Corpus - Anima - Spiritus - [...] Ceci fait bien sur écho à nos Trois Lumières , Sagesse Ionique, Force Dorique, Beauté Corinthien."  - Flo.HAR\ - "Les 5 Ordres d'Architectures" - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6015 -

"Le Maillet Symbolise la Force, le Ciseau la Sagesse, la Pierre Brute à tailler la Beauté. Le Vénérable Maître et nos Deux Frères Surveillants donnent Existence à la Sagesse, à la Force, à la Beauté." - Alain Fro\ "Le Maillet" - 06-6015 - R\L\ 1128 - Ori Blois - "Si la Sagesse se Mesure parfois par le Niveau de Persévérance, ce qui compte après Tout, n'est-ce pas Tout Simplement le Courage de Continuer ?" - "Du Coq à l'Aigle ou la persévérante vigilance" - TIF Jean-Claude OTTAVIANI - 33°-Ministre d'Etat Grd Ora. - 14/12/2014 - Ori Paris - Annuaire SCF 2015/2016 - P121 -

"Dans la Mythologie Nordique, Mimirsbrunn (« Source de Mímir ») Est la Source Qui Recèle la Sagesse et l'Intelligence, elle se Trouve dans le Jotunheim. Mímir, Qui Est le Gardien de la Source, en Boit tous les Matins car Il Est le Dieu de la Sagesse. Il Est Ecrit qu'Odin a pu Lui aussi en Boire après avoir laissé son Œil Gauche en Sacrifice." - https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontaine_de_M%C3%ADmir -

"Pallas la Sagesse." Court de Gébelin, Antoine: Monde primitif, -  analysé et comparé avec le monde moderne - vol. 8, tom. 1, Paris 1781 - Article VIII.  Cartes Françoises. - Dame de Pique Pallas (Déesse de la Guerre et de la Liberté, Equivalent à Athéna, Déesse Grecque ; ou à Minerve, Déesse Romaine. Elle peut aussi Représenter Jeanne d'Arc...). - http://www.unicorne.com/abc/cartomancie/historique-p19-personnages-des-jeux-de-cartes.php -

"Eh Bien, mon cher Alcibiade, l'Âme aussi, si Elle veut se Reconnaitre, Devra, n'Est-ce pas? Regarder Une Âme et surtout cet Endroit de l'Âme où se Trouve la Vertu de l'Âme, la Sagesse, ou Tout Autre Objet Qui Lui Est Semblable.  [...]  C'Est donc en Regardant Dieu que Nous Trouverons le plus Beau Miroir des Choses Humaines pour Reconnaitre la Vertu de l'Âme, et c'Est ainsi que Nous Pourrons le mieux Nous voir et Nous Connaître Nous-Mêmes." - Socrate à Alcibiade - Platon " le premier Alcibiade" XXVIII-

"L’Héritage Spirituel de Janus s’Est réparti entre l’Église Et l’Ordre Maçonnique. L’Église de Pierre a recueilli la part Qui pouvait Être Révélée au Monde ; quant à l’Église de Jean, l’Église Cachée, Elle n’aura pas eu d’Autre choix que de Communiquer sa Connaissance à Ceux Qui, de Tout Temps, Constituaient la Cohorte des Conservateurs Et des Transmetteurs de la Partie Centrale de la Vérité d’où Emane depuis Toujours Sagesse, Force Et Beauté, Foi, Espérance Et Charité." - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015- 

"Un Jour la Sagesse Indienne Refluera sur l'Europe et Transformera de Fond en Comble notre Savoir et notre Pensée" Schopenhauer - cité dans la Préface de François Gautier - "Swami Pranavananda, Swami Pdg et moine hindou" éditions Delville Oxus - 2003 -  "Les Lèvres de la Sagesse sont Closes, Excepté aux Oreilles de la Raison." - 14 - Le Kybalion - en PDF -

"Il Est Certain que la Maçonnerie n'Est pas sous le Signe de l'Attribut de Sainteté, par exemple ; Elle Reflète, comme vous l'Apprennent les Trois Grands « Piliers » de la Loge, les  Attributs de Sagesse, de Force et de Beauté, avec un accent particulier sur la Force, que je Traduirais en disant que l'Influence Spirituelle propre à la Maçonnerie Est une Puissance Connaissante et Génératrice d'Harmonie." - Jean REYOR - Lettre à un jeune Maître Maçon -

Voir - 32 - As - Borgne - Apollon - Borgne - Soleil - Œil - Edda - Fontaine - Allégorie - Minne Robe sans couture - Prudence - Masloth - Septénaire d'Attributs Divins -  Les Couleurs de l'Alchimie -

Saint : Le Saint c'est l'Autre, le Tout Autre. - Jean-Yves LELOUP - "Evangile de Jean" - p.9 -

"Kadoch : mot hébreu qui signifie "Saint" ou "Consacré"...  - Elie LEMOINE - "Théologia Sine Métaphysica Nihil" - P.85- Editions Traditionnelles -

"Le verbe Descendre traduit l'hébreu  y-r-d formé sur la même Racine que le nom du Jourdain.[...] La Colombe traduit l'hébreu  y-w-h-n . Or dans le Siracide, y-w-h-n est employé pour transcrire le nom du grand-Prêtre Onias, celui du père de Simon le juste (Sir 50,1), mais aussi aussi celui de son fils, dernier grand-Prêtre Légitime de Jérusalem déposé par Antiochos IV Epiphane en -175. Cela veut dire que la Colombe a un Double sens : d'une part elle est en clair le Signe du Saint Esprit que Jésus reçoit à son Baptême  et d'autre part, grâce à l'Onomastique, Jésus reçoit par le Saint Esprit la Légitimité Sacerdotale interrompue par la déposition d'Onias III. La Légitimité revient à l'Elu de Dieu. [...]...elle Symbolise le Christ dans sa Fonction Royale et Sacerdotale." - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 -

"Trois Religions, l'Animisme, le Brahmanisme et le Bouddhisme, se sont mariées Harmonieusement, se sont même renforcés mutuellement, pour aider le Khmer à vivre en Harmonie avec le Cosmos, le Cycle des Saisons, les Forces de la Nature. L'Animisme lui permet d'expliquer et d'organiser sa Vie en ce Bas-monde, Le Bouddhisme l'aide à Espérer en un Monde Futur meilleur, Le Brahmanisme reste le Cadre et le support de certains Rituels. [...] Il convient de noter que le Bouddhisme est la seule Religion qui se soit propagée uniquement par la Prédication et la persuasion, sans avoir à faire usage des armes... Mais il s'agit plus d'une Morale que d'une Religion. Le Bouddha "l'Homme qui a Connu l'Illumination" est une appellation générique qui recouvre de nombreux Saints Hommes. Mais, en général, ce terme fait référence à Gautama Siddarta Qui serait vers 543 avant Jésus Christ en Inde (époque de Confucius en Chine et cent ans avant Socrate). - http://vorasith.online.fr/cambodge/rel/religion.htm -

"Pourquoi a-t-on Choisi de Nommer les Trois Piliers par l’Attribut Correspondant aux Sephirot, à Savoir : Sagesse, Force Et Beauté Et non par leurs Noms, Qui sont Chokhmah, Gevurah (Geburah) Et Tiphereth (Tipheret) ?"  - Kabbale - Geo\ BOU\ - Ori\ Mon\ - La clef de voûte - 6015 -

"Nos Deux Saint Jean ont en Commun le Même Patronyme, Qui, Etymologiquement, vient de l’Hébreu Et Qui Signifie « Dieu fait Grâce », que l’on Peut, Peut-être, Interpréter comme « Dieu rend  Grâce aux Hommes de la Venue de ces Deux Hommes». De plus, toujours en Hébreu Et en Grec, ce Nom comporte les Trois Voyelles I.O.A. desquelles les Gnostiques des Premiers Siècles, disaient qu’elles Représentaient le Nom Même de la Divinité." - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015-

"En Echange de la Garantie que donne à leur Puissance l’Autorité Spirituelle, les Kshatriyas Doivent, à l’Aide de la Force dont ils Disposent, Assurer aux Brahmanes le moyen d’Accomplir en Paix, à l’Abri du Trouble Et de l’Agitation, leur Propre Fonction de Connaissance Et d’Enseignement ; c’Est Ce que le Symbolisme Hindou Représente sous la Figure de Skanda, le Seigneur de la Guerre, protégeant la Méditation de Ganêsha, le Seigneur de la Connaissance . Il y a Lieu de noter que la Même Chose était Enseignée, Même Extérieurement, au Moyen-âge Occidental ; en effet, Saint Thomas d'Aquin déclare expressément que Toutes les Fonctions Humaines sont Subordonnés à la Contemplation comme à Une Fin Supérieure, « de sorte que, à les considérer comme Il faut, Toutes semblent au Service de Ceux Qui Contemplent la Vérité», Et que le Gouvernement Tout entier de la Vie Civile a, au fond, pour Véritable Raison d’Etre d’Assurer la Paix Nécessaire à cette Contemplation." - René Guenon - AUTORITE SPIRITUELLE ET POUVOIR TEMPOREL – Dépendance de la royauté à l’égard du sacerdoce -

"Le Bodhisattva c'Est Quelqu'un ayant Atteint l'Illumination mais Qui Est Sorti du Nirvana pour Aider les Autres Hommes. C'Est Un Saint, Un Homme Qui a Renoncé à son Propre Salut pour se Vouer à Celui des Autres." - J.R. Dos Santos "La formule de Dieu" - Pocket 15482 - Page 477 - imprim.12/2015 -

"Rappelons-Nous que les Temples Antiques comportaient plusieurs Lieux : le Saint des Saints Accessible aux seuls grands Prêtres Et le Parvis, cour Extérieure, Réservée aux Profanes au Sens Littéral, Ceux Qui n’ont pas Accès au Temple, donc Séparé Et Inaccessible." - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015-

"La Définition de la Souffrance Humaine Est l’Opposition entre l’Amour Divin, la Caritas "Enfin, il y a l’Homme Théantropique, qui Répond d’une Anthropologie Quaternelle, Qui me renvoi Inexorablement sur nos Trois Colonnes, ou il semblerait qu’il en manque une, ou qu’elle soit Invisible, mais Bien Présente : Comme pour l’Homme Tridimensionnel, il y a le Composé Humain Corps, Âme, Esprit . Par l’Esprit, le Noùs, l’Homme est Ouvert à une Dimension Spirituelle : le Pneuma (Ruach en Hébreu).  Pneuma étant cette Réalité qui Vivifie et Anime le Composé sans en faire Partie, c’est l’Esprit Saint, le Souffle Sacré, la Lumière Intérieure Qui Transfigure le Corps, Qui élargi et apaise l’Âme, et Qui Simplifie et Eclaire le Noùs. Dans l’Evangile de Marie c’est Précisément le Noùs Qui Accueille le Pneuma, et Communique sa Flamme et sa Lumière aux Autres Composants de l’Être. Le Noùs est l’Imagination Créatrice, la Fine Pointe de l’Âme. " - Flo Har - Planche d'exal  " La Gnose"  - RL 813 "Les FF Libres" Ori Bez -

"Selon Saint Augustin Et l’Amour de Soi-même la Concupiscentia." - Gil\ POR\ "Comment peut on espérer..." P14 - Ori\ Mont\6015 -

«Le Consolamentum avait pour But de Réunir l’Âme à l’Esprit Saint (le Noyau Divin de la Personnalité).» - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/03/les-cathares.html - Télécharger - salut et Délivrance -01 - salut et Délivrance -02 -

Saint des Saints : "Saint des Saints : Le minuscule Peuple d’Israël, tentant à grand peine de s’Etablir sur sa Terre Promise, Représente pour la Bible la goutte de Spiritualité qui Existe même au milieu d’un océan de barbarie, comme nous avons en Nous une minuscule Etincelle, qui peut être étouffée ou, au contraire, nous embraser tout entier. C’est le Iod, le Germe, la trace laissée en Nous." - Guy ESQ\ CR+ - "Le chemin de Babylone..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6013 -

"Symbolisé par cette petite Lumière Rouge derrière l'Autel, dans les Églises..." - Fre\ SOU\ - SC702- Ori\ Mon\ - 6013 -  "Hiram Devient sous le Voile de l'Allégorie, le Principe du Bien et les Trois Mauvais Compagnons le Principe du Mal. Le Sanctuaire du Temple Est la Conscience de l’Homme, Séparé du Saint des Saints par la Nef qui Incarne la Raison." - Gér\ Cas\ -P14 Ori\ Mon\ - 6014 - "Comment le MS concilie..." -

"J’ai vécu le drame d’Hiram dans l’Obscurité, dans mon Saint des Saints, Individuel et Commun, où Réside la Shekina agent de Métamorphose, marquant le Lien entre le visible et l’invisible, l’Immanence et la Transcendance, Lux citée dans la Genèse, Logos dans l’Evangile de Jean." - Rob\ GAS\ « Le temple de l'Esprit »- P14 Ori\ Mon\ -

Sainte colère : "La confrontation accompagne l’évolution : De la bataille entre chiots, se disputant les mamelles de leur mère, à la Sainte Colère de l’amour inconditionnel, qui ne peut accepter n’importe quoi de l’autre, précisément parce qu’il l’aime, la relation amoureuse fait des étincelles tout au long du chemin. Mais la confrontation évolue elle-même. Aveuglément jalouse au départ, elle traverse tous les stades qui mènent de la frustration au renoncement et à la compassion, pour aboutir à la joie d’être quel que soit le contexte." - Jean-Yves LELOUP - "L’échelle des états amoureux" -

Saint-Esprit :  "Ethymologie : De Pentecoste ; du Grec, le Cinquantième Jour. - Chez les Juifs, Fête Qui se Célébrait le Cinquantième Jour après le Seize du Mois de Nisan, ou après le Second Jour de Pâques, et dans laquelle les Juifs Offraient à Dieu les Prémices de leurs Moissons, etc. - Chez les Chrétiens, Fête Qui se Célèbre Cinquante Jours ou, si l'on aime mieux, le Septième Dimanche après Pâques, en Mémoire de la Descente du Saint-Esprit sur les Apôtres. - Prêchez, Patrocinez jusqu'à la Pentecôte, MOL., Éc. des femmes, I, 1 -  

"Et dès lors à Dix Jors (de l'Ascension) vint li Sainz-Esperit sor les Disciples, pourquoi nos gardons la Feste de la Pentecoste" - BRUN. LATINI, Trés. p. 145" - Dictionnaire le Littré - 1.0 -

Voir Ascendéré - Ascension - Avent - Résurrection -

Sainteté : "Supporter avec Douceur les imperfections : voilà la vraie Sainteté." - Sainte Thérèse de Lisieux.-

"La parole n'y devient pas "objet de Connaissance" "quelque chose à Comprendre" mais Epiphanie d'une Présence qui s'offre à une Liberté sans rien aliéner de la sienne.. C'est d'ailleurs pour cela qu'on appelle ce livre un "Livre Saint", la Sainteté étant ce que garde d'irréductible une authentique Altérité. ("Quodès" - chose Sainte - Sainteté dérive d'une racine qui signifie : "Couper, séparer. Le Saint c'est l'Autre, le Tout Autre." - Jean-Yves LELOUP - évangile de Jean - p.9 -  

"Si “la Grâce est un Accident”, la Sainteté est quelque chose d’Exceptionnel, on pourrait presque dire d’Anormal, et il n’est pas Vrai que tous y soient Appelés ; quant à ceux qui ne reçoivent pas cette GrâceAccidentelle”, tant pis pour eux, mais ils n’en ont pas moins  Tout ce à quoi ils Peuvent Légitimement  Prétendre comme Hommes." – Correspondance avec Noële Maurice-Denis Boulet » René Guénon  « Tout Guenon en PDF à télécharger sur le Glossaire. – P485/486 -

"Il Est Certain que la Maçonnerie n'Est pas sous le Signe de l'Attribut de Sainteté, par exemple ; Elle Reflète, comme vous l'Apprennent les Trois Grands « Piliers » de la Loge, les  Attributs de Sagesse, de Force et de Beauté, avec un accent particulier sur la Force, que je Traduirais en disant que l'Influence Spirituelle propre à la Maçonnerie Est une Puissance Connaissante et Génératrice d'Harmonie." - Jean REYOR - Lettre à un jeune Maître Maçon -

Saisons : Trois Religions, l'Animisme, le Brahmanisme et le Bouddhisme, se sont mariées Harmonieusement, se sont même renforcés mutuellement, pour aider le Khmer à vivre en Harmonie avec le Cosmos, le Cycle des Saisons, les Forces de la Nature. L'Animisme lui permet d'expliquer et d'organiser sa Vie en ce Bas-monde, Le Bouddhisme l'aide à Espérer en un Monde Futur meilleur, Le Brahmanisme reste le Cadre et le support de certains Rituels. [...] Il convient de noter que le Bouddhisme est la seule Religion qui se soit propagée uniquement par la Prédication et la persuasion, sans avoir à faire usage des armes... Mais il s'agit plus d'une Morale que d'une Religion. Le Bouddha "l'Homme qui a Connu l'Illumination" est une appellation générique qui recouvre de nombreux Saints Hommes. Mais, en général, ce terme fait référence à Gautama Siddarta Qui serait vers 543 avant Jésus Christ en Inde (époque de Confucius en Chine et cent ans avant Socrate). - http://vorasith.online.fr/cambodge/rel/religion.htm -

Saisir : "Ce Simple Concept de la Lumière, dont Jean écrit que les Ténèbres n’ont pu la Contenir, ni la Saisir, ni la Comprendre, Assimile donc en Un Seul Mot autant de Désirs, d’Aspirations, de Volonté de Partage  Et d’Amour.  C’Est, Véritablement, le Message du Temps Solsticial de l’Hiver, dans Une Attente de la Lumière Lointaine Et Pâle, Qui n’Aspire qu’à se Réaliser par l’Ouverture du Cœur." - Ale\ Bèg\- "Planche de la St Jean d'hiver" - R\L\ Les Fré\ Lib\/ Zen\ - Dec - 6015 -

Saiwala : "L'allemand Seele (Âme), comme l'anglais Soul sont en gothique Saiwala, en germanique primitif Saiwalô, apparenté au Grec Aiolos qui signifie Mouvant, Bigarré, Chatoyant. Le mot Grec Psyché signifie aussi, on le sait, Papillon. Saiwalô est, d'autre part, composé du vieux slave Bila = Force. Ces relations mettent en Lumière la signification Originelle du mot Seele (Âme) : l'Âme est une Force Mouvante, une Force Vitale." - YUNG - « L’homme à la découverte de son âme » -

Salaire : "Voir Honorariat. - 2° Terme de Pratique. Ce Qui est pour les Honoraires d'un notaire, d'un avoué, d'un huissier, etc." - Le Littré -

"Ça vient de Honoraire et non pas d’Honneur ! Il semble que l’on peut le considérer plus proche de l’Idée de Salaire… ce qui est en droite ligne de nos rituels, c'est Logique, venant de Honneur, ça flatterait l’ego."- RL 813 Ori Bez - Discussion avec un Frère - Ndlr -

Salamandre : "Feu, gardien, renaissance idem Phénix."

Salive :  "...Cela dit, il Cracha sur le Sol et, avec la Salive, il fit de la Boue qu'il appliqua sur les Yeux de l'Aveugle, et il lui dit : « Va te Laver à la piscine de Siloé »" (ce nom Signifie : Envoyé). -  L'aveugle-né  - Jn 9, 1-41 [Lecture brève : 9, 1.6-9.13-17.34-38]

Salomon : " Ainsi l'Illustre la Lumière Transmise en Franc-maçonnerie, successivement, de Salomon à Hiram de Tyr et de Hiram de Tyr à Hiram-Abi, laquelle suit les Voies de ce Ternaire, allant respectivement de l'Esprit à l'Âme puis de l' Âme au Corps. " - Ordo Ab Chao N°67- Sup au 14° - "le passage : du mot de passe au mot Sacré" -  par Rob\ Lau\ -

" Le Nœud de Salomon est aussi appelé Nœud Gordien "  - Ndlr -

" Notre Maître Salomon nous en a prévenus : un Chien Vivant Vaut mieux qu'un Lion Mort . " " Jean Reyor "lettre à un jeune Maçon" - Télécharger -

Œuvre de Claude GAGNE.

"En dessous, la figure qui t'intrigue est le nœud de Salomon,

représenté généralement par deux maillons de chaîne croisés".

- Echanges épistolaires  avec R\ Alc\ - 10/6015.-

Salut : "Viens, Roi de l’UniversPierre angulaire de l’Église ! À l’Homme que tu as Pétri de la Terre Viens Apporter le Salut. Alléluia." - Lc 1, 39-45 - "Le Profane Recherche son Salut dans Une Église ou Une Religion, l’Initié Cherche la Vérité Qui Est Lumière dans son Intériorité." - "La doctrine, de ..." - C R+C Joa\  MAR\ - SC C47 - Val\ Mar\ – 15/02/6016 -

"Le Dalaï-Lama Répondant à Un Journaliste Qui Lui demandait Comment Connaître Et Approfondir le Bouddhisme Lui Signifia  qu’il Valait mieux Connaître Et Approfondir sa Propre Tradition Religieuse que de Chercher le Salut dans Une Multitude d’Autres."  - "La doctrine, de ..." - C R+C Joa\  MAR\ - SC C47 - Val\ Mari\ – 15/02/6016 -

"Le Bodhisattva c'Est Quelqu'un ayant Atteint l'Illumination mais Qui Est Sorti du Nirvana pour Aider les Autres Hommes. C'Est Un Saint, Un Homme Qui a Renoncé à son Propre Salut pour se Vouer à Celui des Autres." - J.R. Dos Santos "La formule de Dieu" - Pocket 15482 - Page 477 - imprim.12/2015 -

" L'Occultisme Est le Fléau du Monde. L'Esotérisme Est le Salut du Monde ". Paul Lecour, fondateur de la revue "Atlantis" - En d'Autres Termes, selon Lui, l'Occultisme Est Démoniaque et l'Esotérisme Est Divin. - cité dans http://www.virgo-maria.org/D-Gnose-et-Contre-Eglise/Jean_Vaquie/Oeuvres/Vaquie-l_ecole_de_l_esot%C3%A9risme_chr%C3%A9tien.pdf - (La citation est bonne, mais nous ne souscrivons pas à la totalité de cet l'article. - Ndlr -).  -

«...toute Religion se propose uniquement d’Assurer le « Salut » de ses adhérents, ce qui est une Finalité Relevant encore de l’Ordre individuel [...] les Mystiques eux-mêmes n’Envisagent Toujours que le « Salut » et Jamais la « Délivrance », tandis que Celle-ci est, au Contraire, le But Dernier et Suprême de Toute Initiation. »  - APERCUS SUR L’INITIATION – Des rites initiatiques « Tout Guenon en PDF" à télécharger sur le Glossaire. – P.141 - Télécharger - salut et Délivrance -01 - salut et Délivrance -02 -  

"Ce Chapitre se Complète naturellement par l’Etude sur salut et Délivrance qui est la « Justification » Métaphysique de l’Exotérisme. [...] ...la « Vie ordinaire » peut être « Sacralisée » de manière à Perdre tout Caractère « Profane » et à Permettre à l’Individu une Participation Constante à la Tradition, ce qui est l’une des Conditions requises pour le Passage de l’Initiation Virtuelle à l’Initiation Effective. Mais il faut bien Reconnaitre que le Monde Occidental, [...] Tend à une « Laïcisation  » de plus en plus accentuée de la Vie Sociale , ce qui Accuse une Inquiétante Perte de Vitalité de la Tradition Chrétienne. Il n’est certes pas Impossible à un Occidental de Rechercher une Voie de Réalisation Initiatique dans une Tradition Etrangère, et le Chapitre XII Montre dans quelles Conditions peut être considérée comme Légitime ce qu’on Appelle communément une «Conversion». " - Jean Reyor. - INITIATION ET REALISATION SPIRITUELLE – Avant-propos - Page 164 dans « Tout Guenon en PDF » télécharger sur http://tradgloss.com/g.htm#Guénon - Télécharger - salut et Délivrance -01 - salut et Délivrance -02 -

Salvé Régina : "Dissoudre la Reine", l'Âme, "Marie" anagramme de "Hiram" pour cela : Dissoudre cette Âme prostituée - Ayant plusieurs Dieux, Âme Polythéiste, qui croit en "Moi, Ego, Mental" plus autres croyances Personnelle -

"Dans le "Un" en passant de "Marie Madeleine" à "Vierge Marie", Âme pure, impersonnelle "Capax Déi" capable d'enfanter le Christ en nous - Voir Analogie avec la Cérémonie du Thé en Orient : Dissoudre le "Thé" (la Croix le Thau, le Bois,  "Moi, Ego, Mental") dans l'Eau (Vie) contenu dans une tasse (Coupe, Graal, Matra, Athanor, symbole de la partie visible de l'Univers...le Cosmos, limite de la Physique) de manière à passer Au delà du Moi : en Métaphysique. - Très explicite dans un des films d'Arnaud Desjardins : "Zen - II. Partout et Toujours -  Spiritualité, Bouddhisme, Occultisme, Méditation, Mysticisme - disponible sur demande - Ndlr -

"Navigation autour d'une Mer (Mère ?) d'une région. Circumnavigation, Voyage." - Média Dico -

"Le Travail du Solve Coagula, du Salvé Régina de l'Initié est comparable au Pèlerinage du Rocher, bloc de Pierre brut qui se sépare de la Terre, (Gaia sa Mère Nourricière), pour dévaler la Montagne, se Décomposer par chocs successifs, avec les Autres Rochers, se Polir et se laver, se Purifier dans l'Eau du Fleuve Sacré, la Vie, (Exemple Ganges) jusqu'à atteindre en grain de Sable la Plage, Dissolvant dans son long Périple, ses Eléments jusqu'à devenir Eau, Vapeur, Nuages, se fondre dans le Un le Tout Universel." - Discussion Analogique avec un App\ RL\FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - Ndlr -

"La Voûte Sacrée de Salomon qui conserve l’Arche a été préservée, mais les Exilés semblent en ignorer l’Existence. Pourtant, au fond du Puits, l’Arche, les Tables de la Loi, la Pierre d’Agate sont . Tout Cela n’est plus accessible, nul n’en retrouvera jamais les Vestiges, et pourtant, c’est sur eux que le nouveau Temple est Construit. La Loi Divine, le Nom Divin, la Vérité ne sont pas dans l’Edifice, mais ils en sont le Fondement. Si leur découverte est Impensable, leur approche est Possible, Individuellement, par la Meditation dans un Lieu Propice."- Guy ESQ\ CR+ - "Le chemin de Babylone..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6013 -

Voir  Salvé Régina - Schalom - Cérémonie du Thé - Dissoudre -  Sauver

Sama : "Séance de méditation, écoute du cœur." - Terry GRAHAM - Lettre soufie N° 32 - Glossaire –

rapprocher de Schéma - écoute, « Shéma Israël » : écoute le réel." - Jean-yves LELOUP - Evangile de Marie - p55 -.

"Être en  Samadhi en Inde."

Voir  Éveil.

Sâma-Véda : - " Les Védas sont les Ecritures Sacrées de l'Hindouisme, littéralement "Le Savoir (Sacré) " ; il y a quatre Védas le Rig-Véda, Yajur-Véda, Sâma-Véda et Atharva-Véda." Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire -

Samaritain : "Dans l'évangile, les Samaritains semblent méprisés. Pourquoi ?" - R. Dubois -

"Le mot « Samaritains » désigne les habitants d'un lieu géographique bien déterminé: la Samarie. La ville de Samarie fut construite par le roi Omri (886-875 av. J.-C.) qui donna à la ville qu'il avait bâtie le nom de Samarie (1 R 16,24). Un peu plus tard, la ville de Samarie donna son nom à toute la région qui l'entourait. C'est ainsi qu'au temps de Jésus, la Samarie constitue l'une des trois parties de la Palestine avec la Judée (au sud) et la Galilée (au nord). Bien qu'ils fassent parti du peuple choisi par Dieu, les Samaritains se distinguent nettement des autres Juifs. Sur le plan historique, certains événements contribuèrent à établir un fossé entre les Samaritains et les habitants de la Judée. L'opposition commence par le schisme de 935 av. J.-C. Le peuple hébreu se scinde alors en deux: le Royaume du nord et le Royaume du sud. Environ deux siècles plus tard, en 721 av. J.-C., les Assyriens s'emparent de la capitale de la Samarie pour mettre fin au Royaume du nord. À partir de cette date, la population samaritaine forme un regroupement de gens constitué d'Assyriens venus repeupler la Samarie et d'Israélites non déportés du Royaume du nord. Ces deux groupes se mêlent l'un à l'autre et il en résulte une « dilution » de leurs croyances religieuses respectives. Deux autres faits accentuent la division entre les Samaritains et les Judéens. D'une part, au VIe siècle av. J-C., les Samaritains se construisent un temple sur le mont Garizim. Ce nouveau lieu de culte constituera un sanctuaire rival du temple de Jérusalem. D'autre part, en 166 av. J.-C., des troupes samaritaines se joignent à l'armée séleucide pour combattre Israël lors de la révolte des frères Maccabées: « Apollonius rassembla une troupe importante de Samarie pour faire la guerre à Israël. » (1 M 3,10) Au temps de Jésus, les Juifs considèrent les Samaritains comme des hérétiques (ils ne reconnaissent que les cinq premiers livres de la Bible), des schismatiques (en raison de leur temple sur le mont Garizim) et même comme des païens. L'Évangile selon saint Jean témoigne notamment de ces relations tendues entre Juifs et Samaritains. Ainsi, le dialogue entre Jésus et la Samaritaine rappelle que les Juifs n'ont pas de relations avec les Samaritains (Jn 4,9). De plus, les Juifs emploient le terme « Samaritain » pour injurier Jésus: « N'avons-nous pas raison de dire que tu es un Samaritain et que tu as un démon ? » (Jn 8,48). Cependant, dans l'évangile selon saint Luc, Jésus rend hommage à un Samaritain. Jésus va même jusqu'à en faire un modèle de charité envers le prochain (voir Lc 10,25-37)." - Daniel MONPETIT - http://www.interbible.org/interBible/decouverte/comprendre/2000/clb_000310.htm .

"Très belle explication dans - Jean Yves LELOUP  - "L'évangile de Jean" pages 257 et + -

"La Samaritaine (dont on peut remarquer qu'on la Trouve au Puits, Symbole d’Introspection Vivifiante), Qui Lui Demande s'Il faut Prier -Haut sur la Montagne, comme on le dit en Samarie, ou dans le Temple de Jérusalem, comme on le Veut en Judée, Jésus Répond : « Viendra Bientôt le Temps où l'on ne Priera ni -Haut sur la Montagne, ni dans le Temple de Jérusalem, mais dans son Cœur et en Vérité »." - Pie\ ALF\  CR+ "En quoi le retour à Jérusalem..." SC\ 702 Val\ Mon\ 6015 -

"Le Temps Prochain où les Hommes sauront s’en exempter, Promis par Jésus à la Samaritaine, n’Est pas sur la Flèche du Temps, Il figure nos Destins Individuels." - Pie\ ALF\  CR+ "En quoi le retour à Jérusalem..." SC\ 702 Val\ Mon\ 6015 -

Samadhi :  "La Samadhi à proprement parler est l'état d'être établi dans la Réalité ou d'être Éveillé."  (Question : Y aurait' il un lien avec Samaritain ? Ndlr) -

"Le terme Enstase est de Mircea Eliade. Il désigne « l’expérience de Mystique naturelle », qui s’oppose à celui d’Extase, expérience de Mystique surnaturelle. Jean Varenne, indianiste français, professeur à l’Université d’Aix, a commenté la pertinence de ce mot de la façon suivante : « Ce néologisme a l’avantage de faire violemment contraste avec la traduction tout à fait erronée de Samadhi par « Extase » qui a parfois été proposée. Le Yogi en état de Samadhi ne « sort » pas de lui-même, il n’est pas « Ravi » comme le sont les Mystiques ; tout au contraire il rentre complètement en lui-même, il s’immobilise totalement par Extinction progressive de tout ce qui cause le Mouvement : Instincts, activité corporelle et Mentale, Intelligence même. Dans le Samadhi parfait il y a Extinction définitive de la Personnalité » -- Jean VARENNE - traduction de « Upanishads du Yoga » éd. GALLIMARD/Unesco,1971 - Seule subsiste en amont de la Conscience, une sensation « Impersonnelle » de l’Acte d’Exister. - Joseph-Marie VERLINDE « L’Expérience interdite » -

Voir Sama + Éveil.

Samsara : "Le Samsara (monde du devenir). - C’est l’immersion dans ces quatre couples d’opposés – Plaisir / Douleur, Perte / Gain, Gloire / Honte, Louanges / Reproches – qui nous maintient englué dans la Souffrance du Samsara. - Chödrön Pema  - Le Theravada réserve l'accès de la Buddhi et du Nirvana aux seuls Religieux, les Laïcs devant acquérir suffisamment de mérites dans leurs Vies successives avant d'espérer échapper au Samsara (Cycle "Infernal" des Réincarnations)." - http://lalitavistara.free.fr/Buddhism/Buddhism_Intro/The_Vehicles.htm -

Voir BodhisattvaNirvana - Arhat -

Samskaras : "La totalité des tendances latentes (Samskaras), maintenues en cohésion par un je-concept, est ce qui se réincarne, quoi que cela puisse être."

Sanctifier : "...Je le pense et si nous sommes sur le chemin d’une Déification potentielle, la sanctification personnelle de l’initié par l’action au quotidien me paraît bien suffisante car elle est toujours en relation avec la réalité de la vie… - G\M\A\- And\Mic\- Ori\ Nar\ - "Le 12° deg\" - 

"Sanctifier dans le sens de favoriser le salut, de rendre conforme à la Loi Divine et non de révérer comme Saint." - G\M\A\- And\Mic\- Ori\ Nar\ - "Le 12° deg\" Définition Dictionnaire Larousse, cité dans... -

Sanction :  "Lat. pragmaticus, du Grec, Affaire, Faire, L'Origine de "Pragmatisme Sanction" Est dans le Droit Romain : on appela ainsi, à partir de Constantin et en Orient, les rescrits qui n'étaient pas simplement répondus par les empereurs en marge des suppliques, et qui étaient l'objet d'une expédition spéciale et solennelle ; cela finit par désigner un édit du Souverain en général ; et la cour de Rome conserva ce nom aux édits des Souverains qui la concernaient.[...]  "Pragmatisme Sanction", et, substantivement, la Pragmatique, Règlement Emanant du Pouvoir Civil en matière Ecclésiastique. - Dictionnaire Le Littré  1.0 -  " Nous pouvons voir là les limites du Pragmatisme ainsi que les risques et schismes pouvant en découler par méconnaissances ou détournement du Sacré dans un monde où il ne serait plus la primeur " - Ndlr -"

" Cette Âme Individuelle est Moi-même ; elle est dans la Création, une Manifestation Partielle de moi, Mamaiva Amshah et elle Possède tous mes Pouvoirs ; elle est le Témoin, Donne la Sanction, soutient, Connaît, Régne. Elle Descend en la Nature Inférieure et se Croit Liée par l'Action..." " La Bhagavad-Gîtâ - Le yoga de la volonté intelligente - Shrî Aurobindo - Spiritualités vivantes - Albin Michel - N° édition : 13151 N° impression 1455 - 1993 - Page 58 -

Sanctuaire : "Hiram Devient sous le Voile de l'Allégorie, le Principe du Bien et les Trois Mauvais Compagnons le Principe du Mal. Le Sanctuaire du Temple Est la Conscience de l’Homme, Séparé du Saint des Saints par la Nef qui Incarne la Raison." - Gér\ Cas\ -P14 Ori\ Mon\ - 6014 - "Comment le MS concilie..." -

"Sanctuaire privé : Semnéion, Sanctuaire commun : koinon Monastêrion -  http://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/les_therapeutes__de_l_ideal_contemplatif_des_fils_d_israel_dans_l_egypte_du_ier_siecle.asp

Sandales : "De « çandales » Hors Castes , intouchables." - http://fr.wikipedia.org/wiki/Rom -

"Ceux qui portent des « Sandales » sont Hors Castes : tout est un, Fraternité - les Sandales déposées, symbole de l'Ascèse chez Plotin - Le plus connu des possesseurs de Sandales ailées fut le Messager des Dieux, Hermès. doté d'un Chapeau et de Sandales ailées. Il était ainsi le chef des Voyageurs et le Postier d'antan. Non seulement des Voyageurs Physiques, mais aussi des Pèlerins à la recherche de Lieux de Révélations. Il était le Dieu des Philosophes et en particulier de ceux qui recherchaient l'Eternelle jeunesse et santé. Son Caducée, bâton enlacé par Deux Serpents qui réconcilient leurs Venins, est encore l'emblème de nos médecins et pharmaciens. Plutôt que de se manifester dans toute sa force symbolique de foudre, de Soleil, de Feu souterrain, ou de s'embarquer dans de complexes métamorphoses, ce Dieu à la particularité de parler directement aux Humains avec des Mots. Il était ainsi l'interprète de tous, le porte-parole à l'allure humaine. - Un Anneau au doigt et des Sandales aux pieds constituaient les signes de l’Homme libre. En effet, les esclaves allaient nu-pieds ; les chaussures étaient donc un symbole de Liberté. D’après Genèse 41.42, l’Anneau quant à lui, était un signe d’autorité et de Filiation... – Sandales : Les Sandales rappellent à l'Évêque qu'il a le devoir de parcourir son diocèse." - Référence biblique : Ep 6, 15. - http://www.cite-catholique.org/viewtopic.php?p=12782 -

«Mettez des Sandales, ne prenez pas de Tunique de rechange. » - Jésus envoie les Douze proclamer la Bonne Nouvelle - Mc 6, 7-13 -

" Il Est intéressant de noter que dans Toutes ces Cultures, on retrouve associé à cette Symbolique de la Membrane/Coiffe, Une Quantité Importante de Héros Boiteux, soit par Blessure (Ulysse, Blessé à la Cuisse par Un Sanglier, Héphaïstos, Jeté de l’Olympe par Zeus) soit par Perte d'Une Chaussure ou d’Une Sandale, (Jason Qui se présente à son oncle usurpateur avec Une Seule Sandale ; Persée Qui reçoit l’Une des Sandales d’Hermès avant de Combattre Gorgo.), Tous Héros passés par le Monde des Morts, Et donc Initiés. L’Archétype en sera Œdipe « Pieds Transpercés ». Œdipe Qui après Une Enfance Solitaire, Rencontrera le Sphinx, Figure de Mort, Et Qui après s’Être Crevé les Yeux Deviendra Un Voyant. Or Nous Retrouvons Une Claudication Symbolique dans l’Initiation Maçonnique lorsque le Profane, Un Pied Déchaussé ou en Pantoufle, entame les Trois Voyages. " - "Pourquoi le Maî\ Maç\ doit-il Porter un Chapeau ?" - http://www.ledifice.net/7524-1.html - Voir aussi http://www.dictionnairedessymboles.fr/article-le-symbolisme-du-boiteux-55789368.html -

" Un Scrupule est un Petit Caillou que pouvait avoir un Légionnaire Romain dans sa Sandale qui pouvait provoquer quelques gênes. " - JP\ Rev\ - Apport au Glossaire - 6017 -       

Sang : "Il est intéressant de noter que, dans la tradition du christianisme orthodoxe transmise jusqu’à nos jours, au moment de l’Epiclèse, on demande au Saint-Esprit « de descendre sur nous et sur ces dons » (le pain et le vin) afin qu’ils soient réellement transformés en « Corps et Sang  », « action et contemplation » du Christ vivant au milieu de nous. Myriam, d’une certaine façon, a vécu cette Epiclèse : le Saint-Esprit (Pneuma) est venu informer son intelligence et son cœur (noùs, kardia), afin que l’Enseigneur se donne réellement à voir à elle et qu’Il continue ainsi à l’enseigner. » - Jean-Yves LELOUP - "L'Evangile de Marie" - Myriam de Magdala  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=67 -

"Le Disciple de la Torah est donc comparable à un Âne. Ce que disait le Prophète"- Isaïe 1:3 -

"Le Bœuf Connaît son possesseur, Et l’Âne la Crèche de son Maître : Israël ne Connaît rien, Mon Peuple n’a point d’Intelligence." - Dans les Bénédictions de Jacob à ses Fils, à propos de Juda : - Genèse 49:11 -

"Il attache à la Vigne son Âne, Et au meilleur cep le petit de son Ânesse (Ânon); Il lave dans le Vin son Vêtement, Et dans le Sang des Raisins son Manteau." - http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html -

"La Transsubstantiation est, littéralement, la Conversion d'une Substance en une Autre. Le Terme désigne, pour certains Chrétiens (en particulier les Catholiques), la Conversion du Pain et du Vin en Corps et Sang du Christ lors de l'Eucharistie. Sur le plan Religieux, les Chrétiens Catholiques romains, arméniens (Catholiques) et maronites emploient le Terme de « Transsubstantiation » pour Expliquer que, dans l'Eucharistie, le Pain et le Vin, par la Consécration de la Messe, sont « Réellement, Vraiment et Substantiellement » Transformés ou Convertis en Corps et Sang du Christ, tout en conservant leurs Caractéristiques Physiques ou Espèces (texture, goût, odeur : les apparences) initiales." -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Transsubstantiation -

"La Consubstantiation est la Doctrine Protestante Luthérienne par laquelle, lors de la Cène, le Pain et le Vin conservent leurs Substances propres avec lesquelles coexistent les Substances du  Corps et du Sang du Christ. Cette notion, définie par Guillaume d’Occam ou Duns Scotus, fut reprise par Luther dans La Captivité babylonienne de l'Église en 1521. En 1551, au Concile de Trente, les Catholiques lui opposent le Dogme de la Transsubstantiation dans le cadre de la Réforme Catholique, basant leur Réflexion sur Thomas d'Aquin." - http://fr.wikipedia.org/wiki/Consubstantiation -

Voir Destinée - Non action.

Sanglier : "Férocité. Autorité spirituelle, sorcellerie, Don de prophétie, impétuosité dévastatrice" -

"Trois Chiens affrontent Un Sanglier : Dans les Chasses se Pratiquant avec Un Chien, Celle du Sanglier vient après Celle du Cerf." - Palais des Papes - Avignon- 2015 - "la chambre du Cerf" -

" Il Est intéressant de noter que dans Toutes ces Cultures, on retrouve associé à cette Symbolique de la Membrane/Coiffe, Une Quantité Importante de Héros Boiteux, soit par Blessure (Ulysse, Blessé à la Cuisse par Un Sanglier, Héphaïstos, Jeté de l’Olympe par Zeus) soit par Perte d'Une Chaussure ou d’Une Sandale, (Jason Qui se présente à son oncle usurpateur avec Une Seule Sandale ; Persée Qui reçoit l’Une des Sandales d’Hermès avant de Combattre Gorgo.), Tous Héros passés par le Monde des Morts, Et donc Initiés. L’Archétype en sera Œdipe « Pieds Transpercés ». Œdipe Qui après Une Enfance Solitaire, Rencontrera le Sphinx, Figure de Mort, Et Qui après s’Être Crevé les Yeux Deviendra Un Voyant. Or Nous Retrouvons Une Claudication Symbolique dans l’Initiation Maçonnique lorsque le Profane, Un Pied Déchaussé ou en Pantoufle, entame les Trois Voyages. " - "Pourquoi le Maî\ Maç\ doit-il Porter un Chapeau ?" - http://www.ledifice.net/7524-1.html - Voir aussi http://www.dictionnairedessymboles.fr/article-le-symbolisme-du-boiteux-55789368.html -

Sanskrit : "Le Mot français Dieu vient d'une vieille Racine Indo Européenne Deil qui Signifie ce qui Brille. Celà renvoie donc à la Lumière. [...] Si on remonte jusqu'au Sanskrit le Mot Deva qui veut dire Dieu, mais en Iranien Daeva veut dire Démon. En Réalité, Ce qui Brille peut-être aussi Démoniaque que Divin. Il faut se méfier de certaines Lumières qui peuvent Masquer les Ténèbres. [...] mais en même temps il y a des Religions auxquelles cette Conception est étrangère. - Journal de la GLDF N°113 P11 -

 "Chaos, En Grec, proprement Ouverture, Abîme, en Sanskrit, Kha, Cavité." -

"Vous mettez tous les jours un nouveau Chaos entre Dieu et vous (Voir Voûs! - Ndlr -)", MASS. -

"Dans la Théologie Païenne, Confusion générale des Éléments avant leur Séparation et leur Arrangement pour Former le Monde." - Dictionnaire le Littré - « En Sanskrit, l'Homme Vert est Relié au motif du Kirtimukha qui est Relié à une Lilà de Shiva et Rahu. Le Kirtimukha se rencontre souvent dans l'Art et l'Iconographie Thangka du Bouddhisme Vajrayāna, dans lequel il Couronne souvent la Roue de l'Existence Karmique. » http://fr.wikipedia.org/wiki/Homme_vert. -

"Auteur : Radical Sanskrit : ôjas, Force." - Dictionnaire Le Littré 1.0 - 

Voir Ouroboros - Daimonios
Santa : "1/ Siva : Le Bienfaisant, le Gracieux - 2/ Santa : Le paisible - 3/ Advaïta : L'Unique sans second - 4/ Purna : Plénitude - 5/ Ananda : Félicité."

Voir Cinq.

Santé : "Le divin Pythagore (...) ne mettait jamais en tête de ses lettres, ni " Joie " ni " Prospérité " ; il commençait toujours par Hugiaine ! (υγεία Santé). (...) Voilà pourquoi le triple triangle enlacé, formé de cinq lignes " le Pentagramme ", qui servait de Symbole à tous ceux de cette secte, était nommé par eux " le signe de la Santé". PYTHAGORE wiki.doc -

Sapience : "Sagesse + Science, Sagesse des anciens en langage poétique : « Car Sapience n'entre pas, en âme Malivole et Science sans Conscience, n'est que Ruine de l'Âme. - RABELAIS Gargantua. -

Sapin : individualité. - Bougies Sapin : Aide à récupérer les biens financiers.

Sardane : "La Sardane (en Catalan Sardana) est une Danse Traditionnelle Catalane où les Danseurs en Cercle se Tiennent par la Main, Accompagnés par la Musique d'un Ensemble Instruments Appelé Cobla. Le terme désigne également la Musique Qui Accompagne la Danse. Le géographe grec Strabon (Ier siècle) Cite une Danse en Rond en tant que Danse d'Offrande à la Lune, Pratiquée par les Ibères Qui occupaient la partie Occidentale du littoral Roussillonnais, sans toutefois qu'aucune filiation ne puisse être établie, tant le nombre de Danses en Rond de la méditerranée antique étaient nombreuses."- http://fr.wikipedia.org/wiki/Sardane -

"La « Sardane » (Catalan) c’est la Traditionnelle Ronde Qui Réunit Tout le Monde, dès qu’une Sardane est Jouée, à n’importe quel Moment de la Journée, les Passants se Rassemblent et Dansent, puis dès que la Musique s’arrête, la Ronde, « la Chaîne d'Union », est Rompue Tous Vaquent à leurs occupations." Rem\ ALC\ "Castellers" - Discussion sur "Castellers"  - 6995 -  

"An dro et autre Rondes, Chaînes d'Union, Lacs d’amour." -

"C'Est la Seule danse que Je Connaisse Qui soit "immobile" - On Fait des séries de Pas (courts Et longs, successivement mais par séquences, Vers l'avant Et Vers l'arrière) mais Qui ne sont que des déplacements de Pieds, le Corps demeurant Toujours à la Même place. [...] Il ne s'agit Pas d'Une ronde mais d'Une danse "Sacrée", disons plutôt Symbolique Qui, à mon Sens, vise à Mettre en Valeur le Cercle Et à Lui Donner Vie, Chaîne d'Union dont l'énergie Est portée Vers le Haut. Commencée bras Vers le bas, pendant le prélude, le début de la sardane projette les bras de Tous Vers le Ciel Et ils y resteront Toute la durée de la danse. Sur le Dernier accord de la Cobla, Tous les danseurs projettent leurs bras Vers... le Centre du Cercle. Le rythme Lui-même :  "O-o-o" (Une longue, Deux brèves) Est immuable Et contribue au ressenti d'immobilité. Vu de l’Extérieur, Il s'agit d'Un Mouvement de Tous sur place dans la souplesse extrême des Pieds en demi-pointe, Ce Qui provoque Une Sensation de pulsation assez irrésistible. Le Nombre d'instruments traditionnels de la Cobla Est Lui-même immuable, Traditionnellement 13, comprenant outre des instruments habituels les Deux Tibles, les Deux Tenores, la contrebasse à Trois cordes (inusitée dans l'orchestre) Et le Flabiol, flûte très aiguë que l'on Trouve dans Toutes les Traditions du Midi ( Fifre provençal, les treilles...) le Même instrumentiste jouant aussi le minuscule tambourin attaché à son bras pour Un Seul coup à la Fin de l'introduction. J'ajoute que le Languedoc - Béziers-Sète - connait aussi les instruments de Type Tibles par le hautbois languedocien en particulier joué lors des joutes. On pourrait aussi parler du Symbolisme du Nombre (Nombre de Mesures pour chaque séquence) Et de quelques Autres Choses Qui dépendent davantage du ressenti. Le Maître du jeu Qui Mène la sardane, se Doit aussi de compter afin de guider Tout le Cercle dans l'évolution de cette danse Qui justement semble ne Pas évoluer ! C'Est l'Objet des concours de sardanes de Ceret l'orchestre joue Une sardane écrite pour la circonstance, inconnue des danseurs Et qu'ils Doivent "déchiffrer". Donc nécessité Absolue de "compter" les Mesures ou les séquences comme dans le Flamenco (le compas). A mon Sens, Ceux Qui dansent le mieux la sardane sont Ceux Qui bougent le moins possible. Je crois me souvenir encore que la sardane du dimanche sur la Grand-Place était, dans la Tradition, dansée par les Hommes seuls (Ce Qui Existe dans Bien des Traditions jusqu'à la Milonga Et les tangos primitifs dansés par les marins entr'eux). [...] Exemple par Un groupe constitué : https://www.youtube.com/watch?v=lY-qI4lbbrc -

"Exemple d'Un  concours de Sardane ou des groupes déchiffrent Simultanément Une sardane : https://www.youtube.com/watch?v=ywAKURrWfn4  - "Ici Une Cobla de filles  https://www.youtube.com/watch?v=Wf5npr7UMjM Et des amateurs... on Voit très Bien les instruments. - Ale\  BEG\  - interv. sur : "la Sardane"" - RL\  FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 01/6016 -

" Tout le Parcours Initiatique en une Danse : La Tradition Véhiculée par la  DanseTranscendance ou « Transe en Danse », à mettre en parallèle avec les Danseurs Soufi, la Sardane, les ballets, etc. " - Suivre le lien https://www.youtube.com/watch_popup?v=v0oPrwHitOE&vq=small Echanges avec un frère, suite à l'envoi groupé du mail contenant le lien :

Question : " Je ne comprends pas !!!! "

Réponse : " Le plan horizontal sur lequel se passe l’action est la scène de la vie...notre représentation égotique, moi, ego, mental. Elle est contenue dans un espace restreint le corps de ballet, notre propre corps (symbolisé par : l’écorce, la périphérie du cercle, le bocal du poisson, la scène de théâtre, le chapiteau du cirque, la place du village, l'Arène, etc…). Les personnages multiples hommes et femmes qui forment notre Psyché, nos pensés, nos actions, nos non-actions, actives ou passives, masculines féminines, Ying Yang, etc… Les danseurs, humbles qui passent de la position debout à la position accroupies… humilité, dans la joie de l’acceptation. Les accouplements hommes (Esprit) femmes (Psyché). La transcendance par les « Hommes » qui s’élèvent lévitent (Lévites, Etoile) et qui redescendent amener la bonne parole dans le monde (Prophètes) ainsi de suite. L’ensemble est à décliner dans le sens initiatique ! Il faut la regarder comme un tout initiatique, comme toutes les danses Traditionnelles, Sardane, Soufis, Ballets, etc…" - Ndlr - 

Satan : "Ce premier Sacrifice du Veau d'or s’est avéré Révélation : comme dans Faust, c’est Satan qui menait le Bal ! Et comme un pauvre Diable, je ne  faisais que suivre le  Bal Masqué… "- Phi\ Bou \ "Du sac\ du vieil hom\ au sac\ du Lév\" - P14 Ori\ Mon\ 6013 -

"Le Serpent ne présente pas un Archétype mais un complexe Archétypal lié à la Froide, Gluante et Souterraine Nuit des Origines ; ils forment une Unique Multiplicité Primordiale, une indémembrable chose Primordiale qui ne cesse de se détortiller, de Disparaître, de Renaître : la Vie. Elle est le réservoir, le Potentiel d'où proviennent toutes les Manifestations. Il est le Symbole de l'Âme et de la Libido. Dans la Symbolique Catholique, le Serpent est celui d'Eve, Condamné à Ramper et le Serpent ou Dragon Cosmique dont Saint Jean dans l'Apocalypse ne conteste pas l'antériorité mais proclame la défaite : " on le jeta donc, l'énorme Dragon, l'Antique Serpent, le Diable ou Satan, comme on l'appelle, le Séducteur du Monde entier, on le jeta sur la Terre et les Anges furent jetés avec lui ". - Apocalypse 12 /9. - -http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

Satipatthâna :  "Selon la Tradition Bouddhiste, la Mère de Bouddha observa 32 mois d'abstinence et devait être douée de 32 qualités. C'est ainsi que Bouddha Possédait dit-on 32 Vertus Caractéristiques. Le Satipatthâna est un des exercices Fondamentaux de Méditation du Hinayana (Bouddhisme : petit Véhicule). L'une de ses Etapes consiste à Orienter son attention successivement sur les 32 Parties du Corps. La bouche contient normalement 32 dents : 16 à la mâchoire supérieure et 16 à la mâchoire inférieure." - http://anagogie.online.fr/nombres/nb32.htm -

Satisfaction : " Le Septénaire ainsi esquissé se retrouve jusque dans les Sept Péchés Capitaux, dont la distribution repose sur des données Initiatiques :

1. L'Orgueil, nuisible lorsqu'il Procéde d'une Vanité Frivole, se rattache au Soleil qui Eblouit les Faibles.

2. La Paresse, provient de la Passivité  Lunaire, alanguie en Inertie abusive.

3. L'Avarice, est le Vice des Saturniens, Prévoyants et Prudents à l'Excès.

4. La Gourmandise, se reproche par contre aux Jupitériens, Gens Hospitaliers et généreux qui ne s'oublient pas eux-mêmes.

5. L'Envie Tourmente les Mercuriens agités qui ne sont jamais Satisfaits et ne peuvent s'empêcher d'Ambitionner avec véhémence ce qu'ils ne Possèdent pas.

6. La Luxure, Naît de l'exagération des Qualités de Vénus.

7. La Colère, enfin, est le Défaut de Mars, dont elle Exalte la Violence et les emportements."- http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

" La Joie, c'est la Satisfaction d'Être -  http://epanews.fr/video/video/show?id=2485226:Video:1200277&xgs=1&xg_source=msg_share_video ou si plus accessible : fichier sonore  - rav-benchetrit-cercle.mp3 - Remerciements Dan\ BAS\ pour l'information - " -

"Autarkéia, Satisfaction, Contentement de Soi...." : - "Du Bonheur -F. Lenoir" - JP Rev P14 Ori\ Mon\ 6016 -

" Par la suite, Aucun Traditionaliste - Sunnî - ne put plus me Tromper avec son Savoir, ni Aucun Innovateur avec ses Innovations ; Aucun Savant ne m'en Imposa plus avec sa (seule) Science, Aucun (faux) Dévot avec ses Dévotions, ni Aucun (faux) Ascète avec ses Privations. Car le Maître (que Dieu soit Satisfait de Lui) m'avait Apprit à Distinguer la Vérité de la Vanité et le Sérieux de la Farce. " - "Lettre d'un Maitre soufi" - Sheikh Al-Arabi Ad Qarqawi - Page 5 - Télécharger "Lettre d'un Maitre soufi" - Sheikh Al-Arabi Ad Qarqawi

Satori : "Etant donné que toute action qui n'est pas une « non-action », et ne peut être spontanée, se trouve accomplie sous la contrainte du « je-concept » - car il n'y a pas d'autre "acteur", j'entends d'autre acteur véritable - l'illumination ou Satori ne peut être que la conséquence de la non-action. Le Satori  n'a pas d'existence objective. Rien de tel que « l'éveil ou le Satori  » n'existe en tant que fait objectif ou événement hors du temps.  Rien d'autre ne se produit dans le mental que l'éclipse du « je-notion » qui entravait la vision.  On ne peut donc ni les étudier ni les rechercher. Toute action semblable reviendrait à accomplir un acte chirurgical sur une image. Rien ne se produit sur quoi que ce soit, rien n'est changé ; il n'y a nul événement psychosomatique ; le mental n'est pas affecté.  Ce n'est que rétablissement d'une vision claire.  Cela n'a pas d'existence objective : c'est une rectification purement subjective. Voir aussi Non-action…"

Sattva : "Tout objet Manifesté dans l'Univers se compose de Trois Gunas : Sattva - Vertu : aspect indestructible - Raja - Passion  : principe d'activité, de mouvement  - Tamas - Ignorance : principe d'inertie - Guna a été mal traduit par : "Qualité" ou "propriété". En fait, une Guna est un constituant inséparable de Prakriti, tout comme le Temps est inséparable des objets Matériels. Ces constituants sont subtils et impondérables. Ils entrent dans la composition de tout objets de l'Univers. La nature des divers objets est déterminée par le dosage des Trois Gunas attribués à Prakriti. Aucun élément du Monde Manifesté ne peut exister si l'une des Trois Gunas venait à lui manquer. Que représentent les Gunas dans les objets matériels ? Sattva : Comporte la Racine sanscrite Sat (existence Absolue). Sattva Guna représente l'aspect indestructible des objets Matériels. Chaque objet comporte un aspect indestructible Sattva Guna est donc l'Energie dont il est constitué. Raja : Raja Guna est le Principe d'activité. L'arrêt du mouvement dans le Cosmos signifierait sa disparition dans le Non-manifesté. Tout ce qui est mouvement inhérent à notre Univers est Raja Guna - Tamas : Tout objet dans notre Univers contient une inertie. C'est cette inertie qui détermine sa masse telle que le conçoit la Physique. Que représentent les Gunas dans le Monde Psychique ? Dans le processus cosmique de la Manifestation du non-manifesté, la Philosophie de Samkhya distingue deux grands embranchements qui sont Prakriti (nature) et Purusha qui donne naissance à tous les Psychismes Individuels et à tous les niveaux d'intégrations pouvant exister dans l'Univers Manifesté. Dans ce qui caractérise les divers Psychismes, le Samkhya les conçoit comme composés d'un certain nombre de Gunas, tout comme les objets Matériels. On utilise les mêmes termes (Sattva, Raja, Tamas) pour caractériser les objets Matériels et le Psychisme. Sattva : Comprend tout ce qui dans le Psychisme participe à l'Essence indestructible Universelle, à l'existence Pure. Comprend aussi la tendance à rechercher l'Essence cachée. Raja :  Raja signifie Roi. Mouvement incessant qui caractérise la Vie. Qualité qui vise à l'extension et à l'Action dans le domaine Matériel. Tamas : Inertie du Psychisme, Ignorance des Vérités Ultimes. Que sont les Gunas dans les Psychismes Individuels ? Les Trois Gunas déterminent ici la façon d'Être, de Penser et d'Agir de l'Âme quelles conditionnent. Personne Sattvique : Désir extrême de Connaître le Soi - Personne Rajastique : Ego gonflé, veut s'étendre sans fin - Personne Tamasique : Personne intéressée par rien. Ces Trois Gunas se présentent en chacun de nous à des degrés différents."

Voir le tableau dans Gunas - Analogie avec Trois Compagnons - Ndlr -

Saturer : "Oswald WIRTH dit « l’Homme pleinement Eclairé, Qui a Réussi à se Saturer de Lumière, Devient à son tour un Foyer Lumineux. Il Rayonne et Il Eclaire les Autres ». -  F.CAU\ - "Que cette lumière nous éclaire" - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6015 -

Saturne : "Zeus (Jupiter), maître de la Terre et du Ciel, préside l’assemblée des dieux et des immortels. Hadès (Pluton), frère de Zeus, est le maître des Enfers. Ces dieux de l'Olympe avaient pris la succession de générations antérieures. Gaia, la Terre , la première des déesses, avait donné le jour, par l'intermédiaire de son fils Ouranos, (Uranus), à la race des Titans. Ceux-ci, entraînés par Cronos (Saturne), s'étaient emparés du pouvoir que détenait Ouranos, mais ils furent à leur tour défaits par leurs propres enfants, conduits par Zeus, le fils de Cronos. Une fois les Titans vaincus, Zeus et ses frères, Poséidon et Hadès, tirèrent au sort pour savoir qui régnerait sur le Ciel, la Terre  et les Enfers. - "La Couleur Noire, celle qui va nous concerner aujourd'hui, fut attribuée à Saturne qui devient en Hermétique le Dragon Noir ou Plomb des Philosophes." - Fulcanelli : Le mystère des Cathédrales, cité par- Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -

"C'est ainsi que se déploie l'Œuvre au noir, sous l'Influence de Saturne... qu'il était représenté en possession du Compas. Saturne étant le Patron des Alchimiste." - Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -

" Le Septénaire ainsi esquissé se retrouve jusque dans les Sept Péchés Capitaux, dont la distribution repose sur des données Initiatiques :

1. L'Orgueil, nuisible lorsqu'il Procéde d'une Vanité Frivole, se rattache au Soleil qui Eblouit les Faibles.

2. La Paresse, provient de la Passivité  Lunaire, alanguie en Inertie abusive.

3. L'Avarice, est le Vice des Saturniens, Prévoyants et Prudents à l'Excès.

4. La Gourmandise, se reproche par contre aux Jupitériens, Gens Hospitaliers et généreux qui ne s'oublient pas eux-mêmes.

5. L'Envie Tourmente les Mercuriens agités qui ne sont jamais Satisfaits et ne peuvent s'empêcher d'Ambitionner avec véhémence ce qu'ils ne Possèdent pas.

6. La Luxure, Naît de l'exagération des Qualités de Vénus.

7. La Colère, enfin, est le Défaut de Mars, dont elle Exalte la Violence et les emportements."- http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

Satyre : "Lascivité, Paresse."

Sauvastika : "L’opposition Swastika-Sauvastika est une pure fantaisie au point de vue linguistique : le nom de Swastika est le seul qui s’applique dans les deux cas indistinctement, et Sauvastika n’est qu’un adjectif qui en est dérivé et qui désigne ce qui se rapporte au Swastika. Quant aux expressions « vers la Droite » et « vers la Gauche », elles sont très équivoques et peu satisfaisantes ; ce qu’il faut considérer en réalité pour éviter toute erreur, c’est si une personne accomplissant la rotation aurait sa Droite ou sa Gauche tournée vers le centre." - René GUENON - "Deux lettres au peintre René Burlet" - Le Caire, 31 juillet 1949 Parues dans René Guénon, Cahiers de l’Herne, 1985 -

Sauver : " Jésus, c'est-à-dire : Le Seigneur Sauve." - Mt 1, 16.18-21.24 -

"Le Corps Physique Est la Croix. Jésus, le Fils de l’Homme, Est l’Ego ou l’idée “ Je suis le Corps ”. La Crucifixion de l’Ego  entraîne sa Résurrection sous Forme du Soi Glorieux – le Christ : le Fils de Dieu. Rappelez-vous l’Enseignement du Christ. “ Celui qui perdra sa Vie à Cause de Moi, la Sauvera ” - Luc, IX, 24. (P.340) - RAMANA Maharshi L’Enseignement de… - Albin Michel Spiritualités Vivantes N° 58 p.340. -

"En somme pour Gravir "La Montagne aux pentes abruptes", il cherche comment et avec qui s'encorder au mieux. Chacun est co-responsable de tous les autres d'où ce Devoir d'Assistance, d'Ecoute, d'aide mutuelle qui est la Sauvegarde de la cordée." - Guy MAR\- "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 -

"Le Pain a la Valeur Symbolique de Parole Humaine et le Vin celui de l’Inspiration nécessaire pour Comprendre cette Parole. - la Nourriture Pain et Vin Messianique qui lui redonna l’Esprit de Prophétie. - Les Evangiles renvoient de manière Symbolique à l’étude de la Torah, Torah Ecrite (les cinq Pains) et Torah Orale (le Vin) qui porte sur elle le Roi (un Fardeau léger) et renvoie cette étude à sa Vocation Messianique qui lui redonne sa Vocation première. C’est la Vocation Messianique qui porte le Messie Sauveur  sur les Vêtements posés par les 12 Apôtres qui ouvre au Mystère de la Torah, et redonne à Jacob-Israël sa Vocation Prophétique. Ainsi Sion se Révèle Jérusalem, la Ville de la Paix." - http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html -

"Appelant la foule avec ses Disciples, Il leur Dit : « Si quelqu'un veut Marcher derrière Moi, qu'Il renonce à Lui-même, qu'Il prenne sa Croix, et qu'Il me Suive. Car Celui Qui veut Sauver sa Vie la perdra ; mais Celui Qui perdra sa Vie pour Moi et pour l'Evangile la Sauvera. ...» - Mc 8, 34-38; 9,  1 -

"...elle mettra au Monde  un Fils, auquel tu donneras le Nom de Jésus c’est-à-dire : Le Seigneur-Sauve." - Mt 1, 16.18-21.24a -

« Hosanna de l’Hébreu : "Sauve, Nous te le demandons". Le Nouveau Testament rapporte que la foule criait ces Mots lors de l’entrée solennelle de Jésus à Jérusalem, le Jour des Rameaux." - http://www.eglise.catholique.fr/glossaire/hosanna/ -

"On est Toujours Sauvé quand on a Confiance." - Film "Il est minuit docteur SCHWEITZER" - 1952 -

"J’ai Trouvé Une Réponse dans l’Evangile de Luc, 17.33, où Jésus dit : Celui Qui Cherchera à Sauver sa Vie la Perdra, et Celui Qui la Perdra la Retrouvera. Dans l’Evangile de Jean, 12.25, cela Est dit d’Une Autre manière : Celui Qui Aime sa Vie la Perdra, et Celui Qui Hait sa Vie dans ce Monde la conservera pour la Vie Eternelle. On doit donc Distinguer Deux Qualités de Vie et cette Parole peut Etre Interprétée de la manière suivante : Qui veut préserver sa Vie Mondaine à n’importe quel prix Perdra la Vie Eternelle. Celui Qui Sacrifiera cette Vie Mondaine gagnera la Vie Eternelle. D’Un Point de Vue Métaphysique, l’Interprétation de cette Parole Est : Celui Qui veut préserver son Moi, ne Trouvera pas le Soi."  - Rem\ DIM\ "Au degré de..." P43 les Arg du lan -  Ori\ Nar\  6015 -

« Mon Âme Exalte le Seigneur, Exulte mon Esprit en Dieu, mon Sauveur !" - Lc 1, 39-45 -

"...Personne ne peut être Sauvé et Relevé sans le Fils, Qui est le Serpent. Car c'est Lui Qui Apporta les Sources du Père et c'est Lui Qui Emporte jusqu'aux Cieux Ceux Qui ont été Eveillés de leur Sommeil  et ont Revêtus les Attributs du Père" - Saint Hippolyte - Hippolyte, Elenchos V. 17 - Télécharger " Oraison du Serpent" de Spartakus FreeMann -

Voir Salvé Régina - Thé - Dissoudre -

Sautoir : Les mélanges de couleurs des Sautoirs, tentures de loges et tabliers me semblent retenir dans leurs proportions les équilibres divers et nécessaires. Ils suggèrent, comme dans les Sefirots, le passage de la Lumière d’un grade à l’autre, (d’une séphira à l’autre), avec différentes gradations des tonalités chaudes et froides, mélangées au Noir et au Blanc. - Gil\ POR\ "Légendes et décors..." P14- Ori\ Mont\6012 -

Savant : Coïncidence, en langue basque Jakin signifie : Savant ou le Savant. - Ber\ VAL\ "Jakin"  RL\ 813 Les FF\ Libres Ori\ Béz\ - "Il est de Tradition, dans le monde Alchimique, De Dénommer « Souffleurs » les Individus qui S’acharnent aux fourneaux en Quêtes Chimériques Selon d’anciens Savoirs qu’ils pensent avoir acquis. L’origine du mot vient du français ancien, du temps où les Savants Fondaient Roche et Métal Grâce à de puissants Feux entretenus si bien par des soufflets géants actionnés sans grand mal. Boscanio nous l'a dit, citant Fulcanelli : Un des Noms du Mercure, soit le « Fou du Grand-Œuvre », Nous vient de ce Soufflet (jadis « Fol » ou « Follis »). Souffler  ou agir fol sont donc mêmes manœuvres." - http://ora-et-labora.frenchboard.com/t97-e-souffleurs -

"Dans la Métaphysique de Platinas (ou Platina...Barthélemi Sacchi, surnommé Platina), Dieu Est Un, le Monde n'Est pas Une Création de Dieu, mais Une Emanation de la Volonté Divine, l'Un Est Tout, Tout Est Partie de l'Un." - "Physique quantique et conscience - Colloque international " Page 6 - de Lothar Schäfer - Document Fourni par  JP DEC\ -

"Barthélemi Sacchi, surnommé Platina, bibliothécaire du Vatican, publie, en 1479, par ordre de Sixte IV, une Histoire de la Vie des Papes." - http://compilhistoire.pagesperso-orange.fr/papaute.html - "Savant italien attaché au Pape Sixte IV, né, en 1421, Sacchi Barthélemy, à Piadena (nom latin Platina)." - https://fr.wikisource.org/wiki/Dictionnaire_des_pseudonymes_(Heilly)/Intro - Télécharger "La métaphysique Orientale -René GUENON en PDF - 13 p. vite lues et édifiantes - Ndlr -

" Par la suite, Aucun Traditionaliste - Sunnî - ne put plus me Tromper avec son Savoir, ni Aucun Innovateur avec ses Innovations ; Aucun Savant ne m'en Imposa plus avec sa (seule) Science, Aucun (faux) Dévot avec ses Dévotions, ni Aucun (faux) Ascète avec ses Privations. Car le Maître (que Dieu soit Satisfait de Lui) m'avait Apprit à Distinguer la Vérité de la Vanité et le Sérieux de la Farce. " - "Lettre d'un Maitre soufi" - Sheikh Al-Arabi Ad Qarqawi - Page 5 - Télécharger "Lettre d'un Maitre soufi" - Sheikh Al-Arabi Ad Qarqawi

Savoir : "Savoir, c'est être versé dans les Védas (les livres sacrés) et les sciences connexes (avec l’extérieur… qui sont extérieures à la Sapience…exo).  Connaître c'est faire directement l'expérience de l'éternel." -

"Le Savoir, c'est un tas de pierre au bord d'une route. La Connaissance, c'est d'arriver à en faire un mur. - Etienne Amat - Camping Sérignan Plage 1994 -

"Symbolique de la Croix tridimensionnelle : le plan horizontal (Savoir, Matérialité, Monde…) déterminé par les Deux Axes et les  Quatre directions « Orient/Occident, Septentrion/Midi » est traversé en son centre par l’Axe vertical « Zénith/Nadir » ; en ce point (voir « Hasard ») le Savoir devient « Sapience » et  évolue vers « Connaissance » (avec la naissance). -

"Cette Quête se Manifeste aussi tout simplement dans le fait que tout Homme, même Agnostique, même Athée, cherche toujours, à l’aide de la Raison, à Savoir si Dieu Existe (ne serait-ce que pour conclure qu’il n’existe pas !)". - http://ktsens.fr -

"Car il y a une Echelle de la Connaissance, comme il y a une Echelle de l’Amour… Du stade de Lectio ou l’on découvre un Savoir, il faut passer par l’Epreuve de la Réflexion, (Ruminatio), puis par le Filtre du Cœur, (Oratio), puis par la Réflexion Métaphysique (Contemplatio) pour parvenir à Unio, la Connaissance  complète qui s’intègre  et fait corps dans le Grand Tout." - Phi\ Bou \ "Du sac\ du vieil hom\ au sac\ du Lév\" - P14 Ori\ Mon\ 6013 -

"Les Védas sont les Ecritures Sacrées de l'Hindouisme, littéralement "Le Savoir (Sacré) " ; il y a quatre Védas le Rig-Véda, Yajur-Véda, Sâma-Véda et Atharva-Véda." Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire -

"...c'est dans le Tombeau que se Trouve préservé "le Savoir Initiatique"... - Mic\ GER\ - "Le tableau de loge du grade de Maître" Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -

"Il est de Tradition, dans le monde Alchimique, De Dénommer « Souffleurs » les Individus qui S’acharnent aux fourneaux en Quêtes Chimériques Selon d’anciens Savoirs qu’ils pensent avoir acquis. L’origine du mot vient du français ancien, du temps où les Savants Fondaient Roche et Métal Grâce à de puissants Feux entretenus si bien par des soufflets géants actionnés sans grand mal. Boscanio nous l'a dit, citant Fulcanelli : Un des Noms du Mercure, soit le « Fou du Grand-Œuvre », Nous vient de ce Soufflet (jadis « Fol » ou « Follis »). Souffler  ou agir fol sont donc mêmes manœuvres." - http://ora-et-labora.frenchboard.com/t97-e-souffleurs -

" Jean traite des Quatre Animaux et de leurs Correspondances Harmoniques : Le Lion = St Marc = le Feu = Oser. - Le Taureau = St Luc = la Terre = Vouloir. -  L'Homme = St  Matthieu = l'Air = Savoir. - L'Aigle = St Jean = l'Eau = se Taire. " - http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm

"L'Ordalie est une Epreuve Judiciaire dont l'issue était supposée dépendre de Dieu, et qui Etablissait la Culpabilité ou l'Innocence de l'accusé. - Média Dico - Toute Epreuve Juridique usitée, dans le moyen âge, sous le nom de Jugement de Dieu. - Il y en avait de bien des Espèces [d'Epreuve Judiciaire] ; mais elles se rapportent toutes à Trois Principales, Savoir le Serment, le Duel et l'Ordalie ou l'Epreuve par les Éléments (ex : marcher sur les braises)." - DUCLOS, Oeuv. t. I, p. 301. -

"Nom qu'on donnait aux cuves dans lesquelles se faisait l'Epreuve de l'Eau. Etymologie : du bas-lat. ordalium, ordela ; du germanique : anglo-sax. ordâl ; all. Urthel, Urtheil, Jugement, c'est-à-dire ur, Fondamental, et Theil, partage." -  Le Littré - + Si Maî\ planche - JP\  DUP\  " Ah Seigneur mon..." - Tenue de Maî commune aux 4 RL de la GLDF - Ori\  Bez\  6013 - - Disponible sur demande - Ndlr -"

«Plus haut, je parlai de l’Inconnaissance comme étant “ la Métaphysique et la Spiritualité les plus Hautes qu’on puisse Imaginer”. J’avais à l’Esprit cette phrase du Pseudo-Denys l’Aréopagite, de son ‘Connaître l’Inconnaissable’ que j’ai Découvert si récemment et si à-propos, – et Cela, sans m’attacher un instant à la référence biblique du Personnage Qui y Est Nommé ; simplement, en me référant à l’énigmatique Dimension du Verbe, de cette phrase qui n’en finit pas, et en la mettant Instinctivement dans l’Esprit et dans le Verbe de Celui Qui, en Mer, la Nuit comme je l’ai dit, Epousant la Mer comme on fait d’une Forme Parfaite alors que le Monde ne semble plus faire qu’Un... “C’est alors seulement que, dépassant le Monde où l’on Est Vu et où l’on Voit, Moïse pénètre dans la Ténèbre Véritablement Mystique de l’Inconnaissance : c’est qu’il fait Taire Tout Savoir positif, qu’il échappe entièrement à toute saisie et à toute Vision, car il appartient Tout entier à Celui Qui Est Au-delà de Tout, car il ne s’appartient plus Lui-même ni n’appartient à rien d’étranger, Uni par le Meilleur de Lui-même à Celui Qui échappe à toute Inconnaissance, ayant Renoncé à Tout Savoir positif, et Grâce à cette Inconnaissance Même Connaissant Par-delà toute Intelligence.”» - Extrait fourni par J-P\ Rev\ suite discussion - P14- Ori\ Mon\ 6014 - 

"Ce Savoir qui ne sait pas, ou la Connaissance Transcendantale" - Poème de Saint Jean de la Croix : Coplas sobre un extasis de alta contemplacion - Disponible sur demande - Ndlr -

"La Lune nous renvoie toujours au Féminin, à une certaine Obscurité, à la Nuit, à l’Inconscient. Cet Inconscient Constitue une donnée Originelle, une sorte de Magna Mater, une Cybèle Gardien des Savoirs, où la Conscience va toujours Puiser et se renouveler." - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 -

"Pourtant Je suis de ceux qui pensent que l'Enfant Nait avec toutes ces Vertus Principielles, ou tout au moins avec toutes les Qualités qu'il faut pour les Acquérir, n’ayant alors aucun Préjugé. Mais des sa Naissance Celà se complique ; son Education va Lui être imposée, son Savoir Inculqué sans Pouvoir le Contester. Plus tard il va Devoir Construire sa Personnalité, affronter la Matérialité, se faire une place dans la Société, coiffer plusieurs casquettes, chef de famille, chef d'entreprise, etc., etc., les chapes de Plomb vont se superposer jusqu'a faire une carapace, une gangue, dont on va avoir beaucoup de mal a se débarrasser, toutes ces couches vont l'éloigner peu ou prou de la Vérité, de la Lumière Qui Est en Lui." - Gér\ DUS\- "la tolérance..." P 14 La Per\ Lan\ Ori\ Mon\ 6013 -

"...Ce que Vise l'Initiation : Savoir d'où je viens, m'Identifier à la "Volonté du Ciel" et Connaître ma Destinée. Pour les Hindous, c'est le Dharma, Mot Qui Désigne l'"Ordre Total de l'Existence Universelle". Le Karma, c'est à dire l'Action, Devrait Toujours Être Conforme à l'Ordre des Choses Manifestées que Désigne le Mot Rita" - "Le socle..." Gér∴Amo∴ Ordo Ab Chao N°71 - P70 -

"Quand une Église Extérieure Perd son Ecole Intérieure, dans laquelle se Transmet le Mystère Occulte a Savoir le Sens Réel et Palpable de ce Qui Etre Enseigné, elle Dégénère peu à peu en une Religion Humaine, c’est-à-dire Sociale, Morale et en fin de compte Pharisaïque  ; les Rites et les Images se modifient car les Pasteurs ne Savent plus à Quoi Ceux-ci se Référent Précisément." - Tradition Orale 2 - Voir aussi Nomikoï - Ndlr -

" Tout Savoir Est Inutile aux rares Elus Qui, à Travers les Siècles, s’étant Incorporé le Royaume, ont Dissout Tout Conflit Intra-psychique, Sublimé Tous leurs Désirs, Consommé le Désir Essentiel, Et que la Tradition Chrétienne peut Appeler Fils de Dieu dans la Mesure où, Tout Homme qu’ils soient, Il y a Identité entre Eux-mêmes Et l’Etre Essentiel." - Pie\ ALF\  CR+ "En quoi le retour à Jérusalem..." SC\ 702 Val\ Mon\ 6015 -

"Un Jour la Sagesse Indienne Refluera sur l'Europe et Transformera de Fond en Comble notre Savoir et notre Pensée" Schopenhauer - cité dans la Préface de François Gautier - "Swami Pranavananda, Swami Pdg et moine hindou" éditions Delville Oxus - 2003-

" Par la suite, Aucun Traditionaliste - Sunnî - ne put plus me Tromper avec son Savoir, ni Aucun Innovateur avec ses Innovations ; Aucun Savant ne m'en Imposa plus avec sa (seule) Science, Aucun (faux) Dévot avec ses Dévotions, ni Aucun (faux) Ascète avec ses Privations. Car le Maître (que Dieu soit Satisfait de Lui) m'avait Apprit à Distinguer la Vérité de la Vanité et le Sérieux de la Farce. " - "Lettre d'un Maitre soufi" - Sheikh Al-Arabi Ad Qarqawi - Page 5 - Télécharger "Lettre d'un Maitre soufi" - Sheikh Al-Arabi Ad Qarqawi

« Daat Est la Sephira Cachée. Elle n’Est pas Toujours Représentée sur l’Arbre de vie. Daat se Traduit par « Savoir » ou « Connaissance ». […] C’Est la Sephira de Tous les Dangers. Daat Est la Deuxième Sephira sur le Pilier central : le Pilier de l’Equilibre, Celui du Présent. La Faculté à Développer dans cette Sephira Est la Capacité à Prendre des Décisions Ici et Maintenant pour le Bien de Tous. Celui Qui a le Pouvoir dans le Plan Matériel Est Celui Qui a la Capacité de Faire des Choix Rapidement. Le Pouvoir : la Connaissance Est Neutre. Tout Est dans la Façon de l’Utiliser. Daat Correspond à la Soi-Conscience et au Règne Humain. » - https://kabbale.wordpress.com/larbre-de-la-vie/daath/ - Télécharger Daath-sephira-cachee.pdf -

Échanges épistolaires entre le TIF Claude GAGNE et Rémi ALCINA  :

" Triaca avait repris dans son Rituel de 33° qu'il proposa sans Succès, Heureusement, au Suprême Conseil De France le dialogue suivant : « - Etes vous Bodhisattva ? » « - Mes Frères me Reconnaissent pour Tel. »." - TIF C. GAGNE -

- Pour la proposition au 33ème de  Triaca, je ne comprends pas pourquoi tu dis « …qu'il proposa sans Succès, Heureusement, au Suprême Conseil De France le dialogue suivant. : -Etes vous Bodhisattva ? -Mes Frères me Reconnaissent pour Tel. ». En quoi ne serais-ce pas la Vérité ? Ais-je loupé quelque chose ? Car pour Moi, il me semble que le 33ème est un « Bodhisattva » !" - R. ALCINA -

- Le Problème avec Triaca est qu'il modifiait les Rituels avec des Éléments disparates. Il fut un Président de la Commission des Rituels Autoritaire pendant des décennies. Modifiant de sa propre Autorité en Introduisant des Éléments Extérieurs au Rite en modifiant les Anciens Textes, ce que j'ai appelé la "Mélangite" au Détriment des Textes Anciens. [...] Actuellement la Commission est devenue Paritaire - "Grande Loge de France/Suprême Conseil De France" - ce qui Permet à des Frères plus Anciens et plus Motivés de s'y Exprimer . Ils Savent qu'il faut Eviter la Casse et Déposer  Soigneusement les Matériaux qui Resservirons. » - TIF C. GAGNE -  

Merci, c’est beaucoup plus Clair… il y avait Risque de Syncrétisme ! » - R. ALCINA - 

Oui c'est Vouloir Remplacer ce qu'on Connaît Mal par ce qu'on Connaît encore moins ! » - TIF C. GAGNE -  

Belle formule, Bonne soirée. "- R. ALCINA - 

Télécharger : Échanges épistolaires 15/03/2017, entre le TIF Claude GAGNE et Rémi ALCINA -  

" Je Suis Pymandre," répondit-il, " le Noùs, l'Être qui se Suffit à Lui-même. Je Sais ce que tu Désires et Je Suis Partout Avec Toi. " - Hermès-trimegiste-Corpus-Hermeticum - Page 1 -

" ...il faut Savoir ce qu'on Veut  et, à chaque Moment, Faire ce qu'on Peut, mais Tout ce qu'on Peut, , avec les moyens dont on Dispose dans ce Moment. Le Secret est bien Banal, n'est-ce pas ? Tous les grands Secrets sont Simples... à énoncer. " " Jean Reyor "lettre à un jeune Maçon" - Télécharger -

Voir - Prudence

Sayidouna : « Boukhari rapporte dans le Livre des Prophètes que le Prophète Muhammad (PBSL) a dit, "Al-Khidr" ( l''Homme Vert ") a été ainsi Nommé parce qu'il s’était assis une fois sur une Terre Blanche et Stérile, Qui par la suite devint Luxueusement Verte à cause de la Végétation. […] Enfin il est à Signaler Ici que de nos jours de nombreux Gnostiques de l'Islam ont également affirmé avoir Rencontré Sayidouna Al-Khidr au moins une fois dans leur Vie. Ce fut le cas du penseur français René Guénon (Abd al-Wahid Yahya en islam) qui n'a jamais souhaité aborder la question d'Al-Khidr dans son Œuvre plus que superficiellement, « parce que la chose le Concerne de trop près », disait-il dans l’un de ses commentaires. - http://www.islamdefrance.fr/main.php?module=articles&id=10 -

Voir Ouroboros - http://heraldie.blogspot.fr/2014/05/lhomme-vert.html -

Scandale : "Jésus dit à ses disciples : Il est impossible qu’il n’arrive pas des Scandales ; mais malheur à celui par qui ils arrivent ! Il vaudrait mieux pour lui qu’on mît à son cou une pierre de moulin et qu’on le jetât dans la mer, que s’il scandalisait un de ces petits. Prenez garde à vous-mêmes. Si ton frère a péché, reprends-le ; et, s’il se repent, pardonne-lui. Et s’il a péché contre toi sept fois dans un jour et que sept fois il revienne à toi, disant : Je me repens, tu lui pardonneras." - LUC 17/1 -

"L'Antisémitisme se Manifesta d'ailleurs en Allemagne dans un milieu où il n'aurait jamais avoir sa place, à savoir la Franc-Maçonnerie.[...] Ce Qui est également particulier, c'est que cette Maçonnerie dite « Vieille Prussienne » était non seulement Antichrétienne par Anticléricalisme, mais également Antisémite. Pendant fort longtemps les Obédiences du groupe ... se Refusèrent, non seulement à « Initier » un Candidat Israélite, mais même à Recevoir en « Visiteur » un Maçon Juif. Par la suite, elles finirent, obligées par l'internationalisme  (Pas international.. trop limitatif, pas métaphysique ! Plutôt l'Universel - ndlr- ) de l'Ordre Maçonnique Tout entier, par Recevoir des Maçons Israélites en « Visiteurs », mais sans pour cela admettre des Candidats Juifs à l'Initiation en leurs Ateliers. [...] Mais Deux des Grandes Loges « Vieille Prussienne » du groupe ... ne s'étaient pas jointes à cette Manifestation et même si elles se sont Intégrées en 1958, elles conservent, du fait du Règlement Intérieur de la nouvelle Obédience générale, leur statut particulier. Ce Qui leur permet, si un Atelier le Désire, de Refuser sans Scandale et Discrètement Toute Candidature non Aryenne.- Robert AMBELAIN - "Les arcanes noires de l'Hitlérisme" - P 56/57 - Edition Robert Laffont 1990 -

Scarabée : "Si le Vert Est Devenu la Couleur de l’Espérance, c’Est qu’Il Indique que l’Alchimiste Est sur la Bonne Voie, Et qu’Il ne Lui reste qu’à Croiser les Doigts (ou Creuset) pour Aboutir à la Couleur Blanche. [...] Enveloppant, Calmant, rafraîchissant, tonifiant, le Vert Est la Couleur des Apothicaires Et Celle de la Toge des Médecins au Moyen âge. L’Emblème de l’Eternité Et des Renaissances, le Scarabée Egyptien, Signifiait, aussi Quand Il était Vert, la Régénération  Nécessaire pour Naître à la Vie Spirituelle. Les Vêtements Sacerdotaux qu’Endossent les Prêtres Chrétiens entre le Troisième Dimanche après la Pentecôte Et l’Avent sont Tissés en Vert pour Rappeler la Vie de la Grâce par la Résurrection du « Fils »."- Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015 -  

Voir Qiyama - Ascendéré - Ascension -Avent -

Sceau : "Evoquant le Sceau de Salomon, c'est le Pentacle par excellence, le Signe d'une Puissance, à laquelle rien ne résiste, et dont nous disposerions, si nous parvenions à posséder Effectivement  notre Grade de Maître". - Oswald Wirth, cité par- Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -

" René Guenon, dans son ouvrage « Chirographie », nous rapporte : « Quant au Nom Allah Lui-même, il est formé par les Doigts, de la façon suivante : l’auriculaire correspond à l’Alif, l’annulaire au premier Lam, le médius et l’index au second Lam, qui est double, et le pouce au He (qui, régulièrement, doit être tracé sous sa Forme « Ouverte ») ; et c’est là la Raison principale de l’usage de la Main comme Symbole, si répandu dans tous les pays Islamiques (une Raison secondaire se référant au Nombre Cinq, d’où le Nom de Khoms donné parfois à cette Main Symbolique). On peut Comprendre par la signification de cette parole du Sifr Seyidna Ayûb (Livre de Job, XXXVII, 7) : « Il a mis un Sceau (Khâtim) dans la Main de Tout Homme, afin que tous puissent Connaître Son Œuvre » ; et nous ajouterons que Ceci n’est pas sans rapport avec le Rôle Essentiel de la Main dans les Rites de Bénédiction et de Consécration. »... « Les Mains Nues signifient que le Compagnon s’est Dépouillé de ses Outils comme le Candidat Apprenti s’est Dépouillé de ses Métaux …» ...« …. Se Dépouiller de ses Outils pour un Compagnon , c’est se Libérer des supports qui ont permis l’Acquisition du Degré de Connaissance qui devrait Correspondre à ce Grade, car cette Connaissance, si elle a été véritablement été Acquise, serait alors Intégrée à l’Être, et pour « pouvoir Accéder à un Degré d’Ordre Supérieur, il conviendrait que cette Connaissance du Compagnon « laisse la Voie Libre à nouveau et par , qu’elle se débarrasse de tout ce qui, Maintenant, est « Devenu Extérieur à l’Être et qui gênerait pour ce Prochain Passage, même si ces Outils ont été « Nécessaires jusqu’alors… ». " - http://www.ledifice.net/6034-4.html -

Voir - Sceau - Sept Sceaux - Sceau Premier - Sceau Deuxième - Sceau Troisième - Sceau Quatrième - Sceau Cinquième - Sceau Sixième - Sceau Septième -

"Sceau Premier - Sceau Premier  : Un Arc, un Carquois des Flèches et une Couronne.[...] le Cavalier Montait un Cheval Blanc [...]  la Symbolique Chrétienne a tendance à considérer que le Cheval et son Cavalier forment un seul et même Personnage [...]Le Cheval Monté Figura Jésus-Christ, Dieu et Homme, l'Animal  Correspond a son Humanité, et le Cavalier à sa Divinité. [...] Le Lion dit Viens  [...] le Cavalier est Couronné  et détient de ce fait une forme d'Autorité probablement Spirituelle [...] C'était un Cheval Blanc, celui qui le Monte se Nomme Fidèle et Véritable." - Ordo Ab Chao - Apocalypse au 17° degré - N°74 - Sup. au 18° - P.227 -

"Vouloir avec la Vigueur du Lion." - (Boum 47-48) -

Voir - Sceau - Sept Sceaux - Sceau Premier - Sceau Deuxième - Sceau Troisième - Sceau Quatrième - Sceau Cinquième - Sceau Sixième - Sceau Septième - Le Tétramorphe, ou les « Quatre Vivants », ou encore les « Quatre Etres Vivants  », Représente les Quatre Animaux Ailés tirant le Char de la Vision d'Ezéchiel (Ez 1 ; 1-14).

- Saint Marc -

- Vouloir : avec la vigueur du Lion - (Boum 47-48)

Dans l'ordre chronologique, Marc est le premier des évangélistes...

Dans le Tétramorphe, il est représenté par un lion.

- CAUQUIL - Fusain sur Velin 33x48 -

- Collection Rem\  ALC\ -

Sculpture bronze - CCM - Ori de Mont.

"Sceau Deuxième - Sceau Deuxième : Du Deuxième Sceau surgit un Cheval Rouge Feu, Envoyé par le Deuxième des Quatre Vivants le Taureau... [...] Le Cavalier Posséde une Grande Epée. Ses Tranchants Peuvent être Regardés comme la Réunion de l'Ancien et du Nouveau Testament. L'application des Enseignements des Deux Livres se Rejoint à la Pointe de l'Epée  [...] Glaive Spirituel pour les défendre contre les Ennemis de leurs Âmes.  [...] Vivante en effet est la Parole de Dieu, Énergique et plus Tranchante qu'un Glaive à Deux Tranchants, Pénétrante jusqu'à Partager Âme et Esprit.  [...] Âme comme Support de la Vie Physique et l'Esprit comme Support de la Vie  Spirituelle. le Taureau Représente la Force, probablement la Force des Textes.  [...] L'Epée Représente la Connaissance, celle qui Nous Permet de quitter quelques temps notre Dénuement Spirituel. " - Ordo Ab Chao - Apocalypse au 17° degré - N°74 - Sup. au 18° - P.227 -

"Se Taire : avec la Force Massive et Concentrée du Taureau." - (Boum 47-48) -

Voir - Sceau - Sept Sceaux - Sceau Premier - Sceau Deuxième - Sceau Troisième - Sceau Quatrième - Sceau Cinquième - Sceau Sixième - Sceau Septième - Le Tétramorphe, ou les « Quatre Vivants », ou encore les « Quatre Etres Vivants  », Représente les Quatre Animaux Ailés tirant le Char de la Vision d'Ezéchiel (Ez 1 ; 1-14).

- Saint Luc -

- Se Taire : avec la Force Massive et Concentrée du Taureau - (Boum 47-48)

auteur du troisième évangile et des Actes des apôtres.

Son évangile insiste sur l'universalisme du message évangélique et sur l'humilité du Christ.

Dans le tétramorphe, il est représenté par un bœuf.

Sculpture bronze - Ori de Mont.

"Sceau Troisième - Sceau Troisième : Un Cheval Noir Apparaît et le Vivant Qui Lance l'Invitation au Cavalier est l'Homme...[...] le Cavalier Tient une Balance. le Noir Symbolise ce qu'il y a de plus Sombre chez l'Homme Soumis aux Ténèbres. le Noir est la Couleur  [...] la plus Gourmande en Lumière.[...] une Balance Symbolise la Justice  [...] Instrument de Mesure elle Permet une mise en garde contre l'Abandon des Valeurs. [...] Interdiction , faite au Cavalier de Toucher à l'Huile et au Vin... [...] Mise en garde contre la Disette Spirituelle..." - Ordo Ab Chao - Apocalypse au 17° degré - N°74 - Sup. au 18° - P.227 -

"Savoir : avec l'Intelligence du Cerveau Humain." - (Boum 47-48) -

Voir - Sceau - Sept Sceaux - Sceau Premier - Sceau Deuxième - Sceau Troisième - Sceau Quatrième - Sceau Cinquième - Sceau Sixième - Sceau Septième - Le Tétramorphe, ou les « Quatre Vivants », ou encore les « Quatre Etres Vivants  », Représente les Quatre Animaux Ailés tirant le Char de la Vision d'Ezéchiel (Ez 1 ; 1-14).

- Saint Matthieu -

- Savoir : avec l'intelligence du cerveau Humain - (Boum 47-48)

auteur du premier évangile dans l'ordre canonique mais pas dans l'ordre chronologique.

Son évangile s'adresse plutôt à des croyants venus du judaïsme.

Il est nommé Lévi.  Dans le tétramorphe, il est représenté par un homme.

Sculpture bronze - Ori de Mont.

"Sceau Quatrième  - Sceau Quatrième : "une Tête de mort - Le Cheval est Blême, ou Vert suivant les Traductions [...] aussi de la Couleur de la Maladie et de l'Effroi [...] C'est l'Aigle qui Appelle le Quatrième Cavalier [...] Oiseau du Soleil, Psychopompe [...] Christ Victorieux [...] Ascension du Christ [...] Contemplation de la Lumière [...] "On m'a vu ce que vous êtes, vous serez ce que je suis" (Corneille - Stances à Marquise.) [...] - De profundis clamavi ad te, Domine ! - Des Profondeurs, je Crie vers toi Seigneur ! - "   " - Ordo Ab Chao - Apocalypse au 17° degré - N°74 - Sup. au 18° - P.232 -"

"Oser ou s'Elever : avec la Puissance Audacieuse des Ailes de l'Aigle." - (Boum 47-48) -

Voir - Sceau - Sept Sceaux - Sceau Premier - Sceau Deuxième - Sceau Troisième - Sceau Quatrième - Sceau Cinquième - Sceau Sixième - Sceau Septième - Le Tétramorphe, ou les « Quatre Vivants », ou encore les « Quatre Etres Vivants  », Représente les Quatre Animaux Ailés tirant le Char de la Vision d'Ezéchiel (Ez 1 ; 1-14).

- Saint Jean -

- Oser ou s'élever : avec la puissance audacieuse des ailes de l'aigle. - (Boum 47-48)

Un des apôtres de Jésus...disciple de Jean-Baptiste.

Auteur du dernier évangile (dans l'ordre canonique et chronologique), et de l'Apocalypse.

"Disciple que Jésus aimait",

Compense le rôle prédominant joué par Pierre - Témoin de la mort du Christ.

Dans le tétramorphe, il est représenté par un Aigle.

Sculpture bronze - Ori de Mont.

"Sceau Cinquième - Sceau Cinquième Un Linge Maculé de Sang - Tâché par Celui d'Hiram [...] Vincere aut Mori [...] Celui Qui Voulait Substituer la Vérité à l'Erreur, l'Amour à la Haine serait flétri du Nom d'Imposteur et Mis à mort [...] Faire en sorte que ces Martyrs ne soient pas Mort Vainement. " - Ordo Ab Chao - Apoc. au 17° degré - N°74 - Sup. au 18° - P.233 -

Voir - Sceau - Sept Sceaux - Sceau Premier - Sceau Deuxième - Sceau Troisième - Sceau Quatrième - Sceau Cinquième - Sceau Sixième - Sceau Septième - Le Tétramorphe, ou les « Quatre Vivants », ou encore les « Quatre Etres Vivants  », Représente les Quatre Animaux Ailés tirant le Char de la Vision d'Ezéchiel (Ez 1 ; 1-14).

Linge maculé de sang

"Sceau Sixième  - Sceau Sixième : Pouvoir d'Obscurcir le Soleil et de Tâcher la Lune avec du Sang - La Lune est le Reflet de la Lumière et ce qui Advenir au Soleil la Touche Indirectement [...] Si la Parole est Eclipsée, les Hommes seront Touchés. [...] C'est quand l'Homme est Souillés et qu'il Perverti les Qualités de sa Personnalité que le Temple est Anéanti. " - Ordo Ab Chao - Apocalypse au 17° degré - N°74 - Sup. au 18° - P.234 -

Voir - Sceau - Sept Sceaux - Sceau Premier - Sceau Deuxième - Sceau Troisième - Sceau Quatrième - Sceau Cinquième - Sceau Sixième - Sceau Septième - Le Tétramorphe, ou les « Quatre Vivants », ou encore les « Quatre Etres Vivants  », Représente les Quatre Animaux Ailés tirant le Char de la Vision d'Ezéchiel (Ez 1 ; 1-14).

Tacher la lune avec du sang

"Sceau Septième - Sceau Septième : Sept Trompettes et de l'Encens - Silence d'une demi Heure [...] L'Encens Symbolise notre Offrande [...] C'est le Don de notre Personne pour que l'Amour Puisse Exister. [...] Il Symbolise nos Aspirations Spirituelles [...] le Livre est entièrement Ouvert et que ce Cycle est Parachevé [...] Sept Trompettes [...] Dernière Chance de nous Transformer avant le - Dies Irae - Le  Jour de Colère  -  [...] Nous n'échapperons pas aux Combats ils sont Essentiels pour Chacun.  [...] les Trompettes annonciatrices de la colère Divine... nous ont été montrées  [...] Annonce de l'Arrêt de sa Progression Spirituelle si il ne se modifie pas !" - Ordo Ab Chao - Apocalypse au 17° degré - N°74 - Sup. au 18° - P.234 -

Voir - Sceau - Sept Sceaux - Sceau Premier - Sceau Deuxième - Sceau Troisième - Sceau Quatrième - Sceau Cinquième - Sceau Sixième - Sceau Septième - Le Tétramorphe, ou les « Quatre Vivants », ou encore les « Quatre Etres Vivants  », Représente les Quatre Animaux Ailés tirant le Char de la Vision d'Ezéchiel (Ez 1 ; 1-14).

 Sept trompettes

De l'Encens

 

Sceller :  

" J'ai retrouvé les notes qu'avaient prises un frère [...], d'après  un Alchimiste dont il suit l'Enseignement, [...] Voici le texte : " Alors Noé lorsqu’il Trouve la Terre, le premier truc qu'il fait c’est de planter une Vigne, Pourquoi ? Parce que c’est l’Alliance entre le Haut et le Bas ! Il en tire donc le Vin première Etape, Énergie Céleste, après l’Énergie Terrestre, il prend le Blé (Noé) et avec le Blé on en fait du Pain, pour faire du Pain il faut les Quatre Éléments, du Feu (la cuisson) de l’Air (la fermentation) de l’Eau (pour le mélanger avec la farine) et de la Terre (pour le faire pousser), alors si on veut faire le lien avec l’Élément Terrestre et l’Élément Céleste, c’est les Libations ou l’on va Boire du Vin et Manger du Pain mais associer les deux Grâce à ce Qui est Fixe Qui Permet la Cohabitation Pacifique des Contraires, le Sel on prendra donc le Pain le Vin et le Sel, qui nous Permettra de Sceller .".... J'ai trouvé des vidéo intéressantes qu'à fait cet Alchimiste et notamment l'Explication Alchimique de " La Souris Verte " https://www.youtube.com/watch?v=5Sr4mPRst_g - Voir aussi les autres vidéos sur l'Alchimie et la Langue des oiseaux. Son Alchimie est Orientée sur le Travail sur les Plantes pour la médecine mais c'est quand même intéressant." -Echange épistolaire avec un Frère RL 813 Ori Bez 2014 - Voir aussi : http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/23257-lalchimie-cest-quoi-comment/   - Ndlr -

" Chrysobulle : Diplôme Scellé avec une Bulle d'Or. " - Littré 1.0 -

Voir : http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/23257-lalchimie-cest-quoi-comment/  et aussi les autres vidéos sur l'Alchimie et la Langue des oiseaux. - Ndlr -

Scénarios : "Alors Effectivement comme Souvent quand on ne Sait pas il faut se Taire et Savoir Ecouter... mon Joli Baiser sur la Façade de la Passion , fallait pas non plus sortir de saint Cyr, surtout quand le Sujet que Je Pensais Féminin à une belle Barbe. Et le Visage en Négatif de l'Autre Sujet. Négatif... Dualité : Deux Éléments Qui Font Un Tout , tient !! Et pourquoi pas Judas Représentation de l'Ego de Jésus ? Ta Verticale , lorsqu'il se Pend ? N'est il pas finalement au bout de sa Passion et Crucifixion au Trépas de son Ego ? Pourquoi le Carré magique et le Baiser de Judas ? Suite Inéluctable de Scénarios Qui le Mène Toujours à Trente Trois - 33 - ? Je sens que ce ne va être dans les bouquins ! - Commentaire sur les personnages de la Sagrada Familia de Barcelone - Flo\ HAR\ suite discussion aux Agapes avec Mat\ GAB\ Rem\ ALC\ -  RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6015  - la pendaison de Judas fait allusion au film "La passion du Christ"  de Mel Gibson et à l'âne mort aux pieds de Judas pendu - Ndlr -" -

Scepticisme : le Scepticisme se borne à ne pas trancher tant que les conditions ne sont pas réunies pour le faire.- Voir Aporie . - http://fr.wikipedia.org/wiki/Aporie -  

"On ne Bâtit Rien sur le Sable du Scepticisme !" - Film "Il est minuit docteur SCHWEITZER" - 1952 -

Schizophrène : "...L'Ignorant, celui qui dénie le Gnôthi (en Grec), c'est à dire la Connaissance, puis du coup du Fanatique - celui qui est fasciné par le rigorisme du Fanum (en latin, le temple sacré, d'où le mot Pro-fane), enfin  de l'Ambitieux (cf. la Racine Ambi, Dual) celui qui achèvent ainsi l'Autre qu'il aurait voulu Être en le tuant, niant en même temps sa propre Dualité quasi Schizophrène." - Phi\ MAN\ "Le Rituel d'ouverture des travaux au 3° degré" Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -

Schola can-torum : "Mot latin issu du grec scholê, et signifiant comme lui le « loisir consacré à l’étude », puis 1’« école » où l’on étudie. La Schola can-torum ou « école de chanteurs », instituée à Rome par saint Grégoire le Grand, était une maîtrise de jeunes garçons formés au chant liturgique et qui, lors des cérémonies, était regroupée en un lieu précis. On nomme actuellement schola le groupe des chantres qui, dans les monastères, se réunissent au milieu du chœur pour exécuter certaines pièces de la messe ou de l’office." - http://www.liturgiecatholique.fr/Schola.html -

Schalom : "Pour les Qoumrâniens, encore eux, les deux piliers Spirituels sont en place avec le Maître de Justice à gauche de Dieu, le Roi Davidique terrestre à droite, l'Arche de l'autorité de Yahvé en place avec la clé de voûte du "Schalom" fermant le Tout au Centre. A nous ... d'interpréter." - Jacques ESPINASSE  "Ces fils qui nous relient" - Ori\ Mon\ -

Voir Salve - Dissoudre - Thé -

Scholê : "Disponibilité » Scholê" - http://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/les_therapeutes__de_l_ideal_contemplatif_des_fils_d_israel_dans_l_egypte_du_ier_siecle.asp -

Schola can-torum.

Schwärmerei :  "En septembre 1785 Friedrich Heinrich Jacobi fit paraître Lettres à Moses Mendelssohn sur la Philosophie de Spinoza . Il Révélait qu'au cours d'une conversation de juillet (?) 1780 avec Lessing, celui-ci lui avait déclaré : "Έν καì Πãν [Hen kai pân : Un et Tout] : je ne sais rien d'autre. (...) Il n’y a pas d’autre Philosophie que la Philosophie de Spinoza." Jacobi, lui, s'opposait au Spinozisme, qui tient la Liberté pour une Illusion, et qui, surtout, selon lui, aboutit à l'Athéisme, comme, d'ailleurs, le Rationalisme. Les positions étaient prises : Aufklärung (la Philosophie des Lumières, Rationaliste, représentée jusqu'alors par Lessing) contre Schwärmerei (Irrationalisme, Illuminisme attribués prestement à Jacobi). Ainsi naissait la querelle du Panthéisme, qui dura de 1785 à 1815 au moins. Moses Mendelssohn découvrait que Lessing, son Maître et Ami, figure des Lumières, adhérait au Spinozisme, donc, potentiellement au Panthéisme, et, de , à l'Athéisme. - http://fr.wikipedia.org/wiki/Gotthold_Ephraim_Lessing -

Attention à ne pas confondre Un et Tout avec  Un le Tout, Tout est Un. - Ndlr -

Science : "Permettez-moi pour conclure de faire référence à Pasteur qui prétendait que peu de Science éloigne de Dieu et que beaucoup de Science y ramène en soulignant cette analogie entre une assertion du Rituel du second degré et  ce qu’écrivait le Physicien Paul Davies en 1999 dans le 5eme Miracle :  « L’initiation a débuté, dit le rituel, à l’aube de l’humanité pensante par l’intuition que l’univers, malgré ses apparences changeantes, est soumis à un plan, à des lois morales et physiques que l’Homme supérieur doit s’efforcer de découvrir. »  « J’appartiens au nombre de ces chercheurs, écrit P Davies qui ne souscrivent pas à une religion conventionnelle, mais je refuse de croire que l’univers est un accident fortuit. L’univers est agencé avec une ingéniosité telle que je ne puis accepter cette création comme un fait brut. Il doit y avoir à mon sens, un niveau d’explication plus profond. Que l’on veuille le nommer Dieu est affaire de goût et de définition. » - JJ\ ELE\ "Le sig\ et le Con\ Sig\" SC\ 702 Val\ Mon\ 6012 -

"La Science la plus élevée, et qui est supérieure à toute Science subordonnée, est celle qui Connaît en Vue de quelle fin il faut faire chaque chose. Et cette fin est le bien de chaque être, et, d'une manière générale, c'est le Souverain Bien dans l'ensemble de la nature." - Aristote, Métaphysique A,2 - La Science est une valeur d'Action, la Science n'est pas une valeur de Vie. - Jean Claude BARRAULT.-  « Si je suis revenu à la Foi, c’est par la Science, par une démarche Scientifique » - in Dieu Existe, oui. Entretien avec C. CABANIS - : ses études Scientifiques, qui portaient sur l’évolution des espèces, l’ont amené à conclure que ces évolutions, pas plus que le monde dans son ensemble,  ne pouvaient exister par Hasard, mais qu’il fallait postuler l’Existence d’une Intelligence supérieure Ordonatrice : Dieu - Pierre-Paul GRASSE - Zoologue français du XX°s- - http://ktsens.fr - La Vérité est une Valeur de la Connaissance qui relève au moins en partie du domaine de la Science,  le Devoir quand à lui est une Valeur de l’Existence qui relève du domaine de la Morale ou de l’Éthique. - Synthèse annuelle Maî\ Sec\ P14 Ori\ Mon\ 6013 - "...le sec\ et son dev\ dans la recherche de la vér\" -

" Le 18ème Degré apparut à l’apogée du Siècle des Lumières, au moment où les Philosophes avaient l’Ambition de faire reculer le Domaine de Dieu pour Lui Substituer une Image Rationnelle de l’Univers. Comme souvent, en pareilles circonstances, il se produisit un " effet de balancier " qui les poussa à passer d’un extrême à l’autre. Fort Opportunément, le Message contenu dans ce Degré opposait au Parti des Lumières l’étude des Doctrines Secrètes et des Sciences Sacrées. Ceux Qui s’en réclamaient recherchaient une Voie Spirituelle susceptible de Rétablir, par l’Initiation, une Autonomie Spirituelle. Chacun, pouvant alors trouver un Juste Equilibre entre Raison et Spiritualité, entre Exotérisme et Esotérisme. " - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -" -  Document audio à télécharger : Claude GAGNE entretien en octobre 2015 à propos de René Guénon, humanisme, Philosophie des Lumières, etc... 12mn30s. - Disponible sur demande - Ndlr -

"La Ruche apparaît vers le milieu du XIXe Siècle tant dans la Franc-maçonnerie anglo-saxonne que dans la Maçonnerie continentale européenne. Ce Symbole Représente l’industrie et l’Harmonie obtenues par le Progrès d’une Société qui place son Idéal dans l’avancement des Sciences et des Techniques par un Travail Valorisé et Productif. Ce Symbole perdurera pendant tout le XIXe Siècle puis va disparaître peu à peu pour être oublié après guerre. On assiste à de timides tentatives de restauration de ce Symbolisme sur des tabliers de Maître en Europe, mais jusqu’à présent ce Symbole ne semble plus retrouver la place qu’il occupa pendant le Siècle de l’industrialisation de nos Sociétés. - https://maloge.net/gldf/1/3/musee/1853 - ( Ce Symbole semble liés aux Modernes, plus Sociétals - Physique - que les Anciens qui eux sont tournés vers la Métaphysique : Univers - Ndlr -)." -

« Car Sapience n'entre pas, en âme Malivole et Science sans Conscience, n'est que Ruine de l'Âme. - RABELAIS Gargantua. - "Car la Connaissance Esotérique ne Doit pas se Confondre avec une Science Rationnelle, que certains disent (naïvement) Cartésienne. L'Esotérisme est un Art, l'Art Royal, et les Arts ne s'Intègrent pas comme la Logique ou la Technique." - http://misraim3.free.fr/divers2/cours_d_initiation.pdf -  

"Nombreux sont Ceux Qui ont été Frappés ainsi pour n'avoir pas Voulu Admettre Une Vérité à laquelle ils ne Croyaient pas ; depuis Galilée à ... Teilhard de Chardin, par exemple, dont les Idées novatrices n'ont pu Franchir les Portes du Concile Vatican II. Teilhard n'a eu de cesse de Concilier les Enseignements de l'Église avec Une Réalité Scientifique incontournable. Tâche ardue s'Il en fut, mais combien novatrice Et enrichissante. Il part du Phénomène de Complexification du Phylum Humain (ensemble de l'Espèce) pour aboutir à Un Réseau de Communication des Pensées Humaines Centrées sur Un Point "Oméga" Qui pourrait Bien, après Tout, Être la Parole Perdue ou encore Une Manifestation de l'Infini ("Ein-Soph") ... à moins que Ce ne soit le G\A\D\U\ ?- http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

"Car Nous voyons à Présent dans Un Miroir, d’Une manière Obscure, mais Alors ce sera face à face. A Présent Partielle Est ma Science, mais Alors Je Connaîtrai Tout comme Je Suis Connu " - St Paul  - 1ère lettre aux Corinthiens « 1ère épître aux Corinthiens 13-12  - cité par - Bru\ BOI\ "Le miroir" RL\ FF</