U

A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N-O-P-Q-R-S-T-U-V-W-X-Y-Z-& - Nombres -

Pour enrichir le glossaire, signalez-nous les mots ou expressions pour lesquels

vous désireriez avoir une explication ou envoyez votre participation.

Contacter le Webmaster

 

Accueil du site : Pourquoi ce site ?

 

UGLE - Ulam - Ultime - Ultramontains - Ulysse - Un Un le Tout, Tout est Un - Un et Tout - Unification - Uniformité - Unio - Unique - Unité - UniversUniversalité - Upanishads - Utile - Utopie - Uranus - Urbain - Urbi et orbi - Urus - UsureUt vitam habeant - Uzza

 

UGLE :  "En 1717, quelques membres de quatre Loges installées à Londres (baptisées L’Oie et le Grill, Le Pommier, La Couronne et Le Gobelet et le Raisin) se réunirent et fondèrent la Grande Loge de Londres et de Westminster qui deviendra plus tard la Grande Loge Unie d'Angleterre (United Grand Lodge of England ou UGLE)." - http://www.astrosurf.com/luxorion/franc-maconnerie2.htm

Ulam : "Ce mot Tabernacle peut avoir deux significations. Ainsi, dans l’Ancien Testament, dans le livre de l’Exode, il désigne la Tente qui constituait le lieu de Culte mobile du peuple hébreu nomade, et qui renfermait l’Arche d’Alliance. On y retrouve la séparation Ulam, Hékal, Debir, comme dans le Temple de Salomon auquel on peut l’assimiler, et qui en constitue une représentation en Pierre après le passage du peuple juif de l’état nomade à celui de sédentaire. Mais ce mot désigne aussi la partie la plus Sacrée du Temple, le Saint des Saints, Lieu où se Manifeste en Permanence la Présence divine dans son séjour terrestre. C’est le Lieu Sacré de la Rencontre entre l’Homme et son Créateur, Concept qui prend tout son sens à un (certain) degré." - Phi\ LOG\ « Pourquoi la const\ des Tab\…?» P14 Ori\ Mon\ 6012 -

Ultime : Vérité subjective et conventionnelle : concerne nos concepts : nommer des endroits, races, nationalités, pays, objets, etc… selon certaines différences et caractéristiques particulières. Ces noms utilisés couramment et représentés par des symboles, lettres, mots, acceptés et reconnus par tous, ne sont en fait que des conventions utilisées pour faciliter la communication.- Vérité ultime : ne peut pas être perçue par l’œil. Elle concerne les phénomènes dont les caractéristiques ne peuvent être perçues que par l’esprit et à travers une attention intensive et prolongée. Ces caractéristiques ne changent jamais, ne sont jamais déformées et restent les mêmes pour tous, tout le temps. La nature et les caractéristiques de ces phénomènes ne changent jamais. Ces phénomènes et la compréhension de leur nature peuvent être perçus et expérimentés par tous sans distinction de sexe, de race, de religion ou de nationalité, d’endroit ou d’époque. Bien que les personnes qui perçoivent cette Vérité Ultime expriment leurs observations différemment selon leur culture et leur langue, ce qu’elles expérimentent et perçoivent restent la même pour tous. Ce sont les Vérité de ce monde. Seulement quand vous percevez la nature de ces phénomènes et leurs caractéristiques, vous comprenez la Vraie Vérité : L’état conditionné de tous les phénomènes intérieurs (eso) et extérieurs (exo) et l’apparence illusoire de tous ces phénomènes cette vision juste de la Vérité doit-être perçue à l’aide d’un esprit et d’une conscience supérieurs ainsi qu’une attention intense et précise. - Ashin REVATA - Méditation du Venérable -  (Centre de Méditation Mahabodhi, Mandalay, Myanmar) - (Birmanie) - Technique de méditation de 5mn dispo sur demande- Ndlr - Voir - René GUENON - "Aperçus sur l'initiation" - Virtuel et réalisé - "Il Est une Affirmation dans la Tradition Chrétienne cette fois, que « Dieu Est Amour » « Deus Caritas  Est » Caritas, étant la traduction latine du Grec AgapèCEst la Forme d’Amour Ultime dans lequel l’Autre Devient Soi, et inversement." - Mat\ GAB\  "La Foi Maç." - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6013- "Nous (Noùs - Ndlr -) ne pouvons pas Oublier que, dans notre contexte culturel, de nombreuses personnes, bien que ne reconnaissant pas en Soi le Don de la Foi, sont quand même dans une Recherche sincère du Sens Ultime et de la Vérité définitive sur leur Existence et sur le Monde. Cette Recherche est un authentique « Préambule » à la Foi, parce qu’elle met en Mouvement les Personnes sur le Chemin qui conduit au Mystère de Dieu. La Raison de l’Homme Elle-même, en effet, porte Innée l’Exigence de « Ce Qui a de la Valeur et Demeure Toujours » . Cette Exigence Constitue une Invitation permanente, inscrite de façon indélébile dans le Cœur Humain, à se mettre en Chemin pour trouver Celui que nous (Noùs - Ndlr -) ne Chercherions pas s’il n’était pas déjà venu à notre Rencontre . La Foi nous (Noùs - Ndlr -) Invite Justement à cette Rencontre et nous (Noùs - Ndlr -) y Ouvre pleinement".- Benoît XVI  cité dans  - "La Foi Maç." - Mat\ GAB\  RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6013- Vertus Théologales : données par la Grâce de Dieu THEO : Foi, Espérance, Charité - Co 13/13 bible de jerusalem  P.1660. - Les Vertus Théologales ont Dieu pour objet. Elles concernent directement la Fin Ultime (la Béatitude). Elles sont Surnaturelles, et donc données par Dieu. Ces Vertus « Surhumaines et Divines » comme les avait définies le Chevalier de Ramsay - J-C\COH\  Pla\ "les sept vertus" SC\702 SC\ 702 Val\ Mon\ -

Ultramontains  : "...Le catholicisme français se romanise progressivement, avec la victoire des Ultramontains, en philosophie, en théologie morale, dans la liturgie et dans les formes de la piété. Dans cette évolution, Félicité Robert de Lamennais et son livre Essai sur l'indifférence en matière de religion, écrit de 1817 à 1823, a joué un rôle pionnier. Il qualifie ainsi le Gallicanisme de « dégoûtant mélange de bêtise et de morgue, de niaiserie stupide et de sotte confiance, de petites passions, de petites ambitions et d’impuissance absolue de l’esprit ». D'ailleurs, tous ses partisans sont des adversaires farouches du Gallicanisme : Mgr Gousset, dom Guéranger, Rohrbacher... L'Univers de Louis Veuillot devient l'organe de ce clergé Ultramontains et intransigeant."

Ulysse : " Il Est intéressant de noter que dans Toutes ces Cultures, on retrouve associé à cette Symbolique de la Membrane/Coiffe, Une Quantité Importante de Héros Boiteux, soit par Blessure (Ulysse, Blessé à la Cuisse par Un Sanglier, Héphaïstos, Jeté de l’Olympe par Zeus) soit par Perte d'Une Chaussure ou d’Une Sandale, (Jason Qui se présente à son oncle usurpateur avec Une Seule Sandale ; Persée Qui reçoit l’Une des Sandales d’Hermès avant de Combattre Gorgo.), Tous Héros passés par le Monde des Morts, Et donc Initiés. L’Archétype en sera Œdipe « Pieds Transpercés ». Œdipe Qui après Une Enfance Solitaire, Rencontrera le Sphinx, Figure de Mort, Et Qui après s’Être Crevé les Yeux Deviendra Un Voyant. Or Nous Retrouvons Une Claudication Symbolique dans l’Initiation Maçonnique lorsque le Profane, Un Pied Déchaussé ou en Pantoufle, entame les Trois Voyages. " - "Pourquoi le Maî\ Maç\ doit-il Porter un Chapeau ?" - http://www.ledifice.net/7524-1.html - Voir aussi http://www.dictionnairedessymboles.fr/article-le-symbolisme-du-boiteux-55789368.html -

Un :"Au REAA : Voir page 75 du Rituel du 1° degré. "Instruction du premier degré première et deuxième ligne." + Télécharger Ellâm Onru en PDF (Texte Tamil sur l'Advaïta Vedanta) - Ndlr - Tant que vous demeurerez dans les Deux extrêmes, vous ne Connaîtrez jamais l'Un. - Seng-t'san, troisième patriarche chinois. - La Trinité veut dire que Dieu est relation d’Amour : ce n’est pas le Un, ce n’est pas le Deux, c’est le Trois, le chiffre de l’alliance, la révélation de ce que peut être Dieu. C’est pour cela que les grands Monothéistes, tels Hallaj ou Rûmî, disent : “Dieu est Un, comme l’Amour, l’Amant et l’Aimé sont Un.” La relation elle-même est un dévoilement du Dieu-Un, qui est à la fois Un et Trine. - Jean-Yves LELOUP, Entretien avec Patrice van Eersel - Or, quand à la possibilité Universelle envisagée Au-delà de l'Être, c'est à dire comme le Non-Être, on ne peut pas parler d'Unité [...] le Non-Être est le Zéro Métaphysique, mais on peut du moins, en employant toujours la forme négative - Ndlr : Apophatique - parler de "non-dualité" (Adwaïta). [...] Il suffit ici, pour passer du Non-Être à l'Être, de passer de la non-dualité à l'Unité : l'Être est "Un" (l'Un étant le Zéro affirmé), ou plutôt il est l'Unité Métaphysique elle-même, première affirmation, mais aussi, par là même, première détermination. - René GUENON, " les états multiples de l'Être - Chapitre XVIII - " Notion métaphysique de la liberté ".- "Toutes les écritures du Globe, éprouvées par le temps sont Une en leur Essence et inspirent l’Homme dans sa marche Ascendante. Et cet Art Royal, dans notre ordre, ne croyez vous pas que ce soit le Chemin qui conduit à la Réalité !" - Ren\ RIG\ "La face cachée de Jean" –  RL\ 813  "les FF \ Libres" -  "Des Autres, tu ne feras jamais l'Un... Si tu n'Es Devenu l'Un Toi-même." - Dorneus, "Psychologie & Alchimie" P 332 cité par Geo JUL, Ori Mon 06/04/6013 - "Le Un n’a pas de Forme, c’est le Symbole de l’Absolu qui est Au-delà de toutes Limites, il contient Tout puisque c’est le Tout. Ce que je Qualifie Au-dessus, comme étant le Point au Centre du Cercle, le Germe." - Lio\ Ren\ ""Il y a lieu de ramener..." - RL 813 - Ori\ Bez\ 6014 - citant Irène Mainguy « la symbolique maçonnique du troisième millénaire » - "Suite à notre Discussion sur le « Gourou de la Loge », tu Trouveras ci-joint une Planche Qui précise pourquoi (lors des élections), ce n’est pas un « Vénérable » qui doit Décider, encore moins un Clan de l’Atelier, ce n’est pas non plus une Succession obligatoire par poste (exemple d’erreur classique : « le 1° Surveillant qui devient Vénérable ») ! C’est l’Atelier « non Influencé par des Hommes », Constitué dans son Ensemble, de FF\ « Libres et de Bonnes Mœurs » qui Votent dans l'Impersonnalité… Cette Impersonnalité Clef de l’Article Numéro Un de nos Règlements Particuliers, (RL N°813 "Les FF Libres" ) Permet à l’Homme Libre (Franc Libre -  et Maçon Façonneur de Cette Liberté - ), de Devenir suite à son Cheminement, « Présence » Effective et de Pouvoir Dire « Tout Est Un » (page 75 du Rituel du 1° degré. "Instruction du premier degré première et deuxième ligne.")."- Echanges avec un Frère RL\FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6014 - Planche citée : Jean Serlun "Gourou et Franc-Maçonnerie" – disponible en.doc sur demande - Ndlr -  "Chaque Foyer Juif était une Église […] au montant de Porte de chaque pièce principale était attaché un tube "Mezuzah" contenant un Rouleau de parchemin où figuraient Deux Passages du Deutéronome (VI,4-9 ;XI, 13-21) qui rappelaient au Juif que son Dieu Est Un…" - Histoire de la civilisation – La civilisation judaïque -  Will DURANT – P.70 - Edito service Genève – "...la Lettre "G", initiale de Gehovah, Qui est la Parole Expirante. [...] Gehovah, Ecrit également Jehovah, est l'Ancienne Ecriture phonétique de Yahvé (Yod, Hé, Vav, Hé). Le Iod Initial a été traduit indifféremment au cours des Siècles par les Lettres (I), (J), (G), (Y). Yod est l'Un des Noms de Dieu, Unité du Principe Créateur, selon le Kabbale."  - Rit. 15°/18° - 2014- p.49 - REAA - "L'Aspiration est la Prière que l'Homme fait au Un et l'Inspiration est la Réponse que le Un fait à l'Homme." - Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015 Voir Salvé Régina - Etats Multiples de l’Etre - "Cet Amour que Jean le Baptiste Prêchait au bord du Jourdain, que Jeshoua Prêchera sur les Routes, les Montagnes Et à Jérusalem : la Présence Divine Est en chaque Etre Humain. Que l’on l’Appelle Adonaï, Dieu, Al Ouahid, l’Un, peu importe, cette petite Etincelle Qui Est en Chacun de Nous Est l’Essence Même de la Dignité Humaine."   - Louis TREBUCHET 2003 - LA CHEVALERIE DE L’ESPRIT - http://www.louistrebuchet.fr/planches/chevalerie-de-l27esprit.pdf - "C'Est Pourquoi Il Est écrit : « En Ce Jour le Seigneur sera Un Et Son Nom sera Un ». Ainsi Apparaît l'Union dans l'Eternité de l'Infiniment Petit Et de l'Infiniment Grand. Voici donc ces Sephirot Qui contiennent l'Infini Et embrassent Toutes les lois mécaniques de l'Univers." - Kabbale - Geo\ BOU\ - Ori\ Mon\ - La clef de voûte - 6015 - "La Structure de la Réalité est Une Coïncidence de la Matière et de la Forme, de la Potentialité et de l'Acte, de telle sorte que l'Etre, Logiquement Divisé en ce qu'il est et ce qu'il peut Etre est Physiquement Divisé et Un." - Giordano BRUNO - cité dans : "Physique quantique et conscience - Colloque international " Page 3 - de Lothar Schäfer - Document Fourni par  JP DEC\ - "L'Un, Fêté au Solstice d'Hiver, Nous Ouvre la Voie du Cabinet de Réflexion, de l'Approfondissement Intérieur, du Dépouillement des Métaux, le Travail Silencieux sur Soi-même, l'Autre, Fêté au Solstice d'Eté, Nous Porte à Témoigner, à Agir, à Construire notre Œuvre." - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015-

" On Attribue à Xénocrate la Division de la Philosophie en Logique, Physique et Morale ou Éthique Comme Speusippe, c'est un Platonicien Pythagorisant, qui s'appuie surtout sur l'Enseignement Oral de Platon ; il Distingue Trois sortes d'Essences, auxquelles il fait Correspondre Trois Types de Connaissances :

1. Hors du Ciel, l'Intelligible ou les Idées Connues par l'Intellection Pure ;

2. L'Opinable, ce qui est Connu par l'Opinion (Doxa) ;

3. Dans le Ciel, les Objets Sensibles, Connus par les Sens.

Il pose Deux Principes, l'Un et la Dyade, Irréductibles. Dieu est la Monade, l'Âme du Monde est la Dyade. À la Différence de Speusippe, qui remplaça les Idées par les Nombres Mathématiques, Xénocrate les Assimila aux Nombres : les Idées sont les Nombres ; alors que Speusippe Refusait de voir le Bien dans l'Un (comme Platon) parce que cela aurait obligé à voir le Mal dans le Multiple, Xénocrate pense que tous les Êtres, dans la mesure où ils Participent de l'Un et du Multiple, ont quelque chose à voir avec le Mal. Le premier parmi les Platoniciens, il fait Correspondre la Ligne à Deux (la Dyade), comme Speusippe faisait Correspondre le Point à Un. Pour Platon, le Principe Formel des Grandeurs est la Ligne Insécable, pour Speusippe c'est le Point, pour Xénocrate, ce sont les Nombres mêmes : la Dyade pour les Longueurs, la Triade pour les Surfaces, la Tétrade pour les Solides. " - https://fr.wikipedia.org/wiki/X%C3%A9nocrate -

Voir - Dogmata - Doctrine - Djihad -

Un le Tout, Tout est Un : "Au REAA : Voir page 75 du Rituel du 1° degré. "Instruction du premier degré première et deuxième ligne." + Télécharger Ellâm Onru en PDF (Texte Tamil sur l'Advaïta Vedanta) - Ndlr -   Fin Ultime, Tout… l’Innommable, en le Cosmos et en l’Individu. - Henri Le SAUX "La montée au fond du Cœur"  P.328 - PlénitudePlénitude des Intelligences – Ensemble de tous les écrits Gnostiques, combinés avec la substance – Ensemble de tous les êtres – Pléromatique : qui concerne le Plérome - Larousse Encyclopédie - C’est le véritable sens de « Métaphysique : Au-delà du moi » - Ndlr -  Lieu (dans le sens de Logia, logos…) où la conscience est dépassée, «Hors du temps et de l’espace, Là et Maintenant » C’est le véritable sens de « Métaphysique : Au-delà du moi » Symbolisé par l’œuf de Pâques : « Tout est Un » de l’Evangile de Jean où « Ellâm Onru » des Védas. - (…en se maintenant dans le Soi !) A distinguer « Egrégore », réunion en un groupe donné - Ndlr - Ne pas confondre avec "Un et TOUT" de Spinoza qui est une dualité - Ndlr -  Tout doit mourir pour pouvoir Renaître, la rosée céleste peut alors quitter le corps. - Jean-Pierre BAYARD - "En voulant Devenir Tout on ne devient rien. On ne peut Devenir "Soi même" qu'en limitant ses possibilités...Il faut s'Amputer pour être." - Boris CYRULNIK, Les nourritures affectives - Monde du DevenirMatière  - Toi, tu Aimes tantôt ceci, tantôt cela. L’eau ondoie. Le Vrai Sentiment est Immobile. Il Aime Tout et Rayonne. Les Sentiments en eux-mêmes sont d’une importance vitale, mais il faut adopter une Attitude différente à leur égard. Si tu les refoules trop tôt, ils te restent dans la gorge et sont étouffés, si tu les laisses monter librement jusqu’aux yeux, leur Force initiale se perd en Larmes, mais si tu les "Lui" Offres au moment où ils arrivent à la gorge, alors ils se transforment et deviennent Énergie-lumière qui Rayonne à travers tes yeux. - Gitta Mallasz, dialogue avec l’ange (p57). - "Car il y a une Echelle de la Connaissance, comme il y a une Echelle de l’Amour… Du stade de Lectio ou l’on découvre un Savoir, il faut passer par l’Epreuve de la Réflexion, (Ruminatio), puis par le Filtre du Cœur, (Oratio), puis par la Réflexion Métaphysique (Contemplatio) pour parvenir à Unio, la Connaissance  complète qui s’intègre  et fait corps dans le Grand Tout." - Phi\ Bou \ "Du sac\ du vieil hom\ au sac\ du Lév\" - P14 Ori\ Mon\ 6013 -

" Selon RAMANA Maharshi le Corps Physique auquel Nous Nous Identifions est sans importance. Seul le Soi qui est la Pure Conscience d'Être doit-être trouvée grâce à l'Enquête incessante: « Qui-suis-je ? » (Atma Vichara). Le Soi est Silence, imperceptible par les Sens et inconcevable par l'Intellect. C'est cette Présence Absolue qui seule Est et Demeure Immuable. Tandis que tout se forme, se Transforme et se déforme dans l'Univers, " Cela " ne Meurt pas, ne Naît pas et Demeure en chacun. Chacun de Nous répète sans cesse " Je ", à toute heure du jour, sans s'interroger sur la Source de ce Sentiment d'Être et en l'attribuant au Corps, en Raison d'une Investigation superficielle de la Question. Or c'est tout le contraire, la " Conscience en Soi ", c'est-à-dire en elle-même, ce que Nous pourrions appeler la " Conscienceté ", indépendamment de la " Conscience de ", est en Vérité la Source invisible de Tout. Cette Réalisation peut se faire au cours de l'Existence et met fin à la Souffrance qui n'est Autre que l'effet de l'Ignorance de Qui Nous sommes. Le Maharshi exhortait tous ceux qui l'écoutaient à se poser inlassablement la Question « Qui-suis-je ? », indiquant ainsi la direction que le Chercheur doit prendre pour couper la Racine même de l'Illusion (Mâyâ) associée à l'Identification avec le " Je " (Jiva ou encore Ahamkâra). - http://fr.wikipedia.org/wiki/Ramana_Maharshi

Se Passionner pour Tout, ne Tenir à Rien. - Jean-Louis Barrault - Dans le Parcours Initiatique qui nous est réservé, notre Vie…, nous jetons les Dés de notre Destinée, et , nous mélangeons « nos Hasards qui sont les Nécessités d’un grand Tout… ». - Hen\ Gay\ RL\ l’Acacias Occitan GLDF à l’Or\ Sèt\ 6007.- Attention à ne pas confondre Un et Tout avec  Un le Tout, Tout est Un. - Ndlr - "Alors Effectivement comme Souvent quand on ne Sait pas il faut se Taire et Savoir Ecouter... mon Joli Baiser sur la Façade de la Passion , fallait pas non plus sortir de saint Cyr, surtout quand le Sujet que Je Pensais Féminin à une belle Barbe. Et le Visage en Négatif de l'Autre Sujet. Négatif...Dualité : Deux Éléments Qui Font Un Tout , tient !! Et pourquoi pas Judas Représentation de l'Ego de Jésus ? Ta Verticale , lorsqu'il se Pend ? N'est il pas finalement au bout de sa Passion et Crucifixion au Trépas de son Ego ? Pourquoi le Carré magique et le Baiser de Judas ? Suite Inéluctable de Scénarios Qui le Mène Toujours à Trente Trois - 33 - ? Je sens que ce ne va être dans les bouquins ! - Commentaire sur les personnages de la Sagrada Familia de Barcelone - Flo\ HAR\ suite discussion aux Agapes avec Mat\ GAB\ Rem\ ALC\ -  RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6015  - la pendaison de Judas fait allusion au film "La passion du Christ"  de Mel Gibson et à l'âne mort aux pieds de Judas pendu - Ndlr -" -

" On Attribue à Xénocrate la Division de la Philosophie en Logique, Physique et Morale ou Éthique Comme Speusippe, c'est un Platonicien Pythagorisant, qui s'appuie surtout sur l'Enseignement Oral de Platon ; il Distingue Trois sortes d'Essences, auxquelles il fait Correspondre Trois Types de Connaissances :

1. Hors du Ciel, l'Intelligible ou les Idées Connues par l'Intellection Pure ;

2. L'Opinable, ce qui est Connu par l'Opinion (Doxa) ;

3. Dans le Ciel, les Objets Sensibles, Connus par les Sens.

Il pose Deux Principes, l'Un et la Dyade, Irréductibles. Dieu est la Monade, l'Âme du Monde est la Dyade. À la Différence de Speusippe, qui remplaça les Idées par les Nombres Mathématiques, Xénocrate les Assimila aux Nombres : les Idées sont les Nombres ; alors que Speusippe Refusait de voir le Bien dans l'Un (comme Platon) parce que cela aurait obligé à voir le Mal dans le Multiple, Xénocrate pense que tous les Êtres, dans la mesure où ils Participent de l'Un et du Multiple, ont quelque chose à voir avec le Mal. Le premier parmi les Platoniciens, il fait Correspondre la Ligne à Deux (la Dyade), comme Speusippe faisait Correspondre le Point à Un. Pour Platon, le Principe Formel des Grandeurs est la Ligne Insécable, pour Speusippe c'est le Point, pour Xénocrate, ce sont les Nombres mêmes : la Dyade pour les Longueurs, la Triade pour les Surfaces, la Tétrade pour les Solides. " - https://fr.wikipedia.org/wiki/X%C3%A9nocrate -

Voir - Dogmata - Doctrine - Djihad - Joueur Divin - Lilà - Urbi et orbi - Orbi - Orbe - Pâques - Eschaton - Plérome, Nothing - Rien - Eschaton - Pâques - Monothèiste -

Un et Tout : En septembre 1785 Friedrich Heinrich Jacobi fit paraître Lettres à Moses Mendelssohn sur la Philosophie de Spinoza . Il Révélait qu'au cours d'une conversation de juillet (?) 1780 avec Lessing, celui-ci lui avait déclaré : "Έν καì Πãν [Hen kai pân : Un et Tout] : je ne sais rien d'autre. (...) Il n’y a pas d’autre Philosophie que la Philosophie de Spinoza." Jacobi, lui, s'opposait au Spinozisme, qui tient la Liberté pour une Illusion, et qui, surtout, selon lui, aboutit à l'Athéisme, comme, d'ailleurs, le Rationalisme. Les positions étaient prises : Aufklärung (la Philosophie des Lumières, Rationaliste, représentée jusqu'alors par Lessing) contre Schwärmerei (Irrationalisme, Illuminisme attribués prestement à Jacobi). Ainsi naissait la querelle du Panthéisme, qui dura de 1785 à 1815 au moins. Moses Mendelssohn découvrait que Lessing, son Maître et Ami, figure des Lumières, adhérait au Spinozisme, donc, potentiellement au Panthéisme, et, de , à l'Athéisme. - http://fr.wikipedia.org/wiki/Gotthold_Ephraim_Lessing - Attention à ne pas confondre Un et Tout avec  Un le Tout, Tout est Un. - Ndlr -

Unification : "Si Nous devons Connaître Un Jour la Parole Perdue, ce sera le Fruit d'Un Travail incessant d'Unification, car si notre Marge de manœuvre Paraît faible, Nous ne devons Jamais pour autant rester inactifs, face à Un Déterminisme Redoutable."   - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ - "...dans l’Histoire des « Rois-Mages », nous voyons Trois Personnages Distincts, qui sont les Trois Chefs de la Hiérarchie Initiatique [...] dans celle de Melki-Tsedeq, nous n’en voyons qu’un seul, mais qui peut Unir en Lui des aspects correspondant aux Trois mêmes Fonctions. C’est ainsi que certains ont distingué Adoni-Tsedeq, le « Seigneur de Justice », qui se dédouble en quelque sorte en Kohen-Tsedeq, le « Prêtre de Justice », et Melki-Tsedeq, le « Roi de Justice » ; ces Trois  aspects peuvent en effet être considéré comme se Rapportant respectivement aux Fonctions du Brahâtmâ, du Mahâtmâ et du Mahânga." - René GUENON - LE ROI DU MONDE – « Melki-Tsedeq » page 1447 de "Tout Guenon en PDF"- Pour télécharger :  Tout Guénon et son tutoriel en PDF -

Uniformité : à l’inverse de l’Unité, l’uniformité est la matière privée de l’Esprit, de la Vraie Lumière, c’est l’obscurantisme. (voir aussi Multiplicité et Unité afin de terminer ce tryptique) À travers les Fondamentaux que sont l’Esprit et la Matière, on peut définir Trois notions : L’Unité : uniquement Spirituelle, elle réside dans l’Esprit et va de pair avec l’Eternité ; c’est elle qui inspire les sociétés Traditionnelles. La Multiplicité : Elle Exprime la Matière Qualifiée et résulte de la rencontre de l’Esprit et de la Matière. La Matière ne se Manifeste que Grâce à l’Esprit, mais aussi par là même le Révèle (dans le Symbolisme des Outils, le Franc Maçon Travaille avec l’Equerre et le Compas. Tous deux reposent de manière différente selon le degré sur l’Autel des Serments … et sont associés à la Bible, Livre Sacré par excellence). L’Uniformité : à l’inverse de l’Unité, l’Uniformité est la Matière privée de l’Esprit, de Lumière : C’est l’Obscurantisme. [...] À l’opposé de l’Unité, se tient l’Uniformité. Comme nous l’avons vu, celle-ci est Matérielle et vient à la suite d’une longue Action de nivellement. Tout est réduit à une seule dimension, le Monde Matériel, et toute Verticalité est dès lors niée. Pour les régimes totalitaires, rien n’est pire qu’un Homme capable d’avoir une Personnalité lui permettant de Penser  Librement. L’Homme s’emprisonne progressivement au sein d’un Monde unidimensionnel et il voit son Univers s’appauvrir sans cesse au plan Qualitatif. L’Uniformité évacue la différence et est totalitaire ou impérialiste. Elle dévore la moindre Force Vitale qui se trouve à sa portée. Le nivellement ainsi effectué se fait toujours par « le bas ». - And\ MIC\ "la confusion" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 -

Unio : La Contemplation devrait nous conduire dans cet état Au-delà de tout état, cette expérience Au-delà de toute expérience qu'on peut appeler l'Union ou l'Unité – les croyants préféreront le mot « Union », les Gnostiques celui d'«Unité ». Là, il n'est plus ni Croyants ni Gnostiques pour parler d'homogénéité ou d'hétérogénéité de l'Être, il n'y a que clair Silence, calme et Compassion, infinie liberté, mais ce ne sont encore que des mots. L'Un c'est l'Infini, où commence Dieu, où finit l'homme dans cet Infini ? Commencement et fin sont des mots qui sont du côté de la finitude. De l’autre côté (mais justement il n'y a pas d'autre côté), c'est le Silence, et tous les sons, tous les cris, tous les sanglots, toutes les joies, toutes les musiques, sont en Lui. Il n'y a rien en dehors du Tout, il n'y a plus ni dedans ni dehors... Nous avons évoqué ces différents barreaux de l'Echelle méditative comme autant d'étapes Ascendantes, ouvertes et aimantes, par un Désir (Eros) de participation et d'Unité avec le Réel souverain. Certains se Reconnaîtront davantage dans un Chemin qui part d'en haut, d'une descente de la Grâce ou de l'Esprit Saint, où on Reconnaîtra le processus de ce qu'on a appelé le « Mystère de l'Incarnation» dans la Personne même de Yeshoua de Nazareth, mais aussi en tous ceux qui, à sa suite, acceptent d'être appelés « enfants de Dieu» puisque, nous dit saint Paul, « Il est l'aîné d'une multitude de frères ». Partir de notre condition divine ou de l’expérience d'Unité (Unio) peut se Révéler à nous à un moment où nous ne l’attendons pas, c'est en cela que cette expérience nous apparaît comme une Grâce, mais aussi dans le fait qu'elle, ne peut pas s'anticiper, se concevoir à l'avance (le fini ne peut pas concevoir l'Infini) pour descendre ensuite dans le, Temple de la Manifestation. Après cette expérience on peut demeurer, en effet, un long moment, si ce n'est toujours, dans cet état Contemplatif, dans ce ressenti d'une Présence souveraine : « Lui en moi, moi en Lui» (Cotemplatio). Ce Présent, ou cette Présence, Illumine et réchauffe le Cœur (Oratio), elle répond à notre Intuition la plus profonde (Meditatio) , elle demeure sans cesse dans notre Mémoire (Ruminatio) et nous rend Intelligents - Intelligere, « lire dedans» - (Cogitatio), capables de lire avec tous nos sens le livre des Écritures, le livre de la nature et tous les échos du grand livre de la Vie (Lectio) ; comme s'il y avait dans le Réel un Désir d'être connu (un Principe Anthropique), un Désir d'être lu. Dire que le Logos se fait chair, c'est dire que l'Esprit s'incarne dans la lettre, il se fait lecture pour que nous devenions lecteurs. Assis ou en marche, tout peut devenir Lectio Divina.-  Jean-Yves LELOUP « L’assise et la marche » - Le passant – lectio Divina - P142 à 149 Envoyé par Phi\ BOU\ P14 Ori\ Mon\ 6012 (disponible en .doc sur demande remi.alcina@laposte.net) - "Cette Symbiose des Initiés est Source de Vie et de Lumière ; elle devient Force Active tendue vers le Triomphe de ce qui Unit sur ce qui divise et finalement vers l'instauration de la Liberté, Apanage de ceux qui Savent se Gouverner parce qu'ils ont tout fait pour Maîtriser leurs Passions." - Guy MAR\- "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 - "...L'Etoile Flamboyante, qui fait de cette poussière d'Etoile, une  Etoile nouvelle, comme l'exprime si bien le dessin de Léonard de Vinci, l'image de l'Homme ayant Réalisé l'Union du Matériel et du Spirituel." - Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - "Distillation & Conjonction : Rouge Rubedo - Union des opposés."  - http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm - « Plus haut, je parlai de l’Inconnaissance comme étant “ la Métaphysique et la Spiritualité les plus Hautes qu’on puisse Imaginer”. J’avais à l’Esprit cette phrase du Pseudo-Denys l’Aréopagite, de son ‘Connaître l’Inconnaissable’ que j’ai Découvert si récemment et si à-propos, – et Cela, sans m’attacher un instant à la référence biblique du Personnage Qui y Est Nommé ; simplement, en me référant à l’énigmatique Dimension du Verbe, de cette phrase qui n’en finit pas, et en la mettant Instinctivement dans l’Esprit et dans le Verbe de Celui Qui, en Mer, la Nuit comme je l’ai dit, Epousant la Mer comme on fait d’une Forme Parfaite alors que le Monde ne semble plus faire qu’Un... “C’est alors seulement que, dépassant le Monde où l’on Est Vu et où l’on Voit, Moïse pénètre dans la Ténèbre Véritablement Mystique de l’Inconnaissance : c’est qu’il fait Taire Tout Savoir positif, qu’il échappe entièrement à toute saisie et à toute Vision, car il appartient Tout entier à Celui Qui Est Au-delà de Tout, car il ne s’appartient plus Lui-même ni n’appartient à rien d’étranger, Uni par le Meilleur de Lui-même à Celui Qui échappe à toute Inconnaissance, ayant Renoncé à Tout Savoir positif, et Grâce à cette Inconnaissance Même Connaissant Par-delà toute Intelligence.”» - Extrait fourni par J-P\ Rev\ suite discussion - P14- Ori\ Mon\ 6014 - "Le « Non-agir » n’Est Point l’Inertie, Il Est au Contraire la Plénitude de l’Activité mais c’Est Une Activité Transcendante Et Toute Intérieure, Non-manifestée, en Union avec le Principe, donc Au-delà de Toutes les Distinctions Et de Toutes les Apparences que le Vulgaire prend à tort pour la Réalité Même, alors qu’elles n’en sont qu’Un Reflet plus ou moins Lointain." - René Guenon - APERÇUS SUR L’ESOTERISME ISLAMIQUE ET LE TAOÏSME – Taoïsme et Confucianisme -  "La Jérusalem Céleste Est la Juste Réalisation du Mariage du Ciel Et de la Terre, Elle Est ce Trait d'Union, ce Lieu Magique où la Main de l'Homme Rejoint la Main du Un, Plan ou la Terre Devient Un peu plus Céleste Et ou le Ciel Devient Un peu plus Terrestre." - Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015 - "La Shekina Est en effet le Lieu de la Psyché Et comme telle Reliée à la très vieille Symbolique Lunaire, c'Est l'Arbre de Mort Opposé à l'Arbre de Vie. Mais en Même Temps Elle Est l'Epouse du Roi, Et aussi la Mère d'Israël, en fait le Démiurge. Son Union avec le G\A\D\L\U\ Est le Signe de la Rédemption, Et Nous voyons quel Utile Rapprochement pourrait Être fait dans Ce Sens avec le Culte de Marie. Rien en fait ne s'Oppose dans la Religion Chrétienne à la Conception Kabbalistique." [...] "C'Est Pourquoi Il Est écrit : « En Ce Jour le Seigneur sera Un Et Son Nom sera Un ». Ainsi Apparaît l'Union dans l'Eternité de l'Infiniment Petit Et de l'Infiniment Grand. Voici donc ces Sephirot Qui contiennent l'Infini Et embrassent Toutes les lois mécaniques de l'Univers." - Kabbale - Geo\ BOU\ - Ori\ Mon\ - La clef de voûte - 6015 - "Aussi n’est-ce point à l’Action Extérieure que le Taoïsme accorde de l’Importance [….] et il Enseigne expressément la Doctrine du « Non-agir », dont les Occidentaux ont en général quelque peine à Comprendre la Véritable Signification, bien qu’ils puissent y être aidés par la Théorie Aristotélicienne du « Moteur immobile », dont le Sens est le Même au Fond… [….] Le« Non-agir » n’est point l’Inertie, il est au Contraire la Plénitude de l’Activité, mais c’est une Activité Transcendante et Toute Intérieure, Non-manifestée, en Union avec le Principe, donc Au-delà de Toutes les Distinctions et de Toutes les Apparences que le Vulgaire Prend à Tort pour la Réalité Même, alors qu’elles n’en sont qu’un Reflet plus ou moins Lointain." - APERÇUS SUR L’ESOTERISME ISLAMIQUE ET LE TAOÏSME – Taoïsme et Confucianisme - René Guenon – Tout Guenon en PDF - Page 31 - Pour télécharger :  Tout Guénon et son tutoriel en PDF - "...dans l’Histoire des « Rois-Mages », nous voyons Trois Personnages Distincts, qui sont les Trois Chefs de la Hiérarchie Initiatique [...] dans celle de Melki-Tsedeq, nous n’en voyons qu’un seul, mais qui peut Unir en Lui des aspects correspondant aux Trois mêmes Fonctions. C’est ainsi que certains ont distingué Adoni-Tsedeq, le « Seigneur de Justice », qui se dédouble en quelque sorte en Kohen-Tsedeq, le « Prêtre de Justice », et Melki-Tsedeq, le « Roi de Justice » ; ces Trois  aspects peuvent en effet être considéré comme se Rapportant respectivement aux Fonctions du Brahâtmâ, du Mahâtmâ et du Mahânga." - René GUENON - LE ROI DU MONDE – « Melki-Tsedeq » page 1447 de "Tout Guenon en PDF"- Pour télécharger :  Tout Guénon et son tutoriel en PDF -Voir Salvé Régina- Lectio Divina - Lectio - Cogitatio - Ruminatio - Meditatio - Oratio - Contemplatio - Echelle Dialectique - Anagogie - Noésis - Diairésis - Etape - Moment  - Lion

Unique : La Sagesse Suprême, c'est l'Amour authentique, l'Oubli de Soi pour se Dissoudre dans la pureté de l'Unité Essentielle, de l'Unique. Dès que la Loi d'Amour s'impose à la Conscience de l'Homme et devient son Guide Spirituel, il n'y a plus Soi et l'Autre, Soi et les Autres, il y a les Autres en Soi, il y a l'Unité."- Guy Pia\ cité par- Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - "Sans doute la Maçonnerie de la fin du XVIIIe siècle n'avait-elle déjà plus en elle ce qu'il fallait pour accomplir ce « Grand Œuvre », dont certaines conditions échappaient d'ailleurs très probablement à Joseph de Maistre lui-même ; est-ce à dire qu'un tel plan ne pourra jamais être repris sous une forme ou sous une autre, par quelque organisation ayant un caractère vraiment Initiatique et possédant le « Fil d'Ariane » qui lui permettrait de se Guider dans le Labyrinthe des Formes innombrables sous lesquelles est cachée la Tradition Unique, pour retrouver enfin la « Parole perdue » et faire sortir « la Lumière des Ténèbres, l'Ordre du Chaos » ? Nous ne voulons aucunement préjuger de l'Avenir, mais certains Signes permettent de penser que, malgré les Apparences défavorables du Monde actuel, la chose n'est peut-être pas tout à fait impossible ; et nous terminerons en citant une phrase quelque peu Prophétique qui est encore de Joseph de Maistre, dans le IIe   entretien des Soirées de Saint-Pétersbourg : « Il faut nous tenir prêts pour un Evénement immense dans l'Ordre Divin, vers lequel nous marchons avec une vitesse accélérée qui doit frapper tous les observateurs. Des Oracles redoutables annoncent déjà que les Temps sont arrivés.»" - René Guénon : Un projet de Joseph de Maistre pour l’union des peuples - http://esprit-universel.over-blog.com/article-rene-guenon-un-projet-de-joseph-de-maistre-pour-l-union-des-peuples-2-57981464.html - Disponible sur demande - Ndlr - "L'As de denier, le Borgne, ou Apollon. Ce Nom de Borgne, donné à Apollon ou au Soleil comme n'ayant qu'Un Œil, est une épithète prise dans la Nature & Qui Nous fournira une Preuve à ajouter à plusieurs Autres, que le fameux Personnage de l'Edda Qui a perdu Un de ses Yeux à une Célèbre Fontaine Allégorique, n'est Autre que le Soleil, le Borgne ou l'Œil Unique par Excellence."   Court de Gébelin, Antoine: Monde primitif, -  analysé et comparé avec le monde moderne - vol. 8, tom. 1, Paris 1781 - Application de ce Jeu à la Divination.- « La Souffrance Est l'Unique Cause de la Conscience. » - Dostoïevsky cité par   Gil\ POR\ "Comment peut on espérer..." P14 - Ori\ Mont\6015 -

Unité : Uniquement spirituelle, elle réside dans l’esprit et va de paire avec l’éternité ; c’est elle qui inspire les sociétés traditionnelles. (Voir aussi Multiplicité et Uniformité afin de terminer ce tryptique). - La Mission du Cherchant, sa Quête, c'est de se débarrassé de son Ego, de son Moi, de ses Illusions, de retrouver l'Unité Au delà des représentations, c'est de trouver Qui parle à la place de Lui. Le résultat, de la Dilution de l'Ego dans l'Etre, si elle est atteint, c'est la Délivrance ! - Ndlr -  "Guerre avec ses ennemis intérieur". - « Il est difficile de juger un acte de guerre, loin des bruits et des fureurs de la guerre.» - Pierre SCHOËNDORFER - Film de  1982 - « Pour l’honneur d’un capitaine. » Le terme est bien mis en évidence dans.- Ndlr - La découverte de la médiocrité d’abord chez les autres, puis chez soi-même, est un cheminement vers une Lumière encore plus déroutante. La sainteté, la perfection, les Vertus, toutes ces notions que, sans vouloir, nous interprétons comme des reflets de l’absolu, s’évanouissent peu à peu. Tout ce qui peut faire de Moi un Centre, un moyen de cristallisation autonome, tout cela doit disparaître afin de devenir conforme au Christ ressuscité. - J-L\ TAU " La souffrance" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ -  Le But, le seul, c'est de franchir ces limitations, ces contradictions, ces finitudes, pour s'éveiller à la Conscience réelle." - Arnaud DESJARDINS - On peut partir au Djihad sans jamais quitter son foyer. - Voir Djihad, Mission, Quête, Pèlerinage, But. - Le jour viendra où le sens du Moi retombera avec le souffle et en même temps se manifestera un autre Moi-Moi, lumineux et infini, continu et ininterrompu. C'est le but. On le désigne de divers noms : Dieu, le Soi, Kundalinî-shakti, Conscience, yoga, bhakti, jnâna, etc. - RAMANA Maharshi L’Enseignement de… - Albin Michel Spiritualités Vivantes N° 58 (P.150) - "Reconstruis ton unité spirituelle dans un climat de respect total des religions et des Vraies Libertés". - Le carnet du pèlerin (Routes de Saint Jacques de Compostelle) remis à chaque participant au début de son parcours est illustré par cette phrase de "Jean Paul II".  - "C’est cette Force qui conduit au Sacerdoce, à l’Engagement : Il n’y a plus de Sacrifice, juste une Evidence et la Conscience Absolue d’une Mission, et du Devoir Suprême de garder en Soi cette Présence, et de la faire vivre. Le Sacerdoce n’est pas une fuite  dans le Mystique : C’est une Expérience Religieuse, mais  au sens de Reliance. Reliant ce qui est Epars dans la Conscience d’une même Réalité Suprême, elle est une Expérience d’Unité, au plus proche de la Vie, dans toutes ses dimensions." - Phi\ Bou \ "Du sac\ du vieil hom\ au sac\ du Lév\" - P14 Ori\ Mon\ 6013 - À travers les Fondamentaux que sont l’Esprit et la Matière, on peut définir Trois notions : L’Unité : uniquement Spirituelle, elle réside dans l’Esprit et va de pair avec l’Eternité ; c’est elle qui inspire les sociétés Traditionnelles. La Multiplicité : Elle Exprime la Matière Qualifiée et résulte de la rencontre de l’Esprit et de la Matière. La Matière ne se Manifeste que Grâce à l’Esprit, mais aussi par là même le Révèle (dans le Symbolisme des Outils, le Franc Maçon Travaille avec l’Equerre et le Compas. Tous deux reposent de manière différente selon le degré sur l’Autel des Serments … et sont associés à la Bible, Livre Sacré par excellence). L’Uniformité : à l’inverse de l’Unité, l’Uniformité est la Matière privée de l’Esprit, de Lumière : C’est l’Obscurantisme. [...] L’Âge d'or  est une période d’Unité parce que c’est l’Âge de la Plénitude Spirituelle. L’éden est en début de Cycle pour le Chrétien et le Juif  ; il sera en fin de Cycle pour le Musulman… L’Egalité qui Existe entre les Hommes ne peut être que parce qu’ils vivent dans l’Esprit amenant une parité Spirituelle et non Matérielle. Tout au long de son Initiation le F \\ évoluera par l’Equerre et le Compas… sur le Chemin de la Vérité, sur le Chemin de la Vie.  La fin de cet Âge d'or est  souvent évoquée, dans les textes Anciens, comme une rupture. Ainsi dans l’Ancien Testament, plus que l’expulsion du paradis qui constitue une étape dans la construction de l’Humanité, l’épisode Cardinal est à mon sens celui de la Tour de Babel. Véritable exemple de Révolte contre l’Ordre Cosmique, c’est la Manifestation de l’Orgueil des Hommes Désirants accéder au Ciel Grâce à la construction d’une Tour qui marque la fin de l’Unité dans l’Ancien Testament : « Tout le Monde se servait d’une même Langue et des mêmes Mots ». Les Hommes partageaient donc la même Vision du Monde et la même Elévation Spirituelle. Yahvé Confondit le Langage de tous les habitants de la Terre :  « Qu’ils n’entendent plus les Paroles des Uns des Autres, et qu’ils se Dispersent parmi les villes et les Nations. Ainsi, ils ne concevront aucun autre dessin unique jusqu’au jour du Jugement ». Le Livre des Antiquités Bibliques rapporte sur les Lieux où s’Elévait la Tour dite de Babel :  « A Cause de cela, on donna à ce Lieu le Nom de Confusion, parce que c’est que Dieu Confondit leur Langage et c’est de qu’il les Dispersa sur la face de la Terre ». C’est sur ce Lieu que fut Fondée Babylone qui signifie « Cercle de Confusion ».  L’Obscurcissement Spirituel mène à la Confusion et à une Dispersion, donc à un éloignement de l’Esprit et de l’Unité. [...] À l’opposé de l’Unité, se tient l’Uniformité. Comme nous l’avons vu, celle-ci est Matérielle et vient à la suite d’une longue Action de nivellement. Tout est réduit à une seule dimension, le Monde Matériel, et toute Verticalité est dès lors niée. Pour les régimes totalitaires, rien n’est pire qu’un Homme capable d’avoir une Personnalité lui permettant de Penser  Librement. L’Homme s’emprisonne progressivement au sein d’un Monde unidimensionnel et il voit son Univers s’appauvrir sans cesse au plan Qualitatif. L’Uniformité évacue la différence et est totalitaire ou impérialiste. Elle dévore la moindre Force Vitale qui se trouve à sa portée. Le nivellement ainsi effectué se fait toujours par « le bas ». - And\ MIC\ "la confusion" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 - Monothèiste - Advaïta - Qualité Fondamentale de l'Unité Vivante : se Séparer, s'Unir... se Transformer, se spécifier... Paraître et Disparaître, se Solidifier et se Fondre... surgir et finir, créer et détruire, Naissance et Mort, Joie et Souffrance, tout se conjugue dans un même Esprit..." Goëthe "Maximes et Réflexions" cité par Phi\ MAN\ "Le Rituel d'ouverture des travaux au 3° degré" Ori\ Mon\ - 1° journée Cambacérès - 6013 - Qualité Fondamentale de l'Unité Vivante : se Séparer, s'Unir... se Transformer, se spécifier... Paraître et Disparaître, se Solidifier et se Fondre... surgir et finir, créer et détruire, Naissance et Mort, Joie et Souffrance, tout se conjugue dans un même Esprit..." Goëthe "Maximes et Réflexions" cité par Phi\ MAN\ "Le Rituel d'ouverture des travaux au 3° degré" Ori\ Mon\ - 1° journée Cambacérès - 6013 - La Sagesse Suprême, c'est l'Amour authentique, l'Oubli de Soi pour se Dissoudre dans la pureté de l'Unité Essentielle, de l'Unique. Dès que la Loi d'Amour s'impose à la Conscience de l'Homme et devient son Guide Spirituel, il n'y a plus Soi et l'Autre, Soi et les Autres, il y a les Autres en Soi, il y a l'Unité."- Guy Pia\ cité par- Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 - En somme, l'Idée générale qui s'en dégage pourrait être formulée ainsi : sans prétendre aucunement nier ou supprimer les différences et les particularités nationales, dont il faut au contraire, en dépit de ce que prétendent les internationalistes actuels, prendre conscience tout d'abord aussi profondément que possible, il s'agit de restaurer l'Unité, supranationale plutôt qu'internationale, de l'ancienne Chrétienté, Unité détruite par les sectes multiples qui ont « déchiré la Robe sans couture », puis de s'élever de à l'Universalité, en réalisant le Catholicisme au Vrai Sens de ce Mot, au Sens où l'Entendait également Wronski, pour qui ce Catholicisme ne devait avoir une existence pleinement effective que lorsqu'il serait parvenu à Intégrer les Traditions contenues dans les Livres Sacrés de tous les Peuples. Il est Essentiel de remarquer que l'Union telle que l'envisage Joseph de Maistre doit être accomplie avant tout dans l'Ordre Purement Intellectuel ; c'est aussi ce que nous avons toujours affirmé pour notre part, car nous pensons qu'il ne peut y avoir de véritable entente entre les Peuples, surtout entre ceux qui appartiennent à des Civilisations Différentes, que celle qui se Fonderait sur des Principes au Sens propre de ce Mot. Sans cette Base strictement Doctrinale, rien de solide ne pourra être Edifié ; toutes les combinaisons politiques et économiques seront toujours impuissantes à cet égard, non moins que les considérations Sentimentales , tandis que, si l'accord sur les Principes est  Réalisé, l'Entente dans tous les autres domaines devra en résulter nécessairement.- René Guénon : Un projet de Joseph de Maistre pour l’union des peuples - http://esprit-universel.over-blog.com/article-rene-guenon-un-projet-de-joseph-de-maistre-pour-l-union-des-peuples-2-57981464.html - Disponible sur demande - Ndlr - "Le Serpent Lové, représente la Spirale du Parcours Humain Chtonien, En inde, en Afrique, Le Serpent Devient Divin lorsqu'il s'Elève au Son de la Musique de la Flûte Enchantée, il Enseigne le Chemin de Retour à l'Unité." - Ndlr - "...tout Maître qui Instruit un Apprenti tient un peu cette place, surtout quand il Accomplit la Transmission Initiatique : Mais, privé de la Dimension exclusive qui Unit le Disciple à son Guru, le Maître Maçon ne pourra jamais jouer véritablement le rôle de Guru. En fait, dans l’Initiation Maçonnique, il n’y eut jamais à proprement parler de Maîtres Spirituels, exerçant leur Fonction de façon continue, sinon très exceptionnellement. Il faut cependant que quelque chose en tienne Lieu..."  - Jean Serlun "Gourou et Franc-Maçonnerie" – disponible en.doc sur demande - Ndlr - "Le Synthème... est Un Mandala Formé de Deux Figures Géométriques associées à Un Centre : le Cercle et le Carré. Ce Mandala nous Induit à Mediter sur le Cercle, le Carré ou plutôt le Cube et le Centre. Le Cercle est à la fois la Figure la plus Simple et la pièce Maîtresse de la Symbolique Géométrique. Il se Confond avec le Centre lorsqu’il se réduit à Un Point et Il Peut s’étendre à l’Infini.  Les Propriétés Liées à l’Image du Cercle sont : l’Homogénéité, la Perfection, la non-Distinction, la non-Discrimination, la non-Division. Il est le Signe de l’Unité. Le Cube : si le Carré est la Figure de Base de l’Espace, Il est le Symbole de l’Univers Créé complémentaire de l’Univers Incréé. Il est attaché à l’Idée de Matière, de Corps : c’est l’Antithèse du Transcendant. Le Cube, plus encore que le Carré est Symbole de Stabilité. La Pierre Cubique Symbole Important en Maçonnerie comporte la notion d’Achèvement et de Perfection. Le Mandala Constitué par l’association du Cercle et du Cube nous conduit à associer dans nos Méditations les Concepts de Terre, d’Espace, de Limites, de Stable avec les Concepts de Ciel, de Temps, d’Illimité, de Mouvement. Il Peut Devenir, ce Synthème, une Base de Méditation sur les Processus Relationnels pour Tous les Niveaux que ce Soit." - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

« On peut envisager Trois Grades Initiatiques, dont Chacun pourrait d’ailleurs se subdiviser en une Multiplicité Indéfinie de Stades ou de Degrés spéciaux :

1° le Brahmachârin, c’est à-dire l’Etudiant Qui Aspire à l’Initiation ou Seconde Naissance ;

2° le Dwija (deux fois ), Qui a reçu cette Initiation, par laquelle se Confère le Caractère d’Ârya ;

3° le Yogi, Qui, considéré dans cet Etat, est, comme nous l’avons dit, Jivanmukta (Délivré dans la Vie).

- Le Yogi peut, d’ailleurs, accomplir différentes Fonctions :

- Le Pandit est Celui Qui Enseigne, et alors il a plus particulièrement le Caractère de Guru (Maître Spirituel) par rapport au Brahmachârin qui est son Chéla (Disciple régulier) ;

- Le Muni est le Solitaire, non au sens vulgaire et Matériel du Mot, mais Celui Qui, Concentré en Soi-même, Réalise dans la Plénitude de son Être la Solitude Parfaite, Qui ne laisse Subsister en l’Unité Suprême aucune Distinction de l’ Extérieur et de l’Intérieur, ni aucune Diversité Extra-Principielle quelconque : c’est le dernier des Quatre Bonheurs désignés par la Tradition extrême-Orientale » - "La constitution de l’être humain et son évolution posthume selon le Védânta", publié dans La Gnose en 1911 et signé Tau Palingénius - René Guenon tout guenon V2 page 2148 -

"Sur ce sujet, voici ce que précise Guénon dans une lettre à Lovinescu datée de novembre 1936 : « Napoléon avait été Initié à Malte (en 1798 si je ne me trompe) à la Maçonnerie et peut-être aussi à quelque chose dautre ; quand il vint ici [en Egypte], il adhéra à lIslam et prit le Nom dAli, fait qui semble assez peu connu. Les Loges Militaires qui Existaient dans la plupart de ses Régiments semblent bien, en Allemagne surtout, avoir joué dans ses conquêtes un Rôle peut-être plus grand que celui des Batailles elles-mêmes ; la reddition des villes se traitait bien souvent entre ces Loges Militaires et les Loges locales. Son Rôle aurait dû être de Réaliser une sorte dUnification, ayant même un Lien avec lOrient (par lEgypte si la chose avait réussi de ce côté. Il est difficile de dire exactement quand sa « Déviation » a commencé mais ce quil y a de certain, cest quelle est devenue définitive lors de son divorce et de son second mariage. " -N.d.é.- René Guenon : Recueil "l'initiation Maçonnique du F Bonaparte. - "La Possibilité d'un Langage "Religieux" (de "Relegerer", qui Réunit) n'est pas l'Apanage d'une "Révélation" Dogmatique quelconque. Sa Fonction Référentielle ou Sémantique serait Analogue à Celle du Texte "Poétique" : l'Existence du " Référent" serait anticipée, elle n'oblige pas le lecteur ou le spectateur à retracer l'Unité de Sens Présente chez son auteur, mais Tolére et surtout Appelle des Interprétations Diverses ; c'est aussi le Domaine de la Tradition Orale et du Langage Sacré." - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ - "...la Lettre "G", initiale de Gehovah, Qui est la Parole Expirante. [...] Gehovah, Ecrit également Jehovah, est l'Ancienne Ecriture phonétique de Yahvé (Yod, Hé, Vav, Hé). Le Iod Initial a été traduit indifféremment au cours des Siècles par les Lettres (I), (J), (G), (Y). Yod est l'Un des Noms de Dieu, Unité du Principe Créateur, selon le Kabbale."  - Rit. 15°/18° - 2014- p.49 - REAA - "...de l'Eternel, de l'Absolu, du Principe Créateur, que les Hommes Nomment Dieu, et que les Franc-maçons Glorifient, dans son Unicité, sous l'Appellation de Grand Architecte de l'Univers. - Rit. 15°/18° - 2014- p.18 - REAA - « Le Mal n'était pas Un Élément de la Création car celle-ci était Bonne ». Seule la Libre action de l'Homme a Introduit le Mal. L`Homme,  Formé de Poussière et de Souffle, est Enfant de l’Esprit Tout en étant de la Matière. L'Arbre de la Connaissance Porte les Fruits du Multiple, de la Dysharmonie. Pourquoi y a t’Il touché ? Par faiblesse, mais plus encore par Prétention, par Vanité pour s'être Voulu l'égal de Dieu. Mais si la "Faute" est en Nous, Tout reste réparable " par Nous ". Le Sens de notre Combat est de Transformer la Dualité Fondamentale Esprit / Matière en Harmonie dans l’Unité."  - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ - " Formé de Indivis et Dualité ! Un Paradoxe de plus ! L'Initiation, ne Nous Enseigne t'elle pas à passer Au-delà de l'Individualité, cette Indivisible Dualité, pour Atteindre l'Unité ? " - Ndlr - La Théorie Alchimique pose comme Fondement l’Existence d’une Unité Qui serait Primordiale, Immobile et Intemporelle, Neutre, et à l’Origine de Tout. Dès que l’Unité est Agitée, un Phénomène de Différenciation a lieu. Ces Différences Crées des Formes Agitées appelées Matières. Le reste de la soustraction Unité moins Matières prend le Titre de Lumière. - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\ - La Théorie Alchimique pose comme Fondement l’Existence d’une Unité Qui serait Primordiale, Immobile et Intemporelle, Neutre, et à l’Origine de Tout. Dès que l’Unité est Agitée, un Phénomène de Différenciation a lieu. Ces Différences Crées des Formes Agitées appelées Matières. Le reste de la soustraction Unité moins Matières prend le Titre de Lumière. - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\ -   Christine Dechartres http://www.christinedechartres.fr/ utilise souvent l’Illustration suivante : l’Unité serait comme un Océan ; imaginons une Bulle Formée dans l’Eau de cet Océan, l’Intérieur de cette Bulle serait de la Matière, et Toute la Partie de l’Océan Extérieure à cette Bulle serait la Lumière. La Paroi de la Bulle est notre Ego, et Retrouver l’Unité Primordiale revient à perdre l’Individualité, rechercher la Neutralité, afin que la Bulle n’Existe plus ; en d’autres termes, que La Lumière et les Matières se soient Parfaitement Mélangées pour Reconstituer l’Unité. - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\ - "Il n'est pas de Dualité entre le Créateur et la Créature, la seule Opposition empêchant la Réalisation de cette Unité est la Souillure de la Nature Humaine." - Kabbale - Geo\ BOU\ - Ori\ Mon\ - La clef de voûte - 6015 -  "Seule la Réalisation Intime Et Personnelle du Franc-maçon Kabbaliste Lui fera Connaître la Véritable Sensation de l’Unité Universelle, mais aussi Eloquent qu’Il soit, les Explications qu’Il donnera de son Expérience resteront approximatives." - Kabbale - Geo\ BOU\ - Ori\ Mon\ - La clef de voûte - 6015 - "Phylum : Lignée d'Espèces Issues Toutes d'une Même Souche ; les Différentes Formes Revêtues par les Ascendants d'une Espèce" (Villemin 1975). - "Embranchement. Le Phylum (...) Est Chose Polymorphe Et Elastique. Semblable en Celà à la Molécule, Qui Atteint Toutes les Tailles Et Tous les Degrés de Complication, il peut Être aussi Petit qu'une Espèce ou aussi Vaste qu'un Embranchement. Il y a des Phyla Simples Et des Phyla de Phyla. L'Unité Phylétique Est moins Quantitative que Structurelle." (Teilhard de Chardin, Phénom. hum., 1955, p.122). -

" La Notion d'Humanisme, n'a rien à voir avec l'Initiation, la Tradition, elle est à Rapprocher de la Concupiscence, Autosatisfaction d'un Genre, d'un des  Etats Multiples de l'Etre (le Genre, l'Etat humain) ! Elle Positionne l'Homme non pas Tourné vers l'Unité Divine (Uni-versus...Univers) mais seulement vers la petite Pensée Humaine, Etat Actuel,   Limites Propres, Propre Gloire Humaine... la strict Opposition vers où nous Dirige la Prière Maçonnique : " A la Gloire du Grand Architecte De l'Univers. " - Discussion aux Agapes - RL 813 - 6015 -" 

"...dans l’Histoire des « Rois-Mages », nous voyons Trois Personnages Distincts, qui sont les Trois Chefs de la Hiérarchie Initiatique [...] dans celle de Melki-Tsedeq, nous n’en voyons qu’un seul, mais qui peut Unir en Lui des aspects correspondant aux Trois mêmes Fonctions. C’est ainsi que certains ont distingué Adoni-Tsedeq, le « Seigneur de Justice », qui se dédouble en quelque sorte en Kohen-Tsedeq, le « Prêtre de Justice », et Melki-Tsedeq, le « Roi de Justice » ; ces Trois  aspects peuvent en effet être considéré comme se Rapportant respectivement aux Fonctions du Brahâtmâ, du Mahâtmâ et du Mahânga." - René GUENON - LE ROI DU MONDE – « Melki-Tsedeq » page 1447 de "Tout Guenon en PDF"- Pour télécharger :  Tout Guénon et son tutoriel en PDF - Voir  Libre action Individualité Monachos

Univers : " Uni versus tourné vers le Un, vers l'Unité. - Advaïta - Le Ciel se représente par un Cercle. La Terre par un Carré. L’Homme Universel se symbolise par une Croix. Le Ciel et la Terre sont deux désignations pour l’Essence et la Substance Universelle. L’Homme Universel est le Pont qui les unit.- René Guenon - La grande Triade Chapitre II. "Différents genres de ternaires"  - Télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF  - Articles et Comptes rendus en PDF -  La vie simple de René Guénon par Paul Chacornac en PDF -

Voie de l’Ordre de l’Univers (la plus probante des voies de St Thomas) : C’est un fait qu’il existe un Ordre dans l’Univers (la révolution des astres, l’ordre des saisons), dans l’être humain (tous les organes sont admirablement disposés pour constituer l’organisme ; l’œil et la main notamment sont de petits bijoux). Or s’il existe un Ordre, ce ne peut être le fruit d’un pur Hasard (personne ne songerait à attribuer au hasard un chef d’œuvre pictural, par exemple !). Il faut donc qu’Existe une Intelligence qui ait conçu et Ordonné l’Univers. Et puisque cet Ordre est vraiment admirable, il faut que cette Intelligence soit Parfaite ! - http://ktsens.fr -

"... L'appellation de "Maître Parfait" c'est à dire de l'Accession de la Connaissance de l'Univers." - Guy MAR\- "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 -

"...Solennelle Circumbulation à l'Intérieur du Cercle Formé par tous ..., comme pour rappeler que les seuls Grands Voyages Accomplis par l'Homme sont ceux qu'il effectue à l'Intérieur de Lui-même. Voyages Centripètes qui Tendent au Rassemblement de tous les Epars. Mise en Action d'un Mandala Vivant, Annonciateur et Figure d'un nouvel Univers en Gestation. - "la Cer de la CEN, approche Alc & sym" Par Fra Dor - "Ord ab Cha" N°56 Sup au 18° P 201 -

" Selon RAMANA Maharshi le Corps Physique auquel Nous Nous Identifions est sans importance. Seul le Soi qui est la Pure Conscience d'Être doit-être trouvée grâce à l'Enquête incessante: « Qui-suis-je ? » (Atma Vichara). Le Soi est Silence, imperceptible par les Sens et inconcevable par l'Intellect. C'est cette Présence Absolue qui seule Est et Demeure Immuable. Tandis que tout se forme, se Transforme et se déforme dans l'Univers, " Cela " ne Meurt pas, ne Naît pas et Demeure en chacun. Chacun de Nous répète sans cesse " Je ", à toute heure du jour, sans s'interroger sur la Source de ce Sentiment d'Être et en l'attribuant au Corps, en Raison d'une Investigation superficielle de la Question. Or c'est tout le contraire, la " Conscience en Soi ", c'est-à-dire en elle-même, ce que Nous pourrions appeler la " Conscienceté ", indépendamment de la " Conscience de ", est en Vérité la Source invisible de Tout. Cette Réalisation peut se faire au cours de l'Existence et met fin à la Souffrance qui n'est Autre que l'effet de l'Ignorance de Qui Nous sommes. Le Maharshi exhortait tous ceux qui l'écoutaient à se poser inlassablement la Question « Qui-suis-je ? », indiquant ainsi la direction que le Chercheur doit prendre pour couper la Racine même de l'Illusion (Mâyâ) associée à l'Identification avec le " Je " (Jiva ou encore Ahamkâra). - http://fr.wikipedia.org/wiki/Ramana_Maharshi http://fr.wikipedia.org/wiki/Ramana_Maharshi -

" Lumière de la Conscience qui tout embrasse, c'est en toi que se Forme l'Image de l'Univers, qu'elle y Demeure et s'y Dissout, Mystère qui détient le Miracle de la Vérité. Tu es le Soi intérieur, le " Je " Vibrant dans le Cœur. Cœur Est ton Nom, ô Seigneur !"... N'est-ce pas le Symbole même de ma Méditation : la Lumière de la Conscience, Joie Immuable, n'est-ce pas l'Origine de toute Forme ? N'est-ce pas la Voie Véritable ?" - Ella Maillart citant Ramana Maharshi -

« l’Univers Est Partout et son Centre Est nul part. ». - - Lio\ Ren\ ""Il y a lieu de ramener..." - RL 813 - Ori\ Bez\ 6014 - citant Pascal -

" Princeps, premier… presque Roi… de notre propre Royaume : Prince en Hébreu, c’est « Nasikh » : Celui Qui est Oint, Reconnu,  mais aussi « Naguid » : Celui Qui Dit, Décide, Oriente… Dans sa Pérégrination, le Prince est Réellement Passé d’un monde individuel à un Monde Universel : Pour que notre Individualité Terrestre Accueille la Lumière Infini de l’Amour, il faut que notre Cœur soit Vigilant à  ses Impuretés qui nous empêche de Naître à l’Autre. D’ailleurs, dans les Contes Enfantins qui ont façonnés notre Imaginaire, le Monstre ne retrouve-t-il pas sa Forme de Prince sous l’effet de l’Amour ? " - Pat\ MAH\ CR+ "la sortie de ..." SC-702 Ori\ Mon\ 6014 - 

" Le Mercure dont le Vieillard Constitue par Tradition le Symbole (C'Est le Dissolvant Universel) ; C'Est l'Esprit ; on distingue le premier Mercure, celui que Ramon Lull appelle le Mercure vulgaire ou Commun ; il n'a nul rapport avec le Vif-argent : C'Est l'Argent-Vif des Sages. " - http://hdelboy.club.fr/chimie_alchemy.htm - Disponible sur demande - Ndlr -

" Le 18ème Degré apparut à l’apogée du Siècle des Lumières, au moment où les Philosophes avaient l’Ambition de faire reculer le Domaine de Dieu pour Lui Substituer une Image Rationnelle de l’Univers. Comme souvent, en pareilles circonstances, il se produisit un " effet de balancier " qui les poussa à passer d’un extrême à l’autre. Fort Opportunément, le Message contenu dans ce Degré opposait au Parti des Lumières l’étude des Doctrines Secrètes et des Sciences Sacrées. Ceux Qui s’en réclamaient recherchaient une Voie Spirituelle susceptible de Rétablir, par l’Initiation, une Autonomie Spirituelle. Chacun, pouvant alors trouver un Juste Equilibre entre Raison et Spiritualité, entre Exotérisme et Esotérisme. " - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -" -  Document audio à télécharger : Claude GAGNE entretien en octobre 2015 à propos de René Guénon, humanisme, Philosophie des Lumières, etc... 12mn30s. - Disponible sur demande - Ndlr -

" La Langue des oiseaux Qui est à la fois un Jeu de Langage, un Jargon et, surtout, une Locution qui correspond au Langage des Initiés. Ce Langage Qui est difficilement Transmissible, puisqu’il s’agit de notre Démarche intime dans la Recherche de la Parole Perdue, c’est en quelque sorte notre Jardin Secret. Cela nous conduit naturellement à une question qui se rattache à la Démarche Initiatique, il s’agit de ce que l’on appelle : le Don des langues (la Glossolalie). Le Don des langues est considéré comme le retour à un Etat Central, Synthétique qui permettrait d’Atteindre, par une Connaissance directe et Profonde, le Fonds Commun à toutes les Doctrines Traditionnelles. Ainsi, ce Don permettrait d’Accéder à la Connaissance du Principe même, dont toutes les Langues dériveraient. C’est Ce qui nous renvoie au titre de ce Travail : la Puissance Suprême Qui, en l’occurrence, nous engagerait vers l’Universalité. " - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -

" L’Evangile de Jean nous Apparait bien comme Celui de l’Esprit, Celui de l’Abstraction, autrement dit,  tout ce qui ne se réduit pas à l’Univers Manifesté. Nous pourrions ajouter que la Spiritualité Correspond à la Liberté d’Interprétation et d’Imagination qui dépasse le Charnel et le Psychisme. Cet Evangile est d’ailleurs considéré par la Tradition, comme Celui des Initiés à cette Gnose Chrétienne, Qui faisait du Logos l’Expression la plus Elevée du Divin : « Celle du " Tout-Autre, Celle du Tout-Être " », comme l’Exprimait Un de nos Frères. C’est donc la Voie Qui Permet de Retrouver son Centre, son Être Intérieur et par conséquent de Réaliser la Plénitude de l’Etat humain. " - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -"

" L'Espoir est un référentiel Humain en rapport avec le Désir, l'Espérance a le Sens d'une Autre Dimension , Vivante en Lui, la Dimension de l'Universelle. C'est ce Sentiment Incommunicable d'Expansion, de Dépassement qui donne au CR+C non plus seulement une Individualité Humaine mais la Certitude que sa Vie a un Sens dans l'Ordre des choses et dans l'Univers. " - Pat\ MAH\ CR+ "3 motifs nous rassemblent ..." SC-702 Ori\ Mon\ 6014 -

" Le Nombre Trois étant le Nombre Créateur par Excellence, son Carré Représente la Création multipliée c'est-à-dire l’Universalité des Êtres et des Choses, c’est les Sens du Novénaire Qui est ainsi Affirmé par Trois fois. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

" Dans un Rite pratiqué par les Rose-Croix du XVIIIème Siècle, le postulant, après avoir Subi de nombreuses et pénibles Epreuves, apprenait qu'il allait Être mis en Présence de la Vérité Suprême, que le Mystère des Mystères, enfin allait Lui Être Révélé. On le Conduisait devant un Voile Noir, et on l'adjurait : - Regarde, regarde de tous tes Yeux ! Tu n'auras pas trop de tout le reste de ton séjour Terrestre pour Elucider, dans sa Plénitude, Ce Qui va t'Être montré. C'est l'Alpha et l'Oméga de Tout ce Qui fut, est et sera. Alors le Voile était brusquement écarté : il Masquait un Miroir où le nouvel Elu apercevait sa propre Image. Ainsi Découvrait-Il, d'une façon saisissante, la « Clef » de Toute Connaissance, le Maître Mot de l'Esotérisme : sa propre Personnalité. Nous sommes, à Nous-mêmes, notre propre Mystère et la Clef du Mystère Universel. " - http://misraim3.free.fr/divers2/cours_d_initiation.pdf -

" Le Synthème... est Un Mandala Formé de Deux Figures Géométriques associées à Un Centre : le Cercle et le Carré. Ce Mandala nous Induit à Mediter sur le Cercle, le Carré ou plutôt le Cube et le Centre. Le Cercle est à la fois la Figure la plus Simple et la pièce Maîtresse de la Symbolique Géométrique. Il se Confond avec le Centre lorsqu’il se réduit à Un Point et Il Peut s’étendre à l’Infini.  Les Propriétés Liées à l’Image du Cercle sont : l’Homogénéité, la Perfection, la non-Distinction, la non-Discrimination, la non-Division. Il est le Signe de l’Unité. Le Cube : si le Carré est la Figure de Base de l’Espace, Il est le Symbole de l’Univers Créé complémentaire de l’Univers Incréé. Il est attaché à l’Idée de Matière, de Corps : c’est l’Antithèse du Transcendant. Le Cube, plus encore que le Carré est Symbole de Stabilité. La Pierre Cubique Symbole Important en Maçonnerie comporte la notion d’Achèvement et de Perfection. Le Mandala Constitué par l’association du Cercle et du Cube nous conduit à associer dans nos Méditations les Concepts de Terre, d’Espace, de Limites, de Stable avec les Concepts de Ciel, de Temps, d’Illimité, de Mouvement. Il Peut Devenir, ce Synthème, une Base de Méditation sur les Processus Relationnels pour Tous les Niveaux que ce Soit. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

" Le Nombre Quatre serait le Chiffre Qui Caractérise l’Univers dans sa Totalité. Il Symbolise, la Totalité du Créé et du Révélé. Le Quatre est le premier Carré Deux et en Même Temps ajouté aux Trois Nombres Qui le précédent  Un + Deux + Trois + Quatre = Dix (Il Devient) la Tetraktys Pythagoricienne. Cette Totalité du Créé est en Même Temps la Totalité du Périssable " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

" On prête à Jésus cette Parole : « Si une Lumière Existe au Cœur d'un Être Lumineux, alors elle Illumine l'Univers entier. Mais si elle n'Illumine point, elle n'est que Ténèbres ». - "Bandeaux, voiles et rayonnement : des Ténèbres à la Lumière" 3ème journée Cambacérès - Or\ Mon\ -

" Dans Le Figaro du 22 janvier 1951, André Rousseaux intitulait son article « Le dernier jour de René Guénon », rappelant ce que le Philosophe déclara à ses proches en ses derniers moments : « Soyez sans Crainte, je ne vous quitterai pas ; vous ne me verrez plus, mais je serai , et moi, je vous verrai. » En cette déclaration René Guénon rejoignait la Tradition Universelle ; le Judaïsme avec l'Evocation Posthume du Prophète Samuel par la Sorcière d'En-Dor à la demande du Roi Saül (I Samuel, XXVIII, 7), et les nombreuses Condamnations prononcées dans le Pentateuque contre ces Evocations. Le Christianisme démontre que l'Invisible est aussi le Monde des Morts avec Toutes les Apparitions de Jésus à ses Disciples. Et l'Hindouisme nous le précise avec ses Traditions sur les Pitris (Défunts), Âmes Désincarnées en Quête d'une nouvelle Incarnation Karmique. Enfin l'Islam confirme, avec Tout ce qu'en dit le Coran en ses Sourates concernant le Sort Posthume des Fidèles des Diverses Religions : Islamique, Juive, Chrétienne, Sabéenne. " - Robert AMBELAIN - "Les arcanes noires de l'Hitlérisme" - P48 - Edition Robert Laffont 1990 -

"...Ce que Vise l'Initiation : Savoir d'où je viens, m'Identifier à la " Volonté du Ciel " et Connaître ma Destinée. Pour les Hindous, c'est le Dharma, Mot Qui Désigne " Ordre Total de l'Existence Universelle ". Le Karma, c'est à dire l'Action, Devrait Toujours Être Conforme à l'Ordre des Choses Manifestées que Désigne le Mot Rita. " - "Le socle..." Gér∴Amo∴ Ordo Ab Chao N°71 - P70 -

" Je commençai avec une Citation des " Etats Multiples de l'Etre " : " L'Etre Est Un en Soi-même, par suite, l'Existence Universelle, Qui Est la Manifestation Intégrale de ses Possibilités, Est Unique dans son Essence et sa Nature intime ; mais ni l'Unité de l'Etre ni l'« Unicité » de l'Existence n'excluent la Multiplicité des Modes de la Manifestation, d'où l'Indéfinité des Degrés de l'Existence, dans l'Ordre général et Cosmique, et celle des Etats de l’Etre, dans l'Ordre des Existences particulières.". Cette définition de l’Etre contenant Tous les Degrés de l’Existence, parmi lesquels la Forme Humaine Est sans Importance particulière sauf pour ceux qui y sont Soumis, nous Incite à une tentative d’Illustration pour laquelle des Symboles géométriques, dont la Croix, auquel l’auteur Consacra un Volume entier sont Universellement utilisés. Une Représentation Spatiale Parcourue Temporellement m’a Parue plus adaptée à l’Illustration des Degrés d'Existence. Chaque Etat Est Représenté par Un Plan (leur Nombre nous Est inconnu) autour d’Un Axe Commun. Les Plans les plus Bas sont Bruts, avec l’Ecorce puis, à chaque Etage s’Equarrissent avant d’Atteindre la Forme Circulaire. On remarquera que la Forme de cette maquette est celle de nombreux Edifices Sacrés d’Extrême-Orient, d’Églises à Coupoles et de Mosquées. Si la maquette est Animée d’une rotation autour de son Axe, les Etres Individuels Devront, pour se maintenir sur le Plan, faire des Efforts pour résister à l’entraînement à la Périphérie et à la Chute dans un Etat Inférieur. Si l’Effort Est suffisant ils parviendront, au contraire à s’Élever vers des régions de moins en moins Matérielles pour Atteindre le Sommet Désigné par le Nom de Libération dans les Traditions Orientales. Il Est Un Autre moyen, affirmé par Différentes Formes d’Initiation. Il consiste depuis l’Etat Présent à Atteindre le Centre et à s’Élever Au-delà des Etats Conditionnés pour lesquels « Le paradis Est encore une Prison ». Les échanges, dans la Sérénité durèrent jusqu’à la fin de l’après-midi, chacun repartit avec une nouvelle vue ou de nouvelles interrogations." - Claude Gagne - Représentation des "Etats Multiples de l'Etre" une "Une planche en bois " - www.clgagne.net ou - Disponible sur demande - Ndlr -  -

" Seule la Réalisation Intime Et Personnelle du Franc-maçon Kabbaliste Lui fera Connaître la Véritable Sensation de l’Unité Universelle, mais aussi Eloquent qu’Il soit, les Explications qu’Il donnera de son Expérience resteront approximatives. " - Kabbale - Geo\ BOU\ - Ori\ Mon\ - La clef de voûte - 6015 -

" Deux Etats sont sans cesse en Relation, l’Être, Ani, Et le Non-Être, Aïn. La Kabbale dans ses Développements, Cherche Comment Passer d’Un Etat à l’Autre Et réciproquement en restant toutefois dans l’Equilibre de la Vie Universelle. " - Kabbale - Geo\ BOU\ - Ori\ Mon\ - La clef de voûte - 6015 -

" Viens, Roi de l’UniversPierre angulaire de l’Église ! À l’Homme que tu as Pétri de la Terre Viens Apporter le Salut. Alléluia. " - Lc 1, 39-45 -

" C'Est Pourquoi Il Est écrit : « En Ce Jour le Seigneur sera Un Et Son Nom sera Un ». Ainsi Apparaît l'Union dans l'Eternité de l'Infiniment Petit Et de l'Infiniment Grand. Voici donc ces Sephirot Qui contiennent l'Infini Et embrassent Toutes les lois mécaniques de l'Univers. " - Kabbale - Geo\ BOU\ - Ori\ Mon\ - La clef de voûte - 6015 -

" Le Cycle de Six Mois Qui la Sépare de la Saint-Jean d’Eté met en Evidence, comme Une grande Respiration de l’Univers, Deux Etats Extrêmes de la Position Solaire, le Solstice, littéralement, Soleil Arrêté. L’Astre semble suspendre quelques Jours son déplacement à l’HorizonIl oscille lentement, à son Lever, Tout au long de l’Année, autour de l’Est géographique. " - Ale\ Bèg\- "Planche de la St Jean d'hiver" - R\L\ Les Fré\ Lib\/ Zen\ - Dec-6015 -

" Le Tout Est Esprit ; l'Univers Est Mental " - 19 - 110 -Le Kybalion - en PDF -

" Un Autre Ego a Commencé à t’Eliminer. C’Est l’Ego Universel, dont le Nom Est Je-Suis-Brahman (Aham Brahmasmi)." - Télécharger Ellâm Onru en PDF  et voir la page 14

" La Notion d'Humanisme, n'a rien à voir avec l'Initiation, la Tradition, elle est à Rapprocher de la Concupiscence, Autosatisfaction d'un Genre, d'un des  Etats Multiples de l'Etre (le Genre, l'Etat humain) ! Elle Positionne l'Homme non pas Tourné vers l'Unité Divine (Uni-versus...Univers) mais seulement vers la petite Pensée Humaine, Etat Actuel,   Limites Propres, Propre Gloire Humaine... la strict Opposition vers où nous Dirige la Prière Maçonnique : " A la Gloire du Grand Architecte De l'Univers. " - Discussion aux Agapes - RL 813 - 6015 -"

" La Shekina Est encore la Première Etape de l'Itinéraire des Mystiques dans l'Ascension Contemplative du Monde Divin. " - Gabrielle SED-RAJNA,« SHEKINA, mystique juive », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 avril 2016. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/shekina-mystique-juive/ -

" Pentecôte, Tradition Chrétienne  : Célébration de Jésus au Royaume des Cieux - En Théologie : Fin de la Présence Physique du Fils de Dieu sur Terre et son Passage à une Forme d'Existence Divine, à la fois Universelle et Hors du Temps..." - Midi-Libre - 25/05/2017 -  

" Et dès lors à Dix Jors (de l'Ascension) vint li Sainz-Esperit  sor les Disciples, pourquoi nos gardons la Feste de la Pentecoste. " - BRUN. LATINI, Trés. p. 145" - Dictionnaire le Littré - 1.0 -

" Ce Paradoxe se Résout ainsi par l'Initiation Royale ou petits Mystères : Dépasser l'Individualité (in-divi : dans le duel), laisser de côté encore la Personnalité (la Persona, le masque social, mondain) pour trouver l'être en Soi, Atteindre de la sorte le paradis Humain, le Centre. C'est les Trois premiers Degrés de l'Initiation en Maçonnerie ! Puis par l'Initiation Sacerdotale,  ou Grands Mystères, si nous y sommes invités, remonter le long du Fil à plomb jusqu'au paradis Céleste, de , par la Fonction ou Mission Prophétique, (avec le Don des langues !) refaire le Chemin inverse, pour réintégrer les quelques Etats Multiples de l'Etre précédemment cités, mais en étant Eclairé de l'Intérieur, car l'Être Universel, sera alors définitivement aux Commandes ! " - Entretien avec des Maî\ RL\ 813 les FF Libres Ori\ Bez\ 6017  - Ndlr -

" Mais si l’Acacia est le Symbole de l’Innocence, [...] par ses Rameaux Dirigés Vers le Ciel, c’est la Quête de la Connaissance Céleste, Spirituelle et Universelle qu’il Nous encourage à Poursuivre avec Ferveur et Humilité. " - J-P\ Mar\ - Connaissance des autres et amour." - P14 - Ori Mon 6017 -

" Le Nom de " Serpent " a été Donné, à Toutes les Epoques et en des aires Culturelles Diverses, aux Initiés Eux-mêmes, Qui  Recevaient le Double Pouvoir de " Faire Monter ou Descendre " la Force Magique Universelle." - René Alleau - Cité dans " Oraison du Serpent" de Spartakus FreeMann - P.4 - Télécharger " Oraison du Serpent" de Spartakus FreeMann -

Voir - Ascendéré - Avent -Pentecôte - Résurrection -  Somme théologique de St Thomas d'Aquin - Primum Movens - Hylê Primordiale - Principe - Anima Mundi - Anankè - Hasard - Spermatozoïde -

 

Universalité : "Le Nombre Trois étant le Nombre Créateur par Excellence, son Carré Représente la Création multipliée c'est-à-dire l’Universalité des êtres et des choses, c’est les sens du novénaire qui est ainsi affirmé par trois fois." - "Un Autre Ego a Commencé à t’Eliminer. C’Est l’Ego Universel, dont le Nom Est Je-Suis-Brahman (Aham Brahmasmi)." - Télécharger Ellâm Onru en PDF  et voir la page 14 -

Upanishads : Les Upanishads, la Bhagavad-Gîtâ et les Brahma-Sutra sont les Textes Sacrés qui composent la Doctrine Métaphysique du Vedânta « Fin du Véda ». Ellâm Onru (Tout est Un) Texte Tamil anonyme du XIXe siècle sur l’Advaïta -Vedânta - "On devra remarquer, car ceci Est de la plus grande Importance pour ce dont il s'agit, que Krishna et Arjuna sont Représentés comme Montés sur Un Même Char ; ce Char Est le « Véhicule » de l'Être envisagé dans son Etat de Manifestation ; et, tandis qu'Arjuna Combat, Krishna Conduit le Char sans Combattre, c'Est-à-dire sans Être Lui-même Engagé dans l'Action. En effet, la Bataille dont il Est Question Symbolise l'Action, d’Une Façon Tout à fait générale, sous Une Forme appropriée à la Nature et à la Fonction des  Kshatriyas, à Qui le Livre Est plus spécialement Destiné ; le Champ de Bataille (Kshêtra) Est le Domaine de l'Action, dans lequel l'Individu développe ses Possibilité ; et cette Action n'affecte aucunement l'Être Principiel, Permanent et Immuable, mais Concerne seulement l'« Âme Vivante » Individuelle (Jîvâtmâ). Les Deux Qui sont Montés sur le Même Char sont donc la Même Chose que les Deux Oiseaux dont il Est parlé dans les Upanishads : « Deux Oiseaux, Compagnons inséparablement Unis Résident sur Un Même Arbre ; l'Un Mange le Fruit de l'Arbre, l'Autre Regarde sans Manger »" - ÉTUDES SUR L’HINDOUISME – Âtmâ-Gîta - René Guenon - Voir Aham brahma asmi

Utile : "Quelqu'un vient un jour trouver Socrate, le Grand Philosophe et lui dit : « Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton Ami ? ». Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me le racontes, j'aimerai te faire passer un test, celui des trois Passoires. « Les trois Passoires ? ». Mais oui, reprit Socrate. Avant de me raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de Filtrer ce que l'on aimerait dire. C'est ce que j'appelle le test des trois Passoires. La première Passoire est celle de la Vérité. As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est Vrai ? « Non, j'en ai seulement entendu parler... ». Très bien, tu ne sais donc pas si c'est la Vérité. Essayons de Filtrer autrement en utilisant une deuxième Passoire, celle de la Bonté. Ce que tu veux m'apprendre sur mon Ami, est-ce quelque chose de Bien ? « Oh non, bien au contraire ! ». Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es même pas certain qu'elles soient Vraies. Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une Passoire, celle de l'Utilité. Est-il Utile que tu m'apprennes ce que mon Ami aurait fait ? « Non pas vraiment. » . Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni Vrai, ni bien, ni Utile, pourquoi vouloir me le dire ?"  - "Les dialogues de Socrate" - les trois filtres : Vérité, bonté, utilité  - " Ce Combat ne peut se faire sans les Outils de base, qui font l’Essence même du Pragmatisme Eclairé. Pragmatisme Œuvré  dans un Corps Incarné  par le Rouge : c’est à dire la Passion, le Charnel, l’Utilitaire. Puis Pragmatisme  déployé  en Esprit et à bon escient.  Dans ce JauneAurore qui Représente la Lumière. - "Que représente le tableau des princes de Jer\... - " CR+ Francis Ros\ - SC-702 Ori\ Mon\ 6014 -" - "Le Monde Profane Occidental, dont Noùs sommes Issus et qui Noùs a Formé et déformé, pour Connaître, Utilise et survalorise l'Œil de Raison qui passe au Crible de la Pensée Spéculative l'objet Observé : C'est l'Œil Qui Discerne, Divise, oppose et compare. Avec Lui, s'imposent la Dualité, la Dialectique, le Doute. Toutes choses qui ne l'oublions pas, partage le même radical que "Diable". Pour nous, Initiés, l’Œil de la Raison Evolue ou doit Evoluer vers la pleine Fonction de ce que les Anciens nommaient « Animus » et qui inclut aussi le Désir, la Volonté, la Mémoire, l’Intelligence et la Capacité Sacrificielle. Cet Œil est totalement Lié à une Conscience  de type Solaire Liée au Feu. Et en tant que telle, si elle n’est point équilibrée et compensée elle risque de durcir les réalités invisibles de type archétypales, de pétrifier les symboles en les desséchant intellectuellement." - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 - "La Shekina Est en effet le Lieu de la Psyché Et comme telle Reliée à la très vieille Symbolique Lunaire, c'Est l'Arbre de Mort Opposé à l'Arbre de Vie. Mais en Même Temps Elle Est l'Epouse du Roi, Et aussi la Mère d'Israël, en fait le Démiurge. Son Union avec le G\A\D\L\U\ Est le Signe de la Rédemption, Et Nous voyons quel Utile Rapprochement pourrait Être fait dans Ce Sens avec le Culte de Marie. Rien en fait ne s'Oppose dans la Religion Chrétienne à la Conception Kabbalistique."  - Kabbale - Geo\ BOU\ - Ori\ Mon\ - La clef de voûte - 6015 - « Daat Est la Sephira Cachée. Elle n’Est pas Toujours Représentée sur l’Arbre de vie. Daat se Traduit par « Savoir » ou « Connaissance ». […] C’Est la Sephira de Tous les Dangers. Daat Est la Deuxième Sephira sur le Pilier central : le Pilier de l’Equilibre, Celui du Présent. La Faculté à Développer dans cette Sephira Est la Capacité à Prendre des Décisions Ici et Maintenant pour le Bien de Tous. Celui Qui a le Pouvoir dans le Plan Matériel Est Celui Qui a la Capacité de Faire des Choix Rapidement. Le Pouvoir : la Connaissance Est Neutre. Tout Est dans la Façon de l’Utiliser. Daat Correspond à la Soi-Conscience et au Règne Humain. » - https://kabbale.wordpress.com/larbre-de-la-vie/daath/ - Télécharger Daath-sephira-cachee.pdf "La Chrysocolle Pierre Calme et Utile, très Positive, renforce l’Amitié, détournant les Influences Négatives. Facilite Méditation, Communication. Aide à Accepter les situations Compliquées, [...] Force Intérieure. [...] Confiance en Soi. [...] Purifie, charge les Chakras.[...] encourage : Conscience de Soi, Equilibre Intérieur. [...] Joie Grâce à son Pouvoir d’Absorber les Emotions Négatives ; [...] Diminue les Tensions." -  http://www.bijouxetmineraux.com/?page=141- Voir Salvé Régina

utopie : Êtes vous un Utopiste ? Bien sur que je suis Utopiste si vous prenez Utopie dans son vrai sens : l’irréalisé et non l’irréalisable ! L’irréalisé c’est ce que nous n’avons pas encore réalisé, mais c’est réalisable ! Je suis donc un Utopiste !  ... «L'utopie est simplement ce qui n'a pas encore été essayé !» - Théodore MONOT France Inter 2008.-  Sachons que l’Utopie doit germer dans nos Cœurs, avant de s’épanouir en Vertu civique. Les transformations intérieures, conduisent naturellement aux extérieures. - Ren\ RIG\ "La face cachée de Jean" – RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\

Uranus : " Zeus (Jupiter), maître de la Terre et du Ciel, préside l’assemblée des Dieux et des immortels. Hadès (Pluton), frère de Zeus, est le maître des Enfers. Ces Dieux de l'Olympe avaient pris la succession de générations antérieures. Gaia, la Terre , la première des déesses, avait donné le jour, par l'intermédiaire de son fils Ouranos, (Uranus), à la race des Titans. Ceux-ci, entraînés par Cronos (Saturne), s'étaient emparés du pouvoir que détenait Ouranos, mais ils furent à leur tour défaits par leurs propres enfants, conduits par Zeus, le fils de Cronos. Une fois les Titans vaincus, Zeus et ses frères, Poséidon et Hadès, tirèrent au sort pour savoir qui régnerait sur le Ciel, la Terre  et les Enfers. "

Urbain : Se dit d'un espace contenant une partie agglomérée d'habitations. (par extension le Corps

Urbi et orbi : Terme qualifiant les bénédictions papales adressées à la ville de Rome (urbi) par extension le mondain (exotérique) et à l’Univers (orbi) par extension le Plèrome, le tout (ésotérique). Partout. - Média Dico - voir Orbe+ Orbi - Jérusalem

Urus : Nature, De « Nacere » et « Urus » -  La Force qui Génère - Ordre, système de Lois qui régissent l'Existence des choses dans la séquence des Etres ; Combinaison de tous les Etres composant l'Univers ; Essence et Qualité Intrinsèque de chaque Etre ; Génie, Humeur, Caractère, type, Qualité. http://www.etimo.it/?cmd=id&id=11501&md=975fcc820f389c2a8f8402e0d6a908eb

Usure : " Le plus célèbre des Vêtements de Jésus demeure sans conteste la Robe sans couture, que la Vierge aurait Tissée pour son Fils, et que les Evangiles décrivent comme ayant été tirée au sort par les soldats romains après la Crucifixion (Jean, 19, 23-24). Certains récits Légendaires racontent que Marie la Lui confectionna dès son plus jeune Âge, qu'elle grandissait en même temps que Lui et qu'il la conserva sans Usure jusqu'au Jour où elle fut tirée au sort entre les soldats chargés de son supplice. - Selon la Tradition de l'Église Orthodoxe géorgienne, le Chitôn aurait été Acquis par un Rabbin Juif du Nom de la Géorgie Elioz (Elias), qui était Présent à Jérusalem au moment de la Crucifixion et acheté la Robe à un soldat. Il l'a emporté avec Lui quand il est retourné dans sa ville natale de Mtskheta, en Géorgie, où il est conservé jusqu'à ce Jour sous une crypte de la Cathédrale patriarcale de Svetitskhoveli. La fête en l'honneur du " Chitôn du Seigneur " est célébrée le 1er octobre - Extraits de  http://fr.wikipedia.org/wiki/Sainte_Tunique_du_Christ -

Ut vitam habeant : Durant tout son mandat, Mgr Albert Yungu a fait preuve d’abnégation. Sa devise «Ut vitam habeant» , c’est-à-dire « Pour qu’ils aient la vie», a été son cheval de bataille. Il se disait toujours que « Le bon berger donne sa vie pour ses brebis ». Toutes ses constructions à Kananga II (chef-lieu de la province du Kasaï-Occidental), à Kinshasa (la paroisse de Righini) et à Bruxelles sur la rue Flandare n°145, il les a remises volontairement au diocèse. De 72 prêtres que comptait le diocèse, 65 furent ordonnés par lui, 106 des 122 religieuses étaient ses filles. http://membres.multimania.fr/malenge/tshumbeYungu.htm + croix pendentif dans film présentation "GAILHAC - Sacré Cœur de Marie".

Uzza : « Les Anciens Arabes se servaient du Mot "Uzza" dans leurs Acclamations. C’est aussi Un des Noms de Dieu dans leur Langue. » - Tuileur de Vuillaume - 1820 - Voir Salvé Régina - Schalom - Cérémonie du Thé - Dissoudre - Nautes - Navigation