O

A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N-O-P-Q-R-S-T-U-V-W-X-Y-Z-& - Nombres -

Pour enrichir le glossaire, signalez-nous les mots ou expressions pour lesquels

vous désireriez avoir une explication ou envoyez votre participation.

Contacter le Webmaster

 

Accueil du site : Pourquoi ce site ?

 

Obélisque - Obéissance - Obed - Obédience - Objectivement - Objet - Oblat - Obscurité - Obscurantisme - Observer - Obsessionnelle - Obstacle - Occasion - Occident - Occultisme - Océan - Octogone - Œcuménique - ŒcuménicitéOdin - Odos - Œdipe - Œil - Œil de la nuque - Œuf - Œuvre - Œuvre au blanc - Œuvre au noir  - Œuvre au rouge  - Officier - Offrir - Oie et le Grill - Oint - Oiseaux - ôjas - OlivierOlympe - OM - Ombre - Oméga - Omniscience - Omnitude - Omphalos - Onan - Onction - Onias III - Onirique - Onomastique - Ontologie - Onze - Opératif - Opération - Ophir - Opinable - Opinion - Opportun - Opposition  - Oppression - Optimisme - Or - Ora - Oracle - Orage - Orale - Orange - Oratio - Oratoire - Oraison - Orbe - Ordalie - Ordination - Ordo Ab Chao - Ordonner - Ordre - Ordre Architecturaux - Ordre Equestre - Ordre individuel - Oreb - Oreille - Organisation - Orgue - Orgueil - Orient - Origine - Orphée - Orthodoxe - Os - Oser - Osiris - - Ouaille - Oublie - Ouranos - Ouroboros - Ours - Outil - Outre - Ouvert - Ovale - Oxymore -

 

Obélisque : " L’Obélisque m’évoque le Mat érigé par le Maître bâtisseur des Cathédrales, cet Axe Vertical reliant le Ciel et la Terre, ce Point ou devaient se concentrer toutes les Energies de la Création à venir et qui ne représentait rien de moins que l’Origine du Monde, c’est à dire l’Unité. " - Phi\ LOG\ « Pourquoi la const\ des Tab\…?» P14 Ori\ Mon\ 6012 -

Obéissance : " L'Obéissance est un canal, il nous emmène à une Liberté intérieure... Je choisis l’Obéissance pour avoir une plus grande Liberté. " - Le père fondateur des communautés de Jérusalem. - “ Des moines au cœur des  villes ”. A2. 7/01/97 -

" L’Obéissance , d’où est tiré Obédience, c’est la soumission librement consentie à la hiérarchie et aux Règles. " - Rem\ DIM\ "Que vous a..." RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\  6012 -  

" J'ai le Droit d'Exiger l'Obéissance, parce que mes Ordres sont Raisonnables. " - Antoine de Saint Exupery - Le petit Prince -

" Cependant, si l’on Admet que le Temple n’Est rien d’Autre que la Symbolique du Corps, l’Interrogation du Rituel Peut alors se lire Tout autrement : « Que Suis-Je venu Chercher à mon Commencement, lorsque j’ai pris Possession de mon Corps ; lors de ma propre Incarnation ? » - Et la Réponse - « la Lumière » - me dit que le Trajet de la Vie Humaine n’Est en aucun cas Un Chaos Inopiné, mais Obéit à Une Recherche, Concrétisée par le Chemin Initiatique - du moins, pour Ceux Qui le Veulent Et y Aspirent. Dès lors, loin d’Un Dogme Reçu, Il s’agit Bien d’Une Démarche Choisie Et Assumée. " - Ale\ Bèg \- "Planche de la St Jean d'hiver" - Tenue commune R\L\ Les Fré\ Lib\ + Zen\ - Dec - 6015 -

" L’Abaissement Est la prise de Conscience de notre Finitude, permettant l’Ouverture à l’Infinité de l’Esprit ; c’Est l’Obéissance à la Loi Morale ; c’Est l’Acceptation du Statut d’Eternel Apprenti que Nous réserve le Rituel : « lEsprit Humain se Rapproche sans Cesse de la Vérité mais ne l’Atteint Jamais ». Mais, l’Humilité n’Exclut pas la Fierté, ainsi, Une Sentence Juive rend compte de ce Paradoxe en Affirmant que l’Homme devrait Toujours avoir Deux Poches : dans l’Une Il y aurait Ecrit « Je ne Suis que Cendre Et Poussière », dans l’Autre, « le Monde n’a été Créé que pour Moi »." - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015-

Voir - Soumission - Obed -

Obed : " Par la suite naquit un enfant prénommé Obed dont la signification du nom veut dire « Celui qui sert ». Ce même Obed fut le père de Jessé lui-même père du roi David, père à son tour de Salomon. En continuant à fouiller cette généalogie, et aussi selon l’éangile de Mathieu, on s’aperçoit que Jésus est de la lignée de Boaz , son aïeul sur 31 générations..." -  Fra\ COR\ - "BOAZ" -  RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6017 -

Voir - Obédience - Soumission -

Obédience : " Soumission, dépendance, groupement de Loge Maçonnique. " - Media Dico français 2000 -

" L’Obéissance , d’où est tiré Obédience, c’est la soumission librement consentie à la hiérarchie et aux Règles. " - Rem\ DIM\ "Que vous a..." RL\ 813 Ori\ Béz\ 6012 -  

" ...À cette époque, l’Église était une Communion d’Églises comme l’Athos était une Communion de Monastères, Libres et indépendants juridiquement, mais partageant la même Foi et célébrant les mêmes « Mystères ». L’Église était Une, Sainte, Catholique, Apostolique ; Unie dans la diversité, à l’image de la « Sainte et Bienheureuse Uni Trinité » ; cette image que l’Ambition, l’Ignorance et l’Orgueil des hommes allaient briser... " - Jean-Yves LELOUP - "Mont Athos - sur les chemins de l'Infini" -  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=42 -

Voir - Soumission - Obed -

Objectivement : " Enfin nous retrouvons une autre utilisation du Bandeau sur Thémis, Déesse de la Justice, de la Loi et de l’Equité, qui assiste Zeus dans l’Olympe. Thémis est actuellement représentée sur nos palais de Justice sous la forme d’une Femme qui tient d’une main une Balance, un Glaive, et un Bandeau sur les Yeux. Fine couche de lin recouvrant les  Yeux de Thémis, le Bandeau est clairement une représentation de l'Impartialité. La Justice se Doit d'être rendue Objectivement, sans Faveur ni parti pris, indépendamment de la Puissance ou de la Faiblesse des accusés. La Cécité est alors la meilleure façon de garantir cette Impartialité. " -"La Lumière et le Bandeau" -  Ser\ GUI\ -Ori Béz RL n° 813 - « Les Frères Libres » - 2014 -

" La Septième Image des Deux Corps Toujours Soudés et de la Pluie de Rosée montre la Purification, l'Œuvre au blanc, l'Albédo. Avec la Mort de l'Ego, l'Ombre s'Eclaire et dote le Couple d'une Connaissance Autre qu'Intellectuelle  : le Sentiment. Les Yeux du Cœur commencent à Voir : le Sourire est sur les Visages. (On peut Rêver alors d'une Souris, et la Langue des oiseaux Incite à Sourire ...) C'est un présage de Naissance au Discernement Objectif. C'est la Lumière Apparaissant après les Ténèbres (Rêve d'Aurore ou de Lever de Lune qui indique la Perception accrue de la Luminosité de l'Inconscient). " - http://www.cgjung.net/alchimie/1993/avril.ht -

"...C'est une Représentation (Fantasia) Qui est le Point de départ de nos Réactions et de nos Actions. Il s'agit donc de s'exercer à Juger de chaque Représentation d'une manière Qui est Juste et Appropriée afin de n'Admettre que des Valeurs Vraiment Objectives (Kataleptikai Phantasiai)." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

"...dans le Troisième enfin, la Dimension Métaphysique de la Souffrance Est décrite comme Positive en ce Sens qu’Elle Libère la Conscience Et de fait, l’Objectivité Nécessaire à Comprendre que le Bonheur Réside dans « l’Effort que Nous faisons Vers la Partie Divine de notre Être ». " -  Gil\ POR\ "Comment peut on espérer..." P14 - Ori\ Mont\6015 -- Télécharger "La métaphysique Orientale -René GUENON en PDF - 13 p. vite lues et édifiantes - Ndlr -

Objet : " Pour ceux qui aiment le côté Cabaliste, au Niveau de la Lettre : Adam, avant de Rencontrer Eve, se Dit Adam et la Somme de ses Lettres Correspond au MotQuoi ” ; après sa Rencontre avec Eve, son Nom devient Aadam, et la Somme des Lettres donne “ Qui ”. Comme si, pour Passer de l’Etat d’Objet à Celui de Sujet, Il fallait Passer par la Relation avec l’Autre. Adam Constitué par Chacune des Premières  Lettres des Quatre Directions Horizontales de l'Espace en Grec. " - "Ordo Ab Chao" - N° 64 - Sup\ au 12 - 

" Eh Bien, mon cher Alcibiade, l'Âme aussi, si Elle veut se Reconnaitre, Devra, n'Est-ce pas ? Regarder Une Âme et surtout cet Endroit de l'Âme où se Trouve la Vertu de l'Âme, la Sagesse, ou Tout Autre Objet Qui Lui Est Semblable.  [...]  C'Est donc en Regardant Dieu que Nous Trouverons le plus Beau Miroir des Choses Humaines pour Reconnaitre la Vertu de l'Âme, et c'Est ainsi que Nous Pourrons le mieux Nous voir et Nous Connaître Nous-Mêmes. " - Socrate à Alcibiade - Platon " le premier Alcibiade" XXVIII-

" Le Mythe de Tantale montre que ce dernier Risque n’Epargne Personne, pas même ceux qui disposent d’un Elan assez Puissant et Sincère pour Atteindre une Elévation Réelle : Contrairement à Icare, à qui la seule approche de la région Sublime fut Fatale, Tantale y Parvient et s’y installe. Mais son Exaltation le conduit à Vouloir Devenir l’Egal des Dieux. Pour Devenir un Pur Esprit, Il Dédaigne alors tout Désirs Corporels. Dans son analyse du Mythe, Paul Diel remarque cependant que le Dédain n’est que la Forme Négative de l’Exaltation des Désirs, Révélant une Liaison Obsessionnelle avec son Objet, car les Désirs Corporels Sublimés, et non pas Inhibés, sont dépourvus de Force Exaltante, Cessant d’être Attirants aussi bien que Repoussant. Sa Vanité conduit ainsi Tantale à Tuer son Fils Pélops et à le Servir à la Table des Dieux qu’il entend Abuser. Le Fils de l’Homme, Ici Pélops, (dans le Mythe de Tantale) Représente les Désirs Corporels : c’est donc leur Refoulement Vaniteux (le Meurtre du Fils) que Tantale Offre aux Dieux, les Tenant pour des Qualités Sublimes. Mais à la Vérité, Il Mortifie la Chair sans Sacrifier l’Esprit Pervers en Lui, ce dont les Dieux ne sont pas Dupes : Zeus Ressuscite Pélops et Précipite Tantale dans le Tartare. " - Pie\ ALF\ "Humilité et Courage : deux atouts sur le chemin de la vérité"  P14- Ori\ Mont\ - 6010 -

" On Attribue à Xénocrate la Division de la Philosophie en Logique, Physique et Morale ou Éthique Comme Speusippe, c'est un Platonicien Pythagorisant, qui s'appuie surtout sur l'Enseignement Oral de Platon ; il Distingue Trois sortes d'Essences, auxquelles il fait Correspondre Trois Types de Connaissances :

1. Hors du Ciel, l'Intelligible ou les Idées Connues par l'Intellection Pure ;

2. L'Opinable, ce qui est Connu par l'Opinion (Doxa) ;

3. Dans le Ciel, les Objets Sensibles, Connus par les Sens.

Il pose Deux Principes, l'Un et la Dyade, Irréductibles. Dieu est la Monade, l'Âme du Monde est la Dyade. À la Différence de Speusippe, qui remplaça les Idées par les Nombres Mathématiques, Xénocrate les Assimila aux Nombres : les Idées sont les Nombres ; alors que Speusippe Refusait de voir le Bien dans l'Un (comme Platon) parce que cela aurait obligé à voir le Mal dans le Multiple, Xénocrate pense que tous les Êtres, dans la mesure où ils Participent de l'Un et du Multiple, ont quelque chose à voir avec le Mal. Le premier parmi les Platoniciens, il fait Correspondre la Ligne à Deux (la Dyade), comme Speusippe faisait Correspondre le Point à Un. Pour Platon, le Principe Formel des Grandeurs est la Ligne Insécable, pour Speusippe c'est le Point, pour Xénocrate, ce sont les Nombres mêmes : la Dyade pour les Longueurs, la Triade pour les Surfaces, la Tétrade pour les Solides. " - https://fr.wikipedia.org/wiki/X%C3%A9nocrate -

Voir - Dogmata - Doctrine - Djihad - Cardinaux -

Oblat (e) : " Autrefois, enfant donné par ses parents à un Monastère. Laïque admis à participer à la vie d'un Monastère. Espèce de Moine Laïc que le roi mettait dans chaque Abbaye de sa nomination, et qui était d'ordinaire un vieux soldat.  - Au féminin : Jeune fille pauvre qui était à la charge d'un couvent. " - Média-Dico -

Voir - Eco -

Obscurité : " L'Obscurité ne doit pas être entendue ici en tant qu'absence de lumière, mais comme son principe non manifesté, la source invisible à l'origine de son aspect manifeste ou visible. " - Symbolisme des Colonnes du Temple du Roi Salomon  http://rosamystica.oldiblog.com/?page=articles&rub=415789 - Si lien non actif,  Disponible sur demande - Ndlr -  

" Tout Franc Maçon par sa quête de la Parole Perdue cherche la Vérité première. Il faut lui souhaiter, par son Travail et avec le temps, qu’il atteigne un jour ce que certains appellent le Soleil de minuit, Astre Spirituel qui ne peut être Vue que par des Yeux de lumière… Comme dans l’Apocalypse de Jean, Elévé au Zénith, ce Soleil ne se lèvera plus ni ne se couchera, il se tiendra au Centre. Symbolisant la Renaissance au moment où l’Obscurité semble vaincre à Minuit, le Soleil renaîtra. - And\ MIC\ " la confusion " RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 - 

" De même que la Genèse succède à la Nuit, la Lumière succède à l'Obscurité. Elle a pour signature la Couleur Blanche. Parvenue à ce Degré, les Sages assurent que leur Matière est dégagée de toute Impureté, Parfaitement Lavée et très exactement Purifiée. "- Fulcanelli : Le mystère des Cathédrales, cité par- Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -

" La Lune nous renvoie toujours au Féminin, à une certaine Obscurité, à la Nuit, à l’Inconscient. Cet Inconscient Constitue une donnée Originelle, une sorte de Magna Mater, une Cybèle Gardien des Savoirs, où la Conscience va toujours Puiser et se renouveler. " - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 -

" J’ai vécu le drame d’Hiram dans l’Obscurité, dans mon Saint des Saints, Individuel et Commun, où Réside la Shekina agent de Métamorphose, marquant le Lien entre le visible et l’invisible, l’Immanence et la Transcendance, Lux citée dans la Genèse, Logos dans l’Evangile de Jean. " - Rob\ GAS\ « Le temple de l'Esprit »- P14 Ori\ Mon\ -

" Le Noir absorbe la Lumière, on l’associe donc aux Ténèbres, à l’Obscurité. En Occident le noir est Noir de Deuil, c’est à dire à un départ sans Retour, une Perte définitive tandis que le Blanc Couleur de Deuil évoque au contraire une absence provisoire destinée à être comblée. Dans sa Qualité Symbolique de Couleur de Deuil le noir peut, du fait qu’il évoque un départ sans Retour, laisser suggérer qu’il s’agit du départ du Corps, de sa Matérialité Qui Deviendra Non présence. Le Noir c’est l’irrémédiable absence du Corps Physique. " [...] " Le Noir et le Blanc, si l’on se réfère au Langage Hermétique, nous suggèrent que l’Initié doit Accomplir l’Œuvre au noir avant d’aborder l’Œuvre au blanc. En fait, il s’agit d’une alternance car le Retour au Noir devra être réitéré afin de multiplier les Opérations de Régénération et ce dans toutes les Directions, c'est-à-dire dans la Totalité de l’Être dans une Recherche de Perfectionnement de soi. On peut bien entendu sourire sur le Nom de Maître Parfait, Le Noir et le Blanc nous indiquent bien qu’il ne s’agit pas d’un Etat mais d’une Potentialité qui Suppose le Passage incessant de l’Œuvre au noir à l’Œuvre au blanc … et vice versa… et ce dans toutes les Dimensions de l’Être… "  [...] " Pour l’Alchimie le Rouge est la Couleur de la Pierre Philosophale, la Pierre Qui Porte le Signe du Soleil. Si le Grand Œuvre commence par l’Œuvre au noir et culmine par l’Œuvre au blanc, le Néophyte Qui Parcourt les Etapes de Passage est Dénommé l’Homme Vert et l’Homme Rouge."-http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

" Car Nous voyons à Présent dans Un Miroir, d’Une manière Obscure, mais Alors ce sera face à face. A Présent Partielle Est ma Science, mais Alors Je Connaîtrai Tout comme Je Suis Connu. " - St Paul  - 1ère lettre aux Corinthiens « 1ère épître aux Corinthiens 13-12  - cité par - Bru\ BOI\ "Le miroir" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6016 -

Voir - Pentade - Oxymore -

Obscurantisme : " À travers les Fondamentaux que sont l’Esprit et la Matière, on peut définir Trois notions : L’Unité : uniquement Spirituelle, elle réside dans l’Esprit et va de pair avec l’Eternité ; c’est elle qui inspire les sociétés Traditionnelles. La Multiplicité : Elle Exprime la Matière Qualifiée et résulte de la rencontre de l’Esprit et de la Matière. La Matière ne se Manifeste que Grâce à l’Esprit, mais aussi par là même le Révèle (dans le Symbolisme des Outils, le Franc Maçon Travaille avec l’Equerre et le Compas. Tous deux reposent de manière différente selon le degré sur l’Autel des Serments … et sont associés à la Bible, Livre Sacré par excellence). L’Uniformité : à l’inverse de l’Unité, l’Uniformité est la Matière privée de l’Esprit, de Lumière : C’est l’Obscurantisme. - And\ MIC\ "la confusion" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 -

" Car Nous voyons à Présent dans Un Miroir, d’Une manière Obscure, mais Alors ce sera face à face. A Présent Partielle Est ma Science, mais Alors Je Connaîtrai Tout comme Je Suis Connu. " - St Paul  - 1ère lettre aux Corinthiens « 1ère épître aux Corinthiens 13-12  - cité par - Bru\ BOI\ "Le miroir" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6016 -

Observer : " La Présence du Tableau de loge est donc indispensable au bon déroulement de la Tenue. Il permet par les Trois Fenêtres maintenant Orientées au Vén\Maî\ d'Observer le Soleil se Lever et d'Ouvrir la Loge, au 2ème Sur\ d'Observer le Soleil au Midi et de confirmer l'Ouverture des Travaux, au 1er Sur\ de l'Observer au coucher et de permettre la fermeture des Travaux. " - J-l\ Bou\  RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6013 -

" Selon la Règle Traditionnelle, le Tableau de loge doit être Tracé à la Main. Les Maçons sont alors debout et Observent le plus profond Silence, leurs regards convergeant vers la Main de Celui qui dessine les Symboles. Sous la pleine Lumière des Piliers, le Tableau de loge se couvre alors d'une Architecture de Symboles. Ces Symboles proviennent du Monde céleste et le Tracé transcrit la Vision qu'en ont eu les Anciens que l'on peut considérer comme " Grands Voyants " et qu'ils ont léguée à leurs successeurs. Par le Tracé, acte de pleine Efficience de la Main on Vit une Genèse, un Passage du Non-Manifesté au Manifesté, un moment de Transformation en Lumière ou le Divin s'Unit à ses Symboles et où le Principe Créateur est  Vénéré dans le Silence. Au regard de cet Acte de Pure Magie, dérouler un Tapis sur lequel les Symboles sont déjà dessinés n'apparait il pas comme un véritable appauvrissement, ce déroulement faisant du support de l'Initiation qu'est le Tableau de loge la relique d'un passé lointain? La Langue Sacrée des Symboles Tracés est une Langue Vivante et dérouler un Tapis n'est-ce pas en faire une Langue Morte, renoncer à cet Acte Vital de Création du Tracé par lequel le Temple devient une matrice Vivante ? " - Extrait du livre de François ARIES Le Tableau de Loge et le plan d'œuvre ",collection Les symboles Maçonniques, Maison de vie Editeur,2010. cité par - J-l\ Bou\  RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6013 -

" Le Monde Profane Occidental, dont Noùs sommes Issus et qui Noùs a Formé et déformé, pour Connaître, Utilise et survalorise l'Œil de Raison qui passe au Crible de la Pensée Spéculative l'Objet Observé : C'est l'Œil Qui Discerne, Divise, oppose et compare. Avec Lui, s'imposent la Dualité, la Dialectique, le Doute. Toutes choses qui ne l'oublions pas, partage le même radical que " Diable ". Pour nous, Initiés, l’Œil de la Raison Evolue ou doit Evoluer vers la pleine Fonction de ce que les Anciens nommaient « Animus » et qui inclut aussi le Désir, la Volonté, la Mémoire, l’Intelligence et la Capacité Sacrificielle. Cet Œil est totalement Lié à une Conscience  de type Solaire Liée au Feu. Et en tant que telle, si elle n’est point équilibrée et compensée elle risque de durcir les réalités invisibles de type archétypales, de pétrifier les symboles en les desséchant intellectuellement. " - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 -  

" L’Etymologie du Mot Miroir Est particulièrement Riche de Sens. Du latin « Miror » s’Etonner, Être Surpris, « Mirâri » voir avec Admiration, Admirer. « Miratus » Être Epris de, se Passionner pour, mais aussi Rechercher. Enfin, « Spéculum » Miroir a donné le nom de Spéculation. A l’Origine Spéculer, c’était Observer le Ciel, les Mouvements relatifs des Etoiles à l’aide d’Un Miroir. " - Bru\ BOI\ "Le miroir" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6016 -

Voir - Raising - Augmenter -

Obsessionnel : " Le Mythe de Tantale montre que ce dernier Risque n’Epargne Personne, pas même ceux qui disposent d’un Elan assez Puissant et Sincère pour Atteindre une Elévation Réelle : Contrairement à Icare, à qui la seule approche de la région Sublime fut Fatale, Tantale y Parvient et s’y installe. Mais son Exaltation le conduit à Vouloir Devenir l’Egal des Dieux. Pour Devenir un Pur Esprit, Il Dédaigne alors tout Désirs Corporels. Dans son analyse du Mythe, Paul Diel remarque cependant que le Dédain n’est que la Forme Négative de l’Exaltation des Désirs, Révélant une Liaison Obsessionnelle avec son Objet, car les Désirs Corporels Sublimés, et non pas Inhibés, sont dépourvus de Force Exaltante, Cessant d’être Attirants aussi bien que Repoussant. Sa Vanité conduit ainsi Tantale à Tuer son Fils Pélops et à le Servir à la Table des Dieux qu’il entend Abuser. Le Fils de l’Homme, Ici Pélops, (dans le Mythe de Tantale) Représente les Désirs Corporels : c’est donc leur Refoulement Vaniteux (le Meurtre du Fils) que Tantale Offre aux Dieux, les Tenant pour des Qualités Sublimes. Mais à la Vérité, Il Mortifie la Chair sans Sacrifier l’Esprit Pervers en Lui, ce dont les Dieux ne sont pas Dupes : Zeus Ressuscite Pélops et Précipite Tantale dans le Tartare. " - Pie\ ALF\ "Humilité et Courage : deux atouts sur le chemin de la vérité"  P14- Ori\ Mont\ - 6010 -

Obstacle : " Le Séducteur (Serpent) Devient répugnant ; ses Pouvoirs, sa Science sont Contestés dans leur Origine ; on les considère comme Fruit d'un Vol et deviennent Illégitimes, Maudits et le Serpent qui nous Habite n'Engendre plus que nos Vices. Le bon côté du Serpent n'apparaît que dans sa fonction Chtonienne d'Exécuteur de la Justice Divine. Il est aussi l'Obstacle qu'il faut surmonter. " - http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

Occasion : " Pour nous cette faille ou cet écart ressenti, entre « ce que je suis » et « Je Suis », entre « ce qui est » et « l’Être qui est » ne sera considéré ni comme une faute ou un péché, ni comme une illusion, une erreur ou une fausse croyance, mais simplement comme une « Occasion », un " Kairos " diraient les grecs, d’explorer « l’entre deux ». - Jean-Yves LELOUP - "Qui est "Je Suis" ? Où est "Je Suis" ?  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=1&ref_txt=40  

" Apprendre toujours… ne jamais prétendre « savoir », car ce que nous savons date d’hier, ce n’est que dans la fraîcheur de l’instant ou dans le froid de l’inacceptable que « l’Occasion » (kairos) nous est donnée…" - Jean-Yves LELOUP -  "Marie Madeleine sur les chemins de la Ste Baume" -

" L'Occasion à rapprocher de hasard. -

Occident : " Aux pages 201-202 d'Orient et Occident René Guénon dit, justement en parlant des buts qu'il propose dans ses écrits: « Il s'agit donc, non d'imposer à l'Occident une Tradition Orientale, dont les Formes ne correspondent pas à sa mentalité, mais de restaurer une Tradition Occidentale avec l'aide de l'Orient [...]. Mais ce qui n'est pas possible pour la généralité des Occidentaux doit l'être pour l'Elite : pour que celle-ci puisse réaliser les adaptations nécessaires, il faut d'abord qu'elle ait pénétré et compris les formes traditionnelles qui existent ailleurs ; il faut aussi qu'elle aille Au-delà de toutes les Formes, quelles qu'elles soient, pour saisir ce qui constitue l'essence de toute Tradition ». Et un peu après : « Pour n'être pas simplement accidentelle, elle (la communication permanente avec les autres civilisations) suppose la présence d'hommes qui soient, en ce qui les concerne, dégagés de toute Forme particulière, qui aient la pleine conscience de ce qu'il y a derrière les formes, et qui, se plaçant dans le domaine des principes les plus Transcendants, puissent participer indistinctement à toutes les Traditions » " - Pietro Nutrizio e altri - René Guénon e l'Occidente - Luni Editrice - Traduction par Claude Cuvillier et Giuditta Sassi - http://www.zen-it.com/studitradizionali/francais/Nutrizio-EvGDG-fr.htm - Disponible sur demande - Ndlr -  

" L'Initié part pour l'Orient, le Maître retourne en Occident ! " - Dicton initiatique - A rapprocher du "Poor Lonesome Cowboy" gardien de vache solitaire qui règle des problèmes dans la cité et qui repart vers le couchant - Ndlr -  

Voir - Lucky Luck -  

" Le Carré est le Symbole du Monde Créé. Il représente la Perfection de la Création. Il est utilisé pour figurer l'Ordre de l'Univers (les Quatre directions de l'Espace, les Orients matériels : Midi, Septentrion, Orient, Occident) et la nécessaire opposition des contraires. " - http://www.grand-armorial.net/symboliqueHeraldique.htm -

" L’opposition des deux pouvoirs Spirituel et Temporel, sous une forme ou sous une autre, se rencontre à peu près chez tous les peuples, ce qui n’a rien de surprenant, puisqu’elle correspond à une loi générale de l’histoire humaine, se rattachant d’ailleurs à tous l’ensemble de ces « lois cycliques » auxquelles, dans presque tous nos ouvrages, nous avons fait de fréquentes allusions…Nous retiendrons surtout, pour le moment, deux exemples historiques, pris l’un en Orient et l’autre en Occident : dans l’Inde, l’antagonisme dont il s’agit se rencontre sous la forme de la rivalité des Brâhmanes et des Kshatriyas, dont nous aurons à retracer quelques épisodes ; dans l’Europe du moyen âge, elle apparaît surtout comme ce qu’on a appelé la querelle du Sacerdoce et de l’Empire, bien qu’elle ait eu aussi alors d’autres aspects plus particuliers… - René GUENON - "Pouvoir temporel et pouvoir spirituel" - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -  La vie simple de René Guénon par Paul Chacornac en PDF -

" D'Outil Energétique à Outil des Dieux, d'Outil Opératif, Symbole du Travail à Symbole d'autorité et du Commandement comme d'Honneur, le Maillet participe à la Transformation du Profane en Initié. Il donne l'Impulsion initiale puis le Tempo. Il est approprié pour signifier le Passage du Profane au Sacré, rythmer le cours des tenues par les Vibrations et Résonnances qu'il instaure de et entre l'Orient et l'Occident, le Septentrion et le Midi.[...] Le Maillet est l'Outil des constructeurs dans toutes les civilisations qui ont voulu Transmettre " l'Esprit des Formes. ", car il Etablit cette continuité, ce fil continu de la Transmission et de la Tradition. [...] il Guide et met en Résonnance... Symbolise l'autorité...Associé au Ciseau...représente la Volonté. " - Rapport de la 1° Que à l'Etu Log 6012 -

" Le Monde Profane Occidental, dont Noùs sommes Issus et qui Noùs a Formé et déformé, pour Connaître, Utilise et survalorise l'Œil de Raison qui passe au Crible de la Pensée Spéculative l'Objet Observé : C'est l'Œil Qui Discerne, Divise, oppose et compare. Avec Lui, s'imposent la Dualité, la Dialectique, le Doute. Toutes choses qui ne l'oublions pas, partage le même radical que " Diable ". Pour nous, Initiés, l’Œil de la Raison Evolue ou doit Evoluer vers la pleine Fonction de ce que les Anciens nommaient « Animus » et qui inclut aussi le Désir, la Volonté, la Mémoire, l’Intelligence et la Capacité Sacrificielle. Cet Œil est totalement Lié à une Conscience  de type Solaire Liée au Feu. Et en tant que telle, si elle n’est point équilibrée et compensée elle risque de durcir les réalités invisibles de type archétypales, de pétrifier les symboles en les desséchant intellectuellement. " - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 -

" Si l'Arlequin s'est développé dans la Commedia dell'arte en Occident, Idries Shah a argumenté que ses Origines seraient avant tout Soufies. Les Maîtres Soufis classiques étaient en effet Connus pour porter une Robe rapiécée  cousue à partir d'Etoffes de Différentes Couleurs dès le XIe Siècle. Shah écrit que le Mot « Arlequin » serait Issu de l'Arabe « aghlaq » — le Nom alors Donné à ces Maîtres qui Enseignaient par l'Humour et la Dérision — dont le pluriel est « aghlaquin' », prononcé gutturalement comme la jota espagnole soit « ajlaquin », qui aurait donné le Nom « Arlequin». Shah défend cependant que l'Enseignement de la Sagesse par l'Humour, un des traits du Personnage d'Arlequin, est une Constante de la Sagesse Universelle. " - http://fr.wikipedia.org/wiki/Arlequin -

" j’ai pu assister à une multitude de spectacles chorégraphiques très japonais... L’un d’entre eux représentait une Allégorie de la Cérémonie du Thé, qui pour nous Occidentaux ne voyons qu’un liquide à boire, alors qu’Ici c’est un Rituel Philosophique dont il faut percé les Mystères. " - Jacques Blancher - Journal Kyoto- 6 octobre 2014. -

" Ce n'Est ni l'Orient, ni l'Occident, ni la Paix, ni la Guerre, ni l'Ordre, ni le Chaos, mais le Passage Qui Nous fait Basculer...Celui Qui Sépare notre Terre de notre Ciel (plafond chapelle Sixtine)." - Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015 -

" René Guénon s’Est Opposé d’avance, Et depuis longtemps, à Une telle déformation de sa Pensée. En 1925, dans sa conférence sur La Métaphysique Orientale, Guénon faisait Une déclaration Qui ne laisse place à aucune Equivoque. Après avoir parlé de la « Métaphysique Partielle » d’Aristote Et de ses continuateurs, Il disait : « Nous avons, pour notre part, la Certitude qu’Il y a eu Autre Chose que cela en Occident, dans l’Antiquité Et au Moyen âge, qu’Il y a eu, à l’usage d’Une Elite, des Doctrines Purement Métaphysiques Et que Nous pouvons dire Complètes, y Compris cette Réalisation Qui, pour la Plupart des Modernes , Est sans Doute Une Chose à peine Concevable » - René Guenon - APERÇUS SUR L’ESOTERISME CHRETIEN – Avant-propos - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -  La vie simple de René Guénon par Paul Chacornac en PDF -

" En Echange de la Garantie que donne à leur Puissance l’Autorité Spirituelle, les Kshatriyas Doivent, à l’Aide de la Force dont ils Disposent, Assurer aux Brahmanes le moyen d’Accomplir en Paix, à l’Abri du Trouble Et de l’Agitation, leur Propre Fonction de Connaissance Et d’Enseignement ; c’Est Ce que le Symbolisme Hindou Représente sous la Figure de Skanda, le Seigneur de la Guerre, protégeant la Méditation de Ganêsha, le Seigneur de la Connaissance . Il y a Lieu de noter que la Même Chose était Enseignée, Même Extérieurement, au Moyen-âge Occidental ; en effet, Saint Thomas d'Aquin déclare expressément que Toutes les Fonctions Humaines sont Subordonnés à la Contemplation comme à Une Fin Supérieure, « de sorte que, à les considérer comme Il faut, Toutes semblent au Service de Ceux Qui Contemplent la Vérité », Et que le Gouvernement Tout entier de la Vie Civile a, au fond, pour Véritable Raison d’Etre d’Assurer la Paix Nécessaire à cette Contemplation. " - René Guenon - AUTORITE SPIRITUELLE ET POUVOIR TEMPOREL – Dépendance de la royauté à l’égard du sacerdoce - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -  La vie simple de René Guénon par Paul Chacornac en PDF -

" Aussi n’est-ce point à l’Action Extérieure que le Taoïsme accorde de l’Importance [….] et il Enseigne expressément la Doctrine du « Non-agir », dont les Occidentaux ont en général quelque peine à Comprendre la Véritable Signification, bien qu’ils puissent y être aidés par la Théorie Aristotélicienne du « Moteur immobile », dont le Sens est le Même au Fond… [….] Le « Non-agir » n’est point l’Inertie, il est au Contraire la Plénitude de l’Activité, mais c’est une Activité Transcendante et Toute Intérieure, Non-manifestée, en Union avec le Principe, donc Au-delà de Toutes les Distinctions et de Toutes les Apparences que le Vulgaire Prend à Tort pour la Réalité Même, alors qu’elles n’en sont qu’un Reflet plus ou moins Lointain. " - APERÇUS SUR L’ESOTERISME ISLAMIQUE ET LE TAOÏSME – Taoïsme et Confucianisme - René Guenon – Tout Guenon en PDF - Page 31 -- Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -  La vie simple de René Guénon par Paul Chacornac en PDF -

"...qu’Est Mortifère et Vaine l’Ambition, c’Est-à-dire au Sens Propre, la Volonté de Cheminer Concomitamment Vers Deux Directions Diamétralement Opposées, donc Vers la Lumière de la Connaissance en Même Temps que Vers notre Occident, plane l’Ombre du Déni, du Refoulement et donc d’une certaine Forme d’Aversion pour Toute Connaissance Authentique Nous Concernant et de Nature à Nous Perturber en Profondeur. " - " Haine " - Phi\ Man\ SC702 - Ori\ Mon\ 6017 -   

" Ce Chapitre se Complète naturellement par l’Etude sur salut et Délivrance qui est la « Justification » Métaphysique de l’Exotérisme. [...] ...la « Vie ordinaire » peut être « Sacralisée » de manière à Perdre tout Caractère « Profane » et à Permettre à l’Individu une Participation Constante à la Tradition, ce qui est l’une des Conditions requises pour le Passage de l’Initiation Virtuelle à l’Initiation Effective. Mais il faut bien Reconnaitre que le Monde Occidental, [...] Tend à une « Laïcisation  » de plus en plus accentuée de la Vie Sociale , ce qui Accuse une Inquiétante Perte de Vitalité de la Tradition Chrétienne. Il n’est certes pas Impossible à un Occidental de Rechercher une Voie de Réalisation Initiatique dans une Tradition Etrangère, et le Chapitre XII Montre dans quelles Conditions peut être considérée comme Légitime ce qu’on Appelle communément une « Conversion ». " - Jean Reyor. - INITIATION ET REALISATION SPIRITUELLE – Avant-propos - Page 164 dans « Tout Guenon en PDF » - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -  La vie simple de René Guénon par Paul Chacornac en PDF -  Télécharger - salut et Délivrance -01 - salut et Délivrance -02 -

« L’Occident  l’Appelle Christ, en Entendant par non pas simplement la Personne de Jésus de Nazareth, mais le Divino-humain dans sa Plénitude, ce que l’Orient Chrétien Appelle la Théantropie. En Islam, « El Hallaj » s’est approché en Martyr d’une telle Rencontre. Il a tenté de Montrer que le « Je Suis  » de l’Homme n’est pas contradictoire Avec le « Je Suis  » de Dieu. » - Bertrand Vergely -  préface du livre « Pir Vilayat Inayat Khan – « A la recherche du trésor caché » - Une conférence de Soufis – le courrier du livre -

" Des Espaces Eloignés de l’Occident de nos Origines : du Septentrion de Notre Réflexion, du Midi de nos Découvertes, Et de l’Orient de Notre Destin. Que reste-t-Il sinon la Conversion du Regard Vers la Voûte Etoilée pour Passer de l’Humble Postulant plongé dans les Ténèbres au Porteur de la Lumière de Jean ? " - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/03/la-spiritualite-est-une-construction-du-rite.html -

Voir - Robe sans couture -

Occultisme : " Ce qui est caché et inconnu par nature. Les sciences occultes sont des doctrines et des pratiques secrètes faisant intervenir des forces qui ne sont reconnues ni par la science ni par la religion et requérant une initiation  - alchimie ; astrologie,  cartomancie -

En controverse : " Le « Syncrétisme », entendu dans son Vrai Sens, n’est rien de plus qu’une simple juxtaposition d’éléments de provenances diverses, rassemblés « du dehors », pour ainsi dire, sans qu’aucun Principe d’Ordre plus profond vienne les Unifier. Il est évident qu’un tel assemblage ne peut pas constituer réellement une Doctrine, pas plus qu’un tas de pierres ne constitue un édifice ; et, s’il en donne parfois l’Illusion à ceux qui ne l’envisagent que superficiellement, cette illusion ne saurait résister à un examen tant soit peu sérieux. Il n’est pas besoin d’aller bien loin pour trouver d’authentiques exemples de ce Syncrétisme : les modernes contrefaçons de la Tradition, comme l’Occultisme et le Théosophisme, ne sont pas autre chose au fond ; des notions fragmentaires empruntées à différentes Formes Traditionnelles, et généralement mal comprises et plus ou moins déformées, s’y trouvent mêlées à des conceptions appartenant à la Philosophie et à la Science Profane. Il est aussi des Théories Philosophiques formées à peu près entièrement de fragments d’autres Théories, et ici le Syncrétisme prend habituellement le nom "d’ Eclectisme " ; mais ce cas est en somme moins grave que le précédent, parce qu’il ne s’agit que de Philosophie, c’est-à-dire d’une Pensée Profane qui, du moins, ne cherche pas à se faire passer pour autre chose que ce qu’elle est. Le Syncrétisme, dans tous les cas, est toujours un procédé essentiellement Profane, par son « Extériorité » même ; et non seulement il n’est point une Synthèse, mais, en un certain Sens, il en est même tout le contraire. En effet, la Synthèse, par définition, part des Principes, c’est-à-dire de ce qu’il y a de plus Intérieur ; elle va, pourrait-on dire, du Centre à la Circonférence, tandis que le Syncrétisme se tient à la Circonférence même, dans la Pure Multiplicité, en quelque sorte « Atomique », et de détail Indéfini d’éléments pris un à un, considérés en eux-mêmes et pour eux-mêmes, et séparés de leur Principe, c’est-à-dire de leur Véritable Raison d’Être. " - René Guénon : Aperçus sur l'initiation - chap VI - p 43 Editions Traditionnelles  Paris - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -  La vie simple de René Guénon par Paul Chacornac en PDF -

" Quand une Église Extérieure Perd son Ecole Intérieure, dans laquelle se Transmet le Mystère Occulte a Savoir le Sens Réel et Palpable de ce Qui Etre Enseigné, elle Dégénère peu à peu en une Religion Humaine, c’est-à-dire Sociale, Morale et en fin de compte Pharisaïque  ; les Rites et les Images se modifient car les Pasteurs ne Savent plus à Quoi Ceux-ci se Référent Précisément." - Tradition Orale 2 -

Voir - Nomikoï -

" L'Occultisme Est le Fléau du Monde. L'Esotérisme Est le Salut du Monde. " - Paul Lecour, fondateur de la revue " Atlantis " - En d'Autres Termes, selon Lui, l'Occultisme Est Démoniaque et l'Esotérisme Est Divin. - cité dans http://www.virgo-maria.org/D-Gnose-et-Contre-Eglise/Jean_Vaquie/Oeuvres/Vaquie-l_ecole_de_l_esot%C3%A9risme_chr%C3%A9tien.pdf - (La citation est bonne, mais nous ne souscrivons pas à la totalité de cet l'article.- Ndlr -)  -

Océan : " Christine Dechartres http://www.christinedechartres.fr/ utilise souvent l’Illustration suivante : l’Unité serait comme un Océan ; imaginons une Bulle Formée dans l’Eau de cet Océan, l’Intérieur de cette Bulle serait de la Matière, et Toute la Partie de l’Océan Extérieure à cette Bulle serait la Lumière. La Paroi de la Bulle est notre Ego, et Retrouver l’Unité Primordiale revient à perdre l’Individualité, rechercher la Neutralité, afin que la Bulle n’Existe plus ; en d’autres termes, que La Lumière et les Matières se soient Parfaitement Mélangées pour Reconstituer l’Unité. - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\ -

" J’Aimerai Vivre comme je Navigue, dans l’Amour et la Communion avec mes Frères d’Equipage, Recherchant au gré du Souffle des Vents, l’Harmonie Parfaite du Voilier entre l’Eau et le Ciel, Contemplant Avec Humilité la Beauté Infinie et la Puissance de la MerUn Jour mon Bateau Passera de l’Autre Côté de l’Horizon, Vers Un Autre Océan, ne laissant derrière Lui qu’Un fugace Sillage. Il ne sera peut-être Invisible que pour les Hommes d’Ici... " - Phi\ BOUS\ - Perfection et altérité - P14 - Ori Mon 6017 -

Octogone : " Dans la Symbolique Chrétienne la Forme Octogonale Symbolise la Résurrection ce Qui fait que les Fonds Baptismaux ont Souvent Une Forme Octogonale ou s’Elève sur Une Rotonde comprenant Huit Piliers. [...] l’Octogone a Une Valeur de Médiation entre le Carré (la Terre) Et le Cercle (le Ciel). Il Est dans Un rapport Avec le Monde Intermédiaire entre la Terre Et le Ciel. Ne met-Il pas sur la Voie de l’inaccessible Quadrature du Cercle Qui Symbolise l’Effort de l’Homme pour Transformer sa Propre Substance en Substance Divine c'Est-à-dire à se Purifier, se Perfectionner, à Découvrir Et Mettre en Œuvre sa Propre Transcendance ? " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Voir - Qiyama -

Œcuménique : " De ce climat Œcuménique Ressurgirent la Kabbale, le Soufisme Et l’Esotérisme Chrétien. "  - Kabbale - Geo\ BOU\ - Ori\ Mon\ - La clef de voûte - 6015 -

Œcuménicité : " Cela ne veut pas dire que ce livre manque de témoignages, qui sont même convaincus, en faveur du caractère exceptionnel et de « l'Œcuménicités » de l'entreprise guénonienne : « On ne doit jamais oublier l'aspect positif et constructif de l'œuvre de Guénon. Comme nous l'avons dit incidemment, il est le premier dans ce siècle qui a su, avec intelligence, simplicité essentielle et fin discernement, fondre dans la culture Occidentale au moins déjà les principes directeurs de l'immense patrimoine de la mysteriosophia islamique et Orientale. Des doctrines que l'on juge disparates et divergentes, et d'origine très diverse, aboutissent à l'unité dans son œuvre. L'incorporation a réussi justement parce que Guénon ne s'est pas proposé une fin simplement historico-philologique [...], mais sapientielle. Il a voulu établir un rapport vivant avec l'esprit de l'Orient » - Pietro NUTRIZIO e altri - René Guénon e l'Occidente - Luni Editrice - Traduction par Claude CUVILLIER et Giuditta SASSI (pages 50-51).- http://www.zen-it.com/studitradizionali/francais/Nutrizio-EvGDG-fr.htm - Disponible sur demande - Ndlr -  

Odin : " Dans la Mythologie Nordique, Mimirsbrunn (« Source de Mímir ») Est la Source Qui Recèle la Sagesse et l'Intelligence, elle se Trouve dans le Jotunheim. Mímir, Qui Est le Gardien de la Source, en Boit tous les Matins car Il Est le Dieu de la Sagesse. Il Est Ecrit qu'Odin a pu Lui aussi en Boire après avoir laissé son Œil Gauche en Sacrifice." - https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontaine_de_M%C3%ADmir -

Voir - As - Borgne - Apollon - Borgne - Soleil - Œil - Edda - Fontaine - Allégorie -

Odos : " Méthode vient de Méta, ce qui Dépasse et Odos, La Voie. " - Journal de la GLDF N°113 P8 -"

Œdipe : " Il Est intéressant de noter que dans Toutes ces Cultures, on retrouve associé à cette Symbolique de la Membrane/Coiffe, Une Quantité Importante de Héros Boiteux, soit par Blessure (Ulysse, Blessé à la Cuisse par Un Sanglier, Héphaïstos, Jeté de l’Olympe par Zeus) soit par Perte d'Une Chaussure ou d’Une Sandale, (Jason Qui se présente à son oncle usurpateur avec Une Seule Sandale ; Persée Qui reçoit l’Une des Sandales d’Hermès avant de Combattre Gorgo.), Tous Héros passés par le Monde des Morts, Et donc Initiés. L’Archétype en sera Œdipe « Pied transpercés ». Œdipe Qui après Une Enfance Solitaire, Rencontrera le Sphinx, Figure de Mort, Et Qui après s’Être Crevé les Yeux Deviendra Un Voyant. Or Nous Retrouvons Une Claudication Symbolique dans l’Initiation Maçonnique lorsque le Profane, Un Pied Déchaussé ou en Pantoufle, entame les Trois Voyages. " - "Pourquoi le Maî\ Maç\ doit-il Porter un Chapeau ?" - http://www.ledifice.net/7524-1.html - Voir aussi http://www.dictionnairedessymboles.fr/article-le-symbolisme-du-boiteux-55789368.html

Œil : « L’Œil par lequel je vois Dieu est l'Œil  par lequel Dieu me voit. » - Maître ECKART -

" Connaître Dieu c'est entrer dans cette unité de l'Œil  et de la Lumière. " - Ber\ RUL\ "le Vol\ de la Loi Sac\" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 6012.-

" La Mandorle Auréole Ovale qui entoure la Figure du Christ en Majesté. " - Média Dico -

" C'est le Principe Féminin Lui-même. Horizontal il est l'œil qui peut voir toute Réalité. "

"...Et si ta Main t'entraîne au Péché, coupe-la. Il vaut mieux entrer Manchot dans la Vie Eternelle que d'être jeté avec tes Deux Mains dans la Géhenne, où le Feu ne s'éteint pas. Si ton Pied t'entraîne au Péché, coupe-le. Il vaut mieux entrer Estropié dans la Vie Eternelle que d'être jeté avec tes Deux Pieds dans la Géhenne. Si ton Œil t'entraîne au Péché, arrache-le. Il vaut mieux entrer Borgne dans le Royaume de Dieu que d'être jeté avec tes Deux Yeux dans la Géhenne, où le ver ne meurt pas et où le Feu ne s'éteint pas..." - Mc 9, 41-43.45.47-50 -

" Le Monde Profane Occidental, dont Noùs sommes Issus et qui Noùs a Formé et déformé, pour Connaître, Utilise et survalorise l'Œil de Raison qui passe au Crible de la Pensée Spéculative l'Objet Observé : C'est l'Œil Qui Discerne, Divise, oppose et compare. Avec Lui, s'imposent la Dualité, la Dialectique, le Doute. Toutes choses qui ne l'oublions pas, partage le même radical que " Diable ". Pour nous, Initiés, l’Œil de la Raison Evolue ou doit Evoluer vers la pleine Fonction de ce que les Anciens nommaient « Animus » et qui inclut aussi le Désir, la Volonté, la Mémoire, l’Intelligence et la Capacité Sacrificielle. Cet Œil est totalement Lié à une Conscience  de type Solaire Liée au Feu. Et en tant que telle, si elle n’est point équilibrée et compensée elle risque de durcir les réalités invisibles de type archétypales, de pétrifier les symboles en les desséchant intellectuellement. " [...] Si nous réussissons à Harmoniser ces Deux Consciences, Solaire et Lunaire, nous pouvons alors Espérer avoir accès à une Troisième Forme de Connaissance, Inspirée directement par l’Esprit. Un Troisième Œil en quelque sorte, seul Capable de s'absorber dans l'Objet qu'il Contemple : C'est l'Œil de la Méditation, de l'Extase, de la Transe, d'une certaine Conscience Onirique, l'Œil du Poète, de l’Artiste, l'Œil qui Rassemble ce qui est Epars, qui Unifie. Lui seul peut nous mettre en Contact avec le Sens ultime des Symboles, avec la Parole Perdue et La Vérité qu’elle Exprime. Il est relié au Cœur Spirituel et les Larmes qu’il provoque ne sont plus celles des Douleurs de l’Ego. Mais Ceci est une Autre Histoire ! "  - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 - 

" L'As de denier, le Borgne, ou Apollon. Ce Nom de Borgne, donné à Apollon ou au Soleil comme n'ayant qu'Un Œil, est une épithète prise dans la Nature & Qui Nous fournira une Preuve à ajouter à plusieurs Autres, que le fameux Personnage de l'Edda Qui a perdu Un de ses Yeux à une Célèbre Fontaine Allégorique, n'est Autre que le Soleil, le Borgne ou l'Œil Unique par Excellence. "   Court de Gébelin, Antoine: Monde primitif, -  analysé et comparé avec le monde moderne - vol. 8, tom. 1, Paris 1781 - Application de ce Jeu à la Divination. -

" Dans la Mythologie Nordique, Mimirsbrunn (« Source de Mímir ») Est la Source Qui Recèle la Sagesse et l'Intelligence, elle se Trouve dans le Jotunheim. Mímir, Qui Est le Gardien de la Source, en Boit tous les Matins car Il Est le Dieu de la Sagesse. Il Est Ecrit qu'Odin a pu Lui aussi en Boire après avoir laissé son Œil Gauche en Sacrifice." - https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontaine_de_M%C3%ADmir -

Voir - As - Borgne - Apollon - Borgne - Soleil - Œil - Edda - Fontaine - Allégorie -

œil de la nuque : " Ouvrir l’Œil de la nuque nous aide à davantage prendre conscience plutôt que de « ce qui est vu », de « celui qui voit », et ainsi de se garder libre de toutes les visions objectives ou subjectives qui auraient tendance à s’imposer dans l’oubli de la Conscience qui les pose… Seul le regard Absolu ne voit rien… voir la Lumière en toutes choses est le premier écho de cette Vastitude… Le désert est Miroir, Le miroir est désert… L'œil de la nuque- Jean Yves LELOUP  - http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=1&ref_txt=63 -

Voir -  Intellect - Yeux - A rapprocher de la cérémonie du miroir - Ndlr -  

Œuf : " L'Âne Dans l'Egypte ancienne, il était le plus souvent associé au meurtrier d'Osiris, Seth et on dessinait dans le Hiéroglyphe de l'Âne un Couteau planté dans son Epaule afin de lui ôter ce Pouvoir Mortel. Ceci n'est pas sans rappeler l'Epée à double tranchant de la Tradition hébraïque. En Grec le Dieu Dionysos est représenté chevauchant un Âne. Midas le Roi de Phrygie ne sut pas reconnaître la supériorité des Sons que le Divin Apollon tira de sa Cithare, sur ceux de son rival, il reçut les Oreilles d'Âne, de Qui, Qui Sait, Lui, Discerner les Sons Divins. - Le Bonnet d'Âne était primitivement donné à l'écolier, non pas pour lui faire Honte, mais pour qu'il apprenne à Entendre. - La Tradition Chrétienne gardait vivant il n'y a pas si longtemps, le Symbolisme du Lièvre et du Lapin. Animaux aux longues Oreilles. Oreilles et Œufs de Pâques se rejoignent dans le Symbolisme de la Résurrection. " - http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html -

Œuvre : " Et le Travail Ici, l’épreuve consiste en une décapitation de notre Ego ombrageux, une ouverture du subconscient qui est le nécessaire dépouillement de nos tuniques de peau. C’est ce travail de résilience qui permet seul un recentrage. Mais est-ce suffisant pour réaliser l’Œuvre au Blanc ? …Sommes-nous capables d’incarner la Parole, cette Œuvre au Rouge, à l’Heure du Parfait Maçon - JF\ VAL\ - « Une approche de l’Epreuve dans le R\E\A\A\ » - SC\ 702 Val\ Mon\ 6012 -

" Chacune de nos Œuvres peut devenir une prière, car il ne faut pas oublier que ce sont nos Œuvres qui nous révèlent. Si quelques unes sont emplies de l’Esprit, c’est qu’elles s’efforcent de refléter sa perfection, sa sagesse et son pouvoir. " - Ren\ RIG\Le silence" 1° degré RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ -

" Ce texte précise que les Rose-Croix « ne jettent pas de Perles aux Pourceaux, ni de Roses aux Ânes », indiquant que nous avons affaire à une Œuvre codée, Esotérique. " - http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Noces_Chymiques_de_Christian_Rosenkreutz -

"  Si Guénon a raison, s'écria Gide, eh bien ! Toute mon Œuvre tombe. A quoi quelqu'un lui répondit : Mais alors, d'autres tombent avec elle, et non des moindres..."  - Frithjof SCHUON  " René GUENON "l'homme et son message " Planète plus N°15 avril 1970- p35.-

" D'après Guénon, la Tradition relève du Supra-humain. Ce qui est Transmis de la Tradition ne peut être attribué à une Personne particulière, ni être situé à un moment précis du passé. La Musique Maçonnique telle que nous la connaissons se situe précisément dans le Temps et les auteurs des Œuvres sont Connus. La Musique Maçonnique ne relève donc pas de la Tradition (avec un grand T), mais constitue seulement un apport qui veille à ce que la Permanence soit maintenue quant à l'Essentiel. " - J&J Mar\ - "La colonne d'Harmonie - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6013 -

" Il est de Tradition, dans le monde Alchimique, De Dénommer « Souffleurs » les Individus qui S’acharnent aux fourneaux en Quêtes Chimériques Selon d’anciens Savoirs qu’ils pensent avoir acquis. L’origine du mot vient du français ancien, du temps où les Savants Fondaient Roche et Métal Grâce à de puissants Feux entretenus si bien par des soufflets géants actionnés sans grand mal. Boscanio nous l'a dit, citant Fulcanelli : Un des Noms du Mercure, soit le « Fou du Grand-Œuvre », Nous vient de ce Soufflet (jadis « Fol » ou « Follis »). Souffler  ou agir fol sont donc mêmes manœuvres. " - http://ora-et-labora.frenchboard.com/t97-e-souffleurs -

" L'Alchimie  est Spirituellement la Volonté d'Elévation et de Progression constante. Notre Travail consiste à passer de Œuvre au noir à l’Œuvre au rouge en passant par l’Œuvre au blanc qui correspond au Travail en commun que nous faisons en Loge,  pour que l'Esprit grandisse en nous. " [...] " Le Mythe de la Crucifixion revêt pour le Chevalier Rose-Croix une grande importance. En effet, l’Œuvre au noir commence au soir de la Cène, puis les injures, les crachats, les Souffrances et la Crucifixion ; L’Œuvre au blanc va suivre avec la Mort, la Descente de la Croix et enfin la mise au Tombeau et enfin l’Œuvre au rouge avec la Résurrection le jour de Pâques. " - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 -

" La Question du Libre arbitre a été discutée à travers les Siècles par tous les Philosophes sans qu’aucune conclusion ne fasse l’unanimité. Et les plus grands Sages de l’Inde paraissent se contredire, affirmant que tout est Œuvre de la seule Shakti (Energie Divine) mais proposant une Pratique Personnelle qui met en jeu l’initiative Individuelle. Il y a une approche relative : est-ce que je peux gagner en Liberté intime ? Et il y a une approche radicale, plus délicate à comprendre car cette question du Libre arbitre, nous la posons à partir de la Conviction de l’Ego Individualisé - le Moi et le Non moi – qui est une Forme d’Erreur Fondamentale, Arthur Osborne, un Disciple anglais de Ramana Maharshi qui a passé dix ans dans son Ashram du vivant de Celui-ci a écrit plusieurs livres, a utilisé une Image du temps de la T.S.F. où les postes de radio étaient volumineux, avec de grosses lampes à l’intérieur. Imaginons, dit-il, qu’un indigène d’une tribu du fin fond de la forêt vierge, qui n’a jamais eu la moindre notion d’électricité ni la moindre idée de ce qu’est un poste de radio, entende une voix de femme qui sort de cette énorme boîte. Cette personne demande « la dame qui est dans la boîte, est-ce qu’elle décide des chansons qu’elle veut chanter » -auquel cas elle aurait un Libre arbitre - « …ou est-ce qu’elles lui sont imposées? » La réponse se situe à un autre niveau : « il n’y a pas de dame dans la boîte. » Vous n’êtes pas beaucoup plus avancés, mais c’est un point de départ de Réflexion : toute cette question du Libre arbitre se pose à partir de la Conviction de l’Ego - Moi, Moi ce que Je suis, tout ce que Je ne suis pas, mon passé, mon futur, mes relations avec les autres- et cette identification à l’Ego est une Illusion dont on peut s’Eveiller. Telle est la réponse ultime…" - ARNAUD DESJARDINS - LA PAIX TOUJOURS PRESENTE - santé psychique et santé spirituelle - Editions: LA TABLE RONDE -

" Par l'Invocation "À la Gloire du G\A\D\U\", il ne s'oblige pas à Honorer une entité Divine Personnalisée mais à Témoigner de l'Admiration Révérencieuse que lui Inspire le Mystère de la Création à l'Œuvre dans le Monde. En Lui dédiant ses Travaux, il Manifeste son Intention de se Consacrer, avec et par le Rite, à la Réalisation des Idéaux qui Lui sont Inspirés par l'Esprit. " - La spiritualité du R\E\A\A\- Source : plaquette éditée en 2004 par le Suprême Conseil de France lors de la célébration de son Deuxième Centenaire. -

" (Le) Cosmodrame (est un) Terme « détourné » élargissant la signification du terme Psychodrame. Le Psychodrame est un Jeu de Rôle , une Forme de Thérapie utilisant la Théâtralisation dramatique au moyen de scénarios improvisés, et permettant la Mise en scène de Conflits intrapsychiques afin de les activer, les Conscientiser et les Dépasser. Le Cosmodrame est alors un Jeu de Rôle, une Mise en scène dramatique des Forces et Conflits Universels à l’Œuvre, non chez un seul Individu, mais dans Tout Homme. Il Met en scène en quelque sorte l’Anthropos propre à une culture, à une Tradition. Le Cosmodrame d’Hiram vécu par l’Initié active les Forces qui Sont à l’Œuvre sur le Chemin de l’Initiation. A charge pour l’Initié de les rendre Conscientes de les Maîtriser et de les Dépasser. " - Ala\ MAS\ - suite à la planche "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014  -

" René Guenon, dans son ouvrage « Chirographie », nous rapporte : « Quant au Nom Allah Lui-même, il est formé par les Doigts, de la façon suivante : l’auriculaire correspond à l’Alif, l’annulaire au premier Lam, le médius et l’index au second Lam, qui est double, et le pouce au He (qui, régulièrement, doit être tracé sous sa Forme « Ouverte ») ; et c’est là la Raison principale de l’usage de la Main comme Symbole, si répandu dans tous les pays Islamiques (une Raison secondaire se référant au Nombre Cinq, d’où le Nom de Khoms donné parfois à cette Main Symbolique). On peut Comprendre par la signification de cette parole du Sifr Seyidna Ayûb (Livre de Job, XXXVII, 7) : « Il a mis un Sceau (Khâtim) dans la Main de Tout Homme, afin que tous puissent Connaître Son Œuvre » ; et nous ajouterons que Ceci n’est pas sans rapport avec le Rôle Essentiel de la Main dans les Rites de Bénédiction et de Consécration. »... « Les Mains Nues signifient que le Compagnon s’est Dépouillé de ses Outils comme le Candidat Apprenti s’est Dépouillé de ses Métaux …» ...« …. Se Dépouiller de ses Outils pour un Compagnon , c’est se Libérer des supports qui ont permis l’Acquisition du Degré de Connaissance qui devrait Correspondre à ce Grade, car cette Connaissance, si elle a été véritablement été Acquise, serait alors Intégrée à l’Être, et pour « pouvoir Accéder à un Degré d’Ordre Supérieur, il conviendrait que cette Connaissance du Compagnon « laisse la Voie Libre à nouveau et par , qu’elle se débarrasse de tout ce qui, Maintenant, est « Devenu Extérieur à l’Être et qui gênerait pour ce Prochain Passage, même si ces Outils ont été « Nécessaires jusqu’alors… ». " - http://www.ledifice.net/6034-4.html -

"Le Serpent Venimeux fait Référence au Feu Secret Nécessaire à l’Ouverture (Dissolution) du Métal  dont la préparation va procurer un Esprit (Gaz) et un résidu. C'Est dans ce Résidu (Qui Constitue les « Fèces » ...) que Gît sans Doute la Clef de l'Œuvre (1, 2, 3, 4). " - http://hdelboy.club.fr/chimie_alchemy.htm - Disponible sur demande - Ndlr -  

" Pour Guénon son Œuvre était seulement la Traditio/Transmissio de la Philosophia perennis, de l'Unique et Archétypale Métaphysique à l'Origine de Toutes les grandes Religions. " -http://elkorg-projects.blogspot.fr/2005/04/c-da-cunha-ren-gunon-une-introduction.html -

« Boukhari rapporte dans le Livre des Prophètes que le Prophète Muhammad (PBSL) a dit, " Al-Khidr " (" l'Homme Vert ") a été ainsi Nommé parce qu'il s’était assis une fois sur une Terre Blanche et Stérile, Qui par la suite devint Luxueusement Verte à cause de la Végétation. […] Enfin il est à Signaler Ici que de nos jours de nombreux Gnostiques de l'Islam ont également affirmé avoir Rencontré Sayidouna Al-Khidr au moins une fois dans leur Vie. Ce fut le cas du penseur français René Guénon (Abd al-Wahid Yahya en islam) qui n'a jamais souhaité aborder la question d'Al-Khidr dans son Œuvre plus que superficiellement, « parce que la chose le Concerne de trop près », disait-il dans l’un de ses commentaires. - http://www.islamdefrance.fr/main.php?module=articles&id=10 -

Voir -  Ouroboros - http://heraldie.blogspot.fr/2014/05/lhomme-vert.html -

"Œuvre, « Ouvre ». ".  - Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015

" C'Est en Cherchant l'Impossible que l'Homme a Toujours Réalisé et Reconnu le Possible, et Ceux Qui se sont Sagement Limités à ce Qui leur Paraissait le Possible n’ont Jamais Avancé d'Un Seul Pas. La Liberté Est donc Bien Stimulée par la Connaissance et son Accomplissement n'Est pas Seulement Une Œuvre Intellectuelle et Morale, c'Est avant Tout, dans l'Ordre du Temps aussi Bien qu'au point de vue du Développement de la Raison, Une Œuvre d'Emancipation Spirituelle. Comme le dit Confucius : « La Connaissance c’Est la " Lux Mundi ", et la Liberté en Est l’Immensité Infini » C'Est cette Liberté Qui Est Nécessaire à l’Idéal auquel l’Homme Aspire. " - Max ICH\ T\I\F\ 33° «La Liberté par la Connaissance» - Ren\ Eco\  du L-R Ori\ Mon\ - 6013 - 

" De la Colonne Blanche à la Colonne Rouge se poursuit le Grand Œuvre Qui de la Poussière « Aphar » réduite en Cendre « Epher » pour en tirer l’Or « d’Ophir », Nous fait Devenir après la Brique réduite en Cendres de l’Œuvre au Noir, la Pierre Brute que l’Œuvre au Blanc Transformera pour Devenir ensuite par l’Œuvre au Rouge la Pierre Philosophale des Alchimistes. " - "D'une colonne à l'Autre" Joa\ MAR\ RL\ CEPHAS Ori\- Rog\ - 02/2015. -

" Dans la Symbolique Chrétienne la Forme Octogonale Symbolise la Résurrection ce Qui fait que les Fonds Baptismaux ont Souvent Une Forme Octogonale ou s’Elève sur Une Rotonde comprenant Huit Piliers. [...] l’Octogone a Une Valeur de Médiation entre le Carré (la Terre) Et le Cercle (le Ciel). Il Est dans Un rapport Avec le Monde Intermédiaire entre la Terre Et le Ciel. Ne met-Il pas sur la Voie de l’inaccessible Quadrature du Cercle Qui Symbolise l’Effort de l’Homme pour Transformer sa Propre Substance en Substance Divine c'Est-à-dire à se Purifier, se Perfectionner, à Découvrir Et Mettre en Œuvre sa Propre Transcendance ? " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

" L'Un, Fêté au Solstice d'Hiver, Nous Ouvre la Voie du Cabinet de Réflexion, de l'Approfondissement Intérieur, du Dépouillement des Métaux, le Travail Silencieux sur Soi-même, l'Autre, Fêté au Solstice d'Eté, Nous Porte à Témoigner, à Agir, à Construire notre Œuvre. " - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015 - 

" Le Sepher ha-Zohar (Livre de la Splendeur), aussi appelé Zohar (זֹהַר), Est l'Œuvre Maîtresse de la Kabbale, rédigée en Araméen. La paternité en Est discutée : il Est Traditionnellement Attribué à Rabbi Shimon bar Yohaï, Tana du IIe Siècle, mais la Recherche Académique considère Aujourd'hui qu'il fut rédigé par Moïse de León ou par son entourage entre 1270 et 1280. Il s'agit d'une Exégèse Esotérique de la Thora ou Pentateuque. " -  https://fr.wikipedia.org/wiki/Sefer_HaZohar - "Le livre du Zohar" à téléchargé en PDF - "Introduction au Zohar" à téléchargé en PDF -

" Ainsi par ce Processus intitulé Magnum Opus, le Grand Œuvre Alchimique a pour Mission de Purifier le Chemin du Développement de l'Âme, la Lumière au sein des Mondes de la Matière. Il devient alors l'Œuvre de toute une Vie. " - Ordo Ab Chaos - N°75 sup au 30° - à propos du 26° degré - Page 235 -

Voir - Qiyama - Agir -

Œuvre au blanc : " Fixation Solve Coagula. Au R\E\A\A\, on intègre aussi la démarche Alchimique : on part de la Materiæ Prima, de l'Oeuvre au noir , qui s'Opére dans le cabinet de Réflexion, on poursuit par l'Œuvre au blanc (Couleur du Tablier de l'Apprenti et du Compagnon) pour finir, tout naturellement, par l'Œuvre au rouge, Couleur du Tablier de Maître. - http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

" Ce Forgeron qui savait Chauffer « à Blanc » les Matériaux pour les Unir durablement. Je soupçonne Ici une Corrélation avec l’Œuvre au blanc des Alchimistes." - Joë\ BER\ "Ordo ab Chaos" -  Ori\ Béz\ 6013  -

" Le Noir absorbe la Lumière, on l’associe donc aux Ténèbres, à l’Obscurité. En Occident le noir est Noir de Deuil, c’est à dire à un départ sans Retour, une Perte définitive tandis que le Blanc Couleur de Deuil évoque au contraire une absence provisoire destinée à être comblée. Dans sa Qualité Symbolique de Couleur de Deuil le noir peut, du fait qu’il évoque un départ sans Retour, laisser suggérer qu’il s’agit du départ du Corps, de sa Matérialité Qui Deviendra Non présence. Le Noir c’est l’irrémédiable absence du Corps Physique. " [...] " Le Noir et le Blanc, si l’on se réfère au Langage Hermétique, nous suggèrent que l’Initié doit Accomplir l’Œuvre au noir avant d’aborder l’Œuvre au blanc . En fait, il s’agit d’une alternance car le Retour au Noir devra être réitéré afin de multiplier les Opérations de Régénération et ce dans toutes les Directions, c'est-à-dire dans la Totalité de l’Être dans une Recherche de Perfectionnement de soi. On peut bien entendu sourire sur le Nom de Maître Parfait, Le Noir et le Blanc nous indiquent bien qu’il ne s’agit pas d’un Etat mais d’une Potentialité qui Suppose le Passage incessant de l’Œuvre au noir à l’Œuvre au blanc… et vice versa… et ce dans toutes les Dimensions de l’Être… "  [...] " Pour l’Alchimie le Rouge est la Couleur de la Pierre Philosophale, la Pierre Qui Porte le Signe du Soleil. Si le Grand Œuvre commence par l’Œuvre au noir et culmine par l’Œuvre au blanc, le Néophyte Qui Parcourt les Etapes de Passage est Dénommé l’Homme Vert et l’Homme Rouge. "-http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

" La Septième Image des Deux Corps Toujours Soudés et de la Pluie de Rosée montre la Purification, l'Œuvre au blanc, l'Albédo. Avec la Mort de l'Ego, l'Ombre s'Eclaire et dote le Couple d'une Connaissance Autre qu'Intellectuelle  : le Sentiment. Les Yeux du Cœur commencent à Voir : le Sourire est sur les Visages. (On peut Rêver alors d'une Souris, et la Langue des oiseaux Incite à Sourire ...) C'est un présage de Naissance au Discernement Objectif. C'est la Lumière Apparaissant après les Ténèbres (Rêve d'Aurore ou de Lever de Lune qui indique la Perception accrue de la Luminosité de l'Inconscient)." - http://www.cgjung.net/alchimie/1993/avril.htm -

"... le Premier Exil Correspond à l'Ouvre  (Œuvre) au Noir (Egypte = Terre Noire) le Second Exil de Babylone à l'Œuvre au Blanc, [...] et ce faisant le Maçon Libre Pourra Prétendre aborder l'Œuvre au Rouge Ya'vrou hamaïm : Ils ont Franchi les Eaux (les Os...)."  - Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015 -

Œuvre au noir : " C'est ainsi que se déploie l'Œuvre au noir, sous l'Influence de Saturne... qu'il était représenté en possession du Compas. Saturne étant le Patron des Alchimiste. " - Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -

" L'Alchimie  est Spirituellement la Volonté d'Elévation et de Progression constante. Notre Travail consiste à passer de Œuvre au noir à l’Œuvre au rouge en passant par l’Œuvre au blanc qui correspond au Travail en commun que nous faisons en Loge,  pour que l'Esprit grandisse en nous. " [...]  " Le Mythe de la Crucifixion revêt pour le Chevalier Rose-Croix une grande importance. En effet, l’Œuvre au noir commence au soir de la Cène, puis les injures, les crachats, les Souffrances et la Crucifixion ; L’Œuvre au blanc va suivre avec la Mort, la Descente de la Croix et enfin la mise au Tombeau et enfin l’Œuvre au rouge avec la Résurrection le jour de Pâques. " - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 -

" Fixation Solve Coagula. Au R\E\A\A\, on intègre aussi la démarche Alchimique : on part de la Materiæ Prima, de l'Œuvre au noir , qui s'Opère dans le cabinet de Réflexion, on poursuit par l'Œuvre au blanc (Couleur du Tablier de l'Apprenti et du Compagnon) pour finir, tout naturellement, par l'Œuvre au rouge, Couleur du Tablier de Maître. - http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

" Le Noir absorbe la Lumière, on l’associe donc aux Ténèbres, à l’Obscurité. En Occident le noir est Noir de Deuil, c’est à dire à un départ sans Retour, une Perte définitive tandis que le Blanc Couleur de Deuil évoque au contraire une absence provisoire destinée à être comblée. Dans sa Qualité Symbolique de Couleur de Deuil le noir peut, du fait qu’il évoque un départ sans Retour, laisser suggérer qu’il s’agit du départ du Corps, de sa Matérialité Qui Deviendra Non présence. Le Noir c’est l’irrémédiable absence du Corps Physique. " [...] " Le Noir et le Blanc, si l’on se réfère au Langage Hermétique, nous suggèrent que l’Initié doit Accomplir l’Œuvre au noir avant d’aborder l’Œuvre au blanc. En fait, il s’agit d’une alternance car le Retour au Noir devra être réitéré afin de multiplier les Opérations de Régénération et ce dans toutes les Directions, c'est-à-dire dans la Totalité de l’Être dans une Recherche de Perfectionnement de soi. On peut bien entendu sourire sur le Nom de Maître Parfait, Le Noir et le Blanc nous indiquent bien qu’il ne s’agit pas d’un Etat mais d’une Potentialité qui Suppose le Passage incessant de l’Œuvre au noir à l’Œuvre au blanc … et vice versa… et ce dans toutes les Dimensions de l’Être…"  [...] " Le Vert... est la Couleur qui Evoque le Règne Végétal et plus particulièrement le Printemps, Il Evoque donc une Renaissance. Il est donc le Signe d’un Retour, Il est alors la Couleur de l’Espérance. Il est la Couleur de l’Immortalité Symbolisée par l’Arbre vert, le Rameau Vert... la branche d’Acacia. Je n’irai pas plus avant sauf à rappeler la Table d'Emeraude attribuée à Hermès Trismégiste contient les préceptes de l’Hermétisme qui permettent d’aboutir au Grand Œuvre." [...] " Pour l’Alchimie le Rouge est la Couleur de la Pierre Philosophale, la Pierre qui porte le Signe du Soleil. Si le Grand Œuvre Commence par l’Œuvre au noir et Culmine par l’Œuvre au blanc, le Néophyte qui Parcourt les Etapes de Passage est Dénommer l’Homme Vert et l’Homme Rouge. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

"... le Premier Exil Correspond à l'Ouvre  (Œuvre) au Noir (Egypte = Terre Noire) le Second Exil de Babylone à l'Œuvre au Blanc, [...] et ce faisant le Maçon Libre Pourra Prétendre aborder l'Œuvre au Rouge Ya'vrou hamaïm : Ils ont Franchi les Eaux (les Os...)."  - Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015 -

Œuvre au rouge : " Fixation Solve Coagula. Au R\E\A\A\, on intègre aussi la démarche Alchimique : on part de la Materiæ Prima, de l'Œuvre au noir , qui s'Opére dans le cabinet de Réflexion, on poursuit par l'Œuvre au blanc (Couleur du Tablier de l'Apprenti et du Compagnon) pour finir, tout naturellement, par l'Œuvre au rouge, Couleur du Tablier de Maître. - http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -  

" Ce Combat ne peut se faire sans les Outils de base, qui font l’Essence même du Pragmatisme Eclairé. Pragmatisme Œuvré  dans un Corps Incarné  par le Rouge : c’est à dire la Passion, le Charnel, l’Utilitaire. Puis Pragmatisme  déployé  en Esprit et à bon escient.  Dans ce JauneAurore qui Représente la Lumière. " - "Que représente le tableau des princes de Jer\... - " CR+ Francis Ros\ - SC-702 Ori\ Mon\ 6014 - "

"... le Premier Exil Correspond à l'Ouvre  (Œuvre) au Noir (Egypte = Terre Noire) le Second Exil de Babylone à l'Œuvre au Blanc, [...] et ce faisant le Maçon Libre Pourra Prétendre aborder l'Œuvre au Rouge Ya'vrou hamaïm : Ils ont Franchi les Eaux (les Os...)."  - Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015 -

Officier : Chez les Soufis (a mettre en analogie avec…)- Le Qotb est celui qui est le centre de l’attention Divine. Cette attention est spécialement dirigée vers lui à tous les moments. Le Qotb est pareil au cœur du Prophète Mohammed. - Il est le Serviteur de Dieu ( Abdallâh ) et deux Imams se tiennent de chaque côté de lui. - Celui à sa Droite est considéré comme le serviteur du Seigneur ( Abdou ‘Rabbi ) , et son attention est le locus du domaine angélique ( Malakut ) - Voir La Droite et la Gauche . C'est l'Orateur en F\M\ - Ndlr -    L’autre celui du côté Gauche, est dit être le Serviteur du Roi, - Voir La Droite et la Gauche . C'est le Secrètaire en F\M\ - Ndlr -   (Abdou’l Malek), et son attention est dirigée vers le royaume de la souveraineté (Molk) et il est supérieur au Serviteur du Seigneur. - Et, c’est ce dernier qui succède au Qotb après sa mort. - Le Mer’āt al-asrār (miroir des mystères), fait état des localisations des Serviteurs du Roi, à savoir qu’à droite se trouve le Serviteur du Roi et qu’à gauche il y a le Serviteur du Seigneur. Il est établit que le Serviteur du Roi reçoit la Grâce (Faidh) de l’esprit du Qotb suprême et qu’il la fait passer aux êtres supérieurs. - Le Serviteur du Seigneur reçoit le courant de cette Grâce du cœur du Qotb suprême et la transmet aux êtres inférieurs. - Après la mort du Qotb, le Serviteur du Roi devient son successeur. - Il est écrit que parmi les hommes de Dieu, il y a les Qotbs, et leur entourage. Parmi ces Qotbs, nous retrouvons, celui du secours, les Imams, ceux qui offrent leur support, les substituts, celui de la bonté, les députés, le noble (nojabā), les piliers (omda), l’inconnu car caché (maktumān), et celui qui est détaché (mofradān). - Le Qotb est celui dont le cœur possède les qualités de cœur du Prophète Mohammed, Il est donc le Qotb de l’univers, du monde, c’est le Qotb des Qotbs, il est le grand Qotb, celui qui dirige, le Qotb Suprême et celui du secours. - Lorsqu’un ami de Dieu (Wali), est dit posséder la marche ou vraiment avoir le cœur d’un certain Prophète, cela signifie, qu’il a en lui les caractéristiques et qualités du Prophète en question. Cela implique donc, que les sciences, les Théophanies, les stations et les états dont ce Prophète avait joui, lui sont acquises par conséquent.- Ces acquisitions de l’ami de Dieu sont réalisées à travers l’aide du Prophète et la bienveillance du Prophète Mohammed. " - Terry GRAHAM - Lettre soufie N° 32- p11 -

Offrir : " Toi, tu Aimes tantôt ceci, tantôt cela. L’eau ondoie. Le Vrai Sentiment est Immobile. Il Aime Tout et Rayonne. Les Sentiments en eux-mêmes sont d’une importance vitale, mais il faut adopter une Attitude différente à leur égard. Si tu les refoules trop tôt, ils te restent dans la gorge et sont étouffés, si tu les laisses monter librement jusqu’aux yeux, leur Force initiale se perd en Larmes, mais si tu les " Lui " Offres au moment où ils arrivent à la gorge, alors ils se transforment et deviennent Énergie-lumière qui Rayonne à travers tes yeux. " - Gitta Mallasz, dialogue avec l’ange (p57). -

" La Sardane (en Catalan Sardana) est une Danse Traditionnelle Catalane où les Danseurs en Cercle se Tiennent par la Main, Accompagnés par la Musique d'un Ensemble Instruments Appelé Cobla. Le terme désigne également la Musique Qui Accompagne la Danse. Le géographe grec Strabon (Ier siècle) Cite une Danse en Rond en tant que Danse d'Offrande à la Lune, Pratiquée par les Ibères Qui occupaient la partie Occidentale du littoral Roussillonnais, sans toutefois qu'aucune filiation ne puisse être établie, tant le nombre de Danses en Rond de la méditerranée antique étaient nombreuses. " - http://fr.wikipedia.org/wiki/Sardane -

"Orienter la Dualité non Maîtrisée, les Rivalités Intérieures et Extérieures, dans lesquelles le plonge sans cesse son Imagination, Appelée aussi par certains Sages, “ la Folle du Logis ” afin d’arriver à l’Extinction du “ Faux-Moi ” au “ Vide du Moyeu ”, et Atteindre ainsi “ la Station Divin ”, le “ Moi Lumineux ”. Il sera Véritablement Capacité Capax Déi : pas le Vase, mais le Vide Offert à la Réception, Celui Qui Surplombe, les Deux Visages de Janus." - "Liberté, Égalité, Fraternité ou LA GUERRE AVEC NOS ENNEMIS INTÉRIEURS. ” - Rém\ Alc\ -

" Le Mythe de Tantale montre que ce dernier Risque n’Epargne Personne, pas même ceux qui disposent d’un Elan assez Puissant et Sincère pour Atteindre une Elévation Réelle : Contrairement à Icare, à qui la seule approche de la région Sublime fut Fatale, Tantale y Parvient et s’y installe. Mais son Exaltation le conduit à Vouloir Devenir l’Egal des Dieux. Pour Devenir un Pur Esprit, Il Dédaigne alors tout Désirs Corporels. Dans son analyse du Mythe, Paul Diel remarque cependant que le Dédain n’est que la Forme Négative de l’Exaltation des Désirs, Révélant une Liaison Obsessionnelle avec son Objet, car les Désirs Corporels Sublimés, et non pas Inhibés, sont dépourvus de Force Exaltante, Cessant d’être Attirants aussi bien que Repoussant. Sa Vanité conduit ainsi Tantale à Tuer son Fils Pélops et à le Servir à la Table des Dieux qu’il entend Abuser. Le Fils de l’Homme, Ici Pélops, (dans le Mythe de Tantale) Représente les Désirs Corporels : c’est donc leur Refoulement Vaniteux (le Meurtre du Fils) que Tantale Offre aux Dieux, les Tenant pour des Qualités Sublimes. Mais à la Vérité, Il Mortifie la Chair sans Sacrifier l’Esprit Pervers en Lui, ce dont les Dieux ne sont pas Dupes : Zeus Ressuscite Pélops et Précipite Tantale dans le Tartare. " - Pie\ ALF\ "Humilité et Courage : deux atouts sur le chemin de la vérité"  P14- Ori\ Mont\ - 6010 -

" Ethymologie : De Pentecoste ; du Grec, le Cinquantième Jour. - Chez les Juifs, Fête Qui se Célébrait le Cinquantième Jour après le Seize du Mois de Nisan, ou après le Second Jour de Pâques, et dans laquelle les Juifs Offraient à Dieu les Prémices de leurs Moissons, etc. - Chez les Chrétiens, Fête Qui se Célèbre Cinquante Jours ou, si l'on aime mieux, le Septième Dimanche après Pâques, en Mémoire de la Descente du Saint-Esprit sur les Apôtres. - Prêchez, Patrocinez jusqu'à la Pentecôte. " - MOL., Éc. des femmes, I, 1 -  

Voir - Ascendéré - Ascension - Avent - Résurrection -

L’Oie et le Grill :  " En 1717, quelques membres de quatre Loges installées à Londres (Baptisées L’Oie et le Grill, Le Pommier, La Couronne et Le Gobelet et le Raisin) se réunirent et fondèrent la Grande Loge de Londres et de Westminster qui deviendra plus tard la Grande Loge Unie d'Angleterre (United Grand Lodge of England ou UGLE)." - http://www.astrosurf.com/luxorion/franc-maconnerie2.htm

Oint : " Christ (Grec) Meschiah (hébreu) : veut dire « l’Oint, celui qui a reçu l’Onction, le Messie, le Christ » - Jean-Yves LELOUP - "Evangile de Jean" - p37 -

" Les Gladiateurs s'enduisaient le Corps d'Huile d'Olive avant le Combat. Au japon il Symbolise le Succès dans les entreprises Guerrières : Arbre de la Victoire. [...]  Le Laurier Ouvre  sur un Sentiment du Succès de Fin de Conflit . L’Olivier sur une notion de Paix gagnée après le Combat. [...] L'Olivier pour l'Islam est le Symbole de l'Homme Universel mais aussi l'Axe du Monde. [...] Le Laurier est Donné comme une Plante Solaire et l'Olivier comme une Plante Lunaire, la Couronne Relie les deux, dans un Cercle Ouvert vers le Sacré. " - Pas\ SAL\ "Sous le Laurier et l'Olivier" " - P14 Ori\ Mon\ 6013.-

" Princeps, premier… presque Roi… de notre propre Royaume : Prince en Hébreu, c’est « Nasikh » : Celui Qui est Oint, Reconnu,  mais aussi « Naguid » : Celui Qui Dit, Décide, Oriente… Dans sa Pérégrination, le Prince est Réellement Passé d’un monde individuel à un Monde Universel : Pour que notre Individualité Terrestre Accueille la Lumière Infini de l’Amour, il faut que notre Cœur soit Vigilant à  ses Impuretés qui nous empêche de Naître à l’Autre. D’ailleurs, dans les Contes Enfantins qui ont façonnés notre Imaginaire, le Monstre ne retrouve-t-il pas sa Forme de Prince sous l’effet de l’Amour ? " - Pat\ MAH\ CR+ "la sortie de ..." SC-702 Ori\ Mon\ 6014 - 

Oiseaux : " Rapaces et Oiseaux de proie, Ciel, monde des dieux. "-

Voir - INRI - Langue des Oiseaux -

" La Langue des Oiseaux, c'est celle qui parle directement à l'Âme, celui qui la parle, c'est celui qui ayant compris toutes choses, s'adresse à l'Âme de chacun. " - Ndlr -

" À l’instant même de ce « oui », toute douleur s’évanouit. Je ne sentais plus rien, ou quelque chose de très léger. Je comprenais le symbole de l’Oiseaux dont on se sert pour représenter l’Âme. J’étais toujours dans ma petite boîte ou dans ma cage, mais l’Oiseaux déjà étendait ses ailes, prenait son vol. Sensation d’espace, « horizon non empêché », mais toujours conscience, extrêmement vive, lumineuse, que je percevais à la fois dans mon corps et hors de mon corps. Puis, pour reprendre l’image (inadéquate), « l’Oiseaux sortit de sa cage », sortit du corps et du monde qui l’entourait, mais l’Oiseaux avait encore sa conscience d’Oiseaux, autonome et bien différenciée de sa cage... " - Jean-Yves LELOUP - "L’absurde et la grâce - http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=52 -

" Rabelais écrira bien plus tard sur les mères qui destinent dès le bas âge leurs enfants au cloître : « Je m'ébahis qu'elles les portent neuf mois en leurs flancs, vu qu'en leurs maisons elles ne peuvent les porter ni souffrir neuf ans, non pas sept le plus souvent, et, leur mettant une aube seulement sur la robe et leur coupant je ne sais combien de cheveux sur le sommet de la tête, et avec certaines paroles, les font devenir Oiseaux ( Oiseau = Moine). » 

" La Foi, Attribuée à l’Aigle Qui pousse l’Esprit à s’Élever Toujours plus Haut ; La Charité, Attribuée au Pélican qui Représente le Sacrifice et le Don de Soi ; L’Espérance, Attribuée au Phoenix qui Procéde de l’Eternité. Les Oiseaux sont généralement associés à la Liberté et à la Spiritualité ; pour les Platoniciens, l’Oiseau était la Représentation de l’Âme. " - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -

" On devra remarquer, car ceci Est de la plus grande Importance pour ce dont il s'agit, que Krishna et Arjuna sont Représentés comme Montés sur Un Même Char ; ce Char Est le « Véhicule » de l'Être envisagé dans son Etat de Manifestation ; et, tandis qu'Arjuna Combat, Krishna Conduit le Char sans Combattre, c'Est-à-dire sans Être Lui-même Engagé dans l'Action. En effet, la Bataille dont il Est Question Symbolise l'Action, d’Une Façon Tout à fait générale, sous Une Forme appropriée à la Nature et à la Fonction des  Kshatriyas, à Qui le Livre Est plus spécialement Destiné ; le Champ de Bataille (Kshêtra) Est le Domaine de l'Action, dans lequel l'Individu développe ses Possibilité ; et cette Action n'affecte aucunement l'Être Principiel, Permanent et Immuable, mais Concerne seulement l'« Âme Vivante » Individuelle (Jîvâtmâ). Les Deux Qui sont Montés sur le Même Char sont donc la Même Chose que les Deux Oiseaux dont il Est parlé dans les Upanishads : « Deux Oiseaux, Compagnons inséparablement Unis Résident sur Un Même Arbre ; l'Un Mange le Fruit de l'Arbre, l'Autre Regarde sans Manger » " - ÉTUDES SUR L’HINDOUISME – Âtmâ-Gîta - René Guenon -

Voir - Vastitude - Nothing - âme - Rien - Plérome - Eschaton - Pâques - Aigle - Caducée - Colombe - Condor - Cygnes, Faucon - Oiseau - Ouroboros - Pélican - Python - Pythie - Phénix - Serpent -

"Les deux oiseaux"

Huile sur bois

décors de portes de séjour

œuvre de Rémi Alcina

d'après les Upanishads.

 

Ojas - " Auteur : Radical Sanskrit : ôjas, Force. " - Dictionnaire Le Littré 1.0 - 

Olivier : " Le Laurier est l'emblème de la victoire que vous devez remporter sur vos passions... l'Olivier celui de la Paix et de l'union qui doivent toujours régner entre les frères. " - Les Sept Végétaux : Aloès - Grenade - Raisin - Blé - Acacia - Laurier - Olivier - Pas\ SAL\ "Sous le Laurier et l'Olivier" " - P14 Ori\ Mon\ 6013.-

" L'Olivier par son Rameau, Symbole Mondial de Paix, nous oppose néanmoins une Autre notion : celle de la Guerre. Les Gladiateurs s'enduisaient le Corps d'Huile d'Olive avant le Combat. Au japon il Symbolise le Succès dans les entreprises Guerrières : Arbre de la Victoire. [...]  Le Laurier Ouvre  sur un Sentiment du Succès de Fin de Conflit . L’Olivier sur une notion de Paix gagnée après le Combat. [...] L'Olivier pour l'Islam est le Symbole de l'Homme Universel mais aussi l'Axe du Monde. [...] Le Laurier est Donné comme une Plante Solaire et l'Olivier comme une Plante Lunaire, la Couronne Relie les deux, dans un Cercle Ouvert vers le Sacré." - Pas\ SAL\ "Sous le Laurier et l'Olivier" " - P14 Ori\ Mon\ 6013.-

Olympe : " Zeus (Jupiter), maître de la Terre et du Ciel, préside l’assemblée des Dieux et des immortels. Hadès (Pluton), frère de Zeus, est le maître des Enfers. Ces Dieux de l'Olympe avaient pris la succession de générations antérieures. Gaia, la Terre , la première des déesses, avait donné le jour, par l'intermédiaire de son fils Ouranos, (Uranus), à la race des Titans. Ceux-ci, entraînés par Cronos (Saturne), s'étaient emparés du pouvoir que détenait Ouranos, mais ils furent à leur tour défaits par leurs propres enfants, conduits par Zeus, le fils de Cronos. Une fois les Titans vaincus, Zeus et ses frères, Poséidon et Hadès, tirèrent au sort pour savoir qui régnerait sur le Ciel, la Terre  et les Enfers. "

" La Tour de l'Olympe est le lieu où doit s'accomplir la résurrection des personnes royales, ou sous une autre forme, l'Esprit (le roi), l'Âme (la Reine) en la personne de Christian Rose-Croix (le Corps) . Cette Tour, qui a également sept étages, se trouve au sein d'une île représentant un Carré parfait. Le cinquième jour s'achève à l'étage inférieur de la Tour où CR+ qui s'avéra être un Laboratoire...CR+ et ses compagnons durent "Y laver des plantes, des pierres précieuses et d'autres matières, en extraire la sève et l'Essence, mettre le tout en flacons et les garder en réserve..." La nuit venue, CRC contemple la Mer, et les Flammes symbolisant les Corps des Rois décapités, ceci au sein d'une véritable symphonie cosmique, la Lune brille avec une grande vivacité, la Mer étant d'une calme absolu et les Connaissances astronomiques de CR+ lui révèlent une conjonction de planètes comme on n'en observerait pas de sitôt " ... Ainsi s'achève le cinquième jour. http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Noces_Chymiques_de_Christian_Rosenkreutz -

" Il Est intéressant de noter que dans Toutes ces Cultures, on retrouve associé à cette Symbolique de la Membrane/Coiffe, Une Quantité Importante de Héros Boiteux, soit par Blessure (Ulysse, Blessé à la Cuisse par Un Sanglier, Héphaïstos, Jeté de l’Olympe par Zeus) soit par Perte d'Une Chaussure ou d’Une Sandale, (Jason Qui se présente à son oncle usurpateur avec Une Seule Sandale ; Persée Qui reçoit l’Une des Sandales d’Hermès avant de Combattre Gorgo.), Tous Héros passés par le Monde des Morts, Et donc Initiés. L’Archétype en sera Œdipe « pied transpercés ». Œdipe Qui après Une Enfance Solitaire, Rencontrera le Sphinx, Figure de Mort, Et Qui après s’Être Crevé les Yeux Deviendra Un Voyant. Or Nous Retrouvons Une Claudication Symbolique dans l’Initiation Maçonnique lorsque le Profane, Un Pied Déchaussé ou en Pantoufle, entame les Trois Voyages. " - "Pourquoi le Maî\ Maç\ doit-il Porter un Chapeau ?" - http://www.ledifice.net/7524-1.html - Voir aussi http://www.dictionnairedessymboles.fr/article-le-symbolisme-du-boiteux-55789368.html

OM : - " Sanskrit - Indestructible ; syllabe ; la syllabe Sacrée OM. " - Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire -

Ombre : " Cette conception revient à identifier la partie au tout, le moi conscient à l'âme qu'il exprime ; l'âme est aussi fréquemment confondue avec les profondeurs obscures, avec l'Ombre de l'individu ; d'où l'offense mortelle qu'on fait à quelqu'un en mettant le pied sur son ombre. C'est pourquoi midi (l'heure des esprits dans l'hémisphère sud) est l'heure dangereuse. l'amenuisement de l'Ombre équivaut à une menace de la vie. L'Ombre exprime ce que les Grecs appelaient le Synopados, ce quelque chose qui vous suit par derrière, ce sentiment insaisissable et vivace d'une Présence : aussi a t'on appelé Ombre l'Âme des disparus. Ces allusions suffisent à montrer comment l'Intuition Originelle fit l'expérience de l'Âme. Le Psychique apparaît comme une Source de Vie, un Primum Movens, comme une Présence surnaturelle mais objective. C'est ce qui explique que le primitif sache converser avec son Âme : elle a une Voix en lui, n'étant pas absolument identique à lui même et à sa Conscience. - " Majoresque cadunt altis de montibus umbrae " "Plus la Montagne est haute, plus son Ombre tombe de haut disaient les romains. " - R. FAGES (Midi Libre "le courrier 31/08/2012.-

" C'est environ la 6° heure. " - " l'heure de midi. ", l'heure où le soleil est abrupt et ne laisse plus de place aux ombres. C'est l'heure de la soif et de désir, le moment de lucidité qui laisse peu de chances aux mensonges. " - Jean-Yves LELOUP - "Evangile de Jean" P. 259 - " La Samaritaine" Spiritualités Vivantes. -

" L'Ombre exprime ce que les Grecs appelaient le Synopados, ce quelque chose qui vous suit par derrière, ce sentiment insaisissable et vivace d'une Présence : aussi a t'on appelé Ombre l'Âme des disparus. " -

" Le Chemin du Pathos c’Est l’Epreuve Qui Est Refus, non Vécue comme Source de Progrès et de Dépassement mais comme un Déchirement à l’Origine de Sentiments tels que la Désaffection, le Désintérêt et l’Opposition. L’Epreuve développe alors la Séparation et la Rupture en Lieu et place du Lien et de la distinction. Elle Est surtout le Refus de Reconnaitre en Nous, notre part d’Ombre, notre double Identité Apollonienne  et Dionysiaque, l’Esprit qui nous Eclaire et le Tumulte qui nous rend Sourds. Cette Attitude Déchirer l’Unité de l’Homme et Ouvre l’Espace du Subconscient, Lieu de Camouflage et de Refoulement où s’Entrechoquent et se Combattent des Sentiments divergents tel que la Vanité et la Culpabilité, l’Exaltation ou la banalisation. Ici, l’Homme ne Reconnaît plus son semblable comme Identique mais lui Attribue une Survalorisation, source de déception ou une Sous-valorisation, Source de détournement, et pour Lui, Il développe un Idéal Inaccessible, aboutissant à une Rancœur de Lui-même et au  Refus de l’Esprit, Source d’Attachement aux Désirs multiples et d’Aveuglement. Si la Blessure sur le Parcours Initiatique Relie et avive, Ici, l’Epreuve Sépare et Déchire, elle rompt l’Harmonie du Vivant, la Quête de Sens, au risque d’aboutir à la brisure, qui est la Mort de l’Âme." - Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 - "

"  La Septième Image des Deux Corps Toujours Soudés et de la Pluie de Rosée montre la Purification, l'Œuvre au blanc, l'Albédo. Avec la Mort de l'Ego, l'Ombre s'Eclaire et dote le Couple d'une Connaissance Autre qu'Intellectuelle  : le Sentiment. Les Yeux du Cœur commencent à Voir : le Sourire est sur les Visages. (On peut Rêver alors d'une Souris, et la Langue des oiseaux Incite à Sourire ...) C'est un présage de Naissance au Discernement Objectif. C'est la Lumière Apparaissant après les Ténèbres (Rêve d'Aurore ou de Lever de Lune qui indique la Perception accrue de la Luminosité de l'Inconscient)." - http://www.cgjung.net/alchimie/1993/avril.ht -

"...qu’Est Mortifère et Vaine l’Ambition, c’Est-à-dire au Sens Propre, la Volonté de Cheminer Concomitamment Vers Deux Directions Diamétralement Opposées, donc Vers la Lumière de la Connaissance en Même Temps que Vers notre Occident, plane l’Ombre du Déni, du Refoulement et donc d’une certaine Forme d’Aversion pour Toute Connaissance Authentique Nous Concernant et de Nature à Nous Perturber en Profondeur. " - "Haine" - Phi\ Man\ SC702 - Ori\ Mon\ 6017 - 

Voir - Bouche d’Ombre -

Oméga : - " Dans un Rite pratiqué par les Rose-Croix du XVIIIème Siècle, le postulant, après avoir Subi de nombreuses et pénibles Epreuves, apprenait qu'il allait Être mis en Présence de la Vérité Suprême, que le Mystère des Mystères, enfin allait Lui Être Révélé. On le Conduisait devant un Voile Noir, et on l'adjurait : - Regarde, regarde de tous tes Yeux ! Tu n'auras pas trop de tout le reste de ton séjour Terrestre pour Elucider, dans sa Plénitude, Ce Qui va t'Être montré. C'est l'Alpha et l'Oméga de Tout ce Qui fut, est et sera. Alors le Voile était brusquement écarté : il Masquait un Miroir où le nouvel Elu apercevait sa propre Image. Ainsi Découvrait-Il, d'une façon saisissante, la « Clef » de Toute Connaissance, le Maître Mot de l'Esotérisme : sa propre Personnalité. Nous (voir Noùs - Ndlr -) sommes, à Nous-mêmes, notre propre Mystère et la Clef du Mystère Universel. " - http://misraim3.free.fr/divers2/cours_d_initiation.pdf -  

" Nombreux sont Ceux Qui ont été Frappés ainsi pour n'avoir pas Voulu Admettre Une Vérité à laquelle ils ne Croyaient pas ; depuis Galilée à ... Teilhard de Chardin, par exemple, dont les Idées novatrices n'ont pu Franchir les Portes du Concile Vatican II. Teilhard n'a eu de cesse de Concilier les Enseignements de l'Église avec Une Réalité Scientifique incontournable. Tâche ardue s'Il en fut, mais combien novatrice Et enrichissante. Il part du Phénomène de Complexification du Phylum Humain (ensemble de l'Espèce) pour aboutir à Un Réseau de Communication des Pensées Humaines Centrées sur Un Point "Oméga" Qui pourrait Bien, après Tout, Être la Parole Perdue ou encore Une Manifestation de l'Infini (" Ein-Soph ") ... à moins que Ce ne soit le G\A\D\U\ ? - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

" De L' Alpha à l'Oméga : Montant et redescendant sans cesse ton échelle, tu la transforme en pont entre le ciel et la terre, en une Arche reliant le Haut et le bas. " - Entretien avec un App\ RL\ 813 les FF Libres Ori\ Bez\ 6017  - Ndlr -

Omniscience : " Pour mettre au jour, les conditions de possibilité d’accéder à la Permanence, à l’Energie, à la Transcendance, à l’Omniscience, l’initié n’a pas d’autre choix que d’en faire lui-même l’épreuve. Dans l’épreuve, est-il nécessaire de chercher quelque chose ? Ni de fuir quelque chose ? Peut-être n’avons-nous pas besoin de chercher cette Permanence. Si nous éprouvons, cette Permanence nous visite. " - Ala\ MES\ - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 6007 -

Omnitude : " Le fait d'Être Ensemble, d'Universalité ; Exhaustivité." - Oxford Dictionnary -

" En tant que Discipline de l’Etre et développement des Facultés Transcendantes, la Kabbale est une des Voies Conduisant le Franc-maçon Vers son Origine Divine, c’est la Voie du Retour de l’Âme Différenciée à la Resplendissante Omnitude du Principe Créateur, du G\A\D\U\. " - Kabbale - Geo\ BOU\ - Ori\ Mon\ - La clef de voûte - 6015 -

Omphalos : " Le Mandala ou Yantra de l’Élément Prithvî est un Carré, Correspondant comme Figure plane au Cube, dont la Forme Symbolise les Idées de « Fondement » et de « Stabilité » ; on pourrait dire, dans le Langage de la Tradition Islamique, qu’on a Ici la Correspondance dans la « Pierre Noire », équivalente au Linga Hindou, et aussi à l’Omphalos qui est, comme nous l’avons exposé ailleurs, un des Symboles du « centre du monde ». " - René GUENON - Etudes sur l'Hindouisme – Kundalini-Yoga - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -  La vie simple de René Guénon par Paul Chacornac en PDF -

" De même, suivant la Tradition Grecque, les Aigles, autre Symboles Solaires, partis des extrémités de la Terre, s’arrêtèrent à l’Omphalos de Delphes, représentant le « Centre du Monde  ». " - René GUENON - SYMBOLES DE LA SCIENCE SACREE – L’Arbre du Monde  - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -  La vie simple de René Guénon par Paul Chacornac en PDF -

" À cet égard, il en est de la « Terre Sainte » comme de l’Omphalos, qui était toujours l’Image visible du « Centre du Monde » pour le Peuple Habitant la région où il était placé." - René GUENON - APERÇUS SUR L’ESOTERISME CHRETIEN – Les gardiens de la Terre sainte - "Un exemple remarquable de Figuration de l’Omphalos est le Bétyle de Kermaria, près Pont-l’Abbé (Finistère), dont la Forme générale est celle d’un cône irrégulier, arrondi au Sommet." - René GUENON -  ÉCRITS POUR REGNABIT – L’Omphalos, Symbole du Centre - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -  La vie simple de René Guénon par Paul Chacornac en PDF -

Voir Linga - Pierre Noire -

Illustration de 1315 tirée du Jami al-tawarikh,

inspirée du récit de la remise en place de la Pierre noire

 par Mahomet et les aînés des clans de La Mecque

Lingam Hindou

Lingam du sanctuaire de

"My-Son" Vietnam

 

Lingam Hindou

Omphalos du Temple d'Apollon à  Delphes

 

Le Bétyle de Kermaria, près Pont-l’Abbé (Finistère)

Onan : " Flaubert de passage à Pompéi écrit dans une lettre : « Je t’envoie des fleurs que j’ai cueillies dans un lupanar sur la porte duquel se dressait un phallus érectant . Il y avait dans cette maison plus de fleurs que dans aucune autre. Les spermes des vits antiques, tombés à terre, ont peut-être fécondé le sol. » Ce qui nous fera souvenir du moine Onan  qui “ se branslait dans la nature pour aider le Créateur dans son œuvre. ” (d’où le nom de l’Onanisme) : c’est ce qui s’appelle aimer son Dieu de toute son… Âme (anima) !

Onction : " Christ (Grec) Meschiah (hébreu) : veut dire « l’Oint, celui qui a reçu l’Onction, le Messie, le Christ » - Jean-Yves LELOUP - "Evangile de Jean" - p37 -

Onias III : " D'autre part, Zacharie et sa femme Anne, Descendante d'Aaron, vont engendrer Jean le baptiste. Le dernier Grand Prêtre de ses Ancêtres est Onias III qui sera assassiné en -170. Jean le baptiste est donc l'Héritier Légitime de la Grande Prêtrise. " [...]  " Le verbe Descendre traduit l'hébreu  y-r-d formé sur la même Racine que le nom du Jourdain. [...] La Colombe traduit l'hébreu  y-w-h-n . Or dans le Siracide, y-w-h-n est employé pour transcrire le nom du grand-Prêtre Onias, celui du père de Simon le juste (Sir 50,1), mais aussi aussi celui de son fils, dernier grand-Prêtre Légitime de Jérusalem déposé par Antiochos IV Epiphane en -175. Cela veut dire que la Colombe a un Double sens : d'une part elle est en clair le Signe du Saint Esprit que Jésus reçoit à son Baptême  et d'autre part, grâce à l'Onomastique, Jésus reçoit par le Saint Esprit la Légitimité Sacerdotale interrompue par la déposition d'Onias III. La Légitimité revient à l'Elu de Dieu. [...]...elle Symbolise le Christ dans sa Fonction Royale et Sacerdotale. " - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 -

Onirique :" Si l’Or est l’Analogon du Soleil et par d’une Conscience Vigile, Masculine, Active, l’Argent est l’Analogon d’une Conscience Lunaire et par d’une Conscience Onirique, Féminine, Passive et Réceptive. " [...] " Si nous réussissons à Harmoniser ces Deux Consciences, Solaire et Lunaire, nous pouvons alors Espérer avoir accès à une Troisième Forme de Connaissance, Inspirée directement par l’Esprit. Un Troisième Œil en quelque sorte, seul Capable de s'absorber dans l'Objet qu'il Contemple : C'est l'Œil de la Méditation, de l'Extase, de la Transe, d'une certaine Conscience Onirique, l'Œil du Poète, de l’Artiste, l'Œil qui Rassemble ce qui est Epars, qui Unifie. Lui seul peut nous mettre en Contact avec le Sens ultime des Symboles, avec la Parole Perdue et La Vérité qu’elle Exprime. Il est relié au Cœur Spirituel et les Larmes qu’il provoque ne sont plus celles des Douleurs de l’Ego. Mais Ceci est une Autre Histoire ! "  - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 -

Onomastique : "...étude raisonnée des Noms propres, relatif aux Noms propres. " - Média-dico -

" Le verbe Descendre traduit l'hébreu  y-r-d formé sur la même Racine que le nom du Jourdain. [...] La Colombe traduit l'hébreu  y-w-h-n . Or dans le Siracide, y-w-h-n est employé pour transcrire le nom du grand-Prêtre Onias, celui du père de Simon le juste (Sir 50,1), mais aussi aussi celui de son fils, dernier grand-Prêtre Légitime de Jérusalem déposé par Antiochos IV Epiphane en -175. Cela veut dire que la Colombe a un Double sens : d'une part elle est en clair le Signe du Saint Esprit que Jésus reçoit à son Baptême  et d'autre part, grâce à l'Onomastique, Jésus reçoit par le Saint Esprit la Légitimité Sacerdotale interrompue par la déposition d'Onias III. La Légitimité revient à l'Elu de Dieu. [...]...elle Symbolise le Christ dans sa Fonction Royale et Sacerdotale. " - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 -

Ontologie : " Connaissance de l'Être.  - " L’Athéisme étant sous-jacent à l’Existence d’un Dieu, comment pourrait-il se mettre en Contradiction avec quelque Chose qui n’Existerait pas. Ce Qui donne de la Complexité à l’Athée Qui s’y penche, car non seulement il s’enferme dans cette Contradiction, mais de plus il l’entraîne, contre son gré, à entrer dans le débat Ontologique de l’Existence d’un Dieu qu’Il Nie. " - Jac\ Blan\ - "En quoi le ...ème degré..." - SC 702-  2015 -

Onze : " Pour les Pythagoriciens, Cinq était le " nombre nuptial. ", somme du premier nombre pair ou féminin (Deux) et du premier nombre impair ou masculin (Trois). Tandis que Deux et Trois expriment la nature même de la Terre et du Ciel, Cinq  et Six expriment leur " mesure ", ils les envisagent du point de vue de la manifestation et non plus en eux-mêmes. Les doubles de Cinq et Six sont Dix (attribué au Ciel) et Douze (attribué à la Terre). Dans la tradition chinoise, les jours sont comptés par périodes décimales et les mois par périodes duodécimales ; or Dix jours sont Dix soleils, et Douze mois sont Douze lunes ; les nombres Dix et Douze sont donc rapportés ainsi respectivement le premier au Soleil, qui est yang et masculin, correspondant au Ciel, au feu et au Sud, et le second à la Lune, qui est yin ou féminine, correspondant à la Terre, à l’eau et au Nord. Le nombre Onze, en tant qu’union de Cinq et Six, est l’union centrale du Ciel et de la Terre. C’est le nombre par lequel se constitue la Voie du Ciel et de la Terre. Cette importance du nombre Six est le point commun aux doctrines traditionnelles les plus diverses. " - René GUENON - "La Grande triade" Chap. VIII. "Nombres célestes et nombres terrestres" - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -  La vie simple de René Guénon par Paul Chacornac en PDF -

Opératif : "... on peut toujours d'une façon très exacte, appliquer les termes " Opératif " et " Spéculatif ", l'égard d'une Forme Initiatique quelle qu'elle soit, et même si elle ne prend pas un Métier comme " Support ", en les faisant correspondre respectivement à l'Initiation Effective et à l'Initiation Virtuelle . - René GUENON - "Aperçus sur l'initiation" - "Opératif" et "Spéculatif" - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -  La vie simple de René Guénon par Paul Chacornac en PDF -

" De même la Franc-maçonnerie essaie de déterminer qui est Initiatiable en tenant compte de ses Mœurs, de son mode de vie et de ses moyens d’existence. Certaines Infirmités, comme les Trois " B ", évoquées plus haut, étaient incompatibles avec l’exercice d’un Métier manuel et la Franc-maçonnerie Spéculative les a conservés comme marque d’une Dysharmonie Spirituelle Exprimée par le Corps , ce qui est très près des “ conditions Karmiques ” évoquées a contrario (au contraire) par le Bouddha .- " Hans Wolfgang Schumann, Le Bouddha historique, Ed. Sully, p. 198. - (envoi d'un App suite à une discutions en Salle Humide sur la règle des "Trois B"  RL813-6014) -

Réponse RA : Oui c’est ça, à part que dans le REAA tu ne trouveras nulle part quelque chose sur le sujet ! La seule trace que j’ai trouvé c’est dans « Ahiman Razon », qui est notre livre des " Anciens " (par rapport aux " Moderns " Andersoniens... Anglicans. ).  C’est peut-être encore d'usage, dans une Maçonnerie liée à des Rites plus Religieux, mais pas chez-nous, à ma Connaissance ! Va voir dans le Glossaire « Boiteux, Borgne, Bègue », et l’explication de « Colnot », ainsi que celle de « Matthias ».  C’est à mon sens les seules  explications Esotérique corrects que l’on puisse en donner, ce qui justifie le fait que cela n'existe plus chez nous... ce fut passager, par analogie aux  Opératifs, mais je le répète, l’Opératif manuel n’a  rien à voir avec nous,  sauf le but anagogique. Nous ne descendons pas d’eux ! C’est du bricolage Andersonien… Le reste c’est à mon sens du délire Exotérique. Attention au Bouddhisme, ce n'est pas une Tradition mais une Philosophie.- Entretien avec un Frè\ RL\ 813 les FF Libres Ori\ Bez\ 6017  - Ndlr -  

« Vous avancez que la notion Guénonienne de Tradition se Limite à l'aspect Sacré. Il ne faut pas oublier que pour Guénon la Civilisation Traditionnelle est Un Tout . Tout est Sacré.» Il s'Agit de la Différence entre Tradition et Coutume, entre Sacré et Profane. Est-ce bien cela ? Quant au problème des Différences entre Traditions et Coutumes, pour Moi les Traditions au Pluriel sont Inséparables des Coutumes dans les Civilisations Traditionnelles. Sur le Plan du Transmittere, je Crois que les Coutumes ont Nécessairement des aspects Traditionnel. Dans certains cas, on peut dire qu'il n'y a pas une seule Coutume Qui n'ait une Racine Sacrée. Même celles Qui semblent les plus éloignées de l'approche Initiatique, en Réalité s'y rattachent. En ce Qui Concerne la Différence entre le Sacré et le Profane, l'approche de Rudolph Otto, dont je vous ai parlé Tout à l'heure, me paraît très Valable : ce Qui est Sacré est le «Tout Autre», le «Numineux». L'Histoire telle qu'elle est Comprise par l'Humanisme classique ne Reconnait pas la Nature du Sacré, puisque c'est le «Tout Autre». Donc il n'y a pas de critique Historique du «Tout-Autre». Et c'est à la fois la Force et la Faiblesse du Sacré : on ne peut le critiquer, mais on n'en peut rien dire. Il est Ressenti. Le Sacré Lui-même, n'étant pas Spéculatif, Nous contraint à l'Opératif . C'est parce que la Philosophie reste dans le Domaine Spéculatif que Nous ne pouvons Franchir  le pas entre la Philosophie et l'Initiation. Alors que dans la Maçonnerie Initiatique, Celui Qui Participe Vraiment aux Travaux de la Loge Effectue des Opérations Rituelles sans cesse «Recrées».  - ACTES DU COLLOQUE INTERNATIONAL RENÉ GUENON et l'actualité de la pensée traditionnelle - Sous la direction de René ALLEAU et Marina SCRIABINE - Cerisy-la-Salle : 13-20 juillet 1973 - "Guenon-et-l'actualite-de-la-pensee-traditionnelle-bammate.pdf" ou sur demande - Ndlr -  

Opération : " Au Plan du Sens littéral Transformer c'est " Former Au-delà ". Souvenons nous également que le latin transformare signifie outre Transformer, Métamorphoser. De plus, la Transformation est également l'Opération par laquelle on Transforme. " - Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -

" D'Outil Energétique à Outil des Dieux, d'Outil Opératif, Symbole du Travail à Symbole d'autorité et du Commandement comme d'Honneur, le Maillet participe à la Transformation du Profane en Initié. Il donne l'Impulsion initiale puis le Tempo. Il est approprié pour signifier le Passage du Profane au Sacré, rythmer le cours des tenues par les Vibrations et Résonnances qu'il instaure de et entre l'Orient et l'Occident, le Septentrion et le Midi. [...] Le Maillet est l'Outil des constructeurs dans toutes les civilisations qui ont voulu Transmettre " l'Esprit des Formes ", car il Etablit cette continuité, ce fil continu de la Transmission et de la Tradition. [...] il Guide et met en Résonnance...Symbolise l'autorité...Associé au Ciseau...représente la Volonté. " - Rapport de la 1° Que à l'Etu Log 6012 -

" Les différentes Opérations Alchimiques sont  longues et fastidieuses et les Philosophes les appellent leurs « Aigles » ou Sublimations Philosophiques ; Faire voler l'Aigle, c'est faire sortir la Lumière du Tombeau.  " - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 -

" Le Noir absorbe la Lumière, on l’associe donc aux Ténèbres, à l’Obscurité. En Occident le noir est Noir de Deuil, c’est à dire à un départ sans Retour, une Perte définitive tandis que le Blanc Couleur de Deuil évoque au contraire une absence provisoire destinée à être comblée. Dans sa Qualité Symbolique de Couleur de Deuil le noir peut, du fait qu’il évoque un départ sans Retour, laisser suggérer qu’il s’agit du départ du Corps, de sa Matérialité Qui Deviendra Non présence. Le Noir c’est l’irrémédiable absence du Corps Physique. " [...] " Le Noir et le Blanc, si l’on se réfère au Langage Hermétique, nous suggèrent que l’Initié doit Accomplir l’Œuvre au noir avant d’aborder l’Œuvre au blanc. En fait, il s’agit d’une alternance car le Retour au Noir devra être réitéré afin de multiplier les Opérations de Régénération et ce dans toutes les Directions, c'est-à-dire dans la Totalité de l’Être dans une Recherche de Perfectionnement de soi. On peut bien entendu sourire sur le Nom de Maître Parfait, Le Noir et le Blanc nous indiquent bien qu’il ne s’agit pas d’un Etat mais d’une Potentialité qui Suppose le Passage incessant de l’Œuvre au noir à l’Œuvre au blanc … et vice versa… et ce dans toutes les Dimensions de l’Être…"  [...] "Pour l’Alchimie le Rouge est la Couleur de la Pierre Philosophale, la Pierre Qui Porte le Signe du Soleil. Si le Grand Œuvre commence par l’Œuvre au noir et culmine par l’Œuvre au blanc, le Néophyte Qui Parcourt les Etapes de Passage est Dénommé l’Homme Vert et l’Homme Rouge. "-http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

« Vous avancez que la notion Guénonienne de Tradition se Limite à l'aspect Sacré. Il ne faut pas oublier que pour Guénon la Civilisation Traditionnelle est Un Tout . Tout est Sacré.» Il s'Agit de la Différence entre Tradition et Coutume, entre Sacré et Profane. Est-ce bien cela ? Quant au problème des Différences entre Traditions et Coutumes, pour Moi les Traditions au Pluriel sont Inséparables des Coutumes dans les Civilisations Traditionnelles. Sur le Plan du Transmittere, je Crois que les Coutumes ont Nécessairement des aspects Traditionnel. Dans certains cas, on peut dire qu'il n'y a pas une seule Coutume Qui n'ait une Racine Sacrée. Même celles Qui semblent les plus éloignées de l'approche Initiatique, en Réalité s'y rattachent. En ce Qui Concerne la Différence entre le Sacré et le Profane, l'approche de Rudolph Otto, dont je vous ai parlé Tout à l'heure, me paraît très Valable : ce Qui est Sacré est le «Tout Autre», le «Numineux». L'Histoire telle qu'elle est Comprise par l'Humanisme classique ne Reconnait pas la Nature du Sacré, puisque c'est le «Tout Autre». Donc il n'y a pas de critique Historique du «Tout-Autre». Et c'est à la fois la Force et la Faiblesse du Sacré : on ne peut le critiquer, mais on n'en peut rien dire. Il est Ressenti. Le Sacré Lui-même, n'étant pas Spéculatif, Nous contraint à l'Opératif . C'est parce que la Philosophie reste dans le Domaine Spéculatif que Nous ne pouvons Franchir  le pas entre la Philosophie et l'Initiation. Alors que dans la Maçonnerie Initiatique, Celui Qui Participe Vraiment aux Travaux de la Loge Effectue des Opérations Rituelles sans cesse «Recrées».  - ACTES DU COLLOQUE INTERNATIONAL RENÉ GUENON et l'actualité de la pensée traditionnelle - Sous la direction de René ALLEAU et Marina SCRIABINE - Cerisy-la-Salle : 13-20 juillet 1973 - "Guenon-et-l'actualite-de-la-pensee-traditionnelle-bammate.pdf" ou sur demande - Ndlr -  

Ophir : " De la Colonne Blanche à la Colonne Rouge se poursuit le Grand Œuvre Qui de la Poussière « Aphar » réduite en Cendre « Epher » pour en tirer l’Or « d’Ophir », Nous fait Devenir après la Brique réduite en Cendres de l’Œuvre au Noir, la Pierre Brute que l’Œuvre au Blanc Transformera pour Devenir ensuite par l’Œuvre au Rouge la Pierre Philosophale des Alchimistes" - "D'une colonne à l'Autre" Joa\ MAR\ RL\ CEPHAS Ori\- Rog\ - 02/2015. -

Opinable : " On Attribue à Xénocrate la Division de la Philosophie en Logique, Physique et Morale ou Éthique Comme Speusippe, c'est un Platonicien Pythagorisant, qui s'appuie surtout sur l'Enseignement Oral de Platon ; il Distingue Trois sortes d'Essences, auxquelles il fait Correspondre Trois Types de Connaissances :

1. Hors du Ciel, l'Intelligible ou les Idées Connues par l'Intellection Pure ;

2. L'Opinable, ce qui est Connu par l'Opinion (Doxa) ;

3. Dans le Ciel, les Objets Sensibles, Connus par les Sens.

Il pose Deux Principes, l'Un et la Dyade, Irréductibles. Dieu est la Monade, l'Âme du Monde est la Dyade. À la Différence de Speusippe, qui remplaça les Idées par les Nombres Mathématiques, Xénocrate les Assimila aux Nombres : les Idées sont les Nombres ; alors que Speusippe Refusait de voir le Bien dans l'Un (comme Platon) parce que cela aurait obligé à voir le Mal dans le Multiple, Xénocrate pense que tous les Êtres, dans la mesure où ils Participent de l'Un et du Multiple, ont quelque chose à voir avec le Mal. Le premier parmi les Platoniciens, il fait Correspondre la Ligne à Deux (la Dyade), comme Speusippe faisait Correspondre le Point à Un. Pour Platon, le Principe Formel des Grandeurs est la Ligne Insécable, pour Speusippe c'est le Point, pour Xénocrate, ce sont les Nombres mêmes : la Dyade pour les Longueurs, la Triade pour les Surfaces, la Tétrade pour les Solides. " - https://fr.wikipedia.org/wiki/X%C3%A9nocrate -

Voir - Dogmata - Doctrine - Djihad -

Opinion : " Isme Suffixe désignant " Qualité, Propriété, Fonction, Opinion, Attitude. " - http://www.etudes-litteraires.com/suffixes.php  -

" Avez-vous déjà pensé à la Liberté Absolue ? Délivré de l’Opinion des Autres et de la votre ? ... Ils sont les plus Forts, j’ai compris, j’ai reçu un Diamant en plein Front... Il faut des Hommes Moraux pour tuer sans Passions sans Jugements , c’est le Jugement  qui nous perdra !" - Marlon BRANDO Colonel KURZ, dans Apocalypse Now - Possibilité de le voir sur le web. http://lookiz.com/films/14d8w7tk07 : régler la "Time line" de  129 à 135. ou  ou  Fichier sonore MP3 -  

" La Franc-Maçonnerie du REAA, c’Est « Un le Tout » et non pas  « Un Parti » (une Partie, une Part, une fraction… l’Opinion politique Est une Partie). " - Echange écrit avec des FF - Rem\ ALC\ RL 813 - Ori\ Bez\ 6014 -

" On Attribue à Xénocrate la Division de la Philosophie en Logique, Physique et Morale ou Éthique Comme Speusippe, c'est un Platonicien Pythagorisant, qui s'appuie surtout sur l'Enseignement Oral de Platon ; il Distingue Trois sortes d'Essences, auxquelles il fait Correspondre Trois Types de Connaissances :

1. Hors du Ciel, l'Intelligible ou les Idées Connues par l'Intellection Pure ;

2. L'Opinable, ce qui est Connu par l'Opinion (Doxa) ;

3. Dans le Ciel, les Objets Sensibles, Connus par les Sens.

Il pose Deux Principes, l'Un et la Dyade, Irréductibles. Dieu est la Monade, l'Âme du Monde est la Dyade. À la Différence de Speusippe, qui remplaça les Idées par les Nombres Mathématiques, Xénocrate les Assimila aux Nombres : les Idées sont les Nombres ; alors que Speusippe Refusait de voir le Bien dans l'Un (comme Platon) parce que cela aurait obligé à voir le Mal dans le Multiple, Xénocrate pense que tous les Êtres, dans la mesure où ils Participent de l'Un et du Multiple, ont quelque chose à voir avec le Mal. Le premier parmi les Platoniciens, il fait Correspondre la Ligne à Deux (la Dyade), comme Speusippe faisait Correspondre le Point à Un. Pour Platon, le Principe Formel des Grandeurs est la Ligne Insécable, pour Speusippe c'est le Point, pour Xénocrate, ce sont les Nombres mêmes : la Dyade pour les Longueurs, la Triade pour les Surfaces, la Tétrade pour les Solides. " - https://fr.wikipedia.org/wiki/X%C3%A9nocrate -

Voir - Dogmata - Doctrine - Djihad -

Opportun : " Composé de deux mots latins qui veulent dire " Vers " et " Port ", le vent opportun est le vent qu'il faut savoir saisir pour aller vers le bon port. Il n'a pas dans son essence de connotation péjorative. " - 

" L'Opportunisme, est une déviation égotique  de celui qui transforme le moment opportun pour en faire un serviteur de ses propres intérêts. " - Ndlr - Henri LE SAUX dans "La montée au fond du Cœur.", dit les "Ismes" sont des additions... -  Notes de R. Panikkar à propos de l'auteur P.42 -). -

" Le 18ème Degré apparut à l’apogée du Siècle des Lumières, au moment où les Philosophes avaient l’Ambition de faire reculer le Domaine de Dieu pour Lui Substituer une Image Rationnelle de l’Univers. Comme souvent, en pareilles circonstances, il se produisit un " effet de balancier " qui les poussa à passer d’un extrême à l’autre. Fort Opportunément, le Message contenu dans ce Degré opposait au Parti des Lumières l’étude des Doctrines Secrètes et des Sciences Sacrées. Ceux Qui s’en réclamaient recherchaient une Voie Spirituelle susceptible de Rétablir, par l’Initiation, une Autonomie Spirituelle. Chacun, pouvant alors trouver un Juste Equilibre entre Raison et Spiritualité, entre Exotérisme et Esotérisme. " - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -" -  Document audio à télécharger : Claude GAGNE entretien en octobre 2015 à propos de René Guénon, humanisme, Philosophie des Lumières, etc... 12mn30s. - Disponible sur demande - Ndlr -

Opposition : " Le Chemin du Pathos c’Est l’Epreuve Qui Est Refus, non Vécue comme Source de Progrès et de Dépassement mais comme un Déchirement à l’Origine de Sentiments tels que la Désaffection, le Désintérêt et l’Opposition. L’Epreuve développe alors la Séparation et la Rupture en Lieu et place du Lien et de la distinction. Elle Est surtout le Refus de Reconnaitre en Nous, notre part d’Ombre, notre double Identité Apollonienne  et Dionysiaque, l’Esprit qui nous Eclaire et le Tumulte qui nous rend Sourds. Cette Attitude Déchirer l’Unité de l’Homme et Ouvre l’Espace du Subconscient, Lieu de Camouflage et de Refoulement où s’Entrechoquent et se Combattent des Sentiments divergents tel que la Vanité et la Culpabilité, l’Exaltation ou la banalisation. Ici, l’Homme ne Reconnaît plus son semblable comme Identique mais lui Attribue une Survalorisation, source de déception ou une Sous-valorisation, Source de détournement, et pour Lui, Il développe un Idéal Inaccessible, aboutissant à une Rancœur de Lui-même et au  Refus de l’Esprit, Source d’Attachement aux Désirs multiples et d’Aveuglement. Si la Blessure sur le Parcours Initiatique Relie et avive, Ici, l’Epreuve Sépare et Déchire, elle rompt l’Harmonie du Vivant, la Quête de Sens, au risque d’aboutir à la brisure, qui est la Mort de l’Âme. " - Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 - "  -

" La Figure de l’Aigle indique la Royauté, par sa tendance à aller vers les Cimes. Effectivement, l'Aigle, capable de s'Elever Au-dessus des Nuages et de Fixer le Soleil, est Universellement considéré comme un Symbole à la fois Céleste et Solaire. L'Aigle, avec un port altier, plane avec Calme et Sérénité, tout en étant Capable de foncer sur sa proie avec une grande précision. Il Incarne la Confiance et la Foi qui procurent un précieux levier Lui permettant d'affronter avec Courage toutes les Epreuves et de Vaincre les difficultés. L'Aigle, en survolant les Espaces, ne Connaît pas de frontières, Ce Qui est Nécessaire pour Concilier Oppositions et divergences. L'Aigle représente la recherche de la Sagesse et le Détachement des Contingences immédiates par l'Elévation, le recul, la Distanciation. Sa Force et son Endurance Lui permettent de voler haut dans le Ciel et longtemps, en Celà Il Peut représenter le long Cheminement qui conduit à l'Eveil Spirituel. " - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 - " -

" La Déchéance ne s’est pas produite d’un seul coup ; on pourrait en suivre les Etapes à travers toute la Philosophie moderne. C’est la Perte ou l’Oubli de la Véritable Intellectualité qui a rendu Possibles ces deux Erreurs qui ne s’Opposent qu’en Apparence, qui sont en Réalité Corrélatives et complémentaires : Rationalisme et Sentimentalisme. " - René GUENON - "Symboles de la science sacrée" - Mythes, Mystères et Symbolismes. - Page 2 - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -  La vie simple de René Guénon par Paul Chacornac en PDF -

" Ainsi l’Epée à Deux  Tranchants, nous rappelle que toute Parole Émanant de l’Esprit a un double Sens : Exotérique et Esotérique Reliée à l’Heptagone, elle nous Révéle qu’Au-delà des Oppositions  énoncées, celles-ci se complètent et se Concilient dans leur Synthèse. " - Rob\ GAS\ « Le temple de l'Esprit " - P14 Ori\ Mon\ -

" Il n'est pas de Dualité entre le Créateur et la Créature, la seule Opposition empêchant la Réalisation de cette Unité est la Souillure de la Nature Humaine. " - Kabbale - Geo\ BOU\ - Ori\ Mon\ - La clef de voûte - 6015 -

" Les Ténèbres sont Opposées à la Lumière, l’Erreur à la Tradition, l’Ignorance à la Connaissance. Babylone Est le Siège des Premiers, Jérusalem des Seconds. " - Pie\ ALF\  CR+ "En quoi le retour à Jérusalem..." SC\ 702 Val\ Mon\ 6015 -

" René Guénon s’Est Opposé d’avance, Et depuis longtemps, à Une telle déformation de sa Pensée. En 1925, dans sa conférence sur La Métaphysique Orientale, Guénon faisait Une déclaration Qui ne laisse place à aucune Equivoque. Après avoir parlé de la « Métaphysique Partielle » d’Aristote Et de ses continuateurs, Il disait : « Nous avons, pour notre part, la Certitude qu’Il y a eu Autre Chose que cela en Occident, dans l’Antiquité Et au Moyen âge, qu’Il y a eu, à l’usage d’Une Elite, des Doctrines Purement Métaphysiques Et que Nous pouvons dire Complètes, y Compris cette Réalisation Qui, pour la Plupart des Modernes , Est sans Doute Une Chose à peine Concevable » - René Guenon - APERÇUS SUR L’ESOTERISME CHRETIEN – Avant-propos - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -  La vie simple de René Guénon par Paul Chacornac en PDF -

" Une Autre Notion Fondamentale en Alchimie Est Celle des Trois Principes : Soufre, Mercure Et Sel. Ces Principes Dépassent la Désignation Simple des Composés Chimiques Soufre ou Mercure, Et Caractérisent certaines Qualités de la Matière. Le Soufre Désigne des Propriétés Actives, le Masculin, le Chaud, le Positif, le Fixe ; le Mercure Désigne des Propriétés Passives, le Féminin, le Froid, le Négatif, le Volatil. Ainsi, Soufre Et Mercure Représentent des Propriétés Opposés de la Matière. Enfin, le Sel Lui Est Neutre, Et Représente l’Etat de la Matière Vers lequel Il faut Tendre afin de Pouvoir y faire Pénétrer la Lumière. " - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\

" Saint Augustin va Opposé dans La Cité de Dieu, la Cité Profane de Babylone à la Ville Sacrée de Jérusalem. " - Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015

" La Shekina Est en effet le Lieu de la Psyché Et comme telle Reliée à la très vieille Symbolique Lunaire, c'Est l'Arbre de Mort Opposé à l'Arbre de Vie. Mais en Même Temps Elle Est l'Epouse du Roi, Et aussi la Mère d'Israël, en fait le Démiurge. Son Union avec le G\A\D\L\U\ Est le Signe de la Rédemption, Et Nous voyons quel Utile Rapprochement pourrait Être fait dans Ce Sens avec le Culte de Marie. Rien en fait ne s'Oppose dans la Religion Chrétienne à la Conception Kabbalistique. "  - Kabbale - Geo\ BOU\ - Ori\ Mon\ - La clef de voûte - 6015 -

" La Définition de la Souffrance Humaine Est l’Opposition entre l’Amour Divin, la Caritas selon Saint Augustin Et l’Amour de Soi-même la Concupiscentia. " -   Gil\ POR\ "Comment peut on espérer..." P14 - Ori\ Mont\6015 -

" La Notion d'Humanisme, n'a rien à voir avec l'Initiation, la Tradition, elle est à Rapprocher de la Concupiscence, Autosatisfaction d'un Genre, d'un des  Etats Multiples de l'Etre (le Genre, l'Etat humain) ! Elle Positionne l'Homme non pas Tourné vers l'Unité Divine (Uni-versus...Univers) mais seulement vers la petite Pensée Humaine, Etat Actuel,   Limites Propres, Propre Gloire Humaine... la strict Opposition vers où nous Dirige la Prière Maçonnique : "A la Gloire du Grand Architecte De l'Univers. " - Discussion aux Agapes - RL 813 - 6015 - " -

"...qu’Est Mortifère et Vaine l’Ambition, c’Est-à-dire au Sens Propre, la Volonté de Cheminer Concomitamment Vers Deux Directions Diamétralement Opposées, donc Vers la Lumière de la Connaissance en Même Temps que Vers notre Occident, plane l’Ombre du Déni, du Refoulement et donc d’une certaine Forme d’Aversion pour Toute Connaissance Authentique Nous Concernant et de Nature à Nous Perturber en Profondeur. " - "Haine" - Phi\ Man\ SC702 - Ori\ Mon\ 6017 - 

Voir - Salvé Régina - Spermatozoïde - Oxymore -

Oppression : " Ninive, Symbole d'Oppression et de Violence. "

Optimisme : " C’est l’Optimisme de la Volonté (de Gramshi) face au Pessimisme de l’Intelligence. " - Bru\ BOI\ "La Saint Jean d'hiver" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6012 -

Or : " L'Âge d'Or était l'Âge ou l'Or ne régnait pas ! Couleur du Spirituel par opposition à l' Argent Matériel (qui n'en est que le reflet). ". -  

" Ils entrèrent dans la maison, trouvèrent l'enfant avec Marie, sa mère, et, se prosternant, ils l'adorèrent ; puis, ouvrant leurs trésors, ils lui offrirent des présents : de l'or, de l'encens et de la myrrhe. » - Matthieu, II:11. -

" Bougies Or : Attire les influences positives, dans les demandes de réussites, d'honneur. Relié à la planète Soleil. - La doctrine hindoue enseigne que la durée d'un cycle humain, auquel elle donne le nom de Manvantara, se divise en quatre Âges, qui marquent autant de phases d'un obscurcissement graduel de la spiritualité primordiale; ces sont ces mêmes périodes que les traditions de l'antiquité occidentale, de leur côté, désignaient comme les Âges d'Or, d'Argent, d'Airain et de Fer. Nous sommes présentement dans le quatrième Âge, le Kali-Yuga ou « Âge Sombre », et nous y sommes, dit-on, depuis déjà plus de six mille ans, c'est-à dire depuis une époque bien antérieure à toutes celles qui sont connues de l'histoire « classique ». Depuis lors, les Vérités qui étaient autrefois accessibles à tous les hommes sont devenus de plus en plus cachées et difficiles à atteindre ; ceux qui les possèdent sont de moins en moins nombreux, et, si le trésor de la Sagesse « non humaine », antérieure à tous les Âges, ne peut jamais se perdre, il s'enveloppe de Voiles de plus en plus impénétrables, qui le dissimulent aux regards et sous lesquels il est extrêmement difficile de le découvrir. - René GUENON - "La crise du Monde moderne" - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -  La vie simple de René Guénon par Paul Chacornac en PDF -

" Si l’Or est l’Analogon du Soleil et par d’une Conscience Vigile, Masculine, Active, l’Argent est l’Analogon d’une Conscience Lunaire et par d’une Conscience Onirique, Féminine, Passive et Réceptive . " - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 -  

" Le Sel, ou Semence Métallique, dont le Dragon Ecailleux Constitue l’Origine ; Il Est aussi appelé Soufre Blanc ; C'Est le Corps ou Résine de l'Or (La Toyson d'Or de Trismosin). " - http://hdelboy.club.fr/chimie_alchemy.htm  - Disponible sur demande - Ndlr -

" Le Diable ou Typhon, Dernière Carte de la Première Série, vient Troubler l'Innocence de l'Homme & Terminer l'Âge d'Or. Sa Queue, ses Cornes & ses longues Oreilles l'Annoncent comme Un Être Dégradé : son Bras Gauche Levé, le Genou Déplié, Formant Une " N ", Symbole des Êtres Produits, Nous le fait Connoître comme ayant été Créé ; mais le Flambeau de Prométhée qu'Il Tient de la Main Droite, Paraît compléter la Lettre " M ", Qui Exprime la Génération : en effet, l'Histoire de Typhon Nous Induit Naturellement à cette Explication ; car, en privant Osiris de sa Virilité, Il Paroît que Typhon Vouloit empiéter sur les Droits de la Puissance Productrice ; aussi fut-Il le Père des Maux Qui se répandirent sur la Terre. " Court de Gébelin, Antoine: Monde primitif, -  analysé et comparé avec le monde moderne - vol. 8, tom. 1, Paris 1781 - Livre de Thot -

" De la Colonne Blanche à la Colonne Rouge se poursuit le Grand Œuvre Qui de la Poussière « Aphar » réduite en Cendre « Epher » pour en tirer l’Or « d’Ophir », Nous fait Devenir après la Brique réduite en Cendres de l’Œuvre au Noir, la Pierre Brute que l’Œuvre au Blanc Transformera pour Devenir ensuite par l’Œuvre au Rouge la Pierre Philosophale des Alchimistes. " - "D'une colonne à l'Autre" Joa\ MAR\ RL\ CEPHAS Ori\- Rog\ - 02/2015. -

"...La Force dont il est Question, n’a rien de Physique car l’Initié ne Méprise Rien de ce Qui est Inférieur. Ce Qui est Vil ne doit pas Être Détruit, mais Ennobli par Transmutation à la manière du Plomb qu’il faut savoir Elever à sa Dignité d’Or. " - Alain Pozarnick  - Cité par Thi Tre - " Trois piliers"  - RL 813 "Les FF Libres" Ori Bez -  

Voir - Grades -

Ora  : Ora et Labora " Prie et Travaille. " ou mieux " Médite et Travaille. " - Jean Dubuis- Qabal - livre 1 P.5 - © Portae Lucis -

Oracle : " L'Oracle de Delphes dont Ovide parle à propos du déluge Grec. " -  Cf OVIDE, Métamorphose I, 320 - s'appelait d'abord Thémis (la Justice).  Elle fut nommée " Pythie " en fonction de la mythologie qui montre la victoire d'Apollon sur le  Serpent Python ; ce Serpent Python symbolisait les Énergies souterraines, les Énergies de la Terre. On a également traduit ce terme Grec par " Ergastrimythos " qui peut tout simplement signifier ventriloque, qui parle du ventre. En fait, il s'agit de la Voix caverneuse caractéristique d'une certaine forme de Transe qu'on retrouvera plus tard décrite dans la possession Diabolique au sens Chrétien. C'est une Voix Instinctive où dominent les sons graves. La Pythie faisait en même temps des mouvements bizarres et excessifs. " - Cf. MORERI : Pythonisse -

" Il faut remarquer que le mot Python se rapproche du terme punthanomaï qui signifie interroger, consulter. En hébreu nous avons le terme 'ôB. Il s'agit d'un esprit qui fait parler le devin ou la devineresse. "  - Cf OVIDE, Métamorph.I, 438).

" Après avoir mâché des feuilles de Laurier, Symbole d'Apollon, la Pythie s'asseyait sur un trépied afin de ne pas tomber dans une crevasse d'où émanaient des vapeurs sulfureuses (peut-être psychotropes ?). Elle entrait alors en Transe et donnait ses Oracles en des termes incompréhensibles que les prêtres devaient expliciter tant ils étaient hermétiques. Il est frappant de constater le cousinage de cette pratique avec le Parler en langue et l'explicitation du Parler en langue qui font partie des charismes (voir ce mot) de la première communauté Chrétienne. " -

" Sans doute la Maçonnerie de la fin du XVIIIe siècle n'avait-elle déjà plus en elle ce qu'il fallait pour accomplir ce « Grand Œuvre », dont certaines conditions échappaient d'ailleurs très probablement à Joseph de Maistre lui-même ; est-ce à dire qu'un tel plan ne pourra jamais être repris sous une forme ou sous une autre, par quelque organisation ayant un caractère vraiment Initiatique et possédant le « Fil d'Ariane » qui lui permettrait de se Guider dans le Labyrinthe des Formes innombrables sous lesquelles est cachée la Tradition Unique, pour retrouver enfin la « Parole perdue » et faire sortir « la Lumière des Ténèbres, l'Ordre du Chaos » ? Nous ne voulons aucunement préjuger de l'Avenir, mais certains Signes permettent de penser que, malgré les Apparences défavorables du Monde actuel, la chose n'est peut-être pas tout à fait impossible ; et nous terminerons en citant une phrase quelque peu Prophétique qui est encore de Joseph de Maistre, dans le IIe   entretien des Soirées de Saint-Pétersbourg : « Il faut nous tenir prêts pour un Evénement immense dans l'Ordre Divin, vers lequel nous marchons avec une vitesse accélérée qui doit frapper tous les observateurs. Des Oracles redoutables annoncent déjà que les Temps sont arrivés. »" - René Guénon : Un projet de Joseph de Maistre pour l’union des peuples - http://esprit-universel.over-blog.com/article-rene-guenon-un-projet-de-joseph-de-maistre-pour-l-union-des-peuples-2-57981464.html  - Disponible sur demande - Ndlr - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -  La vie simple de René Guénon par Paul Chacornac en PDF -  

Voir - Aigle - Caducée - Colombe - Condor - Cygnes - Faucon - Oiseau - Ouroboros - Pélican - Python - Pythie - Phénix - Serpent -

Orage : " Le nom de « Jupiter » signifie littéralement : « Maître du jour lumineux ». Cette étymologie assurée ne doit pas inciter à en faire pour autant un Dieu purement naturaliste. Jupiter est, certes, le Maître de la Foudre et de l'Orage, comme l'attestent les épithètes archaïques de Lucetius, « l'éclatant » (par référence à l'Eclair), et de Elicius, « qui attire » (la Pluie), mais il est avant tout, selon la définition de Varron, le Dieu des " Summa ", de ce qu'il y a de plus haut. Il occupe le sommet du Capitole et les ides lui sont consacrées au terme de la quinzaine croissante de la lune, sommet du mois. En ce sens, il est à Rome le garant de la Souveraineté. " - http://www.universalis.fr/encyclopedie/jupiter-religion-romaine -

Orale : " Les écrits brûlent, partent en cendres, mais la Parole elle ne peut pas disparaître. Elle se Transmet du Vivant au Vivant. Comme la Vie, c’est le Principe et le même But de la Tradition Orale. " - M\ Arc\ synthèse travaux de l'année « La parole perdue » P14 Ori\ Mon\ 6012 -

" C'est de cette époque que remonte également le Rite en Trois Degrés (Apprenti, Compagnon, Maître) ainsi que des gestes Secrets (la Poignée de Main, la "Griffe", la communication Orale de Noms de Colonnes, etc) en référence à un Passage Biblique de l'Epître de Paul aux Galatiens (Gal 2:9), rappelant l'échange des Poignées de la Main Droite (" Main de Vérité ") entre Jacques, Paul de Tarse et Jean. " - http://www.astrosurf.com/luxorion/franc-maconnerie2.htm -

" La Possibilité d'un Langage " Religieux " (de " Relegerer ", qui Réunit) n'est pas l'Apanage d'une " Révélation " Dogmatique quelconque. Sa Fonction Référentielle ou Sémantique serait Analogue à Celle du Texte " Poétique " : l'Existence du "  Référent " serait anticipée, elle n'oblige pas le lecteur ou le spectateur à retracer l'Unité de Sens Présente chez son auteur, mais Tolère et surtout Appelle des Interprétations Diverses ; c'est aussi le Domaine de la Tradition Orale et du Langage Sacré. " - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

" On Attribue à Xénocrate la Division de la Philosophie en Logique, Physique et Morale ou Éthique Comme Speusippe, c'est un Platonicien Pythagorisant, qui s'appuie surtout sur l'Enseignement Oral de Platon ; il Distingue Trois sortes d'Essences, auxquelles il fait Correspondre Trois Types de Connaissances :

1. Hors du Ciel, l'Intelligible ou les Idées Connues par l'Intellection Pure ;

2. L'Opinable, ce qui est Connu par l'Opinion (Doxa) ;

3. Dans le Ciel, les Objets Sensibles, Connus par les Sens.

Il pose Deux Principes, l'Un et la Dyade, Irréductibles. Dieu est la Monade, l'Âme du Monde est la Dyade. À la Différence de Speusippe, qui remplaça les Idées par les Nombres Mathématiques, Xénocrate les Assimila aux Nombres : les Idées sont les Nombres ; alors que Speusippe Refusait de voir le Bien dans l'Un (comme Platon) parce que cela aurait obligé à voir le Mal dans le Multiple, Xénocrate pense que tous les Êtres, dans la mesure où ils Participent de l'Un et du Multiple, ont quelque chose à voir avec le Mal. Le premier parmi les Platoniciens, il fait Correspondre la Ligne à Deux (la Dyade), comme Speusippe faisait Correspondre le Point à Un. Pour Platon, le Principe Formel des Grandeurs est la Ligne Insécable, pour Speusippe c'est le Point, pour Xénocrate, ce sont les Nombres mêmes : la Dyade pour les Longueurs, la Triade pour les Surfaces, la Tétrade pour les Solides. " - https://fr.wikipedia.org/wiki/X%C3%A9nocrate -

Voir - Dogmata - Doctrine - Djihad -

Orange : " Bougies Orange : Stimule l'Energie vitale, facilite les réussites, apporte Chances, popularité et la gaieté. ".

Oratio : « Quelle différence y a-t-il entre la Méditation et la Prière ? Entre la Meditatio et l'Oratio ? ». C'est une question souvent posée, je répondrai : « L'Oraison, c'est une Méditation qui a un Cœur. » Au-delà de l'Intuition de l'Être qui est une relation Intellectuelle ou Noétique avec le Réel souverain, il y a une relation affective avec cette même Réalité et voici tout à coup que cette Réalité est comme « quelqu'un ». Rien n'a changé, mais ce n'est plus une Réalité seulement objective qui m'apparaît, saisie par la Raison, la Mémoire ou l'Intuition, c'est une Réalité « Présentielle », une Epiphanie de l'Être, qui se donne à mon affectivité profonde, « Cœur » de mon Humanité. Ce n'est pas seulement la Présence magnifique d'une claire et vaste Lumière qui m'enveloppe, cette Lumière est habitée de tendresse et de Compassion. L'expérience et la Conscience d'Être, et d'Être aimé, ne font plus qu'Un et je peux répondre à cette expérience par la louange et la gratitude. L'assise et la marche entrent ainsi dans un « autre climat ». - Jean-Yves LELOUP – "Le passant" – lectio Divina - « L’assise et la marche » P142 à 149 Envoyé par Phi\ BOU\ P14 Ori\ Mon\ 6012  - Disponible sur demande - Ndlr -

Voir - Lectio Divina - Lectio - Cogitatio - Ruminatio - Meditatio - Oratio - Contemplatio - Unio - EchelleDialectique - Anagogie - Noésis - Diairésis - Etape - Moment  - Lion - Ora - Oraison -

Oratoire : " Le Laboratoire et l'Oratoire Deux côtés de la Science d'Hermès : le côté Exotérique : c'est le Livre Ouvert ; le côté Esotérique : c'est le Livre Fermé. Ou si l'on préfère, pour employer un Langage qui ressort plus directement à la Cabale Hermétique : respectivement, le Laboratoire et l'Oratoire. A rapprocher aussi de Lab, labbiale qui à trait aux Lèvres, au-dedans et au dehors de la Bouche. "  - Ndlr -

Voir - Ora -

Oraison : « Quelle différence y a-t-il entre la Méditation et la Prière ? Entre la Meditatio et l'Oratio ? ». C'est une question souvent posée, je répondrai : « L'Oraison, c'est une Méditation qui a un Cœur. » Au-delà de l'Intuition de l'Être qui est une relation Intellectuelle ou Noétique avec le Réel souverain, il y a une relation affective avec cette même Réalité et voici tout à coup que cette Réalité est comme « quelqu'un ». Rien n'a changé, mais ce n'est plus une Réalité seulement objective qui m'apparaît, saisie par la Raison, la Mémoire ou l'Intuition, c'est une Réalité « Présentielle », une Epiphanie de l'Être, qui se donne à mon affectivité profonde, «Cœur» de mon Humanité. Ce n'est pas seulement la Présence magnifique d'une claire et vaste Lumière qui m'enveloppe, cette Lumière est habitée de tendresse et de Compassion. L'expérience et la Conscience d'Être, et d'Être aimé, ne font plus qu'Un et je peux répondre à cette expérience par la louange et la gratitude. L'assise et la marche entrent ainsi dans un « autre climat».- Jean-Yves LELOUP – "Le passant" – lectio Divina - « L’assise et la marche » P142 à 149 Envoyé par Phi\ BOU\ P14 Ori\ Mon\ 6012 - disponible en .doc sur demande - Ndlr - Voir Dialectique -Diairésis...Lectio Divina - Lectio - Cogitatio - Ruminatio - Meditatio - Oratio - Cotemplatio - Unio - Ora

Orbi : " Urbi et orbi Terme qualifiant les bénédictions papales adressées à la ville de Rome (urbi) par extension le mondain (exotérique) et à l’Univers (orbi) par extension le Plèrome, le tout (ésotérique). Partout. - Média Dico -

Voir - Orbe - Pâques - Eschaton -

Orbe : " ...alliance du pouvoir temporel et du pouvoir spirituel. Voir - Urbi et orbi - Orbi - Orbe - Pâques - EschatonPlèrome -

Ordalie : " L'Ordalie est une Epreuve Judiciaire dont l'issue était supposée dépendre de Dieu, et qui Etablissait la Culpabilité ou l'Innocence de l'accusé. " - Média Dico -

" Toute Epreuve Juridique usitée, dans le moyen âge, sous le nom de Jugement de Dieu. - Il y en avait de bien des Espèces [d'Epreuve Judiciaire] ; mais elles se rapportent toutes à Trois Principales, Savoir le Serment, le Duel et l'Ordalie ou l'Epreuve par les Éléments (ex : marcher sur les braises). - DUCLOS, Oeuv. t. I, p. 301. -

" Nom qu'on donnait aux cuves dans lesquelles se faisait l'Epreuve de l'Eau. Etymologie : du bas-lat. ordalium, ordela ; du germanique : anglo-sax. ordâl ; all. Urthel, Urtheil, Jugement, c'est-à-dire ur, Fondamental, et Theil, partage. -  Le Littré - + Si Maî\ planche - JP\  DUP\  " Ah Seigneur mon..." - Tenue de Maî commune aux 4 RL de la GLDF - Ori\  Bez\  6013 - Disponible sur demande - Ndlr -

Ordination : " L’on retrouve aussi certains de ces Amis de Dieu, qui bénéficient de la Théophanie des Actes, avec certains autres qui auraient plutôt tendance à être absorbés par la Théophanie  des causalités. Il est à rappeler que ceux qui baignent dans La Singularité demeurent au-delà des conjonctures des stations, car La Singularité se trouve être en dehors de tout espace et ceux qui s’y trouvent ont leur résidence dans la station Divine, (Lahut), ce qui revient à dire qu’ils se situent au niveau de la Théophanie  de l’Essence. - L’étendue du vaste champ du royaume dit Divin est infinie, et lorsque l’expression " Station " est usitée ce n’est là que dans le sens imagé, métaphorique en quelque sorte; aucune locution ne peut traduire l’idée de Station Divine. - Au-dessous de la Station Divine l’on retrouve celle de l’Ordination, qui est en fait la station de la création et de la destruction des êtres créés qui appartiennent au champ des réalités dimensionnelles. A cela correspond la Station du " Qutb de L’Univers ", c’est lui qui détient le contrôle des cieux et du globe terrestre, ainsi tout ce qui concerne la création et la destruction. Le Qutb de l’Univers jouit de la Grâce qui provient du Trône Divin et comprend la capacité d’appointer et de dissoudre des positions de vassaux. - C’est cette Station qui permet d’accéder à ce qui a trait à la création et la destruction, c’est ici aussi, que l’on peut situer les pouvoirs miraculeux propres à cette Station. Lorsque le Qutb de cette Station évolue, il atteint alors la Station de La Singularité, qui n’est rien d’autre que la Divinité, et tout ce qui fut auparavant sa Station ne devient que non-croyance. Ceux qui ont atteint ce niveau, ont le contrôle de l’Ordination, cependant si ceux-ci s’engagent dans les aspects liés à la création ou la destruction, ils se retrouvent alors déchus de La Singularité, donc par conséquent en dehors de la Théophanie de l’Essence. Pour demeurer dans cette station il est nécessaire de rester voilé. - Lahut (Divinité) n’est autre que LĀ HOWA ELLĀ HU (il n'y a rien d'autre que Lui) ; la consonne finale « T » n’est pas en accord avec la grammaire arabe, mais, les Soufis l’utilisent pour cacher le sens de L’expression sacrée de Lāhut. Le « LĀ » ou négation, signifie qu’il n’y a pas de Théophanie des attributs pour ceux qui jouissent de La Singularité, alors que « HU » représente l’Essence, finalement, on aboutit à ceci : il n’y a pas de Théophanie des attributs, seulement la Théophanie de Essence. - Terry GRAHAM - KFII 1167- Lettre soufie N° 32 P31. -

Voir - Hutte -

Ordo Ab Chao : l'Ordre du Chao - Traduction littérale Google translator - 

- Le Chaos est il un désordre ou plutôt un Ordre que nous n’avons pas encore identifié, un Ordre auquel nous ne nous sommes pas encore soumis ?  Thi\ DAV\ - - P14 Ori\ Mon\ - 6012 - Discussion. -

" Confusion, désordre général, état primitif de l'Univers. " - Media-Dico -

" Ordo Ab Chao « l’ordre à partir du Chaos » cette devise résume à elle seule tout le processus initiatique et rappelle l’apparition de l’Univers décrite dans la Genèse suivi par la succession de Cycles d’Ordre et de désordre, il représente le passage du profane au Sacré, du négatif au positif, du bien et du mal, des Ténèbres à la Lumière . " - M\ Arc\ synthèse travaux de l'année « La parole perdue » P14 Ori\ Mon\ 6012 -

Voir - Etats Multiples de l’Etre -

Ordonner : " René Guénon dans « Aperçus sur l’Initiation », indique 3 conditions à cette dernière :

Potentialité, Virtualité et Actualité.

1° la QualificationConstituées par certaines Possibilités inhérentes à la Nature propre de l’Individu, et qui sont la Materiæ Prima sur laquelle le Travail Initiatique devra s’effectuer.

2° La Transmission, par le moyen du rattachement à une organisation Traditionnelle, d’une Influence Spirituelle donnant à l’Être « l’Illumination » qui lui permettra d’Ordonner et de Développer ces Possibilités qu’il porte en Lui.

3° le Travail Intérieur, par lequel ce développement sera Réalisé Graduellement, faisant passer l’Être, d’Echelon en Echelon, à travers différents Degrés de la Hiérarchie Initiatique, pour le conduire au But Final de la « Délivrance » ou de « l’Identité Suprême ».

Le Franc-maçon est sur le Chemin d’une Initiation proposée tout entière lors de la Cérémonie de Réception puis Eclairée « en nos Grades » et Réalisée « en nos Qualités ». " - Que vous ont apporté... - Hen\ LEC\ - P14 Ori\ Mon\ 6013 -

"Croire en la Tradition, c’est Croire en la Transmission, avoir la Certitude qu’il Existe un Ordre dans le Chaos Apparent, La Loge Qui est notre Maître, Symbole du Cosmos, « Lieu Ordonné » chez les Grecs, est au Centre et est le Centre de la Transmission de la Tradition, par l’Initiation." - Mat\ GAB\  "La Foi Maç." - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6013 -

" Oui ! Prenons Conscience que si le Monde est Ordonné, il ne l'est qu'en Apparence et qu'il nous faut Apprendre à le Lire pour Accéder à la Connaissance. " - Symbolique initiatique des jardins de Versailles  avec l'aimable autorisation de Madame Chantal Rozier-Chabert  http://720plan.ovh.net/~jardinsd/ -

Voir - 32 -

Ordre : " Voie de l’Ordre de l’Univers (la plus probante des voies de St Thomas) : C’est un fait qu’il existe un Ordre dans l’Univers (la révolution des astres, l’ordre des saisons), dans l’être humain (tous les organes sont admirablement disposés pour constituer l’organisme ; l’œil et la main notamment sont de petits bijoux). Or s’il existe un Ordre, ce ne peut être le fruit d’un pur Hasard (personne ne songerait à attribuer au hasard un chef d’œuvre pictural, par exemple !). Il faut donc qu’Existe une Intelligence qui ait conçu et Ordonné l’Univers. Et puisque cet Ordre est vraiment admirable, il faut que cette Intelligence soit Parfaite !"  - http://ktsens.fr -

Voir : Somme théologique de St Thomas d'Aquin - Primum Movens - Hylê Primordiale - Principe - Anima Mundi - Anankè - Hasard -

« Platon arrive ensuite à la question de Savoir qui doit Commander et qui doit Obéir dans cette Cité Parfaite. Ce sont les plus Sages, dit-il, racontant son fameux « conte phénicien » : " Parmi ceux qui Naissent il y en aura qui ont du Fer et de l'Airain dans leurs Âmes ; d'autres auront de l'Argent et d'autres encore, auront de l'Or. Les premiers seront les artisans et les laboureurs ; les seconds, les gardiens, et les troisièmes, ceux qui commandent." On a prétendu que par ce conte, Platon entendait créer un système de Castes dans sa Cité. Ceci est totalement faux. Platon prend soin d'expliquer qu'il faudra veiller à ce que les rejetons des laboureurs et des artisans qui auraient de l'Or dans leur Âmes, deviennent des commandants, et que ceux des commandants qui auraient du Fer et de l'Airain dans leurs Âmes, deviennent, quant à eux, des laboureurs et des artisans. - La Doctrine hindoue Enseigne que la durée d'un Cycle humain, auquel elle donne le nom de Manvantara, se divise en Quatre Âges, qui marquent autant de phases d'un Obscurcissement graduel de la Spiritualité primordiale ; ces sont ces mêmes périodes que les Traditions de l'antiquité Occidentale, de leur côté, désignaient comme les Âges d'Or, d'Argent, d'Airain et de Fer. Nous sommes présentement dans le Quatrième Âge, le Kali-Yuga ou « Âge Sombre », et nous y sommes, dit-on, depuis déjà plus de six mille ans, c'est-à dire depuis une époque bien antérieure à toutes celles qui sont connues de l'histoire « classique ». Depuis lors, les Vérités qui étaient autrefois accessibles à tous les Hommes sont devenus de plus en plus cachées et difficiles à atteindre ; ceux qui les possèdent sont de moins en moins nombreux, et, si le trésor de la Sagesse « non humaine », antérieure à tous les Âges, ne peut jamais se perdre, il s'enveloppe de Voiles de plus en plus impénétrables, qui le dissimulent aux regards et sous lesquels il est extrêmement difficile de le découvrir. - René GUENON - "La crise du Monde moderne" - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -  La vie simple de René Guénon par Paul Chacornac en PDF -

" D'après Julius Evola : « L’Enseignement Traditionnel, sous ses diverses formes, a toujours et partout affirmé l’existence d’une race primordiale, porteuse d’une Spiritualité Transcendante et souvent considérée, pour cette raison, comme « Divine » ou « semblable à celle des Dieux ». Dès lors l’Humanité, ou mieux les Âges de l’Humanité se distinguent les uns les autres en fonction de leur fidélité plus ou moins grande à l’Enseignement Traditionnel. Des Cycles se succèdent toujours dans le sens d’une Involution, donc d’un éloignement progressif de l’Humanité de l’Enseignement Traditionnel, depuis son Âge d’Or : « L’Âge d’Or, dont toutes les Traditions parlent d’une façon ou d’une autre, est un lointain Souvenir du Cycle de cette race, mais celle-ci, sa fonction et son siège furent également conçus sur un plan supra historique, du fait qu’à un moment donné ce qui avait été manifeste devint caché. En raison de l’Involution progressive de l’Humanité, rappelée aussi par toutes les Traditions, la fonction exercée par cette race devint peu à peu invisible et ce contact direct entre l’élément historique et l’élément supra historique fut interrompu. ». C’est ainsi que Julius Evola distingue pour notre temps présent deux Ordres : « Il y a un Ordre Physique et il y a un Ordre Métaphysique. Il y a la nature mortelle et il y a la nature des immortels. Il y a la région supérieure de l’« Être » et il y a la région intérieure du « Devenir ». Plus généralement : il y a ce qui est visible et tangible et, avant tout cela, il y a ce qui n’est ni tangible ni visible en tant que supra monde, Principe et Vie véritable ». Le Monde Moderne s’inscrit tout entier dans l’Ordre du « Devenir  », et il a rompu avec l’Ordre Métaphysique. De la même manière, la Religion participe du « Devenir  », quand l’Esotérisme, qui est du côté de l’Être, s’origine dans le supra monde : « On peut admettre que, dans un système Traditionnel complet, Religion et Initiation sont deux degrés ordonnés hiérarchiquement, dont le rapport s’est exprimé dans le domaine Doctrinal par l’Exotérisme et l’Esotérisme, la simple Foi et la Gnose, la Dévotion et la réalisation Spirituelle, le plan des Dogmes et des mythes et le plan de la Métaphysique ». Qu’en est-il des autres Âges ? L’Âge d’Argent se définit par un « type de Spiritualité Sacerdotale, plus Féminin que viril ». L’Âge de Bronze (Airain ) est celui de la « révolte d’une virilité sauvage » : « C’est la dégradation de la Caste Guerrière, sa révolte contre celui qui représente l’Esprit, révolte motivée par le fait que celui-ci n’est plus le Chef, le Chef Olympien, mais un Prêtre ». Quant à l’Âge de Fer, ou « Âge Sombre », il s’agit de notre Âge actuel. http://jm.saliege.com/tradition.htm/evola1.htm -

" L’Âge d'or  est une période d’Unité parce que c’est l’Âge de la Plénitude Spirituelle. L’éden est en début de Cycle pour le Chrétien et le Juif  ; il sera en fin de Cycle pour le Musulman… L’Egalité qui Existe entre les Hommes ne peut être que parce qu’ils vivent dans l’Esprit amenant une parité Spirituelle et non Matérielle. Tout au long de son Initiation le F \\ évoluera par l’Equerre et le Compas… sur le Chemin de la Vérité, sur le Chemin de la Vie.  La fin de cet Âge d'or est  souvent évoquée, dans les textes Anciens, comme une rupture. Ainsi dans l’Ancien Testament, plus que l’expulsion du paradis qui constitue une étape dans la construction de l’Humanité, l’épisode Cardinal est à mon sens celui de la Tour de Babel. Véritable exemple de Révolte contre l’Ordre Cosmique, c’est la Manifestation de l’Orgueil des Hommes Désirants accéder au Ciel Grâce à la construction d’une Tour qui marque la fin de l’Unité dans l’Ancien Testament : « Tout le Monde se servait d’une même Langue et des mêmes Mots ». Les Hommes partageaient donc la même Vision du Monde et la même Elévation Spirituelle. Yahvé Confondit le Langage de tous les habitants de la Terre :  « Qu’ils n’entendent plus les Paroles des Uns des Autres, et qu’ils se Dispersent parmi les villes et les Nations. Ainsi, ils ne concevront aucun autre dessin unique jusqu’au jour du Jugement ». Le Livre des Antiquités Bibliques rapporte sur les Lieux où s’Elévait la Tour dite de Babel :  « A Cause de cela, on donna à ce Lieu le Nom de Confusion, parce que c’est que Dieu Confondit leur Langage et c’est de qu’il les Dispersa sur la face de la Terre ». C’est sur ce Lieu que fut Fondée Babylone qui signifie « Cercle de Confusion ».  L’Obscurcissement Spirituel mène à la Confusion et à une Dispersion, donc à un éloignement de l’Esprit et de l’Unité." - And\ MIC\ "la confusion" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 -

" La Question du Libre arbitre a été discutée à travers les Siècles par tous les Philosophes sans qu’aucune conclusion ne fasse l’unanimité. Et les plus grands Sages de l’Inde paraissent se contredire, affirmant que tout est Œuvre de la seule Shakti (Energie Divine) mais proposant une Pratique Personnelle qui met en jeu l’initiative Individuelle. Il y a une approche relative : est-ce que je peux gagner en Liberté intime ? Et il y a une approche radicale, plus délicate à comprendre car cette question du Libre arbitre, nous la posons à partir de la Conviction de l’Ego Individualisé - le Moi et le Non moi – qui est une Forme d’Erreur Fondamentale, Arthur Osborne, un Disciple anglais de Ramana Maharshi qui a passé dix ans dans son Ashram du vivant de Celui-ci a écrit plusieurs livres, a utilisé une Image du temps de la T.S.F. où les postes de radio étaient volumineux, avec de grosses lampes à l’intérieur. Imaginons, dit-il, qu’un indigène d’une tribu du fin fond de la forêt vierge, qui n’a jamais eu la moindre notion d’électricité ni la moindre idée de ce qu’est un poste de radio, entende une voix de femme qui sort de cette énorme boîte. Cette personne demande « la dame qui est dans la boîte, est-ce qu’elle décide des chansons qu’elle veut chanter » -auquel cas elle aurait un Libre arbitre - « …ou est-ce qu’elles lui sont imposées? » La réponse se situe à un autre niveau : « il n’y a pas de dame dans la boîte. » Vous n’êtes pas beaucoup plus avancés, mais c’est un point de départ de Réflexion : toute cette question du Libre arbitre se pose à partir de la Conviction de l’Ego - Moi, Moi ce que Je suis, tout ce que Je ne suis pas, mon passé, mon futur, mes relations avec les autres- et cette identification à l’Ego est une Illusion dont on peut s’Eveiller. Telle est la réponse ultime…" - ARNAUD DESJARDINS - LA PAIX TOUJOURS PRESENTE - santé psychique et santé spirituelle - Editions: LA TABLE RONDE. " -

" Sans doute la Maçonnerie de la fin du XVIIIe siècle n'avait-elle déjà plus en elle ce qu'il fallait pour accomplir ce « Grand Œuvre », dont certaines conditions échappaient d'ailleurs très probablement à Joseph de Maistre lui-même ; est-ce à dire qu'un tel plan ne pourra jamais être repris sous une forme ou sous une autre, par quelque organisation ayant un caractère vraiment Initiatique et possédant le « Fil d'Ariane » qui lui permettrait de se Guider dans le Labyrinthe des Formes innombrables sous lesquelles est cachée la Tradition Unique, pour retrouver enfin la « Parole perdue » et faire sortir « la Lumière des Ténèbres, l'Ordre du Chaos » ? Nous ne voulons aucunement préjuger de l'Avenir, mais certains Signes permettent de penser que, malgré les Apparences défavorables du Monde actuel, la chose n'est peut-être pas tout à fait impossible ; et nous terminerons en citant une phrase quelque peu Prophétique qui est encore de Joseph de Maistre, dans le IIe   entretien des Soirées de Saint-Pétersbourg : « Il faut nous tenir prêts pour un Evénement immense dans l'Ordre Divin, vers lequel nous marchons avec une vitesse accélérée qui doit frapper tous les observateurs. Des Oracles redoutables annoncent déjà que les Temps sont arrivés.»" - René Guénon : Un projet de Joseph de Maistre pour l’union des peuples - http://esprit-universel.over-blog.com/article-rene-guenon-un-projet-de-joseph-de-maistre-pour-l-union-des-peuples-2-57981464.html  - Disponible sur demande - Ndlr -

" René Guenon, dans son ouvrage « Chirographie », nous rapporte : « Quant au Nom Allah Lui-même, il est formé par les Doigts, de la façon suivante : l’auriculaire correspond à l’Alif, l’annulaire au premier Lam, le médius et l’index au second Lam, qui est double, et le pouce au He (qui, régulièrement, doit être tracé sous sa Forme « Ouverte ») ; et c’est là la Raison principale de l’usage de la Main comme Symbole, si répandu dans tous les pays Islamiques (une Raison secondaire se référant au Nombre Cinq, d’où le Nom de Khoms donné parfois à cette Main Symbolique). On peut Comprendre par la signification de cette parole du Sifr Seyidna Ayûb (Livre de Job, XXXVII, 7) : « Il a mis un Sceau (Khâtim) dans la Main de Tout Homme, afin que tous puissent Connaître Son Œuvre » ; et nous ajouterons que Ceci n’est pas sans rapport avec le Rôle Essentiel de la Main dans les Rites de Bénédiction et de Consécration. »... « Les Mains Nues signifient que le Compagnon s’est Dépouillé de ses Outils comme le Candidat Apprenti s’est Dépouillé de ses Métaux …» ...« …. Se Dépouiller de ses Outils pour un Compagnon , c’est se Libérer des supports qui ont permis l’Acquisition du Degré de Connaissance qui devrait Correspondre à ce Grade, car cette Connaissance, si elle a été véritablement été Acquise, serait alors Intégrée à l’Être, et pour « pouvoir Accéder à un Degré d’Ordre Supérieur, il conviendrait que cette Connaissance du Compagnon « laisse la Voie Libre à nouveau et par , qu’elle se débarrasse de tout ce qui, Maintenant, est « Devenu Extérieur à l’Être et qui gênerait pour ce Prochain Passage, même si ces Outils ont été « Nécessaires jusqu’alors… ». " - http://www.ledifice.net/6034-4.html -

" Platon écrivait encore : « En définitive la Justice est la condition même des autres Vertus, Génératrice d’Ordre et de Force. Elle est à l’Origine de tout Progrès social.  » Cité  par le CR+ Francis Ros\ "Que représente le tableau des princes de Jer\..." - SC-702 Ori\ Mon\ 6014 - 

" Nous rappelons que "l'Adepte " est Proprement Celui Qui a Atteint la Plénitude de l'Initiation Effective : certaines Ecoles Esotériques font cependant une distinction entre ce qu'elles appellent " Adepte Mineur " et " Adepte Majeur " ; ces Expressions Doivent alors se Comprendre, Originairement tout au moins comme désignant Celui parvenu à la Perfection respectivement dans l'Ordre des "petits Mystères" et dans Celui des "grands Mystères". René GUENON - "Aperçus sur l'initiation" - De la hiérarchie initiatique - P.281 -  " Croire en la Tradition, c’est Croire en la Transmission, avoir la Certitude qu’il Existe un Ordre dans le Chaos Apparent, La Loge Qui est notre Maître, Symbole du Cosmos, « Lieu Ordonné » chez les Grecs, est au Centre et est le Centre de la Transmission de la Tradition, par l’Initiation. " - Mat\ GAB\  "La Foi Maç." - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6013 -

" C'est Fascinant de lire Guénon. Son Texte nous Transmet une Atemporalité, une Impersonnalité, comme si l'auteur avait été Investi de la lourde Tâche de nous Elucider avant " la Fin de ce Monde tel que nous le Concevons. " (son expression). C'est Séduisant de lire Guénon, son style littéraire suscite l'Enfant fragile Qui Habite en nous, Celui Qui Veut qu'on pense à sa place, qu'on lui donne des Certitudes, des boussoles, qu'on Lui prenne la Main. Comme dirait Pascal, on a besoin d'un Point Fixe, d'un port confiable. Paradoxalement, le Texte guénonien est exigeant avec son lecteur, il n'est pas facilement accessible, il est Rigoureux dans l'Ordre des Raisons, il arrive à être parfois Scolastique, Thomiste, plein de distinctions, de canevas, dénotant un Esprit Arachnéen. " -h