F

A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N-O-P-Q-R-S-T-U-V-W-X-Y-Z-& - Nombres -

Pour enrichir le glossaire, signalez-nous les mots ou expressions pour lesquels

vous désireriez avoir une explication ou envoyez votre participation.

Contacter le Webmaster

 

Accueil du site : Pourquoi ce site ?

 

Fables - Façade - Face - Façonneur - Facultés - Fada - Fagot - Faible - Faim - Faire - Falaise -Fanâ - Fanatisme - Fanfare - Fantaisie - Fantasia - Fantasmagorie - Fantastique - Fanum - Farce - Fardeau - Fatalité - Fasce - Fascinant - Fatigue - Fatuité - Faucon - Fausse - Faust - Faute - Favori - Faveur - Fèces - Féconde - Fede Santa - Fée - Féerie - Fekr - Fêlés  - Félicité - Femme - Femelle - Féminin - Fenêtre - Fenêtre carré - Fendre - Fer - Férie - Fermeté - Fermeture Férule - Ferveur - Fête - Feu - Feuilles d’Acanthes - Feuille d'ortie - Feuille de Palmier - Feng-Shui - Fides - Fidéisme - Fidèle - Fidèles d’Amour - Fidélité - Fierté - Figer - Figure - Fil à plomb - Fil d'Ariane - Filiation - Fille - Film - Fils - Filtre - Fin - Finalité - Finitudes - Fixe - Fixer - Fixation - Flambeau - Flamboie - Flamme - Flatter - Fléau - Flèches - Fleur - Fleur de lys - Fleuris - Fleuve - Flotter - Flûte - Foi - Folie - Folle - Foncier - Fonction - Fondation - Fondamental - Fondement - Fonder - Fondre - Fonds Baptismaux - Fontaine - Fonte - Force - Forêt - Forfaiture - Forger - Forgeron - Forme - Formule - Former - Fort - Fortuna - Fortune - Forum - Fou - Foule - Foudre - Fourche -Fourneau - Fourreau - Foyer - Franchir - Franc-maçon - François - Frapper - Fraternité - Frémissement - Frêne - Frère - Frisson - Frivole - Froid - Front - Fruit - Frustration - Fulcanelli - Fumée - Fusion - Futur .

 

Fable : " Les Fables sont faîtes pour endormir les enfants  ou... réveiller les adultes. " - "La voie métaphysique" – Chapitre IV -Albert Puyou, comte de Pouvourville. dit  MATGIOI –

" De TE Fabula, narato ! :  La Fable parle de Toi  - Toute histoire est une histoire contemporaine. " - Umberto ECO - FR3 "Ce soir ou jamais" 23/03/2011 -

" Balthazar, ce Personnage est originaire de Tharsis que l'on situe mal géographiquement parlant. Sédir, en faisant de lui le Roi de Ceylan, y a vu peut-être la Source de la Tradition via l'Inde. Mais il semble qu'il faille plutôt se diriger Au-delà des Colonnes d'Hercule (détroit de Gibraltar) pour découvrir le Fabuleux Royaume de Tharsis dont parlent les Ecritures, ce Royaume de Tartessos dont nous reparlerons plus tard au sujet de l'Atlantide , siège des derniers Vestiges Atlantes. Balthazar serait donc de race Rouge, puisque Roi de Tharsis, donc Héritier de la Tradition Atlante. Nous arrêterons là sur le Symbolisme Alchimique et sur les Transmissions, car cela nous mènerait trop loin. " - http://lavoixdusilence.kazeo.com/esoterisme/les-rois-mages-selon-l-esoterisme,a770151.html -

" Cette Conscience Lunaire, [...] Liée à l’Eau, Induit une Démarche Intuitive hors de tout Raisonnement Discursif, si faible que ce soit. L’Intuition, la Création, l’Imagination et le Rêve, qui lui sont propres, sont autant d'Actes et Processus de Pensée, autant de pourvoyeurs de Connaissance que la Raison Raisonnante et la fabrication Conceptuelle. Ainsi, Poésies Inspirées, Mythes, Fables, Contes populaires Procèdent de Vérités trop Profondes pour être exposées en Langage direct, trop Diffuses pour que les Raisonneurs puissent les saisir. "  - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 -

" La Légende du Dragon. « Les Dragon et les poissons ont « la Même Origine  ; mais combien, pour chacun, la Destinée est Différente ! Le poisson ne peut Vivre Hors de son Élément ; « mais qu'un léger Nuage s'Abaisse vers le Sol, et l'on voit le « Dragon s'Elancer dans les Airs. » Ainsi Chante la Onzième strophe de cette célèbre ballade : « la Vie Joyeuse », aux Sons de laquelle, dans tout l'Extrême-Orient, les Vieux Lettrés Sourient, et les Petits Enfants  s'Endorment. On dit des légendes et des Fables, qu'elles sont faîtes pour Endormir les Enfants, ou pour Réveiller les Adultes. " - MATGIOI – "la voie métaphysique" – Chapitre IV

Voir - Mythomane -

Façade : " Alors Effectivement comme Souvent quand on ne Sait pas il faut se Taire et Savoir Ecouter... mon Joli Baiser sur la Façade de la Passion , fallait pas non plus sortir de saint Cyr, surtout quand le Sujet que Je Pensais Féminin à une belle Barbe. Et le Visage en Négatif de l'Autre Sujet. Négatif...Dualité : Deux Éléments Qui Font Un Tout , tient !! Et pourquoi pas Judas Représentation de l'Ego de Jésus ? Ta Verticale , lorsqu'il se Pend ? N'est il pas finalement au bout de sa Passion et Crucifixion au Trépas de son Ego ? Pourquoi le Carré magique et le Baiser de Judas ? Suite Inéluctable de Scénarios Qui le Mène Toujours à Trente Trois - 33 - ? Je sens que ce ne va être dans les bouquins ! - Commentaire sur les personnages de la Sagrada Familia de Barcelone - Flo\ HAR\ suite discussion aux Agapes avec Mat\ GAB\ Rem\ ALC\ -  RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6015  - la pendaison de Judas fait allusion au film "La passion du Christ"  de Mel Gibson et à l'âne mort aux pieds de Judas pendu - Ndlr -"

Face : " La Personne est le Corps de Celui dont on parle ». - Béroul, Tristan, éd. E. Muret, 4431 - [...] -  Du lat. d'orig. étrusque Persona « Masque de l'Acteur » d'où à l'époque Chrétienne « Visage, Face » ; « Rôle (au Théâtre), Caractère, personnage ; personnalité, Personne, Individu» ; aussi terme de gramm., où il traduit le gr. π ρ ο ́ σ ω π ο ν « Face, Figure » et aussi « Masque de Théâtre » ... - Blaise Lat. chrét. - http://www.cnrtl.fr/etymologie/personne -

" Retournant dans la grande salle Lumineuse : Un grand Tableau « Gala Regardant la Méditerranée » se Transforme dés Que Nous Reculons ou Avançons, en Un « portrait d’Abraham Lincoln » ! Notre Imagination, cette Folle, nous fait Confondre des Points de Couleurs, la Raison n’Est qu’une Facette, la Vérité Est Autre ! [...] Il Lui suffira de se mettre en Méditation en se Retournant vers l’Orient de son Âme. En envoyant Gala Regarder « Méditer l’Année » pour y apercevoir Lincoln Symbole de ses « Etats Unis l’Être ». " - "La Loge est dûment couverte." (Visite initiatique du musée Dali à Figueras)- Rém\ ALC\ - RL 813 -* Orient de Béz\" - Disponible sur demande - Ndlr -  "

" L’Evangéliste Et le Baptiste ne Forment donc, pour Nous, que les Deux Faces d’Une Seule Et Même Personne, au Même titre que le fut le Dieu Romain Janus Personnage à Deux Visages. A noter, cependant, que Janus Et Jean n’ont pas la Même Etymologie : Janus venant du Latin signifiant « Porte ». " - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015 -

" Mais Il y avait Une sorte d’Indifférenciation, ou plutôt Une Impossibilité, Une Incapacité à se Situer en tant qu’Individu, Terme d’ailleurs Etymologiquement Impropre, en tant qu’Entité Autonome, Libre, en Face du Divin. "  - « L'homme de désir » - http://www.ledifice.net/7144-6.html

Façonneur : " Suite à notre Discussion sur le « Gourou de la Loge », tu Trouveras ci-joint une Planche Qui précise pourquoi (lors des élections), ce n’est pas un « Vénérable » qui doit Décider, encore moins un Clan de l’Atelier, ce n’est pas non plus une Succession obligatoire par poste (exemple d’erreur classique : « le 1° Surveillant qui devient Vénérable ») ! C’est l’Atelier « non Influencé par des Hommes », Constitué dans son Ensemble, de FF\ « Libres et de Bonnes Mœurs » qui Votent dans l'Impersonnalité… Cette Impersonnalité Clef de l’Article Numéro Un de nos Règlements Particuliers, (RL N°813 "Les FF Libres" ) Permet à l’Homme Libre (Franc Libre -  et Maçon Façonneur de Cette Liberté - ), de Devenir suite à son Cheminement, « Présence » Effective et de Pouvoir Dire « Tout Est Un » (du livret d’apprenti)."Echanges avec un Frère RL\FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6014 - Planche citée : Jean Serlun "Gourou et Franc-Maçonnerie" - Disponible sur demande - Ndlr -  

" Le Règlement est semblable aux Rites d'une Religion, Qui semblent Absurdes, mais Qui Façonne les Hommes. " - Antoine de Saint Exupery - Vol de nuit -

"...à cet égard, Krishna et Arjuna Représentent respectivement le « Soi » et le « Moi », la Personnalité et l’Individualité, Qui sont Atma Inconditionné et Jîvâtmâ. L’Enseignement donné par Krishna à Arjuna c’est, à ce point de vue Intérieur, l’Intuition Intellectuel Supra-rationnelle par laquelle le « Soi » se Communique au « Moi », lorsque Celui-ci est « Qualifié » et Préparé de telle Façon que cette Communication puisse s’Etablir Effectivement. " - ÉTUDES SUR L’HINDOUISME – Âtmâ-Gîta - René Guenon -

" Je me Permets encore une Question : en quel Sens Précis prenez-vous le MotMystère ” ? S’Il veut dire pour vous " l'Inexprimable ”, Ce Qui Est d’ailleurs son Acception Primitive et Etymologique, je Puis Parfaitement l’employer aussi de la même  Façon. Par contre, si vous Admettez la Signification Courante "d'Inintelligible” ou d'Inconnaissable”, je suis obligé de la Rejeter, car l’Inintelligible ne Peut être que l’Absurde, c’est-à-dire l’Impossible ou le Pur Néant. Métaphysiquement, il n’y a pas d’Inconnaissable ; il faut laisser cela à Kant (avec son “ Noumène ”) et à Spencer, ou, plus généralement, aux Pseudo-Métaphysiciens et aux Positivistes, Qui, pour une fois, se trouvent d’accord là-dessus. Il est Vrai que c’est bien commode pour eux tous, si chacun peut DécréterInconnaissableTout Ce Qui Lui Est Inconnu, et AppelerMystèreTout Ce Qu'Il ne Comprend pas ! " - René GUENON - "Tout Guenon" P/488 - CORRESPONDANCES – Correspondance avec Noële Maurice-Denis Boulet - - Pour télécharger : Tout Guénon et son tutoriel en PDF -  

" De Façon Symbolique, la Bible Parle de ce Qui Est notre Exil Métaphysique, en Parlant de Jérusalem, pour la Vie Idéale, la Vie avec Dieu, Et de Babylone pour l'Exil dans la Chair, la Culpabilité, la Douleur. De la Porte de Dieu (des Dieux) à la Porte de Dieu, de l'Un Et Au-delà. Ce que Personnellement Je Nomme « la Source de la Source ». - Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015 -

« Daat Est la Sephira Cachée. Elle n’Est pas Toujours Représentée sur l’Arbre de vie. Daat se Traduit par « Savoir » ou « Connaissance ». […] C’Est la Sephira de Tous les Dangers. Daat Est la Deuxième Sephira sur le Pilier central : le Pilier de l’Equilibre, Celui du Présent. La Faculté à Développer dans cette Sephira Est la Capacité à Prendre des Décisions Ici et Maintenant pour le Bien de Tous. Celui Qui a le Pouvoir dans le Plan Matériel Est Celui Qui a la Capacité de Faire des Choix Rapidement. Le Pouvoir : la Connaissance Est Neutre. Tout Est dans la Façon de l’Utiliser. Daat Correspond à la Soi-Conscience et au Règne Humain. » - https://kabbale.wordpress.com/larbre-de-la-vie/daath/ - Télécharger Daath-sephira-cachee.pdf -

Faculté : "...D’après ces définitions, si je fais correspondre la Raison à une Qualité du Mental, donc Physique, la Rectitude à une Qualité de l’Âme et la Spiritualité à une Faculté de l’Esprit, on peut dire qu’elles mettent en Jeu l’Être Humain Incarné que nous sommes dans la Totalité de ses Trois composantes Corps - Âme - Esprit. On peut remarquer, d’ailleurs, que dans la Grece antique, Celui qui Voulait Devenir Philosophe Devait Pratiquer la Gymnastique, et l’étude des Sept Arts libéraux pour acquérir toutes les Vertus se rapportant au Corps, à l’Âme et à l’Esprit. " - " Raison, Rectitude, Spiritualité..." - Rem\ DIM\ - P37 Ori\ Nar\ 6013 -

" Maimonide, dans son Guide des Egarés disait : « la Vérité Scientifique, loin d'exclure Dieu, amène à mieux Connaître sa Perfection. » Pensée que l’on retrouve chez Averroès. Ils s ‘appuyaient tous deux sur le fait que nous Possédons deux Facultés en nous pour avancer, Celles de  l’Esprit et Celles de la Raison. Ils se Rejoignent sur Un Point, qui Affirme l’Existence d’un Lien ou plus Exactement une compatibilité entre la Foi et la Raison. En Comprenant l'Une on Accepte l’Autre, mettant ainsi en avant la Conjugaison des Deux. C’est  d’ailleurs  Une de nos Principales Doctrines en Franc-maçonnerie nommée Tolérance. Tolérance qui développe la Capacité de l’Ecoute de l’Autre, dans le Respect de leurs Différences, mais aussi dans le Respect de l’Harmonie d’Ensemble. " - Gér\ Cas\ -P14 Ori\ Mon\ - 6014 - "Comment le MS concilie..."

« Daat Est la Sephira Cachée. Elle n’Est pas Toujours Représentée sur l’Arbre de vie. Daat se Traduit par « Savoir » ou « Connaissance ». […] C’Est la Sephira de Tous les Dangers. Daat Est la Deuxième Sephira sur le Pilier central : le Pilier de l’Equilibre, Celui du Présent. La Faculté à Développer dans cette Sephira Est la Capacité à Prendre des Décisions Ici et Maintenant pour le Bien de Tous. Celui Qui a le Pouvoir dans le Plan Matériel Est Celui Qui a la Capacité de Faire des Choix Rapidement. Le Pouvoir : la Connaissance Est Neutre. Tout Est dans la Façon de l’Utiliser. Daat Correspond à la Soi-Conscience et au Règne Humain. » - https://kabbale.wordpress.com/larbre-de-la-vie/daath/ - Télécharger Daath-sephira-cachee.pdf -

Fada : " Heureux seront les Fêlés (Lou Ravi de la Crèche, le Fada, les Fous de Dieu Soufis) car ils laisseront passer la Lumière. " - Marcel AUDIARD -  

" De l’occitan provençal Fadat (ensorcelé), participe passé de Fadar (« jeter un sort »), parent de Fada (« fée ») provenant du latin fata désignant les Parques, Mot dérivant de fatum (« Destin »). Simple d’esprit, Fou. Il est pas tranquille celui-là, c'est un Fada ! La maison du Fada : nom donné par les Marseillais à la Cité radieuse de Marseille de Le Corbusier. - En Occitanie on dit de quelqu'un qui s'est fait avoir : " Il s'est fait enfader. " il s'est fait jeter un sort. - La joie du Ravi est démonstrative et communicative, il prête à rire avec ses bras en l'air et sa tête d'étonné. Le Ravi est un personnage attachant, on dit qu'il est un " simple d'esprit ". Autrefois on disait que chaque village avait son " idiot du village ", son Fada (qui signifie littéralement " possédé par les fées "). Il est en Extase (on décrit l'Extase comme " l'Âme qui rencontre Dieu "). Il ne peut offrir que sa Présence mais son " Ravissement " à la vue de la naissance de Jésus en fait un homme bon. Dans le village, il s'occupe de menus travaux (à l'intérieur du mas ou dans les champs), c'est un personnage des plus modestes (Humble) qui vit dans la Crèche. C'est un Naïf. Il est habillé simplement, un Bonnet sur la tête. Il n'apporte rien sauf sa Joie, il ouvre son Cœur, il nous montre (Enseigne) le Chemin du bonheur dans la simplicité. On peut lui associer " la ravido " (la femme Ravie  ) et l'étonné (Valet que l'on représente penché à la fenêtre du mas) dans le même état de ravissement que le Ravi. Mais les puristes diront que seul le Ravi est indispensable et même obligatoire dans toute Crèche provençale. Walt Disney, retrouve en quelque sorte ce personnage, dans la personne du nain " Simplet " dans le film Blanche-Neige et les Sept Nains. Le cinéaste Maurice Failevic a réalisé en 1985 un film intitulé " Le Crèche ". Un journal satirique régional en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Le Crèche, est aussi publié. - Wikipédia -

Fagot : « Quand Une bonne Partie de la Route Infernale sera faite, tu Rencontreras Un Âne Boiteux chargé de Fagots Et Un Ânier Qui Boite comme Lui. » - Marguerite Loeffler-Delachaux, op. cit. p. 24. - http://www.dictionnairedessymboles.fr/article-le-symbolisme-du-boiteux-55789368.html -

Voir Enfers - Fardeau -

Faible : " Le Septénaire ainsi esquissé se retrouve jusque dans les Sept Péchés Capitaux, dont la distribution repose sur des données Initiatiques :

1. L'Orgueil, nuisible lorsqu'il Procéde d'une Vanité Frivole, se rattache au Soleil qui Eblouir les Faibles.

2. La Paresse, provient de la Passivité  Lunaire, alanguie en Inertie abusive.

3. L'Avarice, est le Vice des Saturniens, Prévoyants et Prudents à l'Excès.

4. La Gourmandise, se reproche par contre aux Jupitériens, gens Hospitaliers et généreux qui ne s'oublient pas eux-mêmes.

5. L'Envie Tourmente les Mercuriens agités qui ne sont jamais Satisfaits et ne peuvent s'empêcher d'Ambitionner avec véhémence ce qu'ils ne Possèdent pas.

6. La Luxure, Naît de l'exagération des Qualités de Vénus.

7. La Colère, enfin, est le Défaut de Mars, dont elle Exalte la Violence et les emportements."- http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

" Enfin nous retrouvons une autre utilisation du Bandeau sur Thémis, Déesse de la Justice, de la Loi et de l’Equité, qui assiste Zeus dans l’Olympe. Thémis est actuellement représentée sur nos palais de Justice sous la forme d’une Femme qui tient d’une main une Balance, un Glaive, et un Bandeau sur les Yeux. Fine couche de lin recouvrant les  Yeux de Thémis, le Bandeau est clairement une représentation de l'Impartialité. La Justice se Doit d'être rendue Objectivement, sans Faveur ni parti pris, indépendamment de la Puissance ou de la Faiblesse des accusés. La Cécité est alors la meilleure façon de garantir cette Impartialité. " -" La Lumière et le Bandeau " -  Ser\ GUI\ -Ori Béz RL n° 813 - « Les Frères Libres » - 2014 -

« Vous avancez que la notion Guénonienne de Tradition se Limite à l'aspect Sacré. Il ne faut pas oublier que pour Guénon la Civilisation Traditionnelle est Un Tout . Tout est Sacré. » Il s'Agit de la Différence entre Tradition et Coutume, entre Sacré et Profane. Est-ce bien cela ? Quant au problème des Différences entre Traditions et Coutumes, pour Moi les Traditions au Pluriel sont Inséparables des Coutumes dans les Civilisations Traditionnelles. Sur le Plan du Transmittere, je Crois que les Coutumes ont Nécessairement des aspects Traditionnel. Dans certains cas, on peut dire qu'il n'y a pas une seule Coutume Qui n'ait une Racine Sacrée. Même celles Qui semblent les plus éloignées de l'approche Initiatique, en Réalité s'y rattachent. En ce Qui Concerne la Différence entre le Sacré et le Profane, l'approche de Rudolph Otto, dont je vous ai parlé Tout à l'heure, me paraît très Valable : ce Qui est Sacré est le «Tout Autre», le «Numineux». L'Histoire telle qu'elle est Comprise par l'Humanisme classique ne Reconnait pas la Nature du Sacré, puisque c'est le «Tout Autre». Donc il n'y a pas de critique Historique du «Tout-Autre». Et c'est à la fois la Force et la Faiblesse du Sacré : on ne peut le critiquer, mais on n'en peut rien dire. Il est Ressenti. Le Sacré Lui-même, n'étant pas Spéculatif, Nous contraint à l'Opératif . C'est parce que la Philosophie reste dans le Domaine Spéculatif que Nous ne pouvons Franchir  le pas entre la Philosophie et l'Initiation. Alors que dans la Maçonnerie Initiatique, Celui Qui Participe Vraiment aux Travaux de la Loge Effectue des Opérations Rituelles sans cesse « Recrées ».  - ACTES DU COLLOQUE INTERNATIONAL RENÉ GUENON et l'actualité de la pensée traditionnelle - Sous la direction de René ALLEAU et Marina SCRIABINE - Cerisy-la-Salle : 13-20 juillet 1973 - "Guenon-et-l'actualite-de-la-pensee-traditionnelle-bammate.pdf" - Disponible sur demande - Ndlr -  

" Un Maître Doit se Dominer entièrement Et sans Effort. Platon Enseignait que Tout Est Hiérarchie dans l’Être Humain : la Tête Domine le Cœur Et Lui Doit Dominer le Ventre, Symbole de Tous les Appétits Terrestres Et de Toutes les Passions Inférieures. Etre sans Désir Est le Grand Secret du Maître, Qui Peut, par la Puissance de sa Volonté, Triompher de Toutes les Faiblesses. C’Est pour cela que, dans son Signe Pénal, le Maître se Coupe le Ventre. " - " Bandeaux, voiles et rayonnement : des Ténèbres à la Lumière " 3ème journée Cambacérès - Or\ Mon\ -

Faim : " Mon Maître est un Vrai  Sage : Quand il a Faim, il Mange, - Manducation - Ndlr -  quand il a Soif il Boit, quand il a Sommeil il Dort " - Dicton Chinois Initiatique à rapprocher de la formule consacré des R+C. - Ndlr -  

" Le Mythe de Pandore qui se vit remettre par Zeus une boîte Mystérieuse qu’il lui interdit d'ouvrir. Celle-ci contenait en fait tous les Maux de l'Humanité notamment la Vieillesse, la Maladie, la Guerre, la Famine, la Misère, la Folie, le Vice, la Tromperie, la Passion, mais aussi l'Espérance. Pandore céda à la Curiosité et ouvrit la boîte, libérant ainsi les Maux qui y étaient contenus. Consciente dès lors de sa Faute, Pandore se décida à refermer le coffret alors que seule l'Espérance qui s'Eveillait lentement au fond de la boîte, fragile et solitaire, plus lente à réagir, y resta enfermée. Par cette lecture, l'Espérance pourrait de prime abord être Perçue comme un terrible Mal, le plus atroce tourment que l'homme garde au fond de Lui-même. Il semble en effet que la Raison de la Présence de l'Espérance parmi les Maux serait à chercher dans une meilleure traduction du texte grec duquel il ressortirait l’idée de l'appréhension, voire de la Crainte irraisonnée. Dés lors, à la fermeture opportune de la jarre par Pandore, l'Humanité ne Souffrirait plus que des Maux qui se sont échappés, et non pas de l'attente de ces Maux, qui serait probablement le pire d’entre eux. Au contraire, pour d’autres, elle suggère que l'Homme, lorsqu'il se voit frappé par le Malheur, ne doit jamais perdre Espoir. L'Humanité ne Vivra pas dans la Crainte perpétuelle des Maux à venir. " - Thi\ DAV\ CR+ - SC702 Ori\ Mon\ - 6013 - "Grâce à l'Esp..." - 

Faire : " L'Homme suivait ces Lignes de Force qui agissaient sur lui comme un Déterminisme, laissant à chaque Sanctuaire un Témoignage de sa Foi, une Marque de son Savoir et de son Faire. [...]...du Grec, Affaire, Faire, L'Origine de "Pragmatisme Sanction" Est dans le Droit Romain : on appela ainsi, à partir de Constantin et en Orient, les rescrits qui n'étaient pas simplement répondus par les empereurs en marge des suppliques, et qui étaient l'objet d'une expédition spéciale et solennelle ; cela finit par désigner un édit du Souverain en général ; et la cour de Rome conserva ce nom aux édits des Souverains qui la concernaient. [...]  "Pragmatisme Sanction", et, substantivement, la Pragmatique, Règlement Emanant du Pouvoir Civil en matière Ecclésiastique. - Dictionnaire Le Littré  1.0 -  Anoter ici, les limites du Pragmatisme ainsi que les risques et schismes pouvant en découler par méconnaissances ou détournement du Sacré dans un monde où il ne serait plus la primeur. - Ndlr -  

" Le Chemin de l'Ethos c’est Vivre, c’est Être Emu, mais c’est aussi Être Affecté, dans le Sens d’une Compréhension (prendre avec) et l’Acceptation d’une Souffrance. Car l’Être Relié Positivement par le Cœur, est Touché, Blessé par les Epreuves. Cette Blessure est la Marque du Manque et de la Limite Existentielle . Mais aussi le Lien avec l’Au-delà de l’Être,, sa Dimension Sacré, traversé qu’Il Est par le Souffle, l’Esprit. Alors l’Epreuve Nous Relie au Tout Autre, mais également à l’Autre Qui Est Reconnu comme Différent dans Son Identité mais Identique dans sa Dignité. Cette Connaissance, cette Reconnaissance Est le Chemin Initiatique. Non seulement l’Impératif catégorique de la Morale, mais un Travail d’Implication dans le “ Comment Faire ” pour Accéder à la Voie Juste, à l’Ecoute, et à la Sagesse. " - Ala\ KNA\ "Une approche de l'Epreuve au REAA" P-14 - Ori\ Mon\ 6009 -"

" Ainsi Fais l'Epreuve du Bien, pour que tu Chasses un peu d'Orgueil!" - "Lettre d'un Maitre soufi" - Sheikh Al-Arabi Ad Qarqawi - Page 5 -Télécharger "Lettre d'un Maitre soufi" - Sheikh Al-Arabi Ad Qarqawi -

- Discussion autour d'une vidéo humoristique :

" F.A :...c'est peut être pour ça que Je Fais des Efforts pour ne pas Croire en Dieu. " 

- R.A. : "Tu Fais des Efforts pour ne pas Croire en Dieu ! C’est la Première fois que j’Entends une Telle Vérité ! Une Telle Conscience de ce que peut-être l’Athéisme ou l’Agnosticisme ! C’est la Meilleure Définition de la Croyance que Je Connaisse ! Je la garde pour le Glossaire ! Trop Beau !" - Discussion autour d'une vidéo humoristique - François ANTON Artiste Peintre & Rémi ALCINA - 2017 -

« Daat Est la Sephira Cachée. Elle n’Est pas Toujours Représentée sur l’Arbre de vie. Daat se Traduit par « Savoir » ou « Connaissance ». […] C’Est la Sephira de Tous les Dangers. Daat Est la Deuxième Sephira sur le Pilier central : le Pilier de l’Equilibre, Celui du Présent. La Faculté à Développer dans cette Sephira Est la Capacité à Prendre des Décisions Ici et Maintenant pour le Bien de Tous. Celui Qui a le Pouvoir dans le Plan Matériel Est Celui Qui a la Capacité de Faire des Choix Rapidement. Le Pouvoir : la Connaissance Est Neutre. Tout Est dans la Façon de l’Utiliser. Daat Correspond à la Soi-Conscience et au Règne Humain. » - https://kabbale.wordpress.com/larbre-de-la-vie/daath/ - Télécharger Daath-sephira-cachee.pdf -

" ...il faut Savoir ce qu'on Veut  et, à chaque Moment, Faire ce qu'on Peut, mais Tout ce qu'on Peut, , avec les moyens dont on Dispose dans ce Moment. Le Secret est bien Banal, n'est-ce pas ? Tous les grands Secrets sont Simples... à énoncer. " " Jean Reyor "lettre à un jeune Maçon" - Télécharger -

" Le Nom de " Serpent " a été Donné, à Toutes les Epoques et en des aires Culturelles Diverses, aux Initiés Eux-mêmes, Qui  Recevaient le Double Pouvoir de " Faire Monter ou Descendre " la Force Magique Universelle." - René Alleau - Cité dans " Oraison du Serpent" de Spartakus FreeMann - P.4 - Télécharger " Oraison du Serpent" de Spartakus FreeMann -

Voir -  Vierges Noires -

Falaise : " Alors, les Esprits Impurs Supplièrent Jésus : « Envoie-Nous Vers ces Porcs, Et Nous Entrerons en Eux. » Il le leur Permit. Ils Sortirent Alors de l’Homme Et Entrèrent dans les Porcs. Du Haut de la Falaise, le Troupeau se Précipita dans la Mer : Il y avait environ Deux Mille Porcs, Et ils se Noyaient dans la Mer. " - Mc 5, 1-20 - "Evangile du jour" - http://aelf.org - 01-02-2016 -

Fanâ' : " Le Fanâ' - terme Soufi - est l'anéantissement,  l'évanouissement. Elévation de l'Esprit dans la Contemplation des choses divines, qui détache une personne des objets sensibles jusqu’à ce que s’anéantissent ses Attributs humains au profit des Attributs divins. Le Fanâ' est un concept élaboré par les théologiens Soufis pour échapper à toute idée de fusion Mystique entre l'homme et Dieu qui serait condamnée par les ulémas sunnites. Cet état est généralement suivi par celui du Baqa’ (« existence », « subsistance ») qui permet au Disciple d’intégrer son état d'Eveil tout en l’harmonisant avec les contingences spatio-temporelles, les affaires du « bas-monde ».  "Le « Passé » nous n’y pouvons plus rien, le « Futur » ne nous appartient pas, nous ne pouvons que nous Stabiliser dans le « Présent » et cueillir la Fleur du Jour, c’est le « Carpe Diem », en attendant l’Epanouissement du « Lotus », de l’Ouverture du « Bouton de Rose », de notre « Rose Intérieur » Qui Donnera Tout Gratuitement, avant de Faner et Mourir au Temporel en rejoignant la Permanence de la Vie." - Rem\ ALC\ "Les 7 marches..." - P14 Ori\ Mon\ 6003.-

Fanatisme : " A noter aussi que la représentation des 3 mauvais Compagnons se fait  lors de l’exaltation par les 3 Lum\ de la Loge, et qu’ils ne doivent jamais oublier, que le 2° Sur\, premier à frapper a, en charge, l’instruction de nos jeunes et que son Ignorance pourrait  altérer leurs premiers pas vers la Voie de milieu , Le 1° Sur\ qui frappe avec son niveau doit se prévenir de tout Fanatisme dans l’accompagnement des Compagnons, et que dire du Vén\ Mai\ qui dirige les travaux de la Loge si son Ambition  était autre que celle de relier ce qui est épars et contribuer dans la justesse à l’Harmonie du travail et de la Fraternité des frères. - Joë\ BER\ "La Légende D’Hiram" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ -

"...L'Ignorant, celui qui dénie le Gnôthi (en Grec), c'est à dire la Connaissance, puis du coup du Fanatique - celui qui est fasciné par le rigorisme du Fanum (en latin, le temple sacré, d'où le mot Pro-fane), enfin  de l'Ambitieux (cf. la Racine Ambi, Dual) celui qui achèvent ainsi l'Autre qu'il aurait voulu Être en le tuant, niant en même temps sa propre Dualité quasi Schizophrène. " - Phi\ MAN\ "Le Rituel d'ouverture des travaux au 3° degré" Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -  

Voir - Fanâ -

Fanfare : " Enfin en principe, nombre de Fanfares, spécifiquement de Trompettes, scandent la Cérémonie, si la tradition est respectée. Mais on y entant souvent la Cornemuse -  ...évoque le sacrifice que représente le travail humain et appelle la présence symbolique de Fanfares. "- "Ordo Ab Chao" - N° 62 - Sup\ au 12° Deg\- "L'Arc\ et la FM\- La Pie\ de Fon\..." par J\ SOL\ - P.218/219 -

" Dans la Loge, le groupement instrumental prend le nom d’Harmonie, entendue au sens militaire c'est-à-dire réunion d'instruments de Bois et de Cuivre (Hautbois, Cors et Bassons) par opposition à la Fanfare (Cuivres seuls) ou à la Batterie (Cors de chasse, Clairons, Trompettes, Fifres, Tambour, Grosses Caisses, Cymbales). " - J&J Mar\ - "La colonne d'Harmonie - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6013 -

Fantaisie : " Chez eux, (les Grecs) en effet, la Fantaisie Individuelle commença assez tôt à se donner libre cours dans toutes les Formes de l'ArtQui au lieu de Demeurer proprement Hiératique et Symbolique comme chez les Egyptiens et les Peuples d'Orient, prit bientôt par une toute autre direction, visant beaucoup moins à Instruire qu'à plaire... c'est en somme, le début de ce qu'on peut appeler l'Art Profane ; et il Coïncide sensiblement avec celui de cette Pensée également Profane Qui, due à l'exercice de la même Fantaisie Individuelle dans un autre Domaine, devait-être Connue sous le Nom de Philosophie. " - René GUENON - "Aperçus sur l'initiation" - Mythes, Mystères et Symbolismes. - Télécharger :  Tout Guénon et son tutoriel en PDF -

Fantasia : "...C'est une Représentation (Fantasia) Qui est le Point de départ de nos Réactions et de nos Actions. Il s'agit donc de s'exercer à Juger de chaque Représentation d'une manière Qui est Juste et Appropriée afin de n'Admettre que des Valeurs Vraiment Objectives (Kataleptikai Phantasiai). " - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\

Fantasmagorie : "...qu’il n’est point un Personnage inconnu se Manifestant « en Astral », c’est à-dire, Toute Fantasmagorie à part, agissant par une sorte d’Influence « télépathique » pour envoyer des Suggestions sans que le Disciple qui les Reçoit puisse aucunement savoir d’où elles lui viennent. " - René Guenon - APERCUS SUR L’INITIATION – Initiation et « passivité » - Télécharger :  Tout Guénon et son tutoriel en PDF -

Fantastique : "A moins que le Hasard ne s'en Mêle ! C'est Fantastique le Hasard et sa Existe ! Il n'y a même que Celà Qui Existe, la Pointe de mon stylo sur le coin de ce papier c'est comme Toute Chose au Monde Une Coïncidence ! " - Michel Duchaussoy dans  "Que la bête meure" film de Claude Chabrol - 1969 - Fichier sonore MP3 -

Fanum : "...L'Ignorant, celui qui dénie le Gnôthi (en Grec), c'est à dire la Connaissance, puis du coup du Fanatique - celui qui est fasciné par le rigorisme du Fanum (en latin, le temple sacré, d'où le mot Pro-fane), enfin  de l'Ambitieux (cf. la Racine Ambi, Dual) celui qui achèvent ainsi l'Autre qu'il aurait voulu Être en le tuant, niant en même temps sa propre Dualité quasi Schizophrène. " - Phi\ MAN\ "Le Rituel d'ouverture des travaux au 3° degré" Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -

Farce : " Par la suite, Aucun Traditionaliste - Sunnî - ne put plus me Tromper avec son Savoir, ni Aucun Innovateur avec ses Innovations ; Aucun Savant ne m'en Imposa plus avec sa (seule) Science, Aucun (faux) Dévot avec ses Dévotions, ni Aucun (faux) Ascète avec ses Privations. Car le Maître (que Dieu soit Satisfait de Lui) m'avait Apprit à Distinguer la Vérité de la Vanité et le Sérieux de la Farce." - "Lettre d'un Maitre soufi" - Sheikh Al-Arabi Ad Qarqawi - Page 5 - Télécharger "Lettre d'un Maitre soufi" - Sheikh Al-Arabi Ad Qarqawi -

Fardeau : " A propos d’Issacar : - 14 - "Issacar est un Âne robuste, Qui se couche dans les Etables." - 15 - "Il voit que le Lieu où il repose est agréable, Et que la contrée est magnifique ; Et il courbe son épaule sous le Fardeau, Il s’assujettit à un tribut." [...] "Le Pain a la Valeur Symbolique de Parole Humaine et le Vin celui de l’Inspiration nécessaire pour Comprendre cette Parole. - la Nourriture Pain et Vin Messianique qui lui redonna l’Esprit de Prophétie. - Les Evangiles renvoient de manière Symbolique à l’étude de la Torah, Torah Ecrite (les cinq Pains) et Torah Orale (le Vin) qui porte sur elle le Roi (un Fardeau léger) et renvoie cette étude à sa Vocation Messianique qui lui redonne sa Vocation première. C’est la Vocation Messianique qui porte le Messie Sauveur  sur les Vêtements posés par les 12 Apôtres qui ouvre au Mystère de la Torah, et redonne à Jacob-Israël sa Vocation Prophétique. Ainsi Sion se Révèle Jérusalem, la Ville de la Paix. " - http://aleph.beyt.chez-alice.fr/ane.html -

Voir - Fagots -

Fatalité : " Fatalité " - Ins. 4° P.22 Ora\ + T\F\P\M\ +" -

" Le Mythe de Tantale montre que ce dernier Risque n’Epargne Personne, pas même ceux qui disposent d’un Elan assez Puissant et Sincère pour Atteindre une Elévation Réelle : Contrairement à Icare, à qui la seule approche de la région Sublime fut Fatale, Tantale y Parvient et s’y installe. Mais son Exaltation le conduit à Vouloir Devenir l’Egal des Dieux. Pour Devenir un Pur Esprit, Il Dédaigne alors tout Désirs Corporels. Dans son analyse du Mythe, Paul Diel remarque cependant que le Dédain n’est que la Forme Négative de l’Exaltation des Désirs, Révélant une Liaison Obsessionnelle avec son Objet, car les Désirs Corporels Sublimés, et non pas Inhibés, sont dépourvus de Force Exaltante, Cessant d’être Attirants aussi bien que Repoussant. Sa Vanité conduit ainsi Tantale à Tuer son Fils Pélops et à le Servir à la Table des Dieux qu’il entend Abuser. Le Fils de l’Homme, Ici Pélops, (dans le Mythe de Tantale) Représente les Désirs Corporels : c’est donc leur Refoulement Vaniteux (le Meurtre du Fils) que Tantale Offre aux Dieux, les Tenant pour des Qualités Sublimes. Mais à la Vérité, Il Mortifie la Chair sans Sacrifier l’Esprit Pervers en Lui, ce dont les Dieux ne sont pas Dupes : Zeus Ressuscite Pélops et Précipite Tantale dans le Tartare. " - Pie\ ALF\ "Humilité et Courage : deux atouts sur le chemin de la vérité"  P14- Ori\ Mont\ - 6010 -

Fasce : " Héraldique – pièce honorable qui coupe l’écu horizontalement par le milieu et qui en occupe le tiers (image de la matérialité du mondain – barre horizontale de la croix. Le Pal étant la verticale. " - Fasce et Fasciste même étymologie ... Question  : le Fascisme se considérerait' il comme commandant la matérialité, le mondain en tant que caste militaire ? N'est-ce pas une déviation de la Chevalerie ? - Ndlr -   

Voir Révolte des Kshatrias -

Fascinant : " C'est Fascinant de lire Guénon. Son Texte nous Transmet une Atemporalité, une Impersonnalité, comme si l'auteur avait été Investi de la lourde Tâche de nous Elucider avant "la Fin de ce Monde tel que nous  le Concevons" (son expression). C'est Séduisant de lire Guénon, son style littéraire suscite l'Enfant fragile Qui Habite en nous, Celui Qui Veut qu'on pense à sa place, qu'on lui donne des Certitudes, des boussoles, qu'on Lui prenne la Main. Comme dirait Pascal, on a besoin d'un Point Fixe, d'un port confiable. Paradoxalement, le Texte guénonien est exigeant avec son lecteur, il n'est pas facilement accessible, il est Rigoureux dans l'Ordre des Raisons, il arrive à être parfois Scolastique, Thomiste, plein de distinctions, de canevas, dénotant un Esprit Arachnéen. " -http://elkorg-projects.blogspot.fr/2005/04/c-da-cunha-ren-gunon-une-introduction.html -

Fatigue : " Dégoût, Aversion, Répugnance, Ennui, Lassitude. " http://www.prima-elementa.fr/Dico-t01.html  -

Voir Tædium -

Fatuité : "... Alors prétendre inconsidérément livrer les Secrets des Connaissances acquises (ou de la Connaissance... ce qui est pire !) alors qu'on ne Maîtrise pas soi-même tous les enchaînements, les limites et les Contraintes, c'est jouer les apprentis Sorciers et risquer les chocs en retour. Le Péché d'Orgueil et de Fatuité n'a pas sa place dans le parcours Maçonnique, au risque de perdre le Maçon lui même et la Maçonnerie. " - Guy MAR\- "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 -

Faucon : " Pouvoir Supérieur Gouvernant le Monde des Hommes et dont l'Œil Pénétrant Voit et Comprend Toutes Choses." - "Faisant pendant à la Chasse au Cerf, c'est la deuxième Chasses des traités de Vénerie, Qui Placent au Sommet Celles Qui se Pratique avec Un Chien ou Un Faucon. Un Chasseur tient Un Faucon dressé sur son Poing levé. Tout en Lui Indique le Grand Seigneur : ses Vêtements, sa pose. "  - Palais des Papes - Avignon- 2015 - "la chambre du Cerf" -

Voir - Aigle - Caducée - Colombe - Condor - Cygnes - Faucon - Oiseau - Ouroboros - Pélican - Python - Pythie - Phénix - Serpent -

- Palais des Papes - Avignon- 2015 - "la chambre du Cerf" -

Faust : " Ce premier Sacrifice du Veau d'or s’est avéré Révélation : comme dans Faust, c’est Satan qui menait le Bal ! Et comme un pauvre Diable, je ne  faisais que suivre le  Bal Masqué… "- Phi\ Bou \ "Du sac\ du vieil hom\ au sac\ du Lév\" - P14 Ori\ Mon\ 6013 -

Fausse : ou Faux - " La Réalisation consiste à donc à Rejeter l'Idée Fausse, que l'on n'est pas Réalisé. La Réalisation n'est pas quelque chose de nouveau à Acquérir. Comme elle est Permanente, elle doit donc Exister de Tout Temps. Sinon elle n'a aucune Valeur. [...] Dès que l'Idée Erronée " Je Suis le Corps " ou " Je n'ai pas Réalisé " s'est Dissipé, il ne reste plus que la Suprême Conscience, c'est-à-dire le Soi, auquel on donne le Nom de Réalisation pour satisfaire le niveau de Compréhension ordinaire des gens. Mais, en Vérité, la Réalisation est Eternelle, elle Existe depuis Toujours, à Présent, et Ici Même. Finalement la Réalisation revient à Eliminer l'Ignorance et Rien d'Autre." - Ramana Maharshi - "entretien extrait)" http://consciencesansobjet.blogspot.fr/2010/07/ramana-maharshi.html -

" Orienter la Dualité non Maîtrisée, les Rivalités Intérieures et Extérieures, dans lesquelles le plonge sans cesse son Imagination, Appelée aussi par certains Sages, “ la Folle du Logis ” afin d’arriver à l’Extinction du “ Faux-Moi ” au “ Vide du Moyeu ”, et Atteindre ainsi “ la Station Divin ”, le “ Moi Lumineux ”. Il sera Véritablement Capacité Capax Déi : pas le Vase, mais le Vide Offert à la Réception, Celui Qui Surplombe, les Deux Visages de Janus. " - "Liberté, Égalité, Fraternité ou LA GUERRE AVEC NOS ENNEMIS INTÉRIEURS. ” - Rém\ ALC\ - RL 813 -* Orient de Béz\ 6998"  - Planche au 3ème deg - Disponible sur demande sur reconnaissance du degré du demandeur - Ndlr - "

" Ces Interdits sont Toutes les Barrières, les Règles que le Mental ou l’Ego Etablit pour se protéger, pour se Sécuriser, Créant les Peurs Illusoires, les schémas de Pensée Rigides, le Besoin de Classifier, de Catégoriser, voulant faire rentrer la Compréhension de ce Qui l’entoure dans son Cadre étroit, excluant Tout ce Qui n’Est pas Explicable par la Raison. Comme le dit Montaigne : « C’Est Une sotte présomption d’aller dédaignant et Condamnant pour Faux ce Qui ne Nous semble pas Vraisemblable. » - Rem\ DIM\ "Au degré de..." Ori\ Nar\  6015 -

Faute : " La Faute des Hommes va conduire à la fin du Monde ou plus exactement à la fin d’un Monde : Dans la Tradition Biblique on Citera la période du Déluge, les Sept Plaies d’Egypte et dans la Tradition Chrétienne ceci s’Exprimera au travers de l’Apocalypse de Jean, le mot Apocalypsis devant être lu non pas comme une Destruction mais comme une Révélation ou l’Espérance sera toujours Présente. " - And\ MIC\ "la confusion" RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 03/6013 -

" Le Mythe de Pandore qui se vit remettre par Zeus une boîte Mystérieuse qu’il lui interdit d'ouvrir. Celle-ci contenait en fait tous les Maux de l'Humanité notamment la Vieillesse, la Maladie, la Guerre, la Famine, la Misère, la Folie, le Vice, la Tromperie, la Passion, mais aussi l'Espérance. Pandore céda à la Curiosité et ouvrit la boîte, libérant ainsi les Maux qui y étaient contenus. Consciente dès lors de sa Faute, Pandore se décida à refermer le coffret alors que seule l'Espérance qui s'Eveillait lentement au fond de la boîte, fragile et solitaire, plus lente à réagir, y resta enfermée. Par cette lecture, l'Espérance pourrait de prime abord être Perçue comme un terrible Mal, le plus atroce tourment que l'homme garde au fond de Lui-même. Il semble en effet que la Raison de la Présence de l'Espérance parmi les Maux serait à chercher dans une meilleure traduction du texte grec duquel il ressortirait l’idée de l'appréhension, voire de la Crainte irraisonnée. Dés lors, à la fermeture opportune de la jarre par Pandore, l'Humanité ne Souffrirait plus que des Maux qui se sont échappés, et non pas de l'attente de ces Maux, qui serait probablement le pire d’entre eux. Au contraire, pour d’autres, elle suggère que l'Homme, lorsqu'il se voit frappé par le Malheur, ne doit jamais perdre Espoir. L'Humanité ne Vivra pas dans la Crainte perpétuelle des Maux à venir. " - Thi\ DAV\ CR+ - SC702 Ori\ Mon\ - 6013 - "Grâce à l'Esp..."

« Le Mal n'était pas Un Élément de la Création car celle-ci était Bonne ». Seule la Libre action de l'Homme a Introduit le Mal. L`Homme,  Formé de Poussière et de Souffle, est Enfant de l’Esprit Tout en étant de la Matière. L'Arbre de la Connaissance Porte les Fruits du Multiple, de la Dysharmonie. Pourquoi y a t’Il touché ? Par faiblesse, mais plus encore par Prétention, par Vanité pour s'être Voulu l'égal de Dieu. Mais si la " Faute " est en Nous, Tout reste réparable " par Nous ". Le Sens de notre Combat est de Transformer la Dualité Fondamentale Esprit / Matière en Harmonie dans l’Unité."  - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

Voir - Individualité -

Favori : " Qui est l'objet d'une Faveur particulière, d'une Prédilection. Préféré. " - Média Dico -

" Particulièrement, celui, celle qui tient le premier rang dans la Faveur, les bonnes Grâces  d'une Personne en Credit. -  Le Favori n'a point de suite ; il est sans engagements et sans liaisons ; il peut être entouré de parents et de créatures, mais il n'y tient pas : il est Détaché de tout et comme isolé. " - LA BRUY., X. - Littré - Dictionnaire1.0 -

Voir Lilà - Joueur Divin -

Faveur : " Au sens actif, bienveillance, bonnes Grâces, appui donné par un prince, par un Personnage Puissant, par le public, etc. " - Littré - Dictionnaire1.0 -

" Favori  : qui est l'objet d'une Faveur particulière, d'une Prédilection. Préféré. " - Média Dico -

" Particulièrement, celui, celle qui tient le premier rang dans la Faveur, les bonnes Grâces  d'une Personne en Credit. -  Le Favori n'a point de suite ; il est sans engagements et sans liaisons ; il peut être entouré de parents et de créatures, mais il n'y tient pas : il est Détaché de tout et comme isolé. "  LA BRUY., X. - Littré - Dictionnaire1.0 -

" Enfin nous retrouvons une autre utilisation du Bandeau sur Thémis, Déesse de la Justice, de la Loi et de l’Equité, qui assiste Zeus dans l’Olympe. Thémis est actuellement représentée sur nos palais de Justice sous la forme d’une Femme qui tient d’une main une Balance, un Glaive, et un Bandeau sur les Yeux. Fine couche de lin recouvrant les  Yeux de Thémis, le Bandeau est clairement une représentation de l'Impartialité. La Justice se Doit d'être rendue Objectivement, sans Faveur ni parti pris, indépendamment de la Puissance ou de la Faiblesse des accusés. La Cécité est alors la meilleure façon de garantir cette Impartialité. " -"La Lumière et le Bandeau" -  Ser\ GUI\ -Ori Béz RL n° 813 - « Les Frères Libres » - 2014

Voir Lilà - Joueur Divin -

Fèces : "Le Serpent Venimeux fait Référence au Feu Secret Nécessaire à l’Ouverture (Dissolution) du Métal  dont la préparation va procurer un Esprit (Gaz) et un résidu. C'Est dans ce Résidu (Qui Constitue les « Fèces » ...) que Gît sans Doute la Clef de l'Œuvre (1, 2, 3, 4). " - http://hdelboy.club.fr/chimie_alchemy.htm - Disponible sur demande - Ndlr -

Féconde : " Chez les Chrétiens cela peut se traduire ainsi : « Que ta Volonté soit faite » ; la Volonté  du Père est que sa fille – la Création – naisse à sa dimension  pour être Epousée de Lui. Tant que nous ne prenons pas ce Chemin, nous sommes Stérile, Femelle à l’image de ces nombreuses Femmes de la Bible qui connaissent la Stérilité avant de devenir Fécondes. Leur Fécondité physique est Symbole de leur Fécondité Spirituelle, le yod ayant commencé d’œuvrer en elles, apportant la Lumière. (Sarah et Abraham). La Femme est le Symbole du Féminin intérieur en chacun de nous ; elle est la Ténèbre qui tient au Secret le Germe, la Lumière. Elle est la Ténèbre qui doit être Epousée afin de Révéler à celui qui la pénètre, son Nom. " - Ber\ VAL\ "Jakin"  RL\ 813 Les FF\ Libres Ori\ Béz\ -

" Dans la Mythologie " Celte ", le Serpent est un Animal au Symbolisme Chtonien (Fils de la Terre), Possesseur de la Connaissance et du Pouvoir de Vie et de Mort dont les différentes apparences (Dragons, Lézards) Illustrent les Niveaux ou Phases Initiatiques où il intervient. Dans la Tradition, le Serpent  Lové est une Image de la Spirale ce qui ajoute à l'Infini de son Symbolisme ; en effet, la Spirale est l'Illustration du Mouvement Cyclique Infini (Cosmique) ou Retour sur Soi-même (Centre et Caverne Intérieure ), Signe de Fécondité Physique et Spirituelle  et Symbole d'Evolution. La Légende Celte de Perdur ou Perceval Raconte comment il Triomphe du Serpent Noir du Tertre Douloureux, Possesseur redoutable de la Pierre de Richesse. Cette Pierre, qu'elle soit Brute ou Travaillée est toujours un Materiau Sacré, un Lieu de Mémoire. La Ceinture Dorée, dans la Symbolique Chrétienne, Correspond à la Pureté." -http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

" La Parthénogenèse est le Mode de reproduction, dans le Monde animal, à partir d'un ovule non Fécondé par un Mâle - Média Dico - Religieux : " Genèse de Jésus dans la Vierge. "  -  Phi\ MAN\ "Prise de parole sur une planche"  P14 Ori\ Mon\ 6013 -

Fede Santa :" Guenon parle à cette occasion de - Cette Mystérieuse " Fede Santa" c'est à dire de la Foi (Emounah) En quoi cette Foi est elle Mystérieuse ? Serait-elle donc étrangère à la Foi au sens habituelle et Théologique de ce mot ? Nous pensons que leur Relation est la même que celle qui Existe entre le côté Extérieur et le côté Intérieur de la Religion Chrétienne, et que leur trait commun est la Certitude, comme le suggère d'ailleurs l'emploi ici par Guénon de l'hébreu Emounah. Autrement dit, cette " Foi " ne diffère de la Foi commune que par le fait qu'elle participe Consciemment de la Certitude qui appartient en propre à la Connaissance Intellectuelle Pure, c'est à dire qu'elle n'est pas à proprement parler " la Foi qui recherche l'Intelligence " (fides quaerens intellectum) mais plutôt la Foi (la Certitude) qui procède de l'Intelligence. "Théologia Sine Métaphysica Nihil" - Elie LEMOINE - Editions Traditionnelles - P.85 -

Fée : " On comprend alors que ces Philosophes aient parlé d’une « fin de la métaphysique », leur « Philosophie des Lumières » était celle de leurs lampes à huile ou de leurs Fées électriques, pas celle du grand soleil, celui que fréquentait Héraclite à Ephèse ou les vieux Grecs qui passaient leurs temps en promenade ; promenades qui finissaient toujours sur la plage ou la Contemplation des beaux corps éveillait le Désir (Eros) d’une Beauté sans limites (cf. Socrate, Platon and Cie.) mais c’était le privilège des plus grands que de ne pas se laisser encombrer par ce qui encombre les plages, de voir le vide, l’Infini Pureté de l’Espace qui s’amuse de ces Noces incertaines de l’Eau et de la Terre, d’où est née la grande « Boue » humaine (Adamah). " - Jean-Yves Leloup - "Tous les chemins mènent à la plage" - un nouveau commencement pour la métaphysique http://www.jeanyvesleloup.com/fr/texte.php?type_txt=1&ref_txt=97 -

" A propos du Mythe - Cette Image Traditionnelle, que  l'on  doit,  comme  beaucoup  d'autres,  faire  remonter  au  Temps  où  « Caverne »  et « Habitation » étaient Une seule et Même chose, est sous-entendue dans les Symboles familiers de la Mine et de la Recherche du Trésor Enfoui (MU., VI, 29, etc.). Les Pouvoirs de l'Âme (Bhutâni, terme Qui Signifie également « Gnômes ») au Travail dans la Montagne-esprit, sont les Prototypes des Nains Mineurs Qui Protègent la « Blanche-Neige » - Psyché - quand elle a mordu dans le Fruit du Bien et du Mal et Tombe dans son Sommeil de Mort, où elle Demeure jusqu'à ce que l'Eros Divin la Réveille, et que le Fruit Tombe de ses Lèvres. Qui a jamais Compris le Mythe Scripturaire en Reconnaitra les Paraphrases dans tous les Contes de Fées du Monde, Qui n'ont pas été Créés par le « Peuple », mais Hérités et Fidèlement Transmis par Lui à Ceux à Qui ils étaient Originellement Destinés. L'Une des Erreurs Majeures de l'Analyse Historique et Rationnelle est de Supposer que la « Vérité » et la « Forme Originale » d'une Légende peuvent être séparés de ses Éléments Miraculeux. C'est dans le Merveilleux Même que Réside la Vérité. « Ainsi l'Amoureux des Mythes, qui sont des concentrés de Prodiges, est du Même coup un  Amoureux  de Sagesse ». Le Mythe Incarne la plus haute Approximation de la Vérité Absolue Qui puisse se traduire en Paroles. " - "Hindouisme et Bouddhisme" de A. K. Coomaraswamy - 

Voir - Minne -

Féerie : " La Féerie est l'exact opposé du Cartésianisme. " - Discussion entre Philosophes Noël 2012 Europe 1

Voir -  Isme -

Fekr : " Réflexion. "  - Terry GRAHAM - Lettre soufie N° 32 - Glossaire -

Voir - Islam -

Fêlés : " Heureux seront les Fêlés (Lou Ravi de la Crèche, le Fada, les Fous de Dieu Soufis) car ils laisseront passer la Lumière. " - Marcel AUDIARD -  

" Le Mat, Nom Vulgaire du Fou, & Qui Subsiste en Italien, vient de l'Oriental Mat, Assommé, Meurtri, Fêlé. Les Foux ont Toujours été Représentés comme ayant le Cerveau Fêlé. " Court de Gébelin, Antoine: Monde primitif, -  analysé et comparé avec le monde moderne - vol. 8, tom. 1, Paris 1781 - Noms Orientaux conservés dans ce Jeu. -

Félicité : " Ânanda, ou La Béatitude est l’état Libre de désirs. C’est la Plénitude de paix. "- Ellâm Onru (Tout est Un) Texte Tamil anonyme du XIXe siècle sur l’Advaïta -Vedânta -

" Être, Conscience et Béatitude sont inséparables. Individuellement, ils sont sans valeur. C’est pourquoi Il est connu, Lui, en tant qu’ Être - Conscience - Béatitude (Saccid- Ânanda). " - Ellâm Onru (Tout est Un) Texte Tamil anonyme du XIXe siècle sur l’Advaïta -Vedânta -

Voir Certitude - Doute.

Femme : " Fâtima Khidrûya, l’épouse d’Ahmad, aussi connue sous le nom de Umm ‘Ali, était la fille de Mâlik b. Sâlih, un dirigeant de Balkh ; elle possédait une fortune considérable qu’elle dépensait entièrement au profit des pauvres, avec l’accord de son mari. Eminent Soufi de son époque, elle fréquenta Bâyazîd avec qui elle avait des discussions profondes, ainsi que Abû Hafs Haddâd. - Ce dernier rapporte qu’il considérait la conversation avec les Femmes comme quelque chose à ne pas encourager du point de vue de la Loi canonique, jusqu’à ce qu’il la rencontra ; après quoi, il réalisa que Dieu dispense la Gnose et la Connaissance de Lui-même à Qui Il veut. Bâyazîd disait que quiconque s’engage dans le soufisme dans son sens le plus vrai, doit le faire avec le même désir que Fâtima Khidrûya ou un état équivalent au sien. Fâtima était un transmetteur du livre des exégèses coraniques de Sâlih b.‘Abd Allâh. - Voir - Julius EVOLA - "Le mystère du Graal" de   page 32 et + aux  Éditions traditionnelles -

" Le préfixe Mac au début de la plupart des Noms propres veut dire « Fils » en Gaélique Ecossais ; ainsi, Andrew Macdonald est parmi les « Fils de Donald ». En Gaélique, lorsqu'il s'agit d'une Femme, Mac est remplacé par Nic, qui est la contraction de terme nighean mhic, qui veut dire « Fille du Fils ». Ainsi, en Gaélique, NicDhòmhnaill, veut dire en réalité « Fille de MacDonald » (ou si l'on préfère « Fille du Fils  Donald ») plutôt que « Fille de Donald ». Par ailleurs, si tous les membres du Clan portent le même Nom de famille, qui est celui du Clan, Traditionnellement, seul le Chef se réclame de ce Nom. Ainsi, le Chef du Clan Macfarlane sera appelé « Macfarlane », sans référence à son prénom, et sans utiliser la formule de politesse « Monsieur » ; les Hommes de Qualité du Clan seront appelés par leur Nom complet, selon les Conventions habituelles. En revanche, les membres mineurs seront appelés par leur seul prénom, auquel sera accolé leur Lieu de Résidence, par exemple « Iain de Tallisker. » - http://fr.wikipedia.org/wiki/Clan_%C3%A9cossais -

" Enfin nous retrouvons une autre utilisation du Bandeau sur Thémis, Déesse de la Justice, de la Loi et de l’Equité, qui assiste Zeus dans l’Olympe. Thémis est actuellement représentée sur nos palais de Justice sous la forme d’une Femme qui tient d’une main une Balance, un Glaive, et un Bandeau sur les Yeux. Fine couche de lin recouvrant les  Yeux de Thémis, le Bandeau est clairement une représentation de l'Impartialité. La Justice se Doit d'être rendue Objectivement, sans Faveur ni parti pris, indépendamment de la Puissance ou de la Faiblesse des accusés. La Cécité est alors la meilleure façon de garantir cette Impartialité. " -"La Lumière et le Bandeau" -  Ser\ GUI\ -Ori Béz RL n° 813 - « Les FF Libres » - 2014 -

Voir - Dame -

Femelle : " Chez les Chrétiens cela peut se traduire ainsi : « Que ta Volonté soit faite » ; la Volonté  du Père est que sa fille – la Création – naisse à sa dimension  pour être Epousée de Lui. Tant que nous ne prenons pas ce Chemin, nous sommes Stérile, Femelle à l’image de ces nombreuses Femmes de la Bible qui connaissent la Stérilité avant de devenir Fécondes. Leur Fécondité physique est Symbole de leur Fécondité Spirituelle, le yod ayant commencé d’œuvrer en elles, apportant la Lumière. (Sarah et Abraham). La Femme est le Symbole du Féminin intérieur en chacun de nous ; elle est la Ténèbre qui tient au Secret le Germe, la Lumière. Elle est la Ténèbre qui doit être Epousée afin de Révéler à celui qui la pénètre, son Nom. " - "Jakin"  Ber\ Val\ RL\ 813 Les FF\ Libres Ori\ Béz\ -

Féminin : " Chez les Chrétiens cela peut se traduire ainsi : « Que ta Volonté soit faite » ; la Volonté  du Père est que sa fille – la Création – naisse à sa dimension  pour être Epousée de Lui. Tant que nous ne prenons pas ce Chemin, nous sommes Stérile, Femelle à l’image de ces nombreuses Femmes de la Bible qui connaissent la Stérilité avant de devenir Fécondes. Leur Fécondité physique est Symbole de leur Fécondité Spirituelle, le yod ayant commencé d’œuvrer en elles, apportant la Lumière. (Sarah et Abraham). La Femme est le Symbole du Féminin intérieur en chacun de nous ; elle est la Ténèbre qui tient au Secret le Germe, la Lumière. Elle est la Ténèbre qui doit être Epousée afin de Révéler à celui qui la pénètre, son Nom. " - Ber\ VAL\ "Jakin"  RL\ 813 Les FF\ Libres Ori\ Béz\ -

" La Mandorle Auréole Ovale qui entoure la Figure du Christ en Majesté. C'est le Principe Féminin Lui-même. Horizontal il est l'œil qui peut voir toute Réalité. " - Média Dico -

" Si l’Or est l’Analogon du Soleil et par d’une Conscience Vigile, Masculine, Active, l’Argent est l’Analogon d’une Conscience Lunaire et par d’une Conscience Onirique, Féminine, Passive et Réceptive . " - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 -

" La Lune nous renvoie toujours au Féminin, à une certaine Obscurité, à la Nuit, à l’Inconscient. Cet Inconscient Constitue une donnée Originelle, une sorte de Magna Mater, une Cybèle Gardien des Savoirs, où la Conscience va toujours Puiser et se renouveler. " - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 -

" Une Autre Notion Fondamentale en Alchimie Est Celle des Trois Principes : Soufre, Mercure Et Sel. Ces Principes Dépassent la Désignation Simple des Composés Chimiques Soufre ou Mercure, Et Caractérisent certaines Qualités de la Matière. Le Soufre Désigne des Propriétés Actives, le Masculin, le Chaud, le Positif, le Fixe ; le Mercure Désigne des Propriétés Passives, le Féminin, le Froid, le Négatif, le Volatil. Ainsi, Soufre Et Mercure Représentent des Propriétés Opposés de la Matière. Enfin, le Sel Lui Est Neutre, Et Représente l’Etat de la Matière Vers lequel Il faut Tendre afin de Pouvoir y faire Pénétrer la Lumière. " - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\ -

Fenêtre : Réceptivité - " La Présence du Tableau de loge est donc indispensable au bon déroulement de la Tenue. Il permet par les Trois Fenêtres maintenant Orientées au Vén\Maî\ d'Observer le Soleil se Lever et d'Ouvrir la Loge, au 2ème Sur\ d'Observer le Soleil au Midi et de confirmer l'Ouverture des Travaux, au 1er Sur\ de l'Observer au coucher et de permettre la Fermeture des Travaux. " - J-l\ Bou\  RL\  813 les FF\ Libres Ori\ Béz\ - 6013 -

Voir - Raising - AugmenterFenêtre carré -

Fenêtre carré : " Regard posé sur les réalités terrestres. "

Voir - Fenêtre -

Fendre :  " L’Important Est de prendre la Route, de « Fendre l’Ecorce. », « de Briser l’Armure » de notre Moi Illusoire." (conf. l’histoire du chevalier à l’armure rouillée) in - "Ego-&-égaux"- Eri - Ben\ -  Por\ Lum\ -  Ori\ Béz\ 2016 -

Voir -  Tunique -

Fer : " La doctrine hindoue enseigne que la durée d'un cycle humain, auquel elle donne le nom de Manvantara, se divise en quatre Âges, qui marquent autant de phases d'un obscurcissement graduel de la spiritualité primordiale; ces sont ces mêmes périodes que les traditions de l'antiquité occidentale, de leur côté, désignaient comme les Âges d'Or, d'Argent, d'Airain et de Fer. Nous sommes présentement dans le quatrième Âge, le Kali-Yuga ou « Âge Sombre », et nous y sommes, dit-on, depuis déjà plus de six mille ans, c'est-à dire depuis une époque bien antérieure à toutes celles qui sont connues de l'histoire « classique ». Depuis lors, les Vérités qui étaient autrefois accessibles à tous les hommes sont devenus de plus en plus cachées et difficiles à atteindre; ceux qui les possèdent sont de moins en moins nombreux, et, si le trésor de la Sagesse « non humaine », antérieure à tous les Âges, ne peut jamais se perdre, il s'enveloppe de Voiles de plus en plus impénétrables, qui le dissimulent aux regards et sous lesquels il est extrêmement difficile de le découvrir. " - René GUENON - "La crise du Monde moderne" -

Férie : " Férie « Jour de la Semaine » dénomination Chrétienne destinée à éviter l'emploi des noms Païens des Jours de la Semaine   : segunda-feira, « lundi », etc. " - Augustin, Enarratio in psalmos 93, § 3 ds Blaise -

" ... Fêtes Chrétiennes, l'usage d'appeler Féries Chacun des Jours de la Semaine remonterait au Temps  des Apôtres, où chaque Jour était considéré comme une Fête, un Jour de Prière et de Réunion (Actes des Apôtres, II, 46-47) ... il est difficile de déterminer sauf à la rime s'il faut lire Féries (qui peut être en outre la forme ...de feriée, foiriee)  ou feriés ".

Fermeté : " Selon Raoul BERTAUX, Emounah, et son dérivé Amen, Expriment Fidélité, Fermeté, Constance, Vérité, Croyance, Foi et donc Confiance en Soi Liée en l'Espérance en l'Avenir. " - Guy MAR\-  Complément à la planche "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 -

Fermeture :  " L'Ouverture des Travaux est un Sacrifice, la Fermeture est une Sacralisation. " - Ndlr -   

" Le Laboratoire et l'Oratoire Deux côtés de la Science d'Hermès : le côté Exotérique : c'est le Livre Ouvert ; le côté Esotérique : c'est le Livre Fermé. Ou si l'on préfère, pour employer un Langage qui ressort plus directement à la Cabale Hermétique : respectivement, le Laboratoire et l'Oratoire. A rapprocher aussi de Lab, labbiale qui à trait aux Lèvres, au-dedans et au dehors de la Bouche. "  

Férule : " Férule : Petite palette avec laquelle on frappait les écoliers au sens figuré autorité sévère. "

Ferveur : " Mais si l’Acacia est le Symbole de l’Innocence, [...] par ses Rameaux Dirigés Vers le Ciel, c’est la Quête de la Connaissance Céleste, Spirituelle et Universelle qu’il Nous encourage à Poursuivre avec Ferveur et Humilité. " - J-P\ Mar\ - Connaissance des autres et amour." - P14 - Ori Mon 6017 -
Fêtes :
" Férie « Jour de la Semaine » dénomination Chrétienne destinée à éviter l'emploi des noms Païens des Jours de la Semaine   : segunda-feira, « lundi », etc. " - Augustin, Enarratio in psalmos 93, § 3 ds Blaise -

" ... Fêtes Chrétiennes, l'usage d'appeler Féries Chacun des Jours de la Semaine remonterait au Temps  des Apôtres, où chaque Jour était considéré comme une Fête, un Jour de Prière et de Réunion (Actes des Apôtres, II, 46-47) ... il est difficile de déterminer sauf à la rime s'il faut lire Féries (qui peut être en outre la forme ...de feriée, foiriee)  ou feriés. "

" L'Un, Fêté au Solstice d'Hiver, Nous Ouvre la Voie du Cabinet de Réflexion, de l'Approfondissement Intérieur, du Dépouillement des Métaux, le Travail Silencieux sur Soi-même, l'Autre, Fêté au Solstice d'Eté, Nous Porte à Témoigner, à Agir, à Construire notre Œuvre. " - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015 -

" Ethymologie De Pentecoste ; du Grec, le Cinquantième Jour. - Chez les Juifs, Fête Qui se Célébrait le Cinquantième Jour après le Seize du Mois de Nisan, ou après le Second Jour de Pâques, et dans laquelle les Juifs Offraient à Dieu les Prémices de leurs Moissons, etc. - Chez les Chrétiens, Fête Qui se Célèbre Cinquante Jours ou, si l'on aime mieux, le Septième Dimanche après Pâques, en Mémoire de la Descente du Saint-Esprit sur les Apôtres. - Prêchez, Patrocinez jusqu'à la Pentecôte. " - MOL., Éc. des femmes, I, 1 -  

" Et dès lors à Dix Jors (de l'Ascension) vint li Sainz-Esperit sor les Disciples, pourquoi nos gardons la Feste de la Pentecoste. " - BRUN. LATINI, Trés. p. 145" - Dictionnaire le Littré - 1.0 -

Voir Ascendéré - Ascension - Avent - Résurrection - Bétyle - Qa'aba - Besil - Swastika -

Feu : " Nour = Lumière - Voir INRI. - Feu de la St Jean : La combustion des pensées Dogmatiques ! "- Samuel BECKETT - à rapprocher de  - Il faut brûler les Livres ! Oui mais après les avoir lus... de ce Feu de couleur Verte, ce Feu intérieur, ce Feu de l'Esprit, ce Feu de la Saint Jean contenu en nous, qui nous permet d'en conserver l'Essence sans nous arrêter sur l'iconographie des mots... Poser les Illusions de l'année pour être en Vérité - Discussion aux Agapes entre un Maî\, un App\ et deux Comp\ RL 813 - St Jean d'été 6011 -

" Il est de Tradition, dans le monde Alchimique, De Dénommer « Souffleurs » les Individus qui S’acharnent aux fourneaux en Quêtes Chimériques Selon d’anciens Savoirs qu’ils pensent avoir acquis. L’origine du mot vient du français ancien, du temps où les Savants Fondaient Roche et Métal Grâce à de puissants Feux entretenus si bien par des soufflets géants actionnés sans grand mal. Boscanio nous l'a dit, citant Fulcanelli : Un des Noms du Mercure, soit le « Fou du Grand-Œuvre », Nous vient de ce Soufflet (jadis « Fol » ou « Follis »). Souffler  ou agir fol sont donc mêmes manœuvres." - http://ora-et-labora.frenchboard.com/t97-e-souffleurs. - Ndlr -  

" Quant au Rouge, Symbole du Feu, il marque l'Exaltation, la Prédominance de l'Esprit sur la Matière, la Souveraineté et l'Apostolat. " - Fulcanelli : Le mystère des Cathédrales, cité par - Geo\ JUL\ "La chambre du milieu, lieu de transmutation : creuset, athanor, matras." Ori\ Mon\ -1° journée Cambacérès - 6013 -

" Jean traite des Quatre Animaux et de leurs Correspondances Harmoniques :

Le Lion = St Marc = le Feu = Oser. -

Le Taureau = St Luc = la Terre = Vouloir. - 

L'Homme = St Matthieu = l'Air = Savoir. -

L'Aigle = St Jean = l'Eau = se Taire.  -

 http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm

"  Agni en sanskrit = Feu, le Feu Spirituel. Henri LE SAUX - "La montée au fond du Cœur.", - Glossaire -

" Le Monde Profane Occidental, dont Noùs sommes Issus et qui Noùs a Formé et déformé, pour Connaître, Utilise et survalorise l'Œil de Raison qui passe au Crible de la Pensée Spéculative l'objet Observé : C'est l'Œil Qui Discerne, Divise, oppose et compare. Avec Lui, s'imposent la Dualité, la Dialectique, le Doute. Toutes choses qui ne l'oublions pas, partage le même radical que " Diable ". Pour nous, Initiés, l’Œil de la Raison Evolue ou doit Evoluer vers la pleine Fonction de ce que les Anciens nommaient « Animus » et qui inclut aussi le Désir, la Volonté, la Mémoire, l’Intelligence et la Capacité Sacrificielle. Cet Œil est totalement Lié à une Conscience  de type Solaire Liée au Feu. Et en tant que telle, si elle n’est point équilibrée et compensée elle risque de durcir les réalités invisibles de type archétypales, de pétrifier les symboles en les desséchant intellectuellement. " - Ala\ MAS\ - "Les couleurs de l'Atelier" - P14- Ori\ Mon\ 6014 -

" Le Serpent Venimeux fait Référence au Feu Secret Nécessaire à l’Ouverture (Dissolution) du Métal  dont la préparation va procurer un Esprit (Gaz) et un résidu. C'Est dans ce Résidu (Qui Constitue les « Fèces » ...) que Gît sans Doute la Clef de l'Œuvre (1, 2, 3, 4). " - http://hdelboy.club.fr/chimie_alchemy.htm - Disponible sur demande - Ndlr -  

"...la Jérusalem Céleste est en nous avec un double Pouvoir : l’un Destructeur, l’Autre Rédempteur équivalent au Feu qui Détruit et au Feu Qui Régénère..." - Rob\ GAS\ « Le temple de l'Esprit »- P14 Ori\ Mon\ - 

" Et il commença sa conférence. Au début, tout était Tohu-bohu, le Noir Régnait sur la Terre. Une Lumière jaillit des Ténèbres pour y Descendre, touchant le Sol pour rebondir dans les Cieux. Ainsi le Blanc Fut Créé, et la Sagesse Apparut. De cette Sagesse la ligne d’Horizon s’Eclaira. Le Feu des Volcans émergea et le Rouge Fut Créé, précédant le tour de l’Homme…. - "L'apprenti, les deux Surveillants et l’âne" - Guy Mat - RL 813 - 2014 -

" J'ai retrouvé les notes qu'avaient prises un frère [...], d'après  un Alchimiste dont il suit l'Enseignement, [...] Voici le texte : " Alors Noé lorsqu’il Trouve la Terre, le premier truc qu'il fait c’est de planter une Vigne, Pourquoi ? Parce que c’est l’Alliance entre le Haut et le Bas ! Il en tire donc le Vin première Etape, Énergie Céleste, après l’Énergie Terrestre, il prend le Blé (Noé) et avec le Blé on en fait du Pain, pour faire du Pain il faut les Quatre Éléments, du Feu (la cuisson) de l’Air (la fermentation) de l’Eau (pour le mélanger avec la farine) et de la Terre (pour le faire pousser), alors si on veut faire le lien avec l’Élément Terrestre et l’Élément Céleste, c’est les Libations ou l’on va Boire du Vin et Manger du Pain mais associer les deux Grâce à ce Qui est Fixe Qui Permet la Cohabitation Pacifique des Contraires, le Sel on prendra donc le Pain le Vin et le Sel, qui nous (voir Noùs - Ndlr -) Permettra de Sceller.".... J'ai trouvé des vidéo intéressantes qu'à fait cet Alchimiste et notamment l'Explication Alchimique de " La Souris Verte " https://www.youtube.com/watch?v=5Sr4mPRst_g - Voir aussi les autres vidéos sur l'Alchimie et la Langue des oiseaux. Son Alchimie est Orientée sur le Travail sur les Plantes pour la médecine mais c'est quand même intéressant." -Echange épistolaire avec un Frère RL 813 Ori Bez 2014 -

Voir aussi : http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/23257-lalchimie-cest-quoi-comment/  

" Asclépios, Esculape le Dieu de la Médecine dans la Grèce Antique et puis chez les Romains. " -  " Le Caducée [...], est Un Emblème Ancien dans la Mythologie Grecque. Il en Existe Deux Types : le Caducée d'Hermès et le Caducée d’Asclépios. Réalisant le difficile Equilibre des Tendances Antagonistes autour de l'Axe du Monde, les Serpents Représentant le Feu et l'Eau, la Baguette l'Axe de la Terre et les Ailes du Ciel. Le Caducée fut Un Symbole de Paix. Il est la Représentation des Actions de l'Homme, ses Malheurs, sa Guérison ? " - Hen\ FAG\ - le serpent d'airain - SA N°164 Triple Union - Perpignan - 

Voir - 32 - les Couleurs de l'Alchimie - Flamme - Éléments -

Feuilles d’Acanthes : " Pour Vitruve il y avait Deux Genres : le Dorique, Principe Masculin, Ionique Principe Féminin. Dualité que nous Connaissons si bien et qu’il nous faut Dépasser en passant au Ternaire. Nous Devons au sculpteur Callimachos l’Ordre Corinthien.  Il était Originaire de Corinthe, ce dernier Inventa un Chapiteau orné  de Feuilles d’Acanthes, Qualifié de Virginal. [...] Il s’agit de l’Expression de la composante de notre Nature Humaine qu’avaient les Anciens : - Corpus - Anima - Spiritus - [...] Ceci fait bien sur écho à nos Trois Lumières , Sagesse Ionique, Force Dorique, Beauté Corinthien.  - Flo.HAR\ - "Les 5 Ordres d'Architectures" - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6015 -

Feuille d'ortie (aspect dentelé) : "Mystère. "

Feuille de Palmier : " Vie après la mort. "

Voir -  Palmier -

Feng-Shui : " Traité datant des premiers temps de la civilisation chinoise décrivant la nature des énergies telluriques et montrant la manière d'adapter ces énergies aux besoins des hommes. "

Fides : " Fides, la Force des Engagements. " - http://www.universalis.fr/encyclopedie/jupiter-religion-romaine -

Fidéisme : " Pour accepter l’Existence de Dieu, il faut avoir la Foi. - Autrement dit, Dieu aurait réservé au club très select des Croyants de pouvoir découvrir son Existence. Avouez qu’il serait assez injuste, ce Dieu qui ne se laisserait pas approcher par ceux qui n’ont pas eu la chance de recevoir le Don de la Foi. Cette posture erronée porte un nom : le Fidéisme. " - ex : Luther -

" Elle procède d’un pessimisme sur les capacités de l’Intelligence humaine : cette dernière, très limitée par nature, atrophiée par surcroit du fait du Péché, ne serait pas capable de découvrir seule l’Existence de Dieu. Inutile de vous dire que, devant une telle réponse, votre pauvre interlocuteur Athée ou Agnostique s’en ira bredouille, puisqu’il n’est pas du tout prêt à franchir le pas de la Foi. " - à propos des questions que posent les Athées ou Agnostiques à un Croyant -  http://ktsens.fr -

" Pierre-Paul GRASSE (fameux zoologue français du XX°s) : « Si je suis revenu à la Foi, c’est par la Science, par une démarche Scientifique » - in Dieu Existe, oui. Entretien avec C. CABANIS - : ses études Scientifiques, qui portaient sur l’évolution des espèces, l’ont amené à conclure que ces évolutions, pas plus que le monde dans son ensemble,  ne pouvaient exister par Hasard, mais qu’il fallait postuler l’Existence d’une Intelligence supérieure Ordonatrice : Dieu. " - http://ktsens.fr -

" Parler de Dieu à un Homme, ce n’est pas Parler de Couleurs à un Aveugle. " - Père LEBRETON (jésuite du XX°s) "La Connaissance de Foi " - http://ktsens.fr -

Fidèle : " Qui garde la Foi donnée, remplit ses engagements, dont les affections ne changent pas. " - Média Dico -

" A propos du Mythe - Cette Image Traditionnelle, que  l'on  doit,  comme  beaucoup  d'autres,  faire  remonter  au  Temps  où  « Caverne »  et « Habitation » étaient Une seule et Même chose, est sous-entendue dans les Symboles familiers de la Mine et de la Recherche du Trésor Enfoui (MU., VI, 29, etc.). Les Pouvoirs de l'Âme (Bhutâni, terme Qui Signifie également « Gnômes») au Travail dans la Montagne-esprit, sont les Prototypes des Nains Mineurs Qui Protègent la « Blanche-Neige » - Psyché - quand elle a mordu dans le Fruit du Bien et du Mal et Tombe dans son Sommeil de Mort, où elle Demeure jusqu'à ce que l'Eros Divin la Réveille, et que le Fruit Tombe de ses Lèvres. Qui a jamais Compris le Mythe Scripturaire en Reconnaitra les Paraphrases dans tous les Contes de Fées du Monde, Qui n'ont pas été Créés par le « Peuple », mais Hérités et Fidèlement Transmis par Lui à Ceux à Qui ils étaient Originellement Destinés. L'Une des Erreurs Majeures de l'Analyse Historique et Rationnelle est de Supposer que la « Vérité » et la « Forme Originale » d'une Légende peuvent être séparés de ses Éléments Miraculeux. C'est dans le Merveilleux Même que Réside la Vérité. « Ainsi l'Amoureux des Mythes, qui sont des concentrés de Prodiges, est du Même coup un  Amoureux  de Sagesse ». Le Mythe Incarne la plus haute Approximation de la Vérité Absolue Qui puisse se traduire en Paroles. " - "Hindouisme et Bouddhisme" de A. K. Coomaraswamy -

"Dans Le Figaro du 22 janvier 1951, André Rousseaux intitulait son article « Le dernier jour de René Guénon », rappelant ce que le Philosophe déclara à ses proches en ses derniers moments : « Soyez sans Crainte, je ne vous quitterai pas ; vous ne me verrez plus, mais je serai , et moi, je vous verrai. » En cette déclaration René Guénon rejoignait la Tradition Universelle ; le Judaïsme avec l'Evocation Posthume du Prophète Samuel par la Sorcière d'En-Dor à la demande du Roi Saül (I Samuel, XXVIII, 7), et les nombreuses Condamnations prononcées dans le Pentateuque contre ces Evocations. Le Christianisme démontre que l'Invisible est aussi le Monde des Morts avec Toutes les Apparitions de Jésus à ses Disciples. Et l'Hindouisme nous le précise avec ses Traditions sur les Pitris (Défunts), Âmes Désincarnées en Quête d'une nouvelle Incarnation Karmique. Enfin l'Islam confirme, avec Tout ce qu'en dit le Coran en ses Sourates concernant le Sort Posthume des Fidèles des Diverses Religions : Islamique, Juive, Chrétienne, Sabéenne. " - Robert AMBELAIN - "Les arcanes noires de l'Hitlérisme" - P48 - Edition Robert Laffont 1990 -  

" La Notarika, fait appel aux Acrostiches, ou abréviations. C'est ainsi que dans un Mot, il peut y avoir Toute une phrase de camouflée. Exemple : Amen est la Notarika de : Adonaï Melekh Naman (Dieu Roi Fidèle) ! " - http://portes-inconnu.pagesperso-orange.fr/grimoire/kabbale.htm - *

Voir -  Minne -

Fidèles d’Amour : "...et Il ne semble pas soupçonner le Symbolisme de la Croix (p. 393), pas plus qu’il ne parait avoir bien Compris la Signification Traditionnelle du Cœur (pp. 153-154), se rapportant à l’Intellect et non au Sentiment. Disons, sur ce dernier point, que le " Cuore gentile " des « Fidèles d’Amour » est le Cœur Purifié c’est-à dire Vide de tout ce qui concerne les objets Extérieurs, et par là même rendu apte à Recevoir l’Illumination Intérieure ; ce qui est remarquable, c’est qu’on trouve une Doctrine Identique dans le Taôisme. " - Cf. René Guénon : « Aperçus sur l’ésotérisme chrétien –  Le langage secret de Dante et des «Fidèles d’Amour» – 1 -

Fidélité : " Amen : Mot de la même Racine que la Sefira Emouna, Foi, Fidélité, et dont le sens est : Foi, Certitude, Vérité. " - Guy MAR\- "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 -"

" Selon Raoul BERTAUX, Emounah, et son dérivé Amen, Expriment Fidélité, Fermeté, Constance, Vérité, Croyance, Foi et donc Confiance en Soi Liée en l'Espérance en l'Avenir. " - Guy MAR\-  Complément à la planche "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 -

Fierté : " L’Abaissement Est la prise de Conscience de notre Finitude, permettant l’Ouverture à l’Infinité de l’Esprit ; c’Est l’Obéissance à la Loi Morale ; c’Est l’Acceptation du Statut d’Eternel Apprenti que Nous réserve le Rituel : « l’Esprit Humain se Rapproche sans Cesse de la Vérité mais ne l’Atteint Jamais ». Mais, l’Humilité n’Exclut pas la Fierté, ainsi, Une Sentence Juive rend compte de ce Paradoxe en Affirmant que l’Homme devrait Toujours avoir Deux Poches : dans l’Une Il y aurait Ecrit «Je ne Suis que Cendre Et Poussière », dans l’Autre, « le Monde n’a été Créé que pour Moi ». " - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015 -

" La Bravoure sans la Noblesse n'est que Fierté. " - Don Victorino Martin éleveur de Toros de Combat, cité par Francis Andreu - 120 ans d'Aficion - Théâtre de Béziers 25-03-2017-

Figer : " A la Tente de la Rencontre, du Peuple des Initiés en Marche Vers son Idéal, Succéderont les différents Temples de Pierres Qui Figeront les Hébreux ces « Hommes du Passage » dans Une Mortelle Attente. " - "La doctrine, de ..." - Joa\  MAR\ C R+ - SC C47 - Val\ Mari\ – 15/02/6016 -

Figure : "...Solennelle Circumbulation à l'Intérieur du Cercle Formé par tous ..., comme pour rappeler que les seuls Grands Voyages Accomplis par l'Homme sont ceux qu'il effectue à l'Intérieur de Lui-même. Voyages Centripètes qui Tendent au Rassemblement de tous les Epars. Mise en Action d'un Mandala Vivant, Annonciateur et Figure d'un nouvel Univers en Gestation. " - "la Cer de la CEN, approche Alc & sym" Par Fra Dor - "Ord ab Cha" N°56 Sup au 18° P 201 -

" La Mandorle Auréole Ovale qui entoure la Figure du Christ en Majesté. " - Média Dico -

" La Figure de l’Aigle indique la Royauté, par sa tendance à aller vers les Cimes. Effectivement, l'Aigle, capable de s'Elever Au-dessus des Nuages et de Fixer le Soleil, est Universellement considéré comme un Symbole à la fois Céleste et Solaire. L'Aigle, avec un port altier, plane avec Calme et Sérénité, tout en étant Capable de foncer sur sa proie avec une grande précision. Il Incarne la Confiance et la Foi qui procurent un précieux levier Lui permettant d'affronter avec Courage toutes les Epreuves et de Vaincre les difficultés. L'Aigle, en survolant les Espaces, ne Connaît pas de frontières, Ce Qui est Nécessaire pour Concilier Oppositions et divergences. L'Aigle représente la recherche de la Sagesse et le Détachement des Contingences immédiates par l'Elévation, le recul, la Distanciation. Sa Force et son Endurance Lui permettent de voler haut dans le Ciel et longtemps, en Celà Il Peut représenter le long Cheminement qui conduit à l'Eveil Spirituel. " - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -

" La Personne est le Corps de Celui dont on parle. " - Béroul, Tristan, éd. E. Muret, 4431 - [...] -  Du lat. d'orig. étrusque Persona « Masque de l'Acteur » d'où à l'époque Chrétienne « Visage, Face » ; « Rôle (au Théâtre), Caractère, personnage ; personnalité, Personne, Individu»; aussi terme de gramm., où il traduit le gr. π ρ ο ́ σ ω π ο ν « Face, Figure » et aussi « Masque de Théâtre » ... - Blaise Lat. chrét. - http://www.cnrtl.fr/etymologie/personne -

" Le Synthème... est Un Mandala Formé de Deux Figures Géométriques associées à Un Centre : le Cercle et le Carré. Ce Mandala nous Induit à Mediter sur le Cercle, le Carré ou plutôt le Cube et le Centre. Le Cercle est à la fois la Figure la plus Simple et la pièce Maîtresse de la Symbolique Géométrique. Il se Confond avec le Centre lorsqu’il se réduit à Un Point et Il Peut s’étendre à l’Infini.  Les Propriétés Liées à l’Image du Cercle sont : l’Homogénéité, la Perfection, la non-Distinction, la non-Discrimination, la non-Division. Il est le Signe de l’Unité. Le Cube : si le Carré est la Figure de Base de l’Espace, Il est le Symbole de l’Univers Créé complémentaire de l’Univers Incréé. Il est attaché à l’Idée de Matière, de Corps : c’est l’Antithèse du Transcendant. Le Cube, plus encore que le Carré est Symbole de Stabilité. La Pierre Cubique Symbole Important en Maçonnerie comporte la notion d’Achèvement et de Perfection. Le Mandala Constitué par l’association du Cercle et du Cube nous conduit à associer dans nos Méditations les Concepts de Terre, d’Espace, de Limites, de Stable avec les Concepts de Ciel, de Temps, d’Illimité, de Mouvement. Il Peut Devenir, ce Synthème, une Base de Méditation sur les Processus Relationnels pour Tous les Niveaux que ce Soit. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

" Il Est intéressant de noter que dans Toutes ces Cultures, on retrouve associé à cette Symbolique de la Membrane/Coiffe, Une Quantité Importante de Héros Boiteux, soit par Blessure (Ulysse, Blessé à la Cuisse par Un Sanglier, Héphaïstos, Jeté de l’Olympe par Zeus) soit par Perte d'Une Chaussure ou d’Une Sandale, (Jason Qui se présente à son oncle usurpateur avec Une Seule Sandale ; Persée Qui reçoit l’Une des Sandales d’Hermès avant de Combattre Gorgo.), Tous Héros passés par le Monde des Morts, Et donc Initiés. L’Archétype en sera Œdipe « Pieds Transpercés ». Œdipe Qui après Une Enfance Solitaire, Rencontrera le Sphinx, Figure de Mort, Et Qui après s’Être Crevé les Yeux Deviendra Un Voyant. Or Nous Retrouvons Une Claudication Symbolique dans l’Initiation Maçonnique lorsque le Profane, Un Pied Déchaussé ou en Pantoufle, entame les Trois Voyages. " - "Pourquoi le Maî\ Maç\ doit-il Porter un Chapeau ?" - http://www.ledifice.net/7524-1.html - Voir aussi http://www.dictionnairedessymboles.fr/article-le-symbolisme-du-boiteux-55789368.html -

" En Echange de la Garantie que donne à leur Puissance l’Autorité Spirituelle, les Kshatriyas Doivent, à l’Aide de la Force dont ils Disposent, Assurer aux Brahmanes le moyen d’Accomplir en Paix, à l’Abri du Trouble Et de l’Agitation, leur Propre Fonction de Connaissance Et d’Enseignement ; c’Est Ce que le Symbolisme Hindou Représente sous la Figure de Skanda, le Seigneur de la Guerre, protégeant la Méditation de Ganêsha, le Seigneur de la Connaissance . Il y a Lieu de noter que la Même Chose était Enseignée, Même Extérieurement, au Moyen-âge Occidental ; en effet, Saint Thomas d'Aquin déclare expressément que Toutes les Fonctions Humaines sont Subordonnés à la Contemplation comme à Une Fin Supérieure, « de sorte que, à les considérer comme Il faut, Toutes semblent au Service de Ceux Qui Contemplent la Vérité», Et que le Gouvernement Tout entier de la Vie Civile a, au fond, pour Véritable Raison d’Etre d’Assurer la Paix Nécessaire à cette Contemplation. " - René Guenon - AUTORITE SPIRITUELLE ET POUVOIR TEMPOREL – Dépendance de la royauté à l’égard du sacerdoce -

Fifres : " Dans la Loge, le groupement instrumental prend le nom d’Harmonie, entendue au sens militaire c'est-à-dire réunion d'instruments de Bois et de Cuivre (Hautbois, Cors et Bassons) par opposition à la Fanfare (Cuivres seuls) ou à la Batterie (Cors de chasse, Clairons, Trompettes, Fifres, Tambour, Grosses Caisses, Cymbales). " - J&J Mar\ - "La colonne d'Harmonie - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6013 -

Fil à plomb : " De son Axe qui vient d’en Haut, le Fil à plomb  Sonde au fond de l’Être, à la recherche de la Vérité dans les Profondeurs ou elle se cache. Il Etablit ce qui est Droit et marque l’Equerre avec tous les Niveaux pour nous Apprendre l’Intelligence de l’Être. " - Synt. annuelle Maî\ Sec\ P14 Ori\ Mon\ 6013 - "...le sec\ et son dev\ dans la recherche de la vér\"

" Le Fil à plomb Sert à Vérifier l’Alignement de Toutes les Pierres sur un Plan Vertical. " - « Un fil au plafond, un fil et son plomb, un fil à plomb » - Ala\ FRO\ La Fra\ Eco\ - N°1128 – Ori\ Blois 6017 -

" Sais-tu comment se Nomme le Fil du Plomb  ? Il a pour Nom " La Foi "  - Max Pas - RL 813 "Les FF Libres" Ori Bez - 06/6017 -

" On Attribue à Xénocrate la Division de la Philosophie en Logique, Physique et Morale ou Éthique Comme Speusippe, c'est un Platonicien Pythagorisant, qui s'appuie surtout sur l'Enseignement Oral de Platon ; il Distingue Trois sortes d'Essences, auxquelles il fait Correspondre Trois Types de Connaissances :

1. Hors du Ciel, l'Intelligible ou les Idées Connues par l'Intellection Pure ;

2. L'Opinable, ce qui est Connu par l'Opinion (Doxa) ;

3. Dans le Ciel, les Objets Sensibles, Connus par les Sens.

Il pose Deux Principes, l'Un et la Dyade, Irréductibles. Dieu est la Monade, l'Âme du Monde est la Dyade. À la Différence de Speusippe, qui remplaça les Idées par les Nombres Mathématiques, Xénocrate les Assimila aux Nombres : les Idées sont les Nombres ; alors que Speusippe Refusait de voir le Bien dans l'Un (comme Platon) parce que cela aurait obligé à voir le Mal dans le Multiple, Xénocrate pense que tous les Êtres, dans la mesure où ils Participent de l'Un et du Multiple, ont quelque chose à voir avec le Mal. Le premier parmi les Platoniciens, il fait Correspondre la Ligne à Deux (la Dyade), comme Speusippe faisait Correspondre le Point à Un. Pour Platon, le Principe Formel des Grandeurs est la Ligne Insécable, pour Speusippe c'est le Point, pour Xénocrate, ce sont les Nombres mêmes : la Dyade pour les Longueurs, la Triade pour les Surfaces, la Tétrade pour les Solides. " - https://fr.wikipedia.org/wiki/X%C3%A9nocrate -

" Ce Paradoxe se Résout ainsi par l'Initiation Royale ou petits Mystères : Dépasser l'Individualité (in-divi : dans le duel), laisser de côté encore la Personnalité (la Persona, le masque social, mondain) pour trouver l'être en Soi, Atteindre de la sorte le paradis Humain, le Centre. C'est les Trois premiers Degrés de l'Initiation en Maçonnerie ! Puis par l'Initiation Sacerdotale,  ou Grands Mystères, si nous y sommes invités, remonter le long du Fil à plomb jusqu'au paradis Céleste, de , par la Fonction ou Mission Prophétique, (avec le Don des langues !) refaire le Chemin inverse, pour réintégrer les quelques Etats Multiples de l'Etre précédemment cités, mais en étant Eclairé de l'Intérieur, car l'Être Universel, sera alors définitivement aux Commandes ! " - Entretien avec des Maî\ RL\ 813 les FF Libres Ori\ Bez\ 6017  - Ndlr -

Voir - Dogmata - Doctrine - Djihad -

Fil d'Ariane : " Sans doute la Maçonnerie de la fin du XVIIIe siècle n'avait-elle déjà plus en elle ce qu'il fallait pour accomplir ce « Grand Œuvre », dont certaines conditions échappaient d'ailleurs très probablement à Joseph de Maistre lui-même ; est-ce à dire qu'un tel plan ne pourra jamais être repris sous une forme ou sous une autre, par quelque organisation ayant un caractère vraiment Initiatique et possédant le « Fil d'Ariane » qui lui permettrait de se Guider dans le Labyrinthe des Formes innombrables sous lesquelles est cachée la Tradition Unique, pour retrouver enfin la « Parole perdue » et faire sortir « la Lumière des Ténèbres, l'Ordre du Chaos » ? Nous ne voulons aucunement préjuger de l'Avenir, mais certains Signes permettent de penser que, malgré les Apparences défavorables du Monde actuel, la chose n'est peut-être pas tout à fait impossible ; et nous terminerons en citant une phrase quelque peu Prophétique qui est encore de Joseph de Maistre, dans le IIe   entretien des Soirées de Saint-Pétersbourg : « Il faut nous tenir prêts pour un Evénement immense dans l'Ordre Divin, vers lequel nous marchons avec une vitesse accélérée qui doit frapper tous les observateurs. Des Oracles redoutables annoncent déjà que les Temps sont arrivés. " - René Guénon : Un projet de Joseph de Maistre pour l’union des peuples - http://esprit-universel.over-blog.com/article-rene-guenon-un-projet-de-joseph-de-maistre-pour-l-union-des-peuples-2-57981464.html - Disponible sur demande - Ndlr -

" On Attribue à Xénocrate la Division de la Philosophie en Logique, Physique et Morale ou Éthique Comme Speusippe, c'est un Platonicien Pythagorisant, qui s'appuie surtout sur l'Enseignement Oral de Platon ; il Distingue Trois sortes d'Essences, auxquelles il fait Correspondre Trois Types de Connaissances :

1. Hors du Ciel, l'Intelligible ou les Idées Connues par l'Intellection Pure ;

2. L'Opinable, ce qui est Connu par l'Opinion (Doxa) ;

3. Dans le Ciel, les Objets Sensibles, Connus par les Sens.

Il pose Deux Principes, l'Un et la Dyade, Irréductibles. Dieu est la Monade, l'Âme du Monde est la Dyade. À la Différence de Speusippe, qui remplaça les Idées par les Nombres Mathématiques, Xénocrate les Assimila aux Nombres : les Idées sont les Nombres ; alors que Speusippe Refusait de voir le Bien dans l'Un (comme Platon) parce que cela aurait obligé à voir le Mal dans le Multiple, Xénocrate pense que tous les Êtres, dans la mesure où ils Participent de l'Un et du Multiple, ont quelque chose à voir avec le Mal. Le premier parmi les Platoniciens, il fait Correspondre la Ligne à Deux (la Dyade), comme Speusippe faisait Correspondre le Point à Un. Pour Platon, le Principe Formel des Grandeurs est la Ligne Insécable, pour Speusippe c'est le Point, pour Xénocrate, ce sont les Nombres mêmes : la Dyade pour les Longueurs, la Triade pour les Surfaces, la Tétrade pour les Solides. " - https://fr.wikipedia.org/wiki/X%C3%A9nocrate -

Voir - Dogmata - Doctrine - Djihad -

Filiation : " La Transmission de l'Amour est plus forte que la Filiation. "

Fille :" Le préfixe Mac au début de la plupart des Noms propres veut dire « Fils » en Gaélique Ecossais ; ainsi, Andrew Macdonald est parmi les « Fils de Donald ». En Gaélique, lorsqu'il s'agit d'une Femme, Mac est remplacé par Nic, qui est la contraction de terme nighean mhic, qui veut dire « Fille du Fils ». Ainsi, en Gaélique, NicDhòmhnaill, veut dire en réalité « Fille de MacDonald » (ou si l'on préfère « Fille du Fils  Donald ») plutôt que « Fille de Donald ». Par ailleurs, si tous les membres du Clan portent le même Nom de famille, qui est celui du Clan, Traditionnellement, seul le Chef se réclame de ce Nom. Ainsi, le Chef du Clan Macfarlane sera appelé « Macfarlane », sans référence à son prénom, et sans utiliser la formule de politesse « Monsieur » ; les Hommes de Qualité du Clan seront appelés par leur Nom complet, selon les Conventions habituelles. En revanche, les membres mineurs seront appelés par leur seul prénom, auquel sera accolé leur Lieu de Résidence, par exemple « Iain de Tallisker. » - http://fr.wikipedia.org/wiki/Clan_%C3%A9cossais -"

Film :  « L'Idéal ou un Idéal, n'est pas la Vérité de Soi. C'est une Idée, une Représentation Mentale, une Projection, une Image, un Film, que notre Ego nous Propose afin d'avancer sur le Chemin de la Vérité. Par exemple, lorsque nous sommes célibataires, nous nous faisons un Idéal du Mariage, une Idée de Celui-ci, mais une fois Marié, nous vivons la Vérité du Mariage. Elle ressemble, un petit peu, très peu ou pas du tout à l'Idéal que nous avions Projeté. C'est soit décevant, mieux, ou meilleur que l'Idée que nous en avions, mais ce n'est jamais Conforme. Si nous Acceptons le Vrai, le Réel, nous (voir Noùs - Ndlr -) sommes Libéré de nos Illusions Projetées par notre Ego, appelé aussi Mental ou Moi. Si nous Acceptons le Vrai, le Réel,  nous ne nous Battrons plus contre des Moulins. » - Discussion entre des Maî\  et deux App\- Que à l'Etu Log 6015 - RL 813 - Ndlr –  

Fils : " Dans la Mythologie "Celte", le Serpent est un Animal au Symbolisme Chtonien (Fils de la Terre), Possesseur de la Connaissance et du Pouvoir de Vie et de Mort dont les différentes apparences (Dragons, Lézards) Illustrent les Niveaux ou Phases Initiatiques où il intervient. Dans la Tradition, le Serpent  Lové est une Image de la Spirale ce qui ajoute à l'Infini de son Symbolisme ; en effet, la Spirale est l'Illustration du Mouvement Cyclique Infini (Cosmique) ou Retour sur Soi-même (Centre et Caverne Intérieure ), Signe de Fécondité Physique et Spirituelle  et Symbole d'Evolution. La Légende Celte de Perdur ou Perceval Raconte comment il Triomphe du Serpent Noir du Tertre Douloureux, Possesseur redoutable de la Pierre de Richesse. Cette Pierre, qu'elle soit Brute ou Travaillée est toujours un Materiau Sacré, un Lieu de Mémoire. La Ceinture Dorée, dans la Symbolique Chrétienne, Correspond à la Pureté. " -http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

" Le préfixe Mac au début de la plupart des Noms propres veut dire « Fils » en Gaélique Ecossais ; ainsi, Andrew Macdonald est parmi les « Fils de Donald ». En Gaélique, lorsqu'il s'agit d'une Femme, Mac est remplacé par Nic, qui est la contraction de terme nighean mhic, qui veut dire « Fille du Fils ». Ainsi, en Gaélique, NicDhòmhnaill, veut dire en réalité « Fille de MacDonald » (ou si l'on préfère « Fille du Fils  Donald ») plutôt que « Fille de Donald ». Par ailleurs, si tous les membres du Clan portent le même Nom de famille, qui est celui du Clan, Traditionnellement, seul le Chef se réclame de ce Nom. Ainsi, le Chef du Clan Macfarlane sera appelé « Macfarlane », sans référence à son prénom, et sans utiliser la formule de politesse « Monsieur » ; les Hommes de Qualité du Clan seront appelés par leur Nom complet, selon les Conventions habituelles. En revanche, les membres mineurs seront appelés par leur seul prénom, auquel sera accolé leur Lieu de Résidence, par exemple « Iain de Tallisker » - http://fr.wikipedia.org/wiki/Clan_%C3%A9cossais -

" Un Vieil Indien Explique à son petit Fils que chacun de nous a en Lui Deux Loups qui se livrent Bataille.  Le premier Loup Représente la Sérénité, l’Amour et la Gentillesse.  Le second Loup Représente la Peur, l’Avidité et la Haine. « Lequel des Deux Loups gagne ? » demande l’Enfant. « Celui que l’on Nourrit. » Répond le grand Père. " - Sagesse indienne -

" Comment l'a-t'il Réellement Incarné ? « Je serai » : Est-il Devenu « le Fils du Père », changeant sa mesure Humaine pour une Vision plus élargie : a-t'il dépassé sa Nature Physique, dégager un « plus-Être » du Monde de la Nature pour Percevoir l'Essence authentique de l'Homme ? " - Pat\ MAH\ CR+ "3 motifs nous rassemblent ..." SC-702 Ori\ Mon\ 6014 -

"...elle mettra au Monde  un Fils, auquel tu donneras le Nom de Jésus c’est-à-dire : Le Seigneur-Sauve. " - Mt 1, 16.18-21.24a -

" La Colonne Dorique Symbolise un Principe Masculin, courte et massive elle Représente la Force et la Grandeur. Sa Hauteur est égale à 8 fois son diamètre, et son fût comporte 20 cannelures à arêtes vides.  Son nom viendrait de Dorus, Fils d’Archai  et du Peloponnese. Jules Boucher tire un parallèle avec l’Arbre Séfirotique : le Sephirot Geburah : la Force. "  - Flo.HAR\ - "Les 5 Ordres d'Architectures" - RL\ 813 "Les FF\ Lib\" - Ori\ Bez\ 6015 -

« Je ne Dois pas, en effet, être insensible comme une Statue, mais observer avec soin ce que réclament les Relations Naturelles et Acquises, comme un Homme Religieux (c'est à dire "Relié"), comme un Fils, comme un Frère, comme un Père, comme un Citoyen. » - Epictète - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\H\ -

" La Possibilité d'un Langage " Religieux " (de "Relegerer", qui Réunit) n'est pas l'Apanage d'une " Révélation " Dogmatique quelconque. Sa Fonction Référentielle ou Sémantique serait Analogue à Celle du Texte " Poétique " : l'Existence du "  Référent " serait anticipée, elle n'oblige pas le lecteur ou le spectateur à retracer l'Unité de Sens Présente chez son auteur, mais Tolére et surtout Appelle des Interprétations Diverses ; c'est aussi le Domaine de la Tradition Orale et du Langage Sacré. " - http://hautsgrades.over-blog.com/2015/05/la-recherche-de-la-parole-perdue.html  par G\ H\ -

" Sacrifice, « Sacre du Fils ». " - Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015 -

« Jésus lui dit : « Judas, c’est par un Baiser que tu livres le Fils de l’Homme ? » - Évangile selon saint Luc 22, 48 -

" L'expression Baiser de Judas Désigne l'approche apparemment Amicale d'un Individu, mais Qui Signale l'Engagement ou la reprise d'Hostilités. " - https://fr.wikipedia.org/wiki/Baiser_de_Judas

Jean est venu, en effet ; Il ne Mange pas, Il ne Boit pas, et l’on dit : “ C’est un Possédé ! ” Le Fils de l’Homme est venu ; Il Mange et Il Boit, et l’on dit : “ Voilà un Glouton et un Ivrogne, un Ami des Publicains et des Pécheurs. ” - Mt 11, 16-19 -

" Car Voici ce Qui en Est à ton égard : Il n'y a point eu, à ce que Nous avons Vu, et Il n'y a point d'Amoureux d'Alcibiade, Fils de Clinias, à l'Exception d'Un Seul, Qui Est, Celui-là, Digne d'Être Aimé : c'Est Socrate, Fils de Sophronisque et de Phénarète.  [...]  Et que pour le Corps et les Richesses, Il faut en laisser le soin à d'Autres. " - Socrate à Alcibiade - Platon " le premier Alcibiade" XXVII-

" Tout Savoir Est Inutile aux rares Elus Qui, à Travers les Siècles, s’étant Incorporé le Royaume, ont Dissout Tout Conflit Intra-psychique, Sublimé Tous leurs Désirs, Consommé le Désir Essentiel, Et que la Tradition Chrétienne peut Appeler Fils de Dieu dans la Mesure où, Tout Homme qu’ils soient, Il y a Identité entre Eux-mêmes Et l’Etre Essentiel. " - Pie\ ALF\  CR+ "En quoi le retour à Jérusalem..." SC\ 702 Val\ Mon\ 6015 -

" Le Talmud Et les Toledoth Jechou rapportent que Jésus Boitait. Il se serait Estropié en essayant de voler. Robert Graves, dans son livre Le Roi Jésus, Suggère l’Hypothèse que cette Tradition serait en fait « Une allusion à Une Cérémonie Secrète du Couronnement sur le Mont Thabor. Jésus y serait Devenu le Nouvel Israël après avoir été Rituellement rendu Boiteux au cours d’Une lutte » . Il Est donc le Successeur de Jacob dans la Nouvelle Alliance. De même qu’Israël eut Douze Fils, Chefs des Douze Tribus, le Christ Choisit Douze Apôtres (les Douze) pour Lui Succéder. " Robert Graves, La Déesse blanche, édition du Rocher, Monaco, 1979, p. 388. - http://www.dictionnairedessymboles.fr/article-le-symbolisme-du-boiteux-55789368.html -

" Elle Enfantera Un Fils, Et tu Lui Donneras le Nom de Jésus (c’Est-à-dire : Le-Seigneur-Sauve), car c’Est Lui Qui Sauvera son Peuple de ses Péchés. " - Mt 1, 18-24 -

" Le Mythe de Tantale montre que ce dernier Risque n’Epargne Personne, pas même ceux qui disposent d’un Elan assez Puissant et Sincère pour Atteindre une Elévation Réelle : Contrairement à Icare, à qui la seule approche de la région Sublime fut Fatale, Tantale y Parvient et s’y installe. Mais son Exaltation le conduit à Vouloir Devenir l’Egal des Dieux. Pour Devenir un Pur Esprit, Il Dédaigne alors tout Désirs Corporels. Dans son analyse du Mythe, Paul Diel remarque cependant que le Dédain n’est que la Forme Négative de l’Exaltation des Désirs, Révélant une Liaison Obsessionnelle avec son Objet, car les Désirs Corporels Sublimés, et non pas Inhibés, sont dépourvus de Force Exaltante, Cessant d’être Attirants aussi bien que Repoussant. Sa Vanité conduit ainsi Tantale à Tuer son Fils Pélops et à le Servir à la Table des Dieux qu’il entend Abuser. Le Fils de l’Homme, Ici Pélops, (dans le Mythe de Tantale) Représente les Désirs Corporels : c’est donc leur Refoulement Vaniteux (le Meurtre du Fils) que Tantale Offre aux Dieux, les Tenant pour des Qualités Sublimes. Mais à la Vérité, Il Mortifie la Chair sans Sacrifier l’Esprit Pervers en Lui, ce dont les Dieux ne sont pas Dupes : Zeus Ressuscite Pélops et Précipite Tantale dans le Tartare. " - Pie\ ALF\ "Humilité et Courage : deux atouts sur le chemin de la vérité"  P14- Ori\ Mont\ - 6010 -

" Tout Celà Est arrivé pour que soit Accomplie la Parole du Seigneur prononcée par le Prophète : Voici que la Vierge Concevra, Et Elle Enfantera Un Fils ; on Lui Donnera le Nom d’Emmanuel, Qui se Traduit : « Dieu-Avec-Nous ». " - Mt 1, 18-24 -

" Quant à l’Evangéliste, la Tradition Chrétienne  l’Assimile à l’Apôtre Jean, les Historiens sont partagés, quant à cette Assertion. Certains pensent plutôt que l’Apôtre Et l’Evangéliste ne sont pas la Même Personne, le rédacteur de l’Evangile de Jean (Et, donc, également du Prologue) serait, selon certains, plutôt Un Collectif de Disciples de Jean, plus formés en Théologie que l’Apôtre, Simple Fils de Pêcheur. " - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015 - 

" Burmer : " Fils, Quand tu pourras te jeter -dedans, aucune Créature n'Habite, Alors tu devrais Entendre ce que Dieu Dit."

l'étudiant : " puis-je le Trouver, Est-ce Loin, Est-ce Proche ?

Burmer : "C'Est en Toi mon Fils : Dieu voit et Entend à Travers Toi, Parle en Toi et Chuchote à ton Esprit et ton Esprit Entend sa Voix." - Jacob Burmer - cité dans : "Physique quantique et conscience - Colloque international " Page 7 - de Lothar Schäfer - Document Fourni par  JP DEC\ -

" Is / Fils, Ra / Soleil, El / Dieu : Fils de Dieu en Egyptien. Israël Fils de Dieu. [...] c'Est aussi le Nom que Dieu Donne à Jacob [...] Nom de Combattant [...] de Celui Qui a Combattu Avec les Hommes et Avec Dieu et en Est Sorti Vainqueur. " - https://www.franceinter.fr/emissions/les-routes-de-la-musique/les-routes-de-la-musique-26-novembre-2016 -

" Si le Vert Est Devenu la Couleur de l’Espérance, c’Est qu’Il Indique que l’Alchimiste Est sur la Bonne Voie, Et qu’Il ne Lui reste qu’à Croiser les Doigts (ou Creuset) pour Aboutir à la Couleur Blanche. [...] Enveloppant, Calmant, rafraîchissant, tonifiant, le Vert Est la Couleur des Apothicaires Et Celle de la Toge des Médecins au Moyen âge. L’Emblème de l’Eternité Et des Renaissances, le Scarabée Egyptien, Signifiait, aussi Quand Il était Vert, la Régénération  Nécessaire pour Naître à la Vie Spirituelle. Les Vêtements Sacerdotaux qu’Endossent les Prêtres Chrétiens entre le Troisième Dimanche après la Pentecôte Et l’Avent sont Tissés en Vert pour Rappeler la Vie de la Grâce par la Résurrection du « Fils »."- Fré\ SOU\ CR+ - "Comment évolue..." - SC702- Ori\ Mon\ - 6015 -  

" La Shekina Est encore la Première Etape de l'Itinéraire des Mystiques dans l'Ascension Contemplative du Monde Divin. " - Gabrielle SED-RAJNA,« SHEKINA, mystique juive », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 avril 2016. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/shekina-mystique-juive/ -

" Pentecote Tradition Chrétienne  : Célébration de Jésus au Royaume des Cieux - En Théologie : Fin de la Présence Physique du Fils de Dieu sur Terre et son Passage à une Forme d'Existence Divine, à la fois Universelle et Hors du Temps..." - Midi-Libre - 25/05/2017 -  

" Et dès lors à Dix Jors (de l'Ascension) vint li Sainz-Esperit  sor les Disciples, pourquoi nos gardons la Feste de la Pentecoste. " - BRUN. LATINI, Trés. p. 145" - Dictionnaire le Littré - 1.0 -

"...Personne ne peut être Sauvé et Relevé sans le Fils, Qui est le Serpent. Car c'est Lui Qui Apporta les Sources du Père et c'est Lui Qui Emporte jusqu'aux Cieux Ceux Qui ont été Eveillés de leur Sommeil  et ont Revêtus les Attributs du Père" - Saint Hippolyte - Hippolyte, Elenchos V. 17 - Télécharger " Oraison du Serpent" de Spartakus FreeMann -

Voir - Ascendéré - Avent -Pentecôte - Résurrection - Qiyama -  Ascendéré - Ascension - Avent - Jihad - Guerre -

Filtre : " Quelqu'un vient un jour trouver Socrate, le Grand Philosophe et lui dit : « Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton Ami ? ». Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me le racontes, j'aimerai te faire passer un test, celui des trois Passoires. « Les trois Passoires ? ». Mais oui, reprit Socrate. Avant de me raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de Filtrer ce que l'on aimerait dire. C'est ce que j'appelle le test des trois Passoires.

La première Passoire est celle de la Vérité. As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est Vrai ? « Non, j'en ai seulement entendu parler... ». Très bien, tu ne sais donc pas si c'est la Vérité. Essayons de Filtrer autrement en utilisant une

Deuxième Passoire, celle de la Bonté. Ce que tu veux m'apprendre sur mon Ami, est-ce quelque chose de Bien ? « Oh non, bien au contraire ! ». Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es même pas certain qu'elles soient Vraies. Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une Passoire,

Troisième passoire : celle de l'Utilité. Est-il Utile que tu m'apprennes ce que mon Ami aurait fait ? « Non pas vraiment. » . Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni Vrai, ni bien, ni Utile, pourquoi vouloir me le dire ? "  - "Les dialogues de Socrate" - les trois filtres : Vérité, bonté, utilité  - 

" Car il y a une Echelle de la Connaissance, comme il y a une Echelle de l’Amour… Du stade de Lectio ou l’on découvre un Savoir, il faut passer par l’Epreuve de la Réflexion, (Ruminatio), puis par le Filtre du Cœur, (Oratio), puis par la Réflexion Métaphysique (Contemplatio) pour parvenir à Unio, la Connaissance  complète qui s’intègre  et fait corps dans le Grand Tout." - Phi\ Bou \ "Du sac\ du vieil hom\ au sac\ du Lév\" - P14 Ori\ Mon\ 6013 -

Fin : "...la Fin Tragique de notre Respectable Maître, de Mediter sur la Mort et la Résurrection. " - R\E\A\A\ Rit 15° - le T\P\ p16 -

"…tandis que du " point de vue " de Dieu – c'est-à-dire du " point de vue " de la plus haute Réalité - qui dans son Absolue Simplicité est à la fois et inséparablement Principe et Fin, Création et rappel à Soi sont Simultané : « Tota Simul » est-il dit de l’Eternité. " - "Théologia Sine Métaphysica Nihil" - Elie LEMOINE - Editions Traditionnelles - P.15 -

" René Guénon dans « Aperçus sur l’Initiation », indique 3 conditions à cette dernière :

Potentialité, Virtualité et Actualité.

1° la QualificationConstituées par certaines Possibilités inhérentes à la Nature propre de l’Individu, et qui sont la Materiæ Prima sur laquelle le Travail Initiatique devra s’effectuer.

2° La Transmission, par le moyen du rattachement à une organisation Traditionnelle, d’une Influence Spirituelle donnant à l’Être « l’Illumination » qui lui permettra d’Ordonner et de Développer ces Possibilités qu’il porte en Lui.

3° le Travail Intérieur, par lequel ce développement sera Réalisé Graduellement, faisant passer l’Être, d’Echelon en Echelon, à travers différents Degrés de la Hiérarchie Initiatique, pour le conduire au But Final de la « Délivrance » ou de « l’Identité Suprême ».

Le Franc-maçon est sur le Chemin d’une Initiation proposée tout entière lors de la Cérémonie de Réception puis Eclairée « en nos Grades » et Réalisée « en nos Qualités ». " - Que vous ont apporté... - Hen\ LEC\ - P14 Ori\ Mon\ 6013 -

" Trente deux Qualités pour Atteindre la Libération. " - Bouddhisme. - (Le REAA comporte 33 Degrés ! Analogie ? - Ndlr -) -

" C'est Fascinant de lire Guénon. Son Texte nous Transmet une Atemporalité, une Impersonnalité, comme si l'auteur avait été Investi de la lourde Tâche de nous Elucider avant " la Fin de ce Monde tel que nous le Concevons. " (son expression). C'est Séduisant de lire Guénon, son style littéraire suscite l'Enfant fragile Qui Habite en nous, Celui Qui Veut qu'on pense à sa place, qu'on lui donne des Certitudes, des boussoles, qu'on Lui prenne la Main. Comme dirait Pascal, on a besoin d'un Point Fixe, d'un port confiable. Paradoxalement, le Texte guénonien est exigeant avec son lecteur, il n'est pas facilement accessible, il est Rigoureux dans l'Ordre des Raisons, il arrive à être parfois Scolastique, Thomiste, plein de distinctions, de canevas, dénotant un Esprit Arachnéen." -http://elkorg-projects.blogspot.fr/2005/04/c-da-cunha-ren-gunon-une-introduction.html -

" Vertus Théologales : données par la Grâce de Dieu THEO : Foi, Espérance, Charité - Co 13/13 bible de jerusalem  P.1660. - Les Vertus Théologales ont Dieu pour objet. Elles concernent directement la Fin Ultime (la Béatitude). Elles sont Surnaturelles, et donc données par Dieu. Ces Vertus « Surhumaines et Divines » comme les avait définies le Chevalier de Ramsay. " - J-C\COH\  Pla\ "les sept vertus" SC\702 SC\ 702 Val\ Mon\ -

" Le Triangle est Rompu, cette Rupture Signifie la Fin de la Créativité. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

" Dans sa Qualité Symbolique de Couleur de Deuil le Blanc peut, du fait qu’il évoque une Absence Provisoire Destinée à Être Comblée, laisser suggérer qu’en quelque sorte l’Esprit du Mort Demeure en nous et que l’Esprit prendra Chair. Le Blanc est alors une Couleur d’Annonce, elle Annonce non pas la Fin mais l’Accomplissement. N’oublions pas que le Blanc au (ixième) Degré n’est pas Présent en tant que Tâche de Couleur mais en tant que Couleur des Colonnes indiquant les Quatre Points Cardinaux. Ce sont Symboliquement des supports de Connaissance en Esprit qui marquent les Limites du Passage d’un Monde à un Autre Monde. C’est en ce Sens qu’elles sont aux Quatre Points Cardinaux, c’est à dire dans toutes les Directions. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

" Eschatologie est un Terme de Théologie. Doctrine des choses qui doivent advenir lors de la consommation des Siècles ou Fin du Monde. "  - Le Littré 1.0 -

" Ensemble des Doctrines relatives aux Fins dernières de l'Homme et du Monde. " - Média Dico -  

" Sort ultime de l'Homme après sa mort. " - D'aprés A. Dumouch (théologien controversé ) -

" Le Sacré Crée Symboliquement dans le Temple de Pierre les Conditions d’Un Temple Intérieur, la Jérusalem Nouvelle, Une Apocalypse Affranchie des Limites du Temps Et de l’Espace où l’Homme Fini, Tout à la fois qu’Il s’Assume tel, éprouve l’Infinitude sans avoir à la Raisonner. " - Pie\ ALF\  CR+ "En quoi le retour à Jérusalem..." SC\ 702 Val\ Mon\ 6015 - 

" Voir Noir - "En Echange de la Garantie que donne à leur Puissance l’Autorité Spirituelle, les Kshatriyas Doivent, à l’Aide de la Force dont ils Disposent, Assurer aux Brahmanes le moyen d’Accomplir en Paix, à l’Abri du Trouble Et de l’Agitation, leur Propre Fonction de Connaissance Et d’Enseignement ; c’Est Ce que le Symbolisme Hindou Représente sous la Figure de Skanda, le Seigneur de la Guerre, protégeant la Méditation de Ganêsha, le Seigneur de la Connaissance . Il y a Lieu de noter que la Même Chose était Enseignée, Même Extérieurement, au Moyen-âge Occidental ; en effet, Saint Thomas d'Aquin déclare expressément que Toutes les Fonctions Humaines sont Subordonnés à la Contemplation comme à Une Fin Supérieure, « de sorte que, à les considérer comme Il faut, Toutes semblent au Service de Ceux Qui Contemplent la Vérité», Et que le Gouvernement Tout entier de la Vie Civile a, au fond, pour Véritable Raison d’Etre d’Assurer la Paix Nécessaire à cette Contemplation. " - René Guenon - AUTORITE SPIRITUELLE ET POUVOIR TEMPOREL – Dépendance de la royauté à l’égard du sacerdoce -

"... J'Entends cette Forme Particulière Qui Pousse l'Homme à Réaliser Toute sa Puissance dans l'Action le porte la Joie et la Certitude [...] il Signifie cette Force de Propulsion Qui Émane et se Propage du Cœur, et dont l'Homme a Essentiellement Besoin pour Accomplir la Courbe de cet Acte Magnifique Qui s'Appelle Vivre. car Vivre, c'Est avoir la Foi. Est Vivant Celui Qui Pratique l'Absence Totale de Doute ; comme la Plante, comme l'Animal. Hors de cette Foi, c'Est Fini, [...] on Crève ! " - "La réponse du seigneur" - Alphonse de Chateaubriant - Editions Bernard Grasset 1933 - Page129 -

" La Shekina Est encore la Première Etape de l'Itinéraire des Mystiques dans l'Ascension Contemplative du Monde Divin. " - Gabrielle SED-RAJNA,« SHEKINA, mystique juive », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 avril 2016. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/shekina-mystique-juive/ -

" Pentecote Tradition Chrétienne  : Célébration de Jésus au Royaume des Cieux - En Théologie : Fin de la Présence Physique du Fils de Dieu sur Terre et son Passage à une Forme d'Existence Divine, à la fois Universelle et Hors du Temps..." - Midi-Libre - 25/05/2017 -  

" Et dès lors à Dix Jors (de l'Ascension) vint li Sainz-Esperit  sor les Disciples, pourquoi nos gardons la Feste de la Pentecoste. " - BRUN. LATINI, Trés. p. 145" - Dictionnaire le Littré - 1.0 -

Voir - 32 - Ascendéré - Avent - Pentecôte - Résurrection -

Finalité : «...toute Religion se propose uniquement d’Assurer le « Salut » de ses adhérents, ce qui est une Finalité Relevant encore de l’Ordre individuel [...] les Mystiques eux-mêmes n’Envisagent Toujours que le « Salut » et Jamais la « Délivrance », tandis que Celle-ci est, au Contraire, le But Dernier et Suprême de Toute Initiation. »  - APERCUS SUR L’INITIATION – Des rites initiatiques « Tout Guenon en PDF" à télécharger sur le Glossaire. P.141 -

Fine : « La Fine Pointe de l’Enseignement du DésertSerait de Comprendre qu’Il Arrive Un InstantToutes les Voies s’EvanouissentTout a été Trouvé… » - (Le désert intérieur, Marie-Madeleine Davy, Albin Michel, pp.129, 134,135) citée par : J-D Bar\ - "la force de l'exil" - Les Che\ de Mag\, C5O, Ori\ Mon\ 6016  -

" Enfin, il y a l’Homme Théantropique, qui Répond d’une Anthropologie Quaternelle, Qui me renvoi Inexorablement sur nos Trois Colonnes, ou il semblerait qu’il en manque une, ou qu’elle soit Invisible, mais Bien Présente : Comme pour l’Homme Tridimensionnel, il y a le Composé Humain Corps, Âme, Esprit . Par l’Esprit, le Noùs, l’Homme est Ouvert à une Dimension Spirituelle : le Pneuma (Ruach en Hébreu).  Pneuma étant cette Réalité qui Vivifie et Anime le Composé sans en faire Partie, c’est l’Esprit Saint, le Souffle Sacré, la Lumière Intérieure Qui Transfigure le Corps, Qui élargi et apaise l’Âme, et Qui Simplifie et Eclaire le Noùs. Dans l’Evangile de Marie c’est Précisément le Noùs Qui Accueille le Pneuma, et Communique sa Flamme et sa Lumière aux Autres Composants de l’Être. Le Noùs est l’Imagination Créatrice, la Fine Pointe de l’Âme. " - Flo Har - Planche d'exal  " La Gnose"  - RL 813 "Les FF Libres" Ori Bez -

Voir - Noùs - Etats Multiples de l’Etre - Télécharger "Coplas" poème de St Jean de la Croix en PDF -

Finitudes : " Le But, le seul, c'est de franchir ces limitations, ces contradictions, ces Finitudes, pour s'éveiller à la Conscience Réelle. " - Arnaud DESJARDINS -

" Le Sacré Crée Symboliquement dans le Temple de Pierre les Conditions d’Un Temple Intérieur, la Jérusalem Nouvelle, Une Apocalypse Affranchie des Limites du Temps Et de l’Espace où l’Homme Fini, Tout à la fois qu’Il s’Assume tel, éprouve l’Infinitude sans avoir à la Raisonner. " - Pie\ ALF\  CR+ "En quoi le retour à Jérusalem..." SC\ 702 Val\ Mon\ 6015 -

" Supposons donc que cette Infinité de Contacts Forme l’Ensemble de l’Univers par Continuité. Lorsqu’un Mobile se Meut durant un certain Temps, chaque Mobile Fini de la Chaîne Infinie est Simultanément en Mouvement. C’est donc une Longueur Infini Qui se Meut durant cette Période impartie. Par Conséquent, le Mouvement d’Ensemble de la Suite Infinie des Mobiles Mus par un autre est Infini. Il se déroulerait pourtant durant un Temps limité, ce qui est Incohérent, puisqu’on a déjà démontré qu’il ne pouvait y avoir de Mouvement Infini en un temps Fini. On ne peut Admettre qu’il faille Envisager une Chaîne Infinie de Moteurs Mus. Nous devons donc Parvenir à un Premier Mobile, Lui-même mis en Mouvement par un Moteur immobile. » - http://www.thomas-aquin.net/Pages/Physique/Guide04.pdf – page 5 -

" L’Abaissement Est la prise de Conscience de notre Finitude, permettant l’Ouverture à l’Infinité de l’Esprit ; c’Est l’Obéissance à la Loi Morale ; c’Est l’Acceptation du Statut d’Eternel Apprenti que Nous réserve le Rituel : « l’Esprit Humain se Rapproche sans Cesse de la Vérité mais ne l’Atteint Jamais ». Mais, l’Humilité n’Exclut pas la Fierté, ainsi, Une Sentence Juive rend compte de ce Paradoxe en Affirmant que l’Homme devrait Toujours avoir Deux Poches : dans l’Une Il y aurait Ecrit «Je ne Suis que Cendre Et Poussière », dans l’Autre, « le Monde n’a été Créé que pour Moi »." - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015-

Voir - Non-agir -

Fixation : " Fixation Solve Coagula. Au R\E\A\A\, on intègre aussi la démarche Alchimique : on part de la Materiæ Prima, de l'Oeuvre au noir , qui s'Opére dans le cabinet de Réflexion, on poursuit par l'Oeuvre au blanc (Couleur du Tablier de l'Apprenti et du Compagnon) pour finir, tout naturellement, par l'Oeuvre au rouge, Couleur du Tablier de Maître. " - http://www.franckbailly.fr/deh/www/Documents/planches/1/tablier/tablier.htm -

Fixe : " Une Autre Notion Fondamentale en Alchimie Est Celle des Trois Principes : Soufre, Mercure Et Sel. Ces Principes Dépassent la Désignation Simple des Composés Chimiques Soufre ou Mercure, Et Caractérisent certaines Qualités de la Matière. Le Soufre Désigne des Propriétés Actives, le Masculin, le Chaud, le Positif, le Fixe ; le Mercure Désigne des Propriétés Passives, le Féminin, le Froid, le Négatif, le Volatil. Ainsi, Soufre Et Mercure Représentent des Propriétés Opposés de la Matière. Enfin, le Sel Lui Est Neutre, Et Représente l’Etat de la Matière Vers lequel Il faut Tendre afin de Pouvoir y faire Pénétrer la Lumière. " - Chr\ Per\ - Synthèse Saint Jean d'été 6015 – Ori\- Paris - R\L\ Le Trait Chr\Per\ -

Fixer : - " La Figure de l’Aigle indique la Royauté, par sa tendance à aller vers les Cimes. Effectivement, l'Aigle, capable de s'Elever Au-dessus des Nuages et de Fixer le Soleil, est Universellement considéré comme un Symbole à la fois Céleste et Solaire. L'Aigle, avec un port altier, plane avec Calme et Sérénité, tout en étant Capable de foncer sur sa proie avec une grande précision. Il Incarne la Confiance et la Foi qui procurent un précieux levier Lui permettant d'affronter avec Courage toutes les Epreuves et de Vaincre les difficultés. L'Aigle, en survolant les Espaces, ne Connaît pas de frontières, Ce Qui est Nécessaire pour Concilier Oppositions et divergences. L'Aigle représente la recherche de la Sagesse et le Détachement des Contingences immédiates par l'Elévation, le recul, la Distanciation. Sa Force et son Endurance Lui permettent de voler haut dans le Ciel et longtemps, en Celà Il Peut représenter le long Cheminement qui conduit à l'Eveil Spirituel. " - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -

" J'ai retrouvé les notes qu'avaient prises un frère [...], d'après  un Alchimiste dont il suit l'Enseignement, [...] Voici le texte : " Alors Noé lorsqu’il Trouve la Terre, le premier truc qu'il fait c’est de planter une Vigne, Pourquoi ? Parce que c’est l’Alliance entre le Haut et le Bas ! Il en tire donc le Vin première Etape, Énergie Céleste, après l’Énergie Terrestre, il prend le Blé (Noé) et avec le Blé on en fait du Pain, pour faire du Pain il faut les Quatre Éléments, du Feu (la cuisson) de l’Air (la fermentation) de l’Eau (pour le mélanger avec la farine) et de la Terre (pour le faire pousser), alors si on veut faire le lien avec l’Élément Terrestre et l’Élément Céleste, c’est les Libations ou l’on va Boire du Vin et Manger du Pain mais associer les deux Grâce à ce Qui est Fixe Qui Permet la Cohabitation Pacifique des Contraires, le Sel on prendra donc le Pain le Vin et le Sel, qui nous Permettra de Sceller. ".... J'ai trouvé des vidéo intéressantes qu'à fait cet Alchimiste et notamment l'Explication Alchimique de " La Souris Verte " https://www.youtube.com/watch?v=5Sr4mPRst_g - Voir aussi les autres vidéos sur l'Alchimie et la Langue des oiseaux. Son Alchimie est Orientée sur le Travail sur les Plantes pour la médecine mais c'est quand même intéressant." -Echange épistolaire avec un Frère RL 813 Ori Bez 2014 - et aussi : http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/23257-lalchimie-cest-quoi-comment/  - Ndlr -

Flambeau : " Le Diable ou Typhon, Dernière Carte de la Première Série, vient Troubler l'Innocence de l'Homme & Terminer l'Âge d'Or. Sa Queue, ses Cornes & ses longues Oreilles l'Annoncent comme Un Être Dégradé : son Bras Gauche Levé, le Genou Déplié, Formant Une " N ", Symbole des Êtres Produits, Nous le fait Connoître comme ayant été Créé ; mais le Flambeau de Prométhée qu'Il Tient de la Main Droite, Paraît compléter la Lettre " M ", Qui Exprime la Génération : en effet, l'Histoire de Typhon Nous Induit Naturellement à cette Explication ; car, en privant Osiris de sa Virilité, Il Paroît que Typhon Vouloit empiéter sur les Droits de la Puissance Productrice ; aussi fut-Il le Père des Maux Qui se répandirent sur la Terre. " Court de Gébelin, Antoine: Monde primitif, -  analysé et comparé avec le monde moderne - vol. 8, tom. 1, Paris 1781 - Livre de Thot -

Voir - Grades -

Flamboiement : " Ce qui Flamboie, c'est la Matière, le Bois (Bois du Christ) voir " Ma, Madère " ce qui se consume en nous, ce qui est périssable, qui nous compose, qui se Mesure, à mettre en résonnance avec ce qui Rayonne qui vient de la Lumière, qui est Universel, voir Dieu, Daewo, Lux, Mazda. voir Epée Flamboyante ou Rayonnante Etoile Flamboyante et Delta Rayonnant. - « Adam aussi avait part à ce Flamboiement et à cette splendeur de Dieu avant la Transgression, quand il était vraiment couvert d’un vêtement de Gloire, il n’était pas nu. Mais il était bien plus paré de Beauté, cela va sans dire, que ceux qui maintenant sont couronnés de diadèmes ornés de beaucoup d’or et de pierres brillantes. » - Grégoire PALAMAS, 150 chapitres, 67 -

« Adam ayant ainsi opéré et manifesté sa volonté au gré du Créateur, reçut de lui le nom Auguste d’Homme-Dieu de la Terre Universelle, parce qu’il devait sortir de lui une postérité de Dieu et non une postérité charnelle. » - PASQUALLY -

Voir - Contrainte - Erudition -

Flamme : " Quelques Règles d'usage : ne jamais souffler sur la Flamme d'une Bougie  pour l'éteindre mais la moucher entre les doigts ou utiliser un éteignoir. Faire brûler conjointement avec la Bougie  de couleur choisie, une autre Bougie  dite témoin Blanche qui est à allumer en premier. Enfin, pour éteindre commencer par la Bougie  allumée en dernier. " -  http://www.magie-sorciers.com/signification_des_bougies.php -

" Feu de la St Jean : La combustion des pensées Dogmatiques ! " - Samuel BECKETT - à rapprocher de  - Il faut brûler les Livres ! Oui mais après les avoir lus... de ce Feu de couleur Verte, ce Feu intérieur, ce Feu de l'Esprit, ce Feu de la Saint Jean contenu en nous, qui nous permet d'en conserver l'Essence sans nous arrêter sur l'iconographie des mots... Poser les Illusions de l'année pour être en Vérité - Discussion aux Agapes entre un Maî\, un App\ et deux Comp\ RL 813 - St Jean d'été 6011 - Ndlr -

" Enfin, il y a l’Homme Théantropique, qui Répond d’une Anthropologie Quaternelle, Qui me renvoi Inexorablement sur nos Trois Colonnes, ou il semblerait qu’il en manque une, ou qu’elle soit Invisible, mais Bien Présente : Comme pour l’Homme Tridimensionnel, il y a le Composé Humain Corps, Âme, Esprit . Par l’Esprit, le Noùs, l’Homme est Ouvert à une Dimension Spirituelle : le Pneuma (Ruach en Hébreu).  Pneuma étant cette Réalité qui Vivifie et Anime le Composé sans en faire Partie, c’est l’Esprit Saint, le Souffle Sacré, la Lumière Intérieure Qui Transfigure le Corps, Qui élargi et apaise l’Âme, et Qui Simplifie et Eclaire le Noùs. Dans l’Evangile de Marie c’est Précisément le Noùs Qui Accueille le Pneuma, et Communique sa Flamme et sa Lumière aux Autres Composants de l’Être. Le Noùs est l’Imagination Créatrice, la Fine Pointe de l’Âme. " - Flo Har - Planche d'exal  " La Gnose"  - RL 813 "Les FF Libres" Ori Bez - 

Voir - Erudition -

Flatter : " On Est Elu ... parce que le Hasard Nous Désigne, pour que, par cette Tâche Nous Nous Accomplissions Et si c’Est par Tirage au Sort c’Est pour que Nous sentions moins l’effet d’Une Election Qui pourrait Flatter notre Ego, que l’effet d’Une Volonté Qui s’Impose à Nous, d’Une Volonté Qui n’Est pas Incarnée, d’Une Volonté Qui quelque part Peut Etre, Préfigure Celle supposée du Nom Ineffable d’Un Grade à Venir .... En d’Autre Termes c’Est Promouvoir l’Humilité comme Une Valeur Fondamentale de la Classe des Elus. " - http://emsomipy.free.fr/Articles/Articlessog2%20=%20NON/ArtNice205.03-GradesIntermediaires.htm -

Fléau : " L'Occultisme Est le Fléau du Monde. L'Esotérisme Est le Salut du Monde. " Paul Lecour, fondateur de la revue "Atlantis" - En d'Autres Termes, selon Lui, l'Occultisme Est Démoniaque et l'Esotérisme Est Divin. - cité dans http://www.virgo-maria.org/D-Gnose-et-Contre-Eglise/Jean_Vaquie/Oeuvres/Vaquie-l_ecole_de_l_esot%C3%A9risme_chr%C3%A9tien.pdf - (La citation est bonne, mais nous ne souscrivons pas à la totalité de cet l'article. - Ndlr -).

Flèche : " Le Temps Prochain où les Hommes sauront s’en exempter, Promis par Jésus à la Samaritaine, n’Est pas sur la Flèche du Temps, Il figure nos Destins Individuels. " - Pie\ ALF\  CR+ "En quoi le retour à Jérusalem..." SC\ 702 Val\ Mon\ 6015 -

Fleur : " Dans la Racine, la Sagesse divine est tout-Brahman ; dans la Tige elle est toute-Illusion ; dans la Fleur elle est tout-Monde ; et dans le Fruit, toute-Libération. " - Tantra-Tattva -

" Le « Passé » nous n’y pouvons plus rien, le « Futur » ne nous appartient pas, nous ne pouvons que nous Stabiliser dans le « Présent » et cueillir la Fleur du Jour, c’est le « Carpe Diem », en attendant l’Epanouissement du « Lotus », de l’Ouverture du «Bouton de Rose », de notre « Rose Intérieur » Qui Donnera Tout Gratuitement, avant de Faner et Mourir au Temporel en rejoignant la Permanence de la Vie. " - Rem\ ALC\ "Les 7 marches..." - P14 Ori\ Mon\ 6003.-

" La Foi... Fleur Qui éclot à l’intersection de la Croix, Siège du Cœur, Comprise comme Transfiguration de la Pensée, Sublimation de l’Entendement, Credo plein de Lumière de la Science  Discursive et Intuitive. Je Sens, je Sais, je Vois, donc je Crois. Elle Permet de mettre en Œuvre l’Espérance. C’est la  Conscience d’un Principe Transcendant Qui Existe, Lié au Mouvement, à la Vibration aiguë  de l’Univers Source de Vie. " - Rob\ GAS\ « Le temple de l'Esprit »- P14 Ori\ Mon\ -

Fleur de lys : " Fleur des lois, de lus, trinité divine : lumière, voie, juste. " - Message de "La Dame à la Licorne" - Point d’eau -

Voir - Dame - Dame à la Licorne -

Fleuris : " N’est-ce pas une Confiance, une Promesse des Rituels en notre Capax Déi à Atteindre le Sommet, la Libération… a Condition que Noùs ne Noùs Attardions pas sur les Sentiers Fleuris (Projections Egotiques rassurantes, Monde) ? Si c’est le cas et sachant que la Montagne est le Symbole de l’Ego, le « Moi » ( Multiple, Dualiste, Mondain, Chtonien… enflure de notre Humanité, Vision restrictive du Tout) et qu’il faut le dépasser, le Dominer, le Dissoudre (Salvé Régina = Dissoudre la Reine… l’Âme dans l’Être, assister au Epousailles, faire Un et Tout) quelle est notre partie intime que l’on doit retrouver et qui permet de re-passer à l’Homme que Dieu à fait à son Image donc Originellement « Parfait » ? Que doit-on retirer pour « LA » retrouver en cet Etat édénique de Naissance, cette Gnose, cette « Con-Naissance », « AVEC la Naissance » ? Puis peut-être l'Inconnaissance du  Pseudo-Denys  ou l'essence du Poème de Saint jean de la Croix : "Ce Savoir qui ne sait pas, ou la Connaissance Transcendantale" "Coplas sobre un extasis de alta contemplacion" - Disponible sur demande - Ndlr -  

Voir - Crainte - Gravir - Mort - Montagne aux pentes abruptes - Sentiers Fleuris - SommetMarie - Schalom - Cérémonie du Thé -

Fleuve : " Navigation autour d'une Mer (Mère ?) d'une région. " - Média Dico -

" Le Travail du Solve Coagula, du Salvé Régina de l'Initié est comparable au Pèlerinage du Rocher, bloc de Pierre brut qui se sépare de la Terre, (Gaia sa Mère Nourricière), pour dévaler la Montagne, se Décomposer par chocs successifs, avec les Autres Rochers, se Polir et se laver, se Purifier dans l'Eau du Fleuve Sacré, la Vie, (Exemple Ganges) jusqu'à atteindre en grain de Sable la Plage, Dissolvant dans son long Périple, ses Eléments jusqu'à devenir Eau, Vapeur, Nuages, se fondre dans le Un le Tout Universel. " - Discussion Analogique avec un App\ RL\FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6012 - Ndlr -  

" Une Vérité Qui ne Change pas  : En Grec : la Vérité se dit Aletheia, Mot Qui Est Composé du privatif " A ", Et de Léthé Qui Est le Nom du Fleuve de l'Oubli Qui Mène à l'Érèbe (l'Enfer "Crépusculaire" des Grecs) Et Signifie donc " Absence d'Oubli. " - Geo\ BOU\ - Intervention P14 Ori\ Mon\ 2015 -

Voir - Salvé Régina - Schalom - Cérémonie du Thé - Dissoudre - Circumnavigation - Voyage -

Flotter : " Transport : Voilà Bien le Mot Qui convient pour Désigner Ce Qui m'arrivait. Oui, Je me trouvais Transporté à Un Niveau de Réalité plus Réel que le Réel. Curieusement, j'avais l'Impression que mon Corps avait Perdu Tout son Poids. Je glissai ma Main sous mes reins pour vérifier qu'ils restaient Bien collés au matelas. Je me levai Et tâtai le Sol pour m’Assurer que j’avais Toujours les Pieds sur Terre. J’étais Flottant dans Un Etat de Légèreté que Je n’avais encore Jamais Connu. " - Jean Marie PELT "Le jardin de l'âme" cité par - Ale\ BEG\ -"Le troisième degré – chemin vers la Transcendance" - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ - 04/6015 -

Flûte : " Le Serpent Lové, représente la Spirale du Parcours Humain Chtonien, En inde, en Afrique, Le Serpent Devient Divin lorsqu'il s'Elève au Son de la Musique de la Flûte Enchantée, il Enseigne le Chemin de Retour à l'Unité. " - Ndlr -

Foi : " Connaissance infuse des plus grands secrets enfermés dans la nature... l’absence totale de doute. [...]  Je vous répondrai que le comprenant ici hors du sens où il définit la croyance aux dogmes qu’enseigne l'église, j’entends cette forme particulière qui pousse l’homme à réaliser toute sa puissance dans l’action où le porte la joie de sa certitude..." - Alphonse de CHÂTEAUBRIANT - "La réponse du seigneur",  GRASSET p.212-p.130/131.

" Il est naturel de croire à quelque chose que l’on ne voit pas pour finalement le trouver. Ceux qui ne croient pas ne trouvent jamais. Les croyants, tôt ou tard, réussiront, les non-croyants, jamais. Tu peux croire même pour la seule raison que la Foi en Dieu ne fait pas de mal. Tu en recevras ta part d’effets bénéfiques. Ce monde existe uniquement pour susciter la Foi en toi. Voilà le but de la création. Aie la Foi et tu pourras atteindre Dieu. " - Ellâm Onru (Tout est Un) Texte Tamil anonyme du XIXe siècle sur l’Advaïta -Vedânta -

" J’ai perdu la Foi et acquis un Ennemi : Moi-même, ou, pour être plus exact, cet adversaire inconnu que tous nous logeons dans l’Ombre de nos entrailles. " - Amélie NOTHOMB : "Cosmétique de l’ennemi" - livre de poche N°15503 /P.36 -

Voir - alchimiste - labyrinthe - Ariane -

" Prends La Foi pour miroir Charles...La Connaissance n'est rien sans la Foi, La Foi est stérile sans la Connaissance...Qu'est-ce que la Foi ? Le religieux répond d'une voix paisible : La certitude des choses ignorés et merveilleuses !...Quand on lui posé la question : " Pourquoi crois-tu ? " St. Augustin répondait : " Je crois parce que c'est absurde ! ". Il n'y a pas de meilleure réponse. " - Marcel JULIARD "CHARLEMAGNE" -

Voir - Tædium Vitae -  Ainsi que le film : "Les fils de l'homme" :  Explication de la "Foi et du Hasard" dans la cabane au fond du bois - Alfonso CUARON 2005 - "Les fils de l'homme" Titre original : Children of Men - Réalisateur :   22/08/2011 - Possibilité de le voir sur le web. http://lookiz.com/films/3vugqn7r0l : régler la "Time line" de  51.28 à 53:11. ou  Fichier MP3 - Ndlr -  

" La Foi «  lumière qui éclaire l'esprit » selon le Rituel, me paraît d'abord être une foi en l'homme, une transcendance qui lui permet de s'élever au-dessus des contingences matérielles, dogmatiques pour triompher des épreuves que la vie nous inflige parfois ( je pense à ce mot terrible de Chateaubriand : Cette nuit  où la vie me fut infligée »). Sans que cette foi soit celle du charbonnier, elle donne au contraire tout son sens à l'humaine condition : ni optimisme béat, ni scepticisme primaire, elle est-elle aussi- comme le Courage, résilience. C'est cette confiance qui – dans les heures les plus sombres- confère – «  à ceux des aimés que la vie exila » selon l'image lumineuse de Paul Verlaine une étincelle de sursaut., un sentiment  sublime et salvateur. " - J-C\ COH\  Pla\ "les sept vertus" SC\702 SC\ 702 Val\ Mon\ -

" J'ai voulu exprimer avec le Rouge et le Vert les terribles Passions humaines..." - Gil\ POR\ "Légendes et décors..."Citant Vincent van GOGH - P14 - Ori\ Mont\ - 6012 -  

"...N’est ce pas pour cela que dans la Divine Comédie, pour la fin de son voyage, Dante retrouve sa bien-aimée Béatrice parée du  Vert  du Blanc et du Rouge, c'est-à-dire de l’Espérance, de la Foi, et de la Charité. - Gil\ POR\ "Légendes et décors..."- P14 - Ori\ Mont\ - 6012

" La vraie Foi, Fides, (et non la confiance) de l'abandon total à Dieu en lui témoignant une confiance sans limite indispensable pour entreprendre le voyage initiatique, puisque nous quittons un monde connu et rassurant pour un voyage incertain et non quantifiable. Elle nous oblige à l’abandon de conceptions limitées. " - Gil\ POR\ "Ecouter la voix de sa conscience" - Ori\ Sèt\ RL\ Tethys 6012 -  

" La Démonstration évidente de Réalités que pourtant on ne Voit pas " - Hébreu 11:1 -

" La Certitude permet le Jugement, alors que la Foi, lorsqu'elle est sincère, se Vit. " - Discussion entre deux FF -

" Amen : Mot de la même Racine que la Sefira Emouna, Foi, Fidélité, et dont le sens est : Foi, Certitude, Vérité. " - Guy MAR\- "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 -

" La "Emounah" Juive (Confiance) est un rapport Fondamental, Existentiel, avec la Stabilité du Pouvoir Créateur : L'impératif " Croyez ! " n'intervient que tardivement dans l'Ancien Testament. Avant la bataille, Josaphat de Juda dit à son armée : " Ayez Confiance (haaminou) dans le Seigneur votre Dieu, et vous serez soutenus (teamenou) " (2 Ch 20:20), ce dernier Mot signifiant à peu près " Vous serez Stables ". Il s'agit de tenir ferme, de rester Stable dans ses Fondements, c'est-à-dire dans le rapport Fondamental entretenu avec le Pouvoir Créateur. Le Concept n'est pas unilatéral, comme la Foi ou la Croyance . Il englobe une réciprocité entre Fidélité (Active) et Confiance (Passive). Ce n'est pas un processus intérieur à l'Âme, c'est un Espace Relationnel entre deux Êtres. Il y avait depuis toujours un Royaume de Dieu (le Verbe) ; l'Homme de l'Ecoute peut se laisser saisir par Lui, entrer en Communion avec Lui et s'Abandonner à son Pouvoir. Il agit comme Moïse qui lève la Main Droite vers le Ciel pendant la Bataille d'Amaleq (Ex 17:12). Tant que le bâton persiste, tant qu'il reste Fondamentalement Stable (le Mot utilisé est Emounah), les Hébreux sont Vainqueurs. Selon Buber, dans l'Evangile de Marc, Jésus en reste à cette Conception Antique (c'est-à-dire Juive) de la Foi. Il dit : " Le Temps fixé est Accompli , le Royaume de Dieu s'est approché. Convertissez-vous et Croyez à la bonne nouvelle. ". Cette Croyance en la bonne nouvelle (Evangile) pourrait aussi s'Exprimer ainsi : " Convertissez-vous et faites Confiance ! ". Ce n'est pas en sa Parole Personnelle que Jésus Invite Ici à faire Confiance, mais dans le Verbe - ce Mot étant pris dans un Sens Absolu. " - http://www.idixa.net/Pixa/pagixa-1110021041.html -

" Selon Raoul BERTAUX, Emounah, et son dérivé Amen, Expriment Fidélité, Fermeté, Constance, Vérité, Croyance, Foi et donc Confiance en Soi Liée en l'Espérance en l'Avenir.  " - Guy MAR\-  Complément à la planche "Réflexions sur les serments du 14°" - P14 - Ori\ Mont\6013 -

" Guenon parle à cette occasion de - Cette Mystérieuse " Fede Santa" c'est à dire de la Foi (Emounah) En quoi cette Foi est elle Mystérieuse ? Serait-elle donc étrangère à la Foi au sens habituelle et Théologique de ce mot ? Nous pensons que leur Relation est la même que celle qui Existe entre le côté Extérieur et le côté Intérieur de la Religion Chrétienne, et que leur trait commun est la Certitude, comme le suggère d'ailleurs l'emploi ici par Guénon de l'hébreu Emounah. Autrement dit, cette " Foi " ne diffère de la Foi commune que par le fait qu'elle participe Consciemment de la Certitude qui appartient en propre à la Connaissance Intellectuelle Pure, c'est à dire qu'elle n'est pas à proprement parler " la Foi qui recherche l'Intelligence " (fides quaerens intellectum) mais plutôt la Foi (la Certitude) qui procède de l'Intelligence. "Théologia Sine Métaphysica Nihil" - Elie LEMOINE - Editions Traditionnelles - P.85 -

" Dans Dialogue avec l’Ange : « Le Mental s’arrête, hors d’haleine, où commence la Foi. Il ne peut jamais l’atteindre. Le Mental ne peut s’Eléver jusqu’au Ciel, car Il Est de ce Monde. » - "Raison, Rectitude, Spiritualité..." - Rem\ DIM\ - P37 Ori\ Nar\ 6013 -

" La Foi est la Croyance en quelque chose que l'on ne peut pas prouver. "

" Rappelons que les Vertus Théologales « …permettent de Relier le Visible à l’Invisible… » L’Espérance dès lors Trouve sa Confiance dans l’Invisible, elle persiste malgré tout parce que les Malheurs Matériels n’ont pas Atteint l’Invisible dans lequel Réside la Foi et la Charité. " - Thi\ DAV\ CR+ - SC702 Ori\ Mon\ - 6013 - "Grâce à l'Esp..."

" Le Doute Existe sur le Chemin, il est même Nécessaire pour avancer, car il permets de s’obliger à voir les choses sous un Angle Nouveau. A mon sens, le Doute est un Régénérateur de Foi, en aucun cas il ne remet la Foi que l’on peut avoir en cause, puisque j’ai dit que c’était un Don, une Rencontre, que la Foi ne nous appartient pas. [...] Le Doute fortifie la Foi, nouveau Paradoxe… " - Mat\ GAB\  "La Foi Maç." - RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6013 -

" La « bonne Foy » qui est l’un des noms du Signe de Reconnaissance des Franc-maçons au Grade d’Apprenti. " - https://maloge.net/gldf/1/3/musee/2005 -

" La Figure de l’Aigle indique la Royauté, par sa tendance à aller vers les Cimes. Effectivement, l'Aigle, capable de s'Elever Au-dessus des Nuages et de Fixer le Soleil, est Universellement considéré comme un Symbole à la fois Céleste et Solaire. L'Aigle, avec un port altier, plane avec Calme et Sérénité, tout en étant Capable de foncer sur sa proie avec une grande précision. Il Incarne la Confiance et la Foi qui procurent un précieux levier Lui permettant d'affronter avec Courage toutes les Epreuves et de Vaincre les difficultés. L'Aigle, en survolant les Espaces, ne Connaît pas de frontières, Ce Qui est Nécessaire pour Concilier Oppositions et divergences. L'Aigle représente la recherche de la Sagesse et le Détachement des Contingences immédiates par l'Elévation, le recul, la Distanciation. Sa Force et son Endurance Lui permettent de voler haut dans le Ciel et longtemps, en Celà Il Peut représenter le long Cheminement qui conduit à l'Eveil Spirituel. [...] - "La Foi, Attribuée à l’Aigle Qui pousse l’Esprit à s’Élever Toujours plus Haut ; La Charité, Attribuée au Pélican qui Représente le Sacrifice et le Don de Soi ; L’Espérance, Attribuée au Phoenix qui Procéde de l’Eternité. Les Oiseaux sont généralement associés à la Liberté et à la Spiritualité ; pour les Platoniciens, l’Oiseau était la Représentation de l’Âme. " - J-L\ MAR\ CR+ " L'Aigle planant" - SC\ 702 Val\ Mon\ 6014 -

" Maimonide, dans son Guide des Egarés disait : « la Vérité Scientifique, loin d'exclure Dieu, amène à mieux Connaître sa Perfection. » Pensée que l’on retrouve chez Averroès. Ils s ‘appuyaient tous deux sur le fait que nous Possédons deux Facultés en nous pour avancer, Celles de  l’Esprit et Celles de la Raison. Ils se Rejoignent sur Un Point, qui Affirme l’Existence d’un Lien ou plus Exactement une compatibilité entre la Foi et la Raison. En Comprenant l'Une on Accepte l’Autre, mettant ainsi en avant la Conjugaison des Deux. C’est  d’ailleurs  Une de nos Principales Doctrines en Franc-maçonnerie nommée Tolérance. Tolérance qui développe la Capacité de l’Ecoute de l’Autre, dans le Respect de leurs Différences, mais aussi dans le Respect de l’Harmonie d’Ensemble. " - Gér\ Cas\ -P14 Ori\ Mon\ - 6014 - "Comment le MS concilie..."

La Foi sans la Charité ne porte pas de Fruit et la Charité sans la Foi serait un Sentiment à la Merci constante du Doute. Foi et Charité se réclament réciproquement, si bien que l’une permet à l’autre de Réaliser son Chemin ». [...] Enfin qu’est ce que la Foi, sinon une « audace de la Raison », c'est-à-dire le Courage d’aller Au-delà de la Raison, de ce que je peux Démontrer. Si ce n’est prendre le risque d’un Lâcher prise. [...] L’Intuition est le premier rapport à la Foi. A l’Intérieur de nous, avant de Connaître l’Initiation, la Tradition, ou le G\A\D\U\, nous sentons dans notre Cœur, qu’il Existe quelque chose de plus important que nous et nous poussons la Porte du Temple  [...] J’ai Conscience que le premier Acte par lequel on vient à la Foi est un Don, Qui, Découvert Devient la Foi qui Agit et Transforme la Personne jusqu’au fond d’Elle-même. "  - Mat\ GAB\ - "La Foi Maç."   RL\ FF\ Libres 813 Ori\ Béz\ 6013 -

" Foi, Charité, Espérance...ces Trois Vertus étant Une seule et Même chose, considérées sous Trois aspects différents de par la Triplicité de l’Homme..." [...] " La Foi... Fleur Qui éclot à l’intersection de la Croix, Siège du Cœur, Comprise comme Transfiguration de la Pensée, Sublimation de l’Entendement, Credo plein de Lumière de la Science  Discursive et Intuitive. Je Sens, je Sais, je Vois, donc je Crois. Elle Permet de mettre en Œuvre l’Espérance. C’est la  Conscience d’un Principe Transcendant Qui Existe, Lié au Mouvement, à la Vibration aiguë  de l’Univers Source de Vie. " - Rob\ GAS\ « Le temple de l'Esprit »- P14 Ori\ Mon\ -

" La Foi, c'est « Emounah », la Confiance en une Capacité qui Permet la Création, le Perfectionnement..." - Pat\ MAH\ CR+ "3 motifs nous rassemblent ..." SC-702 Ori\ Mon\ 6014 -

" C'Est Un Dieu, Alcibiade, Celui-là Même Qui jusqu'à Aujourd'hui ne me Permettait pas de m’Entretenir avec Toi. C'Est la Foi que j'ai en Lui Qui me fait dire que tu n'Atteindras la Célébrité par Aucun Autre que par Moi. "  - Socrate à Alcibiade - Platon " le premier Alcibiade" XIX -

" C’Est ce Qui fait que Nous Cherchons à Devenir le plus Humble de Tous, parce que Nous Comprenons enfin que Toute Inspiration vient d’en Haut. C’Est ce que, [... ] j’Appellerai la Foi. "  - Louis TREBUCHET 2003 - LA CHEVALERIE DE L’ESPRIT - http://www.louistrebuchet.fr/planches/chevalerie-de-l27esprit.pdf -

" Ce Fondement, Je peux l’Etablir par Une sorte d’Analogie aux Trois Vertus Théologales - définies dans la Pensée Chrétienne par Paul de Tarse [la Foi, l’Espérance, la Charité] - Qui Deviennent : la Sagesse, par la Recherche de la Connaissance Et de la Vérité ; la Force, comme Analogie de l’Espérance – en particulier pour prévenir le Doute, Toujours Présent Et, pendant de la Charité, la Fraternité, par Un Message d’Amour – la Beauté - sans lequel l’Être se Trouve Seul Et Désemparé. " - Ale\ Bèg \- "Planche de la St Jean d'hiver" - R\L\ Les Fré\ Lib\/ Zen\ - Dec-6015 - 

" L’Héritage Spirituel de Janus s’Est réparti entre l’Église Et l’Ordre Maçonnique. L’Église de Pierre a recueilli la part Qui pouvait Être Révélée au Monde ; quant à l’Église de Jean, l’Église Cachée, Elle n’aura pas eu d’Autre choix que de Communiquer sa Connaissance à Ceux Qui, de Tout Temps, Constituaient la Cohorte des Conservateurs Et des Transmetteurs de la Partie Centrale de la Vérité d’où Emane depuis Toujours Sagesse, Force Et Beauté, Foi, Espérance Et Charité. " - "Jean" J-P-DEC\ - "Jean" - Saint jean du secret - Ori\ Mon\ - 03-02-6015-

" Ce Qui Nous amène à la Question de la Passion du Christ. [...]  L’Accés au Divin Est Endogène, c'Est-à-dire à l’Intérieur de Nous Même. Le Symbole de la Passion, la Croix, Et la Rédemption, sont le Contraire de la Désespérance. Le Contraire de la Désespérance ne Peut Être que cette Espérance Qui Va de pair Avec la Foi. " -   Gil\ POR\ "Comment peut on espérer..." P14 - Ori\ Mont\6015 -

"... J'Entends cette Forme Particulière Qui Pousse l'Homme à Réaliser Toute sa Puissance dans l'Action le porte la Joie et la Certitude [...] il Signifie cette Force de Propulsion Qui Émane et se Propage du Cœur, et dont l'Homme a Essentiellement Besoin pour Accomplir la Courbe de cet Acte Magnifique Qui s'Appelle Vivre. car Vivre, c'Est avoir la Foi. Est Vivant Celui Qui Pratique l'Absence Totale de Doute ; comme la Plante, comme l'Animal. Hors de cette Foi, c'Est Fini, [...] on Crève ! " - "La réponse du seigneur" - Alphonse de Chateaubriant - Editions Bernard Grasset 1933 - Page129 -

« Avoir la Foi, c’est Monter la Première Marche, Même quand on ne Voit pas Tout l’Escalier. » - Martin Luther King -

" Sais-tu comment se Nomme le Fil du Plomb  ? Il a pour Nom " La Foi "  - Max Pas - RL 813 "Les FF Libres" Ori Bez - 06/6017 -

"Foi et Charité"

"Je n'ai pas pensé à la rose mais à une fleur non déterminée à 11 pétales qui sort d'un calice.

Cette image complète avec le calice peut représenter la Charité.

La Foi centrale est figurée par le Phénix sur son bûcher et la partie non visible sur la photo

- Pourquoi le Phénix ? :

 Sainte Foy aurait, selon la légende brûlée après son martyr.

C'est avec le calice que j'ai représenté la Foi - à gauche-

et l'ancre de l'Espérance est à droite.

Œuvre du Claude GAGNE

- Echanges épistolaires  avec R\