Q

A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N-O-P-Q-R-S-T-U-V-W-X-Y-Z-& - Nombres -

Pour enrichir le glossaire, signalez-nous les mots ou expressions pour lesquels

vous désireriez avoir une explication ou envoyez votre participation.

Contacter le Webmaster

 

Accueil du site : Pourquoi ce site ?

 

Qa'aba - Qiyama - Qobts - Quadrature - Quadrivium - Qualifiée - Qualité - Quand - Quantitatif - Quaternaire - Quatre - Que - Que-chott - Quelqu'un - Quémander - Quête - QuestionQueue - Qui - Quiétude - Quoi - Qutb

 

Qa'aba : " La Qa'aba de La Mecque est le Bétyle d'Agar. On comprend là toute l'importance symbolique d'une Pierre Messagère du Ciel... L'homme est un Bétyle tombé du Ciel pour servir de Fondation à une construction qui le ramène vers le haut (Doctrine de la réintégration, ou de la Résurrection). le Feu du Ciel l'a brulé, il est Tombé, Noir (calciné) il devra retrouver la Pureté (la Grâce). L'homme initié est un Bétyle Conscient, il amortit, il absorbe les fautes des autres (Qa'aba). " - "Ordo Ab Chao" - N° 62 - Sup\ au 12° Deg\- "L'Arc\ et la FM\- La Pie\ de Fon\..." par J\ SOL\ - P.217/220 -

" Bétyle, Pierre Noire d'origine météorique... Pierre centrale ou adorée d'un Temple... Pierre du songe de Jacob dite de " Beth-El "... -

" La Kaaba, (Qa'aba) qui est la « Maison de Dieu » (Beit Allah), et dont la Forme est celle d’un Cube (Image de Stabilité) occupant le Centre d’une Circonférence qui est la Coupe Terrestre (Humaine) de la Sphère de l’Existence Universelle. "  - René GUENON - aperçus sur l'ésotérisme islamique et le Taôisme – L’écorce et le noyau - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -

" Le Mandala ou Yantra de l’Élément Prithvî est un Carré, Correspondant comme Figure plane au Cube, dont la Forme Symbolise les Idées de « Fondement » et de « Stabilité » ; on pourrait dire, dans le Langage de la Tradition Islamique, qu’on a Ici la Correspondance dans la « Pierre Noire », équivalente au Linga Hindou, et aussi à l’Omphalos qui est, comme nous l’avons exposé ailleurs, un des Symboles du « Centre du Monde ». " - René GUENON - Etudes sur l'Hindouisme – Kundalini-Yoga - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -

"...pour aboutir à celle qui est au contraire la plus « arrêté », et qui est le Cube." - René GUENON - Le règne de la quantité et les signes des temps – De la sphère au cube - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF - Analogie avec les Cubes « Tefilin » du Judaïsme  - Ndlr -

Voir - Bétyle - Besil - SwastikaSalvé Régina - Schalom - Cérémonie du Thé - Dissoudre - Alchimie - Syngué - Patience

Illustration de 1315 tirée du Jami al-tawarikh,

inspirée du récit de la remise en place de la Pierre noire

 par Mahomet et les aînés des clans de La Mecque

         

Lingam du sanctuaire de "My-Son" Vietnam et deux Lingams Hindous

     

Omphalos du Temple d'Apollon à  Delphes

Le Bétyle de Kermaria, près Pont-l’Abbé (Finistère)

 

Qiyama :  " Qiyama, Résurrection, le fait de ce Mettre Debout. " - "L'islam pour les nuls" malcom Clark & Malek Chebel - Page 167. à mettre en résonnance avec la cérémonie d'Exaltation - Lliens avec Pyjama ? le Réveil ? - Ndlr -

Qotbs : " Maîtres Parfaits : Chez les Soufis Qobts, Qutb. - Le Qobt est un Lion, et la chasse relève de ses fonctions ; Ceux qui gravitent autour de LUI, se nourrissent des Ses restes. Faites de votre mieux pour contenter votre Qobt, De façon à ce qu’il garde ses forces et Qu’elles puissent s’accroître et qu’il puisse gagner en vigueur. Lorsqu’Il est déçu, les gens demeurent alors dépourvus, car la main du Qobt est celle qui fournit la nourriture au gosier. Ce que les autres ramassent n’est autre que des miettes et Ses restes. Comprenez cela, si votre cœur désire devenir proie. Il est l’Intelligence, et les gens sont les membres de l’aspect corporel. Le commandement du Corps nécessite l’intervention de l’Intelligence. La faiblesse du Qobt réside dans l’aspect Physique du Corps et non dans celui de l’Esprit ; La faiblesse est reliée à l’Arche et non à Noah. Le Qobt fait ses circonvolutions autour de lui-même. En retour, les cieux tournoient autour de Lui. " - Terry GRAHAM - Lettre soufie N° 32 - P15  - http://www.journalsoufi.com -  

" Le Qotb (le Maître Parfait) chevauche la Fontaine des Lumières radiantes de ces Noms en route vers leurs Attributs et Qualités. " - Terry GRAHAM - Lettre soufie N° 32 - Qotb (Maître) P17. - http://www.journalsoufi.com -  

" Nous sommes immobiles tel le Qotb, Alors que nous tournoyons telle la roue de l’univers. " - MAGHREBI -

" Le Maître ou Qotb, dans son sens strict et littéral signifie pivot, lequel descend dans la zone inférieure du moulin à moudre le grain (pierres sphériques superposées servant à moudre le blé ou autre grain dont l’une la première, reste immobile, alors que la seconde se déplace en mouvements circulaires au-dessus de l’autre), et dont le deuxième niveau, fait des circonvolutions autour de cet axe. Ce terme porte en lui, le germe du commandement et de chef de tribu, celui de chef de cité. Dans la terminologie soufie, le Qotb, est celui qui a atteint l’état de perfection et autour duquel tournent les cœurs des disciples et voyageurs de la Voie. On pourrait l’exprimer d’une autre façon à savoir : que le disciple dépose la graine logée au sein de son cœur pour ensuite la transposer dans le bassin de dévotion en offrande au Maître,  afin d’y être broyée dans le moulin de l’Amour bonté (mahabbat) et de l’amitié Divine (welayat), pour se dépouiller des membranes desséchées ainsi que des débris superflus, de façon à pouvoir atteindre l’huile de la Réalité. En vérité se sont ceux qui sont affligés de douleurs qui le recherchent. Le Qotb est appelé alors celui à qui on a recourt pour être aidé (ghauth), car étant celui qui est l’objet des faveurs Divines à tous les instants. Il est celui qui a reçu le Talisman Fabuleux. Il lui est possible de pénétrer le domaine de l’existence aussi bien dans son intériorité que dans les manifestations de ses aspects extérieurs, tout comme l’âme imprègne le corps entièrement. Il maintient l’équilibre qui régularise les dons répandus en provenance de la grâce Divine (faidh). Il est celui qui évalue l’écoulement de celle-ci à partir de la connaissance qu’il a de Dieu. Celle-ci émergeant de l’essence avant sa manifestation. Le flot du courant de la vie, de la forme de vie la plus sublime à celle la plus insignifiante, est entre ses mains. " - Terry GRAHAM - Lettre soufie N° 32 - P.10 - http://www.journalsoufi.com -

Voir  Licorne - Khidhr

Quadrature :

" Dans la Symbolique Chrétienne la Forme Octogonale Symbolise la Résurrection ce Qui fait que les Fonds Baptismaux ont Souvent Une Forme Octogonale ou s’Elève sur Une Rotonde comprenant Huit Piliers. [...] l’Octogone a Une Valeur de Médiation entre le Carré (la Terre) Et le Cercle (le Ciel). Il Est dans Un rapport Avec le Monde Intermédiaire entre la Terre Et le Ciel. Ne met-Il pas sur la Voie de l’inaccessible Quadrature du Cercle Qui Symbolise l’Effort de l’Homme pour Transformer sa Propre Substance en Substance Divine c'Est-à-dire à se Purifier, se Perfectionner, à Découvrir Et Mettre en Œuvre sa Propre Transcendance ? " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Voir - Qiyama - Swastika (Belle explication !) -

 

D'après Midi-Libre 27/06/2017

Expo Léonard de Vinci - 34 Poussan -

 

Quadrivium : " L’Arithmétique, c’est l’art de calculer, la science du nombre, des rapports et des proportions. Cette science des nombres est en usage constant dans nos travaux, elle nous enseigne les pouvoirs et les propriétés des nombres aux moyens de tables et de figures. Grâce à cet art nous avons le pouvoir de compter. « Que serait 1 tout seul ? ». La Géométrie, c’est l’art des formes ou volumes. Traditionnellement la Géométrie est la partie des mathématiques qui étudie les figures du plan et de l’espace (Géométrie Euclidienne). « Nul n’entre ici s’il n’est Géométre ». La Tradition, veut que cette phase ait été gravée à l’entrée de l’Académie de Platon, école fondée, par ce dernier, à Athènes, en 387 avant Jésus Christ. La Musique, une des pratiques culturelles les plus anciennes, elle ordonne des sons et des silences pour construire une matière musicale agréable à l’oreille et au Cœur. Elle est à la fois forme d'expression humaine individuelle (notamment l'expression des sentiments personnels), source de rassemblement collectif et de plaisir (fêtes, chants, danses) et symbole d'une communauté (hymne national, musique religieuse, musique militaire). L’Astronomie. C’est l’art qui s’apparente au nombre par le calcul des angles, des cercles, des ellipses, des Paraboles et des Spirales. Considérée comme la plus ancienne des sciences, elle permet l’observation des astres...L’Astronomie nous rappelle sans cesse que de l’Orient à l’Occident, du Midi au Septentrion ou du Zénith au Nadir, tout converge en un Point et un seul, l’Unité ou le Centre de l’Univers, ce Point de convergence ou ce Point de Création : Le G\A\D\U\ Ces Quatre arts du Quadrivium sont donc constitutifs du pouvoir des nombres mais ne constituent pas une fin en Soi, mais l’aptitude à dépasser le stade des sensations qui nous maintiennent dans l’ordre du visible et du monde matériel (le monde profane), pour s’élever jusqu’à l’intelligible pur (le monde de l’Esprit). Dan\ PAR\ - "Les Arts Libéraux" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6012 -  

Voir - Trivium -

Qualifiée : " À travers les Fondamentaux que sont l’Esprit et la Matière, on peut définir Trois notions : L’Unité : uniquement Spirituelle, elle réside dans l’Esprit et va de pair avec l’Eternité ; c’est elle qui inspire les sociétés Traditionnelles. La Multiplicité : Elle Exprime la Matière Qualifiée et résulte de la rencontre de l’Esprit et de la Matière. La Matière ne se Manifeste que Grâce à l’Esprit, mais aussi par là même le Révèle (dans le Symbolisme des Outils, le Franc Maçon Travaille avec l’Equerre et le Compas. Tous deux reposent de manière différente selon le degré sur l’Autel des Serments … et sont associés à la Bible, Livre Sacré par excellence). L’Uniformité : à l’inverse de l’Unité, l’Uniformité est la Matière privée de l’Esprit, de Lumière : C’est l’Obscurantisme.  [...] À l’opposé de l’Unité, se tient l’Uniformité. Comme nous l’avons vu, celle-ci est Matérielle et vient à la suite d’une longue Action de nivellement. Tout est réduit à une seule dimension, le Monde Matériel, et toute Verticalité est dès lors niée. Pour les régimes totalitaires, rien n’est pire qu’un Homme capable d’avoir une Personnalité lui permettant de Penser  Librement. L’Homme s’emprisonne progressivement au sein d’un Monde unidimensionnel et il voit son Univers s’appauvrir sans cesse au plan Qualitatif. L’Uniformité évacue la différence et est totalitaire ou impérialiste. Elle dévore la moindre Force Vitale qui se trouve à sa portée. Le nivellement ainsi effectué se fait toujours par « le bas ». [...] Au Plan Personnel, on est loin de la Transformation Intérieure, Qualitative, lente et profonde de l’Individu pour qui, ce qui est appris s’intègre peu à peu à l’Être et ne le quitte plus. C’est la différence Fondamentale qu’il y a entre Savoir et Connaissance. [...] la Compréhension étant engendrée par l’Elévation Spirituelle. Les seuls Liens qui peuvent Unir les Hommes sont Verticaux donc Qualitatifs et non Horizontaux, à Savoir Formels ». - And\ MIC\ "la confusion" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 -

" René Guénon dans « Aperçus sur l’Initiation », indique 3 conditions à cette dernière :

Potentialité, Virtualité et Actualité.

1° la QualificationConstituées par certaines Possibilités inhérentes à la Nature propre de l’Individu, et qui sont la Materiæ Prima sur laquelle le Travail Initiatique devra s’effectuer.

2° La Transmission, par le moyen du rattachement à une organisation Traditionnelle, d’une Influence Spirituelle donnant à l’Être « l’Illumination » qui lui permettra d’Ordonner et de Développer ces Possibilités qu’il porte en Lui.

3° le Travail Intérieur, par lequel ce développement sera Réalisé Graduellement, faisant passer l’Être, d’Echelon en Echelon, à travers différents Degrés de la Hiérarchie Initiatique, pour le conduire au But Final de la « Délivrance » ou de « l’Identité Suprême ».

Le Franc-maçon est sur le Chemin d’une Initiation proposée tout entière lors de la Cérémonie de Réception puis Eclairée « en nos Grades » et Réalisée « en nos Qualités ». " - Que vous ont apporté... - Hen\ LEC\ - P14 Ori\ Mon\ 6013 -

" Le Un n’a pas de Forme, c’est le Symbole de l’Absolu qui est Au-delà de toutes Limites, il contient Tout puisque c’est le Tout. Ce que je Qualifie Au-dessus, comme étant le Point au Centre du Cercle, le Germe. " - Lio\ Ren\ "Il y a lieu de ramener..." - RL 813 - Ori\ Bez\ 6014 - citant Irène Mainguy « la symbolique maçonnique du troisième millénaire » -

Voir René Guénon. -

" Autolâtre Qualifie une Personne Vouant un Culte à Elle-même. Gourou Autolâtre : Gourou qui Croit en sa Nature Divine et Qui s'Adore Lui-même. " - https://fr.wiktionary.org/wiki/autol%C3%A2tre - (Attention : dans le cas de la phrase précédente, le "Gourou Autolâtre" ne peut pas être considéré comme un Gourou... sauf par Lui-même et par ses adeptes. Le véritable Gourou croit en la Nature Divine de toutes choses, et aime (Agapè) tout universellement - Ndlr -) -

"...à cet égard, Krishna et Arjuna Représentent respectivement le « Soi » et le « Moi », la Personnalité et l’Individualité, Qui sont Atma Inconditionné et Jîvâtmâ. L’Enseignement donné par Krishna à Arjuna c’est, à ce point de vue Intérieur, l’Intuition Intellectuel Supra-rationnelle par laquelle le « Soi » se Communique au « Moi », lorsque Celui-ci est « Qualifié » et Préparé de telle Façon que cette Communication puisse s’Etablir Effectivement. " - ÉTUDES SUR L’HINDOUISME – Âtmâ-Gîta - René Guenon -

" 0 Dieux, Alcibiade, en quel Etat Je te vois ! J'hésite à le Qualifier ; pourtant, puisque Nous sommes Seuls, Il faut Parler. C'Est notre Raisonnement Qui t'en Accuse et Toi Qui t'en Accuses Toi-Même. Voilà Pourquoi tu te jettes dans la Politique avant d'Être  Instruit. Et tu n'es pas Seuls dans ce cas : Il en Est de Même de la Plupart de ceux Qui se Mêlent des Affaires de la République, à l'Exception de quelques-uns et peut-être de ton Tuteur, Périclès. " - Socrate à Alcibiade - Platon " le premier Alcibiade" XIII -

Qualités : " Les Vertus Théologales et Cardinales, en devenir, font parties des Qualités initiatiques à percevoir, a pressentir chez l'homme à accueillir. "

" Isme Suffixe désignant " Qualité, Propriété, Fonction, Opinion, Attitude. " - http://www.etudes-litteraires.com/suffixes.php -

" Le Taureau qui est Lié à Vénus exprimant ainsi la Persévérance, la Qualité d’un Travail Désintéressé et, par conséquent, la Concentration. [...] Ces Signes du Zodiaque sont en relation avec les Éléments :...le Taureau avec la Terre..." - Jea\ Mey\ - "Les pas du F\M\" - Ori\ de Mon\ 6013 -

" Qualité Fondamentale de l'Unité Vivante : se Séparer, s'Unir... se Transformer, se spécifier... Paraître et Disparaître, se Solidifier et se Fondre... surgir et finir, créer et détruire, Naissance et Mort, Joie et Souffrance, tout se conjugue dans un même Esprit..." Goëthe "Maximes et Réflexions" cité par Phi\ MAN\ "Le Rituel d'ouverture des travaux au 3° degré" Ori\ Mon\ - 1° journée Cambacérès - 6013 -

" René Guénon dans « Aperçus sur l’Initiation », indique 3 conditions à cette dernière :

Potentialité, Virtualité et Actualité.

1° la QualificationConstituées par certaines Possibilités inhérentes à la Nature propre de l’Individu, et qui sont la Materiæ Prima sur laquelle le Travail Initiatique devra s’effectuer.

2° La Transmission, par le moyen du rattachement à une organisation Traditionnelle, d’une Influence Spirituelle donnant à l’Être « l’Illumination » qui lui permettra d’Ordonner et de Développer ces Possibilités qu’il porte en Lui.

3° le Travail Intérieur, par lequel ce développement sera Réalisé Graduellement, faisant passer l’Être, d’Echelon en Echelon, à travers différents Degrés de la Hiérarchie Initiatique, pour le conduire au But Final de la « Délivrance » ou de « l’Identité Suprême ».

Le Franc-maçon est sur le Chemin d’une Initiation proposée tout entière lors de la Cérémonie de Réception puis Eclairée « en nos Grades » et Réalisée « en nos Qualités ». " - Que vous ont apporté... - Hen\ LEC\ - P14 Ori\ Mon\ 6013 -

" Le préfixe Mac au début de la plupart des Noms propres veut dire « Fils » en Gaélique Ecossais ; ainsi, Andrew Macdonald est parmi les « Fils de Donald ». En Gaélique, lorsqu'il s'agit d'une Femme, Mac est remplacé par Nic, qui est la contraction de terme nighean mhic, qui veut dire « Fille du Fils ». Ainsi, en Gaélique, NicDhòmhnaill, veut dire en réalité « Fille de MacDonald » (ou si l'on préfère « Fille du Fils  Donald ») plutôt que « Fille de Donald ». Par ailleurs, si tous les membres du Clan portent le même Nom de famille, qui est celui du Clan, Traditionnellement, seul le Chef se réclame de ce Nom. Ainsi, le Chef du Clan Macfarlane sera appelé « Macfarlane », sans référence à son prénom, et sans utiliser la formule de politesse « Monsieur » ; les Hommes de Qualité du Clan seront appelés par leur Nom complet, selon les Conventions habituelles. En revanche, les membres mineurs seront appelés par leur seul prénom, auquel sera accolé leur Lieu de Résidence, par exemple « Iain de Tallisker » - http://fr.wikipedia.org/wiki/Clan_%C3%A9cossais -

" Le Septénaire ainsi esquissé se retrouve jusque dans les Sept Péchés Capitaux, dont la distribution repose sur des données Initiatiques :

1. L'Orgueil, nuisible lorsqu'il Procéde d'une Vanité Frivole, se rattache au Soleil qui Eblouit les Faibles.

2. La Paresse, provient de la Passivité  Lunaire, alanguie en Inertie abusive.

3. L'Avarice, est le Vice des Saturniens, Prévoyants et Prudents à l'Excès.

4. La Gourmandise, se reproche par contre aux Jupitériens, Gens Hospitaliers et généreux qui ne s'oublient pas eux-mêmes.

5. L'Envie Tourmente les Mercuriens agités qui ne sont jamais Satisfaits et ne peuvent s'empêcher d'Ambitionner avec véhémence ce qu'ils ne Possèdent pas.

6. La Luxure, Naît de l'exagération des Qualités de Vénus.

7. La Colère, enfin, est le Défaut de Mars, dont elle Exalte la Violence et les emportements."- http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

" Pourtant Je suis de ceux qui pensent que l'Enfant Nait avec toutes ces Vertus Principielles, ou tout au moins avec toutes les Qualités qu'il faut pour les Acquérir, n’ayant alors aucun Préjugé. Mais des sa Naissance Celà se complique ; son Education va Lui être imposée, son Savoir Inculqué sans Pouvoir le Contester. Plus tard il va Devoir Construire sa Personnalité, affronter la Matérialité, se faire une place dans la Société, coiffer plusieurs casquettes, chef de famille, chef d'entreprise, etc., etc., les chapes de Plomb vont se superposer jusqu'a faire une carapace, une gangue, dont on va avoir beaucoup de mal a se débarrasser, toutes ces couches vont l'éloigner peu ou prou de la Vérité, de la Lumière Qui Est en Lui. " - Gér\ DUS\- "la tolérance..." P 14 La Per\ Lan\ Ori\ Mon\ 6013 -

Voir - Sinople -

" Je suis quand même un peu gêné par la " Paradoxalité"  du terme " Impersonnalité " utilisé pour désigner, si j'ai bien compris, l'Etat de Celui Qui a Dépassé en Conscience son Individualité, alors même que ce Dépassement consiste à s'Epanouir dans la " Personnalité absolue " I.E. (c'est à dire) le Soi. Quand tu lis les définitions d'Impersonnalité, il y a de quoi se Perdre ! La seule qui me conviendrait est " Qualité de ce Qui n'appartient pas particulièrement à une Personne. " mais je préférerais dire "Qualité de ce Qui  est Au-delà de l'Individu". La Loi par exemple. Shakespeare parlait d'"Impersonnalité Sur-humain". À Mediter..." ( Echanges après discussions aux Agapes à propos de - "Evola Julius - Chevaucher le tigre, Dissolution de l'individu.doc") - Max\ Pas\ - R\L\ 813 Ori\ Béz\ 6014 - 

" Le Noir absorbe la Lumière, on l’associe donc aux Ténèbres, à l’Obscurité. En Occident le noir est Noir de Deuil, c’est à dire à un départ sans Retour, une Perte définitive tandis que le Blanc Couleur de Deuil évoque au contraire une absence provisoire destinée à être comblée. Dans sa Qualité Symbolique de Couleur de Deuil le noir peut, du fait qu’il évoque un départ sans Retour, laisser suggérer qu’il s’agit du départ du Corps, de sa Matérialité Qui Deviendra Non présence. Le Noir c’est l’irrémédiable absence du Corps Physique. " [...] " Le Noir et le Blanc, si l’on se réfère au Langage Hermétique, nous suggèrent que l’Initié doit Accomplir l’Œuvre au noir avant d’aborder l’Œuvre au blanc. En fait, il s’agit d’une alternance car le Retour au Noir devra être réitéré afin de multiplier les Opérations de Régénération et ce dans toutes les Directions, c'est-à-dire dans la Totalité de l’Être dans une Recherche de Perfectionnement de soi. On peut bien entendu sourire sur le Nom de Maître Parfait, Le Noir et le Blanc nous indiquent bien qu’il ne s’agit pas d’un Etat mais d’une Potentialité qui Suppose le Passage incessant de l’Œuvre au noir à l’Œuvre au blanc … et vice versa… et ce dans toutes les Dimensions de l’Être…"  [...] "Pour l’Alchimie le Rouge est la Couleur de la Pierre Philosophale, la Pierre Qui Porte le Signe du Soleil. Si le Grand Œuvre commence par l’Œuvre au noir et culmine par l’Œuvre au blanc, le Néophyte Qui Parcourt les Etapes de Passage est Dénommé l’Homme Vert et l’Homme Rouge."-http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

" Dans sa Qualité Symbolique de Couleur de Deuil le Blanc peut, du fait qu’il évoque une Absence Provisoire Destinée à Être Comblée, laisser suggérer qu’en quelque sorte l’Esprit du Mort Demeure en nous (voir Noùs - Ndlr -) et que l’Esprit prendra Chair. Le Blanc est alors une Couleur d’Annonce, elle Annonce non pas la Fin mais l’Accomplissement. N’oublions pas que le Blanc au (ixième) Degré n’est pas Présent en tant que Tâche de Couleur mais en tant que Couleur des Colonnes indiquant les Quatre Points Cardinaux. Ce sont Symboliquement des supports de Connaissance en Esprit qui marquent les Limites du Passage d’un Monde à un Autre Monde. C’est en ce Sens qu’elles sont aux Quatre Points Cardinaux, c’est à dire dans toutes les Directions. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

" Est dit Illustre Celui dont le Renom est éclatant du fait d’un Mérite ou de Qualités Extraordinaires. Il y a dans « Illustre » comme une dérive de Lux et Lucis Qui signifie Lumière. Ce serait Celui Qui, par le Renom de ses Qualités  Générateur de Lumière. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

" J’ai Trouvé Une Réponse dans l’Evangile de Luc, 17.33, où Jésus dit : Celui Qui Cherchera à Sauver sa Vie la Perdra, et Celui Qui la Perdra la Retrouvera. Dans l’Evangile de Jean, 12.25, cela Est dit d’Une Autre manière : Celui Qui Aime sa Vie la Perdra, et Celui Qui Hait sa Vie dans ce Monde la conservera pour la Vie Eternelle. On doit donc Distinguer Deux Qualités de Vie et cette Parole peut Etre Interprétée de la manière suivante : Qui veut préserver sa Vie Mondaine à n’importe quel prix Perdra la Vie Eternelle. Celui Qui Sacrifiera cette Vie Mondaine gagnera la Vie Eternelle. D’Un Point de Vue Métaphysique, l’Interprétation de cette Parole Est : Celui Qui veut préserver son Moi, ne Trouvera pas le Soi. "  - Rem\ DIM\ "Au degré de..." P43 les Arg du lan -  Ori\ Nar\  6015 -

" Oxymore ou Oxymoron , en Rhétorique c'Est la Réunion de Deux Mots de Sens Opposés. Exemple : Une Obscure Clarté (Baudelaire). " - Media dico -

" Le Secret de l'Initiation Est dans l'Oxymore que Représente la Vie que Nous Vivons, [...] on ne Sépare pas l'Inséparable Même si l'Apparence essaie de Nous Démontrer le Contraire. La Mort Est la Vie sont l'Oxymore Suprême de notre Condition Humaine, Et c'Est la mise Relation, en contact de Deux Conditions Apparemment  Radicalement Opposées Qui Nous fait Réfléchir Et Mediter sur la Naissance d'Un Troisième Point, Conséquence de l’Opposition des Deux Premiers. Notre Qualité de Pontife Nous Permet de Résoudre le Mystère de l'Oxymore Suprême, Et en tant que tel Nous avons pour Devoir d'Etablir ce Pont entre les Deux Rives Séparant notre Terre de notre Ciel. " - Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015

" Une Autre Notion Fondamentale en Alchimie Est Celle des Trois Principes : Soufre, Mercure Et Sel. Ces Principes Dépassent la Désignation Simple des Composés Chimiques Soufre ou Mercure, Et Caractérisent certaines Qualités de la Matière. Le Soufre Désigne des Propriétés Actives, le Masculin, le Chaud, le Positif, le Fixe ; le Mercure Désigne des Propriétés Passives, le Féminin, le Froid, le Négatif, le Volatil. Ainsi, Soufre Et Mercure Représentent des Propriétés Opposés de la Matière. Enfin, le Sel Lui Est Neutre, Et Représente l’Etat de la Matière Vers lequel Il faut Tendre afin de Pouvoir y faire Pénétrer la Lumière. " - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\

" Le Mythe de Tantale montre que ce dernier Risque n’Epargne Personne, pas même ceux qui disposent d’un Elan assez Puissant et Sincère pour Atteindre une Elévation Réelle : Contrairement à Icare, à qui la seule approche de la région Sublime fut Fatale, Tantale y Parvient et s’y installe. Mais son Exaltation le conduit à Vouloir Devenir l’Egal des Dieux. Pour Devenir un Pur Esprit, Il Dédaigne alors tout Désirs Corporels. Dans son analyse du Mythe, Paul Diel remarque cependant que le Dédain n’est que la Forme Négative de l’Exaltation des Désirs, Révélant une Liaison Obsessionnelle avec son Objet, car les Désirs Corporels Sublimés, et non pas Inhibés, sont dépourvus de Force Exaltante, Cessant d’être Attirants aussi bien que Repoussant. Sa Vanité conduit ainsi Tantale à Tuer son Fils Pélops et à le Servir à la Table des Dieux qu’il entend Abuser. Le Fils de l’Homme, Ici Pélops, (dans le Mythe de Tantale) Représente les Désirs Corporels : c’est donc leur Refoulement Vaniteux (le Meurtre du Fils) que Tantale Offre aux Dieux, les Tenant pour des Qualités Sublimes. Mais à la Vérité, Il Mortifie la Chair sans Sacrifier l’Esprit Pervers en Lui, ce dont les Dieux ne sont pas Dupes : Zeus Ressuscite Pélops et Précipite Tantale dans le Tartare. " - Pie\ ALF\ "Humilité et Courage : deux atouts sur le chemin de la vérité"  P14- Ori\ Mont\ - 6010 -

Voir - 32 - Noir - Déisme -

Quand : " Quand une Eglise extérieure perd son Ecole intérieure, dans laquelle se transmet le mystère occulte a savoir le sens réel et palpable de ce qui est enseigné, elle dégénère peu à peu en une religion humaine, c’est-à-dire sociale, morale et en fin de compte pharisaïque ; les rites et les images se modifient car les pasteurs ne savent plus à quoi ceux-ci se réfèrent précisément. " - Tradition Orale 2 - Voir aussi Nomikoï - Ndlr -

" Quand on Exclut l’Autre, on n’Exclut pas Seulement l’Autre Extérieur, mais aussi l’Autre Qui Est en Nous, le Tiers Qui fait Un Pont entre l’Autre Et Nous. C’Est cela, la Transdisciplinarité. "  - Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015 -

« Quand Une bonne Partie de la Route Infernale sera faite, tu Rencontreras Un Âne Boiteux chargé de Fagots Et Un Ânier Qui Boite comme Lui. » - Marguerite Loeffler-Delachaux, op. cit. p. 24. - http://www.dictionnairedessymboles.fr/article-le-symbolisme-du-boiteux-55789368.html -

" Quand fut arrivé le Huitième Jour, Celui de la Circoncision, l’Enfant Reçut le Nom de Jésus, le Nom que l’Ange Lui avait Donné avant sa Conception. " - Lc 2, 16-21 -  "Evangile du jour" - http://aelf.org - 01-01-2016 - 

Voir - Enfers -

Quantitatif : " Phylum : Lignée d'Espèces Issues Toutes d'une Même Souche ; les Différentes Formes Revêtues par les Ascendants d'une Espèce. " (Villemin 1975). -

" Embranchement. Le Phylum (...) Est Chose Polymorphe Et Elastique. Semblable en Celà à la Molécule, Qui Atteint Toutes les Tailles Et Tous les Degrés de Complication, il peut Être aussi Petit qu'une Espèce ou aussi Vaste qu'un Embranchement. Il y a des Phyla Simples Et des Phyla de Phyla. L'Unité Phylétique Est moins Quantitative que Structurelle. " (Teilhard de Chardin, Phénom. hum., 1955, p.122). -

" Il Est intéressant de noter que dans Toutes ces Cultures, on retrouve associé à cette Symbolique de la Membrane/Coiffe, Une Quantité Importante de Héros Boiteux, soit par Blessure (Ulysse, Blessé à la Cuisse par Un Sanglier, Héphaïstos, Jeté de l’Olympe par Zeus) soit par Perte d'Une Chaussure ou d’Une Sandale, (Jason Qui se présente à son oncle usurpateur avec Une Seule Sandale ; Persée Qui reçoit l’Une des Sandales d’Hermès avant de Combattre Gorgo.), Tous Héros passés par le Monde des Morts, Et donc Initiés. L’Archétype en sera Œdipe « Pieds Transpercés ». Œdipe Qui après Une Enfance Solitaire, Rencontrera le Sphinx, Figure de Mort, Et Qui après s’Être Crevé les Yeux Deviendra Un Voyant. Or Nous Retrouvons Une Claudication Symbolique dans l’Initiation Maçonnique lorsque le Profane, Un Pied Déchaussé ou en Pantoufle, entame les Trois Voyages. " - "Pourquoi le Maî\ Maç\ doit-il Porter un Chapeau ?" - http://www.ledifice.net/7524-1.html - Voir aussi http://www.dictionnairedessymboles.fr/article-le-symbolisme-du-boiteux-55789368.html -

Quaternaire : " Toutes les Traditions admettent la distinction : Esprit, Âme et Corps. Il n’y a que la modernité Occidentale qui fait la Confusion entre Esprit et Âme. Cette Erreur a des conséquences qui ne sont pas uniquement Théoriques. La distinction de l’Esprit et de l’Âme est applicable à celle d’entre Macrocosme et Microcosme. Les Pythagoriciens envisageaient un Quaternaire Fondamental : le Principe, Transcendant par rapport au Cosmos, puis l’Esprit et l’Âme Universels, et enfin la Hylê Primordiale. " - René GUENON - "La Grande triade" Chap. XI.- "Spiritus”, "anima”, "corpus”-

" Théantropique " Qui Relève à la fois de Dieu et de l’Humain. " - https://fr.wiktionary.org/wiki/th%C3%A9anthropique -

" Enfin, il y a l’Homme Théantropique, qui Répond d’une Anthropologie Quaternelle, Qui me renvoi Inexorablement sur nos Trois Colonnes, ou il semblerait qu’il en manque une, ou qu’elle soit Invisible, mais Bien Présente : Comme pour l’Homme Tridimensionnel, il y a le Composé Humain Corps, Âme, Esprit . Par l’Esprit, le Noùs, l’Homme est Ouvert à une Dimension Spirituelle : le Pneuma (Ruach en Hébreu).  Pneuma étant cette Réalité qui Vivifie et Anime le Composé sans en faire Partie, c’est l’Esprit Saint, le Souffle Sacré, la Lumière Intérieure Qui Transfigure le Corps, Qui élargi et apaise l’Âme, et Qui Simplifie et Eclaire le Noùs. Dans l’Evangile de Marie c’est Précisément le Noùs Qui Accueille le Pneuma, et Communique sa Flamme et sa Lumière aux Autres Composants de l’Être. Le Noùs est l’Imagination Créatrice, la Fine Pointe de l’Âme. " - Flo Har - Planche d'exal  " La Gnose"  - RL 813 "Les FF Libres" Ori Bez -

Quatre : " Celle-là est la voie directe pour aller à Dieu qui est de réaliser le quatrième état. Tu suivras la voie et atteindras ton but, qui est Être - Conscience - Béatitude, qui est Dieu. " - Ellâm Onru (Tout est Un) Texte Tamil anonyme du XIXe siècle sur l’Advaïta -Vedânta - 

" L’Univers tel qu’il était perçu par les philosophes de la renaissance était constitué de « Quatre mondes ». La Kabbale possède la même division. Ces Quatre mondes sont l’élémentaire ou le physique, le monde céleste de la Psyché ou de l’Âme, le monde super céleste de l’Esprit, et le monde divin. Nous voyons les mêmes niveaux représentés sur le Tapis. Le Pavé représente le monde Physique, la partie centrale du Tapis incluant les Colonnes et la majorité des symboles représente le monde Psychique, le Ciel représente le monde Spirituel, et l’Étoile représente la Divinité. De cette manière, le Tapis représente la structure Métaphysique de l’Univers. " - Kirk Mac NULTY "Les Tapis de Loge Maçonniques et la Tradition Métaphysique Occidentale" - http://logedermott.over-blog.com/article-les-tapis-de-loge-ma-onniques-et-la-tradition-metaphysique-occidentale-45699046.html - 

" Les Quatre  âges. " Voir - Julius EVOLA - "Le mystère du Graal" de   page 32 et + aux  Éditions traditionnelles -

" Les Quatre  côtés du carré deviennent les Quatre  bras de la croix horizontales puis verticale lors de son exaltation."  Voir - "Ordo Ab Chao" - "Hermétisme au 18°" - 6011 - Ndlr -

" Pour Platon, Quatre Vertus composent l'État le plus parfait, dit-il : la Sagesse, le Courage, la Tempérance et la Justice. La Sagesse est aux commandes, car dans toutes choses, c'est l'Âme qui doit commander. Le Courage est la Vertu qui est appelée à seconder l'Âme dans la défense de l'État contre tout ce qui pourrait lui porter atteinte. La Tempérance est la maîtrise de Soi, la maîtrise par la Raison des Passions et des Désirs. Dans la Cité, dit Platon, la Tempérance est l'Harmonie qui doit s'établir entre ceux qui commandent et ceux qui savent qu'ils doivent être commandés. La Justice enfin, se trouve dans le fait que chacune de ces Vertus puisse remplir correctement sa propre Mission. La Raison doit commander, le Courage doit obéir et seconder la Raison ; la Tempérance doit établir une Harmonie entre ces deux domaines. A contrario, l'injustice arrive lorsque ces Vertus ne remplissent pas chacune leurs propres rôles. L'injustice s'installe lorsque c'est l'Ignorance qui commande, ou la lâcheté qui règne en Maître, ou encore, les Passions qui s'imposent à la Raison. - La Tradition Chrétienne Médiévale, à la suite des Pères, reviendra souvent sur cette ouverture progressive de l'Intelligence dans les épaisseurs du Sens. Elle distinguera Quatre niveaux d'interprétation de l'écriture : niveau Historique, Allégorique, Tropologique ou Moral et Anagogique. " ... - Jean-Yves LELOUP - "Evangile de Jean" P19, Spiritualités vivantes, Albin Michel N° 76 -  

" Jean traite des Quatre Animaux et de leurs Correspondances Harmoniques : Le Lion = St Marc = le Feu = Oser. - Le Taureau = St Luc = la Terre = Vouloir. -  L'Homme = St Matthieu = l'Air = Savoir. - L'Aigle = St Jean = l'Eau = se taire. "  - http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm

" Trente deux Qualités pour Atteindre la Libération. " . - Bouddhisme. - (Le REAA comporte 33 Degrés ! Analogie ? - Ndlr -) -

" Dans sa Qualité Symbolique de Couleur de Deuil le Blanc peut, du fait qu’il évoque une Absence Provisoire Destinée à Être Comblée, laisser suggérer qu’en quelque sorte l’Esprit du Mort Demeure en nous (voir Noùs - Ndlr -) et que l’Esprit prendra Chair. Le Blanc est alors une Couleur d’Annonce, elle Annonce non pas la Fin mais l’Accomplissement. N’oublions pas que le Blanc au (ixième) Degré n’est pas Présent en tant que Tâche de Couleur mais en tant que Couleur des Colonnes indiquant les Quatre Points Cardinaux. Ce sont Symboliquement des supports de Connaissance en Esprit qui marquent les Limites du Passage d’un Monde à un Autre Monde. C’est en ce Sens qu’elles sont aux Quatre Points Cardinaux, c’est à dire dans toutes les Directions. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

" J'ai retrouvé les notes qu'avaient prises un frère [...], d'après  un Alchimiste dont il suit l'Enseignement, [...] Voici le texte : " Alors Noé lorsqu’il Trouve la Terre, le premier truc qu'il fait c’est de planter une Vigne, Pourquoi ? Parce que c’est l’Alliance entre le Haut et le Bas ! Il en tire donc le Vin première Etape, Énergie Céleste, après l’Énergie Terrestre, il prend le Blé (Noé) et avec le Blé on en fait du Pain, pour faire du Pain il faut les Quatre Éléments, du Feu (la cuisson) de l’Air (la fermentation) de l’Eau (pour le mélanger avec la farine) et de la Terre (pour le faire pousser), alors si on veut faire le lien avec l’Élément Terrestre et l’Élément Céleste, c’est les Libations ou l’on va Boire du Vin et Manger du Pain mais associer les deux Grâce à ce Qui est Fixe Qui Permet la Cohabitation Pacifique des Contraires, le Sel on prendra donc le Pain le Vin et le Sel, qui nous Permettra de Sceller .".... J'ai trouvé des vidéo intéressantes qu'à fait cet Alchimiste et notamment l'Explication Alchimique de " La Souris Verte " https://www.youtube.com/watch?v=5Sr4mPRst_g -

Voir aussi les autres vidéos sur l'Alchimie et la Langue des oiseaux. Son Alchimie est Orientée sur le Travail sur les Plantes pour la médecine mais c'est quand même intéressant. " -Echange épistolaire avec un Frère RL 813 Ori Bez 2014 - Voir aussi : http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/23257-lalchimie-cest-quoi-comment/   - Ndlr -

" Le Nombre Quatre serait le Chiffre Qui Caractérise l’Univers dans sa Totalité. Il Symbolise, la Totalité du Créé et du Révélé. Le Quatre est le premier Carré Deux² et en Même Temps ajouté aux Trois Nombres Qui le précédent  Un+Deux+Trois+Quatre=Dix,  (Il Devient) la Tetraktys Pythagoricienne. Cette Totalité du Créé est en Même Temps la Totalité du Périssable. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

« On peut envisager Trois Grades Initiatiques, dont Chacun pourrait d’ailleurs se subdiviser en une Multiplicité Indéfinie de Stades ou de Degrés spéciaux :

1° le Brahmachârin, c’est à-dire l’Etudiant Qui Aspire à l’Initiation ou Seconde Naissance ;

2° le Dwija (deux fois ), Qui a reçu cette Initiation, par laquelle se Confère le Caractère d’Ârya ;

3° le Yogi, Qui, considéré dans cet Etat, est, comme nous l’avons dit, Jivanmukta (Délivré dans la Vie).

- Le Yogi peut, d’ailleurs, accomplir différentes Fonctions :

- Le Pandit est Celui Qui Enseigne, et alors il a plus particulièrement le Caractère de Guru (Maître Spirituel) par rapport au Brahmachârin qui est son Chéla (Disciple régulier) ;

- Le Muni est le Solitaire, non au sens vulgaire et Matériel du Mot, mais Celui Qui, Concentré en Soi-même, Réalise dans la Plénitude de son Être la Solitude Parfaite, Qui ne laisse Subsister en l’Unité Suprême aucune Distinction de l’ Extérieur et de l’Intérieur, ni aucune Diversité Extra-Principielle quelconque : c’est le dernier des Quatre Bonheurs désignés par la Tradition extrême-Orientale » - "La constitution de l’être humain et son évolution posthume selon le Védânta", publié dans La Gnose en 1911 et signé Tau Palingénius - René Guenon tout guenon V2 page 2148 -

" Pour ceux qui aiment le côté Cabaliste, au Niveau de la Lettre : Adam, avant de Rencontrer Eve, se Dit Adam et la Somme de ses Lettres Correspond au MotQuoi” ; après sa Rencontre avec Eve, son Nom devient Aadam, et la Somme des Lettres donne “Qui”. Comme si, pour Passer de l’Etat d’Objet à Celui de Sujet, Il fallait Passer par la Relation avec l’Autre. Adam Constitué par Chacune des Premières  Lettres des Quatre Directions Horizontales de l'Espace en Grec. " - "Ordo Ab Chao" - N° 64 - Sup\ au 12 - 

" La Kabbale propose Quatre Niveaux de Lecture d’Un Texte Sacré, Qui sont repris dans l’Acronyme Pardès (en Hébreu, le « Verger ». Le Mot paradis en dérive). 

- Pshat : le Niveau Littéral - Rémèz : le Niveau Éthique.

- Drash : le Niveau Philosophique.

- Sod : le Niveau Mystique (Sod Signifie Secret).

A mon Sens, l’Interprétation que Je viens d’Evoquer Est la plus Humaine, la plus Littérale, c’Est le Niveau Pshat, mais Il Est important et Nécessaire de Comprendre ce Niveau pour Prétendre Accéder aux suivants." - Mat\ GAB\  "Ah Seigneur..." - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 2016 -

Voir - 32 - Quatre Cavaliers de l'Apocalypse - Cardinaux - Alliance - Evangéliste - Tétramorphe - Éléments - Salvé Régina -

Que : " Deus Meumque Jus. "  « Dieu et mon Droit  - Dieu et = " Que ", Enclitique mon Droit - » sous-entendu « sun », donc « Existe » : lutece@fleche.org . - A rapprocher du Tétragramme sacré - Ndlr -

" C'est Toi Que tu emportes partout. Elle pèse sur Toi, cette Même Cause Qui t'a chassé au Loin. " - Socrate -

Que-chott : "...Selon les recherches sémiologiques de cet auteur (Dominique Aubier), le nom du héros Don Quichotte serait issu de l'expression araméenne « Que-chott » qui signifie « Vérité ». Ses travaux épistémologiques tendent à prouver que l'œuvre de Cervantès serait un ouvrage dont la structure épouse l'édifice kabbalistique des sefirots." - Dominique AUBIER - DON QUICHOTTE prophète d'Israël, ed. Robert Laffont, 1966 - DON QUIJOTE Profeta y cabalista, ed. Obelisco, Barcelone 1987   http://fr.wikipedia.org/wiki/Don_Quichotte  -

" C'est Toi Que tu emportes partout. Elle pèse sur Toi, cette Même Cause Qui t'a chassé au Loin. " - Socrate -

Quelqu'un : " Le Bodhisattva c'Est Quelqu'un ayant Atteint l'Illumination mais Qui Est Sorti du Nirvana pour Aider les Autres Hommes. C'Est Un Saint, Un Homme Qui a Renoncé à son Propre Salut pour se Vouer à Celui des Autres. " - J.R. Dos Santos "La formule de Dieu" - Pocket 15482 - Page 477 - imprim.12/2015 -

" Jésus disait à ses Disciples : « Si Quelqu'un Veut  Marcher à ma Suite, qu’il Renonce à Lui-même, qu’il Prenne sa Croix et qu’il me Suive. " - (Mt 5, 10) - (Lui même : son ego, son moi personnel. Renoncer à lui-même, c'est être dans l'impersonnalité prônée par "A la gloire du Gadu", "Notre père qui êtes aux cieux", "Non Nobis...", etc.) - Ndlr -

Quémander : " N’est-il pas, par ailleurs, Contradictoire, après les Epreuves et les Voyages Successifs de l’Initiation, Que la Démarche Maçonnique Initiale me Suggère - me Demande même - plutôt le Contraire : non pas aller Vers l’Extérieur, Vers un Autre Monde, une Autre Dimension, Vers Dieu ou un Etre Supérieur, mais bien entrer en Soi, Rechercher les Secrets de Vie, la Vérité, Amplifier le Désir de se Connaître, se Perfectionner, en son Âme même, plutôt Que Quémander Au dehors. " - Ale\ BEG\ -"Le troisième degré – chemin vers la Transcendance" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 04/6015 -

Quête : " La Mission du Cherchant, sa Quête, c'est de se débarrassé de son Ego, de son Moi, de ses Illusions, de retrouver l'Unité Au delà des représentations, c'est de trouver Qui parle à la place de Lui. Le résultat, de la Dilution de l'Ego dans l'Etre, si elle est atteint, c'est la Délivrance ! - Ndlr -

" Guerre avec ses ennemis intérieur. "

« Il est difficile de juger un acte de guerre, loin des bruits et des fureurs de la guerre. » - Pierre SCHOËNDORFER - Film de  1982 « Pour l’honneur d’un capitaine. »

" La découverte de la médiocrité d’abord chez les autres, puis chez soi-même, est un cheminement vers une lumière encore plus déroutante. La sainteté, la perfection, les vertus, toutes ces notions que, sans vouloir, nous interprétons comme des reflets de l’absolu, s’évanouissent peu à peu. Tout ce qui peut faire de moi un centre, un moyen de cristallisation autonome, tout cela doit disparaître afin de devenir conforme au Christ ressuscité. " – J-L\ TAU\ (Communiqué par) - Méditation sur la vocation Cartusienne - Vie spirituelle - 10/1986 -

" Le but, le seul, c'est de franchir ces limitations, ces contradictions, ces finitudes, pour s'éveiller à la Conscience réelle. " Arnaud Desjardins -  

" On peut partir au Djihad sans jamais quitter son foyer. "

Voir - Djihad - Mission - Quête - Pèlerinage - But -

" Le jour viendra où le sens du Moi retombera avec le souffle et en même temps se manifestera un autre Moi-Moi, lumineux et infini, continu et ininterrompu. C'est le but. On le désigne de divers noms : Dieu, le Soi, Kundalinî-shakti, Conscience, yoga, bhakti, jnâna, etc. " - RAMANA Maharshi L’Enseignement de… - Albin Michel Spiritualités Vivantes N° 58 (P.150) -

" Cette Quête se Manifeste aussi tout simplement dans le fait que tout Homme, même Agnostique, même Athée, cherche toujours, à l’aide de la Raison, à Savoir si Dieu Existe (ne serait-ce que pour conclure qu’il n’existe pas !)". - http://ktsens.fr -

" Il est de Tradition, dans le monde Alchimique, De Dénommer « Souffleurs » les Individus qui S’acharnent aux fourneaux en Quêtes Chimériques Selon d’anciens Savoirs qu’ils pensent avoir acquis. L’origine du mot vient du français ancien, du temps où les Savants Fondaient Roche et Métal Grâce à de puissants Feux entretenus si bien par des soufflets géants actionnés sans grand mal. Boscanio nous l'a dit, citant Fulcanelli : Un des Noms du Mercure, soit le « Fou du Grand-Œuvre », Nous vient de ce Soufflet (jadis « Fol » ou « Follis »). Souffler  ou agir fol sont donc mêmes manœuvres. " - http://ora-et-labora.frenchboard.com/t97-e-souffleurs -

" Cette  Quête  est alimentée par un besoin d’Absolu qui conduirait forcément à la Liberté comme l’a promis Jean dans son Evangile (Je Suis la Voie, la Vérité et la Vie, et la Vérité vous rendra Libres). "- Synthèse annuelle Maî\ Sec\ P14 Ori\ Mon\ 6013 - "...le sec\ et son dev\ dans la recherche de la vér\" -  

" Le Chemin du Pathos c’Est l’Epreuve Qui Est Refus, non Vécue comme Source de Progrès et de Dépassement mais comme un Déchirement à l’Origine de Sentiments tels que la Désaffection, le Désintérêt et l’Opposition. L’Epreuve développe alors la Séparation et la Rupture en Lieu et place du Lien et de la distinction. Elle Est surtout le Refus de Reconnaitre en Nous, notre part d’Ombre, notre double Identité Apollonienne  et Dionysiaque, l’Esprit qui nous Eclaire et le Tumulte qui nous rend Sourds. Cette Attitude Déchirer l’Unité de l’Homme et Ouvre l’Espace du Subconscient, Lieu de Camouflage et de Refoulement où s’Entrechoquent et se Combattent des Sentiments divergents tel que la Vanité et la Culpabilité, l’Exaltation ou la banalisation. Ici, l’Homme ne Reconnaît plus son semblable comme Identique mais lui Attribue une Survalorisation, source de déception ou une Sous-valorisation, Source de détournement, et pour Lui, Il développe un Idéal Inaccessible, aboutissant à une Rancœur de Lui-même et au  Refus de l’Esprit, Source d’Attachement aux Désirs multiples et d’Aveuglement. Si la Blessure sur le Parcours Initiatique Relie et avive, Ici, l’Epreuve Sépare et Déchire, elle rompt l’Harmonie du Vivant, la Quête de Sens, au risque d’aboutir à la brisure, qui est la Mort de l’Âme. " - Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 -" -  

" A quoi Sert le Matériel s’il n’est pas au Service de notre Quête ? Et la Spiritualité si elle n’Influence pas nos Actions ? " - Pat\ MAH\ CR+ "la sortie de ..." SC-702 Ori\ Mon\ 6014 -

" Dans Le Figaro du 22 janvier 1951, André Rousseaux intitulait son article « Le dernier jour de René Guénon », rappelant ce que le Philosophe déclara à ses proches en ses derniers moments : « Soyez sans Crainte, je ne vous quitterai pas ; vous ne me verrez plus, mais je serai , et moi, je vous verrai. » En cette déclaration René Guénon rejoignait la Tradition Universelle ; le Judaïsme avec l'Evocation Posthume du Prophète Samuel par la Sorcière d'En-Dor à la demande du Roi Saül (I Samuel, XXVIII, 7), et les nombreuses Condamnations prononcées dans le Pentateuque contre ces Evocations. Le Christianisme démontre que l'Invisible est aussi le Monde des Morts avec Toutes les Apparitions de Jésus à ses Disciples. Et l'Hindouisme nous le précise avec ses Traditions sur les Pitris (Défunts), Âmes Désincarnées en Quête d'une nouvelle Incarnation Karmique. Enfin l'Islam confirme, avec Tout ce qu'en dit le Coran en ses Sourates concernant le Sort Posthume des Fidèles des Diverses Religions : Islamique, Juive, Chrétienne, Sabéenne. " - Robert AMBELAIN - "Les arcanes noires de l'Hitlérisme" - P48 - Edition Robert Laffont 1990 -

" Briller n’Est pas Rayonner Et Parler Avec son Cœur n’Est pas Ridicule car Celà Donne Envie à des Âmes Pures Et Sincères de Poursuivre leur Quête en votre Compagnie. " - JP\ ROU\ - "le chemin" - R\L\ Zenith - Ori\ Bez\ 6014 -

" Mais si l’Acacia est le Symbole de l’Innocence, [...] par ses Rameaux Dirigés Vers le Ciel, c’est la Quête de la Connaissance Céleste, Spirituelle et Universelle qu’il Nous encourage à Poursuivre avec Ferveur et Humilité. " - J-P\ Mar\ - Connaissance des autres et amour." - P14 - Ori Mon 6017 -

Question :" Selon RAMANA Maharshi le Corps Physique auquel Nous Nous Identifions est sans importance. Seul le Soi qui est la Pure Conscience d'Être doit-être trouvée grâce à l'Enquête incessante : « Qui-suis-je ? » (Atma Vichara). Le Soi est Silence, imperceptible par les Sens et inconcevable par l'Intellect. C'est cette Présence Absolue qui seule Est et Demeure Immuable. Tandis que tout se forme, se Transforme et se déforme dans l'Univers, " Cela " ne Meurt pas, ne Naît pas et Demeure en chacun. Chacun de Nous répète sans cesse " Je ", à toute heure du jour, sans s'interroger sur la Source de ce Sentiment d'Être et en l'attribuant au Corps, en Raison d'une Investigation superficielle de la Question. Or c'est tout le contraire, la " Conscience en Soi ", c'est-à-dire en elle-même, ce que Nous pourrions appeler la " Conscienceté ", indépendamment de la " Conscience de ", est en Vérité la Source invisible de Tout. Cette Réalisation peut se faire au cours de l'Existence et met fin à la Souffrance qui n'est Autre que l'effet de l'Ignorance de Qui Nous sommes. Le Maharshi exhortait tous ceux qui l'écoutaient à se poser inlassablement la Question « Qui-suis-je ? », indiquant ainsi la direction que le Chercheur doit prendre pour couper la Racine même de l'Illusion (Mâyâ) associée à l'Identification avec le " Je " (Jiva ou encore Ahamkâra). - http://fr.wikipedia.org/wiki/Ramana_Maharshi

" La Réponse à une Autre Question prouve encore que l'Initiation de Joseph de Maistre, malgré le haut grade qu'il possédait, était loin d'être parfaite ; et combien d'Autres Maçons des grades les plus élevés, alors comme aujourd'hui, étaient exactement dans le même cas ou même en savaient encore beaucoup moins ! - René Guénon : Un projet de Joseph de Maistre pour l’union des peuples - http://esprit-universel.over-blog.com/article-rene-guenon-un-projet-de-joseph-de-maistre-pour-l-union-des-peuples-2-57981464.html - Disponible sur demande - Ndlr -   

"...Je (Jésus) Suis venu en ce Monde pour une remise en Question : pour que Ceux Qui ne Voient pas puissent Voir, et que Ceux Qui Voient deviennent Aveugles. » " -  L'aveugle-né  - Jn 9, 1-41 [Lecture brève : 9, 1.6-9.13-17.34-38] -

" Répondre à mes Questions, Alcibiade. Si tu le fais et que Dieu le Veuille, et s'Il faut m'en rapporter à ma Divination, Toi et Moi, Nous Nous en Trouverons mieux. " - Socrate à Alcibiade - Platon " le premier Alcibiade" XXIII -

" Je me Permets encore une Question : en quel Sens Précis prenez-vous le MotMystère ” ? S’Il veut dire pour vous " l'Inexprimable ”, Ce Qui Est d’ailleurs son Acception Primitive et Etymologique, je Puis Parfaitement l’employer aussi de la même  Façon. Par contre, si vous Admettez la Signification Courante " d'Inintelligible ou d'Inconnaissable ”, je suis obligé de la Rejeter, car l’Inintelligible ne Peut être que l’Absurde, c’est-à-dire l’Impossible ou le Pur Néant. Métaphysiquement, il n’y a pas d’Inconnaissable ; il faut laisser cela à Kant (avec son “ Noumène ”) et à Spencer, ou, plus généralement, aux Pseudo-Métaphysiciens et aux Positivistes, Qui, pour une fois, se trouvent d’accord là-dessus. Il est Vrai que c’est bien commode pour eux tous, si chacun peut DécréterInconnaissableTout Ce Qui Lui Est Inconnu, et Appeler Mystère Tout Ce Qu'Il ne Comprend pas ! " - René GUENON - "Tout Guenon" P/488 - CORRESPONDANCES – Correspondance avec Noële Maurice-Denis Boulet - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF - 

" Ce Qui Nous amène à la Question de la Passion du Christ. [...]  L’Accés au Divin Est Endogène, c'Est-à-dire à l’Intérieur de Nous Même. Le Symbole de la Passion, la Croix, Et la Rédemption, sont le Contraire de la Désespérance. Le Contraire de la Désespérance ne Peut Être que cette Espérance Qui Va de pair Avec la Foi. " - Gil\ POR\ "Comment peut on espérer..." P14 - Ori\ Mont\6015 -

« Aussi Souvent qu’on Approche Un Symbole, c’Est Toujours la Même Question. Le Réduire à Une Equivalence, à Une Définition, c’Est le Perdre Aussitôt, Il n’Est Symbole que par le Lien qu’Il Tisse Avec son sous-jacent, Mettre Un Autre Mot à la Place, c’Est soit l’Affaiblir, soit Couper ce Lien. » « Le Cercle » CR+ Pie ALF – A01-Mon-2016 -

"...La Force dont il est Question, n’a rien de Physique car l’Initié ne Méprise Rien de ce Qui est Inférieur. Ce Qui est Vil ne doit pas Être Détruit, mais Ennobli par Transmutation à la manière du Plomb qu’il faut savoir Elever à sa Dignité d’Or. " - Alain Pozarnick  - Cité par Thi Tre - " Trois piliers"  - RL 813 "Les FF Libres" Ori Bez -

Queue : " Le Diable ou Typhon, Dernière Carte de la Première Série, vient Troubler l'Innocence de l'Homme & Terminer l'Âge d'Or. Sa Queue, ses Cornes & ses longues Oreilles l'Annoncent comme Un Être Dégradé : son Bras Gauche Levé, le Genou Déplié, Formant Une " N ", Symbole des Êtres Produits, Nous le fait Connoître comme ayant été Créé ; mais le Flambeau de Prométhée qu'Il Tient de la Main Droite, Paraît compléter la Lettre " M ", Qui Exprime la Génération : en effet, l'Histoire de Typhon Nous Induit Naturellement à cette Explication ; car, en privant Osiris de sa Virilité, Il Paroît que Typhon Vouloit empiéter sur les Droits de la Puissance Productrice ; aussi fut-Il le Père des Maux Qui se répandirent sur la Terre. " Court de Gébelin, Antoine: Monde primitif, -  analysé et comparé avec le monde moderne - vol. 8, tom. 1, Paris 1781 - Livre de Thot - 

Voir - Grades -

Qui : " Pour ceux qui aiment le côté Cabaliste, au Niveau de la Lettre : Adam, avant de Rencontrer Eve, se Dit Adam et la Somme de ses Lettres Correspond au MotQuoi ” ; après sa Rencontre avec Eve, son Nom devient Aadam, et la Somme des Lettres donne “ Qui ”. Comme si, pour Passer de l’Etat d’Objet à Celui de Sujet, Il fallait Passer par la Relation avec l’Autre. Adam Constitué par Chacune des Premières  Lettres des Quatre Directions Horizontales de l'Espace en Grec." - "Ordo Ab Chao" - N° 64 - Sup\ au 12 - 

" Mais à Qui parlons-nous lorsque nous nous taisons ? " Voir aussi - RAMANA Maharshi L’Enseignement de… - Albin Michel Spiritualités Vivantes N° 58 (P.150)

" La Mission du Cherchant, sa Quête, c'est de se débarrassé de son Ego, de son Moi, de ses Illusions, de retrouver l'Unité Au delà des représentations, c'est de trouver Qui parle à la place de Lui. Le résultat, de la Dilution de l'Ego dans l'Etre, si elle est atteinte, c'est la Délivrance ! " - Ndlr -   

" Saint Paul de l'Identification du Chrétien avec le Christ : "

" L'Oreille de mon Cœur a perçu Ton Appel : Viens, Suis-moi ! Je T'ai Suivi, Seigneur, Et voici : Désormais, Je Suis Celui Qui Suis. " - "Théologia Sine Métaphysica Nihil" - Elie LEMOINE - Editions Traditionnelles - P.15 -

" Quelle est donc cette motivation Qui me pousse à Aspirer à un degré supérieur dont la teneur m’est inconnue ? Le maçon tend à la Connaissance, celle Qui le construit et par conséquent Qui construit le Monde, pour Cela nous avons des Outils, dans un contexte appelé fort justement Spéculatif, la tache impartie Qui en découle est donc d’avancer Toujours plus loin dans son Edification. Ceci tend à l’Idéal, et est en Cela une Noble Aspiration, elle Guide l’Homme en Recherche Qui se construit par cette Synergie Qui est propre à notre démarche maçonnique. Tendre à la Connaissance signifie que dans l’Instant j’en ai la méconnaissance et aussi je Justifie mon Aspiration… aller vers pour découvrir. Je Suis donc dans un processus d’Aspiration pour aller vers le degré supérieur afin de découvrir. " - J\ Bla\ - SC\702, "Amitié Universelle" - Val\ de Mon\ - 6013 - 

" L'Âne Dans l'Egypte ancienne, il était le plus souvent associé au meurtrier d'Osiris, Seth et on dessinait dans le Hiéroglyphe de l'Âne un Couteau planté dans son Epaule afin de lui ôter ce Pouvoir Mortel. Ceci n'est pas sans rappeler l'Epée à double tranchant de la Tradition hébraïque. En Grec le Dieu Dionysos est représenté chevauchant un Âne. Midas le Roi de Phrygie ne sut pas reconnaître la supériorité des Sons que le Divin Apollon tira de sa Cithare, sur ceux de son rival, il reçut les Oreilles d'Âne, de Qui, Qui Sait, Lui, Discerner les Sons Divins. - Le Bonnet d'Âne était primitivement donné à l'écolier, non pas pour lui faire Honte, mais pour qu'il apprenne à Entendre. - La Tradition Chrétienne gardait vivant il n'y a pas si longtemps, le Symbolisme du Lièvre et du Lapin. Animaux aux longues Oreilles. Oreilles et Œufs de Pâques se rejoignent dans le Symbolisme de la Résurrection. " - http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html -  

" Selon RAMANA Maharshi le Corps Physique auquel Nous Nous Identifions est sans importance. Seul le Soi qui est la Pure Conscience d'Être doit-être trouvée grâce à l'Enquête incessante: « Qui-suis-je ? » (Atma Vichara). Le Soi est Silence, imperceptible par les Sens et inconcevable par l'Intellect. C'est cette Présence Absolue qui seule Est et Demeure Immuable. Tandis que tout se forme, se Transforme et se déforme dans l'Univers, " Cela " ne Meurt pas, ne Naît pas et Demeure en chacun. Chacun de Nous répète sans cesse " Je ", à toute heure du jour, sans s'interroger sur la Source de ce Sentiment d'Être et en l'attribuant au Corps, en Raison d'une Investigation superficielle de la Question. Or c'est tout le contraire, la " Conscience en Soi ", c'est-à-dire en elle-même, ce que Nous pourrions appeler la " Conscienceté ", indépendamment de la " Conscience de ", est en Vérité la Source invisible de Tout. Cette Réalisation peut se faire au cours de l'Existence et met fin à la Souffrance qui n'est Autre que l'effet de l'Ignorance de Qui Nous sommes. Le Maharshi exhortait tous ceux qui l'écoutaient à se poser inlassablement la Question « Qui-suis-je ? », indiquant ainsi la direction que le Chercheur doit prendre pour couper la Racine même de l'Illusion (Mâyâ) associée à l'Identification avec le " Je " (Jiva ou encore Ahamkâra). - http://fr.wikipedia.org/wiki/Ramana_Maharshi

" La Juridiction c'est le Pouvoir du Juge, de Celui Qui a le Droit de Juger. Ressort, territoire où le Juge à le Pouvoir de Juger. Tribunaux d'une même catégorie.- Média Dico - «Qui n’a ni Dieu ni Maître… a l’Adversaire pour Maître » - http://metaphysic.over-blog.com/article-22816987.html -  

« Plus haut, je parlai de l’Inconnaissance comme étant “ la Métaphysique et la Spiritualité les plus Hautes qu’on puisse Imaginer. ”. J’avais à l’Esprit cette phrase du Pseudo-Denys l’Aréopagite, de son ‘Connaître l’Inconnaissable que j’ai Découvert si récemment et si à-propos, – et Cela, sans m’attacher un instant à la référence biblique du Personnage Qui y Est Nommé ; simplement, en me référant à l’énigmatique Dimension du Verbe, de cette phrase qui n’en finit pas, et en la mettant Instinctivement dans l’Esprit et dans le Verbe de Celui Qui, en Mer, la Nuit comme je l’ai dit, Epousant la Mer comme on fait d’une Forme Parfaite alors que le Monde ne semble plus faire qu’Un... “ C’est alors seulement que, dépassant le Monde où l’on Est Vu et où l’on Voit, Moïse pénètre dans la Ténèbre Véritablement Mystique de l’Inconnaissance : c’est qu’il fait Taire Tout Savoir positif, qu’il échappe entièrement à toute saisie et à toute Vision, car il appartient Tout entier à Celui Qui Est Au-delà de Tout, car il ne s’appartient plus Lui-même ni n’appartient à rien d’étranger, Uni par le Meilleur de Lui-même à Celui Qui échappe à toute Inconnaissance, ayant Renoncé à Tout Savoir positif, et Grâce à cette Inconnaissance Même Connaissant Par-delà toute Intelligence.” » - Extrait fourni par J-P\ Rev\ suite discussion - P14- Ori\ Mon\ 6014 - 

" Appelant la foule avec ses Disciples, Il leur Dit : « Si quelqu'un veut Marcher derrière Moi, qu'Il renonce à Lui-même, qu'Il prenne sa Croix, et qu'Il me Suive. Car Celui Qui veut Sauver sa Vie la perdra ; mais Celui Qui perdra sa Vie pour Moi et pour l'Evangile la Sauvera. ...» - Mc 8, 34-38; 9,  1 - 

" Le Monde Profane Occidental, dont Noùs sommes Issus et qui Noùs a Formé et déformé, pour Connaître, Utilise et survalorise l'Œil de Raison qui passe au Crible de la Pensée Spéculative l'objet Observé : C'est l'Œil Qui Discerne, Divise, oppose et compare. Avec Lui, s'imposent la Dualité, la Dialectique, le Doute. Toutes choses qui ne l'oublions pas, partage le même radical que " Diable ". Pour nous, Initiés, l’Œil de la Raison Evolue ou doit Evoluer vers la pleine Fonction de ce que les Anciens nommaient « Animus » et qui inclut aussi le Désir, la Volonté, la Mémoire, l’Intelligence et la Capacité Sacrificielle. Cet Œil est totalement Lié à une Conscience  de type Solaire Liée au Feu. Et en tant que telle, si elle n’est point équilibrée et compensée elle risque de durcir les réalités invisibles de type archétypales, de pétrifier les symboles en les desséchant intellectuellement. " - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 -

" Princeps, premier… presque Roi… de notre propre Royaume : Prince en Hébreu, c’est « Nasikh » : Celui Qui est Oint, Reconnu,  mais aussi « Naguid » : Celui Qui Dit, Décide, Oriente… Dans sa Pérégrination, le Prince est Réellement Passé d’un monde individuel à un Monde Universel : Pour que notre Individualité Terrestre Accueille la Lumière Infini de l’Amour, il faut que notre Cœur soit Vigilant à  ses Impuretés qui nous empêche de Naître à l’Autre. D’ailleurs, dans les Contes Enfantins qui ont façonnés notre Imaginaire, le Monstre ne retrouve-t-il pas sa Forme de Prince sous l’effet de l’Amour ? " - Pat\ MAH\ CR+ "la sortie de ..." SC-702 Ori\ Mon\ 6014 -

" Le 18ème Degré apparut à l’apogée du Siècle des Lumières, au moment où les Philosophes avaient l’Ambition de faire reculer le Domaine de Dieu pour Lui Substituer une Image Rationnelle de l’Univers. Comme souvent, en pareilles circonstances, il se produisit un " effet de balancier " qui les poussa à passer d’un extrême à l’autre. Fort Opportunément, le Message contenu dans ce Degré opposait au Parti des Lumières l’étude des Doctrines Secrètes et des Sciences Sacrées. Ceux Qui s’en réclamaient recherchaient une Voie Spirituelle susceptible de Rétablir, par l’Initiation, une Autonomie Spirituelle. Chacun, pouvant alors trouver un Juste Equilibre entre Raison et Spiritualité, entre Exotérisme et Esotérisme. " - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -" -  Document audio à télécharger : Claude GAGNE entretien en octobre 2015 à propos de René Guénon, humanisme, Philosophie des Lumières, etc... 12mn30s. - Disponible sur demande - Ndlr -

" J'ai retrouvé les notes qu'avaient prises un frère [...], d'après  un Alchimiste dont il suit l'Enseignement, [...] Voici le texte : " Alors Noé lorsqu’il Trouve la Terre, le premier truc qu'il fait c’est de planter une Vigne, Pourquoi ? Parce que c’est l’Alliance entre le Haut et le Bas ! Il en tire donc le Vin première Etape, Énergie Céleste, après l’Énergie Terrestre, il prend le Blé (Noé) et avec le Blé on en fait du Pain, pour faire du Pain il faut les Quatre Éléments, du Feu (la cuisson) de l’Air (la fermentation) de l’Eau (pour le mélanger avec la farine) et de la Terre (pour le faire pousser), alors si on veut faire le lien avec l’Élément Terrestre et l’Élément Céleste, c’est les Libations ou l’on va Boire du Vin et Manger du Pain mais associer les deux Grâce à ce Qui est Fixe Qui Permet la Cohabitation Pacifique des Contraires, le Sel on prendra donc le Pain le Vin et le Sel, qui nous Permettra de Sceller. ".... J'ai trouvé des vidéo intéressantes qu'à fait cet Alchimiste et notamment l'Explication Alchimique de " La Souris Verte " https://www.youtube.com/watch?v=5Sr4mPRst_g -

Voir aussi les autres vidéos sur l'Alchimie et la Langue des oiseaux. Son Alchimie est Orientée sur le Travail sur les Plantes pour la médecine mais c'est quand même intéressant. " -Echange épistolaire avec un Frère RL 813 Ori Bez 2014 - Voir aussi : http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/23257-lalchimie-cest-quoi-comment/ - Ndlr -   

" C'est Toi Que tu emportes partout. Elle pèse sur Toi, cette Même Cause Qui t'a chassé au Loin. " - Socrate -

" Il saisit la Main de l’Enfant, et Lui dit : « Talitha koum », ce Qui Signifie : « Jeune Fille, Je te le Dis, Lève-toi. ! » Aussitôt la Jeune Fille se Leva et se mit à Marcher - Mc 5, 21-43 - (a mettre en analogie avec le cérémonie de la Maî\ ? - Ndlr -   ) -

" L'Autorisation " Idhn " Spirituelle, comporte deux aspects inséparables l'Un de l'Autre : elle écarte l'Initiative Individuelle, faisant de l'Autorisé l'Instrument d'une Volonté Supra-individuelle, et Transmet en Même Temps une Bénédiction, un Pouvoir Spirituel Qui Agit en Vertu de cette Instrumentalité. " - Terry GRAHAM - Lettres d’un Maître soufi page 7. -

" Innocent : Qui ne Nuit pas. " - Gérard DEPARDIEU - La grande Librairie - 11/2015 - La "5" -

" Le Miroir, Celui de l’Initiation, m’a dit Qui Est le Véritable Ennemi. " - Ale\ BEG\ -"Le troisième degré – chemin vers la Transcendance" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 04/6015 -

" Nous Aimons bien avant de Penser, bien avant d’avoir Conscience que Nous Aimons ; Il Existe donc une Connaissance Inconsciente, Innée, un Elan Qui Nous Pousse à Rompre notre Isolement Originel. " - J-P\ Mar\ - Connaissance des autres et amour." - P14 - Ori Mon 6017 -

Voir " Ki " " Aadam " Kei + Ki + Jod He Vav He + Dieu.

Quiétude :  " Qui étude ? Etude du Qui ? " - Ndlr - " Ataraxie - Quiétude - Absolue de l'Âme - " -  Frédéric Lenoir - "Du bonheur" - envoyé par JP\ REV\.

Quodès :  " Quodès " chose Sainte - Sainteté dérive d'une racine qui signifie : " Couper, séparer. Le Saint c'est l'Autre, le Tout Autre. " - Jean-Yves LELOUP - "Evangile de Jean" P 9 - Spiritualités Vivantes -

Quintessence : " Le Psychique pour l'expérience Originelle n'est pas comme pour nous la Quintessence du Subjectif et de l'arbitraire; c'est quelque chose d'objectif, un jaillissement Spontané qui porte en Soi sa raison d'Etre. "  - YUNG - « L’homme à la découverte de son âme » - 

Voir - Âme -

Quoi : " Pour ceux qui aiment le côté Cabaliste, au niveau de la lettre : Adam, avant de rencontrer Ève, se dit Adam et la somme de ses lettres correspond au mot “Quoi” ; après sa rencontre avec Ève, son nom devient Aadam, et la somme des lettres donne “Qui”. Comme si, pour passer de l’état d’objet à celui de sujet, il fallait passer par la relation avec l’autre. ADAM constitué par chacune des premières lettres des quatre directions horizontales de l'espace en grec - "Ce pour Quoi tu Acceptes de Mourir, c'est Cela seul dont tu peux Vivre." - Echanges avec Flo\ HAR\ citant Antoine de St Exupery "Citadelle" - R\L\ 813 - Les FF\ Libres Orient Béz\ 6013 "

Voir " Ki " " Aadam " Kei + Ki + Jod He Vav He -

Qutb : " L’on retrouve aussi certains de ces Amis de Dieu, qui bénéficient de la Théophanie des Actes, avec certains autres qui auraient plutôt tendance à être absorbés par la Théophanie  des causalités. Il est à rappeler que ceux qui baignent dans La Singularité demeurent au-delà des conjonctures des stations, car La Singularité se trouve être en dehors de tout espace et ceux qui s’y trouvent ont leur résidence dans la station Divine, (Lahut), ce qui revient à dire qu’ils se situent au niveau de la Théophanie  de l’Essence. - L’étendue du vaste champ du royaume dit Divin est infinie, et lorsque l’expression "station" est usitée ce n’est là que dans le sens imagé, métaphorique en quelque sorte; aucune locution ne peut traduire l’idée de Station Divine. - Au-dessous de la station Divine l’on retrouve celle de l’Ordination, qui est en fait la station de la création et de la destruction des êtres créés qui appartiennent au champ des réalités dimensionnelles. A cela correspond la Station du " Qutb de L’Univers ", c’est lui qui détient le contrôle des cieux et du globe terrestre, ainsi tout ce qui concerne la création et la destruction. Le Qutb de l’Univers jouit de la Grâce qui provient du Trône Divin et comprend la capacité d’appointer et de dissoudre des positions de vassaux. - C’est cette station qui permet d’accéder à ce qui a trait à la création et la destruction, c’est ici aussi, que l’on peut situer les pouvoirs miraculeux propres à cette station. Lorsque le Qutb de cette station évolue, il atteint alors la station de La Singularité, qui n’est rien d’autre que la Divinité, et tout ce qui fut auparavant sa station ne devient que non-croyance. Ceux qui ont atteint ce niveau, ont le contrôle de l’Ordination, cependant si ceux-ci s’engagent dans les aspects liés à la création ou la destruction, ils se retrouvent alors déchus de La Singularité, donc par conséquent en dehors de la Théophanie de l’Essence. Pour demeurer dans cette station il est nécessaire de rester voilé. - Lahut (Divinité) n’est autre que LĀ HOWA ELLĀ HU (il n'y a rien d'autre que Lui) ; la consonne finale « T » n’est pas en accord avec la grammaire arabe, mais, les Soufis l’utilisent pour cacher le sens de L’expression sacrée de Lāhut. Le « LĀ » ou négation, signifie qu’il n’y a pas de Théophanie des attributs pour ceux qui jouissent de La Singularité, alors que « HU » représente l’Essence, finalement, on aboutit à ceci : il n’y a pas de Théophanie des attributs, seulement la Théophanie de Essence. " - Terry GRAHAM - Lettre soufie N° 32 P.31 - http://www.journalsoufi.com -

Voir - Hutte - Qutb -