A

A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N-O-P-Q-R-S-T-U-V-W-X-Y-Z-& - Nombres -

Pour enrichir le glossaire, signalez-nous les mots ou expressions pour lesquels

vous désireriez avoir une explication ou envoyez votre participation.

Contacter le Webmaster

 

Accueil du site : Pourquoi ce site ?

 

A - Aadam - Aaron - Ab - Abaissement - Abandon - Abba - Abbadon - Abbé - Abhaya - Abhimâna - Abhinna - Abîme -Aboutissement - Abraham - Abrahamisme - Abri - Absence - Absolu - Absorbe - Abstinence - Abstraction - Absurde - Abuser - Acacia - Académie - Acala - Accablement - Accepter - Accéder - Accession - Accident - Acclamation - Accolade - AccomplirAccompagner - Accueillir - Accuser - Achèvement - Acintya - Acousmates -  Acquis Acronyme - Acrostiches - Acte - Acteur - Action - Activité - Actualité - Acuité - Adage - Adam - Adam Kadmon - Adamah - Adepte - Adesa - Ad Extra - Adhidaiva - Adhishthâna - Adhyâtma - Adhuc Stat - Adieu - Ad intra - Admettre - Administration - Admiration - Adolescence - Adonaï - Adonaï Melekh Naman - Adoni-Tsedeq - Adorer - Adresse - Adulte - AdvaïtaAdvenir - Adversaire - Affaire - Affect - Affirmation - Affliction - Affranchir - Agapè - Agar - Agate - Âges - Agir - Agiter - Agneau - Agni - Agnostique - Agonie - Agoraphobie - Agre - Aham - Aham brahma asmi - Ahamkâra - Ahiman Razon - Ahimsâ - Aide - Aigle - Ailleurs - Aïl - Ailes - Aimer - Aïn - Aiolos - Air - Airain - Airésis - Aja - Ajâta - Ajout- Akâla - Akâsâ - Akhanda - Akoustikoi - Akrita - Akshara - Al - Al-Azhar - Albédo - Albigeois - Al-Borak - Alchimie - Alcibiade - Aleph - Aletheia - Alexandrie - Algorithme - Ali - Aliéner - Alignement - Aliments - Al-Khidr - Allah - Allégorie - Allégresse - Alléluia - Alliance - Aloès -  Alors - Al Ouahid - Alpa - Alpha - Alphabet - Alphée - Alter - Alternance - Altérité - Amande - Amar - Amartia - Ambi - Ambiguïté - Ambition - Ambon - Âme - Améliorer - Amen - Ami -  Amidisme - Amitié Divine - Amnésie - Amplifier - Amputer - Amoraïm - Amour - Amour Bonté - Amour courtois - Amour Divin - Amoureux - Ampalao - Ampliation - Ampleur - Amrita - Ana - Anabase - Anachôrêsis - anagogie - Anagramme - Analogie - Analogon - Analyse - Anamnèse - Ananda - Anankè - Anaphores - Anaxagore - Anathème - Ancêtre - Ancien - Ancien des Jours - Ancre - Anderson - André -  Andros - An dro - Âne - Anéantissement - Anemos - Anévrisme - Ange - Angélisme - Angle - Angoisse - Ani - Anima -Animalité - Anima Mundi - Animaux - Animer - Animisme - Animus - Anjali - Anne - Année - Anneau - Annoncer - Ânon - Anormal - Antagoniste - Antenne - Antérieur - Anthropos - Anthropomorphisme - Anthroposophie - Antichrétienne - Anticléricale - Anti-dynamique - Antique - Antisémitisme - Antithèse - Anxiété - Apanage - Aphar - Aphrodite - Apo - Apocalypse - Apokalyptô - Apollon - Apophatique - Aporie -  Apostasie - Apostolat - Apothéose - Apothicaire - Apophtegme - Apôtre - Apostolique - Apparent  - Apparition - Appel - Appétit - Apporter - Appréciation - Apprenant - Apprendre - Apprenti - Approche - Approfondir - Appropriation - Approximation - Apragmosynê - Arabe - Araignée - Araméen - Arbre - Arbre de Diane - Arbre de Fer - Arbre de Jupiter - Arbre de Mars - Arbre de Noël - Arbre de Saturne - Arbre de vie - Arbre des philosophes - Arbre Séfirotique - Arbre vert - Arc-en-ciel - Arc et flèches - Arcadie - Arch - Arche - Archaïque - Archange - Archétype - Architecture - Arcanes - Ardeur - Aréopage - Aréopagite - Arété - Argent - Argent-Vif - Argine - Argumentation - Arhat - Ariane - Aristocratique - Aristote - Arithmétique - Arjuna - Arlequin - Armistice - Armure - Arrangement - Arrêt - Arriver -Art - Article - Arts libéraux - Arts serviles - Ârya - Aryenne - As - Ash - Ascension - Ascèse - Ascète - Ascendéré - Ashram - Asclépios - Aspire - Assassin - Assertion - Assimile - Assistance - Assoir - Assommer - Assonance - Assumer - Assurer - Astral - Astre - Astronomie - Ataraxie - Atelier - Atemporalité - Athanor - Atharva-Véda - Athée - Athéna - Athirsata - Athos - Atlantide - Atmâ-vichara - Atman - Atome - Âtre - Attachement - Attarder - Atteindre - Attente - Attentif - Attester - Attirant - Attitude - Attributs - Aucun - Au-delà - Au dehors - Au-dessus - Audace - Aufklärung - Augmenter - Augustin - Aujourd'hui - Aum Namah Shivaya - Aumône - Auréole - Aurore - Aussitôt - Autarkéia - Autel - Autel des Serments - Authentique - Auteur - Autolâtre - Automaton - Autonomie - Autopsie - Auto-obsis - Autorisation - Autorité - Autosatisfaction - AutreAutrui  - Avahah - Avancer - Avarice - Avatar - Avec - Avenir - Avènement - Avent -Averroès - Aversion - Aveugle - Avidité - Avidya - Awareness - Axe - Axiome - Azur -

 

A : "Aleph : Vivante Energie Suprême Une et Intemporel." -

"Le Dernier "A", Pyramidon de " ABBA" donne la direction verticale au "Père de l'Au-delà", nous amenant à supposer que le "E" de "ABBE" représentant une fourche Trine, indiquant le Père d'Ici bas." 

"Une Vérité Qui ne Change pas  : En Grec : la Vérité se dit Aletheia, Mot Qui Est Composé du privatif "A", Et de Léthé Qui Est le Nom du Fleuve de l'Oubli Qui Mène à l'Érèbe (l'Enfer "Crépusculaire" des Grecs) Et Signifie donc "Absence d'Oubli." - Geo\ BOU\ - Intervention P14 Ori\ Mon\ 2015 -

"De L' Alpha à l'Oméga : Montant et redescendant sans cesse ton échelle, tu la transforme en pont entre le ciel et la terre, en une Arche reliant le Haut et le bas. " - Entretien avec un App\ RL\ 813 les FF Libres Ori\ Bez\ 6017 -

 - Aleph - Le Taureau -

- "A" Alphabet Maç\ -

Aadam : "Pour ceux qui aiment le côté Cabaliste, au Niveau de la Lettre : Adam, avant de Rencontrer Eve, se Dit Adam et la Somme de ses Lettres Correspond au MotQuoi” ; après sa Rencontre avec Eve, son Nom devient Aadam, et la Somme des Lettres donne “Qui”. Comme si, pour Passer de l’Etat d’Objet à Celui de Sujet, Il fallait Passer par la Relation avec l’Autre. Adam Constitué par Chacune des Premières  Lettres des Quatre Directions Horizontales de l'Espace en Grec." - "Ordo Ab Chao" - N° 64 - Sup\ au 12 - 

Voir Cardinaux - Alliance -

Aaron : "D'autre part, Zacharie et sa femme Anne, Descendante d'Aaron, vont engendrer Jean le baptiste. Le dernier Grand Prêtre de ses Ancêtres est Onias III qui sera assassiné en -170. Jean le baptiste est donc l'Héritier Légitime de la Grande Prêtrise."  - J. DEL\ -"Symbolisme du 2° Tem\ - S\C\ 702 - Ori\ Mon\ 6013 -

Ab : - "Le Nom du premier Meurtrier d’Hiram-Abi a pour Nom Ab-Hiram ce Qui Signifierait « Qui Rejette le Père » ou Qui Immole le Père (le préfixe Ab en français indique au propre comme au figuré l’écart ou la Séparation)." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Abaisser :"L’Abaissement Est la prise de Conscience de notre Finitude, permettant l’Ouverture à l’Infinité de l’Esprit ; c’Est l’Obéissance à la Loi Morale ; c’Est l’Acceptation du Statut d’Eternel Apprenti que Nous réserve le Rituel : « l’Esprit Humain se Rapproche sans Cesse de la Vérité mais ne l’Atteint Jamais ». Mais, l’Humilité n’Exclut pas la Fierté, ainsi, Une Sentence Juive rend compte de ce Paradoxe en Affirmant que l’Homme devrait Toujours avoir Deux Poches : dans l’Une Il y aurait Ecrit «Je ne Suis que Cendre Et Poussière », dans l’Autre, « le Monde n’a été Créé que pour Moi »." - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015-

Abandon : "Le Bonheur ne se trouve pas avec effort et Volonté, mais réside tout proche dans la Détente et l'Abandon. - "Franchissant ces Eaux, nous auront Abandonné le Monde de la Matérialité pour Atteindre aux Rives de la Perception de l’Esprit, à la Paix de la Perception de la Transcendance." - Louis TREBUCHET 2003 - LA CHEVALERIE DE L’ESPRIT - http://www.louistrebuchet.fr/planches/chevalerie-de-l27esprit.pdf

Abba : "Vocatif transcrit en Grec d’après l’Araméen, signifie « Père » et à pour base Aleph (vivante Energie Suprême Une et Intemporel) et Beith (Tout support de Aleph, de l’intemporel. Dire Abba c’est évoquer l’Energie Divine, qui est Au-delà de Tout et en Tout." - Chr\ MIL\ "Le retour vers la Maison du père"- RL\ "Jean Moulin" Ori\ Béz\

"...Autant de Paroles étranges qu’ici elle comprenait mieux. « Abba » - ce n’était pas pour Lui seulement un mot, mais une Présence, la Présence qui l’accompagnait et cette Présence Lui remplissait non seulement le Cœur et l’Esprit, mais aussi le ventre, Il se tenait tout entier en Sa Présence- Jean-Yves Leloup - "Marie Madeleine sur les chemins de la Ste Baume" -

Voir - Abba - Ab -

Abbadon : "Abbadon, Nom Hébreu de l'Ange de l'Abîme Signifiant "Destructeur" - Apocalypse 9:11 -

Abbé : " Le Dernier Pyramidion de "ABBA" Donne la Direction Verticale au "Père de l'Au-delà", nous amenant à Supposer que le "E" de "Abbé " Représentant une Fourche Trine, Indiquant le Père d'Ici Bas. "

"Abbé : Celui Qui Gouverne un Monastère d'Hommes, Prêtre Séculier. " - Média dico -

Voir - Abbé - Ab -

Abhaya : "En sanskrit - Sans Peur, absence de Crainte et aussi "Don" de Sécurité à toutes les Créatures de la part du Renonçant." - Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire -

Abhimâna : "En sanskrit - Orgueil." Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire - N'y aurait-il pas un lien avec Abîme - Ndlr -

Abhinna : "En sanskrit - Non-Séparer, non-Différencié." Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire -

Abîme : "N'y aurait-il pas un lien avec le sanscrit Abhimâna = Orgueil ?" - Ndlr -

"Chaos "En Grec, proprement Ouverture, Abîme" -

"En Sanskrit, Kha, Cavité." - "Vous mettez tous les jours un nouveau Chaos entre Dieu et vous (Voir Voûs!- Ndlr -)", MASS. - "Dans la Théologie Païenne, Confusion générale des Éléments avant leur Séparation et leur Arrangement pour Former le Monde." - Dictionnaire le Littré -

Voir Abbadon,

Aboutissement : "Daat Représente cette Espérance que Nous avons : que l’Evolution à Un Sens, qu’Elle Conduit à Un Aboutissement. Daat Est l’Intuition, le Sixième Sens Ajouté à nos Cinq Sens Biologiques. Cette Intuition Est le Reflet de Kéther dans Malkuth, Elle Est le Moteur de notre Evolution Vers plus de Conscience."  - Kabbale - Geo\ BOU\ - Ori\ Mon\ - La clef de voûte - 6015 -
Abraham : "Dans l'Ecriture il est un Personnage qui Apparaît dès le Livre de la Genèse, et sera associé à l'Epreuve du Sacrifice d'Abraham : -
Genèse 22:3 -

"Abraham se leva de bon matin, sella son Âne , et prit avec lui deux serviteurs et son fils Isaac. Il fendit du Bois pour l’Holocauste, et partit pour aller au Lieu que Dieu lui avait dit." - Exode 13:13 -

"Tu rachèteras avec un Agneau tout premier-né de l’Âne ; et, si tu ne le rachètes pas, tu lui briseras la nuque. Tu rachèteras aussi tout premier-né de l’Homme parmi tes Fils." - http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html -

Trente deux

Abrahamisme : "L’Absolu peut être approché par deux Voies, l’une Fondée sur « Dieu en Soi », et l’Autre sur « Dieu fait Homme » ; c’est ce qui fait la distinction entre, d’une part l’Abrahamisme, le Mosaïsme, l’Islam, le Platonisme, le Védantisme, et d’autre part le Christianisme, le Ramaïsme, le Krishnaïsme, l’Amidisme, et d’une certaine manière même le Bouddhisme tout court." - Frithjof Schuon - Voir Isme -

Abri : "En Echange de la Garantie que donne à leur Puissance l’Autorité Spirituelle, les Kshatriyas Doivent, à l’Aide de la Force dont ils Disposent, Assurer aux Brahmanes le moyen d’Accomplir en Paix, à l’Abri du Trouble Et de l’Agitation, leur Propre Fonction de Connaissance Et d’Enseignement ; c’Est Ce que le Symbolisme Hindou Représente sous la Figure de Skanda, le Seigneur de la Guerre, protégeant la Méditation de Ganêsha, le Seigneur de la Connaissance . Il y a Lieu de noter que la Même Chose était Enseignée, Même Extérieurement, au Moyen-âge Occidental ; en effet, Saint Thomas d'Aquin déclare expressément que Toutes les Fonctions Humaines sont Subordonnés à la Contemplation comme à Une Fin Supérieure, « de sorte que, à les considérer comme Il faut, Toutes semblent au Service de Ceux Qui Contemplent la Vérité», Et que le Gouvernement Tout entier de la Vie Civile a, au fond, pour Véritable Raison d’Etre d’Assurer la Paix Nécessaire à cette Contemplation." - René Guenon - AUTORITE SPIRITUELLE ET POUVOIR TEMPOREL – Dépendance de la royauté à l’égard du sacerdoce -

Absence : "Dans sa Qualité Symbolique de Couleur de Deuil le Blanc peut, du fait qu’il évoque une Absence Provisoire Destinée à Être Comblée, laisser suggérer qu’en quelque sorte l’Esprit du Mort Demeure en nous (voir Noùs - Ndlr -) et que l’Esprit prendra Chair. Le Blanc est alors une Couleur d’Annonce, elle Annonce non pas la Fin mais l’Accomplissement. N’oublions pas que le Blanc au (ixième) Degré n’est pas Présent en tant que Tâche de Couleur mais en tant que Couleur des Colonnes indiquant les Quatre Points Cardinaux. Ce sont Symboliquement des supports de Connaissance en Esprit qui marquent les Limites du Passage d’un Monde à un Autre Monde. C’est en ce Sens qu’elles sont aux Quatre Points Cardinaux, c’est à dire dans toutes les Directions.- http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

"Une Vérité Qui ne Change pas  : En Grec : la Vérité se dit Aletheia, Mot Qui Est Composé du privatif "A", Et de Léthé Qui Est le Nom du Fleuve de l'Oubli Qui Mène à l'Érèbe (l'Enfer "Crépusculaire" des Grecs) Et Signifie donc "Absence d'Oubli." - Geo\ BOU\ - Intervention P14 Ori\ Mon\ 2015 - "... J'Entends cette Forme Particulière Qui Pousse l'Homme à Réaliser Toute sa Puissance dans l'Action le porte la Joie et la Certitude [...] il Signifie cette Force de Propulsion Qui Émane et se Propage du Cœur, et dont l'Homme a Essentiellement Besoin pour Accomplir la Courbe de cet Acte Magnifique Qui s'Appelle Vivre. car Vivre, c'Est avoir la Foi. Est Vivant Celui Qui Pratique l'Absence Totale de Doute ; comme la Plante, comme l'Animal. Hors de cette Foi, c'Est Fini, [...] on Crève !- "La réponse du seigneur" - Alphonse de Chateaubriant - Editions Bernard Grasset 1933 - Page129 -

Voir - Noir -

Absolu : "Pour la tradition chrétienne orthodoxe le paradis est un état de conscience ou plus exactement un état de non dualité avec l’Absolu.  La vie spatio-temporelle ouvre (ou perd) ses limites et entre dans la vie infinie – c’est ce qu’on appelle encore la Béatitude." - Jean-Yves Leloup - "Peut-on dire que le paradis est érotique ? Le paradis est-il érotique ?" -  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=1&ref_txt=80 -

"La Mission du cherchant, sa Quête, c'est de se débarrassé de son égo, de son moi, de ses illusions, de retrouver l'unité au delà des représentations, c'est de trouver Qui parle à la place de  LUI.   Le résultat, de la dilution de l'égo dans l'être, si elle est atteint, c'est la délivrance !" - Ndlr -

"Guerre avec ses ennemis intérieur". -

« Il est difficile de juger un acte de guerre, loin des bruits et des fureurs de la guerre.» - Pierre Schoendorffer - Film de  1982 - « Pour l’honneur d’un capitaine. ». - Ndlr -

"La découverte de la médiocrité d’abord chez les autres, puis chez soi-même, est un cheminement vers une lumière encore plus déroutante. La sainteté, la perfection, les vertus, toutes ces notions que, sans vouloir, nous interprétons comme des reflets de l’absolu, s’évanouissent peu à peu. Tout ce qui peut faire de moi un centre, un moyen de cristallisation autonome, tout cela doit disparaître afin de devenir conforme au Christ ressuscité." – J-L\ TAU\ (Communiqué par) - Méditation sur la vocation Cartusienne - Vie spirituelle - 10/1986 -

"Le but, le seul, c'est de franchir ces limitations, ces contradictions, ces finitudes, pour s'éveiller à la Conscience réelle." Arnaud Desjardins -  On peut partir au Djihad sans jamais quitter son foyer. - Voir Djihad, Mission, Quête, Pèlerinage, But. - Le jour viendra où le sens du Moi retombera avec le souffle et en même temps se manifestera un autre Moi-Moi, lumineux et infini, continu et ininterrompu. C'est le but. On le désigne de divers noms : Dieu, le Soi, Kundalinî-shakti, Conscience, yoga, bhakti, jnâna, etc." - RAMANA Maharshi L’Enseignement de… - Albin Michel Spiritualités Vivantes N° 58 (P.150) -

"Il n'y a aucune trace d'Absolu en dehors de la Réalité." - Ma T'sou, maître chan du huitième siècle. -

"Avez-vous déjà pensé à la Liberté Absolue ? Délivré de l’Opinion des Autres et de la votre ? ... Ils sont les plus Forts, j’ai compris, j’ai reçu un Diamant en plein Front... Il faut des Hommes Moraux pour tuer sans Passions sans Jugements , c’est le Jugement  qui nous perdra !" - Marlon BRANDO Colonel KURZ, dans Apocalypse Now - Possibilité de le voir sur le web. http://lookiz.com/films/14d8w7tk07 : régler la "Time line" de  129 à 135. ou  ou  Fichier sonore MP3 -  

"C’est cette Force qui conduit au Sacerdoce, à l’Engagement : Il n’y a plus de Sacrifice, juste une Evidence et la Conscience Absolue d’une Mission, et du Devoir Suprême de garder en Soi cette Présence, et de la faire vivre. Le Sacerdoce n’est pas une fuite  dans le Mystique : C’est une Expérience Religieuse, mais  au sens de Reliance. Reliant ce qui est Epars dans la Conscience d’une même Réalité Suprême, elle est une Expérience d’Unité, au plus proche de la Vie, dans toutes ses dimensions." - Phi\ Bou \ "Du sac\ du vieil hom\ au sac\ du Lév\" - P14 Ori\ Mon\ 6013 -

"…tandis que du "point de vue" de Dieu – c'est-à-dire du "point de vue" de la plus haute Réalité - qui dans son Absolue Simplicité est à la fois et inséparablement Principe et Fin, Création et rappel à Soi sont Simultané : « Tota Simul » est-il dit de l’Eternité." - "Théologia Sine Métaphysica Nihil" - Elie LEMOINE - Editions Traditionnelles - P.15 -

"Cette  Quête  est alimentée par un besoin d’Absolu qui conduirait forcément à la Liberté comme l’a promis Jean dans son Evangile (Je Suis la Voie, la Vérité et la Vie, et la Vérité vous rendra Libres)."- Synthèse annuelle Maî\ Sec\ P14 Ori\ Mon\ 6013 - "...le sec\ et son dev\ dans la recherche de la vér\

"Selon RAMANA Maharshi le Corps Physique auquel nous nous Identifions est sans importance. Seul le Soi qui est la Pure Conscience d'Être doit-être trouvée grâce à l'Enquête incessante: « Qui-suis-je ? » (Atma Vichara). Le Soi est Silence, imperceptible par les Sens et inconcevable par l'Intellect. C'est cette Présence Absolue qui seule Est et Demeure Immuable. Tandis que tout se forme, se Transforme et se déforme dans l'Univers, "Cela" ne Meurt pas, ne Naît pas et Demeure en chacun. Chacun de nous répète sans cesse "Je", à toute heure du jour, sans s'interroger sur la Source de ce Sentiment d'Être et en l'attribuant au Corps, en Raison d'une Investigation superficielle de la Question. Or c'est tout le contraire, la "Conscience en Soi", c'est-à-dire en elle-même, ce que nous pourrions appeler la "Conscienceté", indépendamment de la "Conscience de", est en Vérité la Source invisible de Tout. Cette Réalisation peut se faire au cours de l'Existence et met fin à la Souffrance qui n'est Autre que l'effet de l'Ignorance de Qui nous sommes. Le Maharshi exhortait tous ceux qui l'écoutaient à se poser inlassablement la Question « Qui-suis-je ? », indiquant ainsi la direction que le Chercheur doit prendre pour couper la Racine même de l'Illusion (Mâyâ) associée à l'Identification avec le "Je" (Jiva ou encore Ahamkâra). - http://fr.wikipedia.org/wiki/Ramana_Maharshi -

"L’Absolu peut être approché par deux Voies, l’une Fondée sur « Dieu en Soi », et l’Autre sur « Dieu fait Homme » ; c’est ce qui fait la distinction entre, d’une part l’Abrahamisme, le Mosaïsme, l’Islam, le Platonisme, le Védantisme, et d’autre part le Christianisme, le Ramaïsme, le Krishnaïsme, l’Amidisme, et d’une certaine manière même le Bouddhisme tout court." - Frithjof Schuon -  " Le Un n’a pas de Forme, c’est le Symbole de l’Absolu qui est Au-delà de toutes Limites, il contient Tout puisque c’est le Tout. Ce que je Qualifie Au-dessus, comme étant le Point au Centre du Cercle, le Germe." - Lio\ Ren\ ""Il y a lieu de ramener..." - RL 813 - Ori\ Bez\ 6014 - citant Irène Mainguy « la symbolique maçonnique du troisième millénaire » -

"Ataraxie Quiétude Absolue de l'Âme" -  Frédéric Lenoir - "Du bonheur" - envoyé par JP\ REV\. -

"Nous avons arbitrairement traduit par "Soi" le terme "Self" généralement utilisé en anglais à l'Ashram pour désigner l'Atman, le Moi Réel par rapport au Moi Apparent. C'est cet Atman que le Maharshi recommandé constamment de rechercher en Soi-même, puisque l'Homme sera "Libéré" lorsqu'il sera dégagé de ses fausses Identifications et sera devenu Conscient de son Identité Absolu avec cet Atman. Et nous avons de même traduit par "Recherche du Soi" la Méthode (Atmâ-vichara) recommandée par le Maharshi pour parvenir à ce résultat." -Ramana Maharshi - "L'enseignement de Ramana Maharshi" Albin Michel - Spiritualités vivantes -N°58 - Préface de Jean Herbert de l'Académie Française Page 8 - 

"A propos du Mythe - Cette Image Traditionnelle, que  l'on  doit,  comme  beaucoup  d'autres,  faire  remonter  au  Temps  où  « Caverne »  et « Habitation » étaient Une seule et Même chose, est sous-entendue dans les Symboles familiers de la Mine et de la Recherche du Trésor Enfoui (MU., VI, 29, etc.). Les Pouvoirs de l'Âme (Bhutâni, terme Qui Signifie également « Gnômes») au Travail dans la Montagne-esprit, sont les Prototypes des Nains Mineurs Qui Protègent la « Blanche-Neige » - Psyché - quand elle a mordu dans le Fruit du Bien et du Mal et Tombe dans son Sommeil de Mort, où elle Demeure jusqu'à ce que l'Eros Divin la Réveille, et que le Fruit Tombe de ses Lèvres. Qui a jamais Compris le Mythe Scripturaire en Reconnaitra les Paraphrases dans tous les Contes de Fées du Monde, Qui n'ont pas été Créés par le « Peuple », mais Hérités et Fidèlement Transmis par Lui à Ceux à Qui ils étaient Originellement Destinés. L'Une des Erreurs Majeures de l'Analyse Historique et Rationnelle est de Supposer que la « Vérité » et la « Forme Originale » d'une Légende peuvent être séparés de ses Éléments Miraculeux. C'est dans le Merveilleux Même que Réside la Vérité. « Ainsi l'Amoureux des Mythes, qui sont des concentrés de Prodiges, est du Même coup un  Amoureux  de Sagesse ». Le Mythe Incarne la plus haute Approximation de la Vérité Absolue Qui puisse se traduire en Paroles." - "Hindouisme et Bouddhisme" de A. K. Coomaraswamy - 

"...de l'Eternel, de l'Absolu, du Principe Créateur, que les Hommes Nomment Dieu, et que les Franc-maçons Glorifient, dans son Unicité, sous l'Appellation de Grand Architecte de l'Univers. - Rit. 15°/18° - 2014- p.18 - REAA -

" Le " Nous de Majesté " employé par le Roi, semble Correspondre à la Notion du  NoùsPointe fine de l’Âme. l'Impersonnalité Absolue. "  - Ndlr -

Voir - Acousmates - Minne - Isme -

Absorbe : "Syngué Sabour [sëge sabur] n. f. (du perse Syngue « Pierre », et Sabour « Patience »). Pierre de Patience. Dans la Mythologie perse, il s’agit d’une Pierre Magique que l’on pose devant Soi pour déverser sur Elle ses Malheurs, ses Souffrances, ses Douleurs, ses Misères… On Lui Confie Tout ce que l’on n’Ose pas Révéler aux Autres… Et la Pierre Ecoute, Absorbe comme une Eponge Tous les Mots, Tous les Secrets jusqu’à ce qu’un Beau Jour Elle Eclate… Et ce Jour- on Est Délivré." - Syngué sabour. Pierre de patience - Roman -  Atiq Rahimi, prix Goncourt 2012 -

"La Chrysocolle Pierre Calme et Utile, très Positive, renforce l’Amitié, détournant les Influences Négatives. Facilite Méditation, Communication. Aide à Accepter les situations Compliquées, [...] Force Intérieure. [...] Confiance en Soi. [...] Purifie, charge les Chakras.[...] encourage : Conscience de Soi, Equilibre Intérieur. [...] Joie Grâce à son Pouvoir d’Absorber les Emotions Négatives ; [...] Diminue les Tensions." -  http://www.bijouxetmineraux.com/?page=141-

Voir Bétyle - Qa'aba - Besil - Swastika -

Abstinence : "On entend par Abstinence, la privation de viande qui est recommandée aux fidèles catholiques les vendredis qui sont inclus dans le temps du Carême (en souvenir de la Passion du Christ). La Conférence des évêques de France a précisé et étendu le sens de cette abstinence, en souvenir de la Passion du Christ, en souhaitant que les fidèles manifestent cet esprit de pénitence par des actes concrets, par exemple : en se privant de viande, d'alcool, ou de tabac... et en s'imposant une pratique plus intense de la prière et du partage avec les plus démunis." - http://www.eglise.catholique.fr/ressources-annuaires/lexique/definition.html?lexiqueID=134&Expression=Abstinencene -

"Ne pas confondre avec Chasteté."

"La Chasteté, (ne pas confondre avec l'Abstinence), c'est : Ne pas prendre possession de l'Autre, c'est se donner à lui ou à elle sans désir possessif, - Ecouter leur engagement, ce qu'il vont se promettre avec vous comme Témoin : "Je te reçois comme Epoux (se) et je me donne à toi pour la Vie" - Père Jésus (Congrégation Timon David - Eglise St Joseph - Béziers - Au cours d'un mariage - 14/05/2011 -

Abstraction : "L’Evangile de Jean nous Apparait bien comme Celui de l’Esprit, Celui de l’Abstraction, autrement dit,  tout ce qui ne se réduit pas à l’Univers Manifesté. Nous (Voir Noùs - Ndlr -) pourrions ajouter que la Spiritualité Correspond à la Liberté d’Interprétation et d’Imagination qui dépasse le Charnel et le Psychisme. Cet Evangile est d’ailleurs considéré par la Tradition, comme Celui des Initiés à cette Gnose Chrétienne, Qui faisait du Logos l’Expression la plus Elevée du Divin : « Celle du "Tout-Autre, Celle du Tout-Être" », comme l’Exprimait Un de nos Frères. C’est donc la Voie Qui Permet de Retrouver son Centre, son Être Intérieur et par conséquent de Réaliser la Plénitude de l’Etat humain. - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -"

Absurde : "Le Règlement est semblable aux Rites d'une Religion, Qui semblent Absurdes, mais Qui Façonne les Hommes." - Antoine de Saint Exupery - Vol de nuit - Voir aussi http://lettrines.net/dotclear/public/Docs_ITC_Tosi/ITC-Tosi-Francs-Bourgeois-Theatre-de-l-absurde-mars-2011.pdf -

"Je me Permets encore une Question : en quel Sens Précis prenez-vous le MotMystère” ? S’Il veut dire pour vous "l'Inexprimable”, Ce Qui Est d’ailleurs son Acception Primitive et Etymologique, je Puis Parfaitement l’employer aussi de la même  Façon. Par contre, si vous Admettez la Signification Courante "d'Inintelligible” ou d'Inconnaissable”, je suis obligé de la Rejeter, car l’Inintelligible ne Peut être que l’Absurde, c’est-à-dire l’Impossible ou le Pur Néant. Métaphysiquement, il n’y a pas d’Inconnaissable ; il faut laisser cela à Kant (avec son “Noumène”) et à Spencer, ou, plus généralement, aux Pseudo-Métaphysiciens et aux Positivistes, Qui, pour une fois, se trouvent d’accord là-dessus. Il est Vrai que c’est bien commode pour eux tous, si chacun peut DécréterInconnaissableTout Ce Qui Lui Est Inconnu, et AppelerMystèreTout Ce Qu'Il ne Comprend pas ! " - René GUENON - "Tout Guenon" P/488 - CORRESPONDANCES – Correspondance avec Noële Maurice-Denis Boulet - Pour télécharger :  Tout Guénon et son tutoriel en PDF -  

Abuser : "Le Mythe de Tantale montre que ce dernier Risque n’Epargne Personne, pas même ceux qui disposent d’un Elan assez Puissant et Sincère pour Atteindre une Elévation Réelle : Contrairement à Icare, à qui la seule approche de la région Sublime fut Fatale, Tantale y Parvient et s’y installe. Mais son Exaltation le conduit à Vouloir Devenir l’Egal des Dieux. Pour Devenir un Pur Esprit, Il Dédaigne alors tout Désirs Corporels. Dans son analyse du Mythe, Paul Diel remarque cependant que le Dédain n’est que la Forme Négative de l’Exaltation des Désirs, Révélant une Liaison Obsessionnelle avec son Objet, car les Désirs Corporels Sublimés, et non pas Inhibés, sont dépourvus de Force Exaltante, Cessant d’être Attirants aussi bien que Repoussant. Sa Vanité conduit ainsi Tantale à Tuer son Fils Pélops et à le Servir à la Table des Dieux qu’il entend Abuser. Le Fils de l’Homme, Ici Pélops, (dans le Mythe de Tantale) Représente les Désirs Corporels : c’est donc leur Refoulement Vaniteux (le Meurtre du Fils) que Tantale Offre aux Dieux, les Tenant pour des Qualités Sublimes. Mais à la Vérité, Il Mortifie la Chair sans Sacrifier l’Esprit Pervers en Lui, ce dont les Dieux ne sont pas Dupes : Zeus Ressuscite Pélops et Précipite Tantale dans le Tartare." - Pie\ ALF\ "Humilité et Courage : deux atouts sur le chemin de la vérité"  P14- Ori\ Mont\ - 6010 -

Acacia : "Les Sept Végétaux : Aloès - Grenade - Raisin - Blé - Acacia - Laurier - Olivier." - Pas\ SAL\ "Sous le Laurier et l'Olivier" " - P14 Ori\ Mon\ 6013.-

"Pour les Chrétiens : Symbole d'Immortalité et de Renaissance [... ] la Couronne d'Epines du Christ était faites d'Acacia dans le double objectif Blasphématoire de se moquer du Bois Sacré avec lequel fut Construit l'Arche d'Alliance et de rabaisser Jésus [... ] Faisant couler sur son Front des Perles d'Espérances. Chez les Initiés Jubéens, Cet Acacia ils le Nommèrent Houzza, étrange correspondance avec l'Acclamation Ecossaise ! Pour les Arabes, l'Acacia est Nommé le Rameau des Initiés... Chez les Hébreux Le Shittah est le Bois Sacré du Tabernacle... " - Rob\ PER\ - "L'acacia m'est connu" R\L\ Zénith - Ori\ Béz\- 6011- 

"Le Vert... est la Couleur qui Evoque le Règne Végétal et plus particulièrement le Printemps, Il Evoque donc une Renaissance. Il est donc le Signe d’un Retour, Il est alors la Couleur de l’Espérance. Il est la Couleur de l’Immortalité Symbolisée par l’Arbre vert, le Rameau Vert... la branche d’Acacia. Je n’irai pas plus avant sauf à rappeler la Table d'Emeraude attribuée à Hermès Trismégiste contient les préceptes de l’Hermétisme qui permettent d’aboutir au Grand Œuvre." [...] "Pour l’Alchimie le Rouge est la Couleur de la Pierre Philosophale, la Pierre qui porte le Signe du Soleil. Si le Grand Œuvre Commence par l’Œuvre au noir et Culmine par l’Œuvre au blanc, le Néophyte qui Parcourt les Etapes de Passage est Dénommer l’Homme Vert et l’Homme Rouge." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

"...alors que je regrettais mon Engagement, une Tempête fit Tomber une Branche d'Acacia devant ma Porte. L'Idée vint, Instantanément, d'en couper Un morceau pour, Transposant en Trois Dimensions l'Adage : Un petit Dessin Vaux souvent mieux qu'Un long Discours, Tenter d’en faire une Représentation. En me couchant (de bonne Heure, le lendemain matin), mon Inquiétude avait Disparu. Je fus reçu, très Aimablement et le Secrétaire me demanda, pour son rapport, l'Autorisation d'utiliser un magnétophone. Je Lui accordai volontiers, précisant : un magnétoscope serait préférable ma « Planche » Est en Bois, ce Qui mit les rieurs de mon côté." - Claude Gagne - Représentation des "Etats Multiples de l'Etre" une "Une planche en bois " - www.clgagne.net ou - Disponible sur demande - Ndlr -

" Mais si l’Acacia est le Symbole de l’Innocence, [...] par ses Rameaux Dirigés Vers le Ciel, c’est la Quête de la Connaissance Céleste, Spirituelle et Universelle qu’il Nous encourage à Poursuivre avec Ferveur et Humilité. " - J-P\ Mar\ - Connaissance des autres et amour." - P14 - Ori Mon 6017 -

Voir : Etats Multiples de l’Etre -

Académie : "Jardin près d'Athène où enseignait Platon - Media Dico - "Le Sepher ha-Zohar (Livre de la Splendeur), aussi appelé Zohar (זֹהַר), Est l'Œuvre Maîtresse de la Kabbale, rédigée en Araméen. La paternité en Est discutée : il Est Traditionnellement Attribué à Rabbi Shimon bar Yohaï, Tana du IIe Siècle, mais la Recherche Académique considère Aujourd'hui qu'il fut rédigé par Moïse de León ou par son entourage entre 1270 et 1280. Il s'agit d'une Exégèse Esotérique de la Thora ou Pentateuque." -  https://fr.wikipedia.org/wiki/Sefer_HaZohar - "Le livre du Zohar" à téléchargé en PDF - "Introduction au Zohar" à téléchargé en PDF -

Acala : sanskrit - Immobile, Montagne. Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire -

Voir - Akâla

Accablement : "Cette Réflexion sur ce thème me semble importante car elle permet de se poser des questions d’Ordre Philosophique Essentielles. En effet la Présence du thème de la Mort nous ramène à la Question de base du Franc-maçon : Qui suis-je, d’où je viens, et où vais-je ? Il s’interroge aussi sur son positionnement par rapport au Divin. Donc l’étude du Libre arbitre, etc... Il peut aussi aller plus loin et commenter son attitude vis à vis de l’Accablement, la Gratitude, un éventuel asservissement à une Autorité, etc... C’est, je pense, l’illustration de la Méthode Maçonique : une étude Personnelle suivi de la présentation de son Travail à ses Frères pour l’aider dans sa Réflexion. - JP\  DUP\  " Ah Seigneur mon..." - Tenue de Maî commune aux 4 RL de la GLDF - Ori\  Bez\  6013 -

Accéder : René Guenon, dans son ouvrage « Chirographie », nous rapporte : « Quant au Nom Allah Lui-même, il est formé par les Doigts, de la façon suivante : l’auriculaire correspond à l’Alif, l’annulaire au premier Lam, le médius et l’index au second Lam, qui est double, et le pouce au He (qui, régulièrement, doit être tracé sous sa Forme « Ouverte ») ; et c’est là la Raison principale de l’usage de la Main comme Symbole, si répandu dans tous les pays Islamiques (une Raison secondaire se référant au Nombre Cinq, d’où le Nom de Khoms donné parfois à cette Main Symbolique). On peut Comprendre par la signification de cette parole du Sifr Seyidna Ayûb (Livre de Job, XXXVII, 7) : « Il a mis un Sceau (Khâtim) dans la Main de Tout Homme, afin que tous puissent Connaître Son Œuvre » ; et nous ajouterons que Ceci n’est pas sans rapport avec le Rôle Essentiel de la Main dans les Rites de Bénédiction et de Consécration. »... « Les Mains Nues signifient que le Compagnon s’est Dépouillé de ses Outils comme le Candidat Apprenti s’est Dépouillé de ses Métaux …» ...« …. Se Dépouiller de ses Outils pour un Compagnon , c’est se Libérer des supports qui ont permis l’Acquisition du Degré de Connaissance qui devrait Correspondre à ce Grade, car cette Connaissance, si elle a été véritablement été Acquise, serait alors Intégrée à l’Être, et pour « pouvoir Accéder à un Degré d’Ordre Supérieur, il conviendrait que cette connaissance du Com\ « laisse la voie libre à nouveau et par là, qu’elle se débarrasse de tout ce qui, maintenant, est « devenu extérieur à l’être et qui gênerait pour ce prochain passage, même si ces outils ont été « nécessaires jusqu’alors … » - http://www.ledifice.net/6034-4.html -

"Le Chemin de l'Ethos c’est Vivre, c’est Être Emu, mais c’est aussi Être Affecté, dans le Sens d’une Compréhension (prendre avec) et l’Acceptation d’une Souffrance. Car l’Être Relié Positivement par le Cœur, est Touché, Blessé par les Epreuves. Cette Blessure est la Marque du Manque et de la Limite Existentielle . Mais aussi le Lien avec l’Au-delà de l’Être,, sa Dimension Sacré, traversé qu’Il Est par le Souffle, l’Esprit. Alors l’Epreuve Nous Relie au Tout Autre, mais également à l’Autre Qui Est Reconnu comme Différent dans Son Identité mais Identique dans sa Dignité. Cette Connaissance, cette Reconnaissance Est le Chemin Initiatique. Non seulement l’Impératif catégorique de la Morale, mais un Travail d’Implication dans le “Comment Faire” pour Accéder à la Voie Juste, à l’Ecoute, et à la Sagesse. - Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 -" -

"La Langue des oiseaux Qui est à la fois un Jeu de Langage, un Jargon et, surtout, une Locution qui correspond au Langage des Initiés. Ce Langage Qui est difficilement Transmissible, puisqu’il s’agit de notre Démarche intime dans la Recherche de la Parole Perdue, c’est en quelque sorte notre Jardin Secret. Cela nous conduit naturellement à une question qui se rattache à la Démarche Initiatique, il s’agit de ce que l’on appelle : le Don des langues (la Glossolalie). Le Don des langues est considéré comme le retour à un Etat Central, Synthétique qui permettrait d’Atteindre, par une Connaissance directe et Profonde, le Fonds Commun à toutes les Doctrines Traditionnelles. Ainsi, ce Don permettrait d’Accéder à la Connaissance du Principe même, dont toutes les Langues dériveraient. C’est Ce qui nous renvoie au titre de ce Travail : la Puissance Suprême Qui, en l’occurrence, nous engagerait vers l’Universalité." - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -

"Connaître, ce n'est point Démontrer, ni Expliquer. C'est Accéder à la Vision." - Antoine de Saint Exupery - Pilote de guerre - "La Kabbale propose Quatre Niveaux de Lecture d’Un Texte Sacré, Qui sont repris dans l’Acronyme Pardès (en Hébreu, le « Verger ». Le Mot paradis en dérive).  - Pshat : le Niveau Littéral - Rémèz : le Niveau Éthique - Drash : le Niveau Philosophique. - Sod : le Niveau Mystique (Sod Signifie Secret). A mon Sens, l’Interprétation que Je viens d’Evoquer Est la plus Humaine, la plus Littérale, c’Est le Niveau Pshat, mais Il Est important et Nécessaire de Comprendre ce Niveau pour Prétendre Accéder aux suivants." - Mat\ GAB\  "Ah Seigneur..." - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 2016 -

"Les Thérapeutes Qui, au Nom de l’Ancienne Loi et pour Citer Philon d’Alexandrie « Prennent Soin de l’Être Qui Est Meilleur que le Bien, plus Pur que l’Un, Antérieur à la Monade » (Traduit par J-Y Leloup in Prendre soin de l'être, Albin Michel, p.30) ; les Johannites Qui, au Nom de la Nouvelle Loi, prônent l’Accès à la Lumière par la Connaissance et l’Amour. L’Eternel Est Un Dit le Deutéronome (6,4), tandis que Jean Affirme Dieu Est Amour (1 Jean, 4,8). En Hébreu, Ehad, Un et Avahah, Amour Possèdent, comme par Hasard, la Même Valeur Numérique, 13 ! Complémentarité et Transmission sont ainsi Etablies entre l’Ancienne et la Nouvelle Alliance."  - J-D Bar\ - "la force de l'exil" - Les Che\ de Mag\, C5O, Ori\ Mon\ 6016  -

" Oui ! Prenons Conscience que si le Monde est Ordonné, il ne l'est qu'en Apparence et qu'il nous faut Apprendre à le Lire pour Accéder à la Connaissance. " - Symbolique initiatique des jardins de Versailles  avec l'aimable autorisation de Madame Chantal Rozier-Chabert  http://720plan.ovh.net/~jardinsd/ -

Voir - Emounah -Voir - Quatre Cavaliers de l'Apocalypse - Cardinaux - Alliance - Evangéliste - Tétramorphe - Éléments - Salvé Régina -

Accepter : "Ce pour Quoi tu Acceptes de Mourir, c'est Cela seul dont tu peux Vivre." - Echanges avec Flo\ HAR\ citant Antoine de St Exupery "Citadelle" - R\L\ 813 - Les FF\ Libres Orient Béz\ 6013 -" -

"Maimonide, dans son Guide des Egarés disait : « la Vérité Scientifique, loin d'exclure Dieu, amène à mieux Connaître sa Perfection. » Pensée que l’on retrouve chez Averroès. Ils s ‘appuyaient tous deux sur le fait que nous Possedons deux Facultés en nous (voir Noùs) pour avancer, Celles de  l’Esprit et Celles de la Raison. Ils se Rejoignent sur Un Point, qui Affirme l’Existence d’un Lien ou plus Exactement une compatibilité entre la Foi et la Raison. En Comprenant l'Une on Accepte l’Autre, mettant ainsi en avant la Conjugaison des Deux. C’est  d’ailleurs  Une de nos Principales Doctrines en Franc-maçonnerie nommée Tolérance. Tolérance qui développe la Capacité de l’Ecoute de l’Autre, dans le Respect de leurs Différences, mais aussi dans le Respect de l’Harmonie d’Ensemble. - Gér\ Cas\ -P14 Ori\ Mon\ - 6014 - "Comment le MS concilie..." -

"Montons dans le « Carro Naval » le « Char naval », le « Carnaval », la Barque que le « Maître de Cérémonie Dali , le Psychopompe , le Capitaine » met à notre disposition pour Passer, si nous l’Acceptons, d’Une Rive à l’Autre." - Rem\ ALC\ "La loge est dument couverte" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 6006 - Visite initiatique du "Musée Dali de Figueras" disponible sur demande - Ndlr  - 

« L'Idéal ou un Idéal, n'est pas la Vérité de Soi. C'est une Idée, une Représentation Mentale, une Projection, une Image, un Film, que notre Ego nous Propose afin d'avancer sur le Chemin de la Vérité. Par exemple, lorsque nous sommes célibataires, nous nous faisons un Idéal du Mariage, une Idée de Celui-ci, mais une fois Marié, nous vivons la Vérité du Mariage. Elle ressemble, un petit peu, très peu ou pas du tout à l'Idéal que nous avions Projeté. C'est soit décevant, mieux, ou meilleur que l'Idée que nous en avions, mais ce n'est jamais Conforme. Si nous Acceptons le Vrai, le Réel, nous (voir Noùs - Ndlr -) sommes Libéré de nos Illusions Projetées par notre Ego, appelé aussi Mental ou Moi. Si nous Acceptons le Vrai, le Réel,  nous ne nous Battrons plus contre des Moulins. » - Discussion entre des Maî\  et deux App\- Que à l'Etu Log 6015 - RL 813 - Ndlr – 

"Je me Permets encore une Question : en quel Sens Précis prenez-vous le MotMystère” ? S’Il veut dire pour vous "l'Inexprimable”, Ce Qui Est d’ailleurs son Acception Primitive et Etymologique, je Puis Parfaitement l’employer aussi de la même  Façon. Par contre, si vous Admettez la Signification Courante "d'Inintelligible” ou d'Inconnaissable”, je suis obligé de la Rejeter, car l’Inintelligible ne Peut être que l’Absurde, c’est-à-dire l’Impossible ou le Pur Néant. Métaphysiquement, il n’y a pas d’Inconnaissable ; il faut laisser cela à Kant (avec son “Noumène”) et à Spencer, ou, plus généralement, aux Pseudo-Métaphysiciens et aux Positivistes, Qui, pour une fois, se trouvent d’accord là-dessus. Il est Vrai que c’est bien commode pour eux tous, si chacun peut DécréterInconnaissableTout Ce Qui Lui Est Inconnu, et AppelerMystèreTout Ce Qu'Il ne Comprend pas ! " - René GUENON - "Tout Guenon" P/488 - CORRESPONDANCES – Correspondance avec Noële Maurice-Denis Boulet - - Pour télécharger :  Tout Guénon et son tutoriel en PDF -  

"L’Abaissement Est la prise de Conscience de notre Finitude, permettant l’Ouverture à l’Infinité de l’Esprit ; c’Est l’Obéissance à la Loi Morale ; c’Est l’Acceptation du Statut d’Eternel Apprenti que Nous réserve le Rituel : « l’Esprit Humain se Rapproche sans Cesse de la Vérité mais ne l’Atteint Jamais ». Mais, l’Humilité n’Exclut pas la Fierté, ainsi, Une Sentence Juive rend compte de ce Paradoxe en Affirmant que l’Homme devrait Toujours avoir Deux Poches : dans l’Une Il y aurait Ecrit «Je ne Suis que Cendre Et Poussière », dans l’Autre, « le Monde n’a été Créé que pour Moi »." - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015-

"La Chrysocolle Pierre Calme et Utile, très Positive, renforce l’Amitié, détournant les Influences Négatives. Facilite Méditation, Communication. Aide à Accepter les situations Compliquées, [...] Force Intérieure. [...] Confiance en Soi. [...] Purifie, charge les Chakras.[...] encourage : Conscience de Soi, Equilibre Intérieur. [...] Joie Grâce à son Pouvoir d’Absorber les Emotions Négatives ; [...] Diminue les Tensions." -  http://www.bijouxetmineraux.com/?page=141-

" Question : Vous Semblez Confondre " Certitude et Vérité " !

Réponse : Peut-Il Exister une Vérité sans Certitude ?

Si l'on Accepte la Vérité, ne sommes nous pas, de facto,  en Certitude ? "- Prise de paroles en Log\ App\ RL\ 813 les FF Libres Ori\ Bez\ 6017 - Ndlr -

Accession : ... L'appellation de "Maître Parfait" c'est à dire de l'Accession de la Connaissance de l'Univers." - Guy MAR\- "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 -

"La Transformation, terme que l’on trouve parfois dans le Langage de l’Hermétisme pour désigner un Passage Au-delà de la Forme, n’est pas à Confondre avec la Transmutation qui ne représente qu’un simple changement d’Etat au sein du Domaine Formel Individuel. La Transformation Est donc, au Sens strict, un Accès à un Etat Supra-individuel non Formel par le Dépassement des Conditions limitatives (Temporelles et Physiques) de l’Existence Humaine, c’est-à-dire l’Accomplissement Effectif d’un Niveau de Réalisation relevant incontestablement des « Grands Mystères* ». - (Aperçus sur l’initiation, ch. XLII, « Transmutation et transformation ».- René Guenon - ) -

"René Guenon, dans son ouvrage « Chirographie », nous rapporte : « Quant au Nom Allah Lui-même, il est formé par les Doigts, de la façon suivante : l’auriculaire correspond à l’Alif, l’annulaire au premier Lam, le médius et l’index au second Lam, qui est double, et le pouce au He (qui, régulièrement, doit être tracé sous sa Forme « Ouverte ») ; et c’est là la Raison principale de l’usage de la Main comme Symbole, si répandu dans tous les pays Islamiques (une Raison secondaire se référant au Nombre Cinq, d’où le Nom de Khoms donné parfois à cette Main Symbolique). On peut Comprendre par la signification de cette parole du Sifr Seyidna Ayûb (Livre de Job, XXXVII, 7) : « Il a mis un Sceau (Khâtim) dans la Main de Tout Homme, afin que tous puissent Connaître Son Œuvre » ; et nous ajouterons que Ceci n’est pas sans rapport avec le Rôle Essentiel de la Main dans les Rites de Bénédiction et de Consécration. »... « Les Mains Nues signifient que le Compagnon s’est Dépouillé de ses Outils comme le Candidat Apprenti s’est Dépouillé de ses Métaux …» ...« …. Se Dépouiller de ses Outils pour un Compagnon , c’est se Libérer des supports qui ont permis l’Acquisition du Degré de Connaissance qui devrait Correspondre à ce Grade, car cette Connaissance, si elle a été véritablement été Acquise, serait alors Intégrée à l’Être, et pour « pouvoir Accéder à un Degré d’Ordre Supérieur, il conviendrait que cette Connaissance du Compagnon « laisse la Voie Libre à nouveau et par , qu’elle se débarrasse de tout ce qui, Maintenant, est « Devenu Extérieur à l’Être et qui gênerait pour ce Prochain Passage, même si ces Outils ont été « Nécessaires jusqu’alors … »" - http://www.ledifice.net/6034-4.html -  

"Le Chemin de l'Ethos c’est Vivre, c’est Être Emu, mais c’est aussi Être Affecté, dans le Sens d’une Compréhension (prendre avec) et l’Acceptation d’une Souffrance. Car l’Être Relié Positivement par le Cœur, est Touché, Blessé par les Epreuves. Cette Blessure est la Marque du Manque et de la Limite Existentielle . Mais aussi le Lien avec l’Au-delà de l’Être,, sa Dimension Sacré, traversé qu’Il Est par le Souffle, l’Esprit. Alors l’Epreuve Nous Relie au Tout Autre, mais également à l’Autre Qui Est Reconnu comme Différent dans Son Identité mais Identique dans sa Dignité. Cette Connaissance, cette Reconnaissance Est le Chemin Initiatique. Non seulement l’Impératif catégorique de la Morale, mais un Travail d’Implication dans le “Comment Faire” pour Accéder à la Voie Juste, à l’Ecoute, et à la Sagesse. - Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 -"

"Selon la Légende, Dieu Voulant punir les Hommes de leur Prétention à Monter jusqu'à Lui (la Tour de Babel !) leur fit parler au lieu d'une Langue Accessible à tous, une Multitude de Langages, Créant la Zizanie ... A s'en tenir au Monde Profane, c'est peut être aussi Celà, la Parole Perdue ! Une Parole Accessible à tous, quelque soit la Langue dès lors qu'elle s'Adresse à l’Âme et Cherche à Toucher les Cœurs . Mais il arrive que cette Parole "Commune" Soit Investie d'une Mission particulière : Permettre à l'Homme de Communiquer avec le Sacré. Il faut Entendre Ici par " Sacré" Tout Ce Qui présente un Caractère Transcendantal, Religieux ou Laïc. Pour Celà, selon le vers de Stéphane Mallarmé, il convient de " Donner un Sens plus Pur aux Mots de la Tribu " ; la Parole va être Magnifiée, le Mot Glorifié. Mais la Parole n'est pas uniquement une Prière qui Monte de l'Homme vers le Sacré ; elle est aussi un moyen pour le " Sacré " de s'Adresser à l'Homme. L'aspect est alors Essentiellement Religieux, c'est le Verbe : " Car le Mot c'est le Verbe et le Verbe c'est Dieu ", écrit Victor Hugo." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

"Le Baptême, c’Est Une Immersion, donc, Une Mort Symbolique par Noyade, Mort Symbolique, Et, donc, Renaissance dans Un Autre Cycle de Vie, Qui pour les Chrétiens d’Aujourd'hui, Correspond à l’Accession à l’Église, donc à Une Communauté, (Sens Etymologique du Mot « Église » en Grec), Qui jusqu’Alors Lui était fermée." - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015-

"Rappelons-Nous que les Temples Antiques comportaient plusieurs Lieux : le Saint des Saints Accessible aux seuls grands Prêtres Et le Parvis, cour Extérieure, Réservée aux Profanes au Sens Littéral, Ceux Qui n’ont pas Accès au Temple, donc Séparé Et Inaccessible." - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015-

"Les Thérapeutes Qui, au Nom de l’Ancienne Loi et pour Citer Philon d’Alexandrie « Prennent Soin de l’Être Qui Est Meilleur que le Bien, plus Pur que l’Un, Antérieur à la Monade » (Traduit par J-Y Leloup in Prendre soin de l'être, Albin Michel, p.30) ; les Johannites Qui, au Nom de la Nouvelle Loi, prônent l’Accès à la Lumière par la Connaissance et l’Amour. L’Eternel Est Un Dit le Deutéronome (6,4), tandis que Jean Affirme Dieu Est Amour (1 Jean, 4,8). En Hébreu, Ehad, Un et Avahah, Amour Possèdent, comme par Hasard, la Même Valeur Numérique, 13 ! Complémentarité et Transmission sont ainsi Etablies entre l’Ancienne et la Nouvelle Alliance."  - J-D Bar\ - "la force de l'exil" - Les Che\ de Mag\, C5O, Ori\ Mon\ 6016  -

Voir - Emounah -

Accident :  "Si “la Grâce est un Accident”, la Sainteté est quelque chose d’Exceptionnel, on pourrait presque dire d’Anormal, et il n’est pas Vrai que tous y soient Appelés ; quant à ceux qui ne reçoivent pas cette GrâceAccidentelle”, tant pis pour eux, mais ils n’en ont pas moins  Tout ce à quoi ils Peuvent Légitimement  Prétendre comme Hommes." – Correspondance avec Noële Maurice-Denis Boulet » René Guénon  « - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF - P485/486 -

Acclamation : "Pour les Chrétiens : Symbole d'Immortalité et de Renaissance [... ] la Couronne d'Epines du Christ était faites d'Acacia dans le double objectif Blasphématoire de se moquer du Bois Sacré avec lequel fut Construit l'Arche d'Alliance et de rabaisser Jésus [... ] Faisant couler sur son Front des Perles d'Espérances. Chez les Initiés Jubéens, Cet Acacia ils le Nommèrent Houzza, étrange correspondance avec l'Acclamation Ecossaise ! Pour les Arabes, l'Acacia est Nommé le Rameau des Initiés... Chez les Hébreux Le Shittah est le Bois Sacré du Tabernacle... " - Rob\ PER\ - "L'acacia m'est connu" R\L\ Zénith - Ori\ Béz\- 6011-

«...on s’écrie ensuite par Trois fois Huzza ! (prononcer Houzzai). » [...] Les Anciens Arabes se servaient du Mot "Uzza" dans leurs Acclamations. C’est aussi Un des Noms de Dieu dans leur Langue. » - Tuileur de Vuillaume - 1820 - [...] « Il provient de la marine et des cris des marins quand des Amis montaient à bord ou quittaient le Navire » - D’après Graeme Marsden, historien des First Foot Guards - http://www.louistrebuchet.fr/planches/huzza-ecossais.pdf -

Voir - Salvé Régina - Schalom - Cérémonie du Thé - Dissoudre - Nautes - Navigation -

Accolade : " Accolade Fraternelle... Qui se fait Cœur Contre Cœur ! Ne pas Confondre avec Baiser Fraternel : Bouche Contre Bouche, à la Russe ! " - Entretien avec un App\ RL\ 813 les FF Libres Ori\ Bez\ 6017 - Ndlr -

Accompagner : "Un Passeur d’Âmes est une Personne qui a la Capacité d’Accompagner  les Âmes Errantes Vers leur Lumière ou Vers Un endroit où elles vont Pouvoir poursuivre leurs Cheminement. Il Est pour aider cette Âme perdue à se Libérer de la Souffrance Qui la retient sur le Plan Terrestre et pour la Guider vers l’Autre Monde. Il Accompagne également les Personnes qui sont aux prises avec des Âmes Errantes dans leurs Champs d’Énergies." - http://www.reflexologie-sante.fr/index.php/2011/03/04/passeur-ames/ -

"L'expression "Parole Perdue" Apparaît pour la première fois dans le Rituel d'Initiation au (...)ème degré. On notera qu'elle n'est jamais employée seule et qu'elle Accompagne les Mots : Vérité et Lumière." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

Accomplir : "Pour Accomplir quelque chose, il ne faut pas avoir le Temps de le faire." -

"...Solennelle Circumbulation à l'Intérieur du Cercle Formé par tous ..., comme pour rappeler que les seuls Grands Voyages Accomplis par l'Homme sont ceux qu'il effectue à l'Intérieur de Lui-même. Voyages Centripètes qui Tendent au Rassemblement de tous les Epars. Mise en Action d'un Mandala Vivant, Annonciateur et Figure d'un nouvel Univers en Gestation." - "la Cer de la CEN, approche Alc & sym" Par Fra Dor - "Ord ab Cha" N°56 Sup au 18° P 201 -

"La Transformation, terme que l’on trouve parfois dans le Langage de l’Hermétisme pour désigner un Passage Au-delà de la Forme, n’est pas à Confondre avec la Transmutation qui ne représente qu’un simple changement d’Etat au sein du Domaine Formel Individuel. La Transformation Est donc, au Sens strict, un Accès à un Etat Supra-individuel non Formel par le Dépassement des Conditions limitatives (Temporelles et Physiques) de l’Existence Humaine, c’est-à-dire l’Accomplissement Effectif d’un Niveau de Réalisation relevant incontestablement des « Grands Mystères* ». - Aperçus sur l’initiation, ch. XLII, « Transmutation et transformation ».- René Guenon -

"Rares sont ceux qui parviennent à se Réaliser, donc à se Libérer  de l’Espace-Temps lors d’une Vie Terrestre. Ceux-là se distinguent par le fait qu’ils se Déchaînent des « Etats Multiples de l’Être » propres à la Manifestation globale telle que nous l’entendons. Les autres Accomplissent « simplement » leur Vie." - http://metaphysic.over-blog.com/article-22816987.html -

"Ce Rôle des Symboles et des Formes Extérieures en général : ces Formes sont comme le Cheval qui Permet à un Homme d’Accomplir un Voyage plus rapidement et avec beaucoup moins de peine que s’il devait le faire par ses propres moyens." - René GUENON - "Symboles de la science sacrée" - Page 8 -

"...tout Maître qui Instruit un Apprenti tient un peu cette place, surtout quand il Accomplit la Transmission Initiatique : Mais, privé de la Dimension exclusive qui Unit le Disciple à son Guru, le Maître Maçon ne pourra jamais jouer véritablement le rôle de Guru. En fait, dans l’Initiation Maçonnique, il n’y eut jamais à proprement parler de Maîtres Spirituels, exerçant leur Fonction de façon continue, sinon très exceptionnellement. Il faut cependant que quelque chose en tienne Lieu..."  - Jean Serlun "Gourou et Franc-Maçonnerie" - Disponible sur demande - Ndlr -

"Le Noir absorbe la Lumière, on l’associe donc aux Ténèbres, à l’Obscurité. En Occident le noir est Noir de Deuil, c’est à dire à un départ sans Retour, une Perte définitive tandis que le Blanc Couleur de Deuil évoque au contraire une absence provisoire destinée à être comblée. Dans sa Qualité Symbolique de Couleur de Deuil le noir peut, du fait qu’il évoque un départ sans Retour, laisser suggérer qu’il s’agit du départ du Corps, de sa Matérialité Qui Deviendra Non présence. Le Noir c’est l’irrémédiable absence du Corps Physique." [...] "Le Noir et le Blanc, si l’on se réfère au Langage Hermétique, nous suggèrent que l’Initié doit Accomplir l’Œuvre au noir avant d’aborder l’Œuvre au blanc. En fait, il s’agit d’une alternance car le Retour au Noir devra être réitéré afin de multiplier les Opérations de Régénération et ce dans toutes les Directions, c'est-à-dire dans la Totalité de l’Être dans une Recherche de Perfectionnement de soi. On peut bien entendu sourire sur le Nom de Maître Parfait, Le Noir et le Blanc nous indiquent bien qu’il ne s’agit pas d’un Etat mais d’une Potentialité qui Suppose le Passage incessant de l’Œuvre au noir à l’Œuvre au blanc … et vice versa… et ce dans toutes les Dimensions de l’Être…"  [...] "Pour l’Alchimie le Rouge est la Couleur de la Pierre Philosophale, la Pierre Qui Porte le Signe du Soleil. Si le Grand Œuvre commence par l’Œuvre au noir et culmine par l’Œuvre au blanc, le Néophyte Qui Parcourt les Etapes de Passage est Dénommé l’Homme Vert et l’Homme Rouge."-http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

"Dans sa Qualité Symbolique de Couleur de Deuil le Blanc peut, du fait qu’il évoque une Absence Provisoire Destinée à Être Comblée, laisser suggérer qu’en quelque sorte l’Esprit du Mort Demeure en nous (voir Noùs - Ndlr -) et que l’Esprit prendra Chair. Le Blanc est alors une Couleur d’Annonce, elle Annonce non pas la Fin mais l’Accomplissement. N’oublions pas que le Blanc au (ixième) Degré n’est pas Présent en tant que Tâche de Couleur mais en tant que Couleur des Colonnes indiquant les Quatre Points Cardinaux. Ce sont Symboliquement des supports de Connaissance en Esprit qui marquent les Limites du Passage d’un Monde à un Autre Monde. C’est en ce Sens qu’elles sont aux Quatre Points Cardinaux, c’est à dire dans toutes les Directions.- http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

"...l'Homme ne l'Accomplit pas cependant pour la survie de l'Espèce mais pour celle de ses "Idée" Nourriture Spirituelle indispensable à notre propre Essence..." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\  -

"C'Est en Cherchant l'Impossible que l'Homme a Toujours Réalisé et Reconnu le Possible, et Ceux Qui se sont Sagement Limités à ce Qui leur Paraissait le Possible n’ont Jamais Avancé d'Un Seul Pas. La Liberté Est donc Bien Stimulée par la Connaissance et son Accomplissement n'Est pas Seulement Une Œuvre Intellectuelle et Morale, c'Est avant Tout, dans l'Ordre du Temps aussi Bien qu'au point de vue du Développement de la Raison, Une Œuvre d'Emancipation Spirituelle. Comme le dit Confucius : « La Connaissance c’Est la "Lux Mundi", et la Liberté en Est l’Immensité Infini » C'Est cette Liberté Qui Est Nécessaire à l’Idéal auquel l’Homme Aspire." - Max ICH\ T\I\F\ 33° «La Liberté par la Connaissance» - Ren\ Eco\  du L-R Ori\ Mon\ - 6013 - 

"« Ouvre-Moi, Je suis déjà en Toi, mais Ouvre-Moi afin que Je Puisse Accomplir en Toi Une Nouvelle Entrée. Je te Donnerai la Rosée d’Un Nouvel Elan d’Amour. Je ferai Tomber Goutte à Goutte sur Toi les Secrets de ma Divinité »." - Gilbert de Holland fait dire à l’Epoux (le Christ) "Commentaire du Cantique des Cantiques" cité par - Pie\ ALF\  CR+ "En quoi le retour à Jérusalem..." SC\ 702 Val\ Mon\ 6015 -

"On Est Elu ... parce que le Hasard Nous Désigne, pour que, par cette Tâche Nous Nous Accomplissions Et si c’Est par Tirage au Sort c’Est pour que Nous sentions moins l’effet d’Une Election Qui pourrait Flatter notre Ego, que l’effet d’Une Volonté Qui s’Impose à Nous, d’Une Volonté Qui n’Est pas Incarnée, d’Une Volonté Qui quelque part Peut Etre, Préfigure Celle supposée du Nom Ineffable d’Un Grade à Venir .... En d’Autre Termes c’Est Promouvoir l’Humilité comme Une Valeur Fondamentale de la Classe des Elus." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

"N’avions-Nous pas Un peu en Nous-mêmes ce Janus Portant d’Une Main le « Bâton de Pèlerin » Et de l’Autre, Une ClefCelle Qui Nous ferait Passer de la Matérialité à la Spiritualité. Ce Bâton Nous Montre la Rectitude de notre Chemin à Accomplir. " - Rob\ PER\ - "Sois un F\M\" - Mars-6016 -

"En Echange de la Garantie que donne à leur Puissance l’Autorité Spirituelle, les Kshatriyas Doivent, à l’Aide de la Force dont ils Disposent, Assurer aux Brahmanes le moyen d’Accomplir en Paix, à l’Abri du Trouble Et de l’Agitation, leur Propre Fonction de Connaissance Et d’Enseignement ; c’Est Ce que le Symbolisme Hindou Représente sous la Figure de Skanda, le Seigneur de la Guerre, protégeant la Méditation de Ganêsha, le Seigneur de la Connaissance . Il y a Lieu de noter que la Même Chose était Enseignée, Même Extérieurement, au Moyen-âge Occidental ; en effet, Saint Thomas d'Aquin déclare expressément que Toutes les Fonctions Humaines sont Subordonnés à la Contemplation comme à Une Fin Supérieure, « de sorte que, à les considérer comme Il faut, Toutes semblent au Service de Ceux Qui Contemplent la Vérité», Et que le Gouvernement Tout entier de la Vie Civile a, au fond, pour Véritable Raison d’Etre d’Assurer la Paix Nécessaire à cette Contemplation." - René Guenon - AUTORITE SPIRITUELLE ET POUVOIR TEMPOREL – Dépendance de la royauté à l’égard du sacerdoce -

"Tout Celà Est arrivé pour que soit Accomplie la Parole du Seigneur prononcée par le Prophète : Voici que la Vierge Concevra, Et Elle Enfantera Un Fils ; on Lui Donnera le Nom d’Emmanuel, Qui se Traduit : « Dieu-Avec-Nous »." - Mt 1, 18-24 - "... J'Entends cette Forme Particulière Qui Pousse l'Homme à Réaliser Toute sa Puissance dans l'Action le porte la Joie et la Certitude [...] il Signifie cette Force de Propulsion Qui Émane et se Propage du Cœur, et dont l'Homme a Essentiellement Besoin pour Accomplir la Courbe de cet Acte Magnifique Qui s'Appelle Vivre. car Vivre, c'Est avoir la Foi. Est Vivant Celui Qui Pratique l'Absence Totale de Doute ; comme la Plante, comme l'Animal. Hors de cette Foi, c'Est Fini, [...] on Crève !- "La réponse du seigneur" - Alphonse de Chateaubriant - Editions Bernard Grasset 1933 - Page129 - Voir Noir -

Accueillir : "Princeps, premier… presque Roi… de notre propre Royaume : Prince en Hébreu, c’est « Nasikh » : Celui Qui est Oint, Reconnu,  mais aussi « Naguid » : Celui Qui Dit, Décide, Oriente… Dans sa Pérégrination, le Prince est Réellement Passé d’un monde individuel à un Monde Universel : Pour que notre Individualité Terrestre Accueille la Lumière Infini de l’Amour, il faut que notre Cœur soit Vigilant à  ses Impuretés qui nous empêche de Naître à l’Autre. D’ailleurs, dans les Contes Enfantins qui ont façonnés notre Imaginaire, le Monstre ne retrouve-t-il pas sa Forme de Prince sous l’effet de l’Amour ?" - Pat\ MAH\ CR+ "la sortie de ..." SC-702 Ori\ Mon\ 6014 - 

"Enfin, il y a l’Homme Théantropique, qui Répond d’une Anthropologie Quaternelle, Qui me renvoi Inexorablement sur nos Trois Colonnes, ou il semblerait qu’il en manque une, ou qu’elle soit Invisible, mais Bien Présente : Comme pour l’Homme Tridimensionnel, il y a le Composé Humain Corps, Âme, Esprit . Par l’Esprit, le Noùs, l’Homme est Ouvert à une Dimension Spirituelle : le Pneuma (Ruach en Hébreu).  Pneuma étant cette Réalité qui Vivifie et Anime le Composé sans en faire Partie, c’est l’Esprit Saint, le Souffle Sacré, la Lumière Intérieure Qui Transfigure le Corps, Qui élargi et apaise l’Âme, et Qui Simplifie et Eclaire le Noùs. Dans l’Evangile de Marie c’est Précisément le Noùs Qui Accueille le Pneuma, et Communique sa Flamme et sa Lumière aux Autres Composants de l’Être. Le Noùs est l’Imagination Créatrice, la Fine Pointe de l’Âme. " - Flo Har - Planche d'exal  " La Gnose"  - RL 813 "Les FF Libres" Ori Bez -

Accuser : "0 Dieux, Alcibiade, en quel Etat Je te vois ! J'hésite à le Qualifier ; pourtant, puisque Nous sommes Seuls, Il faut Parler. C'Est notre Raisonnement Qui t'en Accuse et Toi Qui t'en accuses Toi-Même. Voilà Pourquoi tu te jettes dans la politique avant d'Être instruit. Et tu n'es pas seul dans ce cas : Il en Est de Même de la plupart de ceux Qui se mêlent des affaires de la république, à l'exception de quelques-uns et peut-être de ton tuteur, Périclès." - Socrate à Alcibiade - Platon " le premier Alcibiade" XIII -

"0 Dieux, Alcibiade, en quel Etat Je te vois ! J'hésite à le Qualifier ; pourtant, puisque Nous sommes Seuls, Il faut Parler. C'Est notre Raisonnement Qui t'en Accuse et Toi Qui t'en Accuses Toi-Même. Voilà Pourquoi tu te jettes dans la Politique avant d'Être  Instruit. Et tu n'es pas Seuls dans ce cas : Il en Est de Même de la Plupart de ceux Qui se Mêlent des Affaires de la République, à l'Exception de quelques-uns et peut-être de ton Tuteur, Périclès." - Socrate à Alcibiade - Platon " le premier Alcibiade" XIII - 

"Ce Chapitre se Complète naturellement par l’Etude sur salut et Délivrance qui est la « Justification » Métaphysique de l’Exotérisme. [...] ...la « Vie ordinaire » peut être « Sacralisée » de manière à Perdre tout Caractère « Profane » et à Permettre à l’Individu une Participation Constante à la Tradition, ce qui est l’une des Conditions requises pour le Passage de l’Initiation Virtuelle à l’Initiation Effective. Mais il faut bien Reconnaitre que le Monde Occidental, [...] Tend à une « Laïcisation  » de plus en plus accentuée de la Vie Sociale , ce qui Accuse une Inquiétante Perte de Vitalité de la Tradition Chrétienne. Il n’est certes pas Impossible à un Occidental de Rechercher une Voie de Réalisation Initiatique dans une Tradition Etrangère, et le Chapitre XII Montre dans quelles Conditions peut être considérée comme Légitime ce qu’on Appelle communément une «Conversion». " - Jean Reyor. - INITIATION ET REALISATION SPIRITUELLE – Avant-propos - Page 164 dans « Tout Guenon en PDF » télécharger sur http://tradgloss.com/g.htm#Guénon - Télécharger - salut et Délivrance -01 - salut et Délivrance -02 -

Achèvement : "Le Synthème... est Un Mandala Formé de Deux Figures Géométriques associées à Un Centre : le Cercle et le Carré. Ce Mandala nous Induit à Mediter sur le Cercle, le Carré ou plutôt le Cube et le Centre. Le Cercle est à la fois la Figure la plus Simple et la pièce Maîtresse de la Symbolique Géométrique. Il se Confond avec le Centre lorsqu’il se réduit à Un Point et Il Peut s’étendre à l’Infini.  Les Propriétés Liées à l’Image du Cercle sont : l’Homogénéité, la Perfection, la non-Distinction, la non-Discrimination, la non-Division. Il est le Signe de l’Unité. Le Cube : si le Carré est la Figure de Base de l’Espace, Il est le Symbole de l’Univers Créé complémentaire de l’Univers Incréé. Il est attaché à l’Idée de Matière, de Corps : c’est l’Antithèse du Transcendant. Le Cube, plus encore que le Carré est Symbole de Stabilité. La Pierre Cubique Symbole Important en Maçonnerie comporte la notion d’Achèvement et de Perfection. Le Mandala Constitué par l’association du Cercle et du Cube nous conduit à associer dans nos Méditations les Concepts de Terre, d’Espace, de Limites, de Stable avec les Concepts de Ciel, de Temps, d’Illimité, de Mouvement. Il Peut Devenir, ce Synthème, une Base de Méditation sur les Processus Relationnels pour Tous les Niveaux que ce Soit." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Acintya : "Mot Sanskrit - Impensable, Inimaginable." Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire -

acousmates : "Des dits (prononcés en grec Dorien, la langue des Pythagoriciens), des préceptes oraux ; Jamblique classe les Acousmates en trois types, selon qu'ils révèlent l'Essence ("qu'est-ce ?"), l'Absolu ("qu'est-ce qui est le plus ?") ou le Devoir ("que faut-il faire ou pas ?"). - "Qu'est-ce que les Îles des bienheureux ? - Le Soleil et la Lune." - "Qu'est-ce que l'oracle de Delphes ? - La Tétraktys." - "Qu'est-ce qui est le plus juste ? - Offrir un sacrifice" (de soi, autrement dit "savoir renoncer à quelque chose pour avancer"). - "Qu'y a-t-il de plus savant ? - Le nombre." - "Ne pas aider à décharger un fardeau. - Il ne faut pas encourager le manque d'effort." - "Suis dieu (έπου θεώ)". C'est la devise du Pythagorisme. - En plus des acousmates, préceptes abstraits, il existe une autre catégorie de préceptes, les symboles, qui sont des préceptes pratiques imagés. Les profanes y voient des superstitions ou des bêtises, mais les initiés (μύσται) savent y déchiffrer une idée ou un acte. - "Ne pas passer par-dessus une balance." Autrement dit : "Pratiquer tous les actes Juste", ou "ne pas chercher plus que sa part", et non éviter de façon superstitieuse de "passer au-dessus d'une balance". - "Ne pas manger le cœur". Éviter la chair crue, ou "ne pas se ronger de chagrin". - Pythagore wiki.doc -

Acquis : Les Fous ont tout perdu sauf la Raison." (France inter 19/08/97)...disait l’académicien et ministre Jean-François Deniot. Nous ne pouvons Raison qu’avec nos Pensées, elles limitent la Tolérance car manipulées par notre faux-Moi, notre Mental. nous avons toujours Raison, mais nous avons Voilé la Source, l’Être,  mais “ L’Eau, même la plus Pur, coupée de sa Source ne peut tarder à croupir ”. Nous ne sommes  pas Maître de nous même et pourtant nous avons Raison : tout le Monde à Raison, les Horreurs  du Monde sont pleines de gens qui ont Raison, puisque nous Raisonnons avec nos Acquis, nos modèles nationaux, sociaux, Tribaux, Claniques, Séparateurs, Diviseurs, sclérosant : notre Psyché souillée. [...] Les Soufis “ Derviches tourneurs ” chantent en prélude à leurs Danses : “ Dis Adieu à la Raison, Adieu, Adieu, Adieu.”. “Seuls les Véritables Maîtres d’eux même sont en Vérité, en Justice ” (C’est l’Enseignement de Platon dans Le Criton, Le Phédon, et l’Apologie de Socrate.). La Verticalité de l’Arbre est représentée en Loge par le Fil à plomb, l’Acacia ou suivant la Tradition suivie… sous le figuier, ou le chêne… ils sont tous conviés à l’Agapè.  René RIGAUD, passé à l’Orient Eternel,  dans « Discussion sur la face cachée de Jean” disait "Il faut s’être dépris de la chair et s’être Elevé Au-dessus même de la Raison Personnelle, jusqu’à l’Impersonnelle Raison"... "Jusqu’a l’Impersonnelle Raison", Maîtresse du 3° Degré, Clef de voûte de l’article 1° de notre règlement intérieur." (Celui de la R\L\ 813 Ori\ de BEZ\) -

"René Guenon, dans son ouvrage « Chirographie », nous rapporte : « Quant au Nom Allah Lui-même, il est formé par les Doigts, de la façon suivante : l’auriculaire correspond à l’Alif, l’annulaire au premier Lam, le médius et l’index au second Lam, qui est double, et le pouce au He (qui, régulièrement, doit être tracé sous sa Forme « Ouverte ») ; et c’est là la Raison principale de l’usage de la Main comme Symbole, si répandu dans tous les pays Islamiques (une Raison secondaire se référant au Nombre Cinq, d’où le Nom de Khoms donné parfois à cette Main Symbolique). On peut Comprendre par la signification de cette parole du Sifr Seyidna Ayûb (Livre de Job, XXXVII, 7) : « Il a mis un Sceau (Khâtim) dans la Main de Tout Homme, afin que tous puissent Connaître Son Œuvre » ; et nous ajouterons que Ceci n’est pas sans rapport avec le Rôle Essentiel de la Main dans les Rites de Bénédiction et de Consécration. »... « Les Mains Nues signifient que le Compagnon s’est Dépouillé de ses Outils comme le Candidat Apprenti s’est Dépouillé de ses Métaux …» ...« …. Se Dépouiller de ses Outils pour un Compagnon , c’est se Libérer des supports qui ont permis l’Acquisition du Degré de Connaissance qui devrait Correspondre à ce Grade, car cette Connaissance, si elle a été véritablement été Acquise, serait alors Intégrée à l’Être, et pour « pouvoir Accéder à un Degré d’Ordre Supérieur, il conviendrait que cette Connaissance du Compagnon « laisse la Voie Libre à nouveau et par , qu’elle se débarrasse de tout ce qui, Maintenant, est « Devenu Extérieur à l’Être et qui gênerait pour ce Prochain Passage, même si ces Outils ont été « Nécessaires jusqu’alors … »" - http://www.ledifice.net/6034-4.html -

"Pourtant Je suis de ceux qui pensent que l'Enfant Nait avec toutes ces Vertus Principielles, ou tout au moins avec toutes les Qualités qu'il faut pour les Acquérir, n’ayant alors aucun Préjugé. Mais des sa Naissance Celà se complique ; son Education va Lui être imposée, son Savoir Inculqué sans Pouvoir le Contester. Plus tard il va Devoir Construire sa Personnalité, affronter la Matérialité, se faire une place dans la Société, coiffer plusieurs casquettes, chef de famille, chef d'entreprise, etc., etc., les chapes de Plomb vont se superposer jusqu'a faire une carapace, une gangue, dont on va avoir beaucoup de mal a se débarrasser, toutes ces couches vont l'éloigner peu ou prou de la Vérité, de la Lumière Qui Est en Lui." - Gér\ DUS\- "la tolérance..." P 14 La Per\ Lan\ Ori\ Mon\ 6013 -

«Je ne Dois pas, en effet, être insensible comme une Statue, mais observer avec soin ce que réclament les Relations Naturelles et Acquises, comme un Homme Religieux (c'est à dire "Relié"), comme un Fils, comme un Frère, comme un Père, comme un Citoyen ». - Epictète - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

"La Possibilité d'un Langage "Religieux" (de "religere", qui Réunit) n'est pas l'Apanage d'une "Révélation" Dogmatique quelconque. Sa Fonction Référentielle ou Sémantique serait Analogue à Celle du Texte "Poétique" : l'Existence du " Référent" serait anticipée, elle n'oblige pas le lecteur ou le spectateur à retracer l'Unité de Sens Présente chez son auteur, mais Tolére et surtout Appelle des Interprétations Diverses ; c'est aussi le Domaine de la Tradition Orale et du Langage Sacré." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

"La Réalisation consiste à donc à Rejeter l'Idée Fausse, que l'on n'est pas Réalisé. La Réalisation n'est pas quelque chose de nouveau à Acquérir. Comme elle est Permanente, elle doit donc Exister de Tout Temps. Sinon elle n'a aucune Valeur. [...] Dès que l'Idée Erronée "Je Suis le Corps" ou "Je n'ai pas Réalisé" s'est Dissipé, il ne reste plus que la Suprême Conscience, c'est-à-dire le Soi, auquel on donne le Nom de Réalisation pour satisfaire le niveau de Compréhension ordinaire des gens. Mais, en Vérité, la Réalisation est Eternelle, elle Existe depuis Toujours, à Présent, et Ici Même. Finalement la Réalisation revient à Eliminer l'Ignorance et Rien d'Autre." -Ramana Maharshi - "entretien extrait)" http://consciencesansobjet.blogspot.fr/2010/07/ramana-maharshi.html -

"On sait que l’Idéal du Chevalier Peut se résumer à Un accord de Loyauté absolue envers certaines Croyances ou Valeurs Et des Engagements sans faille auxquels Il Soumet Toute sa Vie. Le Chevalier Est Maître de sa Monture, mais Il s’agit moins de son Cheval que de son Propre Moi. Il a Acquis cette Maîtrise Qui Lui Permet d’adapter ses moyens aux Buts poursuivis. Le Chevalier n’Est pas Un Souverain mais Un Servant. Il se Réalise par l’Action pour Une Grande Cause. Mais Il Est clair qu’Ici, à notre Niveau, le Symbole du Chevalier s’inscrit dans le Sens d’Une Spiritualisation du Combat." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Acronyme : "La Kabbale propose Quatre Niveaux de Lecture d’Un Texte Sacré, Qui sont repris dans l’Acronyme Pardès (en Hébreu, le « Verger ». Le Mot paradis en dérive).  - Pshat : le Niveau Littéral - Rémèz : le Niveau Éthique - Drash : le Niveau Philosophique. - Sod : le Niveau Mystique (Sod Signifie Secret). A mon Sens, l’Interprétation que Je viens d’Evoquer Est la plus Humaine, la plus Littérale, c’Est le Niveau Pshat, mais Il Est important et Nécessaire de Comprendre ce Niveau pour Prétendre Accéder aux suivants." - Mat\ GAB\  "Ah Seigneur..." - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 2016 -

Voir - Quatre Cavaliers de l'Apocalypse - Cardinaux - Alliance - Evangéliste - Tétramorphe - Éléments - Salvé Régina

Acrostiches : "La Notarika, fait appel aux Acrostiches, ou abréviations. C'est ainsi que dans un Mot, il peut y avoir Toute une phrase de camouflée. Exemple : Amen est la Notarika de : Adonaï Melekh Naman (Dieu Roi Fidèle) !" - http://portes-inconnu.pagesperso-orange.fr/grimoire/kabbale.htm -

Acte : « Il est difficile de Juger un Acte de Guerre, loin des bruits et des fureurs de la Guerre - Pierre Schoendorffer - Film de  1982 - « Pour l’honneur d’un capitaine. ». - Ndlr - Actes ostensibles qui frappent le regard du peuple "Ad Extra", mais "Ad intra",  leurs véritables Actions  sont leurs Secrets... ils ne peuvent le dire.  - Gotthold Ephraim LESSING "ERNST et FALK Causeries pour Francs-Maçons" -

"Le Pouvoir s'il est Amour de la Domination, je le Juge Stupide. Mais s'il est Acte de Créateur et Exercice de la Création alors je le Célèbre" - Antoine de Saint Exupery - Citadelle -

"Thot Est considéré comme ayant Peint les Dieux, c'Est-à-dire, les Actes de la Toute-Puissance, ou la Création, à laquelle Il joignit des Préceptes de Morale." Court de Gébelin, Antoine: Monde primitif, -  analysé et comparé avec le monde moderne - vol. 8, tom. 1, Paris 1781 - Livre de Thot -

"La Structure de la Réalité est Une Coïncidence de la Matière et de la Forme, de la Potentialité et de l'Acte, de telle sorte que l'Etre, Logiquement Divisé en ce qu'il est et ce qu'il peut Etre est Physiquement Divisé et Un." - Giordano BRUNO - cité dans : "Physique quantique et conscience - Colloque international " Page 3 - de Lothar Schäfer - Document Fourni par  JP DEC\ - 

"Il Est Devenu "homme pensant par lui-même" par un Acte Fondateur de son Identité, dont la Tradition Religieuse a fait Une Faute : un Péché Originel, Qui marque Toute sa Descendance Et Qui Explique le Mal Et la Souffrance." - « L'homme de désir » - http://www.ledifice.net/7144-6.html

"... J'Entends cette Forme Particulière Qui Pousse l'Homme à Réaliser Toute sa Puissance dans l'Action le porte la Joie et la Certitude [...] il Signifie cette Force de Propulsion Qui Émane et se Propage du Cœur, et dont l'Homme a Essentiellement Besoin pour Accomplir la Courbe de cet Acte Magnifique Qui s'Appelle Vivre. car Vivre, c'Est avoir la Foi. Est Vivant Celui Qui Pratique l'Absence Totale de Doute ; comme la Plante, comme l'Animal. Hors de cette Foi, c'Est Fini, [...] on Crève !- "La réponse du seigneur" - Alphonse de Chateaubriant - Editions Bernard Grasset 1933 - Page129 - 

Voir - Libre arbitre  - Processus.

Acteur : "La Personne est le Corps de Celui dont on parle." - Béroul, Tristan, éd. E. Muret, 4431 -

"Du lat. d'orig. étrusque Persona « Masque de l'Acteur » d'où à l'époque Chrétienne « Visage, Face » ; « Rôle (au Théâtre), Caractère, personnage ; personnalité, Personne, Individu»; aussi terme de gramm., où il traduit le gr. π ρ ο ́ σ ω π ο ν « Face, Figure » et aussi « Masque de Théâtre » ... - Blaise Lat. chrét. - http://www.cnrtl.fr/etymologie/personne -

Action : "La Synthèse c'est la Poisson s'Evadant de son Bocal dans une Action Centripète puis Verticale, Pléromatique, le Syncrétisme c'est l'Inverse, le Poisson s'Emprisonnant dans un Bocal de verre dans une Action Mondaine Centrifuge et Immanente." - ...D'où la symbolique du pêcheur et du Poisson - Ichtus -  christique. - Ndlr -

"Il est intéressant de noter que, dans la tradition du christianisme orthodoxe transmise jusqu’à nos jours, au moment de l’Epiclèse, on demande au Saint-Esprit « de descendre sur nous et sur ces dons » (le Pain et le Vin) afin qu’ils soient réellement transformés en « Corps et Sang  », « Action et Contemplation » du Christ vivant au milieu de nous. Myriam, d’une certaine façon, a vécu cette Epiclèse : le Saint-Esprit (Pneuma) est venu informer son intelligence et son Cœur (Noùs, Kardia), afin que l’Enseigneur se donne réellement à voir à elle et qu’Il continue ainsi à l’enseigner. » - Jean-Yves Leloup - "L'Evangile de Marie" - Myriam de Magdala  http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=0&ref_txt=67 -

"La Pureté des Intentions, et l'Ambiguïté de l'Action." - Laurence d'Arabie et de son livre les 7 piliers de la sagesse FR3 le 26/06/96. A propos de T.E. Lawrence -

"La Science est une valeur d'Action, la Science n'est pas une valeur de Vie. - Jean Claude Barrault. - En effet, ce mot de « Pouvoir » évoque presque inévitablement l’Idée de Puissance ou de Force, et surtout d’une Force Matérielle (On pourrait d’ailleurs faire rentrer aussi dans cette notion la Force de la Volonté, qui n’est pas « Matérielle » au sens strict du mot, mais qui, pour nous, est encore du même Ordre, puisqu’elle est essentiellement orientée vers l’Action.),  d’une Puissance qui se Manifeste visiblement au dehors et s’affirme par l’emploi de moyens extérieurs ; et tel est bien, par définition même, le Pouvoir Temporel (Le nom de la Caste des Kshatriyas est dérivé de Kshatra, qui signifie « Force » ) Au contraire, l’autorité Spirituelle, intérieure par Essence, ne s’affirme que par elle-même, indépendamment de tout appui sensible, et s’exerce en quelque sorte invisiblement ; si l’on peut encore parler ici de Puissance ou de Force, ce n’est que par transposition Analogique, et, du moins dans le cas d’une autorité Spirituelle à l’état pur, si l’on peut dire, il faut bien comprendre qu’il s’agit alors d’une Puissance toute Intellectuelle, dont le nom est « Sagesse », et de la seule Force de la Vérité - René GUENON - "Pouvoir temporel et pouvoir spirituel" -

"...Solennelle Circumbulation à l'Intérieur du Cercle Formé par tous..., comme pour rappeler que les seuls Grands Voyages Accomplis par l'Homme sont ceux qu'il effectue à l'Intérieur de Lui-même. Voyages Centripètes qui Tendent au Rassemblement de tous les Epars. Mise en Action d'un Mandala Vivant, Annonciateur et Figure d'un nouvel Univers en Gestation." - "la Cer de la CEN, approche Alc & sym" Par Fra Dor - "Ord ab Cha" N°56 Sup au 18° P 201 -

"Actes ostensibles qui frappent le regard du peuple "Ad Extra", mais "Ad intra",  leurs véritables Actions  sont leurs Secrets... ils ne peuvent le dire." - Gotthold Ephraim LESSING "ERNST et FALK Causeries pour Francs-Maçons" -

"De bonnes Actions qui visent à rendre les bonnes Actions accessoires". - Gotthold Ephraim LESSING "ERNST et FALK Causeries pour Francs-Maçons" -  

" La Roue de la vie détaille (entre autre) le mécanisme qui régit le Passage de Vie en Vie. Ce mécanisme est Constitué de Douze Maillons, Douze Etapes. Chaque Maillon Conditionne le suivant et est lui-même Conditionné par le précédent. La Loi  qui Lie les Maillons entre eux se Nomme la Loi de la coproduction conditionnée. Elle s’Exprime selon la formule suivante : «  Ceci étant, Cela Est ; de l’Apparition de Ceci, Cela Apparaît » Illustrant ainsi l’interdépendance de ces Maillons. Nous n’allons pas Ici rentrer dans le détail des Douze Etapes, nous ne faisons que les Citer :

1 L’Aveuglement.

2 Les Constructions Mentales.

3 La Conscience Discriminante.

4 Le Nom et la Forme.

5 Les Six Sphères Sensorielles.

6 Le Contact.

7 La Sensation.

8 La Soif.

9 L’Appropriation.

10 L’Action.

11 La Naissance.

12 La Mort.

Cette Chaîne est Infinie car le Douzième Maillon Conditionne à son tour l’Apparition du 1er, d’où l’appellation de la Roue de la vie. Il s’agit d’un Cercle Infini dont nous sommes Prisonniers. L’Enseignement du Bouddha vise à nous permettre de briser ce Cercle pour être définitivement Libérés et ne plus Renaître dans ce Monde où tout est Dukkha. " - http://www.lesreligions.fr/articles/16-2eme-Noble-Verite-origine-souffrance.php#.UtgUGU3LTGg -

"A quoi Sert le Matériel s’il n’est pas au Service de notre Quête ? Et la Spiritualité si elle n’Influence pas nos Actions ?  - Pat\ MAH\ CR+ "la sortie de ..." SC-702 Ori\ Mon\ 6014 -

"Ainsi, l’Action Virtuelle de cette Influence Spirituelle ne peut être rendue Effective que si celle-ci a un Caractère à la fois Supra-individuel, et même Supra-collectif." - Jean Serlun "Gourou et Franc-Maçonnerie" - Disponible sur demande - Ndlr - 

"Le Rouge est Ici le Rouge Solaire Diurne. C’est un Rouge clair, Mâle, Incitant à l’Action. Il est l’Image de l’Ardeur, de la Forme Impulsive et Généreuse de l’Eros Libre et Triomphant. C’est le Rouge Guerrier, le Rouge de la Conquête. Il Symbolise la Force Combattante et Triomphante contre les Forces du Mal. Il Signifie toute l’Ardeur que nous Devons déployer pour aller de l’avant vers la Connaissance. L'association du Rouge et du Blanc en termes de Symbolique Hermétique Evoque le Passage de l’Œuvre au noir à l’Œuvre au rouge." [...] "Pour l’Alchimie le Rouge est la Couleur de la Pierre Philosophale, la Pierre qui porte le Signe du Soleil. Si le Grand Œuvre Commence par l’Œuvre au noir et Culmine par l’Œuvre au blanc, le Néophyte qui Parcourt les Etapes de Passage est Dénommer l’Homme Vert et l’Homme Rouge." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

"...C'est une Représentation (Fantasia) Qui est le Point de départ de nos Réactions et de nos Actions. Il s'agit donc de s'exercer à Juger de chaque Représentation d'une manière Qui est Juste et Appropriée afin de n'Admettre que des Valeurs Vraiment Objectives (Kataleptikai Phantasiai)." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

"...Ce que Vise l'Initiation : Savoir d'où je viens, m'Identifier à la "Volonté du Ciel" et Connaître ma Destinée. Pour les Hindous, c'est le Dharma, Mot Qui Désigne l'"Ordre Total de l'Existence Universelle". Le Karma, c'est à dire l'Action, Devrait Toujours Être Conforme à l'Ordre des Choses Manifestées que Désigne le Mot Rita" - "Le socle..." Gér∴Amo∴ Ordo Ab Chao N°71 - P70 -

"On devra remarquer, car ceci Est de la plus grande Importance pour ce dont il s'agit, que Krishna et Arjuna sont Représentés comme Montés sur Un Même Char ; ce Char Est le « Véhicule » de l'Être envisagé dans son Etat de Manifestation ; et, tandis qu'Arjuna Combat, Krishna Conduit le Char sans Combattre, c'Est-à-dire sans Être Lui-même Engagé dans l'Action. En effet, la Bataille dont il Est Question Symbolise l'Action, d’Une Façon Tout à fait générale, sous Une Forme appropriée à la Nature et à la Fonction des  Kshatriyas, à Qui le Livre Est plus spécialement Destiné ; le Champ de Bataille (Kshêtra) Est le Domaine de l'Action, dans lequel l'Individu développe ses Possibilité ; et cette Action n'affecte aucunement l'Être Principiel, Permanent et Immuable, mais Concerne seulement l'« Âme Vivante » Individuelle (Jîvâtmâ). Les Deux Qui sont Montés sur le Même Char sont donc la Même Chose que les Deux Oiseaux dont il Est parlé dans les Upanishads : « Deux Oiseaux, Compagnons inséparablement Unis Résident sur Un Même Arbre ; l'Un Mange le Fruit de l'Arbre, l'Autre Regarde sans Manger »" - ÉTUDES SUR L’HINDOUISME – Âtmâ-Gîta - René Guenon -

"Sans mettre en Cause la Nécessité d'Une Action Maçonnique Fondée sur Une Éthique Humaniste, dont le Rôle Essentiel a pour objet d'apporter aux structures auxquelles Nous Participons l'Espoir d'Une Société plus Humaine, [...] Les Règles de l'Éthique Humaniste sont Tout à fait Insuffisantes pour modifier le Principe de Fonctionnement d'Une Société, d'Un Etat. Elles n'interviennent Souvent que pour justifier et rendre supportables les Diverses Formes d'Aliénation." - Max ICH\ T\I\F\ 33° «La Liberté par la Connaissance» - Ren\ Eco\  du L-R Ori\ Mon\ - 6013 -    

"Une Autre Notion Fondamentale en Alchimie Est Celle des Trois Principes : Soufre, Mercure Et Sel. Ces Principes Dépassent la Désignation Simple des Composés Chimiques Soufre ou Mercure, Et Caractérisent certaines Qualités de la Matière. Le Soufre Désigne des Propriétés Actives, le Masculin, le Chaud, le Positif, le Fixe ; le Mercure Désigne des Propriétés Passives, le Féminin, le Froid, le Négatif, le Volatil. Ainsi, Soufre Et Mercure Représentent des Propriétés Opposés de la Matière. Enfin, le Sel Lui Est Neutre, Et Représente l’Etat de la Matière Vers lequel Il faut Tendre afin de Pouvoir y faire Pénétrer la Lumière." - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\ -

"On sait que l’Idéal du Chevalier Peut se résumer à Un accord de Loyauté absolue envers certaines Croyances ou Valeurs Et des Engagements sans faille auxquels Il Soumet Toute sa Vie. Le Chevalier Est Maître de sa Monture, mais Il s’agit moins de son Cheval que de son Propre Moi. Il a Acquis cette Maîtrise Qui Lui Permet d’adapter ses moyens aux Buts poursuivis. Le Chevalier n’Est pas Un Souverain mais Un Servant. Il se Réalise par l’Action pour Une Grande Cause. Mais Il Est clair qu’Ici, à notre Niveau, le Symbole du Chevalier s’inscrit dans le Sens d’Une Spiritualisation du Combat." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

"Aussi n’est-ce point à l’Action Extérieure que le Taoïsme accorde de l’Importance [….] et il Enseigne expressément la Doctrine du « Non-agir », dont les Occidentaux ont en général quelque peine à Comprendre la Véritable Signification, bien qu’ils puissent y être aidés par la Théorie Aristotélicienne du « Moteur immobile », dont le Sens est le Même au Fond… [….] Le« Non-agir » n’est point l’Inertie, il est au Contraire la Plénitude de l’Activité, mais c’est une Activité Transcendante et Toute Intérieure, Non-manifestée, en Union avec le Principe, donc Au-delà de Toutes les Distinctions et de Toutes les Apparences que le Vulgaire Prend à Tort pour la Réalité Même, alors qu’elles n’en sont qu’un Reflet plus ou moins Lointain." - APERÇUS SUR L’ESOTERISME ISLAMIQUE ET LE TAOÏSME – Taoïsme et Confucianisme - René Guenon – Tout Guenon en PDF - Page 31 - Pour télécharger :  Tout Guénon et son tutoriel en PDF -

"Les anglais ont une phrase Qui Exprime bien, à la fois, le Détachement et l'Intérêt à Porter aux Choses du Monde Matériel , Qui Caractérise le Sage : "You don't own, You care it !" Traduction : "Vous  ne Possédez pas, Vous Prenez Soin !". à noter que le Verbe "To care" est Lié à Charité. Henri Le Saux, Prêtre Catholique et Swami Hindoux dans son Livre Témoignage  "La montée au fond du cœur" (à chiner sur internet) dit lui aussi : "Souverain Détachement et Souverain Intérêt à la fois, telles sont les Caractéristiques du Joueur Divin devant sa Lilà". Ce sont deux autres manières de dire "A la Gloire du Grand Architecte De l'Univers.", de réciter le "Notre Père" Chrétien, ou de chanter le "Non nobis", Prière d'Action de Grâce, associé aux Chevaliers du Temple, Qui appartient au Patrimoine Chrétien et Juif depuis près de 2600 ans. C'est le Chemin de l'Impersonnalité, prôné par la Tradition." - Discussion avec un compagnon. - RL813 Ori de Béziers- 11/6016 - écouter le chant "Non nobis..." par Patrick Doyle. -

" Asclépios, Esculape le Dieu de la Médecine dans la Grèce Antique et puis chez les Romains. " -  " Le Caducée [...], est Un Emblème Ancien dans la Mythologie Grecque. Il en Existe Deux Types : le Caducée d'Hermès et le Caducée d’Asclépios. Réalisant le difficile Equilibre des Tendances Antagonistes autour de l'Axe du Monde, les Serpents Représentant le Feu et l'Eau, la Baguette l'Axe de la Terre et les Ailes du Ciel. Le Caducée fut Un Symbole de Paix. Il est la Représentation des Actions de l'Homme, ses Malheurs, sa Guérison ? " - Hen\ FAG\ - le serpent d'airain - SA N°164 Triple Union - Perpignan - 

"... J'Entends cette Forme Particulière Qui Pousse l'Homme à Réaliser Toute sa Puissance dans l'Action le porte la Joie et la Certitude [...] il Signifie cette Force de Propulsion Qui Émane et se Propage du Cœur, et dont l'Homme a Essentiellement Besoin pour Accomplir la Courbe de cet Acte Magnifique Qui s'Appelle Vivre. car Vivre, c'Est avoir la Foi. Est Vivant Celui Qui Pratique l'Absence Totale de Doute ; comme la Plante, comme l'Animal. Hors de cette Foi, c'Est Fini, [...] on Crève !- "La réponse du seigneur" - Alphonse de Chateaubriant - Editions Bernard Grasset 1933 - Page129 -

" Cette Âme Individuelle est Moi-même ; elle est dans la Création, une Manifestation Partielle de moi, Mamaiva Amshah et elle Possède tous mes Pouvoirs ; elle est le Témoin, Donne la Sanction, soutient, Connaît, Règne. Elle Descend en la Nature Inférieure et se Croit Liée par l'Action..." " La Bhagavad-Gîtâ - Le yoga de la volonté intelligente - Shrî Aurobindo - Spiritualités vivantes - Albin Michel - N° édition : 13151 N° impression 1455 - 1993 - Page 58 -

Voir Thérapeutes - Autorité - Destinée - Non action -  Lachon hara - Maât

Activité : "Au début, l'Activité de l'Esprit est une cascade tumultueuse, puis elle coule doucement comme les flots du Gange, finalement ses eaux ressemblent à l'enfant rencontrant sa Mère." - Tilopa, fondateur de la lignée Kagyupa. -

"Arrêter l'Activité pour atteindre la passivité, cet effort même vous emplit d'Activité." -

"Le Non-agir" n’Est Point l’Inertie, Il Est au Contraire la Plénitude de l’Activité mais c’Est Une Activité Transcendante Et Toute Intérieure, Non-manifestée, en Union avec le Principe, donc Au-delà de Toutes les Distinctions Et de Toutes les Apparences que le Vulgaire prend à tort pour la Réalité Même, alors qu’elles n’en sont qu’Un Reflet plus ou moins Lointain." - René Guenon - APERÇUS SUR L’ESOTERISME ISLAMIQUE ET LE TAOÏSME – Taoïsme et Confucianisme -

"Une Autre Notion Fondamentale en Alchimie Est Celle des Trois Principes : Soufre, Mercure Et Sel. Ces Principes Dépassent la Désignation Simple des Composés Chimiques Soufre ou Mercure, Et Caractérisent certaines Qualités de la Matière. Le Soufre Désigne des Propriétés Actives, le Masculin, le Chaud, le Positif, le Fixe ; le Mercure Désigne des Propriétés Passives, le Féminin, le Froid, le Négatif, le Volatil. Ainsi, Soufre Et Mercure Représentent des Propriétés Opposés de la Matière. Enfin, le Sel Lui Est Neutre, Et Représente l’Etat de la Matière Vers lequel Il faut Tendre afin de Pouvoir y faire Pénétrer la Lumière." - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\

"Aussi n’est-ce point à l’Action Extérieure que le Taoïsme accorde de l’Importance [….] et il Enseigne expressément la Doctrine du « Non-agir », dont les Occidentaux ont en général quelque peine à Comprendre la Véritable Signification, bien qu’ils puissent y être aidés par la Théorie Aristotélicienne du « Moteur immobile », dont le Sens est le Même au Fond… [….] Le« Non-agir » n’est point l’Inertie, il est au Contraire la Plénitude de l’Activité, mais c’est une Activité Transcendante et Toute Intérieure, Non-manifestée, en Union avec le Principe, donc Au-delà de Toutes les Distinctions et de Toutes les Apparences que le Vulgaire Prend à Tort pour la Réalité Même, alors qu’elles n’en sont qu’un Reflet plus ou moins Lointain." - APERÇUS SUR L’ESOTERISME ISLAMIQUE ET LE TAOÏSME – Taoïsme et Confucianisme - René Guenon – Tout Guenon en PDF - Page 31 - Pour télécharger :  Tout Guénon et son tutoriel en PDF -

Voir - Non action -

Actualité : " René Guénon dans « Aperçus sur l’Initiation », indique 3 conditions à cette dernière :

Potentialité, Virtualité et Actualité.

1° la QualificationConstituées par certaines Possibilités inhérentes à la Nature propre de l’Individu, et qui sont la Materiæ Prima sur laquelle le Travail Initiatique devra s’effectuer.

2° La Transmission, par le moyen du rattachement à une organisation Traditionnelle, d’une Influence Spirituelle donnant à l’Être « l’Illumination » qui lui permettra d’Ordonner et de Développer ces Possibilités qu’il porte en Lui.

3° le Travail Intérieur, par lequel ce développement sera Réalisé Graduellement, faisant passer l’Être, d’Echelon en Echelon, à travers différents Degrés de la Hiérarchie Initiatique, pour le conduire au But Final de la « Délivrance » ou de « l’Identité Suprême ».

Le Franc-maçon est sur le Chemin d’une Initiation proposée tout entière lors de la Cérémonie de Réception puis Eclairée « en nos Grades » et Réalisée « en nos Qualités ». " - Que vous ont apporté... - Hen\ LEC\ - P14 Ori\ Mon\ 6013 -

"Venant du latin classique "Modo" qui veut dire "Récemment" ; "Modernus" du bas latin ou latin tardif veut dire "Récent", Actuel. Il donnera, en français, "Moderne", au XIVe Siècle puis "Moderniser" au XVIIIe Siècle, "Modernisme", " Modernisation", "Modernité" au XIXe Siècle (Baumgartner 1996)... ce qui ne relève pas de la Tradition. [...] Le Modernisme dont nous parlons ici s'inscrit dans ce sens." http://www.thefreelibrary.com/Le+language+des+masques+burkinabe+%3A+un+discours+esoterique%3F-a0180555970 -

"L'Existence des Choses dans le Monde Empirique Est dû à l'Actualisation de leurs Êtres Virtuels." - Maître Eckhart - cité dans : "Physique quantique et conscience - Colloque international " Page 6 - de Lothar Schäfer - Document Fourni par  JP DEC\ -

"La Notion d'Humanisme, n'a rien à voir avec l'Initiation, la Tradition, elle est à Rapprocher de la Concupiscence, Autosatisfaction d'un Genre, d'un des  Etats Multiples de l'Etre (le Genre, l'Etat humain) ! Elle Positionne l'Homme non pas Tourné vers l'Unité Divine (Uni-versus...Univers) mais seulement vers la petite Pensée Humaine, Etat Actuel,   Limites Propres, Propre Gloire Humaine... la strict Opposition vers où nous Dirige la Prière Maçonnique : "A la Gloire du Grand Architecte De l'Univers." - Discussion aux Agapes - RL 813 - 6015 -" -

Échanges épistolaires entre le TIF Claude GAGNE et Rémi ALCINA  :

" Triaca avait repris dans son Rituel de 33° qu'il proposa sans Succès, Heureusement, au Suprême Conseil De France le dialogue suivant : « - Etes vous Bodhisattva ? » « - Mes Frères me Reconnaissent pour Tel. »." - TIF C. GAGNE -

- Pour la proposition au 33ème de  Triaca, je ne comprends pas pourquoi tu dis « …qu'il proposa sans Succès, Heureusement, au Suprême Conseil De France le dialogue suivant. : -Etes vous Bodhisattva ? -Mes Frères me Reconnaissent pour Tel. ». En quoi ne serais-ce pas la Vérité ? Ais-je loupé quelque chose ? Car pour Moi, il me semble que le 33ème est un « Bodhisattva » !" - R. ALCINA -

- Le Problème avec Triaca est qu'il modifiait les Rituels avec des Éléments disparates. Il fut un Président de la Commission des Rituels Autoritaire pendant des décennies. Modifiant de sa propre Autorité en Introduisant des Éléments Extérieurs au Rite en modifiant les Anciens Textes, ce que j'ai appelé la "Mélangite" au Détriment des Textes Anciens. [...] Actuellement la Commission est devenue Paritaire - "Grande Loge de France/Suprême Conseil De France" - ce qui Permet à des Frères plus Anciens et plus Motivés de s'y Exprimer . Ils Savent qu'il faut Eviter la Casse et Déposer  Soigneusement les Matériaux qui Resservirons. » - TIF C. GAGNE -  

Merci, c’est beaucoup plus Clair… il y avait Risque de Syncrétisme ! » - R. ALCINA - 

Oui c'est Vouloir Remplacer ce qu'on Connaît Mal par ce qu'on Connaît encore moins ! » - TIF C. GAGNE -  

Belle formule, Bonne soirée. "- R. ALCINA - 

Télécharger : Échanges épistolaires 15/03/2017, entre le TIF Claude GAGNE et Rémi ALCINA -  

Voir  - René Guénon  -

Acuité :... à propos de Salvador Dali. Ce que nous appelons Réalité n’était à ses yeux que « simple Amnésie de Méditation »... Il était par rapport à lui-même, dans un constant état d’attention Centrifuge, d’extrême Vigilance Concentrique. Il n’envisageait aucun Armistice avec les à-peu-près et les médiocrités accoutumées, aucune trêve avec les consensus flasques, aucun compromis avec les paresses et les tiédeurs du climat social ambiant...Pour lui le Rationnel n’était qu’une inutile transaction entre le Voyant et l’Invisible. Il n’admettait aucun Intermédiaire entre les Flamboiements de l’Archange et les savantes manœuvres de son pinceau. Et il avait dans sa tête la Force cataclysmique de l’inquisition ou de l’Invincible Armada. C’était l’Espagne, la Catalogne, Cadaqués, Dali lui même se définissant comme : «Produit de la Contrainte la plus forcée d’un milieu Colloïdal emprisonné dans une structure rigoureuse ». Mais la noblesse de Dali, c’est également le Travail d’Héroïque Lucidité qui lui a permis d’orchestrer et de gouverner ses tensions les plus égarantes. C’est un exemple sans doute unique de Désaliénation par auto-Exorcisme. Il était engagé dans une grande Croisade, une impitoyable Guerre Sainte contre ses propres monstres, pour les débusquer, les Domestiquer - ou les anéantir. Si le poète est bien comme disait Novalis « en état de Créateur Absolu », alors Dali était un Créateur Absolu. La seule Réalité légitime était celle qui Relie. Non celle d’objets artificieusement juxtaposés, mais celles des Analogies et des Correspondances. C’est par cette trame vibrante des secrètes interférences, par ce clavier de signes révélateurs que nous pouvons prétendre participer de l’Âme Universelle. Ainsi apparaissent les Liens entre les moindres incidents de notre Vie, les rencontres, les supposés Hasards et les Pseudo-Coïncidences. Ainsi nous sommes un peu moins enlisés dans notre somnolence usuelle. Et le Délire Dalinien devient tout à coup un Monde de Connaissance d’une Souveraine Acuité. - Louis Pauwels « Les dernières chaînes »,  Editions du Rocher.- Pour visite initiatique du "Musée Dali de Figueras" disponible sur demande : "La Loge est dûment couverte" - Ndlr -  Vision - Buffle -

Adage : "...alors que je regrettais mon Engagement, une Tempête fit Tomber une Branche d'Acacia devant ma Porte. L'Idée vint, Instantanément, d'en couper Un morceau pour, Transposant en Trois Dimensions l'Adage : Un petit Dessin Vaux souvent mieux qu'Un long Discours, Tenter d’en faire une Représentation. En me couchant (de bonne Heure, le lendemain matin), mon Inquiétude avait Disparu. Je fus reçu, très Aimablement et le Secrétaire me demanda, pour son rapport, l'Autorisation d'utiliser un magnétophone. Je Lui accordai volontiers, précisant : un magnétoscope serait préférable ma « Planche » Est en Bois, ce Qui mit les rieurs de mon côté." - Claude Gagne - Représentation des "Etats Multiples de l'Etre" une "Une planche en bois " - www.clgagne.net ou - Disponible sur demande - Ndlr -

Voir - Etats Multiples de l’Etre -

Adam"Pour ceux qui aiment le côté Cabaliste, au Niveau de la Lettre : Adam, avant de Rencontrer Eve, se Dit Adam et la Somme de ses Lettres Correspond au MotQuoi” ; après sa Rencontre avec Eve, son Nom devient Aadam, et la Somme des Lettres donne “Qui”. Comme si, pour Passer de l’Etat d’Objet à Celui de Sujet, Il fallait Passer par la Relation avec l’Autre. Adam Constitué par Chacune des Premières  Lettres des Quatre Directions Horizontales de l'Espace en Grec." - "Ordo Ab Chao" - N° 64 - Sup\ au 12 - 

"À ce moment-là, comme dans l’Évangile de Philippe, le mot amour devient le mot alliance. Une alliance entre deux libertés, entre deux sujets qui s’inclinent l’un devant l’autre. On n’est plus dans un registre de complémentarité. L’autre n’est pas là pour combler le manque. Ce sont deux sujets. Et dans la relation entre ces deux libertés se révèle quelque chose de divin. Ce n’est pas un amour de dépendance, ni un amour de séduction, Éros, c’est une alliance qui porte du fruit, Agapè. Le fruit peut être un enfant, mais aussi une œuvre - ou bien le plaisir ! -, mais dans tous les cas, c’est une façon de mettre Dieu au monde. Au cœur de la relation elle-même se révèle quelque chose de l’être de Dieu. Si vous voulez aller plus loin, cet “être de Dieu” se révèle comme trinité. La trinité veut dire que Dieu est relation d’amour : ce n’est pas le un, ce n’est pas le deux, c’est le trois, le chiffre de l’alliance, la révélation de ce que peut être Dieu. C’est pour cela que les grands monothéistes, tels Hallaj ou Rûmî, disent : “Dieu est un, comme l’Amour, l’Amant et l’Aimé sont un.” La relation elle-même est un dévoilement du Dieu-un, qui est à la fois un et trine." - Jean-Yves Leloup - "Entretien avec Patrice van Eersel" - http://www.nouvellescles.com/article.php3?id_article=470 -

« Adam aussi avait part à ce Flamboiement et à cette splendeur de Dieu avant la Transgression, quand il était vraiment couvert d’un vêtement de Gloire, il n’était pas nu. Mais il était bien plus paré de Beauté, cela va sans dire, que ceux qui maintenant sont couronnés de diadèmes ornés de beaucoup d’or et de pierres brillantes. » - G. Palamas, 150 chapitres, 67 -

« Adam ayant ainsi opéré et manifesté sa volonté au gré du Créateur, reçut de lui le nom Auguste d’Homme-Dieu de la Terre Universelle, parce qu’il devait sortir de lui une postérité de Dieu et non une postérité charnelle. » - Pasqually -

"Son Elévation ne lui donne pas une Dimension Supra-humaine - il la possède déjà dans son Etat d'Homme - mais fait de lui le "plus Homme d'entre tous", ou si vous préférez le "plus Humble d'entre tous", puisque "Homme et Humble" ont la même Racine : Humus . Ce qui justifie, que Paul appelle le Christ hissé au Centre de la Croix, le "Nouvel Adam" ou "nouvel Homme".  - Mic\ GER\ - "Le tableau de loge du grade de Maître" Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -

"Amandier" Vient probablement de "Luwz" (Amandier qui pousse ) - Ancien nom de Bethel, ville cananéenne - Ville du territoire des Héthiens. - apparaît dans 8 versets... Luz désigne en Hébreu l'Amandier et son Fruit l'Amande. C'est le premier arbre à fleurir au printemps et de ce fait il annonce  Une vie nouvelle, la Résurrection printanière de la nature.  Selon la Tradition Juive , c'est par la base d'un Amandier appelé Luz en Hébreu, que l'on pénètre dans la Ville Mystérieuse du même Nom de Luz  considérée comme le « Séjour d'Immortalité ». Symbolique cohérente, puisque la Résurrection est gage d'Immortalité. Par ailleurs, le Fruit de l'Amande étant enfermé dans une Coque , a conduit  Luz a devenir Symbole de ce qui est caché, couvert, enveloppé, Secret. Il Symbolise l'Essentiel caché , le Trésor caché. Ce n'est pas tout, Luz dans la Mystique et l'Esotérisme Juif à servi à la désignation d'un Os réputé indestructible, Croyance que nous retrouvons entre autre dans le Zohar (i.69) qui nous parle d'un « Os étonnant et Impérissable » en ces termes : « chaque Homme est pourvu d'un Os Impérissable sur la Terre, et c'est Grâce à Lui que le Corps sera formé à nouveau à l'Heure de la Résurrection. Cet Os sera au Corps Ressuscité ce qu'est le Levain à la Pâte, car c'est par Lui que le Saint Béni soit-il, reconstituera le Corps entier ». Si Luz met en jeu un « Os » c'est pour nous Inviter à consulter le Mot « Os » en Hébreu, lequel se dit  « Etsem »  ce terme signifiant  proprement : « l'Essence du Moi ». Pour dire « Moi-même »… on peut dire en Hébreu : « mon Os »…. et à titre d’exemple, on trouve ce terme dans le passage célèbre de la Création d'Eve à partir du côté d'Adam, en lequel ce dernier s'exclame : «  elle est l'Os de mon Os », sous-entendu : « elle provient de Moi-même » ce Qui est bien le cas, puisque Eve provient de l'intime d'Adam. - Http://journalquebecpresse.org/modules/news/article.php?storyid=2685

Voir - Contrainte - Erudition - Khièn - Youd - - Shine - Vav - - 32 - Mandorle - sur demande "amande.doc" et "amande-2".doc - doc dispo - Ndlr -

Adam Kadmon : "Ce titre, puisqu'il s'agit d'un titre ou plutôt d'un état, est bien réel. En fait, l'Adam Kadmon est l'archétype divin de l'Homme. Parvenir à l'état d'Adam Kadmon est parvenir à un état où nous sommes Dieu manifesté conscient ayant toutes nos capacités spirituelles. Je ne veux pas ici dire que nous ne sommes pas actuellement Dieu... je veux seulement signifier que l'Adam Kadmon est la finalité de notre Divinité. D'ailleurs, l'Adam Kadmon est l'une des «Clefs d'Enoch». La définition de ce livre est intéressante et exprime assez bien ce que cela signifie pour chacun de nous. Comme vous le savez, les Clefs d'Enoch sont des énergies et des connaissances essentielles à notre retour vers la lumière... aussi, voici : «La manifestation de Lumière des Fils Paradis et Seigneurs de Lumière qui ont évolué (ou ont été créés) au-delà de la forme corporelle connue de l'Homme. Le corps de Lumière capable d'adopter toute forme nécessaire pour la création et l'enseignement de toute forme pensante, y compris les créations des super espèces qui existent en entités d'énergie. L'Adam Kadmon est apposé sur le Corps de Lumière qui devient ainsi une extension de YHWH.» Est-ce clair ? Pas sûr ? Donc, quand nous sommes prêts à réintégrer la demeure du Père, celui-ci nous offre le corps de notre nouvelle demeure... l'état d'Adam Kadmon. C'est à ce moment que nous œuvrons pleinement en son nom dans les mondes morontielles ou d'évolution planétaire (physique). À ce sujet, j'ai reçu un jour dans mon courriel ce message de Laday Nada de la part d'un ami, il s'agit d'un message de Ramaathis-Mam (atlantisagelis.org) en date du 1 décembre 2006 dans lequel il parle de l'état d'Adam Kadmon. Je pense que celui-ci exprime mieux ce qu'est cet état et son utilité... C'est un état de plein alignement et de pleine communication avec le plan cosmique de l'évolution qui vous permettra de contrôler les dualités énergétiques qui sont produites par la distorsion de l'espace-temps relatif. C'est se transformer en un Adam Kadmon ou Homme Archétypal qui a pleinement intégré les valeurs et paradigmes cosmiques, dont le but est l'amour, la sagesse et la beauté infinis émanant de la connexion et de la communion avec Dieu. C'est transformer votre vie en actes de consécration et de service impersonnel pour que le bien le plus élevé et la grâce divine se manifestent chez les autres, en illuminant votre intérieur dans la prospérité de l'amour, l'abondance de l'harmonie et la paix intérieure.  - Maître Nada http://posid.blogspot.com/2007/06/adam-kadmon.html - Attention : ceci est à prendre avec filtres et pincettes vu la nature du site, mais peut-est utile dans une démarche d’approche - Ndlr -

"Si la Tradition Chrétienne ne représente que peu d'Homme aux longues Oreilles, par contre elle vénère l'Âne. L'Âne est lié dans les plus vieilles Légendes, à l'Immortalité de l'Homme que sous une Forme ou une Autre (une Pierre précieuse, une Fleur, une Femme) il Porte sur son Dos. Lorsque son Dos reçoit les Rois et les Papes ; c'est en tant que ceux-ci ont une Fonction qui ressortit à la dimension de l'Adam Eternel. - L'Âne tel que celui de Balam ( Nombres 22 : 25) voit les Anges et Entends leur Langage. Il Préside avec le Bœuf à la Naissance du Christ. Il Porte l'Immortel qui Se fait Mortel, en Egypte, tout d'abord pour Le cacher, puis à Jérusalem plus tard pour l'Exalter. - "Lorsque le Christ monte sur un Ânon, le petit d'une ânesse, et fait avec lui son entrée dans la Ville Sainte le jour des Rameaux, Il monte l'Animal "qui a des Oreilles pour Entendre" ; Il revêt, sous ce Symbole, un aspect, un des aspects de notre dernière Tunique de Peau qui doit Maintenant Mourir. Christ entre à Jérusalem ce jour- pour y Mourir, afin d'Atteindre à la Tunique de Lumière et de parvenir à la Vision. Nous avons étudié chez Job qui préfigure le Christ, ce passage de l'Ecoute à la Vision." - le symbolisme du corps humain Annick de Souzenelle." http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html -

Adamah : "On comprend alors que ces Philosophes aient parlé d’une « fin de la métaphysique », leur « Philosophie des Lumières » était celle de leurs lampes à huile ou de leurs fées électriques, pas celle du grand soleil, celui que fréquentait Héraclite à Ephèse ou les vieux Grecs qui passaient leurs temps en promenade ; promenades qui finissaient toujours sur la plage ou la Contemplation des beaux corps éveillait le Désir (Eros) d’une Beauté sans limites (cf. Socrate, Platon and Cie.) mais c’était le privilège des plus grands que de ne pas se laisser encombrer par ce qui encombre les plages, de voir le vide, l’Infini Pureté de l’Espace qui s’amuse de ces Noces incertaines de l’Eau et de la Terre, d’où est née la grande « Boue » humaine (Adamah)." -Jean-Yves Leloup - "Tous les chemins mènent à la plage" - un nouveau commencement pour la métaphysique http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=1&ref_txt=97 -

Adepte : "René Guénon affirme que l'Initié est celui qui commence, et l'« Adepte » celui qui a Réalisé effectivement la Plénitude de l'Initiation . L'Initié reçoit une Lumière qui, en illuminant son Chaos intime, lui permet de développer les Possibilités qu'il porte en lui. L'Initiation  Virtuelle, Spéculative, est l'entrée dans la Voie et l'Initiation  effective, la Connaissance, va jusqu'au bout.  Pour Guénon, le Rite d'Initiation  confère à lui seul l'Initiation  Virtuelle.  Pour certains Maîtres Spirituels, le Rite n'a aucune importance. L'Initiation  a une origine non humaine. Les « Grands Initiés » sont des « vivifications » d'une influence hors du Temps.  La Transmission orale assure la perpétuation de la Chaîne, l'écrit ne comportant qu'un intérêt théorique.  Le rôle effectif des « Grands Initiés » est dans leur participation à la Transmission de cette influence, leur Enseignement n'étant qu'un accessoire qui, en éteignant peu à peu la Cogitation, rend possible le travail à mains nues." - Yvo\ Per\ "les Grds Initiés" RL\ "les FF\ Libres N° 813 -

"Nous rappelons que l'"Adepte " est Proprement Celui Qui a Atteint la Plénitude de l'Initiation Effective : certaines Ecoles Esotériques font cependant une distinction entre ce qu'elles appellent "Adepte Mineur" et "Adepte Majeur" ; ces Expressions Doivent alors se Comprendre, Originairement tout au moins comme désignant Celui parvenu à la Perfection respectivement dans l'Ordre des "petits Mystères" et dans Celui des "grands Mystères". René GUENON - "Aperçus sur l'initiation" - De la hiérarchie initiatique - P.281 -

Voir - Alchimie -

Adesa : "En Sanskrit - Sans Lieu." Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire -

Ad Extra : Actes ostensibles qui frappent le regard du peuple "Ad Extra", mais "Ad intra",  leurs véritables Actions  sont leurs Secrets... ils ne peuvent le dire.  - Gotthold Ephraim LESSING "ERNST et FALK Causeries pour Francs-Maçons" -

Adhidaiva : "Adhidaiva en sanskrit : Niveau des Dieux, Pouvoirs Cosmiques. Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire -

Adhishthâna : "Adhishthâna en sanskrit : Fondement." Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire -

Adhyâtma : "Adhyâtma en sanskrit : Niveau du Soi, Domaine Spirituel, Intérieur." Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire -

Adhuc Stat : "Signification latine de Adhuc Stat : "Encore debout" ou "Elle tient toujours". Cette inscription figure au premier degré du R\E\R\, sur un tableau. Il représente une Colonne de style Corinthien. Celle-ci est Brisée mais toujours debout et ferme sur sa base." - Ndlr -

Adieu : Les Fous ont tout perdu sauf la Raison." (France inter 19/08/97)...disait l’académicien et ministre Jean-François Deniot. Nous ne pouvons Raison qu’avec nos Pensées, elles limitent la Tolérance car manipulées par notre faux-Moi, notre Mental. nous avons toujours Raison, mais nous avons Voilé la Source, l’Être,  mais “ L’Eau, même la plus Pur, coupée de sa Source ne peut tarder à croupir ”. Nous ne sommes  pas Maître de nous même et pourtant nous avons Raison : tout le Monde à Raison, les Horreurs  du Monde sont pleines de gens qui ont Raison, puisque nous Raisonnons avec nos Acquis, nos modèles nationaux, sociaux, Tribaux, Claniques, Séparateurs, Diviseurs, sclérosant : notre Psyché souillée. [...] Les Soufis “ Derviches tourneurs ” chantent en prélude à leurs Danses : “ Dis Adieu à la Raison, Adieu, Adieu, Adieu.”. “Seuls les Véritables Maîtres d’eux même sont en Vérité, en Justice ” (C’est l’Enseignement de Platon dans Le Criton, Le Phédon, et l’Apologie de Socrate.). La Verticalité de l’Arbre est représentée en Loge par le Fil à plomb, l’Acacia ou suivant la Tradition suivie… sous le figuier, ou le chêne… ils sont tous conviés à l’Agapè.  René RIGAUD, passé à l’Orient Eternel,  dans « Discussion sur la face cachée de Jean” disait "Il faut s’être dépris de la chair et s’être Elevé Au-dessus même de la Raison Personnelle, jusqu’à l’Impersonnelle Raison"... "Jusqu’a l’Impersonnelle Raison", Maîtresse du 3° Degré, Clef de voûte de l’article 1° de notre règlement intérieur." (Celui de la R\L\ 813 Ori\ de BEZ\)

Ad intra : Actes ostensibles qui frappent le regard du peuple "Ad Extra", mais "Ad intra",  leurs véritables Actions  sont leurs Secrets... ils ne peuvent le dire.  - Gotthold Ephraim LESSING "ERNST et FALK Causeries pour Francs-Maçons" -

Admettre : "...C'est une Représentation (Fantasia) Qui est le Point de départ de nos Réactions et de nos Actions. Il s'agit donc de s'exercer à Juger de chaque Représentation d'une manière Qui est Juste et Appropriée afin de n'Admettre que des Valeurs Vraiment Objectives (Kataleptikai Phantasiai)." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

"Je me Permets encore une Question : en quel Sens Précis prenez-vous le MotMystère” ? S’Il veut dire pour vous "l'Inexprimable”, Ce Qui Est d’ailleurs son Acception Primitive et Etymologique, je Puis Parfaitement l’employer aussi de la même  Façon. Par contre, si vous Admettez la Signification Courante "d'Inintelligible” ou d'Inconnaissable”, je suis obligé de la Rejeter, car l’Inintelligible ne Peut être que l’Absurde, c’est-à-dire l’Impossible ou le Pur Néant. Métaphysiquement, il n’y a pas d’Inconnaissable ; il faut laisser cela à Kant (avec son “Noumène”) et à Spencer, ou, plus généralement, aux Pseudo-Métaphysiciens et aux Positivistes, Qui, pour une fois, se trouvent d’accord là-dessus. Il est Vrai que c’est bien commode pour eux tous, si chacun peut DécréterInconnaissableTout Ce Qui Lui Est Inconnu, et AppelerMystèreTout Ce Qu'Il ne Comprend pas ! " - René GUENON - "Tout Guenon" P/488 - CORRESPONDANCES – Correspondance avec Noële Maurice-Denis Boulet - - Pour télécharger :  Tout Guénon et son tutoriel en PDF -  

"Nombreux sont Ceux Qui ont été Frappés ainsi pour n'avoir pas Voulu Admettre Une Vérité à laquelle ils ne Croyaient pas ; depuis Galilée à ... Teilhard de Chardin, par exemple, dont les Idées novatrices n'ont pu Franchir les Portes du Concile Vatican II. Teilhard n'a eu de cesse de Concilier les Enseignements de l'Église avec Une Réalité Scientifique incontournable. Tâche ardue s'Il en fut, mais combien novatrice Et enrichissante. Il part du Phénomène de Complexification du Phylum Humain (ensemble de l'Espèce) pour aboutir à Un Réseau de Communication des Pensées Humaines Centrées sur Un Point "Oméga" Qui pourrait Bien, après Tout, Être la Parole Perdue ou encore Une Manifestation de l'Infini ("Ein-Soph") ... à moins que Ce ne soit le G\A\D\U\ ?- http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

"Cependant, si l’on Admet que le Temple n’Est rien d’Autre que la Symbolique du Corps, l’Interrogation du Rituel Peut alors se lire Tout autrement : « Que Suis-Je venu Chercher à mon Commencement, lorsque j’ai pris Possession de mon Corps ; lors de ma propre Incarnation ? » - Et la Réponse - « la Lumière » - me dit que le Trajet de la Vie Humaine n’Est en aucun cas Un Chaos Inopiné, mais Obéit à Une Recherche, Concrétisée par le Chemin Initiatique - du moins, pour Ceux Qui le Veulent Et y Aspirent. Dès lors, loin d’Un Dogme Reçu, Il s’agit Bien d’Une Démarche Choisie Et Assumée." - Ale\ Bèg \- "Planche de la St Jean d'hiver" - Tenue commune R\L\ Les Fré\ Lib\ + Zen\ - Dec - 6015 -  

"...Nous exposerons Ici quelques-unes des Réflexions qu’Il Nous a Suggérés, cela sans aucune Prétention Dogmatique, Bien entendu, car l’Interprétation du Symbolisme Maçonnique n’en saurait Admettre." - « Tout Guenon.pdf » Page 746 "ÉTUDES SUR LA FRANC-MAÇONNERIE ET LE COMPAGNONNAGE - 2 – À propos du Grand Architecte de l’Univers

Administration : "Dans l’Administration Romaine un Publicain était un Homme d’affaire, appartenant généralement à l’Ordre Equestre, qui par contrat avec l’Autorité Civile était Autorisé à Collecter les Taxes en son Nom." - http://fr.wikipedia.org/wiki/Publicains -

Admiration : "L'Admiration est une forme de respect, de Dévotion à un objet idéal ou idéalisé. Elle commence aux premiers jours de la vie (comme l'a montré René Spitz) et cède la place par la suite à une attitude plus mûre, plus critique. Cependant, elle reste à l'œuvre ou se réactive dans l'état amoureux, la Vénération Religieuse, l'idéalisation du Gourou ou tout simplement du Chef Hiérarchique dont on Mime tous les gestes. Il se pourrait que l'Admiration soit à l'Origine de ce que l'Iconographie appelle Auréole (Cf. l'Aurea) - http://fr.wikipedia.org/wiki/Admiration -

"La Prière d'Admiration avec Geburah : la Force et la Rigueur - J-L\ TAU " La souffrance" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ -

"Par l'Invocation " À la Gloire du G\A\D\U\", il ne s'oblige pas à Honorer une entité Divine Personnalisée mais à Témoigner de l'Admiration Révérencieuse que lui Inspire le Mystère de la Création à l'Œuvre dans le Monde. En Lui dédiant ses Travaux, il Manifeste son Intention de se Consacrer, avec et par le Rite, à la Réalisation des Idéaux qui Lui sont Inspirés par l'Esprit." - La spiritualité du R\E\A\A\- Source : plaquette éditée en 2004 par le Suprême Conseil de France lors de la célébration de son Deuxième Centenaire. -

"Il n’Est pas indifférent de Préciser que cet adjectif de Sublime Vient du terme Sublimer Qui Est Un terme Alchimique dont on a Trouvé trace Ecrite Vers 1314. Sublime Signifie Qui Est placé très Haut, Qui Est au Premier rang Et Qui Mérite Admiration Et dont le Mérite Est Immense  Et Qui fait Preuve d’Une Vertu Exceptionnelle…" - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Adolescence : "Prince n’est pas Roi mais la Fonction de Prince Symbolise la Promesse d’un Pouvoir Suprême, la Primauté parmi ses Pairs, quel que soit le Domaine envisagé. Il Exprime les Vertus Royales à l’Etat d’Adolescence, non encore Maîtriser ni Exercées. C’est l’Idéalisation de l’Homme." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

"A mon Sens, il n'y a pas d'Initiation ratée ; nous ne sommes plus des Enfants que l'on note ; plus non plus, des grands Boyscouts, Ados attardés. Nous sommes et pas par Hasard !" - Ala\ MES\ - "Renaitre en Hiram" - RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6015 -

Adonaï : "L’expérience d’un Sens qui nous oriente, nous structure et nous conduit (Adonaï)." -

"Cet Amour que Jean le Baptiste Prêchait au bord du Jourdain, que Jeshoua Prêchera sur les Routes, les Montagnes Et à Jérusalem : la Présence Divine Est en chaque Etre Humain. Que l’on l’Appelle Adonaï, Dieu, Al Ouahid, l’Un, peu importe, cette petite Etincelle Qui Est en Chacun de Nous Est l’Essence Même de la Dignité Humaine."   - Louis TREBUCHET 2003 - LA CHEVALERIE DE L’ESPRIT - http://www.louistrebuchet.fr/planches/chevalerie-de-l27esprit.pdf -

Voir - YHWH - Elohim -Shaddaï  - Shabbaot - Dieu -

Adonaï Melekh Naman : "La Notarika, fait appel aux Acrostiches, ou abréviations. C'est ainsi que dans un Mot, il peut y avoir Toute une phrase de camouflée. Exemple : Amen est la Notarika de : Adonaï Melekh Naman (Dieu Roi Fidèle) !" - http://portes-inconnu.pagesperso-orange.fr/grimoire/kabbale.htm

Adoni-Tsedeq : "...dans l’Histoire des « Rois-Mages », nous voyons Trois Personnages Distincts, qui sont les Trois Chefs de la Hiérarchie Initiatique [...] dans celle de Melki-Tsedeq, nous n’en voyons qu’un seul, mais qui peut Unir en Lui des aspects correspondant aux Trois mêmes Fonctions. C’est ainsi que certains ont distingué Adoni-Tsedeq, le « Seigneur de Justice », qui se dédouble en quelque sorte en Kohen-Tsedeq, le « Prêtre de Justice », et Melki-Tsedeq, le « Roi de Justice » ; ces Trois  aspects peuvent en effet être considéré comme se Rapportant respectivement aux Fonctions du Brahâtmâ, du Mahâtmâ et du Mahânga." - René GUENON - LE ROI DU MONDE – « Melki-Tsedeq » page 1447 de "Tout Guenon en PDF"- Pour télécharger :  Tout Guénon et son tutoriel en PDF -

Adorer : "Effectivement, Attester « qu’il n’y a pas de Divinité digne d'être Adorée si ce n'est Dieu» implique que l'acte doit être accompli sincèrement pour Dieu seul, en ne dédiant aucun type d’Adoration pour autre que lui, car il incombe que toute Adoration doit être accomplie sincèrement pour son visage. - "…On me promet, un Travail pénible, des Combats et un Sacrifice jusqu’à la dernière goutte de mon sang ! Courbe la tête, fier Sicambre ! Brule ce que tu as Adoré et Adore ce que tu as Brulé…" - Phi\ Bou \ "Du sac\ du vieil hom\ au sac\ du Lév\" - P14 Ori\ Mon\ 6013 - 

"Autolâtre Qualifie une Personne Vouant un Culte à Elle-même. Gourou Autolâtre : Gourou qui Croit en sa Nature Divine et Qui s'Adore Lui-même." - https://fr.wiktionary.org/wiki/autol%C3%A2tre - (Attention : dans le cas de la phrase précédente, le "Gourou Autolâtre" ne peut pas être considéré comme un Gourou... sauf par Lui-même et par ses adeptes. Le véritable Gourou croit en la Nature Divine de toutes choses, et aime (Agapè) tout universellement - Ndlr -) -

Voir - Apophatique - Théologie négative - Shebli - Chahada.- Allah - Illaha illallah.

Adresse : "Selon la Légende, Dieu Voulant punir les Hommes de leur Prétention à monter jusqu'à Lui (la Tour de Babel !) leur fit parler au lieu d'une Langue Accessible à tous, une Multitude de Langages, Créant la Zizanie ... A s'en tenir au Monde Profane, c'est peut être aussi cela, la Parole Perdue ! Une Parole Accessible à tous, quelque soit la Langue dès lors qu'elle s'Adresse à l’âme et cherche à toucher les cœurs . Mais il arrive que cette parole "commune" soit investie d'une mission particulière : permettre à l'Homme de communiquer avec le sacré. Il faut entendre ici par " Sacré " tout ce qui présente un caractère transcendantal, religieux ou laïc. Pour cela, selon le vers de Stéphane Mallarmé, il convient de " Donner un sens plus pur aux mots de la Tribu " ; la Parole va être magnifiée, le Mot glorifié. Mais la Parole n'est pas uniquement une prière qui monte de l'Homme vers le Sacré; elle est aussi un moyen pour le " Sacré " de s'adresser à l'Homme. L'aspect est alors essentiellement Religieux, c'est le Verbe : " Car le mot c'est le Verbe et le Verbe c'est Dieu ", écrit Victor Hugo." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

" Reviens Vers Toi (-Même) « Lekh Lekha », dont le Sens Premier Est « Va Vers Toi» Est la Parole Reçue par Abram Qui deviendra (Abraham, Arbre à Âmes) Qui s’Adresse à Chacun de Nous. [...] Va Vers Toi, (Reviens Vers Toi) Vers ton Être Profond, ta Vraie Nature." - Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015 -

Adulte : " La Légende du Dragon. « Les Dragon et les poissons ont « la Même Origine  ; mais combien, pour chacun, la Destinée est Différente ! Le poisson ne peut Vivre Hors de son Élément ; « mais qu'un léger Nuage s'Abaisse vers le Sol, et l'on voit le « Dragon s'Elancer dans les Airs. » Ainsi Chante la Onzième strophe de cette célèbre ballade : « la Vie Joyeuse », aux Sons de laquelle, dans tout l'Extrême-Orient, les Vieux Lettrés Sourient, et les Petits Enfants  s'Endorment. On dit des légendes et des Fables, qu'elles sont faîtes pour Endormir les Enfants, ou pour Réveiller les Adultes. " - MATGIOI – "la voie métaphysique" – Chapitre IV

Advaïta : "...ou Félicité , est l’état libre de désirs. C’est la Plénitude de paix. [...]  Être, Conscience et Béatitude sont inséparables. Individuellement, ils sont sans valeur. C’est pourquoi Il est connu, Lui, en tant qu’ Être - Conscience - Béatitude (Saccid- ânanda). [...]  1/ SIVA : Le Bienfaisant, le Gracieux - 2/ SANTA : Le paisible - 3/ ADVAITA : L'Unique sans second - 4/ PURNA : Plénitude - 5/ ANANDA : Félicité. Voir Cinq.- Ellâm Onru (Tout est Un) Texte Tamil anonyme du XIXe siècle sur l’Advaïta -Vedânta -

"Mais on peut du moins, en employant toujours la forme négative, parler de « Non-dualité »  (Advaita). Là où il n'y a pas de Dualité, il n'y a nécessairement aucune Contrainte, et cela suffit à prouver que la Liberté est une Possibilité dès lors qu'elle résulte immédiatement de la « Non-dualité » qui est évidemment exempte de toute contradiction." - René Guénon « Les états multiples de l’être » CHAPITRE XVIII - Notion métaphysique de la liberté -

"Abhishiktânanda (Nom Hindou de Henri LE SAUX - Ndlr - )a une Expérience très aiguë de l'Expérience Advaitine Au-delà du Mental : c'est une Expérience à Mort ou à Vie. Jusqu'à la fin de sa Vie, il pensera que très peu de Personnes y sont appelées. "On ne peut laisser s'y engager que des gens très Forts" écrira t'il à son Disciple Marc le 26 Octobre 1973; " mais certains en sont Capables", ajoutera t-il dans cette même lettre.[...] "l'Expérience Védantine est aussi vidante et dangereuse que celle de la drogue...où de la psychanalyse". Il faut pour réaliser cette Expérience un appel de l'Être. On n'a pas à recevoir de conseil, ou d'ordre de l'extérieur. On peut Apprendre, Ecouter, demander conseil, mais ceci reste encore à la surface de l'Être. Les grands Sages, comme Ramana Maharshi, ont répondu directement à une Force (Grâce) Intérieure, Puissante sans passer par aucun Intermédiaire.- Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", Notes de R. Panikkar à propos de l'auteur P.41 -

Voir - Cinq -

Advenire : "L'Avent est emprunté au Latin Chrétien adventus, dérivé du Latin classique "Advenire" (Arriver) ; c'est-à-dire l'Arrivée, l'Avènement de Jésus-Christ..." - https://fr.wikipedia.org/wiki/Avent -

Voir - Qiyama - Ascendéré - Ascension - Pentecôte - Résurrection

Adversaire : «Qui n’a ni Dieu ni Maître… a l’Adversaire pour Maître » - http://metaphysic.over-blog.com/article-22816987.html -

"Le Symbolisme est le moyen le mieux adapté à l’Enseignement des Vérités d’Ordre Supérieur, Religieuses et Métaphysiques, c’est-à-dire de Tout ce que Repousse ou Néglige l’Esprit Moderne ; Il est Tout le Contraire de ce Qui convient au Rationalisme, et tous ses Adversaires se comportent, certains sans le savoir, en véritables Rationalistes ; Pour nous, nous pensons que, si le Symbolisme est Aujourd'hui Incompris, c’est une Raison de plus pour y insister, en exposant aussi complètement que Possible la Signification Réelle des Symboles Traditionnels, en leur Restituant toute leur portée Intellectuelle, au lieu d’en faire simplement le thème de quelques exhortations Sentimentales pour lesquelles, du reste, l’usage du Symbolisme est chose fort inutile." - René GUENON - "Symboles de la science sacrée" - Page 5 -

« Comme le disait Un Autre Théologien Manichéen, Adversaire de Saint Augustin, Fortuna : « quant à l’Autre Principe, Nous l’appelons Matière ou, Un terme plus Connu Et plus usité, Démon ». - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/03/les-cathares.html -

Affaiblir : « Aussi Souvent qu’on Approche Un Symbole, c’Est Toujours la Même Question. Le Réduire à Une Equivalence, à Une Définition, c’Est le Perdre Aussitôt, Il n’Est Symbole que par le Lien qu’Il Tisse Avec son sous-jacent, Mettre Un Autre Mot à la Place, c’Est soit l’Affaiblir, soit Couper ce Lien. » « Le Cercle » CR+ Pie ALF – A01-Mon-2016-

Affaire : "Lat. pragmaticus, du Grec, Affaire, Faire, L'Origine de "Pragmatisme Sanction" Est dans le Droit Romain : on appela ainsi, à partir de Constantin et en Orient, les rescrits qui n'étaient pas simplement répondus par les empereurs en marge des suppliques, et qui étaient l'objet d'une expédition spéciale et solennelle ; cela finit par désigner un édit du Souverain en général ; et la cour de Rome conserva ce nom aux édits des Souverains qui la concernaient.[...]  "Pragmatisme Sanction", et, substantivement, la Pragmatique, Règlement Emanant du Pouvoir Civil en matière Ecclésiastique." - Dictionnaire Le Littré  1.0 - 

"Nous pouvons voir là les limites du Pragmatisme ainsi que les risques et schismes pouvant en découler par méconnaissances ou détournement du Sacré dans un monde où il ne serait plus la primeur." - Ndlr -"

"0 Dieux, Alcibiade, en quel Etat Je te vois ! J'hésite à le Qualifier ; pourtant, puisque Nous sommes Seuls, Il faut Parler. C'Est notre Raisonnement Qui t'en Accuse et Toi Qui t'en Accuses Toi-Même. Voilà Pourquoi tu te jettes dans la Politique avant d'Être  Instruit. Et tu n'es pas Seuls dans ce cas : Il en Est de Même de la Plupart de ceux Qui se Mêlent des Affaires de la République, à l'Exception de quelques-uns et peut-être de ton Tuteur, Périclès." - Socrate à Alcibiade - Platon " le premier Alcibiade" XIII -

Affect : "...en somme, la multiplicité de l'Affectivité contribue au développement de l'Intelligence. Le langage humain ne répond pas seulement à des besoins pratiques et utilitaires. Il répond aux besoins de communication Affective. Le langage humain permet de dire des Mots Gentils. Il permet également de parler, de dire n'importe quoi pour le Plaisir de communiquer avec Autrui. Ainsi donc, l'Intelligence et l'Affectivité sont corrélées..." - Edgar Morin.- L'Affectivité  poutrelle sur le pont, un barreau de l'échelle d'Amour, dans le grand voyage - Ndlr -

"Le Chemin de l'Ethos c’est Vivre, c’est Être Emu, mais c’est aussi Être Affecté, dans le Sens d’une Compréhension (prendre avec) et l’Acceptation d’in Souffrance. Car l’Être Relié Positivement par le Cœur, est Touché, Blessé par les Epreuves. Cette Blessure est la Marque du Manque et de la Limite Existentielle . Mais aussi le Lien avec l’Au-delà de l’Être,, sa Dimension Sacré, traversé qu’Il Est par le Souffle, l’Esprit. Alors l’Epreuve Nous Relie au Tout Autre, mais également à l’Autre Qui Est Reconnu comme Différent dans Son Identité mais Identique dans sa Dignité. Cette Connaissance, cette Reconnaissance Est le Chemin Initiatique. Non seulement l’Impératif catégorique de la Morale, mais un Travail d’Implication dans le “Comment Faire” pour Accéder à la Voie Juste, à l’Ecoute, et à la Sagesse. - Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 -"

Voir - Storgè - Amour tendresse -

Affirmation : "Voie de l’Affirmation : On part du constat que Dieu est Cause de toute Réalité Créée. Or, puisque les Perfections d’un effet  Créé sont toujours possédées par la Cause de cet effet, on en déduit que Dieu possède chaque  Perfection de ses Créatures. On Attribue alors à Dieu toutes les Perfections qu’on identifie dans les Créatures. - Les 3 procédés Analogiques" - http://ktsens.fr - "La Métaphysique affirme l'Identité Foncière du Connaître et de l'Être et comme cette Identité est essentiellement inhérente à la Nature même de l'Intuition Intellectuelle , elle ne l'Affirme pas seulement, elle la Réalise." - René GUENON - "Introduction générale à l'étude des Doctrines Hindoues" - citation reprise en première de couverture de - "Théologia Sine Métaphysica Nihil" - Elie LEMOINE - Editions Traditionnelles -

"Sans extrapoler hors de ce propos et en restant dans un cadre Humain, la Vie s’Affirme alors comme une prise de Conscience continue de choix permanents, d’où Procéde l’Illusion du Libre arbitre, dont les Issues ne nous appartiennent pas, mais Procèdent du Divin." - http://metaphysic.over-blog.com/article-22816987.html -

"En serrant l’Agneau Symbolique sur leur Cœur, les Maçons y renferment la Paix et l’Amour. Avec le Signe d’Ordre, le CR+ Affirme que l’Esprit doit Dominer la Matière. Le Bien se Trouve donc dans l’Esprit vers lequel nous devons tendre et qui est Vainqueur des Ténèbres."  - Thi\ DAV\ CR+ - SC702 Ori\ Mon\ - 6013 - "Grâce à l'Esp...

"Maimonide, dans son Guide des Egarés disait : « la Vérité Scientifique, loin d'exclure Dieu, amène à mieux Connaître sa Perfection. » Pensée que l’on retrouve chez Averroès. Ils s ‘appuyaient tous deux sur le fait que nous Possedons deux Facultés en nous (voir Noùs) pour avancer, Celles de  l’Esprit et Celles de la Raison. Ils se Rejoignent sur Un Point, qui Affirme l’Existence d’un Lien ou plus Exactement une compatibilité entre la Foi et la Raison. En Comprenant l'Une on Accepte l’Autre, mettant ainsi en avant la Conjugaison des Deux. C’est  d’ailleurs  Une de nos Principales Doctrines en Franc-maçonnerie nommée Tolérance. Tolérance qui développe la Capacité de l’Ecoute de l’Autre, dans le Respect de leurs Différences, mais aussi dans le Respect de l’Harmonie d’Ensemble. - Gér\ Cas\ -P14 Ori\ Mon\ - 6014 - "Comment le MS concilie..." -

"Il Est une Affirmation dans la Tradition Chrétienne cette fois, que « Dieu Est Amour » « Deus Caritas  Est » Caritas, étant la traduction latine du Grec AgapèCEst la Forme d’Amour Ultime dans lequel l’Autre Devient Soi, et inversement." - Mat\ GAB\  "La Foi Maç." - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6013- "

"Le Nombre Trois étant le Nombre Créateur par Excellence, son Carré Représente la Création multipliée c'est-à-dire l’Universalité des Êtres et des Choses, c’est les Sens du Novénaire Qui est ainsi Affirmé par Trois fois." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

"De ce que Nous disions Tout à l'heure, qu'Il fallait rechercher d'abord l'Essence Immuable. 0r, au Lieu de cette Essence Immuable, Nous avons cherché ce qu'Est chaque Chose en Elle-même, et peut-être cela suffira; car Nous Pouvons Affirmer qu'Il n'y a rien Qui soit plus Maître de Nous-Mêmes que l'Âme. [...]  C'Est justement ce que Nous disions Il n'y a qu'Un moment, que Socrate en se servant du Discours pour Converser avec Alcibiade, ne parle pas, comme Il Nous a paru, à ton Visage, mais à Alcibiade, c'Est-à-dire à son Âme." - Socrate à Alcibiade - Platon " le premier Alcibiade" XXVI-

"L’Abaissement Est la prise de Conscience de notre Finitude, permettant l’Ouverture à l’Infinité de l’Esprit ; c’Est l’Obéissance à la Loi Morale ; c’Est l’Acceptation du Statut d’Eternel Apprenti que Nous réserve le Rituel : « l’Esprit Humain se Rapproche sans Cesse de la Vérité mais ne l’Atteint Jamais ». Mais, l’Humilité n’Exclut pas la Fierté, ainsi, Une Sentence Juive rend compte de ce Paradoxe en Affirmant que l’Homme devrait Toujours avoir Deux Poches : dans l’Une Il y aurait Ecrit «Je ne Suis que Cendre Et Poussière », dans l’Autre, « le Monde n’a été Créé que pour Moi »." - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015 -

"Les Thérapeutes Qui, au Nom de l’Ancienne Loi et pour Citer Philon d’Alexandrie « Prennent Soin de l’Être Qui Est Meilleur que le Bien, plus Pur que l’Un, Antérieur à la Monade » (Traduit par J-Y Leloup in Prendre soin de l'être, Albin Michel, p.30) ; les Johannites Qui, au Nom de la Nouvelle Loi, prônent l’Accès à la Lumière par la Connaissance et l’Amour. L’Eternel Est Un Dit le Deutéronome (6,4), tandis que Jean Affirme Dieu Est Amour (1 Jean, 4,8). En Hébreu, Ehad, Un et Avahah, Amour Possèdent, comme par Hasard, la Même Valeur Numérique, 13 ! Complémentarité et Transmission sont ainsi Etablies entre l’Ancienne et la Nouvelle Alliance."  - J-D Bar\ - "la force de l'exil" - Les Che\ de Mag\, C5O, Ori\ Mon\ 6016  -

Voir - Emounah - Trente deux Qualités -

Affliction : "Duhkha est un Concept Central du Bouddhisme. Intraduisible en français, certains mots peuvent s'en rapprocher : Souffrance, Chagrin, Douleur, Anxiété, Insatisfaction, Inconfort, Angoisse, Tension, Malheur et Aversion. C'est aussi un terme arabe signifiant : Vertige." - http://fr.wikipedia.org/wiki/Du%E1%B8%A5kha -

Affranchir : "Il s'Affranchit par paliers de la Vie Matérielle, de la Philosophie, de la Religion, et parvient enfin à "l'Initiation pure". - Jules Boucher, L'Initiation  Maçonnique.-

"Le Sacré Crée Symboliquement dans le Temple de Pierre les Conditions d’Un Temple Intérieur, la Jérusalem Nouvelle, Une Apocalypse Affranchie des Limites du Temps Et de l’Espace où l’Homme Fini, Tout à la fois qu’Il s’Assume tel, éprouve l’Infinitude sans avoir à la Raisonner." - Pie\ ALF\  CR+ "En quoi le retour à Jérusalem..." SC\ 702 Val\ Mon\ 6015 -

«Bien entendu, puisque l’Homme ne peut s’isoler de ce milieu et s’en rendre entièrement Indépendant tant qu’il n’est pas Parvenu au But, ou tout au moins à l’Etape marquée par l’Affranchissement des Conditions de l’Etat Individuel Humain… » - APERCUS SUR L’INITIATION – Le rejet des « pouvoirs »  « Tout Guenon en PDF" à télécharger sur le Glossaire. – P.164 - Télécharger - salut et Délivrance -01 - salut et Délivrance -02 -

Agapè : "Amour de surabondance gratuit. Lumière et Amour sont Un. - C'est la partie descente de la Lectio Divina - Ndlr -

"A rapprocher de Philae et de Éros, ils forment à eux trois les trois niveaux de l’Amour (voir Hasard). C’est l’Axe  Nadir / Zénith : Le Vacuum, La Maîtrise, le 3° degré, la vie de l’Homme Universel, Sagesse pour les F\M\, Agapè pour les grecs, Charité." - Ndlr -

"Analogie Soufie : « Je vais le changer en nourriture que je mettrai dans la bouche des croyants, et je n’aurai jamais l’audace d’en attendre un quelconque mérite ou récompense en retour. » - Maître (Qobt ) Abû Mahamid - Terry Graham - Lettre soufie N° 32-

"Fâtima Khidrûya à Ahmad son époux : « Tandis que tu es intime avec Moi physiquement, » répondit-elle, « lui, est intime avec Moi Spirituellement. Avec Toi j’atteins le contentement de la Passion, tandis qu’avec lui j’atteins Dieu. Ce que je veux dire c’est qu’il est libre de tout besoin de Moi, tandis que Toi, tu as besoin de Moi. » - Terry Graham - Lettre soufie N° 32 -

"Jean-Yves Leloup distingue l’Amour du bébé, qui “mange” sa mère, de l’Erotisme, qui donne des ailes à la gourmandise. Mais Éros reste rivé au manque. Il se sublime en philanthropie et, plus tard, en Don inconditionnel : l’Agapè.... Les Philosophes distinguent traditionnellement toute une Echelle d’états qui vont du pathos, l’amour passion qui vous enchaîne, jusqu’à l’Agapè, l’Amour inconditionnel qui ne demande rien en Echange. Personnellement, j’ai tendance à penser qu’il s’agit de différents degrés d’une même Force de Vie qui, en s’élevant, prend des visages différents, mais toujours en obéissant à la même Loi : tu deviens ce que tu aimes. Si vous aimez l’Argent, vous devenez vénalité. Si vous aimez Dieu, vous élevez votre Âme. Il est des Amours qui élèvent, d’autres qui rabaissent.- Jean-Yves Leloup, Entretien avec Patrice van Eersel http://www.nouvellescles.com/article.php3?id_article=470 -

"Niveau 10 : Agapè : Amour gratuit : « l’Amour qui fait tourner la Terre, le Cœur Humain et les autres Etoiles » - ...Ce n’est pas seulement Moi qui aime et qui t’aime, c’est l’Amour qui aime en Moi -Jean-Yves Leloup - "L’échelle des états amoureux" -

"Il Est une Affirmation dans la Tradition Chrétienne cette fois, que « Dieu Est Amour » « Deus Caritas  Est » Caritas, étant la traduction latine du Grec AgapèCEst la Forme d’Amour Ultime dans lequel l’Autre Devient Soi, et inversement." - Mat\ GAB\  "La Foi Maç." - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6013 -

Voir - Adam - Ennemi - Chasteté - Soleil - Rose+Croix - Lectio Divina - philéa agape-pierre-jesus.docx - Disponible sur demande - Ndlr -

Agar  : "Agar c’est le Mont Sina en Arabie correspond à la Jérusalem actuelle (dans la Servitude) en complément de la Jérusalem d’en haut (céleste, celle qui est libre : notre Mère)." - Paul au Galates IV 22 à 28. -

"Moïse a donc reçu du Sinaï un Enseignement. -  « Mi Sinaï » - du Sinaï מֽסֽנַי. : Qu’elle est donc cette Montagne qui a fait Don à Moïse de la Torah, c'est à dire de l’Enseignement. Sinaï a deux significations possibles : un Buisson d’Epines - de la Boue - En suivant le raisonnement des Cabalistes, Moïse aurait donc reçu cet Enseignement d’une Boue Informe, et la question que l’on pourrait se poser est la suivante, cette Boue Informe, n’est-elle pas la Matière première », qui est Transmise également par Don à l’Alchimiste ? C’est un Chaos qu’il faut Ordonner ? Cela nous est proposé dans notre rituel lors de l’Initiation au degré d’App\. En effet, le profane entre dans le Temple, les Yeux bandés, ni nu, ni vêtu, un pied non chaussé, il est bancal et ce n’est qu’après avoir passé par les Purification des Quatre Eléments, et Grâce à la Lumière qui lui est donnée, qu’il retrouve son équilibre et qu’il est Ordonné."

Agate : "L'Agate est un Calcédoine rubanée de couleur très diverses, on trouve un grand nombre de variétés différentes, suivant les inclusions et sa forme de croissance (en nodule ou en géode). C'est une des plus anciennes pierres semi-précieuses utilisées dans les ornements. Elle était déjà travaillée en Egypte, il y a environ 3000 ans... Le mot Agate vient d'Achates, nom d'une rivière de Sicile où Grecs et Romains ramassaient cette pierre. D'après la légende, les Gnomes prennent un soin particulier de l'Agate, ce qui lui confère une grande valeur Occulte. En général l'Agate est un Symbole de longévité, de prospérité, de Courage et de Joie. Symbolique : L’Agate était utilisée au temps de la civilisation de l’Indus (2500 à 1500 avant JC), dans les traditions Mésopotamiennes, Gréco-latines, Egyptiennes, Celtiques et Judéo-chrétiennes comme parure et objets de culte. Zodiaque : Vierge, mois : Septembre." -

"La Voûte Sacrée de Salomon qui conserve l’Arche a été préservée, mais les Exilés semblent en ignorer l’Existence. Pourtant, au fond du Puits, l’Arche, les Tables de la Loi, la Pierre d’Agate sont . Tout Cela n’est plus accessible, nul n’en retrouvera jamais les Vestiges, et pourtant, c’est sur eux que le nouveau Temple est Construit. La Loi Divine, le Nom Divin, la Vérité ne sont pas dans l’Edifice, mais ils en sont le Fondement. Si leur découverte est Impensable, leur approche est Possible, Individuellement, par la Méditation dans un Lieu Propice." - Guy ESQ\ CR+ - "Le chemin de Babylone..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6013 -

Ages : "Les Âges de Fer, d'Airain d’Argent, d’Or… « Platon arrive ensuite à la question de Savoir qui doit Commander et qui doit Obéir dans cette Cité Parfaite. Ce sont les plus Sages, dit-il, racontant son fameux « conte phénicien » : "Parmi ceux qui Naissent il y en aura qui ont du Fer et de l'Airain dans leurs Âmes ; d'autres auront de l'Argent et d'autres encore, auront de l'Or. Les premiers seront les artisans et les laboureurs ; les seconds, les gardiens, et les troisièmes, ceux qui commandent." On a prétendu que par ce conte, Platon entendait créer un système de Castes dans sa Cité. Ceci est totalement faux. Platon prend soin d'expliquer qu'il faudra veiller à ce que les rejetons des laboureurs et des artisans qui auraient de l'Or dans leur Âmes, deviennent des commandants, et que ceux des commandants qui auraient du Fer et de l'Airain dans leurs Âmes, deviennent, quant à eux, des laboureurs et des artisans. - La Doctrine hindoue Enseigne que la durée d'un Cycle humain, auquel elle donne le nom de Manvantara, se divise en Quatre Âges, qui marquent autant de phases d'un Obscurcissement graduel de la Spiritualité primordiale ; ces sont ces mêmes périodes que les Traditions de l'antiquité Occidentale, de leur côté, désignaient comme les Âges d'Or, d'Argent, d'Airain et de Fer. Nous sommes présentement dans le Quatrième Âge, le Kali-Yuga ou « Âge Sombre », et nous y sommes, dit-on, depuis déjà plus de six mille ans, c'est-à dire depuis une époque bien antérieure à toutes celles qui sont connues de l'histoire « classique ». Depuis lors, les Vérités qui étaient autrefois accessibles à tous les Hommes sont devenus de plus en plus cachées et difficiles à atteindre ; ceux qui les possèdent sont de moins en moins nombreux, et, si le trésor de la Sagesse « non humaine », antérieure à tous les Âges, ne peut jamais se perdre, il s'enveloppe de Voiles de plus en plus impénétrables, qui le dissimulent aux regards et sous lesquels il est extrêmement difficile de le découvrir." - René Guénon. -La crise du Monde moderne -  

"D'après Julius Evola : « L’Enseignement Traditionnel, sous ses diverses formes, a toujours et partout affirmé l’existence d’une race primordiale, porteuse d’une Spiritualité Transcendante et souvent considérée, pour cette raison, comme « Divine » ou « semblable à celle des Dieux ». Dès lors l’Humanité, ou mieux les Âges de l’Humanité se distinguent les uns les autres en fonction de leur fidélité plus ou moins grande à l’Enseignement Traditionnel. Des Cycles se succèdent toujours dans le sens d’une Involution, donc d’un éloignement progressif de l’Humanité de l’Enseignement Traditionnel, depuis son Âge d’Or : « L’Âge d’Or, dont toutes les Traditions parlent d’une façon ou d’une autre, est un lointain Souvenir du Cycle de cette race, mais celle-ci, sa fonction et son siège furent également conçus sur un plan supra historique, du fait qu’à un moment donné ce qui avait été manifeste devint caché. En raison de l’Involution progressive de l’Humanité, rappelée aussi par toutes les Traditions, la fonction exercée par cette race devint peu à peu invisible et ce contact direct entre l’élément historique et l’élément supra historique fut interrompu. ». C’est ainsi que Julius Evola distingue pour notre temps présent deux ordres : « Il y a un ordre Physique et il y a un ordre Métaphysique. Il y a la nature mortelle et il y a la nature des immortels. Il y a la région supérieure de l’« Être » et il y a la région intérieure du « Devenir ». Plus généralement : il y a ce qui est visible et tangible et, avant tout cela, il y a ce qui n’est ni tangible ni visible en tant que supra monde, Principe et Vie véritable ». Le Monde Moderne s’inscrit tout entier dans l’ordre du « Devenir  », et il a rompu avec l’ordre Métaphysique. De la même manière, la Religion participe du « Devenir  », quand l’Esotérisme, qui est du côté de l’Être, s’origine dans le supra monde : « On peut admettre que, dans un système Traditionnel complet, Religion et Initiation sont deux degrés ordonnés hiérarchiquement, dont le rapport s’est exprimé dans le domaine Doctrinal par l’Exotérisme et l’Esotérisme, la simple Foi et la Gnose, la Dévotion et la réalisation Spirituelle, le plan des Dogmes et des mythes et le plan de la Métaphysique ». Qu’en est-il des autres Âges ? L’Âge d’Argent se définit par un « type de Spiritualité Sacerdotale, plus Féminin que viril ». L’Âge de Bronze (Airain ) est celui de la « révolte d’une virilité sauvage » : « C’est la dégradation de la Caste Guerrière, sa révolte contre celui qui représente l’Esprit, Révolte motivée par le fait que celui-ci n’est plus le Chef, le Chef Olympien, mais un Prêtre ». Quant à l’Âge de Fer, ou « Âge Sombre », il s’agit de notre Âge actuel. http://jm.saliege.com/tradition.htm/evola1.htm -  

"L’Âge d'or  est une période d’Unité parce que c’est l’Âge de la Plénitude Spirituelle. L’éden est en début de Cycle pour le Chrétien et le Juif  ; il sera en fin de Cycle pour le Musulman… L’Egalité qui Existe entre les Hommes ne peut être que parce qu’ils vivent dans l’Esprit amenant une parité Spirituelle et non Matérielle. Tout au long de son Initiation le F \\ évoluera par l’Equerre et le Compas… sur le Chemin de la Vérité, sur le Chemin de la Vie.  La fin de cet Âge d'or est  souvent évoquée, dans les textes Anciens, comme une rupture. Ainsi dans l’Ancien Testament, plus que l’expulsion du paradis qui constitue une étape dans la construction de l’Humanité, l’épisode Cardinal est à mon sens celui de la Tour de Babel. Véritable exemple de Révolte contre l’Ordre Cosmique, c’est la Manifestation de l’Orgueil des Hommes Désirants accéder au Ciel Grâce à la construction d’une Tour qui marque la fin de l’Unité dans l’Ancien Testament : « Tout le Monde se servait d’une même Langue et des mêmes Mots ». Les Hommes partageaient donc la même Vision du Monde et la même Elévation Spirituelle. Yahvé Confondit le Langage de tous les habitants de la Terre :  « Qu’ils n’entendent plus les Paroles des Uns des Autres, et qu’ils se Dispersent parmi les villes et les Nations. Ainsi, ils ne concevront aucun autre dessin unique jusqu’au jour du Jugement ». Le Livre des Antiquités Bibliques rapporte sur les Lieux où s’Elévait la Tour dite de Babel :  « A Cause de cela, on donna à ce Lieu le Nom de Confusion, parce que c’est que Dieu Confondit leur Langage et c’est de qu’il les Dispersa sur la face de la Terre ». C’est sur ce Lieu que fut Fondée Babylone qui signifie « Cercle de Confusion ».  L’Obscurcissement Spirituel mène à la Confusion et à une Dispersion, donc à un éloignement de l’Esprit et de l’Unité.- And\ MIC\ "la confusion" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 -

"A t'Il Intégré, que dans la Vie la Place de Chacun est Donnée par le Souffle Divin. Que le Temps et l'Evolution sont pour la Perfection de son Âme ? Comme le Chaud et le Froid, les Sens sont Illusions, le Passé et le Futur sûrement Vanités ? Les Pensées sont t'elles ses Prières Créatrices ? Le Livre Sacré est le Livre Unique de Chacune de nos Vies. Le Mage est hors des Âges, c'est un Cavalier Sage. Le Roi est avec ou sans Foi, c'est le Cavalier du moi ou du Toi. Les Rois Mages sont dans les Âges pour la Foi, ce sont les Cavaliers Sages pour Toi." - Jérôme Hérin 13-09-2014 -

"Le Diable ou Typhon, Dernière Carte de la Première Série, vient Troubler l'Innocence de l'Homme & Terminer l'Âge d'Or. Sa Queue, ses Cornes & ses longues Oreilles l'Annoncent comme Un Être Dégradé : son Bras Gauche Levé, le Genou Déplié, Formant Une "N", Symbole des Êtres Produits, Nous le fait Connoître comme ayant été Créé ; mais le Flambeau de Prométhée qu'Il Tient de la Main Droite, Paraît compléter la Lettre "M", Qui Exprime la Génération : en effet, l'Histoire de Typhon Nous Induit Naturellement à cette Explication ; car, en privant Osiris de sa Virilité, Il Paroît que Typhon Vouloit empiéter sur les Droits de la Puissance Productrice ; aussi fut-Il le Père des Maux Qui se répandirent sur la Terre. " Court de Gébelin, Antoine: Monde primitif, -  analysé et comparé avec le monde moderne - vol. 8, tom. 1, Paris 1781 - Livre de Thot -

Voir - Grades - Airain -

Agir : "...Les Maç\ "n'Agissent " pas en principe, mais plutôt "Œuvrent" en Loge sur les fondements mêmes de la transformation espérée et ce, de "Midi à Minuit", de la Saint Jean d'été à la Saint Jean d'hiver - Phi\ Man\ Ori\ Mon\ App\ Eco\ 5999 - "Le prologue de l'évangile de Jean" -

"La Musique, comme toute Forme d’Art, demande simplement une Présence-Ecoute pour accueillir la Beauté dans sa globalité. Elle est alors Agissante en nous sans que nous intervenions d’une manière Volontaire." - J&J Mar\ - "La colonne d'Harmonie - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6013 --

"La Foi sans la Charité ne porte pas de Fruit et la Charité sans la Foi serait un Sentiment à la Merci constante du Doute. Foi et Charité se réclament réciproquement, si bien que l’une permet à l’autre de Réaliser son Chemin ». [...] Enfin qu’est ce que la Foi, sinon une « audace de la Raison », c'est-à-dire le Courage d’aller Au-delà de la Raison, de ce que je peux Démontrer. Si ce n’est prendre le risque d’un Lâcher prise. [...] L’Intuition est le premier rapport à la Foi. A l’Intérieur de nous (Noùs - Ndlr -), avant de Connaître l’Initiation, la Tradition, ou le G\A\D\U\, nous sentons dans notre Cœur, qu’il Existe quelque chose de plus important que nous (Noùs - Ndlr -) et nous (Noùs - Ndlr -) poussons la Porte du Temple  [...] J’ai Conscience que le premier Acte par lequel on vient à la Foi est un Don, Qui, Découvert Devient la Foi qui Agit et Transforme la Personne jusqu’au fond d’Elle-même ."  - Mat\ GAB\ - "La Foi Maç."   RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6013-

"L'Autorisation "Idhn" Spirituelle, comporte deux aspects inséparables l'Un de l'Autre : elle écarte l'Initiative Individuelle, faisant de l'Autorisé l'Instrument d'une Volonté Supra-individuelle, et Transmet en Même Temps une Bénédiction, un Pouvoir Spirituel Qui Agit en Vertu de cette Instrumentalité." - Terry GRAHAM - Lettres d’un Maître soufi page 7. -

"L'Un, Fêté au Solstice d'Hiver, Nous Ouvre la Voie du Cabinet de Réflexion, de l'Approfondissement Intérieur, du Dépouillement des Métaux, le Travail Silencieux sur Soi-même, l'Autre, Fêté au Solstice d'Eté, Nous Porte à Témoigner, à Agir, à Construire notre Œuvre." - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015 -

Voir - Non-action -

Agiter : "La Théorie Alchimique pose comme Fondement l’Existence d’une Unité Qui serait Primordiale, Immobile et Intemporelle, Neutre, et à l’Origine de Tout. Dès que l’Unité est Agitée, un Phénomène de Différenciation a lieu. Ces Différences Crées des Formes Agitées appelées Matières. Le reste de la soustraction Unité moins Matières prend le Titre de Lumière." - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\

"En Echange de la Garantie que donne à leur Puissance l’Autorité Spirituelle, les Kshatriyas Doivent, à l’Aide de la Force dont ils Disposent, Assurer aux Brahmanes le moyen d’Accomplir en Paix, à l’Abri du Trouble Et de l’Agitation, leur Propre Fonction de Connaissance Et d’Enseignement ; c’Est Ce que le Symbolisme Hindou Représente sous la Figure de Skanda, le Seigneur de la Guerre, protégeant la Méditation de Ganêsha, le Seigneur de la Connaissance . Il y a Lieu de noter que la Même Chose était Enseignée, Même Extérieurement, au Moyen-âge Occidental ; en effet, Saint Thomas d'Aquin déclare expressément que Toutes les Fonctions Humaines sont Subordonnés à la Contemplation comme à Une Fin Supérieure, « de sorte que, à les considérer comme Il faut, Toutes semblent au Service de Ceux Qui Contemplent la Vérité», Et que le Gouvernement Tout entier de la Vie Civile a, au fond, pour Véritable Raison d’Etre d’Assurer la Paix Nécessaire à cette Contemplation." - René Guenon - AUTORITE SPIRITUELLE ET POUVOIR TEMPOREL – Dépendance de la royauté à l’égard du sacerdoce -

Agneau : "...Lors de la Vision  par Jean de l’Apocalypse, il emploie vingt huit fois  le mot « Agneau » pour désigner le Christ et tout au long de sa vision, il le place au Centre d’évènements relatant le renouvellement définitif du monde et l’anéantissement du Mal permettant ainsi l’avènement  de la Jérusalem Céleste. Nous retiendrons, en particulier, cette phrase clé : « Je ne vis point de Temple dans la ville ; car le Seigneur Dieu tout-puissant est son Temple ainsi que l’Agneau » (21-22). Dans cette Vision eschatologique, à la fin des temps, ou après leur fin, il n’y a plus besoin de Temple matériel. A sa place est édifié un « Temple Spirituel et Eternel », descendu des Cieux, empli de Paix, où la Mort n’existe plus, d’où la nuit a disparu, qui n’a plus besoin de Soleil pour l’éclairer : « Dieu l’éclaire et l’Agneau est son flambeau ». - Jea\ Mig\ "le sig\ du Bon Pas\" SC\ 702 Val\ Mon\ 6012. -

"Dans l'Ecriture il est un Personnage qui Apparaît dès le Livre de la Genèse, et sera associé à l'Epreuve du Sacrifice d'Abraham : -Genèse 22:3 -

"Abraham se leva de bon matin, sella son Âne , et prit avec lui deux serviteurs et son fils Isaac. Il fendit du Bois pour l’Holocauste, et partit pour aller au Lieu que Dieu lui avait dit." - Exode 13:13 -

"Tu rachèteras avec un Agneau tout premier-né de l’Âne ; et, si tu ne le rachètes pas, tu lui briseras la nuque. Tu rachèteras aussi tout premier-né de l’Homme parmi tes Fils." - http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html -

"En serrant l’Agneau Symbolique sur leur Cœur, les Maçons y renferment la Paix et l’Amour. Avec le Signe d’Ordre, le CR+ Affirme que l’Esprit doit Dominer la Matière. Le Bien se Trouve donc dans l’Esprit vers lequel nous devons tendre et qui est Vainqueur des Ténèbres." - Thi\ DAV\ CR+ - SC702 Ori\ Mon\ - 6013 - "Grâce à l'Esp..." -

"Voici la Demeure de Dieu avec les Hommes : elle repose sur Douze Fondations portant les Noms des Douze Apôtres de l'Agneau. Alléluia. Jésus Gravit la Montagne, et Il appela ceux qu'Il voulait. Ils vinrent auprès de Lui, et Il en Institua Douze pour qu'ils soient avec Lui, et pour les envoyer Prêcher avec le Pouvoir de Chasser les Esprits Mauvais. Donc, Il Institua les Douze : Pierre (c'est le Nom qu'Il donna à Simon), Jacques, Fils de Zébédée, et Jean, le Frère de Jacques (Il leur donna le Nom de « Boanerguès », c'est-à-dire : « Fils du Tonnerre »), André, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques Fils d'Alphée, Thaddée, Simon le Zélote, et Judas Iscariote, Celui- Même Qui le Livra." - (Mc 3, 13-19) -

 "L’Agneau, la Force Invincible de l’Humble Amour, le Cœur de notre Être, la Clef de Voûte de notre Edifice."  - JF VAL\ "Babylone Jérusalem" SC702 Ori\ Mon\ 6016 -

Agni : "En sanskrit - Feu, le