C

A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N-O-P-Q-R-S-T-U-V-W-X-Y-Z-& - Nombres -

Pour enrichir le glossaire, signalez-nous les mots ou expressions pour lesquels

vous désireriez avoir une explication ou envoyez votre participation.

Contacter le Webmaster

 

Accueil du site : Pourquoi ce site ?

 

 Cabale - Cabinet - Cachant - Cadre - Caducée - Calciner - Calcul - Callimachos - Calme - Calypso - Camouflage - Cancer - Candidat - Canonique - Capax Déi - Capitaine - Capitaux -  Capitole - Captivité - Caractère - Caractériser - Cardo - Cardinal - Cardinales - Cardinaux - Caritas - Carquois - Carnassier - Carnaval - Carpe Diem - Carpere - Carreaux - Carré - Carré magique - Carte - Cartésianisme - Cartier - Cas - Cas de conscience - Case - Casque - Casse - Castellers - Castes - Casuistique - Casus - Cata - Catabase - Catalan - Catégoriser - Cathare - Catharsis - Cathédrale - Cathedra - Catholique - Cause - Cavalier - Caverne - Ceci - Ceinture - Celà - Célèbre - Céleste - Célibataire - Cellule - Celui - Celte - Cendre - Cène - Cent huit - Centaure - Centre - Centrifuge - Centripète - Cercle - Cérémonie - Cerf - Cerno - Certitude - Cerveau - Cesser - Ceux-ci - Chacun - Chagrin - Chahada - Chaîne - Chaîne d'Union - Chair - Chaire - Chakras - Chamane - Chambre du milieu - Champignon - Champs - Champs Elysées - Chance - Changement - Chant - Chaos - Chapeau  - Chapelle - Chapiteau - Chapitres - Char - Charis - Charité - Charme - Charnel - Charpente - Chasse - Chasseurs - Chasteté - Chats - Château fort - Châtiment - Chatoyant - Chaud - Chauffer - Chausse-trappe - Chaussure - Chauve souris - Chef - Chéla - Chemin - Chercheur - Chercher - Cheval - Chevalerie - Chevalier - Cheveux - Chien - Chiffre - Chimérique - Chimie - Chinois - Chirographie - Chitôn - Chœur - Choisir - Chokhmah - Choses - Chrétien - Chrisme - Christianisme - Christos - Chrysobulle - Chrysocolle - Chtonien - Chuchote - Chute - Cible - Ciel - Cieux - Cimes - Cinq - Cinq mondes - Cinq points parfaits - Cinq voies de St Thomas - Cinquantième - Cinquième Elément - Circonférence - Circonstance - Cirque - Circumbulation - Circumnavigation - Ciseaux - Citadelle - Cité - Citer - Cithare - Citoyen - Civil - Civilisation - Clairons - Clan - Clarté - Classe - Classifier - Claudication - Clef - Clercs - Clergé - Clocher - Closes - Coagula - Cobla - Cocarde - Cœur Cogitatio - Cohabitation - Cohorte - Coïncidences - Coiffe - Colère - Collecter - Collectif - Colloque - Colloïdal - Colombe - Colonne - Colonne brisée - Combat - Comblée - Comète -  Commandement - Commander - Commanditaire - Commedia dell'arte - CommencementCommencer - Comment - Comminatoire - Commission - Commun - Communauté - Communion - Communication - Compagnons - Compas - Compassion - Compétition - Complémentaire - Complète - Complexe - Complication - Componction - Composé - Composite - Comprendre - Compréhension - Compter - Concentration - Concentrique - Concept - Conception - Concerner - Concevoir - Concile - Concilier - Concomitant - Concours - Concrétiser - Concupiscentia - Condamner - Condensation - Conditionne - Conditions limitatives - Condor - Conduite - Confère - Confesse - Confiance - Confier - Conflit - Confondre - Conforme - Confrères - Confrérie - Confrontation - Confucius - Confusion - Congruence - Conjonction - Conjugaison - Connaître - Connaissance - Connotation - Conquête - Consacrer - Consécration - Conscience - Conscience Discriminante - Consensus - Conservateur - Conséquence - Consolamentum - Consolateur - Consommé - Conspirer - Constance - Constituer - Constitution - Construction Mentales - Construire - Consubstantiation - Consubstantiel - Contact - Contemplatio - Contempler - Contemplation - Contenir - Contentement - Contes - Contester - Continent - Contingences - Continuum - Constituer - Contradictoire - Contrainte - Contraire - Contre - Convaincre - Convention - Conventionnelle - Converser - Conversion - Conviction - Copte - Copulation - Coq - Coquilles - Coran - Corbeau - Cordes - Cordonnite - Corinthien - Corne - Corne d'abondance - Cornucopia - Corps - Corps glorieux - Corpus Hermeticum - Correspondances - Corrélation - Cors - Cosmétique - Cosmique - Cosmodrame - Cosmologie - Cosmos - Côté - Couleur - Coupe - Couper - Couple - Coupole - Coups - Costume - Couleur - Courage - Courant - Courbe - Couronne - Couronne circulaire - Couronne Haute - Couteau - Coutume - Couvent - Couvrir  - Cow-boy - Cracher - CrainteCrâne - Crapaud - Crayon - Créateur - Création - Créativité - Créature - Crèche - Credo - Crédule - Créer - Crépusculaire - Creuset - Crever - Cri - Crible - Criminel - Crise - Cristaux - Criton  - Croire - Croisade - Croisuele - Cronos - Croix - Croissant - Croyance - Crucifixion - Cruisel - Crypte - Cryptogramme - Cueillir - Cube - Cubique - Cuisse - Cuivre - Culminer - Culpabilité - Cuore gentile - Cuisinier - Culte - Cultiver - Cultures - Curé - Curiosité - Cybèle - Cybernétique - Cycle - Cymbales - Cyprès

 

Cabale : " Le mot Kabbale (Cabale) vient du verbe « kibel »  קֽבֵּל  qui veut dire, accuser se plaindre, pleurer, mais à la forme intensive, comme il est employé dans le texte de la Mishna, il signifie « recevoir » dans le sens de recevoir un don. C’est exactement le sens du mot « Tradition », qui vient du latin « tradere », transmettre de main en main. La Cabale c’est la transmission de quelque chose. On ne peut enseigner la Cabale, elle se communique. Celui qui voudrait la transmettre sous la forme de cours ou de leçons prouverait son ignorance. La Cabale est universelle. Il n’y a pas seulement une Cabale juive, toutes Traditions supposent une Cabale. C’est ainsi qu’il existe une Cabale, Pythagoricienne, grecque, latine, chrétienne, musulmanes, Taoïste, Bouddhiste etc., etc. " - Lire la suite dans - Hen\ GAY\- Pl\ de F\ AUG\ sur la Kabbale  - Disponible sur demande - Ndlr -

" La Kabbale, (Cabale ) comme Leonard de Vinci, nous rappelle que le Rêve appelle la Vie et que sans Vie, il n'y a plus de Rêve. Je suis sous le Laurier et l'Olivier , mon Rêve est de me caler sur cet Axe où la Paix sert à Conquérir des nouveaux domaines de Soi et où cette Conquête permet de faire Rayonner une véritable Paix Dans et a l'Extérieur du Temple. " - Pas\ SAL\ "Sous le Laurier et l'Olivier" " - P14 Ori\ Mon\ 6013.-

" Pour l'Arbre Séfirotique, Voir les différentes Sefirots (séphira au singulier), et la Non-séphira Dath. - ...Selon les recherches sémiologiques de cet auteur (Dominique Aubier), le nom du héros Don Quichotte serait issu de l'expression araméenne « Que-chott » qui signifie « Vérité ». Ses travaux épistémologiques tendent à prouver que l'œuvre de Cervantès serait un ouvrage dont la structure épouse l'édifice Kabbalistique des sefirots.  " - Don Quichotte prophète d'Israël, ed. Robert Laffont, 1966 (Don Quijote Profeta y cabalista, ed. Obelisco, Barcelone 1987) Dominique Aubier http://fr.wikipedia.org/wiki/Don_Quichotte -

" L’Arbre de Vie (Etz haHa'yim עץ החיים en hébreu) représente symboliquement, dans la Kabbale, les lois de l'Univers (certains auteurs le rapprochent de l'Arbre de Vie mentionné par la Genèse en 2:9). Sa description est considérée comme celle de la Cosmogonie de la mystique. " -  kabbalistique.http://fr.wikipedia.org/wiki/Arbre_de_Vie_(Kabbale) - Symbolisme de l'Arbre de Noël ? Des ramifications du cerveau ? - Ndlr -

" Pour ceux qui aiment le côté Cabaliste, au Niveau de la Lettre : Adam, avant de Rencontrer Eve, se Dit Adam et la Somme de ses Lettres Correspond au MotQuoi” ; après sa Rencontre avec Eve, son Nom devient Aadam, et la Somme des Lettres donne “Qui”. Comme si, pour Passer de l’Etat d’Objet à Celui de Sujet, Il fallait Passer par la Relation avec l’Autre. Adam Constitué par Chacune des Premières  Lettres des Quatre Directions Horizontales de l'Espace en Grec. " - "Ordo Ab Chao" - N° 64 - Sup\ au 12 - 

" Kéther Est Un Archétype Divin Qui Génère la Création, Binah à Gauche Et Hochmah à Droite, Constituant ainsi Ce que la Cabbale Dénomme la Grande Triade, Symbole Créateur. " - Kabbale - Geo\ BOU\ - Ori\ Mon\ - La clef de voûte - 6015 -

" Le Laboratoire et l'Oratoire Deux côtés de la Science d'Hermès : le côté Exotérique : c'est le Livre Ouvert ; le côté Esotérique : c'est le Livre Fermé. Ou si l'on préfère, pour employer un Langage qui ressort plus directement à la Cabale Hermétique : respectivement, le Laboratoire et l'Oratoire. A rapprocher aussi de Lab, labbiale qui à trait aux Lèvres, au-dedans et au dehors de la Bouche. "  

" La Kabbale propose Quatre Niveaux de Lecture d’Un Texte Sacré, Qui sont repris dans l’Acronyme Pardès (en Hébreu, le « Verger ». Le Mot paradis en dérive). 

- Pshat : le Niveau Littéral - Rémèz : le Niveau Éthique.

- Drash : le Niveau Philosophique.

- Sod : le Niveau Mystique (Sod Signifie Secret).

A mon Sens, l’Interprétation que Je viens d’Evoquer Est la plus Humaine, la plus Littérale, c’Est le Niveau Pshat, mais Il Est important et Nécessaire de Comprendre ce Niveau pour Prétendre Accéder aux suivants.

" - Mat\ GAB\  "Ah Seigneur..." - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 2016 -

Voir - Cardinaux - Masloth -

 

Cabinet :" L'Un, Fêté au Solstice d'Hiver, Nous Ouvre la Voie du Cabinet de Réflexion, de l'Approfondissement Intérieur, du Dépouillement des Métaux, le Travail Silencieux sur Soi-même, l'Autre, Fêté au Solstice d'Eté, Nous Porte à Témoigner, à Agir, à Construire notre Œuvre. " - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015-

Cachant : " Tout Celà est à Entendre, Comprendre et Pénétrer selon Trois Sens que sont le Parlant, le Signifiant et le Cachant. " - Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015 -

« Nul ne peut se Cacher devant Dieu » dit l’Ecclésiaste. - Rem\ DIM\ "Au degré de..." RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Nar\  6015 -

" Calypso, Etymologiquement « Celle Qui Cache  ou Qui Voile » " - "Pourquoi le Maî\ Maç\ doit-il Porter un Chapeau ?" - http://www.ledifice.net/7524-1.html -

" L’Héritage Spirituel de Janus s’Est réparti entre l’Église Et l’Ordre Maçonnique. L’Église de Pierre a recueilli la part Qui pouvait Être Révélée au Monde ; quant à l’Église de Jean, l’Église Cachée, Elle n’aura pas eu d’Autre choix que de Communiquer sa Connaissance à Ceux Qui, de Tout Temps, Constituaient la Cohorte des Conservateurs Et des Transmetteurs de la Partie Centrale de la Vérité d’où Emane depuis Toujours Sagesse, Force Et Beauté, Foi, Espérance Et Charité. " - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015-

« Daat Est la Sephira Cachée. Elle n’Est pas Toujours Représentée sur l’Arbre de vie. Daat se Traduit par « Savoir » ou « Connaissance ». […] C’Est la Sephira de Tous les Dangers. Daat Est la Deuxième Sephira sur le Pilier central : le Pilier de l’Equilibre, Celui du Présent. La Faculté à Développer dans cette Sephira Est la Capacité à Prendre des Décisions Ici et Maintenant pour le Bien de Tous. Celui Qui a le Pouvoir dans le Plan Matériel Est Celui Qui a la Capacité de Faire des Choix Rapidement. Le Pouvoir : la Connaissance Est Neutre. Tout Est dans la Façon de l’Utiliser. Daat Correspond à la Soi-Conscience et au Règne Humain. » - https://kabbale.wordpress.com/larbre-de-la-vie/daath/ - Télécharger Daath-sephira-cachee.pdf -

Cadre : " Trois Religions, l'Animisme, le Brahmanisme et le Bouddhisme, se sont mariées Harmonieusement, se sont même renforcés mutuellement, pour aider le Khmer à vivre en Harmonie avec le Cosmos, le Cycle des Saisons, les Forces de la Nature. L'Animisme lui permet d'expliquer et d'organiser sa Vie en ce Bas-monde, Le Bouddhisme l'aide à Espérer en un Monde Futur meilleur, Le Brahmanisme reste le Cadre et le support de certains Rituels. [...] Il convient de noter que le Bouddhisme est la seule Religion qui se soit propagée uniquement par la Prédication et la persuasion, sans avoir à faire usage des armes... Mais il s'agit plus d'une Morale que d'une Religion. Le Bouddha "l'Homme qui a Connu l'Illumination" est une appellation générique qui recouvre de nombreux Saints Hommes. Mais, en général, ce terme fait référence à Gautama Siddarta Qui serait vers 543 avant Jésus Christ en Inde (époque de Confucius en Chine et cent ans avant Socrate). " - http://vorasith.online.fr/cambodge/rel/religion.htm -

" Ces Interdits sont Toutes les Barrières, les Règles que le Mental ou l’Ego Etablit pour se protéger, pour se Sécuriser, Créant les Peurs Illusoires, les schémas de Pensée Rigides, le Besoin de Classifier, de Catégoriser, voulant faire rentrer la Compréhension de ce Qui l’entoure dans son Cadre étroit, excluant Tout ce Qui n’Est pas Explicable par la Raison. Comme le dit Montaigne : « C’Est Une sotte présomption d’aller dédaignant et Condamnant pour Faux ce Qui ne Nous semble pas Vraisemblable. » - Rem\ DIM\ "Au degré de..." Ori\ Nar\  6015 -

Caducée : " Asclépios, Esculape le Dieu de la Médecine dans la Grèce Antique et puis chez les Romains" -  "Le Caducée [...], est Un Emblème Ancien dans la Mythologie Grecque. Il en Existe Deux Types : le Caducée d'Hermès et le Caducée d’Asclépios. Réalisant le difficile Equilibre des Tendances Antagonistes autour de l'Axe du Monde, les Serpents Représentant le Feu et l'Eau, la Baguette l'Axe de la Terre et les Ailes du Ciel. Le Caducée fut Un Symbole de Paix. Il est la Représentation des Actions de l'Homme, ses Malheurs, sa Guérison ? " - Hen\ FAG\ - le serpent d'airain - SA N°164 Triple Union - Perpignan -

Voir - Voie Royale - Hermès - Aigle - Caducée - Colombe - Condor - Cygnes - Faucon - Oiseau - Ouroboros - Pélican -  Python - Pythie - Phénix - Serpent

 

Caducée d'Hermès

Caducée d’Asclépios/Esculape

 

Caillou : " Un Scrupule est un Petit Caillou que pouvait avoir un Légionnaire Romain dans sa Sandale qui pouvait provoquer quelques gênes. " - JP\ Rev\ - Apport au Glossaire - 6017 -       

Calciner : " Le Creuset de l'ancien français Croisuele ou Cruisel est à l'origine une lampe qui devait avoir deux mèches en Croix. C'est dans le Sens contemporain, un récipient qui sert à faire Fondre ou Calciner certaines Substances. "- Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -

" Putréfaction : Blanche - Albédo - Séparation jusqu'à a totale Dissolution les Éléments Calcinés - La solution d'une Matière totalement Purifiée. " -http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

Calcul : " Enfin, Il y a Une Vingt-deuxième Carte sans Numéro comme sans Puissance, mais Qui Augmente la Valeur de Celle Qui la précède ; c'Est le Zéro des Calculs Magiques : on l'Appelle la Folie. " Court de Gébelin, Antoine: Monde primitif, -  analysé et comparé avec le monde moderne - vol. 8, tom. 1, Paris 1781 - Livre de Thot -

Callimachos : " Pour Vitruve il y avait Deux Genres : le Dorique, Principe Masculin, Ionique Principe Féminin. Dualité que nous Connaissons si bien et qu’il nous faut Dépasser en passant au Ternaire. Nous Devons au sculpteur Callimachos l’Ordre Corinthien.  Il était Originaire de Corinthe, ce dernier Inventa un Chapiteau orné  de Feuilles d’Acanthes, Qualifié de Virginal. [...] Il s’agit de l’Expression de la composante de notre Nature Humaine qu’avaient les Anciens : - Corpus - Anima - Spiritus - [...] Ceci fait bien sur écho à nos Trois Lumières , Sagesse / Ionique, Force / Dorique, Beauté Corinthien.  - Flo.HAR\ - "Les 5 Ordres d'Architectures" - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6015 -

Calme : " Calme , Êrémia. " -  http://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/les_therapeutes__de_l_ideal_contemplatif_des_fils_d_israel_dans_l_egypte_du_ier_siecle.asp -

" La Chrysocolle Pierre Calme et Utile, très Positive, renforce l’Amitié, détournant les Influences Négatives. Facilite Méditation, Communication. Aide à Accepter les situations Compliquées, [...] Force Intérieure. [...] Confiance en Soi. [...] Purifie, charge les Chakras.[...] encourage : Conscience de Soi, Equilibre Intérieur. [...] Joie Grâce à son Pouvoir d’Absorber les Emotions Négatives ; [...] Diminue les Tensions. " -  http://www.bijouxetmineraux.com/?page=141-

" Si le Vert Est Devenu la Couleur de l’Espérance, c’Est qu’Il Indique que l’Alchimiste Est sur la Bonne Voie, Et qu’Il ne Lui reste qu’à Croiser les Doigts (ou Creuset) pour Aboutir à la Couleur Blanche. [...] Enveloppant, Calmant, rafraîchissant, tonifiant, le Vert Est la Couleur des Apothicaires Et Celle de la Toge des Médecins au Moyen âge. L’Emblème de l’Eternité Et des Renaissances, le Scarabée Egyptien, Signifiait, aussi Quand Il était Vert, la Régénération  Nécessaire pour Naître à la Vie Spirituelle. Les Vêtements Sacerdotaux qu’Endossent les Prêtres Chrétiens entre le Troisième Dimanche après la Pentecôte Et l’Avent sont Tissés en Vert pour Rappeler la Vie de la Grâce par la Résurrection du « Fils ». " - Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015 -  

Voir - Qiyama - Ascendéré - Ascension - Avent -

Calypso : " Calypso, Etymologiquement « Celle Qui Cache  ou Qui Voile » " - "Pourquoi le Maî\ Maç\ doit-il Porter un Chapeau ?" - http://www.ledifice.net/7524-1.html -

Camouflage : " Le Chemin du Pathos c’Est l’Epreuve Qui Est Refus, non Vécue comme Source de Progrès et de Dépassement mais comme un Déchirement à l’Origine de Sentiments tels que la Désaffection, le Désintérêt et l’Opposition. L’Epreuve développe alors la Séparation et la Rupture en Lieu et place du Lien et de la distinction. Elle Est surtout le Refus de Reconnaitre en Nous, notre part d’Ombre, notre double Identité Apollonienne  et Dionysiaque, l’Esprit qui nous Eclaire et le Tumulte qui nous rend Sourds. Cette Attitude Déchirer l’Unité de l’Homme et Ouvre l’Espace du Subconscient, Lieu de Camouflage et de Refoulement où s’Entrechoquent et se Combattent des Sentiments divergents tel que la Vanité et la Culpabilité, l’Exaltation ou la banalisation. Ici, l’Homme ne Reconnaît plus son semblable comme Identique mais lui Attribue une Survalorisation, source de déception ou une Sous-valorisation, Source de détournement, et pour Lui, Il développe un Idéal Inaccessible, aboutissant à une Rancœur de Lui-même et au  Refus de l’Esprit, Source d’Attachement aux Désirs multiples et d’Aveuglement. Si la Blessure sur le Parcours Initiatique Relie et avive, Ici, l’Epreuve Sépare et Déchire, elle rompt l’Harmonie du Vivant, la Quête de Sens, au risque d’aboutir à la brisure, qui est la Mort de l’Âme. " - Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 -"

Cancer : " Ces signes du Zodiaque sont en relation avec les Éléments : Le Bélier avec le Feu, le Taureau avec la Terre, les Gémeaux avec l’Air et il faut attendre le Quatrième Signe, le Cancer, pour qu’apparaisse l’Eau. " - Jea\ Mey\ - "Les pas du F\M\" - Ori\ de Mon\ 6013 -

Candidat : " René Guenon, dans son ouvrage « Chirographie », nous rapporte : « Quant au Nom Allah Lui-même, il est formé par les Doigts, de la façon suivante : l’auriculaire correspond à l’Alif, l’annulaire au premier Lam, le médius et l’index au second Lam, qui est double, et le pouce au He (qui, régulièrement, doit être tracé sous sa Forme « Ouverte ») ; et c’est là la Raison principale de l’usage de la Main comme Symbole, si répandu dans tous les pays Islamiques (une Raison secondaire se référant au Nombre Cinq, d’où le Nom de Khoms donné parfois à cette Main Symbolique). On peut Comprendre par la signification de cette parole du Sifr Seyidna Ayûb (Livre de Job, XXXVII, 7) : « Il a mis un Sceau (Khâtim) dans la Main de Tout Homme, afin que tous puissent Connaître Son Œuvre » ; et nous ajouterons que Ceci n’est pas sans rapport avec le Rôle Essentiel de la Main dans les Rites de Bénédiction et de Consécration. »

" Les Mains Nues signifient que le Compagnon s’est Dépouillé de ses Outils comme le Candidat App\ s’est dépouillé de ses métaux …" - http://www.ledifice.net/6034-4.html -

Canonique : " Saint Matthieu : serait l'un des apôtres de Jésus. Il est l'auteur du premier évangile dans l'Ordre Canonique mais pas dans l'Ordre chronologique, puisqu'il arrive après Saint Marc Son évangile s'adresse plutôt à des croyants venus du judaïsme. Il présente le Christ de façon plus hiératique que Marc. Matthieu apparaît chez Marc et Luc. Il est nommé Lévi. Jésus l'appelle alors qu'il est publicain à Capharnaüm. Après avoir porté la bonne nouvelle en Palestine et en Ethiopie, il est martyrisé en Perse. Dans le tétramorphe, il est Représenté par un homme. - Saint Jean : Fils de Zébédée et de Salomé, né à Bethsaïde, Saint Jean fut avec son frère Jacques le Majeur l'un des apôtres de Jésus, après avoir été disciple de Jean-Baptiste. Il est l'auteur du dernier évangile (dans l'Ordre Canonique et chronologique), profondément original et de l'Apocalypse. On l'identifie souvent, sans certitude, au "disciple que Jésus aimait", tel qu'il se présente dans son évangile pour compenser le rôle prédominant joué par Pierre. "

Capax Dei : " Être en capacité de recevoir Dieu, en avoir Qualités. "  - Ndlr -

"Abhishiktânanda (Nom Hindou de Henri LE SAUX - Ndlr - ) a une Expérience très aiguë de l'Expérience Advaitine Au-delà du Mental : c'est une Expérience à Mort ou à Vie. Jusqu'à la fin de sa Vie, il pensera que très peu de Personnes y sont appelées. "On ne peut laisser s'y engager que des gens très Forts" écrira t'il à son Disciple Marc le 26 Octobre 1973 ; " mais certains en sont Capables", ajoutera t-il dans cette même lettre.[...] "l'Expérience Védantine est aussi vidante et dangereuse que celle de la drogue...où de la psychanalyse". Il faut pour réaliser cette Expérience un appel de l'Être. On n'a pas à recevoir de conseil, ou d'ordre de l'extérieur. On peut Apprendre, Ecouter, demander conseil, mais ceci reste encore à la surface de l'Être. Les grands Sages, comme Ramana Maharshi, ont répondu directement à une Force (Grâce) Intérieure, Puissante sans passer par aucun Intermédiaire. "- Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", Notes de R. Panikkar à propos de l'auteur P.41 -

" Un Passeur d’Âmes est une Personne qui a la Capacité d’Accompagner  les Âmes Errantes Vers leur Lumière ou Vers Un endroit où elles vont Pouvoir poursuivre leurs Cheminement. Il Est pour aider cette Âme perdue à se Libérer de la Souffrance Qui la retient sur le Plan Terrestre et pour la Guider vers l’Autre Monde. Il Accompagne également les Personnes qui sont aux prises avec des Âmes Errantes dans leurs Champs d’Énergies. " - http://www.reflexologie-sante.fr/index.php/2011/03/04/passeur-ames/ -

" Le Monde Profane Occidental, dont Noùs sommes Issus et qui Noùs a Formé et déformé, pour Connaître, Utilise et survalorise l'Œil de Raison qui passe au Crible de la Pensée Spéculative l'objet Observé : C'est l'Œil Qui Discerne, Divise, oppose et compare. Avec Lui, s'imposent la Dualité, la Dialectique, le Doute. Toutes choses qui ne l'oublions pas, partage le même radical que "Diable". Pour nous, Initiés, l’Œil de la Raison Evolue ou doit Evoluer vers la pleine Fonction de ce que les Anciens nommaient « Animus » et qui inclut aussi le Désir, la Volonté, la Mémoire, l’Intelligence et la Capacité Sacrificielle. Cet Œil est totalement Lié à une Conscience  de type Solaire Liée au Feu. Et en tant que telle, si elle n’est point équilibrée et compensée elle risque de durcir les réalités invisibles de type archétypales, de pétrifier les symboles en les desséchant intellectuellement. " - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 -

" La Figure de l’Aigle indique la Royauté, par sa tendance à aller vers les Cimes. Effectivement, l'Aigle, capable de s'Elever Au-dessus des Nuages et de Fixer le Soleil, est Universellement considéré comme un Symbole à la fois Céleste et Solaire. L'Aigle, avec un port altier, plane avec Calme et Sérénité, tout en étant Capable de foncer sur sa proie avec une grande précision. Il Incarne la Confiance et la Foi qui procurent un précieux levier Lui permettant d'affronter avec Courage toutes les Epreuves et de Vaincre les difficultés. L'Aigle, en survolant les Espaces, ne Connaît pas de frontières, Ce Qui est Nécessaire pour Concilier Oppositions et divergences. L'Aigle représente la recherche de la Sagesse et le Détachement des Contingences immédiates par l'Elévation, le recul, la Distanciation. Sa Force et son Endurance Lui permettent de voler haut dans le Ciel et longtemps, en Celà Il Peut représenter le long Cheminement qui conduit à l'Eveil Spirituel. " - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -" -

" Si nous réussissons à Harmoniser ces Deux Consciences, Solaire et Lunaire, nous pouvons alors Espérer avoir accès à une Troisième Forme de Connaissance, Inspirée directement par l’Esprit. Un Troisième Œil en quelque sorte, seul Capable de s'absorber dans l'objet qu'il Contemple : C'est l'Œil de la Méditation, de l'Extase, de la Transe, d'une certaine Conscience Onirique, l'Œil du Poète, de l’Artiste, l'Œil qui Rassemble ce qui est Epars, qui Unifie. Lui seul peut nous mettre en Contact avec le Sens ultime des Symboles, avec la Parole Perdue et La Vérité qu’elle Exprime. Il est relié au Cœur Spirituel et les Larmes qu’il provoque ne sont plus celles des Douleurs de l’Ego. Mais Ceci est une Autre Histoire ! "  - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 -

" La Foi, c'est « Emounah », la Confiance en une Capacité qui Permet la Création, le Perfectionnement..." - Pat\ MAH\ CR+ "3 motifs nous rassemblent ..." SC-702 Ori\ Mon\ 6014 -

" Daat Est la Sephira Cachée. Elle n’Est pas Toujours Représentée sur l’Arbre de vie. Daat se Traduit par « Savoir » ou " Connaissance ». […] C’Est la Sephira de Tous les Dangers. Daat Est la Deuxième Sephira sur le Pilier central : le Pilier de l’Equilibre, Celui du Présent. La Faculté à Développer dans cette Sephira Est la Capacité à Prendre des Décisions Ici et Maintenant pour le Bien de Tous. Celui Qui a le Pouvoir dans le Plan Matériel Est Celui Qui a la Capacité de Faire des Choix Rapidement. Le Pouvoir : la Connaissance Est Neutre. Tout Est dans la Façon de l’Utiliser. Daat Correspond à la Soi-Conscience et au Règne Humain. » - https://kabbale.wordpress.com/larbre-de-la-vie/daath/ - Télécharger Daath-sephira-cachee.pdf -

" Ces Deux Epées, Symbole de la Puissance et de la Sagesse de ces Deux Rois ne sont pas au Fourreau c'est-à-dire remisées dans les Ténèbres de l’Ignorance. Ces Deux Epées sont l’Image d’un Caractère bien trempé, Capable de Traverser toutes les situations. Le Fourreau dont on ne parle pas, puisque les Epées sont Nues, c’est un Segment de Vide sur lequel la Matière n’a pas de prise et la Lame de l’Epée qui par Homophonie est l’Âme (Lame, Lam) de Celui Qui la porte est à Nu devant nos Yeux. Ces Deux Epées sont un Symbole associé à l’Idée de Lumière, de luminosité donc à la Connaissance. Elles sont Visibles et Déposées aux Yeux de tous Symbolisant l’Etat de Paix auquel conduit la Connaissance." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Voir - Maimonide -  

Capitaux :

" Le Septénaire ainsi esquissé se retrouve jusque dans les Sept Péchés Capitaux, dont la distribution repose sur des données Initiatiques :

1. L'Orgueil, nuisible lorsqu'il Procéde d'une Vanité Frivole, se rattache au Soleil qui Eblouit les Faibles.

2. La Paresse, provient de la Passivité  Lunaire, alanguie en Inertie abusive.

3. L'Avarice, est le Vice des Saturniens, Prévoyants et Prudents à l'Excès.

4. La Gourmandise, se reproche par contre aux Jupitériens, Gens Hospitaliers et généreux qui ne s'oublient pas eux-mêmes.

5. L'Envie Tourmente les Mercuriens agités qui ne sont jamais Satisfaits et ne peuvent s'empêcher d'Ambitionner avec véhémence ce qu'ils ne Possèdent pas.

6. La Luxure, Naît de l'exagération des Qualités de Vénus.

7. La Colère, enfin, est le Défaut de Mars, dont elle Exalte la Violence et les emportements."- http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

Capitaine : " Montons dans le « Carro Naval » le « Char naval », le « Carnaval », la Barque que le « Maître de Cérémonie Dali , le Psychopompe , le Capitaine » met à notre disposition pour Passer, si nous l’Acceptons, d’Une Rive à l’Autre. " - Rem\ ALC\ "La loge est dument couverte" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 6006 - Pour visite initiatique du "Musée Dali de Figueras" disponible sur demande - Ndlr

Capitole : " Le nom de « Jupiter » signifie littéralement : « Maître du jour lumineux ». Cette étymologie assurée ne doit pas inciter à en faire pour autant un Dieu purement naturaliste. Jupiter est, certes, le Maître de la Foudre et de l'Orage, comme l'attestent les épithètes archaïques de Lucetius, « l'éclatant » (par référence à l'Eclair), et de Elicius, « qui attire » (la Pluie), mais il est avant tout, selon la définition de Varron, le Dieu des "Summa", de ce qu'il y a de plus haut. Il occupe le sommet du Capitole et les ides lui sont consacrées au terme de la quinzaine croissante de la lune, sommet du mois. En ce sens, il est à Rome le garant de la Souveraineté. " - http://www.universalis.fr/encyclopedie/jupiter-religion-romaine -

Captivité : " La Captivité dans Babylone, nos Propres Ténèbres, Est présentée comme la Conséquence de la Responsabilité Individuelle, non comme Un Châtiment Infligé par Un Ennemi Extérieur. " [...] "Nabuchodonosor Est le Serviteur de Yahvé, et nul n’Est captif des Babyloniens, mais de l’Erreur et de l’Ignorance. C’Est le thème de la Chute. Captifs, Nous ne Cherchons pas la Liberté, mais la Tradition." - Pie\ ALF\  CR+ "En quoi le retour à Jérusalem..." SC\ 702 Val\ Mon\ 6015 -

"Le Seigneur m’a Envoyé Porter la Bonne Nouvelle aux PauvresAnnoncer aux Captifs leur Libération. "  - Lc 4, 14-22a - "Evangile du jour" - http://aelf.org - 07-01-2016 -

Caractère : " Bien sûr chacun Interprète le Mot de Palingénésie comme cela l’arrange. En ce qui me concerne la définition suivante me convient : Apparition chez l'Homme, de Caractères Hérités d'Ancêtres éloignés et qui n'étaient pas manifestes chez les Individus des Générations intermédiaires. (C’est aussi la signification du Baptême des Chrétiens.). "  - JP\  DUP\  " Ah Seigneur mon..." - Tenue de Maî commune aux 4 RL de la GLDF - Ori\  Bez\  6013 -

" La Personne est le Corps de Celui dont on parle» - Béroul, Tristan, éd. E. Muret, 4431 - [...] -  Du lat. d'orig. étrusque Persona « Masque de l'Acteur » d'où à l'époque Chrétienne « Visage, Face » ; « Rôle (au Théâtre), Caractère, personnage ; personnalité, Personne, Individu»; aussi terme de gramm., où il traduit le gr. π ρ ο ́ σ ω π ο ν « Face, Figure » et aussi « Masque de Théâtre » ... - Blaise Lat. chrét. - http://www.cnrtl.fr/etymologie/personne -

" Ainsi, l’Action Virtuelle de cette Influence Spirituelle ne peut être rendue Effective que si celle-ci a un Caractère à la fois Supra-individuel, et même Supra-collectif. " - Jean Serlun "Gourou et Franc-Maçonnerie"  - Disponible sur demande - Ndlr -

" Ces Deux Epées, Symbole de la Puissance et de la Sagesse de ces Deux Rois ne sont pas au Fourreau c'est-à-dire remisées dans les Ténèbres de l’Ignorance. Ces Deux Epées sont l’Image d’un Caractère bien trempé, Capable de Traverser toutes les situations. Le Fourreau dont on ne parle pas, puisque les Epées sont Nues, c’est un Segment de Vide sur lequel la Matière n’a pas de prise et la Lame de l’Epée qui par Homophonie est l’Âme (Lame, Lam) de Celui Qui la porte est à Nu devant nos Yeux. Ces Deux Epées sont un Symbole associé à l’Idée de Lumière, de luminosité donc à la Connaissance. Elles sont Visibles et Déposées aux Yeux de tous Symbolisant l’Etat de Paix auquel conduit la Connaissance. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -  

" Le Nombre Quatre serait le Chiffre Qui Caractérise l’Univers dans sa Totalité. Il Symbolise, la Totalité du Créé et du Révélé. Le Quatre est le premier Carré Deux² et en Même Temps ajouté aux Trois Nombres Qui le précédent  Un+Deux+Trois+Quatre=Dix,  (Il Devient) la Tetraktys Pythagoricienne. Cette Totalité du Créé est en Même Temps la Totalité du Périssable. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

" La Transsubstantiation est, littéralement, la Conversion d'une Substance en une Autre. Le Terme désigne, pour certains Chrétiens (en particulier les Catholiques), la Conversion du Pain et du Vin en Corps et Sang du Christ lors de l'Eucharistie. Sur le plan Religieux, les Chrétiens Catholiques romains, arméniens (Catholiques) et maronites emploient le Terme de « Transsubstantiation » pour Expliquer que, dans l'Eucharistie, le Pain et le Vin, par la Consécration de la Messe, sont « Réellement, Vraiment et Substantiellement » Transformés ou Convertis en Corps et Sang du Christ, tout en conservant leurs Caractéristiques Physiques ou Espèces (texture, goût, odeur : les apparences) initiales. " -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Transsubstantiation -

« On peut envisager Trois Grades Initiatiques, dont Chacun pourrait d’ailleurs se subdiviser en une Multiplicité Indéfinie de Stades ou de Degrés spéciaux :

1° le Brahmachârin, c’est à-dire l’Etudiant Qui Aspire à l’Initiation ou Seconde Naissance ;

2° le Dwija (deux fois ), Qui a reçu cette Initiation, par laquelle se Confère le Caractère d’Ârya ;

3° le Yogi, Qui, considéré dans cet Etat, est, comme nous l’avons dit, Jivanmukta (Délivré dans la Vie).

- Le Yogi peut, d’ailleurs, accomplir différentes Fonctions :

- Le Pandit est Celui Qui Enseigne, et alors il a plus particulièrement le Caractère de Guru (Maître Spirituel) par rapport au Brahmachârin qui est son Chéla (Disciple régulier) ;

- Le Muni est le Solitaire, non au sens vulgaire et Matériel du Mot, mais Celui Qui, Concentré en Soi-même, Réalise dans la Plénitude de son Être la Solitude Parfaite, Qui ne laisse Subsister en l’Unité Suprême aucune Distinction de l’ Extérieur et de l’Intérieur, ni aucune Diversité Extra-Principielle quelconque : c’est le dernier des Quatre Bonheurs désignés par la Tradition extrême-Orientale » - "La constitution de l’être humain et son évolution posthume selon le Védânta", publié dans La Gnose en 1911 et signé Tau Palingénius - René Guenon tout guenon V2 page 2148 -

" Selon la Légende, Dieu Voulant punir les Hommes de leur Prétention à Monter jusqu'à Lui (la Tour de Babel !) leur fit parler au lieu d'une Langue Accessible à tous, une Multitude de Langages, Créant la Zizanie ... A s'en tenir au Monde Profane, c'est peut être aussi Celà, la Parole Perdue ! Une Parole Accessible à tous, quelque soit la Langue dès lors qu'elle s'Adresse à l’Âme et Cherche à Toucher les Cœurs . Mais il arrive que cette Parole "Commune" Soit Investie d'une Mission particulière : Permettre à l'Homme de Communiquer avec le Sacré. Il faut Entendre Ici par " Sacré" Tout Ce Qui présente un Caractère Transcendantal, Religieux ou Laïc. Pour Celà, selon le vers de Stéphane Mallarmé, il convient de " Donner un Sens plus Pur aux Mots de la Tribu " ; la Parole va être Magnifiée, le Mot Glorifié. Mais la Parole n'est pas uniquement une Prière qui Monte de l'Homme vers le Sacré ; elle est aussi un moyen pour le " Sacré " de s'Adresser à l'Homme. L'aspect est alors Essentiellement Religieux, c'est le Verbe : " Car le Mot c'est le Verbe et le Verbe c'est Dieu ", écrit Victor Hugo." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

" Ils sont Sept (et non pas la Totalité des Douze, mais Sept les plus Proches...) Sept est un Chiffre Qui Exprime le Caractère particulier, «Transcendant» de ce Moment !" - Denis Chautard - Prêtre de la Mission de France - http://www.chautard.info/article-homelie-de-ce-dimanche-13-avril-a-la-collegiale-de-vernon-eure-117080006.html - 

" Une Autre Notion Fondamentale en Alchimie Est Celle des Trois Principes : Soufre, Mercure Et Sel. Ces Principes Dépassent la Désignation Simple des Composés Chimiques Soufre ou Mercure, Et Caractérisent certaines Qualités de la Matière. Le Soufre Désigne des Propriétés Actives, le Masculin, le Chaud, le Positif, le Fixe ; le Mercure Désigne des Propriétés Passives, le Féminin, le Froid, le Négatif, le Volatil. Ainsi, Soufre Et Mercure Représentent des Propriétés Opposés de la Matière. Enfin, le Sel Lui Est Neutre, Et Représente l’Etat de la Matière Vers lequel Il faut Tendre afin de Pouvoir y faire Pénétrer la Lumière." - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\

" Pic de la Mirandole a Ecrit « la Kabbale Est la Révélation Véritable Qui Seule Peut Donner la Preuve Réelle du Caractère Divin de la Mission du Christ »." - Kabbale - Geo\ BOU\ - Ori\ Mon\ - La clef de voûte - 6015 -  

" Ce Chapitre se Complète naturellement par l’Etude sur salut et Délivrance qui est la « Justification » Métaphysique de l’Exotérisme. [...] ...la « Vie ordinaire » peut être « Sacralisée » de manière à Perdre tout Caractère « Profane » et à Permettre à l’Individu une Participation Constante à la Tradition, ce qui est l’une des Conditions requises pour le Passage de l’Initiation Virtuelle à l’Initiation Effective. Mais il faut bien Reconnaitre que le Monde Occidental, [...] Tend à une « Laïcisation  » de plus en plus accentuée de la Vie Sociale , ce qui Accuse une Inquiétante Perte de Vitalité de la Tradition Chrétienne. Il n’est certes pas Impossible à un Occidental de Rechercher une Voie de Réalisation Initiatique dans une Tradition Etrangère, et le Chapitre XII Montre dans quelles Conditions peut être considérée comme Légitime ce qu’on Appelle communément une «Conversion». " - Jean Reyor. - INITIATION ET REALISATION SPIRITUELLE – Avant-propos - Page 164 dans « Tout Guenon en PDF » télécharger sur http://tradgloss.com/g.htm#Guénon - Télécharger - salut et Délivrance -01 - salut et Délivrance -02 -

Voir - Monachos -  Consubstantiation -

Caractériser : " Les anglais ont une phrase Qui Exprime bien, à la fois, le Détachement et l'Intérêt à Porter aux Choses du Monde Matériel , Qui Caractérise le Sage : "You don't own, You care it !" Traduction : "Vous  ne Possédez pas, Vous Prenez Soin !". à noter que le Verbe "To care" est Lié à CharitéHenri Le Saux, Prêtre Catholique et Swami Hindoux dans son Livre Témoignage  "La montée au fond du cœur" (à chiner sur internet) dit lui aussi : "Souverain Détachement et Souverain Intérêt à la fois, telles sont les Caractéristiques du Joueur Divin devant sa Lilà". Ce sont deux autres manières de dire "A la Gloire du Grand Architecte De l'Univers.", de réciter le "Notre Père" Chrétien, ou de chanter le "Non nobis", Prière d'Action de Grâce, associé aux Chevaliers du Temple, Qui appartient au Patrimoine Chrétien et Juif depuis près de 2600 ans. C'est le Chemin de l'Impersonnalité, prôné par la Tradition." - Discussion avec un compagnon. - RL813 Ori de Béziers- 11/6016 - écouter le chant "Non nobis..." par Patrick Doyle. -

Voir Thérapeutes.

Cardinal : " L’Âge d'or  est une période d’Unité parce que c’est l’Âge de la Plénitude Spirituelle. L’éden est en début de Cycle pour le Chrétien et le Juif  ; il sera en fin de Cycle pour le Musulman… L’Egalité qui Existe entre les Hommes ne peut être que parce qu’ils vivent dans l’Esprit amenant une parité Spirituelle et non Matérielle. Tout au long de son Initiation le F\ M\ évoluera par l’Equerre et le Compas… sur le Chemin de la Vérité, sur le Chemin de la Vie.  La fin de cet Âge d'or est  souvent évoquée, dans les textes Anciens, comme une rupture. Ainsi dans l’Ancien Testament, plus que l’expulsion du paradis qui constitue une étape dans la construction de l’Humanité, l’épisode Cardinal est à mon sens Celui de la Tour de Babel. Véritable exemple de Révolte contre l’Ordre Cosmique, c’est la Manifestation de l’Orgueil des Hommes Désirants accéder au Ciel Grâce à la construction d’une Tour qui marque la fin de l’Unité dans l’Ancien Testament : « Tout le Monde se servait d’une même Langue et des mêmes Mots ». Les Hommes partageaient donc la même Vision du Monde et la même Elévation Spirituelle. Yahvé Confondit le Langage de tous les habitants de la Terre :  « Qu’ils n’entendent plus les Paroles des Uns des Autres, et qu’ils se Dispersent parmi les villes et les Nations. Ainsi, ils ne concevront aucun autre dessin unique jusqu’au jour du Jugement ». Le Livre des Antiquités Bibliques rapporte sur les Lieux où s’Elévait la Tour dite de Babel :  « A Cause de cela, on donna à ce Lieu le Nom de Confusion, parce que c’est que Dieu Confondit leur Langage et c’est de qu’il les Dispersa sur la face de la Terre ». C’est sur ce Lieu que fut Fondée Babylone qui signifie « Cercle de Confusion ».  L’Obscurcissement Spirituel mène à la Confusion et à une Dispersion, donc à un éloignement de l’Esprit et de l’Unité. " - And\ MIC\ "la confusion" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 -

Cardinales : " Vertus Cardinales - Tempérance, Prudence, Justice, Force. " - Sa 8/3 bible de jerusalem P.1695 -

" Les Vertus Morales (Cardinales) dépendent de la Volonté de l’Homme, elles Perfectionnent l'Homme dans ses Actes. Elles sont des moyens pour bien Agir. Toutes les Vertus peuvent grandir, par la répétition des Actes bons. Les Dons du Saint Esprit sont des Perfections données par Dieu qui disposent l’Homme à bien suivre les motions du Saint Esprit. " - http://www.salve-regina.com/index.htm -

Cardinaux : " Dans sa Qualité Symbolique de Couleur de Deuil le Blanc peut, du fait qu’il évoque une Absence Provisoire Destinée à Être Comblée, laisser suggérer qu’en quelque sorte l’Esprit du Mort Demeure en nous (voir Noùs  - Ndlr -) et que l’Esprit prendra Chair. Le Blanc est alors une Couleur d’Annonce, elle Annonce non pas la Fin mais l’Accomplissement. N’oublions pas que le Blanc au (ixième) Degré n’est pas Présent en tant que Tâche de Couleur mais en tant que Couleur des Colonnes indiquant les Quatre Points Cardinaux. Ce sont Symboliquement des supports de Connaissance en Esprit qui marquent les Limites du Passage d’un Monde à un Autre Monde. C’est en ce Sens qu’elles sont aux Quatre Points Cardinaux, c’est à dire dans toutes les Directions. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Voir - Noir -

Cardo  : " Le Cardo et le Decumanus désignent les voies nord-sud et est-ouest tracées dans les villes romaines selon le vieux plan étrusque et se croisant au Forum. "La base du plan d'urbanisme et du cadastre urbain est le croisement à Angle droit des deux voies principales (Cardo et Decumanus ) dont l'Orientation semble avoir été déterminée en fonction de la place du Soleil à son lever le jour de la Fondation de la Ville, conformément à un usage Rituel romain remontant aux étrusques ".

Voir - Orient - Puits - Vertus - centre -

Caritas : - " Il Est une Affirmation dans la Tradition Chrétienne cette fois, que « Dieu Est Amour » « Deus Caritas  Est » Caritas, étant la traduction latine du Grec AgapèCEst la Forme d’Amour Ultime dans lequel l’Autre Devient Soi, et inversement. " - Mat\ GAB\  "La Foi Maç." - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6013 -

" La Définition de la Souffrance Humaine Est l’Opposition entre l’Amour Divin, la Caritas selon Saint Augustin Et l’Amour de Soi-même la Concupiscentia. " - Gil\ POR\ "Comment peut on espérer..." P14 - Ori\ Mont\6015 -

Carquois : " Premier Sceau - Un Arc, un Carquois des flèches et une couronne.[...] le cavalier montait un cheval blanc [...]  la symbolique chrétienne a tendance à considérer que le cheval et son cavalier forment un seul et même personnage [...]Le cheval monté figura Jésus-Christ, Dieu et homme, l'animal correspond a son humanité, et le Cavalier à sa Divinité. [...] Le Lion dit Viens  [...] le cavalier est couronné  et détient de ce fait une forme d'autorité probablement spirituelle [...] C'était un cheval blanc, celui qui le monte se nomme Fidèle et Véritable. " - Ordo Ab Chao - Apocalypse au 17° degré - N°74 - Sup. au 18° - P.227 -

Carnassier :  " La Couleur Bleue... est la plus Profonde des Couleurs, le Regard s’y Perd à l’Infini. Il en est ainsi pour le Bleu du Ciel, de l’Eau. Il est associé à l’Idée de Transparence. En Transposant au Plan Métaphysique, le Bleu n’est pas de ce Monde, Il suggère l’Idée d’Eternité, hors des Choses Humaines. Le Bleu... associé au Blanc... Forme de ce fait un Symbole associatif. Le Bleu et le Blanc sont des Couleurs Mariales, elles Expriment la Pureté par le Détachement de Valeurs de ce Monde. Il s’agit Ici du Blanc de l’Hermine ; ce Carnassier au Poil Blanc Immaculé dont la Robe Symbolise la Pureté dans la Conduite, dans l’Enseignement et la Justice, la Pureté Morale. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Carnaval :  " Montons dans le « Carro Naval » le « Char naval », le « Carnaval », la Barque que le « Maître de Cérémonie Dali , le Psychopompe , le Capitaine » met à notre disposition pour Passer, si nous l’Acceptons, d’Une Rive à l’Autre. " - Rem\ ALC\ "La loge est dument couverte" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 6006 - Pour visite initiatique du "Musée Dali de Figueras" - Disponible sur demande : " La loge est dûment couverte " - Ndlr -  

" Une des plus intéressantes peintures de cette période est sans doute le Carnaval d'Arlequin (1925). [...] Cette peinture est considérée comme étant l'apogée de la période Surréaliste de Joan Miró. Réalisée de 1924 à 1925, le Maître l'Exécute à une époque de sa Vie économiquement difficile [...] dans "une Forme de Transe ressemblant à ce que ressentent les Orientaux " - Joan Miró -

" Les Personnages Principaux de la composition picturale sont un Automate Qui Joue de la Guitare et un Arlequin avec de grandes Moustaches. On note également de nombreux détails d'Imagination répartis sur toute la toile : un Oiseau aux Ailes Bleues sorties d'un Œuf, un couple de Chats Jouant avec une pelote de laine, un Poisson volant, un insecte qui sort d'un , une Echelle avec une grande Oreille, et, sur la Partie Supérieure Droite, on voit au travers d'une Fenêtre une Forme Conique supposée Représenter la Tour Eiffel. - En 1938, Miró écrit un petit texte Poétique sur cette toile : « Les Echeveaux de Fils défaits par les Chats Vêtus en Arlequin s'enroulent et en Poignardant mes Entrailles… ». - http://fr.wikipedia.org/wiki/Joan_Mir%C3%B3 -

Carpe Diem : " Dédié à une jeune fille du nom de Leuconoë, ce poème appartient au premier livre des Odes d'Horace [ ODE XI AD LEUCONOEN ] et doit sa célébrité à son dernier vers où figure l'expression littéralement intraduisible Carpe Diem. - "Pourquoi cherches-tu l'impossible en voulant à tout prix connaître d'avance ce que la vie nous réserve à toi et à moi ? Quoi qu'il puisse nous arriver, la sagesse n'est-elle pas de nous soumettre chacun à notre sort ? Que la vie te réserve encore bien des hivers ou, au Contraire, que tu sois en train d'en vivre le dernier,  Celui-là même qui, en ce moment, éreinte les vagues de la mer à l'assaut des rochers, crois-moi, ne change rien à tes occupations et, dans un cas comme dans l'autre, n'escompte jamais vivre plus loin que le jour où nous sommes. Déjà, tandis que nous parlons, le temps impitoyable aura fui. C'est aujourd'hui qu'il faut vivre. Car demain reste pour toi ce qu'il y a de moins sûr. " -  Gilles SIMARD, Ph.D. Tous droits réservés - Traduction et adaptation moderne - http://legrenierdebibiane.com/trouvailles/textes/carpe/diem.htm -

" Il est rare dans l’histoire de la poésie qu’une image ait connu autant de succès que l’expression Carpe Diem issue d’une ode brève du poète latin Horace, ce couple de mots littéralement intraduisible tire son dynamisme de l’association inattendue du verbe Carpere et du nom Diem. Le premier appartient à la sphère des fruits. Fruits que l’on cueille, que l’on porte à la bouche pour les savourer. Le second mot est un nom complément direct du premier et désigne tout simplement le jour. C’est la syllabe "DI" que l’on retrouve en français dans l’appellation des jours de la semaine : lundi (jour de la Lune), mardi (jour de Mars), et aussi "Dieu" (Lumière...Daewoo) - Ndlr -   Carpe Diem est une invitation à saisir le jour et à le déguster comme un fruit savoureux . - Cette invitation était dédiée initialement à une jeune fille au prénom révélateur Leuconoë, c’est-à-dire ESPRIT BRILLANT. Une jeune fille qui, d’après les recommandations que lui adresse Horace souhaitait vivre longtemps. Avec une tendresse toute paternelle et une profonde sagesse, le poète appelle cette jeune fille à réaliser que la vie se passe au présent et qu’il lui faut mordre à belles dents le moment qui passe, même si elle savait par impossible qu’elle allait effectivement vivre encore bien des hivers. Il faut lire les huit vers latins où s’insère, au début de la dernière ligne, l’expression en question pour comprendre la portée Universelle du conseil que nous glisse Horace avec un pincement au cœur à peine voilé, face à l’écoulement irrémédiable du temps. Voici la traduction moderne légèrement adaptée de cette ode célèbre. Puisse-t-elle susciter une émotion comparable à celle qu’éprouvèrent ses premiers lecteurs, en 23 av. J.-C., année de sa première publication ! Voir Leuconoë. "Le « Passé » nous n’y pouvons plus rien, le « Futur » ne nous appartient pas, nous ne pouvons que nous Stabiliser dans le « Présent » et cueillir la Fleur du Jour, c’est le « Carpe Diem », en attendant l’Epanouissement du « Lotus », de l’Ouverture du «Bouton de Rose », de notre « Rose Intérieur » Qui Donnera Tout Gratuitement, avant de Faner et Mourir au Temporel en rejoignant la Permanence de la Vie." - Rem\ ALC\ "Les 7 marches..." - P14 Ori\ Mon\ 6003.-

Carpere : " Il est rare dans l’histoire de la poésie qu’une image ait connu autant de succès que l’expression Carpe Diem issue d’une ode brève du poète latin Horace, ce couple de mots littéralement intraduisible tire son dynamisme de l’association inattendue du verbe Carpere et du nom Diem. Le premier appartient à la sphère des fruits. Fruits que l’on cueille, que l’on porte à la bouche pour les savourer. Le second mot est un nom complément direct du premier et désigne tout simplement le jour. C’est la syllabe "DI" que l’on retrouve en français dans l’appellation des jours de la semaine : lundi (jour de la Lune), mardi (jour de Mars), et aussi "Dieu" (Lumière...Daewoo) - Ndlr -      

" Carpe Diem est une invitation à saisir le jour et à le déguster comme un fruit savoureux. "

Carreaux : " Les trois premiers degrés se déroulent sur le plan des petits Mystères, c'est-à-dire sur l'Axe Horizontal. Comme disent les Anglo-saxons, c'est une Square masonry, une Maçonnerie de l'Equerre, Dimension de "l'Ampleur" dans le Symbolisme de la Croix. Ce qui s'oppose à une Arch masonry (comme l'Arche Royale par exemple) qui est une Maçonnerie du Compas (grands Mystères / Verticale), Dimension de l'Elévation dans le Symbolisme de la Croix. hors ce qui Symbolise cet Horizontalité, c'est le Pavé Mosaïque dont les Carreaux Blancs ont strictement la même Dimension que les Carreaux Noirs. Le Plan représenté par le Pavé Mosaïque, Plan Central s'il en est Un, est notre Axe Horizontal, sur lequel se déroule notre Etat d'Homme. C'est pour cela qu'il est appelé "Etat humain individuel". La moindre montée sur l'Axe des Etats de l'Être Constitue une "Exaltation" et relève des grands Mystères. " - Mic\ GER\ - "Le tableau de loge du grade de Maître" Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -

Carré : " Le Carré est le Symbole du Monde Créé. Il représente la Perfection de la Création. Il est utilisé pour figurer l'Ordre de l'Univers (les Quatre directions de l'Espace, les Orients matériels : Midi, Septentrion, Orient, Occident) et la nécessaire opposition des Contraires. "  http://www.grand-armorial.net/symboliqueHeraldique.htm -

" Le Carré posé sur un de ses angles suggère l’idée de mouvement, tandis que le Carré reposant sur sa base exprime l’idée de stabilité. " - René GUENON - "La Grande triade" Chap. XI.- "Spiritus”, "anima”, "corpus”- 

" Le Ciel se représente par un Cercle. La Terre par un Carré. L’Homme Universel se symbolise par une Croix. Le Ciel et la Terre sont deux désignations pour l’Essence et la Substance Universelle. L’Homme Universel est le Pont qui les unit. " - René GUENON - "La Grande triade" Chap. II. - "Différents genres de ternaires" -

" Ses quatre angles séparé forme quatre Clefs, réunis par action centripête par une de leur base, ils forment la Svatika, l'ensemble en mouvement (centrifuge) forme  le cercle et par delà la Sphère. "Un le tout".  - Disponible sur demande : " La loge est dûment couverte " - Ndlr -    

"...L’Homme de Vitruve...[...] a placé l’Homme a la fois dans un Carré et dans un Cercle. [...] les Bras écartés en Croix et les Pieds joints bien Enracinés en Terre, il entre Parfaitement dans un Carré. [...]  s’Il écarte ses Jambes et ses Bras singeant l’envol dans le Ciel, Il entre dans un Cercle. [...] nous constatons que l’Axe du Carré passe par le Sexe de l’Homme. Illustrant ainsi la reproduction, la descendance. [...]  le Centre du Cercle, passe par le Nombril trace Corporelle de son Ascendance. [...]  C’est la Démonstration visuelle du Libre arbitre de l’Homme. C’est a Lui de choisir s’Il Veux rester dans le Carré représentant la Matérialité ou Evoluer dans le Cercle Symbolisant la Spiritualité. "  - Gér\ Cas\ - P14 Ori\ Mon\ - 6014 - "Comment le MS concilie..."

" Le Nombre Trois étant le Nombre Créateur par Excellence, son Carré Représente la Création multipliée c'est-à-dire l’Universalité des Êtres et des Choses, c’est les Sens du Novénaire Qui est ainsi Affirmé par Trois fois. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

" Le Synthème... est Un Mandala Formé de Deux Figures Géométriques associées à Un Centre : le Cercle et le Carré. Ce Mandala nous Induit à Mediter sur le Cercle, le Carré ou plutôt le Cube et le Centre. Le Cercle est à la fois la Figure la plus Simple et la pièce Maîtresse de la Symbolique Géométrique. Il se Confond avec le Centre lorsqu’il se réduit à Un Point et Il Peut s’étendre à l’Infini.  Les Propriétés Liées à l’Image du Cercle sont : l’Homogénéité, la Perfection, la non-Distinction, la non-Discrimination, la non-Division. Il est le Signe de l’Unité. Le Cube : si le Carré est la Figure de Base de l’Espace, Il est le Symbole de l’Univers Créé complémentaire de l’Univers Incréé. Il est attaché à l’Idée de Matière, de Corps : c’est l’Antithèse du Transcendant. Le Cube, plus encore que le Carré est Symbole de Stabilité. La Pierre Cubique Symbole Important en Maçonnerie comporte la notion d’Achèvement et de Perfection. Le Mandala Constitué par l’association du Cercle et du Cube nous conduit à associer dans nos Méditations les Concepts de Terre, d’Espace, de Limites, de Stable avec les Concepts de Ciel, de Temps, d’Illimité, de Mouvement. Il Peut Devenir, ce Synthème, une Base de Méditation sur les Processus Relationnels pour Tous les Niveaux que ce Soit. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

" Le Nombre Quatre serait le Chiffre Qui Caractérise l’Univers dans sa Totalité. Il Symbolise, la Totalité du Créé et du Révélé. Le Quatre est le premier Carré Deux² et en Même Temps ajouté aux Trois Nombres Qui le précédent  Un+Deux+Trois+Quatre=Dix,  (Il Devient) la Tetraktys Pythagoricienne. Cette Totalité du Créé est en Même Temps la Totalité du Périssable. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

" L’Apprenti Franc-maçon prenant Place en Tête des Stalles au Septentrion dans sa Respectable Loge, prend Conscience que son Tablier de Peau Blanche est un « Habit de lumière » ! C’est son Premier Instant Méditatif Qui Lui Permettra de Contempler ce Carré Blanc surmonté d’Un Triangle Blanc. " - Jean-Bernard-LOI\ - "Le « Mutus Liber » Du Franc-Maçon de R\A\P\M\M\" -  R\L\ Amon Râ - G\L\S\H\ - Ori Mont - 6015 -

" Dans la Symbolique Chrétienne la Forme Octogonale Symbolise la Résurrection ce Qui fait que les Fonds Baptismaux ont Souvent Une Forme Octogonale ou s’Elève sur Une Rotonde comprenant Huit Piliers. [...] l’Octogone a Une Valeur de Médiation entre le Carré (la Terre) Et le Cercle (le Ciel). Il Est dans Un rapport Avec le Monde Intermédiaire entre la Terre Et le Ciel. Ne met-Il pas sur la Voie de l’inaccessible Quadrature du Cercle Qui Symbolise l’Effort de l’Homme pour Transformer sa Propre Substance en Substance Divine c'Est-à-dire à se Purifier, se Perfectionner, à Découvrir Et Mettre en Œuvre sa Propre Transcendance ? " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Voir - Qiyama -

D'après Midi-Libre 27/06/2017

Expo Léonard de Vinci - 34 Poussan -

 

Carré magique : " L'Ichtus (Poisson en Grec ancien ΙΧΘΥΣ, χθύς / ikhthús ; la transcription Ichtus serait plus juste) est un symbole graphique représentant un Poisson formé de Deux arcs de Cercle, l'arête centrale représentant le Plan humain. Les premiers Chrétiens persécutés par les autorités romaines l'utilisaient comme code secret pour se reconnaître entre eux (en concurrence avec d'autres symboles, dont le Carré magique et le palindrome " SATOR AREPO TENET OPERA ROTAS. " - http://fr.wikipedia.org/wiki/Carr%C3%A9_Sator - 

" Le Poisson représente l'Eau du Baptême. Par ailleurs, le mot forme, en Grec ancien (langue véhiculaire davantage parlée dans l'empire romain que le latin), un jeu de mots puisque c'est aussi l'acronyme de noms attribués à Jésus... -  Le carré est composé des cinq mots suivants : Sator : laboureur, planteur ; ou créateur, père, auteur ; Arepo : signification inconnue. " - N'est-ce pas : "Opéra" inversé ? l'Œuvre de Dieu par rapport à celle de l'homme, "Tous ce qui est en haut est en bas" ! D'ailleurs l'ensemble du "Carré magique n'est-il pas que celà ! - Ndlr -     Tenet : [il/elle] tient (du verbe teneo) ; ou il tient en son pouvoir, voire maintient ; Opera : œuvre, travail ; Rotas : roues : ou rotation, orbite, révolution. Le mot Arepo est un hapax et n’apparaît nulle part ailleurs dans la littérature latine. Il est probable qu’il s’agisse d’un nom propre, éventuellement inventé pour faire fonctionner le palindrome. Sa similitude avec arrepo, venant de ad repo, « je rampe vers », est probablement une coïncidence. Une traduction possible est : le laboureur Arepo utilise les roues (c’est-à-dire une charrue) comme forme de travail. C'est la plus évidente. Une autre cependant, plus proche de la mystique du carré magique, surtout si on la rapproche des premiers chrétiens, pourrait être, si l'on tient compte de la similitude entre arepo et arrepo - qui signifie également et entre autres "être terre à terre" - Selon dictionnaire Gaffiot : le créateur, par son caractère terre à terre, maintient l’œuvre de rotation. Moult interprétations sont possibles si l'on sort du stricte contexte "laboureur" et "roue". Comme c'est un carré magique, il y a autant d'interprétation que de sens de lecture, ce que la langue latine favorise naturellement. Si la phrase est lue en boustrophédon, la place des mots change mais la traduction reste la même, car l’ordre des mots dans la phrase est très libre en latin. Néanmoins, la place des mots indique les accents mis sur l'importance de tel ou tel mot. Sator étant le premier mot, cela indique que Celui-ci est essentiel; de même que tenet, vu la place centrale, et que rotas, puisque c'est le dernier mot qui reste en mémoire. - http://fr.wikipedia.org/wiki/Carr%C3%A9_Sator -..."arepo" n'existait pas vraiment en latin, c'est un « hapax », néologisme du XVIIe siècle qui signifie qu'un mot, une expression est quasiment unique dans les langues ne permettant pas une traduction.- N'est-ce pas : "Opéra" inversé ? l'Œuvre de Dieu par rapport à celle de l'homme, "Tous ce qui est en haut est en bas" ! D'ailleurs l'ensemble du "Carré magique n'est-il pas que celà ! - Ndlr -    

" L'abbé Beauvois a proposé qu' "arepo" soit l'acronyme - chaque première lettre d'un mot d'une phrase forme un mot - d'AETERNUS REX EXCELSIS PATER OMNIPOTENS, signifiant «Père tout puissant, Roi éternel des Cieux». Pour revenir sur ce carré littéraire, et en extrapolant la signification de « sator arepo tenet rota opera tenet », certains ont avancé quelques liens sacrés :

 - Le semeur (christ) à sa charrue (croix) retient par son œuvre (sacrifice) les roues (destin).
 - Le semeur (sator) Arepo (c'est son nom) fait tourner (tenet) la roue (rotas) au travail (opera)
 - Dieu (sator) dirige (tenet) la création (rotas), le travail de l'homme (opera) et le produit de la terre (arepo).
Les lettres formant "sator arepo tenet opera rotas" sont les mêmes que Pater Noster, montrant possiblement une origine chrétienne. [...] Enfin, pour ceux et celles qui souhaiteraient aller fouler une des représentations matérielles de ce carré magique littéraire en France
- certains originaux sont à Pompei, Vérone, et même en Éthiopie, cela fait trop loin - l'Église St Clair du Puy-en-Velay sera un bon guide - plus proche -, ou à Rochemaure en Ardèche. - Pour en savoir plus (en supplément du web) : L'Enigme du carré magique "SATOR", Alain Le NINEZE - Acte Sud - mai 2008 Mystères de la Kabbale, Marc Alain OUAKNIN - édition ASSOULINE 2000 - http://www.ecriture-art.com/sator.htm -

 " Alors Effectivement comme Souvent quand on ne Sait pas il faut se Taire et Savoir Ecouter... mon Joli Baiser sur la Façade de la Passion , fallait pas non plus sortir de saint Cyr, surtout quand le Sujet que Je Pensais Féminin à une belle Barbe. Et le Visage en Négatif de l'Autre Sujet. Négatif...Dualité : Deux Éléments Qui Font Un Tout , tient !! Et pourquoi pas Judas Représentation de l'Ego de Jésus ? Ta Verticale , lorsqu'il se Pend ? N'est il pas finalement au bout de sa Passion et Crucifixion au Trépas de son Ego ? Pourquoi le Carré magique et le Baiser de Judas ? Suite Inéluctable de Scénarios Qui le Mène Toujours à Trente Trois - 33 - ? Je sens que ce ne va être dans les bouquins ! - Commentaire sur les personnages de la Sagrada Familia de Barcelone - Flo\ HAR\ suite discussion aux Agapes avec Mat\ GAB\ Rem\ ALC\ -  RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6015  - la pendaison de Judas fait allusion au film "La passion du Christ"  de Mel Gibson et à l'âne mort aux pieds de Judas pendu - Disponible sur demande : " La loge est dûment couverte " - Ndlr -  

" Le Cryptogramme inventé par Josep Maria Subirachs est un tableau avec de multiples combinaisons de Nombres qui ajoutent toujours à l'âge de Christ au moment de sa mort. Il y a deux numéros répétés 10 et 14 ; S'ils sont ajoutés, la somme est de 48, la même valeur que l'addition des lettres de l'INRI (Jésus Nazarenus Rex Iudaerum) selon l'ordre numérique de l'alphabet latin. " - Photo fourni par JP Declosmenil 6017 - Voir dernière photo ci-dessous.

Voir aussi  Celui de Dürer : http://www.taliscope.com/Durer_fr.html -

 Carré magique 

Palindrome

"SATOR AREPO TENET OPERA ROTAS"

Carré magique

- Sagrada Familia Barcelone -

toutes le combinaisons donnent "33"

"Le baiser de Judas" - Sagrada Familia Façade de la Passion - Barcelone

 

" Le cryptogramme de Josep Maria Subirachs. "

- Photo fourni par JP Declosmenil 6017 -

 

 

Carte : " Le Jeu de carte. " - Vidéo de Roland MAGDANE. -

Voir - Cartiers

Cartésianisme : " La Féerie est l'exact opposé du Cartésianisme. " - Discussion entre Philosophes Noël 2012 Europe 1 - 

" Car la Connaissance Esotérique ne Doit pas se Confondre avec une Science Rationnelle, que certains disent (naïvement) Cartésienne. L'Esotérisme est un Art, l'Art Royal, et les Arts ne s'Intègrent pas comme la Logique ou la Technique." - http://misraim3.free.fr/divers2/cours_d_initiation.pdf -

Voir - Isme -

Cartier : " On l'Appelle Bâteleur dans la Dénomination des Cartiers : c'est le Nom vulgaire des Personnes de cet Etat : est-Il Nécessaire de dire qu'Il vient de Baste, Bâton ?  A la Tête de tous les Etats, Il indique que la Vie entière n'est qu'un Songe, qu'un Escamotage : qu'elle est comme un Jeu Perpétuel du Hasard ou du choc de mille Circonstances qui ne Dépendirent Jamais de Nous, & sur lequel Influe Nécessairement pour beaucoup toute administration générale. " Court de Gébelin, Antoine: Monde primitif, -  analysé et comparé avec le monde moderne - vol. 8, tom. 1, Paris 1781 - Le bateleur -

" Enfin, Il y a Une Vingt-deuxième Carte sans Numéro comme sans Puissance, mais Qui Augmente la Valeur de Celle Qui la précède ; c'Est le Zéro des Calculs Magiques : on l'Appelle la Folie."[...] "Le Diable ou Typhon, Dernière Carte de la Première Série, vient Troubler l'Innocence de l'Homme & Terminer l'Âge d'Or. Sa Queue, ses Cornes & ses longues Oreilles l'Annoncent comme Un Être Dégradé : son Bras Gauche Levé, le Genou Déplié, Formant Une "N", Symbole des Êtres Produits, Nous le fait Connoître comme ayant été Créé ; mais le Flambeau de Prométhée qu'Il Tient de la Main Droite, Paraît compléter la Lettre "M", Qui Exprime la Génération : en effet, l'Histoire de Typhon Nous Induit Naturellement à cette Explication ; car, en privant Osiris de sa Virilité, Il Paroît que Typhon Vouloit empiéter sur les Droits de la Puissance Productrice ; aussi fut-Il le Père des Maux Qui se répandirent sur la Terre. " Court de Gébelin, Antoine: Monde primitif, -  analysé et comparé avec le monde moderne - vol. 8, tom. 1, Paris 1781 - Livre de Thot -

Voir - Grades -

Cas : " Dans Tous les Cas, le Commanditaire du Désir Porte Un Nom, l’Ego.  -  Gil\ POR\ "Comment peut on espérer..." P14 - Ori\ Mont\6015 -

" Casuistique est une Discussion ou Argumentation de Formulation Théologique traitant de Morale (ou de Cas de conscience). C'est le Cas de certaines Argumentations Exégètiques autour de Concepts Sacerdotaux du 23ème et 24ème Degrés. " - Dji\ Ben DJI\ - échanges épistolaires suite travaux A01 AKademia - Camp de Mon -

Cas de conscience :  " Casuistique est une Discussion ou Argumentation de Formulation Théologique traitant de Morale (ou de Cas de conscience). C'est le Cas de certaines Argumentations Exégètiques autour de Concepts Sacerdotaux du 23ème et 24ème Degrés. " - Dji\ Ben DJI\ - échanges épistolaires suite travaux A01 AKademia - Camp de Mon -

Case : " Case, Castes, Château, Castellers, Cathédrale, la Compréhension Hiérarchique, Profonde de cette Suite de Mots nous Aide à  Comprendre le Niveau d'Elévation Nécessaire pour Prétendre à la Libération. " - Rem\ ALC\ "Castellers" - Discussion sur "Castellers"  - 6995 - "Kanak" - Extraits du reportage de Julien DONADA - 2013 -

Voir - Château fort - Loge - Logia - Logos -Hutte - "Kanak" - Extraits du reportage de Julien DONADA - 2013 -

Casque : " Le Casque, l'Ancre et la Lampe, le Casque qui protège du découragement, L'Ancre qui fixe l'âme dans l'au-delà, La Lampe qui permet d'attendre que le jour se lève. " 

" Nous avons aussi appris dans tous les camps d'extermination, ce que vous me me permettrez de nommer une vertu. Nous avons appris l'Espérance et l'amour de la vie, l'Espérance qui nous a permis de survivre au cauchemar, l'Espérance d'être vivant , encore, une heure de plus, l'Espérance de voir le lendemain le soleil se lever, l'Espérance de vivre le jour où les armées alliées, apportant avec elles notre libération, arriveront à vaincre la barbarie nazie ». " - J-C\COH\  Pla\ "les sept vertus" SC\702 SC\ 702 Val\ Mon\ -

Casse : Échanges épistolaires entre le TIF Claude GAGNE et Rémi ALCINA  :

" Triaca avait repris dans son Rituel de 33° qu'il proposa sans Succès, Heureusement, au Suprême Conseil De France le dialogue suivant : « - Etes vous Bodhisattva ? » « - Mes Frères me Reconnaissent pour Tel. »." - TIF C. GAGNE -

- Pour la proposition au 33ème de  Triaca, je ne comprends pas pourquoi tu dis « …qu'il proposa sans Succès, Heureusement, au Suprême Conseil De France le dialogue suivant. : -Etes vous Bodhisattva ? -Mes Frères me Reconnaissent pour Tel. ». En quoi ne serais-ce pas la Vérité ? Ais-je loupé quelque chose ? Car pour Moi, il me semble que le 33ème est un « Bodhisattva » !" - R. ALCINA -

- Le Problème avec Triaca est qu'il modifiait les Rituels avec des Éléments disparates. Il fut un Président de la Commission des Rituels Autoritaire pendant des décennies. Modifiant de sa propre Autorité en Introduisant des Éléments Extérieurs au Rite en modifiant les Anciens Textes, ce que j'ai appelé la "Mélangite" au Détriment des Textes Anciens. [...] Actuellement la Commission est devenue Paritaire - "Grande Loge de France/Suprême Conseil De France" - ce qui Permet à des Frères plus Anciens et plus Motivés de s'y Exprimer . Ils Savent qu'il faut Eviter la Casse et Déposer  Soigneusement les Matériaux qui Resservirons. » - TIF C. GAGNE -  

Merci, c’est beaucoup plus Clair… il y avait Risque de Syncrétisme ! » - R. ALCINA - 

Oui c'est Vouloir Remplacer ce qu'on Connaît Mal par ce qu'on Connaît encore moins ! » - TIF C. GAGNE -  

Belle formule, Bonne soirée. "- R. ALCINA - 

Télécharger : Échanges épistolaires 15/03/2017, entre le TIF Claude GAGNE et Rémi ALCINA -  

Castes : « Platon arrive ensuite à la question de Savoir qui doit Commander et qui doit Obéir dans cette Cité Parfaite. Ce sont les plus Sages, dit-il, racontant son fameux « conte phénicien » : " Parmi ceux qui Naissent il y en aura qui ont du Fer et de l'Airain dans leurs Âmes ; d'autres auront de l'Argent et d'autres encore, auront de l'Or. Les premiers seront les artisans et les laboureurs ; les seconds, les gardiens, et les troisièmes, ceux qui commandent." On a prétendu que par ce conte, Platon entendait créer un système de Castes dans sa Cité. Ceci est totalement faux. Platon prend soin d'expliquer qu'il faudra veiller à ce que les rejetons des laboureurs et des artisans qui auraient de l'Or dans leur Âmes, deviennent des commandants, et que ceux des commandants qui auraient du Fer et de l'Airain dans leurs Âmes, deviennent, quant à eux, des laboureurs et des artisans. "

" Quelques précisions en ce qui concerne l'institution des Castes, d'importance primordiale dans la loi de Manu, et si profondément incomprise de la généralité des Européens. Nous poserons tout d'abord cette définition: la Caste, que les Hindous désignent indifféremment par l'un ou l'autre des deux Mots Jâti et Vanna, est une fonction sociale déterminée par la nature propre de chaque Être Humain.  Le Mot Vanna, dans son sens primitif, signifie "Couleur", et certains ont voulu trouver là une preuve ou tout au moins un indice du fait supposé que la distinction des Castes aurait été fondée à l'origine sur des différences de race ; mais il n'en est rien, car le même mot a, par extension, le sens de "Qualité" en général, d'où son emploi analogique pour désigner la nature particulière d'un Être, ce qu'on peut appeler son " Essence Individuelle ", et c'est bien là ce qui détermine la Caste, sans que la considération de la race ait à intervenir autrement que comme un des éléments qui peuvent influer sur la constitution de la nature Individuelle. Quant au mot Jâti, son sens propre est Celui de "Naissance", et l'on prétend en conclure que la Caste est essentiellement héréditaire, ce qui est encore une erreur : si elle est le plus souvent héréditaire en fait, elle ne l'est point strictement en Principe, le rôle de l'hérédité dans la formation de la nature Individuelle pouvant être prépondérant dans la majorité des cas, mais n'étant pourtant nullement exclusif ; ceci appelle d'ailleurs quelques explications complémentaires. L'Être Individuel est regardé, dans son ensemble, comme un composé de deux éléments, qui sont appelés respectivement Nâma, le Nom, et Râpa, la Forme ; ces deux éléments sont en somme l' "Essence" et la "Substance" de l'Individualité, ou ce que l'école Aristotélicienne appelle "Forme" et "Matière", ces termes ayant d'ailleurs un sens technique bien différent de leur acception courante ; il faut même remarquer que Celui de "Forme", au lieu de désigner l'élément que nous nommons ainsi pour traduire le sanskrit Râpa, désigne alors au Contraire l'autre élément, Celui qui est proprement "Essence Individuelle ". Nous devons ajouter que la distinction que nous venons d'indiquer, bien qu'analogue à celle de l'Âme et du Corps chez les Occidentaux, est loin de lui être rigoureusement équivalente : la Forme n'est pas exclusivement la Forme Corporelle, encore qu'il ne nous soit pas possible d'insister ici sur ce point ; quant au Nom, ce qu'il représente est l'ensemble de toutes les qualités ou attributions caractéristiques de l'être considéré. II y a lieu ensuite de faire une autre distinction à l'intérieur de " l'essence individuelle " : Nâmika, ce qui se rapporte au Nom, dans un sens plus restreint, ou ce que doit exprimer le Nom particulier de chaque individu, est l'ensemble des Qualités qui appartiennent en propre à Celui-ci, sans qu'il les tienne d'autre chose que de lui-même ; Gotrika, ce qui appartient à la race ou à la famille, est l'ensemble des Qualités que l'être tient de son Hérédité. On pourrait trouver une représentation analogique de cette seconde distinction dans l'attribution à un Individu d'un "Prénom", qui lui est spécial, et d'un " Nom de famille " ; il y aurait d'ailleurs beaucoup à dire sur la signification originelle des Noms et sur ce qu'ils devraient être normalement destinés à exprimer, mais, ces considérations ne rentrant pas dans notre dessein actuel, nous nous bornerons à indiquer que la détermination du Nom véritable se confond en principe avec celle de la nature Individuelle elle même. La "Naissance", au sens du sanskrit Jâti, est proprement la résultante des deux éléments Nâmika et Gotrika : il faut donc y faire la part de l'hérédité, et elle peut être considérable, mais aussi la part de ce par quoi l'Individu se distingue de ses parents et des autres membres de sa famille.  Il est évident, en effet, qu'il n'y a pas deux Êtres qui présentent exactement le même ensemble de Qualités, soit Physiques, soit Psychiques : à côté de ce qui leur est commun, il y a aussi ce qui les différencie ; ceux-là mêmes qui voudraient tout expliquer dans l'Individu par l'influence de l'hérédité seraient sans doute fort embarrassés pour appliquer leur théorie à un cas particulier quelconque ; cette influence n'est pas niable, mais il y a d'autres éléments dont il faut tenir compte, comme le fait précisément la théorie que nous venons d'exposer. La nature propre de chaque Individu comporte nécessairement, dès l'origine, tout l'ensemble des tendances et des dispositions qui se développeront et se manifesteront au cours de son existence, et qui détermineront notamment, puisque c'est ce dont il s'agit plus spécialement ici, son aptitude à telle ou telle Fonction Sociale. La Connaissance de la nature Individuelle doit donc permettre d'assigner à chaque être humain la Fonction qui lui convient en raison de cette nature même, ou, en d'autres termes, la place qu'il doit normalement occuper dans l'Organisation Sociale. On peut concevoir facilement que c'est là le fondement d'une organisation vraiment hiérarchique, c'est-à-dire strictement conforme à la nature des Êtres, suivant l'interprétation que nous avons donnée de la notion de Dharma ; les erreurs d'application, toujours possibles sans doute, et surtout dans les périodes d'Obscuration de la Tradition, ne diminuent d'ailleurs en rien la valeur du Principe, et l'on peut dire que la négation de Celui-ci implique, théoriquement tout au moins, sinon toujours pratiquement, la destruction de toute hiérarchie Légitime. On voit en même temps combien est absurde l'attitude des Européens qui s'indignent qu'un homme ne puisse passer de sa Caste dans une Caste supérieure : cela n'impliquerait, en Réalité, ni plus ni moins qu'un changement de nature Individuelle, c'est à dire que cet Homme devrait cesser d'être lui-même pour devenir un autre Homme, ce qui est une impossibilité manifeste ; ce qu'un être est potentiellement dès sa Naissance, il le sera pendant son existence Individuelle tout entière. La question de savoir pourquoi un Être Est ce qu'il Est et n'Est pas un autre Être est d'ailleurs de celles qui n'ont pas à se poser; la Vérité Est que chacun, selon sa nature propre, est un élément nécessaire de l'Harmonie totale et Universelle. Seulement, il est bien certain que des considérations de ce genre sont complètement étrangères à ceux qui vivent dans des sociétés dont la constitution manque de Principe et ne repose sur aucune hiérarchie, comme les sociétés occidentales modernes, où tout homme peut remplir presque indifféremment les fonctions les plus diverses, y compris celles auxquelles il est le moins adapté, et où, de plus, la richesse matérielle tient lieu à peu près exclusivement de toute supériorité effective. De ce que nous avons dit sur la signification du Dharma, il résulte que la hiérarchie sociale doit reproduire analogiquement, selon ses conditions propres, la constitution de l' "Homme Universel" ; nous entendons par là qu'il y a correspondance entre l'Ordre Cosmique et l'Ordre Humain, et que cette correspondance, qui se retrouve naturellement dans l'organisation de l' Individu, qu'on l'envisage d'ailleurs dans son intégralité ou même simplement dans sa partie Corporelle, doit être également réalisée, sous le mode qui lui convient spécialement, dans l'organisation de la société. La, conception du "Corps social", avec des organes et des fonctions comparables à ceux d'un Être vivant, est d'ailleurs familière aux sociologues modernes; mais ceux-ci sont allés beaucoup trop loin en ce sens, oubliant que correspondance et analogie ne veulent point dire assimilation et Identité, et que la comparaison légitime entre les deux cas doit laisser subsister une diversité nécessaire dans les modalités d'application respectives ; de plus, ignorant les Raisons profondes de l'Analogie, ils n'ont jamais pu en tirer aucune conclusion valable quant à l'établissement d'une véritable hiérarchie. Ces réserves étant faites, il est évident que les expressions qui pourraient faire croire à une assimilation ne devront être prises que dans un sens purement symbolique, comme le sont aussi les désignations empruntées aux diverses parties de l'Individu Humain lorsqu'on les applique analogiquement à " l'Homme Universel". Ces remarques suffisent pour permettre de ...

" Comprendre sans difficulté la description symbolique de l'origine des Castes, telle qu'elle se rencontre en de nombreux textes, et tout d'abord dans le Purushasîckta du Rig Vêda :

De Purusha, le Brâhmana fut la bouche,

le Kshatriya les bras,

le Vaishya les hanches ;

le Shûdra naquit sous ses pieds On trouve ici l'énumération des quatre castes dont la distinction est le fondement de l'ordre social, et qui sont d'ailleurs susceptibles de subdivisions secondaires plus ou moins nombreuses :

- les Brâhmanas représentent essentiellement l'autorité spirituelle et intellectuelle ;

- les Kshatriya, le pouvoir administratif, comportant à la fois les attributions judiciaires et militaires, et dont la fonction royale n'est que le degré le plus élevé ;

- les Vaishya, l'ensemble des diverses fonctions économiques au sens le plus étendu de ce mot, comprenant les fonctions agricoles, industrielles, commerciales et financières ;

- Quant aux Shûdra, ils accomplissent tous les travaux nécessaires pour assurer la subsistance purement matérielle de la collectivité.- René GUENON - "Introduction générale à l'étude des Doctrines Hindoues" -"Castes" -

Il importe d'ajouter que les Brâhmanas ne sont aucunement des "Prêtres" au sens occidental et Religieux de ce Mot : sans doute, leurs fonctions comportent l'accomplissement des Rites de différents ordres, parce qu'ils doivent posséder les Connaissances nécessaires pour donner à ces Rites toute leur efficacité ; mais elles comportent aussi, et avant tout, la conservation et la transmission régulière de la Doctrine Traditionnelle ; d'ailleurs, chez la plupart des peuples antiques, la fonction d'Enseignement, que figure la bouche dans le symbolisme précédent, était également regardée comme la fonction Sacerdotale par excellence, par là même que la civilisation tout entière reposait sur un principe Doctrinal. Pour la même raison, les déviations de la Doctrine apparaissent généralement comme liées à une Subversion de la hiérarchie sociale, comme on pourrait le voir notamment dans le cas des tentatives faites à diverses reprises par les Kshatriyas pour rejeter la suprématie des Brâhmanas, suprématie dont la raison d'être apparaît nettement par tout ce que nous avons dit sur la vraie nature de la civilisation hindoue. D'autre part, pour compléter les considérations que nous venons d'exposer sommairement, il y aurait lieu de signaler les traces que ces conceptions Traditionnelles et primordiales avaient pu laisser dans les institutions anciennes de l'Europe, notamment en ce qui concerne l'investiture du "Droit Divin" conférée aux Rois, dont le rôle était regardé à l'origine, ainsi que l'indique la Racine même du Mot Rex, comme essentiellement Régulateur de l'ordre social, mais nous ne pouvons que noter ces choses en passant, sans y insister autant qu'il conviendrait peut-être pour en faire ressortir tout l'intérêt. La participation à la Tradition n'est pleinement effective que pour les membres des Trois premières Castes ; c'est ce qu'expriment les diverses désignations qui leur sont exclusivement réservées, comme celle d'Ârya, que nous avons déjà mentionnée, et de Dwija ou " Deux fois né " ; la conception de la "Seconde Naissance", entendue dans un sens purement Spirituel, est d'ailleurs de celles qui sont communes à toutes les Doctrines Traditionnelles, et le Christianisme lui-même en présente, dans le Rite du baptême, l'équivalent en mode Religieux. Pour les Shûdras, leur participation est surtout indirecte et comme virtuelle, car elle ne résulte généralement que de leurs rapports avec les Castes supérieures ; du reste, pour reprendre l'Analogie du " Corps social ", leur rôle ne constitue pas proprement une fonction vitale, mais une activité mécanique en quelque sorte, et c'est pourquoi ils sont représentés comme naissant, non pas d'une partie du Corps de Purusha ou de l' "Homme Universel", mais de la Terre qui est sous ses pieds, et qui est l'élément dans lequel s'élabore la nourriture corporelle. Il existe cependant une autre version suivant laquelle le Shûdra Est des pieds mêmes du Purusha ; mais la contradiction n'est qu'apparente, et il s'agit seulement là en somme de deux points de vue différents, dont le premier fait surtout ressortir la différence importante qui existe entre les Trois premières Castes et les Shûdras, tandis que le second se rapporte au fait que, malgré cette différence, les Shûdras participent cependant aussi à la Tradition. A propos de cette même représentation, nous devons encore faire remarquer que la distinction des Castes est parfois appliquée, par transposition Analogique, non seulement à l'ensemble des Êtres Humains, mais à Celui de tous les Êtres Animés et inanimés que comprend la nature entière, de même qu'il est dit que ces Êtres Naquirent Tous de Purusha : c'est ainsi que le Brâhmana est regardé comme le type des Êtres immuables, c'est-à-dire supérieurs au changement, et le Kshatriya comme Celui des êtres mobiles ou soumis au changement, parce que leurs fonctions se rapportent respectivement à l'ordre de la Contemplation et à Celui de l'Action. Cela fait voir assez quelles sont les questions de Principe impliquées en tout ceci, et dont la portée dépasse de beaucoup les limites du domaine social, auquel leur application a été envisagée plus particulière ment ici ; ayant ainsi montré ce qu'est cette application dans l'organisation Traditionnelle de la civilisation Hindoue, nous ne nous arrêterons pas davantage sur l'étude des institutions sociales, qui ne fait pas l'objet principal du présent exposé. " - René GUENON - "Introduction générale à l'étude des Doctrines Hindoues" -" Castes" -

" Le nom de la Caste des Kshatriyas est dérivé de Kshatra, qui signifie « Force » [...] ...Ce qui demande aussi à être expliqué, et même un peu plus longuement, ce sont les expressions, que nous avons employées tout à l’heure, de Pouvoir Sacerdotal et de Pouvoir Royal ; que faut-il entendre ici exactement par Sacerdoce et par Royauté ?  Pour commencer par cette dernière, nous dirons que la fonction Royale comprend tout ce qui, dans l’ordre social, constitue le « gouvernement » proprement dit, et cela quand bien même ce gouvernement n’aurait pas la forme monarchique ; cette fonction, en effet, est celle qui appartient en propre à toute la Caste des Kshatriyas, et le Roi n’est que le premier parmi ceux-ci.  La fonction dont il s’agit est double en quelque sorte : administrative et judiciaire d’une part, militaire de l’autre, car elle doit assurer le maintien de l’ordre à la fois au dedans, comme fonction régulatrice et équilibrante, et au dehors, comme fonction protectrice de l’organisation sociale ; ces deux éléments constitutifs du Pouvoir Royal sont, dans diverses Traditions, symbolisés respectivement par la Balance et l’Epée. On voit par là que le Pouvoir Royal est bien réellement synonyme de Pouvoir Temporel, même en prenant ce dernier dans toute l’extension dont il est susceptible ; mais l’idée beaucoup plus restreinte que l’Occident moderne se fait de la Royauté peut empêcher que cette équivalence apparaisse immédiatement, et c’est pourquoi il était nécessaire de formuler dès maintenant cette définition, qui ne devra jamais être perdue de vue par la suite. " - René GUENON - "Autorité spirituelle et pouvoir temporel" - "Pouvoir temporel et pouvoir spirituel" - Edition Trédaniel, (extrait sur demande) -  Ndlr -

" Case, Castes, Château, Castellers, Cathédrale, la Compréhension Hiérarchique, Profonde de cette Suite de Mots nous Aide à  Comprendre le Niveau d'Elévation Nécessaire pour Prétendre à la Libération. " - Rem\ ALC\ "Castellers" - Discussion sur "Castellers"  - 6995 - "Kanak" - Extraits du reportage de Julien DONADA - 2013 -

Castellers : " Les « Castellers » (Catalogne) C’est la manière Traditionnelle de Créer l’Equivalent de la « Ziggourat », la Tour des Hommes (Tour de Babel) montant Vers le Ciel… qu’ils n’Atteindront jamais en tant qu’Homme (fausse Montagne ? )! Ils Devront Passer ( Pâques ) par un autre Stade (Métaphysique) pour Atteindre, si la Grâce leur échoie, « la Déité », cette Promesse de Liberté." - Rem\ ALC\ "Castellers" - Discussion sur "Castellers"  - 6995 - http://www.youtube.com/watch_popup?v=K1HWyUIZ5kk&feature=player_embedded »

" Case, Castes, Château, Castellers, Cathédrale, la Compréhension Hiérarchique, Profonde de cette Suite de Mots nous Aide à  Comprendre le Niveau d'Elévation Nécessaire pour Prétendre à la Libération. " - Rem\ ALC\ "Castellers" - Discussion sur "Castellers"  - 6995 -  "Kanak" - Extraits du reportage de Julien DONADA - 2013 -

Casuistique : Etym : Espagn. casuista ; ital. casista ; de Casus - Cas de conscience - Le Littré 1.0 - "Casuistique est une Discussion ou Argumentation de Formulation Théologique traitant de Morale (ou de Cas de conscience). C'est le Cas de certaines Argumentations Exégètiques autour de Concepts Sacerdotaux du 23ème et 24ème Degrés." - Dji\ Ben DJI\ - échanges épistolaires suite travaux A01 AKademia - Camp de Mon -

Casus : " Casus - Cas de conscience - Le Littré 1.0 - "Casuistique est une Discussion ou Argumentation de Formulation Théologique traitant de Morale (ou de Cas de conscience). C'est le Cas de certaines Argumentations Exégètiques autour de Concepts Sacerdotaux du 23ème et 24ème Degrés." - Dji\ Ben DJI\ - échanges épistolaires suite travaux A01 AKademia - Camp de Mon -

Cata : du grec ancien Kata, "Vers le bas" . Sert à former des mots, en général avec l'idée de déchéance, de résorption. - http://fr.wiktionary.org/wiki/cata-

Catabase : La Catabase est la marche descendante, pendant que l’Anabase est la marche Ascendante. - René GUENON - "La Grande triade" Chap. V "La double spirale" -

Voir - Leccio Divina -

Catalan : "Andronic II Paléologue (1282-1328) essaya de le réhabiliter, ce qui déplut non seulement aux Moines mais à ses alliés Catalans qui de 1305-1307 se vengèrent sur l’Athos et ne laissèrent que des Ruines après leur passage. " - Jean-Yves LELOUP - "Mont Athos - sur les chemins de l'Infini" -  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=42 -

" La Sardane (en Catalan Sardana) est une Danse Traditionnelle Catalane où les Danseurs en Cercle se Tiennent par la Main, Accompagnés par la Musique d'un Ensemble Instruments Appelé Cobla. Le terme désigne également la Musique Qui Accompagne la Danse. Le géographe grec Strabon (Ier siècle) Cite une Danse en Rond en tant que Danse d'Offrande à la Lune, Pratiquée par les Ibères Qui occupaient la partie Occidentale du littoral Roussillonnais, sans toutefois qu'aucune filiation ne puisse être établie, tant le nombre de Danses en Rond de la méditerranée antique étaient nombreuses. - http://fr.wikipedia.org/wiki/Sardane -

" La «  Sardane » (Catalan) c’est la Traditionnelle Ronde Qui Réunit Tout le Monde, dès qu’une Sardane est Jouée, à n’importe quel Moment de la Journée, les Passants se Rassemblent et Dansent, puis dès que la Musique s’arrête, la Ronde, « la Chaîne d'Union », est Rompue Tous Vaquent à leurs occupations. " Rem\ ALC\ "Castellers" - Discussion sur "Castellers"  - 6995 -

" Les « Castellers » (Catalogne) C’est la manière Traditionnelle de Créer l’Equivalent de la « Ziggourat », la Tour des Hommes (Tour de Babel) montant Vers le Ciel… qu’ils n’Atteindront jamais en tant qu’Homme (fausse Montagne ? )! Ils Devront Passer ( Pâques ) par un autre Stade (Métaphysique) pour Atteindre, si la Grâce leur échoie, « la Déité », cette Promesse de Liberté. " - Rem\ ALC\ "Castellers" - Discussion sur "Castellers"  - 6995 - http://www.youtube.com/watch_popup?v=K1HWyUIZ5kk&feature=player_embedded »

Catégoriser : " Ces Interdits sont Toutes les Barrières, les Règles que le Mental ou l’Ego Etablit pour se protéger, pour se Sécuriser, Créant les Peurs Illusoires, les schémas de Pensée Rigides, le Besoin de Classifier, de Catégoriser, voulant faire rentrer la Compréhension de ce Qui l’entoure dans son Cadre étroit, excluant Tout ce Qui n’Est pas Explicable par la Raison. Comme le dit Montaigne : « C’Est Une sotte présomption d’aller dédaignant et Condamnant pour Faux ce Qui ne Nous semble pas Vraisemblable. » - Rem\ DIM\ "Au degré de..." Ori\ Nar\  6015 -

Cathare : « Cathare vient en effet du Grec Catharsis, ce Mot Signifie Pur.» - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/03/les-cathares.html -

« Pourquoi les Cathares furent-ils l’objet d’une « Croisade » tellement Impitoyable ? Comme les Templiers, ils furent Victimes de la Tiare et de la Couronne. [...] Comme pour le drame Templier, on trouve dans la Racine du drame Cathare une Impitoyable question de Raison d’Etat. » - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/03/les-cathares.html -

" La Tiare Pontificale, appelée aussi le trirègne (en latin tiara ou triregnum), est la Triple Couronne des Papes. " - http://fr.wikipedia.org/wiki/Tiare_pontificale -

« Au IIIe Siècle après Jésus-Christ Apparaîtra le Manichéisme, que l’on peut considérer comme la Vraie Source première et précise du Catharisme. Il s’agit du système de Mani ou Manès, Autre grand réformateur iranien, qui vécut au IIIe Siècle de notre ère. Mani, qui se proclamait le quatrième grand Missionné Divin (après Zoroastre, Bouddha et Jésus), développait avec une Logique Impitoyable la Doctrine Dualiste : Deux Principes Engendrés et Equivalents dont l’affrontement donne Naissance au douloureux Drame Historique Qui Est l’Existence Même du Monde Sensible, de la Matière. » - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/03/les-cathares.html -

« Quant aux Albigeois, c’est tout simplement le Nom géographique Qui fut donné aux Cathares quand ils se répandirent dans le Languedoc. En fait, d’ailleurs, la ville même d’Albi fut relativement peu touchée par le Catharisme : le Nom fut donné sans doute après l’échec du Colloque de Lombers, ville voisine d’Albi , tenu en 1157 au cours duquel des Théologiens Catholiques n’avaient pas réussi à Convaincre les Hérétiques. » - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/03/les-cathares.html -

Voir - Manou - Manne - Minne -Voir Hermès Trismégiste - Révolte des Ksatriyas -

Catharsis :  " Purification parfaite - L’Apocalypse est le récit d’une Catharsis (Purification) et l’Expérience directe d’un Etat Transcendant. Connaître en Voyant, Devenir Connaissance, Vérité, Œil. C'est une Expérience Intellectuelle directe, Au-delà de toute problématique, qui relève des Hautes Sphères de la Connaissance Initiatique... Cette Expérience nous place dans  l’Unité du Monde, l’Intemporalité et la Perception de Subtilité d’un Univers Conscient " - CRX Rob\ GAS\ « ...Arc en ciel... » - C50 Ori\ Mon\ 10/6013 -

« Cathare vient en effet du Grec Catharsis, ce Mot Signifie Pur. » - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/03/les-cathares.html -

" Le Théâtre Ritualisé, Celui de l’Initiation et de l’Elévation à la Maîtrise,  Agit comme une Catharsis, dans le Sens Antique où le Théâtre Permettait aux Assistants de se Purifier, en particulier de leur Passé, de ce Qui, au Fond d’eux-mêmes, était Trouble." - Ale\ BEG\ -"Le troisième degré – chemin vers la Transcendance" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 04/6015 -

Voir - Orient -

Cathédrale : " Édifice Religieux chrétien, la Cathédrale est, ou a été, l'Eglise de l'évêque d'un diocèse. L'évêque y a son siège réservé, Cathedra en latin, origine du mot cathédrale." -  ...Dans notre Quête de l’Etoile, il y aurait une déviation de l’Axe, une sorte de rupture. Une frontière invisible entre deux Ordres de Réalité. Dans certaines Cathédrales, nous explique Christian JACQ , l’Axe de la Nef n’est pas dans le prolongement exact de Celui du Chœur. C’est selon lui, une rupture entre la Nef, lieu des Croyances, et le Chœur, lieu de la Connaissance où les Officiants ont une Vision plus directe du Divin ». La Symétrie est Mort, la Dissymétrie est Vie, affirmait l’Enseignement Pythagoricien, auquel il est fait référence dans notre Rituel..." - Mat\ GAB\ "l'Etoile" - "les FF\ Libres" N° 813 Ori\ de Béz\ -

" Case, Castes, Château, Castellers, Cathédrale, la Compréhension Hiérarchique, Profonde de cette Suite de Mots nous Aide à  Comprendre le Niveau d'Elévation Nécessaire pour Prétendre à la Libération. " - Rem\ ALC\ "Castellers" - Discussion sur "Castellers"  - 6995  - "Kanak" - Extraits du reportage de Julien DONADA - 2013 -

Cathèdre : " Cathedra en latin, c'est le siège de l'évêque dans la Cathédrale. "

Catholique : " En Grec, "Universel", tourné vers l'UN - ...À cette époque, l’Église était une Communion d’Églises comme l’Athos était une Communion de Monastères, Libres et indépendants juridiquement, mais partageant la même Foi et célébrant les mêmes « Mystères ». L’Église était Une, Sainte, Catholique, Apostolique ; Unie dans la diversité, à l’image de la « Sainte et Bienheureuse Uni Trinité » ; cette image que l’Ambition, l’Ignorance et l’Orgueil des hommes allaient briser..." - Jean-Yves LELOUP - "Mont Athos - sur les chemins de l'Infini" -  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=42 -

"... car comme Maç\ nous sommes seulement de la Religion Catholique mentionné ci-dessous ..... " - G\L\D\F\ Constitution et réglements généraux 5990 "Les anciennes obligations des Maç\ Gra\ et acceptés - page 11 - en note de bas de page il est précisé : Le mot Catholique est utilisé dans son sens éthymologique qui signifie Universel -

" Jusqu'au début du XIXe siècle les relations entre les Loges et l'Église Catholique étaient étroites. Il était fréquent de trouver sur les Colonnes des Prêtres et des Religieux. Il arrivait que les Loges terminent leur Tenue à l'Église ou dans une Chapelle de Couvent à la Mémoire de maçons défunts dans l'année. " - J&J Mar\ - "La colonne d'Harmonie - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6013 -

" En somme, l'Idée générale qui s'en dégage pourrait être formulée ainsi : sans prétendre aucunement nier ou supprimer les différences et les particularités nationales, dont il faut au Contraire, en dépit de ce que prétendent les internationalistes actuels, prendre conscience tout d'abord aussi profondément que possible, il s'agit de restaurer l'Unité, supranationale plutôt qu'internationale, de l'ancienne Chrétienté, Unité détruite par les sectes multiples qui ont « déchiré la Robe sans couture », puis de s'élever de à l'Universalité, en réalisant le Catholicisme au Vrai Sens de ce Mot, au Sens où l'Entendait également Wronski, pour qui ce Catholicisme ne devait avoir une existence pleinement effective que lorsqu'il serait parvenu à Intégrer les Traditions contenues dans les Livres Sacrés de tous les Peuples. Il est Essentiel de remarquer que l'Union telle que l'envisage Joseph de Maistre doit être accomplie avant tout dans l'Ordre Purement Intellectuel ; c'est aussi ce que nous avons toujours affirmé pour notre part, car nous pensons qu'il ne peut y avoir de véritable entente entre les Peuples, surtout entre ceux qui appartiennent à des Civilisations Différentes, que celle qui se Fonderait sur des Principes au Sens propre de ce Mot. Sans cette Base strictement Doctrinale, rien de solide ne pourra être Edifié ; toutes les combinaisons politiques et économiques seront toujours impuissantes à cet égard, non moins que les considérations Sentimentales , tandis que, si l'accord sur les Principes est  Réalisé, l'Entente dans tous les autres domaines devra en résulter nécessairement. "- René Guénon : Un projet de Joseph de Maistre pour l’union des peuples - http://esprit-universel.over-blog.com/article-rene-guenon-un-projet-de-joseph-de-maistre-pour-l-union-des-peuples-2-57981464.html - Disponible sur demande - Ndlr -  

" La Transsubstantiation est, littéralement, la Conversion d'une Substance en une Autre. Le Terme désigne, pour certains Chrétiens (en particulier les Catholiques), la Conversion du Pain et du Vin en Corps et Sang du Christ lors de l'Eucharistie. Sur le plan Religieux, les Chrétiens Catholiques romains, arméniens (Catholiques) et maronites emploient le Terme de « Transsubstantiation » pour Expliquer que, dans l'Eucharistie, le Pain et le Vin, par la Consécration de la Messe, sont « Réellement, Vraiment et Substantiellement » Transformés ou Convertis en Corps et Sang du Christ, tout en conservant leurs Caractéristiques Physiques ou Espèces (texture, goût, odeur : les apparences) initiales." -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Transsubstantiation -

" La Consubstantiation est la Doctrine Protestante Luthérienne par laquelle, lors de la Cène, le Pain et le Vin conservent leurs Substances propres avec lesquelles coexistent les Substances du  Corps et du Sang du Christ. Cette notion, définie par Guillaume d’Occam ou Duns Scotus, fut reprise par Luther dans La Captivité babylonienne de l'Église en 1521. En 1551, au Concile de Trente, les Catholiques lui opposent le Dogme de la Transsubstantiation dans le cadre de la Réforme Catholique, basant leur Réflexion sur Thomas d'Aquin." - http://fr.wikipedia.org/wiki/Consubstantiation -

Voir - Consubstantiation -

Cause : " Le Corps Physique Est la Croix. Jésus, le Fils de l’Homme, Est l’Ego ou l’idée “ Je suis le Corps ”. La Crucifixion de l’Ego  entraîne sa Résurrection sous Forme du Soi Glorieux – le Christ : le Fils de Dieu. Rappelez-vous l’Enseignement du Christ. “ Celui qui perdra sa Vie à Cause de Moi, la Sauvera. ” Luc, IX, 24. (P.340) - RAMANA Maharshi L’Enseignement de… - Albin Michel Spiritualités Vivantes N° 58 p.340. -  

" Voie de la Causalité : Tout Être a bien une Cause (le chiot a pour cause ses deux parents, le tableau a pour cause le peintre, etc.) ; or on ne peut remonter à l’Infini dans l’Ordre des Causes (sinon il n’y aurait que des êtres causés mais jamais un être à l’origine de la chaîne des causes) ; donc il faut qu’Existe un Être, Cause première de Tout, qui ne soit pas Causé Lui-même par un Autre. - http://ktsens.fr -

" Nous (voir Noùs - Ndlr -  ) Possédons tous une Enveloppe Énergétique et/ou Informationnelle, Constituée de Corps Subtils ou Niveaux de Conscience : Corps Physique, éthérique, Astral, Mental, Causal, de la Connaissance et Corps Cosmique ou Divin. " - "La Pierre Cub. à Pointe" - Bernard DUP\.- Ori Mon - SC\ 50 - 2014 -

" C'est Toi Que tu emportes partout. Elle pèse sur Toi, cette Même Cause Qui t'a chassé au Loin. " - Socrate -

" Etymologiquement, Intelligence vient de la Racine Indo-Européenne "Lig" qui veut dire "Choisir, Cueillir, Rassembler" et par extension "Lire". [...] L'Intelligence est donc la Perception d'une Réalité et la Possibilité de la Lire le plus Justement possible. [...] Elle est donc obligatoirement Discernement entre le Réel et l'Irréel, ou plutôt le moins Réel. [...] les Philosophes Modernes remplacent la Causalité Métaphysique par des Causalités Phy-sique et Empiriques. Tout cela bien sûr demande beaucoup d'Intelligence, mais une Intelligence Décapitée. " - Guy MIL\ "l'intelligence" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - Disponible sur demande - Ndlr -  

" Sans mettre en Cause la Nécessité d'Une Action Maçonnique Fondée sur Une Éthique Humaniste, dont le Rôle Essentiel a pour objet d'apporter aux structures auxquelles Nous Participons l'Espoir d'Une Société plus Humaine, [...] Les Règles de l'Éthique Humaniste sont Tout à fait Insuffisantes pour modifier le Principe de Fonctionnement d'Une Société, d'Un Etat. Elles n'interviennent Souvent que pour justifier et rendre supportables les Diverses Formes d'Aliénation. " -  Max ICH\ T\I\F\ 33° «La Liberté par la Connaissance» - Ren\ Eco\  du L-R Ori\ Mon\ - 6013 - 

« La Souffrance Est l'Unique Cause de la Conscience. » - Dostoïevsky cité par   Gil\ POR\ "Comment peut on espérer..." P14 - Ori\ Mont\6015 -

" On sait que l’Idéal du Chevalier Peut se résumer à Un accord de Loyauté absolue envers certaines Croyances ou Valeurs Et des Engagements sans faille auxquels Il Soumet Toute sa Vie. Le Chevalier Est Maître de sa Monture, mais Il s’agit moins de son Cheval que de son Propre Moi. Il a Acquis cette Maîtrise Qui Lui Permet d’adapter ses moyens aux Buts poursuivis. Le Chevalier n’Est pas Un Souverain mais Un Servant. Il se Réalise par l’Action pour Une Grande Cause. Mais Il Est clair qu’Ici, à notre Niveau, le Symbole du Chevalier s’inscrit dans le Sens d’Une Spiritualisation du Combat. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Voir - Somme théologique de St Thomas d'Aquin - Primum Movens - Hylê Primordiale - Principe - Anima Mundi - Anankè - Hasard -

Cavalier : " A t'Il Intégré, que dans la Vie la Place de Chacun est Donnée par le Souffle Divin. Que le Temps et l'Evolution sont pour la Perfection de son Âme ? Comme le Chaud et le Froid, les Sens sont Illusions, le Passé et le Futur sûrement Vanités ? Les Pensées sont t'elles ses Prières Créatrices ? Le Livre Sacré est le Livre Unique de Chacune de nos Vies. Le Mage est hors des Âges, c'est un Cavalier Sage. Le Roi est avec ou sans Foi, c'est le Cavalier du moi ou du Toi. Les Rois Mages sont dans les Âges pour la Foi, ce sont les Cavaliers Sages pour Toi. " - Jérôme Hérin 13-09-2014 -

Caverne :  " Le mot Grec pour dire Conversion est épistrophe ou épistropho : tendre son Esprit vers, être attentif à, se convertir à. Bref, l'épistrophe détourne des biens trompeurs, des biens spécieux, vers le bien Substantiel, Essentiel.  Pour parvenir à cette Conversion, une Education est nécessaire. Elle peut être :

- Une Education proprement Philosophique paideia (mythe de la Caverne, République, livre 7) 

- Une Education Mathématique, ( République, livre 6 et 7) 

- Une Education Erotique (Phèdre, Le Banquet)

" Dans la Mythologie "Celte", le Serpent est un Animal au Symbolisme Chtonien (Fils de la Terre), Possesseur de la Connaissance et du Pouvoir de Vie et de Mort dont les différentes apparences (Dragons, Lézards) Illustrent les Niveaux ou Phases Initiatiques où il intervient. Dans la Tradition, le Serpent  Lové est une Image de la Spirale ce qui ajoute à l'Infini de son Symbolisme ; en effet, la Spirale est l'Illustration du Mouvement Cyclique Infini (Cosmique) ou Retour sur Soi-même (Centre et Caverne Intérieure ), Signe de Fécondité Physique et Spirituelle  et Symbole d'Evolution. La Légende Celte de Perdur ou Perceval Raconte comment il Triomphe du Serpent Noir du Tertre Douloureux, Possesseur redoutable de la Pierre de Richesse. Cette Pierre, qu'elle soit Brute ou Travaillée est toujours un Materiau Sacré, un Lieu de Mémoire. La Ceinture Dorée, dans la Symbolique Chrétienne, Correspond à la Pureté. " -http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

" Jonas est cet Homme en Refus de l’Appel Intérieur qui le somme d’aller à Ninive. Il s’embarque vers l’opposé, vers Tharsis. Ninive où il doit se Révéler dans sa Lumière, lui fait Peur. Il préfère s’agiter ou Dormir. Pourtant, tout au fond de son Être, le Désir Existe. Et à ce Désir, s’oppose son Désir de l’Ignorer, son Ignorance. Jonas Ignore et Refuse l’Epreuve Supposée de  Ninive. Il est dans une Vie Subie, auto-satisfait, dans le Monde Illusoire des Formes, Convaincu que c’est son choix." [...] Refuser cet Appel, ce Désir, Celà comporte des risques et cela fait des Vagues ! Oui, loin de la Présence Intérieure, il y a de grands Vents. Même des Tempêtes ! Jonas est Contraint de se jeter à l’Eau. Et Paradoxe, il le fait Librement, de son Plein gré. Il demande qu’on le jette à l’Eau !  Le voilà prêt à Mourir ! [...] La Baleine avale Jonas. La Gueule de la Baleine, c’est la “Bouche d’Ombre”, la Porte d’une Caverne Celui qui hésite entre « Deux Etats ou Deux Modalités d’Existence», va passer par la Mort Initiatique pour Connaître une Renaissance. [...] Jonas reste Trois Jours et Trois Nuits dans le Ventre du cétacé, avant d’être recraché sur les Rivages de Ninive. Durant ce Temps ô combien Symbolique, on peut Imaginer qu’il a eu tout loisir de modifier sa Perception du Monde et de Lui-même …Il y est obligé parce qu’ici,  pas de Distraction possible …. Que Lui-même dans la Nuit et le Silence…Que Lui-même dans la Nuit, mais au  Cœur du Cœur Vivant… du Vivant !  Le Ventre de la Baleine nous renvoie à plusieurs Etapes de notre processus Initiatique. [...] . L’Atelier et ses Couleurs Deviennent alors un Analogon puissant du Ventre du Poisson Qui Est Lui-même l’Analogon d’un Etat Souhaité et Nécessaire de la Psyché sur le Chemin de la Connaissance, de la Lumière. " - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 -

" A propos du Mythe - Cette Image Traditionnelle, que  l'on  doit,  comme  beaucoup  d'autres,  faire  remonter  au  Temps  où  « Caverne »  et « Habitation » étaient Une seule et Même chose, est sous-entendue dans les Symboles familiers de la Mine et de la Recherche du Trésor Enfoui (MU., VI, 29, etc.). Les Pouvoirs de l'Âme (Bhutâni, terme Qui Signifie également « Gnômes») au Travail dans la Montagne-esprit, sont les Prototypes des Nains Mineurs Qui Protègent la « Blanche-Neige » - Psyché - quand elle a mordu dans le Fruit du Bien et du Mal et Tombe dans son Sommeil de Mort, où elle Demeure jusqu'à ce que l'Eros Divin la Réveille, et que le Fruit Tombe de ses Lèvres. Qui a jamais Compris le Mythe Scripturaire en Reconnaitra les Paraphrases dans tous les Contes de Fées du Monde, Qui n'ont pas été Créés par le « Peuple », mais Hérités et Fidèlement Transmis par Lui à Ceux à Qui ils étaient Originellement Destinés. L'Une des Erreurs Majeures de l'Analyse Historique et Rationnelle est de Supposer que la « Vérité » et la « Forme Originale » d'une Légende peuvent être séparés de ses Éléments Miraculeux. C'est dans le Merveilleux Même que Réside la Vérité. « Ainsi l'Amoureux des Mythes, qui sont des concentrés de Prodiges, est du Même coup un  Amoureux  de Sagesse ». Le Mythe Incarne la plus haute Approximation de la Vérité Absolue Qui puisse se traduire en Paroles. " - "Hindouisme et Bouddhisme" de A. K. Coomaraswamy -

Voir - Ombre - métanoïa -

Cavité : - " Chaos" En Grec, proprement Ouverture, Abîme. "

"En Sanskrit, Kha, Cavité. "

"Dans la Théologie Païenne, Cavité égale Confusion générale des Éléments avant leur Séparation et leur Arrangement pour Former le Monde." - Dictionnaire le Littré -

Ceci : " Ce Cœur n'est pas Physique, il est Spirituel, Hridayam veut dire "Ceci est le Centre". C'est à partir de que les Pensées sont Engendrées, qu'elles Vivent, et c'est qu'elles se Dissipent. " - Ramana Maharshi -

" La Roue de la vie détaille (entre autre) le mécanisme qui régit le Passage de Vie en Vie. Ce mécanisme est Constitué de Douze Maillons, Douze Etapes. Chaque Maillon Conditionne le suivant et est lui-même Conditionné par le précédent. La Loi  qui Lie les Maillons entre eux se Nomme la Loi de la coproduction conditionnée. Elle s’Exprime selon la formule suivante : «  Ceci étant, Cela Est ; de l’Apparition de Ceci, Cela Apparaît » Illustrant ainsi l’interdépendance de ces Maillons. Nous n’allons pas Ici rentrer dans le détail des Douze Etapes, nous ne faisons que les Citer :

1 L’Aveuglement

2 Les Constructions Mentales

3 La Conscience Discriminante

4 Le Nom et la Forme

5 Les Six Sphères Sensorielles

6 Le Contact

7 La Sensation

8 La Soif

9 L’Appropriation

10 L’Action

11 La Naissance

12 La Mort.

Cette Chaîne est Infinie car le Douzième Maillon Conditionne à son tour l’Apparition du 1er, d’où l’appellation de la Roue de la vie. Il s’agit d’un Cercle Infini dont nous sommes Prisonniers. L’Enseignement du Bouddha vise à nous permettre de briser ce Cercle pour être définitivement Libérés et ne plus Renaître dans ce Monde où tout est Dukkha." - http://www.lesreligions.fr/articles/16-2eme-Noble-Verite-origine-souffrance.php#.UtgUGU3LTGg -

Voir - Analogon -

Cécité : " Enfin nous retrouvons une autre utilisation du Bandeau sur Thémis, Déesse de la Justice, de la Loi et de l’Equité, qui assiste Zeus dans l’Olympe. Thémis est actuellement représentée sur nos palais de Justice sous la forme d’une Femme qui tient d’une main une Balance, un Glaive, et un Bandeau sur les Yeux. Fine couche de lin recouvrant les  Yeux de Thémis, le Bandeau est clairement une représentation de l'Impartialité. La Justice se Doit d'être rendue Objectivement, sans Faveur ni parti pris, indépendamment de la Puissance ou de la Faiblesse des accusés. La Cécité est alors la meilleure façon de garantir cette Impartialité. " -"La Lumière et le Bandeau" -  Ser\ GUI\ -Ori Béz RL n° 813 - « Les Frères Libres » - 2014 -

Ceinture : " Des milliers de Personnes prirent la Ceinture des chrétiens pour que le Christ fût le Mahram des secrets de Dieu. " - "La conférence des oiseaux "  "La quatrième vallée, ou vallée de l’indépendance Istignâ" - Disponible sur demande : " La loge est dûment couverte " - Ndlr -  

" Dans la Mythologie "Celte", le Serpent est un Animal au Symbolisme Chtonien (Fils de la Terre), Possesseur de la Connaissance et du Pouvoir de Vie et de Mort dont les différentes apparences (Dragons, Lézards) Illustrent les Niveaux ou Phases Initiatiques où il intervient. Dans la Tradition, le Serpent  Lové est une Image de la Spirale ce qui ajoute à l'Infini de son Symbolisme ; en effet, la Spirale est l'Illustration du Mouvement Cyclique Infini (Cosmique) ou Retour sur Soi-même (Centre et Caverne Intérieure ), Signe de Fécondité Physique et Spirituelle  et Symbole d'Evolution. La Légende Celte de Perdur ou Perceval Raconte comment il Triomphe du Serpent Noir du Tertre Douloureux, Possesseur redoutable de la Pierre de Richesse. Cette Pierre, qu'elle soit Brute ou Travaillée est toujours un Matériau Sacré, un Lieu de Mémoire. La Ceinture Dorée, dans la Symbolique Chrétienne, Correspond à la Pureté. " -http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

Cela : " Ce pour Quoi tu Acceptes de Mourir, c'est Cela seul dont tu peux Vivre. " - Echanges avec Flo\ HAR\ citant Antoine de St Exupery "Citadelle" - R\L\ 813 - Les FF\ Libres Orient Béz\ 6013 -"

" Quelle est donc cette motivation Qui me pousse à Aspirer à un degré supérieur dont la teneur m’est inconnue ? Le maçon tend à la Connaissance, celle Qui le construit et par conséquent Qui construit le Monde, pour Cela nous avons des Outils, dans un contexte appelé fort justement Spéculatif, la tache impartie Qui en découle est donc d’avancer Toujours plus loin dans son Edification. Ceci tend à l’Idéal, et est en Cela une Noble Aspiration, elle Guide l’Homme en Recherche Qui se construit par cette Synergie Qui est propre à notre démarche maçonnique. Tendre à la Connaissance signifie que dans l’Instant j’en ai la méconnaissance et aussi je Justifie mon Aspiration… aller vers pour découvrir. Je Suis donc dans un processus d’Aspiration pour aller vers le degré supérieur afin de découvrir. " - J\ Bla\ - SC\702, "Amitié Universelle" - Val\ de Mon\ - 6013 - 

" Selon RAMANA Maharshi le Corps Physique auquel nous nous Identifions est sans importance. Seul le Soi qui est la Pure Conscience d'Être doit-être trouvée grâce à l'Enquête incessante: « Qui-suis-je ? » (Atma Vichara). Le Soi est Silence, imperceptible par les Sens et inconcevable par l'Intellect. C'est cette Présence Absolue qui seule Est et Demeure Immuable. Tandis que tout se forme, se Transforme et se déforme dans l'Univers, "Cela" ne Meurt pas, ne Naît pas et Demeure en chacun. Chacun de nous répète sans cesse "Je", à toute heure du jour, sans s'interroger sur la Source de ce Sentiment d'Être et en l'attribuant au Corps, en Raison d'une Investigation superficielle de la Question. Or c'est tout le Contraire, la "Conscience en Soi", c'est-à-dire en elle-même, ce que nous pourrions appeler la "Conscienceté", indépendamment de la "Conscience de", est en Vérité la Source invisible de Tout. Cette Réalisation peut se faire au cours de l'Existence et met fin à la Souffrance qui n'est Autre que l'effet de l'Ignorance de Qui nous sommes. Le Maharshi exhortait tous ceux qui l'écoutaient à se poser inlassablement la Question « Qui-suis-je ? », indiquant ainsi la direction que le Chercheur doit prendre pour couper la Racine même de l'Illusion (Mâyâ) associée à l'Identification avec le "Je" (Jiva ou encore Ahamkâra). " - http://fr.wikipedia.org/wiki/Ramana_Maharshi -

" La Roue de la vie détaille (entre autre) le mécanisme qui régit le Passage de Vie en Vie. Ce mécanisme est Constitué de Douze Maillons, Douze Etapes. Chaque Maillon Conditionne le suivant et est lui-même Conditionné par le précédent. La Loi  qui Lie les Maillons entre eux se Nomme la Loi de la coproduction conditionnée. Elle s’Exprime selon la formule suivante : «  Ceci étant, Cela Est ; de l’Apparition de Ceci, Cela Apparaît » Illustrant ainsi l’interdépendance de ces Maillons. Nous n’allons pas Ici rentrer dans le détail des Douze Etapes, nous ne faisons que les Citer :

1 L’Aveuglement

2 Les Constructions Mentales

3 La Conscience Discriminante

4 Le Nom et la Forme

5 Les Six Sphères Sensorielles

6 Le Contact

7 La Sensation

8 La Soif

9 L’Appropriation

10 L’Action

11 La Naissance

12 La Mort.

Cette Chaîne est Infinie car le Douzième Maillon Conditionne à son tour l’Apparition du 1er, d’où l’appellation de la Roue de la vie. Il s’agit d’un Cercle Infini dont nous sommes Prisonniers. L’Enseignement du Bouddha vise à nous permettre de briser ce Cercle pour être définitivement Libérés et ne plus Renaître dans ce Monde où tout est Dukkha."

"Selon la Légende, Dieu Voulant punir les Hommes de leur Prétention à Monter jusqu'à Lui (la Tour de Babel !) leur fit parler au lieu d'une Langue Accessible à tous, une Multitude de Langages, Créant la Zizanie ... A s'en tenir au Monde Profane, c'est peut être aussi Celà, la Parole Perdue ! Une Parole Accessible à tous, quelque soit la Langue dès lors qu'elle s'Adresse à l’Âme et Cherche à Toucher les Cœurs . Mais il arrive que cette Parole "Commune" Soit Investie d'une Mission particulière : Permettre à l'Homme de Communiquer avec le Sacré. Il faut Entendre Ici par " Sacré" Tout Ce Qui présente un Caractère Transcendantal, Religieux ou Laïc. Pour Celà, selon le vers de Stéphane Mallarmé, il convient de " Donner un Sens plus Pur aux Mots de la Tribu " ; la Parole va être Magnifiée, le Mot Glorifié. Mais la Parole n'est pas uniquement une Prière qui Monte de l'Homme vers le Sacré ; elle est aussi un moyen pour le " Sacré " de s'Adresser à l'Homme. L'aspect est alors Essentiellement Religieux, c'est le Verbe : " Car le Mot c'est le Verbe et le Verbe c'est Dieu ", écrit Victor Hugo." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ - http://www.lesreligions.fr/articles/16-2eme-Noble-Verite-origine-souffrance.php#.UtgUGU3LTGg -

" A moins que le Hasard ne s'en Mêle ! C'est Fantastique le Hasard et sa Existe ! Il n'y a même que Celà Qui Existe, la Pointe de mon stylo sur le coin de ce papier c'est comme Toute Chose au Monde Une Coïncidence ! " - Michel Duchaussoy dans  "Que la bête meure" film de Claude Chabrol - 1969 - Fichier sonore MP3  -

" Tout Celà Est arrivé pour que soit Accomplie la Parole du Seigneur prononcée par le Prophète : Voici que la Vierge Concevra, Et Elle Enfantera Un Fils ; on Lui Donnera le Nom d’Emmanuel, Qui se Traduit : « Dieu-Avec-Nous ». " - Mt 1, 18-24 -

Voir - Analogon - " A Lire "Tu es Cela" d'Arnaud DESJARDINS - coordonnées sur demande - Ndlr -  

Célèbre : " Le Pouvoir s'il est Amour de la Domination, je le Juge Stupide. Mais s'il est Acte de Créateur et Exercice de la Création alors je le Célèbre" - Antoine de Saint Exupery - Citadelle - "L'As de denier, le Borgne, ou Apollon. Ce Nom de Borgne, donné à Apollon ou au Soleil comme n'ayant qu'Un Œil, est une épithète prise dans la Nature & Qui Nous fournira une Preuve à ajouter à plusieurs Autres, que le fameux Personnage de l'Edda Qui a perdu Un de ses Yeux à une Célèbre Fontaine Allégoriquee, n'est Autre que le Soleil, le Borgne ou l'Œil Unique par Excellence. "   Court de Gébelin, Antoine: Monde primitif, -  analysé et comparé avec le monde moderne - vol. 8, tom. 1, Paris 1781 - Application de ce Jeu à la Divination. -

" C'Est Un Dieu, Alcibiade, Celui-là Même Qui jusqu'à Aujourd'hui ne me Permettait pas de m’Entretenir avec Toi. C'Est la Foi que j'ai en Lui Qui me fait dire que tu n'Atteindras la Célébrité par Aucun Autre que par Moi."  - Socrate à Alcibiade - Platon " le premier Alcibiade" XIX - "La Shekina Est encore la Première Etape de l'Itinéraire des Mystiques dans l'Ascension Contemplative du Monde Divin. " - Gabrielle SED-RAJNA,« SHEKINA, mystique juive », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 avril 2016. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/shekina-mystique-juive/ -

" Tradition Chrétienne  : Célébration de Jésus au Royaume des Cieux - En Théologie : Fin de la Présence Physique du Fils de Dieu sur Terre et son Passage à une Forme d'Existence Divine, à la fois Universelle et Hors du Temps..." - Midi-Libre - 25/05/2017 -  "Et dès lors à Dix Jors (de l'Ascension) vint li Sainz-Esperit  sor les Disciples, pourquoi nos gardons la Feste de la Pentecoste. " - BRUN. LATINI, Trés. p. 145" - Dictionnaire le Littré - 1.0 -

" Ethymologie De Pentecoste ; du Grec, le Cinquantième Jour. - Chez les Juifs, Fête Qui se Célébrait le Cinquantième Jour après le Seize du Mois de Nisan, ou après le Second Jour de Pâques, et dans laquelle les Juifs Offraient à Dieu les Prémices de leurs Moissons, etc. - Chez les Chrétiens, Fête Qui se Célèbre Cinquante Jours ou, si l'on aime mieux, le Septième Dimanche après Pâques, en Mémoire de la Descente du Saint-Esprit sur les Apôtres. "

" Prêchez, Patrocinez jusqu'à la Pentecôte. " -  MOL., Éc. des femmes, I, 1 -  

" Et dès lors à Dix Jors (de l'Ascension) vint li Sainz-Esperit sor les Disciples, pourquoi nos gardons la Feste de la Pentecoste. " - BRUN. LATINI, Trés. p. 145" - Dictionnaire le Littré - 1.0 -

Voir - Ascendéré - Ascension - Avent - Résurrection - Bétyle - Qa'aba - Besil - Swastika -

Céleste :  ‘’ Ceux Qui sont  Nés une Deuxième fois, ceux Qui sont  Nés d’Esprit, ne doivent plus chercher à Relever le Temple Terrestre, mais faire Descendre sur Terre la Jérusalem Céleste "Jérusalem" céleste signifiant conjugaison du Terrestre et du Céleste, ou Terre Illuminée. " - CRX Rob\ GAS\ « ...Arc en ciel... » - C50 Ori\ Mon\ 10/6013 citant  Jean de Patmos -

" Mais n’est-il pas Possible, pour nous Francs-maçons de R\E\E\A\, de considérer que « Nouvelle » désignerait le Temple Intérieur que chacun de nous doit reconstituer au fond de Lui-même, qu’il doit Lui-même Devenir Grâce à ses Efforts ; alors que « Céleste » désignerait celle que Jean Annonce, qui Descendra du Ciel, qui nous sera envoyée telle que le Très-Haut l’a décidé ? Malgré nos Efforts, nous n’arriverons à créer que la Jérusalem Nouvelle ; donc la Jérusalem Céleste nous est envoyée, selon un plan qui nous est imposé. Peut-on dire « Révélé » ? Cependant, il est vrai que le texte de Jean emploie indifféremment les deux expressions. " - J-Gab\ CER\ "La Jérusalem nouvelle" SC 702 Ori\ Mon\ 6013 -

" On a retenue de moi qu'Aphrodite Pandéme, c'est à dire la Populaire, Celle qui ne Préside qu'à la continuation de la Race et au Plaisir, Oubliant que Je Suis aussi Aphrodite Ourania, la Céleste, qui Préside aux Retrouvailles de l'Homme avec son Âme et de l'Âme avec son Origine Divine. Ma Beauté Extérieure seule, à retenue le Regard des Hommes, mais cette Beauté que l'on m'a Donné, que l'on a fait sortir de la Pierre, cache une Beauté Spirituelle qui dépasse les Sens, et Est en fait l'Expression de l'Amour Pur. " - Gér\ PUI\- "L'amour et la vertu" P 14 La Per\ Lan\ Ori\ Mon\ 6014 -" 

" La Figure de l’Aigle indique la Royauté, par sa tendance à aller vers les Cimes. Effectivement, l'Aigle, capable de s'Elever Au-dessus des Nuages et de Fixer le Soleil, est Universellement considéré comme un Symbole à la fois Céleste et Solaire. L'Aigle, avec un port altier, plane avec Calme et Sérénité, tout en étant Capable de foncer sur sa proie avec une grande précision. Il Incarne la Confiance et la Foi qui procurent un précieux levier Lui permettant d'affronter avec Courage toutes les Epreuves et de Vaincre les difficultés. L'Aigle, en survolant les Espaces, ne Connaît pas de frontières, Ce Qui est Nécessaire pour Concilier Oppositions et divergences. L'Aigle représente la recherche de la Sagesse et le Détachement des Contingences immédiates par l'Elévation, le recul, la Distanciation. Sa Force et son Endurance Lui permettent de voler haut dans le Ciel et longtemps, en Celà Il Peut représenter le long Cheminement qui conduit à l'Eveil Spirituel. " - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -"

"...la Jérusalem Céleste est en nous (voir Noùs - Ndlr -  ) avec un double Pouvoir : l’un Destructeur, l’Autre Rédempteur équivalent au Feu qui Détruit et au Feu Qui Régénère..." - Rob\ GAS\ « Le temple de l'Esprit »- P14 Ori\ Mon\ -

" L'Hypothèse de Ptolémée Cesse alors d'être purement Idéale et propre uniquement à Représenter à l'Imagination les Mouvements Célestes. " - LA PLACE, Expos. I, 11 -  

" J'ai retrouvé les notes qu'avaient prises un frère [...], d'après  un Alchimiste dont il suit l'Enseignement, [...] Voici le texte : "Alors Noé lorsqu’il Trouve la Terre, le premier truc qu'il fait c’est de planter une Vigne, Pourquoi ? Parce que c’est l’Alliance entre le Haut et le Bas ! Il en tire donc le Vin première Etape, Énergie Céleste, après l’Énergie Terrestre, il prend le Blé (Noé) et avec le Blé on en fait du Pain, pour faire du Pain il faut les Quatre Éléments, du Feu (la cuisson) de l’Air (la fermentation) de l’Eau (pour le mélanger avec la farine) et de la Terre (pour le faire pousser), alors si on veut faire le lien avec l’Élément Terrestre et l’Élément Céleste, c’est les Libations ou l’on va Boire du Vin et Manger du Pain mais associer les deux Grâce à ce Qui est Fixe Qui Permet la Cohabitation Pacifique des Contraires, le Sel on prendra donc le Pain le Vin et le Sel, qui nous (voir Noùs - Ndlr -  ) Permettra de Sceller.".... J'ai trouvé des vidéo intéressantes qu'à fait cet Alchimiste et notamment l'Explication Alchimique de "La Souris Verte". https://www.youtube.com/watch?v=5Sr4mPRst_g - Voir aussi les autres vidéos sur l'Alchimie et la Langue des oiseaux. Son Alchimie est Orientée sur le Travail sur les Plantes pour la médecine mais c'est quand même intéressant." -Echange épistolaire avec un Frère RL 813 Ori Bez 2014 -

Voir http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/23257-lalchimie-cest-quoi-comment/ - Ndlr -  

" La Jérusalem Céleste Est la Juste Réalisation du Mariage du Ciel Et de la Terre, Elle Est ce Trait d'Union, ce Lieu Magique où la Main de l'Homme Rejoint la Main du Un, Plan ou la Terre Devient Un peu plus Céleste Et ou le Ciel Devient Un peu plus Terrestre. " - Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015 -

" Grand Père, le Loup Céleste est-il un Diable ou un Ange ?

- Les Deux, comme les Hommes ! " - "Taïga" - France 5 - 14/07/2017 -

" Ce Paradoxe se Résout ainsi par l'Initiation Royale ou petits Mystères : Dépasser l'Individualité (in-divi : dans le duel), laisser de côté encore la Personnalité (la Persona, le masque social, mondain) pour trouver l'être en Soi, Atteindre de la sorte le paradis Humain, le Centre. C'est les Trois premiers Degrés de l'Initiation en Maçonnerie ! Puis par l'Initiation Sacerdotale,  ou Grands Mystères, si nous y sommes invités, remonter le long du Fil à plomb jusqu'au paradis Céleste, de , par la Fonction ou Mission Prophétique, (avec le Don des langues !) refaire le Chemin inverse, pour réintégrer les quelques Etats Multiples de l'Etre précédemment cités, mais en étant Eclairé de l'Intérieur, car l'Être Universel, sera alors définitivement aux Commandes ! " - Entretien avec des Maî\ RL\ 813 les FF Libres Ori\ Bez\ 6017  - Ndlr -

" Mais si l’Acacia est le Symbole de l’Innocence, [...] par ses Rameaux Dirigés Vers le Ciel, c’est la Quête de la Connaissance Céleste, Spirituelle et Universelle qu’il Nous encourage à Poursuivre avec Ferveur et Humilité. " - J-P\ Mar\ - Connaissance des autres et amour." - P14 - Ori Mon 6017 -

Voir - Sina - Agar - Agneau -

Célibataire : " Le premier sens de Monachos, est « Célibataire » ou « Continent ». Le vocable s'applique à l'homme qui renonce au mariage, source de divisions et cause de partage. Le « moine » peut et doit être entièrement à Dieu. Or, rien de tel ne se trouve chez Philon. D'où la nécessité de limiter l'influence directe de cet auteur sur la formation de l'idéal monastique. Cet idéal prolonge pour une part les tendances de la philosophie hellénistique de la « séparation d'avec le monde » (Anachôrêsis) et de la « Paix » (Hésychia), tendances dont Philon demeure néanmoins un témoin de prix. Il faut voir plus haut, jusque vers les sages de l'Égypte ancienne, et plus large, vers l'héritage chrétien du judaïsme fortement hellénisé. Le relais philonien n'est que littéraire. Il demeure somme toute un témoin bien plus qu'une source. - http://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/les_therapeutes__de_l_ideal_contemplatif_des_fils_d_israel_dans_l_egypte_du_ier_siecle.asp -

Cellule : " Petite chambre d’une religieuse, petit Ciel ou "Cella" sanctuaire des temples romains. " - Définition donnée par des sœurs de l’abbaye Bénédictine de Bayeux dans l’émission « Vis ma vie » le 20/12/05 - P

" Petite pièce isolée d’un couvent, d’une prison d’un asile d’aliénés où un Individu vit isolé des autres. " Savoir encyclopédique international -

" Le plus petit Elément organisé de tout être vivant. " Dictionnaire Hachette -  

" Alvéole où l’abeille dépose son Miel. " - Média Dico 2005 -

Celte :" Dans la Mythologie "Celte", le Serpent est un Animal au Symbolisme Chtonien (Fils de la Terre), Possesseur de la Connaissance et du Pouvoir de Vie et de Mort dont les différentes apparences (Dragons, Lézards) Illustrent les Niveaux ou Phases Initiatiques où il intervient. Dans la Tradition, le Serpent  Lové est une Image de la Spirale ce qui ajoute à l'Infini de son Symbolisme ; en effet, la Spirale est l'Illustration du Mouvement Cyclique Infini (Cosmique) ou Retour sur Soi-même (Centre et Caverne Intérieure ), Signe de Fécondité Physique et Spirituelle  et Symbole d'Evolution. La Légende Celte de Perdur ou Perceval Raconte comment il Triomphe du Serpent Noir du Tertre Douloureux, Possesseur redoutable de la Pierre de Richesse. Cette Pierre, qu'elle soit Brute ou Travaillée est toujours un Materiau Sacré, un Lieu de Mémoire. La Ceinture Dorée, dans la Symbolique Chrétienne, Correspond à la Pureté. " -http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

Celui : " Ce Lui - Cel Huis = Porte du Ciel ? " - Ndlr -  

" Selon la Règle Traditionnelle, le Tableau de loge doit être Tracé à la Main. Les Maçons sont alors debout et Observent le plus profond Silence, leurs regards convergeant vers la Main de Celui qui dessine les Symboles. Sous la pleine Lumière des Piliers, le Tableau de loge se couvre alors d'une Architecture de Symboles. Ces Symboles proviennent du Monde céleste et le Tracé transcrit la Vision qu'en ont eu les Anciens que l'on peut considérer comme "Grands Voyants" et qu'ils ont léguée à leurs successeurs. Par le Tracé, acte de pleine Efficience de la Main on Vit une Genèse, un Passage du Non-Manifesté au Manifesté, un moment de Transformation en Lumière ou le Divin s'Unit à ses Symboles et où le Principe Créateur est  Vénéré dans le Silence. Au regard de cet Acte de Pure Magie, dérouler un Tapis sur lequel les Symboles sont déjà dessinés n'apparait il pas comme un véritable appauvrissement, ce déroulement faisant du support de l'Initiation qu'est le Tableau de loge la relique d'un passé lointain? La Langue Sacrée des Symboles Tracés est une Langue Vivante et dérouler un Tapis n'est-ce pas en faire une Langue Morte, renoncer à cet Acte Vital de Création du Tracé par lequel le Temple devient une matrice Vivante ? " - Extrait du livre de François ARIES Le Tableau de Loge et le plan d'oeuvre",collection Les symboles Maçonniques, Maison de vie Editeur,2010. cité par - J-l\ Bou\  RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6013 -

" Ce pour Quoi tu Acceptes de Mourir, c'est Cela seul dont tu peux Vivre. " - Echanges avec Flo\ HAR\ citant Antoine de St Exupery "Citadelle" - R\L\ 813 - Les FF\ Libres Orient Béz\ 6013 -"

" Saint Paul de l'Identification du Chrétien avec le Christ : "L'Oreille de mon Cœur a perçu Ton Appel : Viens, Suis-moi ! Je T'ai Suivi, Seigneur, Et voici : Désormais, Je Suis Celui Qui Suis. " - "Théologia Sine Métaphysica Nihil" - Elie LEMOINE - Editions Traditionnelles - P.15 -

" La Juridiction c'est le Pouvoir du Juge, de Celui Qui a le Droit de Juger. Ressort, territoire où le Juge à le Pouvoir de Juger. Tribunaux d'une même catégorie. " - Média Dico -

« Plus haut, je parlai de l’Inconnaissance comme étant “ la Métaphysique et la Spiritualité les plus Hautes qu’on puisse Imaginer”. J’avais à l’Esprit cette phrase du Pseudo-Denys l’Aréopagite, de son ‘Connaître l’Inconnaissable’ que j’ai Découvert si récemment et si à-propos, – et Cela, sans m’attacher un instant à la référence biblique du Personnage Qui y Est Nommé ; simplement, en me référant à l’énigmatique Dimension du Verbe, de cette phrase qui n’en finit pas, et en la mettant Instinctivement dans l’Esprit et dans le Verbe de Celui Qui, en Mer, la Nuit comme je l’ai dit, Epousant la Mer comme on fait d’une Forme Parfaite alors que le Monde ne semble plus faire qu’Un... “C’est alors seulement que, dépassant le Monde où l’on Est Vu et où l’on Voit, Moïse pénètre dans la Ténèbre Véritablement Mystique de l’Inconnaissance : c’est qu’il fait Taire Tout Savoir positif, qu’il échappe entièrement à toute saisie et à toute Vision, car il appartient Tout entier à Celui Qui Est Au-delà de Tout, car il ne s’appartient plus Lui-même ni n’appartient à rien d’étranger, Uni par le Meilleur de Lui-même à Celui Qui échappe à toute Inconnaissance, ayant Renoncé à Tout Savoir positif, et Grâce à cette Inconnaissance Même Connaissant Par-delà toute Intelligence.”» - Extrait fourni par J-P\ Rev\ suite discussion - P14- Ori\ Mon\ 6014 - 

" Appelant la foule avec ses Disciples, Il leur Dit : « Si quelqu'un veut Marcher derrière Moi, qu'Il renonce à Lui-même, qu'Il prenne sa Croix, et qu'Il me Suive. Car Celui Qui veut Sauver sa Vie la perdra ; mais Celui Qui perdra sa Vie pour Moi et pour l'Evangile la Sauvera...» - Mc 8, 34-38; 9,  1 -

" Jung a insisté sur le fait que lors de l’ouverture de la Conscience vers ce qu’il nomme le Soi, il n’y a pas Dissolution du « Je »  mais bien, je cite : « agrandissement de la Conscience du « Je » et Transcendance de Celui-ci tout en conservant son Identité ». " [...] "Princeps, premier… presque Roi… de notre propre Royaume : Prince en Hébreu, c’est « Nasikh » : Celui Qui est Oint, Reconnu,  mais aussi « Naguid » : Celui Qui Dit, Décide, Oriente… Dans sa Pérégrination, le Prince est Réellement Passé d’un monde individuel à un Monde Universel : Pour que notre Individualité Terrestre Accueille la Lumière Infini de l’Amour, il faut que notre Cœur soit Vigilant à  ses Impuretés qui nous empêche de Naître à l’Autre. D’ailleurs, dans les Contes Enfantins qui ont façonnés notre Imaginaire, le Monstre ne retrouve-t-il pas sa Forme de Prince sous l’effet de l’Amour ? " - Pat\ MAH\ CR+ "la sortie de ..." SC-702 Ori\ Mon\ 6014 - "

" Le 18ème Degré apparut à l’apogée du Siècle des Lumières, au moment où les Philosophes avaient l’Ambition de faire reculer le Domaine de Dieu pour Lui Substituer une Image Rationnelle de l’Univers. Comme souvent, en pareilles circonstances, il se produisit un " effet de balancier " qui les poussa à passer d’un extrême à l’autre. Fort Opportunément, le Message contenu dans ce Degré opposait au Parti des Lumières l’étude des Doctrines Secrètes et des Sciences Sacrées. Ceux Qui s’en réclamaient recherchaient une Voie Spirituelle susceptible de Rétablir, par l’Initiation, une Autonomie Spirituelle. Chacun, pouvant alors trouver un Juste Equilibre entre Raison et Spiritualité, entre Exotérisme et Esotérisme. " - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -" -  Document audio à télécharger : Claude GAGNE entretien en octobre 2015 à propos de René Guénon, humanisme, Philosophie des Lumières, etc... 12mn30s. - Disponible sur demande - Ndlr -

" Un Vieil Indien Explique à son petit Fils que chacun de nous (voir Noùs - Ndlr -  ) a en Lui Deux Loups qui se livrent Bataille.  Le premier Loup Représente la Sérénité, l’Amour et la Gentillesse.  Le second Loup Représente la Peur, l’Avidité et la Haine. « Lequel des Deux Loups gagne ? » demande l’Enfant. « Celui que l’on Nourrit. » Répond le grand Père. "- Sagesse indienne -

" A propos du Mythe - Cette Image Traditionnelle, que  l'on  doit,  comme  beaucoup  d'autres,  faire  remonter  au  Temps  où  « Caverne »  et « Habitation » étaient Une seule et Même chose, est sous-entendue dans les Symboles familiers de la Mine et de la Recherche du Trésor Enfoui (MU., VI, 29, etc.). Les Pouvoirs de l'Âme (Bhutâni, terme Qui Signifie également « Gnômes») au Travail dans la Montagne-esprit, sont les Prototypes des Nains Mineurs Qui Protègent la « Blanche-Neige » - Psyché - quand elle a mordu dans le Fruit du Bien et du Mal et Tombe dans son Sommeil de Mort, où elle Demeure jusqu'à ce que l'Eros Divin la Réveille, et que le Fruit Tombe de ses Lèvres. Qui a jamais Compris le Mythe Scripturaire en Reconnaitra les Paraphrases dans tous les Contes de Fées du Monde, Qui n'ont pas été Créés par le « Peuple », mais Hérités et Fidèlement Transmis par Lui à Ceux à Qui ils étaient Originellement Destinés. L'Une des Erreurs Majeures de l'Analyse Historique et Rationnelle est de Supposer que la « Vérité » et la « Forme Originale » d'une Légende peuvent être séparés de ses Éléments Miraculeux. C'est dans le Merveilleux Même que Réside la Vérité. « Ainsi l'Amoureux des Mythes, qui sont des concentrés de Prodiges, est du Même coup un  Amoureux  de Sagesse ». Le Mythe Incarne la plus haute Approximation de la Vérité Absolue Qui puisse se traduire en Paroles." - "Hindouisme et Bouddhisme" de A. K. Coomaraswamy -

" Est dit Illustre Celui dont le Renom est éclatant du fait d’un Mérite ou de Qualités Extraordinaires. Il y a dans «Illustre» comme une dérive de Lux et Lucis Qui signifie Lumière. Ce serait Celui Qui, par le Renom de ses Qualités  Générateur de Lumière. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

" Voilà donc le Paradoxe qui dirait un Improbable Devenir : Celui d’aller Chercher Hors de Soi ce qui devrait Etre en Soi ; Vers Dieu, ou les Saints, ou la Parole Divine ; ou bien Vers des Etats d’Âme censés apaiser les interrogations Métaphysiques. " - Ale\ BEG\ -"Le troisième degré – chemin vers la Transcendance" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 04/6015 -

"...à cet égard, Krishna et Arjuna Représentent respectivement le « Soi » et le « Moi », la Personnalité et l’Individualité, Qui sont Atma Inconditionné et Jîvâtmâ. L’Enseignement donné par Krishna à Arjuna c’est, à ce point de vue Intérieur, l’Intuition Intellectuel Supra-rationnelle par laquelle le « Soi » se Communique au « Moi », lorsque Celui-ci est « Qualifié » et Préparé de telle Façon que cette Communication puisse s’Etablir Effectivement. " - ÉTUDES SUR L’HINDOUISME – Âtmâ-Gîta - René Guenon -

" Car Voici ce Qui en Est à ton égard : Il n'y a point eu, à ce que Nous avons Vu, et Il n'y a point d'Amoureux d'Alcibiade, Fils de Clinias, à l'Exception d'Un Seul, Qui Est, Celui-là, Digne d'Être Aimé : c'Est Socrate, Fils de Sophronisque et de Phénarète.  [...]  Et que pour le Corps et les Richesses, Il faut en laisser le soin à d'Autres." - Socrate à Alcibiade - Platon " le premier Alcibiade" XXVII-

" J’ai Trouvé Une Réponse dans l’Evangile de Luc, 17.33, où Jésus dit : Celui Qui Cherchera à Sauver sa Vie la Perdra, et Celui Qui la Perdra la Retrouvera. Dans l’Evangile de Jean, 12.25, cela Est dit d’Une Autre manière : Celui Qui Aime sa Vie la Perdra, et Celui Qui Hait sa Vie dans ce Monde la conservera pour la Vie Eternelle. On doit donc Distinguer Deux Qualités de Vie et cette Parole peut Etre Interprétée de la manière suivante : Qui veut préserver sa Vie Mondaine à n’importe quel prix Perdra la Vie Eternelle. Celui Qui Sacrifiera cette Vie Mondaine gagnera la Vie Eternelle. D’Un Point de Vue Métaphysique, l’Interprétation de cette Parole Est : Celui Qui veut préserver son Moi, ne Trouvera pas le Soi. "  - Rem\ DIM\ "Au degré de..." P43 les Arg du lan -  Ori\ Nar\  6015 -

" Calypso, Etymologiquement « Celle Qui Cache  ou Qui Voile ». " - "Pourquoi le Maî\ Maç\ doit-il Porter un Chapeau ?" - http://www.ledifice.net/7524-1.html -

" Le Bodhisattva c'Est Quelqu'un ayant Atteint l'Illumination mais Qui Est Sorti du Nirvana pour Aider les Autres Hommes. C'Est Un Saint, Un Homme Qui a Renoncé à son Propre Salut pour se Vouer à Celui des Autres. " - J.R. Dos Santos "La formule de Dieu" - Pocket 15482 - Page 477 - imprim.12/2015 -

" Ne Donnez à Personne sur Terre le Nom de Père, car Vous n’avez qu’Un Seul Père, Celui Qui Est aux Cieux. " « Ils disent Et ne font pas » - Mt 23, 1-12 -

« Daat Est la Sephira Cachée. Elle n’Est pas Toujours Représentée sur l’Arbre de vie. Daat se Traduit par « Savoir » ou « Connaissance ». […] C’Est la Sephira de Tous les Dangers. Daat Est la Deuxième Sephira sur le Pilier central : le Pilier de l’Equilibre, Celui du Présent. La Faculté à Développer dans cette Sephira Est la Capacité à Prendre des Décisions Ici et Maintenant pour le Bien de Tous. Celui Qui a le Pouvoir dans le Plan Matériel Est Celui Qui a la Capacité de Faire des Choix Rapidement. Le Pouvoir : la Connaissance Est Neutre. Tout Est dans la Façon de l’Utiliser. Daat Correspond à la Soi-Conscience et au Règne Humain. » - https://kabbale.wordpress.com/larbre-de-la-vie/daath/ - Télécharger Daath-sephira-cachee.pdf

"... J'Entends cette Forme Particulière Qui Pousse l'Homme à Réaliser Toute sa Puissance dans l'Action le porte la Joie et la Certitude [...] il Signifie cette Force de Propulsion Qui Émane et se Propage du Cœur, et dont l'Homme a Essentiellement Besoin pour Accomplir la Courbe de cet Acte Magnifique Qui s'Appelle Vivre. car Vivre, c'Est avoir la Foi. Est Vivant Celui Qui Pratique l'Absence Totale de Doute ; comme la Plante, comme l'Animal. Hors de cette Foi, c'Est Fini, [...] on Crève ! - "La réponse du seigneur" - Alphonse de Chateaubriant - Editions Bernard Grasset 1933 - Page129 -

«...toute Religion se propose uniquement d’Assurer le « Salut » de ses adhérents, ce qui est une Finalité Relevant encore de l’Ordre individuel [...] les Mystiques eux-mêmes n’Envisagent Toujours que le « Salut » et Jamais la « Délivrance », tandis que Celle-ci est, au Contraire, le But Dernier et Suprême de Toute Initiation. » - APERCUS SUR L’INITIATION – Des rites initiatiques « Tout Guenon en PDF" à télécharger sur le Glossaire. – P.141 -  

Voir - Minne -

Cendre :" De la Colonne Blanche à la Colonne Rouge se poursuit le Grand Œuvre Qui de la Poussière « Aphar » réduite en Cendre « Epher » pour en tirer l’Or « d’Ophir », Nous fait Devenir après la Brique réduite en Cendres de l’Œuvre au Noir, la Pierre Brute que l’Œuvre au Blanc Transformera pour Devenir ensuite par l’Œuvre au Rouge la Pierre Philosophale des Alchimistes. " - "D'une colonne à l'Autre" Joa\ MAR\ RL\ CEPHAS Ori\- Rog\ - 02/2015. -

" L’Abaissement Est la prise de Conscience de notre Finitude, permettant l’Ouverture à l’Infinité de l’Esprit ; c’Est l’Obéissance à la Loi Morale ; c’Est l’Acceptation du Statut d’Eternel Apprenti que Nous réserve le Rituel : « l’Esprit Humain se Rapproche sans Cesse de la Vérité mais ne l’Atteint Jamais ». Mais, l’Humilité n’Exclut pas la Fierté, ainsi, Une Sentence Juive rend compte de ce Paradoxe en Affirmant que l’Homme devrait Toujours avoir Deux Poches : dans l’Une Il y aurait Ecrit «Je ne Suis que Cendre Et Poussière », dans l’Autre, « le Monde n’a été Créé que pour Moi ». " - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015-

Cène : " Le Mythe de la Crucifixion revêt pour le Chevalier Rose-Croix une grande importance. En effet, l’Œuvre au noir commence au soir de la Cène, puis les injures, les crachats, les Souffrances et la Crucifixion ; L’Œuvre au blanc va suivre avec la Mort, la Descente de la Croix et enfin la mise au Tombeau et enfin l’Œuvre au rouge avec la Résurrection le jour de Pâques. " - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 -

" La Communion ( com-munus) de la Cène qu'Il expérimente avec ses Frères, met en Œuvre, Au-delà de la Fraternité d'Être, une « Charge Commune », une Responsabilité Commune..."  - Pat\ MAH\ CR+ "3 motifs nous rassemblent ..." SC-702 Ori\ Mon\ 6014 -

" La Consubstantiation est la Doctrine Protestante Luthérienne par laquelle, lors de la Cène, le Pain et le Vin conservent leurs Substances propres avec lesquelles coexistent les Substances du  Corps et du Sang du Christ. Cette notion, définie par Guillaume d’Occam ou Duns Scotus, fut reprise par Luther dans La Captivité babylonienne de l'Église en 1521. En 1551, au Concile de Trente, les Catholiques lui opposent le Dogme de la Transsubstantiation dans le cadre de la Réforme Catholique, basant leur Réflexion sur Thomas d'Aquin. " - http://fr.wikipedia.org/wiki/Consubstantiation -

Cent huit : " Je t'Envoie cette photo d'Un pied de Bouddha prise Il y a peu à Yangoon en Birmanie. Tu Pourras noter qu'Il y Figure 108 - Cent huit  - Symboles. 108 cela me rappelle quelque Chose mais Je ne me Souviens plus. Dans la gestuelle des Mains de Bouddha, Je Trouve qu'Il y a des Corrélations Avec le Signe Et le contre Signe d'Un certain Degré..." Réponse : " Pour ta photo, magnifique Bouddha !!! Je ne connaissais ces 108 Symboles... qu'Il faudrait Pouvoir Regarder attentivement. De Toute Façon, Sous la plante des Pieds, ils semblent correspondre au Cycle Terrestre du "9"(108 en réduction 9) Et en y rajoutant l'Unité, à la possibilité de Passer en Métaphysique, en dépassant cette Partie du Corps (Notions Corporelles, Physiques). La gestuelle des Mains effectivement (Même si on distingue Mal) semble utiliser la Même Symbolique... logique Nous retournons Tous quelque soit notre Voie, à la Tradition Primordiale ! " - Echanges épistolaires entre Jean-P\DEC\ et Rem\ ALC\- 12-2-6015  - Ndlr -   Voir aussi : http://cedricenbirmanie.blogspot.fr/2013/04/visite-au-reclining-bouddha-le-bouddha.html  et  http://www.bibleetnombres.online.fr/nombr108.htm -

" Signification du Nombre 108 : En Inde, 108 Est l’Un des nombres Sacrés les plus Importants. Il Apparaît dans les Darshana, systèmes de philosophie Hindoue, développés à partir des Textes védiques. Chacun des six Darshana a Une Vision du Monde particulière Et propose Une étude, Une Réflexion ou des techniques en vue de la Libération Qui vise à Agir Avec discernement pour Sortir de l'enchaînement Ignorance, Action, Souffrance. Le yoga Est l'Un de ces "Points de vue". Le yoga accepte l’Idée d’Un Dieu Unique (Ishvara) ou d’Une Force Qui Nous Dépasse Et insiste sur la Pratique Et le Détachement Qui consiste notamment à se tourner Vers cet Etre Suprême afin d’Entrer en Relation Intime Avec Lui Et de s’abandonner à Lui. La Pratique du yoga Présente Une Grande Ouverture Et Une neutralité Spirituelle Et s'Adresse à Toute Personne quelque soit ses convictions Religieuses (athée, agnostique ou croyante). Le 1 Désignent Ishvara Et le Purusha (Conscience Spirituelle Qui Réside à l'Intérieur du Corps). Si le Corps Est la Cité, Purusha Est l'habitant de la Cité. Selon le yoga cette Conscience personnelle reçoit Toute la Clarté de la Conscience Universelle Qui Réside en Elle. Le 8 Représente la Prakriti : Ce Qui Est perçu Et Qui Change, la Nature (notre Corps, notre Mental, la Nature Extérieure, inanimée, Terrestre ou cosmique). Dans la Vision du yoga, c’Est à l’Intérieur de la Prakriti que Toute Démarche de transformation du yogi Va se Développer. La Démarche comprend 8 techniques de transformation : le yoga des 8 membres ou Ashtanga yoga. Le 0 Est placé entre le 1 Purusha Et le 8 Prakriti. Il Représente la Parfaite transparence du Mental, l’Arrêt Complet de son Activité. L’Esprit Est dans Un état de repos Complet Et Présente Une qualité de transparence Parfaite. 108 évoque ainsi l’état de Samadhi, état de Connaissance Parfaite Seul persiste le témoin Qui Réside dans sa Vraie Nature. C’Est la Libération, le Retour à la Source -  http://www.instantyoga.fr/content/signification-du-nombre-108 -

Voir - Huitième Jour - Télécharger "La métaphysique Orientale -René GUENON en PDF - 13 p. vite lues et édifiantes - Ndlr -

Centaure : " Concupiscence, chimère - violence des Eléments naturels, confusion, chameau, tigre. " –

Voir - Argent - Blanc - Jolly Jumper - Rossinante - Don Quichotte - Buffle - Licorne - Ego - Anxiété - Ivanhoé,  - Cheval - Chevalerie - Lucky Luke - Al-Borack - Bhagavad Gîtâ - Dragon - Georges - Centaure - Bataille - Jihad - Destrier -

Centre : " Dans le Centre, c’est la dimension de tout Espace qui se rend manifeste, comme d’une manière symétrique ; c’est un autre Temps qui se Révèle. se Révèle que le Temps des hommes ne prend sens qu’en relation à un  Temps tout autre, le  Temps de l’Origine, parce qu’il Est le  Temps de la Fondation du Monde des hommes. Séjourner dans la proximité du Centre est séjourner dans le Sens ; dépasser le  Temps Profane est, de la même façon, accéder à la Réalité Ultime et Vivre selon le rythme du Divin. Temps de l’autrefois (illud tempus que les mythes racontent en narrant ce qui fut in illo tem­pore), c’est-à-dire  Temps… " - Mircéa ELIADE -

" Nous sommes immobiles tel le Qotb, Alors que nous tournoyons telle la roue de l’Univers. " - MAGHREBI -

" Le Maître ou Qotb, dans son sens strict et littéral signifie Pivot, lequel descend dans la zone inférieure du moulin à moudre le grain (pierres sphériques superposées servant à moudre le Blé ou autre grain dont l’une la première, reste immobile, alors que la seconde se déplace en mouvements circulaires au-dessus de l’autre), et dont le deuxième niveau, fait des circonvolutions autour de cet Axe. Ce terme porte en lui, le germe du commandement et de Chef de tribu, celui de Chef de Cité. Dans la terminologie Soufie, le Qotb, est celui qui a atteint l’état de Perfection et autour duquel tournent les Cœurs des Disciples et Voyageurs de la Voie. On pourrait l’exprimer d’une autre façon à savoir : que le disciple dépose la graine logée au sein de son Cœur pour ensuite la transposer dans le bassin de Dévotion en offrande au Maître,  afin d’y être broyée dans le moulin de l’Amour Bonté (Mahabbat) et de l’Amitié Divine (Welayat), pour se dépouiller des membranes desséchées ainsi que des débris superflus, de façon à pouvoir atteindre l’Huile de la Réalité. En Vérité se sont ceux qui sont affligés de douleurs qui le recherchent. Le Qotb est appelé alors celui à qui on a recourt pour être aidé (Ghauth), car étant celui qui est l’objet des faveurs Divines à tous les instants. Il est celui qui a reçu le Talisman Fabuleux. Il lui est possible de pénétrer le domaine de l’Existence aussi bien dans son Intériorité que dans les Manifestations de ses aspects extérieurs, tout comme l’Ame imprègne le Corps entièrement. Il maintient l’équilibre qui régularise les Dons répandus en provenance de la Grâce Divine ( faidh). Il est celui qui évalue l’écoulement de celle-ci à partir de la Connaissance qu’il a de Dieu. Celle-ci émergeant de l’Essence avant sa Manifestation. Le flot du courant de la Vie, de la Forme de  Vie la plus Sublime à celle la plus insignifiante, est entre ses mains. " -  Terry GRAHAM - Lettre soufie N° 32 - P10 –

" La Mission , la Destinée, du cherchant, sa Quête, c'est de se débarrassé de son Ego, de son Moi, de ses Illusions de retrouver l'Unité Au Delà des représentations, c'est de trouver Qui parle à la place de  LUI.   Le résultat, de la Dilution de l'Ego dans l'Être, si elle est atteint, c'est la Délivrance ! " - Ndlr :"Guerre avec ses ennemis intérieur". -

« Il est difficile de juger un acte de guerre, loin des bruits et des fureurs de la guerre. » - Pierre SCHOËNDORFER - Film de  1982 - « Pour l’honneur d’un capitaine. ». - Ndlr -  

" La découverte de la médiocrité d’abord chez les autres, puis chez soi-même, est un cheminement vers une Lumière encore plus déroutante. La sainteté, la perfection, les Vertus, toutes ces notions que, sans vouloir, nous interprétons comme des reflets de l’absolu, s’évanouissent peu à peu. Tout ce qui peut faire de Moi un Centre, un moyen de cristallisation autonome, tout cela doit disparaître afin de devenir conforme au Christ ressuscité. " – J-L\ TAU\ (Communiqué par) - Méditation sur la vocation Cartusienne - Vie spirituelle - 10/1986 -

" Le But, le seul, c'est de franchir ces limitations, ces contradictions, ces finitudes, pour s'éveiller à la Conscience réelle. " -Arnaud Desjardins -  

" On peut partir au Djihad sans jamais quitter son foyer. "  - Voir Djihad, Mission, Quête, Pèlerinage, But.

" Le jour viendra où le sens du Moi retombera avec le souffle et en même temps se manifestera un autre Moi-Moi, lumineux et infini, continu et ininterrompu. C'est le But. On le désigne de divers noms : Dieu, le Soi, Kundalinî-shakti, Conscience, Yoga, Bhakti, Jnâna, etc..." - RAMANA Maharshi L’Enseignement de… - Albin Michel Spiritualités Vivantes N° 58 (P.150) -

" Il s'agit toujours d'une découverte intérieure, d'une réalisation personnelle mais supra-individuelle, celle de l'Essence ultime de notre Conscience ou de notre Esprit. Pour s'en rapprocher, il nous est proposé de nous centrer dans le "Hara" (bas ventre), dans le Cœur ou au Contraire, de surtout ne nous centrer nulle part pour redonner à l'Esprit vaste sa dimension infinie. Le néophyte peut-être dérouté, désemparé même en présence de ces divergences. " - Arnaud DESJARDINS - "Approches de la méditation" Pocket Spiritualité - N°13488 - P.9 -

" Symbolique de la Croix tridimensionnelle : le plan horizontal (Savoir, Matérialité, Monde…) déterminé par les Deux Axes et les  Quatre directions « Orient/Occident, Septentrion/Midi » est traversé en son centre par l’Axe vertical « Zénith/Nadir » ; en ce point (voir « Hasard ») le Savoir devient « Sapience » et  évolue vers « Connaissance » (avec la Naissance). - "Tout Franc Maçon par sa quête de la Parole Perdue cherche la Vérité première. Il faut lui souhaiter, par son Travail et avec le temps, qu’il atteigne un jour ce que certains appellent le Soleil de minuit, Astre Spirituel qui ne peut être Vue que par des Yeux de lumière… Comme dans l’Apocalypse de Jean, Elévé au Zénith, ce Soleil ne se lèvera plus ni ne se couchera, il se tiendra au Centre. Symbolisant la Renaissance au moment où l’Obscurité semble vaincre à Minuit, le Soleil renaîtra. " - And\ MIC\ "la confusion" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 -

" Les trois premiers degrés se déroulent sur le plan des petits Mystères, c'est-à-dire sur l'Axe Horizontal. Comme disent les Anglo-saxons, c'est une Square masonry, une Maçonnerie de l'Equerre, Dimension de "l'Ampleur" dans le Symbolisme de la Croix. Ce qui s'oppose à une Arch masonry (comme l'Arche Royale par exemple) qui est une Maçonnerie du Compas (grands Mystères / Verticale), Dimension de l'Elévation dans le Symbolisme de la Croix. hors ce qui Symbolise cet Horizontalité, c'est le Pavé Mosaïque dont les Carreaux Blancs ont strictement la même Dimension que les Carreaux Noirs. Le Plan représenté par le Pavé Mosaïque, Plan Central s'il en est Un, est notre Axe Horizontal, sur lequel se déroule notre Etat d'Homme. C'est pour cela qu'il est appelé "Etat humain individuel". La moindre montée sur l'Axe des Etats de l'Être Constitue une "Exaltation" et relève des grands Mystères. " - Mic\ GER\ - "Le tableau de loge du grade de Maître" Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -

"... Il s'agit d'aller chercher Ici au Cœur même de l'Homme Matière, ce